AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Un si déliceux moment ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 42
• INSCRIPTION : 07/11/2012
• LOISIRS : Disparaitre
• HUMEUR : Exotique

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Tercera Espada
Points d'experience:
145/395  (145/395)
Niveau: 24
Soradanomi
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Lun 12 Nov - 13:04
Le coups refit plusieurs fois le même va et vient, le poing du garçon était remplie de sang alors que les os du visage de son adversaire disparaissait dans une épaisse bouillie rougeâtre. Takeru marqua un temps d'arrêt regardant les trois jeunes garçons, trois camarades plus vieux que lui d'un an ou deux, il avait besoin de rassasier la peur et la rage qui bouillonnaient en lui, puis cette étrange dureté charnelle qui ne cessait de revenir quand le souvenir remontait à la surface de sa conscience alors il devait la chasser à tout prix. L'un bouge encore, il s'approche, Soradanomi regarde la scène comme un grand frère bienveillant, alors que son pied vint frapper l'entre jambe avec brutalité, l'adversaire hurle, mais rien n'arrête le jeune garçon bien au contraire les cris rendent cela tellement plus excitant. Plus rien ne bouge dans la forêt, il avait du user de ruse pour les faire venir ici, leur promettant drogue et fille, du haut de ces onze an et aidé par le réseau de prostitué que Soradanomi avait fondé dans l'ombre de son entreprise ils avaient marché dans le piège, il avait couru plutôt se jetant dans les bras de l'horreur avec tellement de facilité. Soradanomi était fière de Takeru, mais il ne lui dit pas, l'idée de son geste devait faire son petit bonhomme de chemin cela rentrerait en résonance avec ce qu'il vivait depuis maintenant deux mois.

Il fallait avouer que Soradanomi n'avait pas fait dans la dentelle, alors que le jeune garçon manquait de courage et découvrait son corps, le Hollow l'avait détruis psychologiquement, le dissimulant dans la chambre de ces parents sous prétexte d'un secret ancien il avait vue ces parents s'adonner aux joies de la chaire. Les bien fait se finirent bien vite car l'homme choisit par la pieuse Oury était autre qu'un joueur invétéré et à la violence débordante, le garçon vit alors l'autre penchant du couple, les coups, le sang, alors qu'il essayait de se réfugier dans son monde intérieur, Soradanomi lui avait fait observer la scène et avait même taquiner la chaire du gamin pour faire naitre l'horreur dans son cerveau si fragile image d'une mère qui prenait plaisir dans le macabre de la situation. Nuit après nuit, il parvint à faire en sorte que l'enfant se déplace de lui même pour aller voir les exactions de son nouveau père sur sa mère. Ainsi naquis un complexe d’œdipe savoureux qui rentrait en totale contradiction avec l'amour que porte un enfant à sa mère, elle était devenu le vase de l'horreur que portait son fils, l'interdit qu'il devait braver, mais pas tout de suite, d'abord Takeru devait utiliser les capacités de Soradanom perdre son âme totalement et quoi de mieux pour cela que d'entrainer les loubards qui le maltraite à encore plus de violence, jusqu'à que la coupe soit pleine.

Maintenant qu'il regardait la scène sanglante, Takeru savait que c'était horrible, mais il rapprochait cette scène à celle qui se jouait le soir dans le lit de sa mère, il y trouvait une excitation alors que devant son regard fou les corps prenait les formes désiré et maternelle. Soradanomi ressentie les ténèbres assaillir le monde enfantin, déjà que le bonheur et la joie n'était devenue qu'une boite discrètement déposé dans un coin d'une pièce vide ou les tableau des spectacles les plus horribles était accroché. Au centre de cette pièce une simple chaise de bois que Soradanomi gardait précieusement pour son jeune Hôte le plus prometteur il est vrai, malgré les trois personnes et sa grande ignorance dans l'art du combat, il ne c'était pas reposer une seule fois sur le stigmate, enchainant les sonido pour briser les os de ces adversaires et rependre leur fluide sur le sol assoiffé. Soradanomi devra se faire à l'idée d'attendre encore un peu avant que le jeune homme n'use et abuse de ces capacités.

Comme un geste de la destiné, un hollow apparut, il avait surement sentie l'énergie du jeune garçons amplifié par celui de Soradanomi, le Hollow s'approcha du gamin qui n'avait pas quitter les corps des yeux, des désires lugubres l'avaient envahie, des pensées insoutenable qu'il aurait directement mit en pratique si Soradanomi ne lui rendait pas un peu de sa stabilité mentale. Takeru se retourna vers le monstre, ce dernier avançait d'un pas lourd puis il se figea.

- Tu as une odeur délicieuse petite homme confie moi ton âme ! lui lança le monstre avant de se jeter sur lui, Takeru s'écarta d'un pas laissant le monstre choir au sol, dans son oeil gauche régnait le stigmate, Soradanomi jubilait enfin il avait utiliser sa capacité, son contrôle s'intensifia, il fit émerger des images de lui et de sa mère qui le firent hurler, le petit garçon ne savait pas comment s'en débarrasser ou comment gérer ces pulsions, il n'était qu'un instrument gonflant sous les envies d'un monstre. L'enfant se disloqua la mâchoire, tirant du néant l'arme de Soradanomi.

- Une seconde, dit il, l'arme s'allongea, sa garde devint plus ronde, il coupa le bras qui allait l'attaquer sans sourciller, puis il repassa à l'attaque, se plaçant devant le monstre, Deux seconde, encore une fois l'arme changea s'étirant prenant une forme plus stylisé elle avait une taille prise entre le katana et la dague, son métal devenait de plus en plus net, deux entailles naquirent au niveau du torse du monstre lui coupant l'envie de disparaitre, il tomba lourdement au sol, le regard rouge observant le gamin qui l'avait mit à mal.

