AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Rencontre inattendu [Pv Kurodo (pour le moment XD)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 12 Nov - 19:54
La suite de la deuxième partie : http://bleach-lt.forumactif.com/t1229-rencontre-inattendu-pv-kurodo-pour-le-moment-xd



L'assassin attrapa au vol l'objet qui lui était lancé, presque sans y prendre gare, avant de reporter ses yeux dessus. Une bande médicale. Il laissa échapper un rire, avant de se tourner vers Taka, qui faisait face au portail.

« Vous êtes bien bavarde aujourd'hui dites donc. Un manque de confiance à combler ? »

Il lui fit une légère accolade sur l'épaule, avant de pointer du doigt le Senkaimon.

« C'est simple, suivez le papillon, et vous arriverez à bon port. Si la peur de l'affrontement imminent vous fait perdre vos moyens et que vous vous perdez, je crains que vous ne soyez fichue pour de bon. Préfèrerez-vous que je vous tienne la main pour vous rassurer ? »

Après l'échange des pics d'usage, il s'élança dans le portail, derrière son propre papillon. En courant au même niveau que Taka qui l'avait rattrapé, il risqua un coup d'œil sur les vêtements que portait la jeune femme. Il lui avait oublié cette tenue, et se demandait, pour l'occasion, si la pudeur était un critère en vigueur dans la Soul Society. Une de ses connaissances, la Vice-Capitaine Fujiwara, avait elle aussi souvent des envies de s'affranchir au maximum du poids des vêtements sur le corps – ce qui était une bonne tactique de combat, soit dit en passant – mais elle le faisait en privé, pas comme leur affrontement qui allait avoir lieu sous le regard de ceux qui voulaient voir de plus près le duel entre l'assassin et la nouvelle.

« Au moins elle marquera les esprits, même sans détruire pas la Soul Society. » songea le shinigami.

« Ça va aller ? Ou vous préféreriez que je baisse le rythme ? Je m'en voudrai si vous arriviez épuisée au Seireitei. » provoqua-t-il encore un peu en s'adressant à elle.

C'était gratuit, c'était inutile, mais c'était la suite de leur partie du chat et de la souris. Les dernières plaisanteries, les derniers préliminaires qui les mettaient dans un état optimal pour disputer une rencontre attendu par tous les deux, pour leur plus grand plaisir respectif, et partagé.

Puis ils arrivèrent au bout du corridor. Les deux immenses portes s'ouvrirent d'elles-mêmes, laissant filtrer les premiers rayons du soleil du Monde Spirituel. Prenant de l'avance sur Taka, il ralentit ses pas aussitôt qu'il avait franchit le cadre du portail, et se retourna pour accueillir son invité.

«  Bienvenue au Gotei 13, Shinigami Remplaçant Neko. » dit-il en écartant chaleureusement les bras. « Comme vous le voyez, de nombreuses personnes se sont données la peine de venir voir à quoi ressemblait leur nouvelle collègue terrestre. »

En effet, sur la très large allée sur laquelle pouvait facilement tenir une centaine de personnes côte à côte, de nombreux shinigami étaient présents ici et là assez loin, la plupart l'air de rien, mais aucun doute n'était permit sur la raison de leur présence : l'arrivée d'une terrienne avec des pouvoirs de shinigami avait fait le tour du Gotei.

« Suivez-moi je vous prie. »


Natsuki la conduisit sur un chemin de dalle, large et démesuré comme tout le reste. Démesuré était cependant à prendre avec relativité : quand des soldats avaient besoin de se déplacer en groupes, la place suffisait pour assurer assez de manœuvrabilité. Ils marchèrent ensemble une bonne dizaine de minutes, passant sous des poteaux en forme d'arches rouges aux formes géométriques complexes, toujours sous de nombreux regards curieux, jusqu'à atteindre un large terrain. Tout de dalles blanches construit, il devait faire l'équivalent d'un terrain de football humain. Les extrémités se voyaient largement encadrées par des murs élevés, dont l'alternance, vu du ciel, pouvait faire penser à des pointillés. Seule la sortie nord était pourvu d'un bâtiment en bois, dont la base faisait office d'arche.

Durant tout le trajet, le Vice-Capitaine s'était montré parfait dans son rôle de comédien, en plus de guide :

« Je suis ravi que vous ayez accepté notre proposition, Neko. Je dois par contre avouez que votre requête m'a surprise. Non pas dans le mauvais sens, mais je ne m'attendais pas à ce que vous désireriez un duel pour votre première venue dans notre monde. Cela dit, vous êtes maintenant connu de tous, si c'était votre objectif. Et je suis flatté que vous m'ayez choisi personnellement comme opposant pour cette démonstration. Vous avez du cran, c'est une qualité que j'apprécie, je ne pouvais donc pas refuser. »

Lorsqu'ils posèrent tout deux les pieds au centre approximatif de leur arène improvisée, l'assassin s'éloigna de quelques pas de la simili-shinigami, avant de lui faire face, les pieds bien campés sur le dur sol. Il dégagea de sa ceinture les deux courts gantelets dissimulés dedans et les enfila. Les deux pièces de cuirs pourvu d'autant de trous que de doigts recouvraient les mains. Le dos de celles-ci était couvert d'une couche d'acier s'arrêtant juste avant le poignet. La deuxième partie, distinct pour laisser toute l'amplitude de rotation de la main, recouvrait par le même principe le premier tiers supérieur de l'avant bras.

Natsuki n'était pas un grand fan de ses deux armes, car elles n'étaient rien d'autres que des poids pour son style de combat – certains du public près des murs s'étaient déjà aperçu qu'il ne portait pas son brassard. Éviter, et même parer des assauts armés à mains nues, il en était tout à fait