- Qui es tu petit ? Que cache tu au fond de toi ... la lame s'abattit avant même que le Hollow ne put finir sa phrase mettant fin à cette rencontre. La mâchoire du gamin de remit en place dans un craquement lugubre.

- Je veux rentrer Soradanomi, je veux voir ma mère dit le garçon, le Hollow au fond de lui n'avait rien à dire, mais étrangement le garçon l'avait prit pour un ange, son confident face à se monde terrible. Takeru ne pouvait choisir meilleur conseiller pour lui pavé une route constitué des péchés les plus innommable.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 60
• INSCRIPTION : 08/11/2012
• LOISIRS : ...
• HUMEUR : ...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1227-ursula-en-cours#12934

Passeport
Rang: Primera Espada
Points d'experience:
105/425  (105/425)
Niveau: 26
Ursula Hogado
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Dim 18 Nov - 18:45
    Quelque part dans l'Hueco Mondo. Dans un palais où siégeait un roi millénaire, le grand et puissant maître de la nuit éternelle, celui dont ont dit que le ciel et l'horizon de l'Hueco mondo sont le plafond et les murs qui composent Las Noche, son domaine, là, où je fus amenée après que des centaines, sinon des milliers de sujets soient venus m'y contraindre, moi qui sommeillait quelques part dans les sables éloigné de l'infini monde creux. Seule. Sans but et sans aucune raison d'exister. Ce monarque à la prestance divine pouvait aussi se vanter d'avoir des yeux qui pouvaient tout voir, des oreilles qui pouvaient tout entendre et ses mains qui pouvaient tout toucher, tout posséder. C'était simple : Il avait réussi, avec sa seule puissance et ses écrasants pouvoirs à dominer un grand nombre d'Hollow, des simples Gillians aux Adjuchas et parfois, de bien plus puissants... Car à la différence des autres Vasto Lorde, le seigneur Luisenbarn n'avait pas acquis tout ce pouvoir pour ne rien en faire. Non. Il était bien décidé à s'en servir pour conquérir tous les univers, à commencer par celui dont nous étions tous issus. Bien que je n'ai jamais vraiment accordé d'importance aux affaires des autres ni même eu de désir propre, je dois quand même avouer que j'étais d'accord avec ses idées. Je n'appréciais toutefois pas ses manières et jamais je ne répondis à ses provocations, envoyées via de vulgaires messagers, tous plus faibles les uns des autres. Dans mon orgueil, je me mis même à penser que peut-être, je pourrais tenter une insurrection contre lui ! Mais ce fut bien avant que je ne le rencontre... Ce jour scella mon destin. J'avais acquis un but et celui-ci était de clairement devenir le meilleur des chevaliers aux ordres de son altesse Luisenbarn.

    Mes souvenirs allaient et venaient ainsi, souvent, très souvent. Je restais longtemps, pendant des heures à végéter au même endroit, non loin du palais, où je me sentais comme chez moi, même si les habitants y étaient nombreux et que parfois, certain parasite venait gratuitement m'ennuyer... Je m'en voulais pour mon manque de sang-froid, mon goût pour le sang et la bataille prenait souvent le dessus sur ma conscience et je me retrouvais à amuser mes camarades pour mes spectaculaires passes d'épées... Ce n'était pas digne d'une personne de ma stature. Tout ce que je désirais était être en paix, tranquille avec moi-même et les autres et pouvoir prouver à son altesse que j'étais loyale, forte et utile à sa cause. C'est pourquoi je passais autant de temps statique. Ce n'était d'ailleurs pour ne pas me déplaire, puisqu'avec le temps et grâce à mon ultime évolution, j'avais développé un nouveau pouvoir : Le Peskis, une sorte de radar à Reiryoku extra-sensoriel très utile. Si les autres Arrancars composant l'Espada en possédaient un, je pense que c'était à moi que revenait le meilleur d'entre eux. Ajoutant un nouvel atout à ma déjà considérable puissance... Il était devenu impossible de me surprendre tant que j'étais immobiles depuis un certain temps, je voyais venir toutes les formes d'énergies spirituelles très en avance, ainsi, plus je restais longtemps sans bouger, plus la portée de celui-ci s'étendait et je fus surprise, car une fois, il réussit à détecter "quelque chose" jusque dans un autre monde... Un endroit où jamais je n'allais.

    J'avais promis à mon seigneur de lui signaler toutes attaques sur le palais ou de l'aider à trouver d'autres sujets puissants pour son armée, je lui avais promis que je ne quitterais mon poste que pour cela, ou si, bien sûr, il me faisait appeler. Je pris le temps de prévenir l'un des Adjuchas que je me rendrais sur terre cherché un potentiel Hollow ou Arrancar errant, une énergie forte, mais étrange ainsi, par l'intermédiaire de l'une de ses "oreilles", le roi saurais ou j'étais... Je forçais deux Gillians à me suivre de près, au cas où nous aurions besoin de la Negacion et je m'y rendis donc, après avoir utilisé Descorer pour ouvrir un Gargantha. J'aimais prendre ce genre de précautions, pas comme certains autres...

    Quelques minutes plus tard, le ciel du monde humain se brisa. J'étais seule, avec ma tenue blanche caractéristique, mon sabre à la hanche, toujours dans son fourreaux. Immobile, mon pouvoir faisait déjà effet, je le trouverais très vite... Lui. Où qu'il soit. Je le trouverais. D'ailleurs, ma présence aussi ne passerait surement pas inaperçue...


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 42
• INSCRIPTION : 07/11/2012
• LOISIRS : Disparaitre
• HUMEUR : Exotique

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Tercera Espada
Points d'experience:
145/395  (145/395)
Niveau: 24
Soradanomi
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Lun 19 Nov - 8:06
Soradaromi tourna son attention vers l'apparition de la puissance, les deux âmes connecté, le garçon finit pas faire de même, levant le nez dans la bonne direction, se reatsu résonnait comme un lugubre gong. Le Hollow vint trouver le garçon dans son monde intérieur, les jouets avaient de plus en plus des têtes terrifiante et les bonbons pourrissait dans un coin de l'âme sans compter qu'une stèle en dessous d'un cadre portant la photo de la mère était apparu. Il était prêt jaugea la cape, le garçon entra dans la pièce par une petite porte dérobé qui dissimulait des cahiers de brouillon ou était noté ses sentiments et quelques souvenir éparses, pour le moment il n'avait pas la capacité de structuré son monde et sa pensée comme le ferait un adulte, de plus les manœuvres de Soradaromi rendait le gamin très instable. Takeru s'assit dans un pouf prêt de la cape, le regard dans le vide, les seuls moment ou se regard bleuâtre tirait sur la vie, c'était quand il voyait sa mère prendre plaisir autant que souffrir, il redevenait alors le petit garçons qu'il était avant sa rencontre avec le Hollow, la luxure était une chose qui entachait l'âme comme de la mélasse, difficile à retirer et plus on le frotte plus on l'étale.

La n'était pas le propos, l'enfant resta silencieux, Sora aussi regardant le décore avec une sorte de joie ou quelques choses s'en approchant, comme si il voyait un grand massacre, une joie lugubre. Il serait simple de prendre possession de l'enfant, il ne demandait que sa, les choses pourrissaient, Takeru demandait dans ses prières que quelqu'un vienne lui débarrasser de ce libre arbitre qui le tue. Si la cape ne prenait pas autant de plaisir à le voir souffrir, cela ferait un bon moment qu'il l'aurait fait avec beaucoup de joie.

- Pourquoi attendons-nous ici ? Demanda l'enfant avant de replonger dans son mutisme habituel, sa mère avait essayé de lutter contre se renfermement, mais les psychologue les plus chère ne c'était confronté qu'à un mur des plus solide.

- As-tu ressenti se tiraillement demanda la cape de la voix la moins lugubre qu'il put. L'enfant fit signe que oui, Que ressens tu ?, demanda-t-il, l'enfant secoua la tête et haussa les épaules, vide de substance, recroquevillé sur un unique désire et un unique souvenir luttant contre vent et marré avant que la petite chaloupe de sa santé mentale ne sombre, l'enfant n'avait aucune crainte, ce n'était qu'un point désagréable à la frontière de sa conscience, il n'était venu ici que pour chasser ce dernier.

- C'est un être très puissant qui vient d'arriver dans ton monde dit il, l'enfant leva les yeux, il n'y avait aucune peur, il s'en moquait, tout ce qui lui importait c'était de rentrer et essayer de se blottir dans le giron de sa mère, mais Sora n'aimait pas ressentir une telle tension, il était rare de voir de telle puissance arrivé dans le monde humain, en principe chaque être dans cet univers pouvait être battu par Soradaromi sans beaucoup de résistance, mais la c'est une autre paire de manche, avec un peu de chance ils iront se battre plus loin et il passera inaperçus comme d'habitude.

- Je croyais qu'on ne viendrait pas nous voir dit l'enfant, la cape glissa sur le sol puis le vêtement se plia, il savait pertinemment de quoi il parlait, il avait rapidement ressentie que Soradaromi siégeait dans son âme comme dans un cocon, mélangeant sa force à celle du gamin, les traces de Reatsu était alors protéger de la perception des autres races en tout cas, il n'avait pas encore rencontré de personne capable de discerner l'humain du Hollow une fois que le pacte était accepté.

- Oui ne t’inquiète pas, mais tu sais, il y a beaucoup de chose que l'on doit tout de même craindre et beaucoup ne font pas partie de cette univers expliqua le Hollow, glissant un peu plus loin du gamin, Tu peux aller retrouver ta mère lui dit il avant de disparaitre dans l'âme de l'enfant, ce dernier se leva comme un robot puis claqua la porte de son monde intérieur retrouvant la forêt, il se mit en marche, pas de super vitesse, juste un enfant avançant dans une foret, il serait chez lui bientôt, mais cette puissance continuait de pulser sur la trame du monde, Soradaromi ne put s'endormir dans son cocon, tout ce qu'il savait c'est qu'il s'éloignait de cette dernière et c'était le plus important.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 60
• INSCRIPTION : 08/11/2012
• LOISIRS : ...
• HUMEUR : ...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1227-ursula-en-cours#12934

Passeport
Rang: Primera Espada
Points d'experience:
105/425  (105/425)
Niveau: 26
Ursula Hogado
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Jeu 22 Nov - 13:07
    Le Gargantha derrière moi avait fermé sa gueule béante, mais pas complètement, deux Gilian restaient derrière, près à obéir à mes ordres. Ainsi, une sorte de bouche déformait le ciel et je me tenais devant, inerte, immobile, yeux clos, mes sens extra-sensoriels en activité, le Peskis dont je suis investie faisait déjà son travail et je sentais très nettement quelque chose, c'était faible, comme si ça tentait de se cacher mais où qu'il soit, je le trouverais. Je suis les yeux de sa majesté Luisenbarn !

    Maintenant, il se déplaçait. Grave erreur. Je n'avais plus qu'à trianguler la position et essayer de calculer l'endroit où ça se trouvait. Je sortis mon sabre de son fourreau, ce que je ressentais était certes faible en ce moment, mais j'avais l'intime conviction que peut-être, il sera bien plus puissant qu'il en a l'air dans certaine condition... Quoi qu'il fut, son Reaitsu était Hollow et même moi, primera Espada devait me méfier de l'inconnu, après tout, cette chose avait refusé de se soumettre au roi au point de fuir ici, chez les humains. Un Vasto lorde ? Je serais vite fixée. Je fis une série de Sonido vers l'endroit repéré...

    J'arrivais dans une zone boisée, discrète aux regards des autres humains. Cela m'arrangeais, je n'aurais pas à tuer plus que de raison aujourd'hui, ne répétant pas les erreurs idiotes de mes semblables... Je me félicitais déjà de ne pas avoir été abordée par un Shinigami à l'heure actuelle. Bon, ma mission pouvait se poursuivre... Que ? En face de moi se trouve un enfant apeuré. Un humain et à sa réaction quand j'apparu face à lui, il pouvait sans aucun doute me voir. Ce qui dénotait d'une certaine forme de puissance refoulée ou volontairement cachée. M'approchant, épée à la main, cape au vent et yeux vides de toutes forme de compassion, je m'approchais de lui, quand nous fument à quelque pas, je fermais les yeux et là, le Peskis m'indiqua que ce que je cherchais était là : Ce garçon y est de près ou de loin lié... Mais comment ?

    " Révèle toi où que tu sois créature du monde creux... "



Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 42
• INSCRIPTION : 07/11/2012
• LOISIRS : Disparaitre
• HUMEUR : Exotique

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Tercera Espada
Points d'experience:
145/395  (145/395)
Niveau: 24
Soradanomi
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Jeu 22 Nov - 18:15
Si Soradaromi avait eu une main, il l'aurait volontiers claqué contre son front, encore aurait il fallut qu'il en ai un. Donc pour le moment, il se contentait de regarder l'apparition à travers les yeux du gamin. Au moins ce dernier l'écoutait, il lui avait demandé de ne pas attaquer bêtement, ni de se mettre à pleurnicher juste être surpris de la venu d'un intrus qu'il attendait, jusqu'à la, tout ce passait bien, ce qu'il n'avait pas prévu c'était que se soit la primera, cela il fallait avouer qu'il n'avait pas vraiment tiré le bon numéro. Takeru était à terre, regardant la jeune femme avec son regard torve emplie de quelques bruines discrètes qui allait couler le long de ces joues dans quelques secondes. Cela aurait été un Hollow lambda, il se serait moqué et il aurait demandé au gamin de lui coller une grosse baffe, sa aurait un Shinigami ou tout ces pseudo homme à pouvoir, cela aurait été la même sauf pour les capitaines et associé ou la il faut tout de même réfléchir un moment, après tout des âmes fortes cela ne courait pas les rues. Non la son soucis était double, déjà c'était la Primera pas vraiment une vieille connaissance, mais pour avoir se poste il ne faut pas lambiner sur les tueries et les coups bas en tout genre pour plaire à Sire Barragan, un mec qui manque franchement de lien sociale et avec un certain pouvoir, ou un pouvoir certain cela dépends si vous êtes comme Sora planqué en fond de cale ou bien entrain de l'affronter directement. Ce qui est sur par contre et la était le second problème, c'était que les Espada était des gens peux enclins à trahir leur maitre, même carrément à lécher les pompes même à distance, il c'était bien dit que dans son petit cocon liée à un contrat en béton il serait bien loin des regards du vile squelette, mais cela était sans compté sur la jeune femme qui visiblement avait un dons certain pour aller trifouiller bien loin à la surface des choses.

Takeru lui demanda si il connaissait cette personne et la réponse n'était pas si simple que cela, alors que le gamin s'éloignait de la femme essayant de mimer un verre de terre ayant une crise d'épilepsie, Soradaromi se plongea dans ses souvenir ou devrait on dire dans une multitude de souvenir ce qui faisait de lui une véritable encyclopédie de l'Hueco Mondo. Soradaromi ne se contente de pas de dévorer l'âme de celui qui passe un pacte avec lui, il partagent la même âme une pièce rapporté comme pour un vêtement il a donc accès à la mémoire de l'être, il voit et vie ce que l'autre fait. Le Hollow a passé la totalité de son temps dans le corps des autres et pendant un moment il avait même été sous le commandement de Barragan enfin plus ou moins directement vue que c'était son hôte qui obéissait à Barragan et lui qui finissait par attaquer le squelette pour voir si il y avait des failles dans son étrange pouvoir. D'ailleurs cela lui avait toujours parut surprenant que personne ne s’inquiète de la monté des trahison quand il fut dans leur rang. La question du gamin était donc caduc des deux bouts et tombait lamentablement à l'eau, car personne connaissait véritablement Soradaromi et en même temps beaucoup de gens l'avait rencontré indirectement. Cela fait le lien avec les souvenirs, il n'a pas connu Ursula physiquement - si on peut dire sa ainsi n'ayant pas d’existence réel - mais au travers de nombreux Hollow.

Comme son petit manège ne menait à rien il avait quitté avec le corps d'un autre le commandement de Barragan et il n'avait apprit que plus tard que Ursula avait prit la place de Primera à travers la mémoire de quelques Gillian, maintenant qu'il se trouvait en face de la jeune femme, il se dit qu'il aurait du rester un peu plus longtemps histoire de connaitre un peu mieux son adversaire et de savoir ce qui lui permettait de voir claire au travers de sa carapace de chaire.

- Takeru je prends le relaie dit il, le gamin ne demandait que cela.

Devant le primera, l'enfant arrêta de Gigoter, sa main vint lui gratter la tête, quand il releva la tête une croix siégeait dans son oeil droit. Takeru se releva, soupira, puis encra son regard dans celui de la jeune femme en face de lui.

- Ursula Hogado Primera Espada que me vaut une telle visite demanda l'enfant, croisant les bras sur son giron, la puissance spirituelle de Soradaromi allait commencer à se ressentir, Takeru lui avait donné plein pouvoir sur son corps, mais si il y avait un combat le corps n'allait pas résister, mais cela allait être intéressant, puis le corps d'un jeune garçon allait bien être plus élastique pour résister au choc.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 60
• INSCRIPTION : 08/11/2012
• LOISIRS : ...
• HUMEUR : ...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1227-ursula-en-cours#12934

Passeport
Rang: Primera Espada
Points d'experience:
105/425  (105/425)
Niveau: 26
Ursula Hogado
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Lun 26 Nov - 15:30
    Un humain... Plié en deux de souffrance à mes pieds. Sans doute que ma pression spirituelle était beaucoup trop forte pour lui. C'était déjà un exploit qu'il ne soit pas mort écrasé sous celle-ci. Pour cause, je sentais très bien que ce que je suis venu chercher était là. Près de lui ou... En lui ? Quel genre d'Hollow serait faible au point de vouloir habiter un humain ? En y réfléchissant, c'est vrai que certains d'entre nous ont le don de diviser leurs âmes afin de prendre possession d'animaux vivant de petites tailles, comme un oiseau, un chat ou un chien... Parfois même, aller jusqu'à introduire des "âmes errantes" dans ces créatures, mais un humain ? Personnellement, je trouve qu'il n'est pas très bien de jouer ainsi avec la nourriture ! Quoi qu'elles fussent, j'aurais mes réponses. Une partie d'elles se révélèrent simplement quand il se releva...

    Il ne souffrait plus et ne semblait plus non plus "broyé". Il se relevait tranquillement, lui-même émettait une certaine forme de puissance ou plutôt, sa "présence" était différente. Comme si j'avais affaire à une toute autre personne et quand enfin il plongeât son regard dans le mien, je vis une sorte de croix dans son œil droit. Il ne m’inspirait rien de plus que du dégoût... Quel que fut ce Hollow. En d'autres temps, je l'aurais sans doute totalement détruit, avec son corps d'emprunt tant cette forme "de cruauté" était au-delà même de ce que notre race est capable.

    Ursula Hogado, Primera Espada, que me vaut une telle visite ?

    Le ton de cette question me laissa perplexe durant deux ou trois secondes. Il connaît mon nom, mon rang, mais visiblement pas mes pouvoirs puisqu'il ne semble pas savoir pourquoi je suis là, sauf s'il simule bien sûr. De fait, je pouvais supposer une certaine forme de surprise chez lui. Bien plus que je le fut. J'ignore tout de sa capacité, mais une chose est sure : Il l'a déjà sans doute utilisée au Hueco Mondo et probablement bien avant que je ne maîtrise aussi bien mon Peskis. Autre détail : Sa question me paraissais mûrement réfléchie, elle semble dénoter une forme d'intelligence plus qu'élevée, suffisamment en tout cas pour raisonner. L’inquiétude, la confusion, la curiosité forme ce raisonnement : Pour moi, il savait ce qui lui pendait au nez. J'en reviens à la remarque que je me suis faite tout à l'heure. Mais inconsciemment je le prononçais tout haut...

    " ... Pitoyable créature... "

    Dans la seconde, le corps charnel, faible et fragile de cet humain se retrouva plaqué contre un obstacle naturel, un arbre, mon sabre planté dans l'épaule, soulevé à quelque centimètre du sol... Le sang perlant...

    " Pourquoi n'es-tu pas au service de ton roi ? "

    J'oubliais ma colère contre cette horrible chose, la honte de notre race. Beaucoup d'entre nous sont incapable de conscience et commettent des actes barbares involontaires, mais dans ce cas-ci... Qui sait quel genre de procédé utilise cette créature ? Plutôt que la punir pour sa nature révoltante, je préférais le ramener avec moi à l'Hueco Mondo... Le relâchant de ma prise, je lui dis enfin :

    " Tu vas me suivre là-bas. Ou je te détruis ici même... "


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 42
• INSCRIPTION : 07/11/2012
• LOISIRS : Disparaitre
• HUMEUR : Exotique

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Tercera Espada
Points d'experience:
145/395  (145/395)
Niveau: 24
Soradanomi
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Lun 26 Nov - 16:04
C'est tout, voilà à quoi se résumait le Primera Espada, alors qu'elle relâchait sa prise, il rouvrit son oeil qu'il avait maintenu fermé lors de la confrontation la croix était inversé, le corps n'allait pas tenir longtemps si il utilisait ses pouvoir à une telle vitesse, ils étaient peu nombreux ceux qui avait réussit à survivre au retournement de la croix, mais alors que l'enfant touchait le sol il ne put s’empêcher de rire. Il disposait d'une minute, mais pour éviter trop de dégradation au corps, il allait mettre un terme à ce future immédiatement, il n'était pas la pour être le joujou de qui que ce soit, pas de la femme totalement folle de son squelette ni même du dit squelette. La croix revint dans sa position initial, l'instant se brisa pour revenir au moment de l'attaque du Primera, un autre choix c'était offert à Soradaromi, au lieu de ne rien faire lors de l'attaque et alors qu'il savait pertinemment ce qu'allait faire la primera, l'autre future s'ouvrit et il se déplaça en Twin Sonido, laissant l'enfant dans le dos de la jeune femme.

- Piètre petite chose ou est passé ton respect pour toi même au lieux de courir vite dans la cape de ton maitre quand il te siffle dit l'enfant, imitant le sifflement d'un humain rappelant son chien.

Soradaromi était maintenant seul dans ce corps, l'utilisation de ce pouvoir avait conduit le jeune enfant à disparaitre totalement dévoré par le pouvoir qu'il ne pouvait contenir, voila que son jouet était brisé. D'ailleurs, en parlant de briser, les muscles du gamin ne se déchirait pas car l'énergie du Hollow était maintenant totalement relâché, les deux énergies spirituelles vinrent se fracasser l'une contre l'autre, une grimace tira les traits de l'enfant, il n'y avait pas à tordre, Ursula avait nettement progressé bien plus que lui, mais il fallait avouer que de n'avoir aucune existence et passer tout son temps dans le corps d'autrui limitait beaucoup les formes d'entrainements possible. Il posa la main contre son oeil, il n'allait pas pouvoir réutiliser la puissance de la croix inversé avec le corps du gamin, la prochaine fois il prendrait un humain possédant une certaine quantité d'énergie spirituelle. L'utilisation était délicate, mais il avait pu avoir quelques informations intéressantes, quand il choisie le premier future, celui ou il laissait la Primera attaquer, elle lui avait posée une question donc sa capacité ne c'était pas réveiller avant, tant mieux pour lui et il avait eu la raison de sa venu, voila que l'Espada faisait venir des êtres de l’extérieur, en choisissant de briser ce choix, le future fut réinitialisé au moment de l'attaque, il avait donc juste lu le flux du future pour placer un mouvement rapide, mais il avait évité la contre attaque pour une raison simple, il ne savait pas si ce corps résisterait à quelques échangent de civilité avec la Priméra. Alors pour toutes réponses, il se contenta de rire au nez de Ursula.

- Ton roi n'est pas le mien et permet moi de te dire que je suis peut être le seul être qui ne craint pas le pouvoir de ton monarque décharné, l'enfant haussa les épaules un sourire narquois sur les lèvres, Après tout on ne tue pas ce qui n'a pas de réel existence et sache que faire vieillir l'idée de la vie n'a pas vraiment d'importance dit il, sur le moment, Soradanomi devait avouer qu'il n'avait jamais testé ce qu'il disait, mais sa vie même démontrait qu'il n'était rien de plus que l'idée de vie, l'idée de sentiment bafoué, d'ailleurs il avait déjà attaqué avec d'autre corps contre le roi prit dans l'étrange fumé seul son hôte avait subit des dégât, mais ce n'est pas pour cela qu'il était resté dedans, il craignait ce pouvoir et la était la faille dans son raisonnement, une idée peut elle avoir peur ?

- Alors que faisons nous Primera, je ne suis pas d'humeur à me battre et toi à part taillader un sac de chaire qui ne te donnera même pas d'âme tu n'y gagnera rien fit remarquer l'enfant il pointa un doigt vers Ursula, Mais dit moi pourquoi vouloir me faire venir dans l'Hueco Mondo, le monde blanc se passait très bien de ma présence jusqu'à que tu vienne me faire face dit l'enfant les bras maintenant croisé sur son giron, le regard glacial, l'énergie que dégageait Soradaromi était maintenant très proche de sa véritable puissance au répos, le corps n'allait pas apprécier ce fit il remarquer, il devait écourter cette conversation ou bien trouver un autre corps, pouvait il fuir ?


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 60
• INSCRIPTION : 08/11/2012
• LOISIRS : ...
• HUMEUR : ...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1227-ursula-en-cours#12934

Passeport
Rang: Primera Espada
Points d'experience:
105/425  (105/425)
Niveau: 26
Ursula Hogado
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Mar 27 Nov - 19:42
    J'avais porté mon coup de semonce et annoncer mon ultimatum. Je pensais que cela suffirait à le convaincre. Je ne connaissais pas la nature exacte de ses pouvoirs, mais une chose est certaine, cette enveloppe avait pour but de le caché, lui, aussi bien sa présence que sa pression spirituelle. Cela était sans doute destiné à éviter qu'on le repère quand il reste en période prolongée ici, chez les humains. Que ce soit par les Shinigami ou par "nous" autres, les fidèles serviteurs du roi. Ma colère était passée, ne laissant qu'un vague sentiment de dégoût puis... Je fus surprise par une étrange impression. Un instant, une fois encore, l'enfant était à mes pieds, l'instant suivant il était derrière moi, me parlant avec une voix un peu différente. Nous étions revenus dans nos positions initiales, comme si jamais nous avions bougé, un peu comme si je ne l'avais pas attaqué et blessé, pourtant je suis sûr de l'avoir fait !

    Qu'était-ce ? Une illusion destinée à me faire croire que n'était pas capable de l'atteindre ? Non, c'était inutile, mon Peskis me sert aussi à me sortir de toutes les situations où mes yeux sont aveugles... C'était peut-être un pouvoir bien plus profond et dont le principe m'échappe totalement. Quoi qu'il en soit, l'énergie spirituelle de cet être singulier augmentait à vue d'œil et... Ses paroles résonnèrent un temps dans mon torse troué.

    Piètre petite chose ou est passé ton respect pour toi même ? Au lieu de courir vite dans la cape de ton maitre quand il te siffle... Il imita un sifflement, sans toute pour laisser entendre que j'étais une sorte de chien, puis ajouta : Ton roi n'est pas le mien et permet moi de te dire que je suis peut être le seul être qui ne craint pas le pouvoir de ton monarque décharné, après tout on ne tue pas ce qui n'a pas de réelle existence et sache que faire vieillir l'idée de la vie n'a pas vraiment d'importance !

    Alors que faisons-nous Primera, je ne suis pas d'humeur à me battre et toi à part taillader un sac de chaire qui ne te donnera même pas d'âme tu n'y gagnera rien fit remarquer l'enfant. Mais dit moi pourquoi vouloir me faire venir dans l'Hueco Mondo, le monde blanc se passait très bien de ma présence jusqu'à que tu vienne me faire face...


    J'éclatais de rire à la fin de son monologue... Relâchant ma propre pression, signifiant que la mienne était pas loin au-dessus de la sienne, je levais la main gauche vers ma tête et appuya de l'index sur ma tempe, gardant mon glaive bien serré dans ma main droite, quand j'eu fini de m’esclaffer, je lui dit :

    " Tu parles de moi comme d'un chien... Pourtant, tu n'existes pas sans vaisseau pour accueillir ta petite existence. Je t'ai gravé ici. Je sais te reconnaître où que tu aille et quel que soit le corps que tu décideras d'habiter, jamais tu ne m’échapperas à moins de me tuer ici et maintenant. "

    Je pris une courte pause avant de continuer moi aussi ma menace, mon ultime phrase envers lui. Je n'aimais pas communiquer à l'oral et là, j'avais déjà épuisé mon quota de parole...

    " Je te forcerais à venir avec moi te présenter au roi même s'il faut que je tue tout tes habitats où jusqu'à ce que tu décides de t'incarner dans un animal, quel qu’il soit. Pourquoi pas un chien ? Ou un chat ? Si tu peux le faire bien sûr... Quoi que tu décides, tu vaudras toujours moins que moi. Créature. "

    Voilà ce qui s'appelle remettre quelqu'un à sa place... Je n'avais plus qu'à attendre sa réaction, en tout cas, j'allais pouvoir m'amuser comme je ne l'ai plus fait depuis très longtemps. *rire*




Dernière édition par Ursula Hogado le Mar 27 Nov - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 42
• INSCRIPTION : 07/11/2012
• LOISIRS : Disparaitre
• HUMEUR : Exotique

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Tercera Espada
Points d'experience:
145/395  (145/395)
Niveau: 24
Soradanomi
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Mar 27 Nov - 20:52
Il fallait avouer qu'il n'avait pas pensée à cela, si la primera était capable de le détecter maintenant et ou qu'il se trouve, cela dénotait un problème sur lequel il fallait qu'il réfléchisse un tout petit peu plus. L'enfant fit quelques pas la main sur le menton le nez levé vers les cimes des arbres, il y vit quelques oiseaux s'envoler peut être que les animaux étaient plus sensible que bon nombre d'humain quand les problèmes s'annonçait. Quand il baissa le regard pour toiser la jeune femme, il trouva qu'elle était aussi petite physiquement que moralement, il y avait bien une chose qui l'avait contaminé, c'était l'envie de jouer et ce servir de l'orgueil de ses proies étaient une chose très simple, tout à coups se dirent qu'il pouvait rejoindre un camps et profiter de tout ces corps remplie d'énergie c'était une chose assez convaincante en sois.

- Un animal, un chien ? dit il, le regard perdu dans une réflexion détourné, Pourquoi tu te propose de m'accueillir car je ne vois que toi comme créature plus dénué d’intérêt à mes yeux dit il un haussement d'épaule pour accompagner ses quelques mots.

Il n'avait pas pour habitude d'hésiter, ni même qu'on lui impose quelques choses, il n'avait aucune envie de servir le roi ni même que ce dernier soit au courant de son existence et à vrai dire, la jeune femme avait raison sur un point, il n'y avait qu'elle qui lui barrait la route pour sa tranquillité d'esprit alors l'affronter serait peut être encore la meilleur solution, il leva les mains devant le regard bleuté de l'enfant, non cela était une très mauvaise décision, ce corps ne supporterait pas les assauts même si il faisait en sorte d'écourter au maximum le combat, puis si il voulait vraiment de la tranquillité, il n'avait qu'a emprunter un corps dans le Rugonkai et vivre tranquillement la bas il était certain que la primera ne viendrais pas la chercher ou au contraire, la voir perdre sous les coups des Shinigami avaient quelques choses d'excitant, l'enfant passa un coup de langue rapide sur sa lèvre inférieur.

- A part voir le vieux sac d'os, en quoi te suivre pourrait me servir, en tout cas ce n'est pas ton estime pour moi qui va me faire bouger d'ici, de plus une chasse Ursula voyons, tu quitterais ce roi qui t'es si chère pour juste venir tuer un humain ou bien une âme dans la Soul Society ou même peut être l'un des tient ou alors un Shinigami dans le Seireitei l'enfant leva les épaules avec une moue amusé, il est vrai que la chasse pouvait se montrer ardu si Soradanomi faisait en sorte de bien s'entourer, mais il n’excluait en rien de suivre la Primera, si on lui laissait une bonne liberté peut être même quelques corps de choix cela pourrait se montrer d'autant plus intéressant pour lui il serait même prêt à ne pas attaquer la jeune femme ou essayer de lui dévorer l'âme quoi que les corps féminins gardaient toujours quelques surprises.

Soradanomi se déboita la machoire pour mieux tirer des entrailles du gamin ce qui ressemblait le plus à une dague, il s'assit sur un tronc un peu plus loin, il avait utilisé son pouvoir sur le temps, l'arme changea donc de forme pour s'approcher d'une arme simple, un zampakutos dénué de garde, seul un cercle percé en son centre reliait la poignée à la lame, mais c'était comme si l'arme demandait à grandir encore un peu pour être complète. Le Hollow remit la mâchoire à sa place, il contempla l'arme avec une certaine nostalgie, l'âme du zampakutos avait été délicieuse et depuis il avait hérité de cette arme, cela lui rappelait tellement de doux souvenir, les cris du malheureux quand les siens vinrent lui prendre sa misérable vie et toutes cette énergie qui lui avait rapporté ce petit contrat.

- Valoir moins que toi dit il entre ses dents, il leva la tête et rigola en regardant la jeune femme, s'éssuyant une larme cramoisie qui c'était créé au coin de l'oeil sans croix, Tu n'as aucune valeur à mes yeux rien de plus qu'une autre chose sans intérêt dont je contemplerais la chute si je ne la provoque pas bien entendu finit il par dire un large sourire sur le visage du gamin qui créa deux déchirures aux commissures des lèvres de l'enfant.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 60
• INSCRIPTION : 08/11/2012
• LOISIRS : ...
• HUMEUR : ...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1227-ursula-en-cours#12934

Passeport
Rang: Primera Espada
Points d'experience:
105/425  (105/425)
Niveau: 26
Ursula Hogado
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Mar 4 Déc - 13:36
    J'en avais assez de parler. C'était beaucoup trop pour moi, je déséquilibrais ma propre psyché juste en tentant d'avoir une conversation argumentée et constructive avec un être dépourvu de toute forme de logique... De toute évidence. C'était pourtant simple, il n'avais qu'à me suivre et prêter allégeance au roi ou être détruit de mes mains, là, dans l'instant et même s'il survivait pour trouver un autre hôte, cet espèce de parasite pourrait-il s'en sortir dans une situation extrême ? Par exemple... Prendre un Gran Ray Cero de pleine face à l'intérieur d'un Negacion ? Un lieu bien trop "étroit" pour qu'il y réchappe ma foi... Ou bien, aurait-il assez de puissance pour échapper à la Caja Negacion qu'il me suffisait de glisser dans son trou d'Hollow pour le bannir à jamais de ce monde ? C'est vrai que je ne savais pas encore à quoi il ressemble en dehors de cette chair qui lui sert de demeure... Le fait était bien là, il était face à plus fort que lui et même s'il m'échappais, mon rapport sera fait à sa seigneurie.

    J'ignorais ses paroles, quoi qu'il dise à partir de maintenant m'importe peu. Ce que je retenais c'est qu'il avait sortit une lame de sa bouche, ainsi, il possédait aussi un Zanpakuto ? C'était vraiment un Arrancars alors ? Je me mis sur mes gardes, lorsque un potentiel Espada dépassant le rang cinq utilisait sa résurrection, c'était très souvent cataclysmique... Je devais éviter cela ici, c'était déjà un miracle qu'un Shinigami ne se soit pas présenter, je plaçais la lame de mon amie entre mes dents et de mes bras, je saisis le col de l'humain qui me faisait face et le bras portant son arme... C'est à cet instant que les Gillians que j'avais laisser derrière moi comprirent qu'il était temps.


    Ils déchirèrent le ciel et lancèrent leurs Negacion sur nous, nous isolant de ce monde, à présent, il était trop tard pour nous attaquer, fut-ce même le commandant de la Soul Society et IL ne pouvait plus fuir. Cette petite histoire devrais se terminer dans l'Hueco Mondo où alors à l'intérieur même de ce cube...


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 42
• INSCRIPTION : 07/11/2012
• LOISIRS : Disparaitre
• HUMEUR : Exotique

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Tercera Espada
Points d'experience:
145/395  (145/395)
Niveau: 24
Soradanomi
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Mar 4 Déc - 17:54
Soradanomi retira l'arme de la bouche de sa congénère, une petite grimace tira les traits de l'enfant, cela n'était pas tout les jours qu'on le prenait au dépourvu, tellement concentré sur cette pseudo discutions qui en fin de compte ne débouchait sur le narcissisme galopant de la primera, qu'il en avait oublié de maintenir son contrôle sur le future, le voilà bien se dit il alors qu'il montait dans le ciel emportant un lopin de terre terrienne.le gamin enfonça la lame au niveau de son ventre, cette dernière disparu comme dévoré par la chaire du corps. Une symbiose intéressante, les Zampakutos ne sont après tout que de l'énergie, bien qu'une âme y soit rattaché il est simple pour Soradanomie de l'extraire ou l'intégrer au corps de son hôte, puis il fallait avouer que maintenant, à l'étroit dans ce cube, les futures qu'ils percevrait pourrait se montrer terriblement incertain.

Soradanomi leva la tête, les Gilians étaient des créatures pratiques et servile, mais quand on leur donnait l'espoir, la force et un peu d'assurance, il découperait leur propre chef pour un peu plus de puissance, en soit les voir n'était en rien funeste au Hollow.

- Prêter serment dit il dans un souffle, il n'avait pas vue le vieu squelette depuis des lustres, mais il s'en moquait, prêter allégeance avec ce corps ou un autre, il préférait les laisser débattre de la profondeur d'un serment, pour lui sa parole n'avait de prix que si il gagnait quelques choses en retour et la présence du Primera ne l'avait conforté que dans une chose, sa garde, son espada ne devait être remplie que de tête vide ou remplie d'orgueil.

Il garda cette réflexion pour lui, la jeune femme ne semblait pas vouloir parler et lui préférait se taire, de toutes manière chacune de ses paroles ne c'était vue rencontrer qu'un mur d'égocentrisme des plus éblouissant, en soit elle était forte, mais maintenant qu'on ne lui laissait plus le choix, il garderait son oeil omniscient bien ouvert.

La noirceur gagna le cube, il soupira, la face masqué et monstrueuse des Gilians lui rappela qu'il n'avait jamais eu un tel faciès, une chance en soit d'ailleurs, leurs énergies est des plus alléchante. La bouche menant à l'hueco mondo se referma laissant les deux protagonistes entouré de deux Gilian.

- Et il est par ou le sac d'os ? demanda Soradaromi un large sourire sur les lèvres du gamin qui se trouvait maintenant bien loin de son monde. Le Hollow regrettait cela, il aurait bien donné un peu de plaisir à cet enfant avec sa mère, puis il les auraient mit tout les deux en faces de leur ténèbres, dire qu'il se délectait de ce spectacle, mais maintenant, il était dans le désert blanc, non loin du château de sa majesté Skelton avec comme garde rapproché miss cheville d'acier, le tableau n'était pas réjouissant. L'enfant enfonça les deux mains dans les poches de son pantalon, il tournait le dos à la destination, il savait pertinemment ou se trouvait leur prochaine destination, mais il n'allait pas donner la satisfaction d'une certaine crainte pointant dans la chose sans existence. Il se contenta donc de faire face à la primera, le sourire planté sur ce visage qui ne lui appartenait pas, un rapide coup de langue sur la lèvre supérieur, la Primera avait une énergie des plus alléchante, il dévorerait bien son âme, se fit remarquer Soradaromi en silence.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 60
• INSCRIPTION : 08/11/2012
• LOISIRS : ...
• HUMEUR : ...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1227-ursula-en-cours#12934

Passeport
Rang: Primera Espada
Points d'experience:
105/425  (105/425)
Niveau: 26
Ursula Hogado
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW

Jeu 13 Déc - 16:29
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Mer 30 Jan - 13:35
40Xp chacun


edit gene : ajouté


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:33


Revenir en haut Aller en bas
 

Un si déliceux moment ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Au mauvais endroit, au mauvais moment...
» Un petit moment de réconfort


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-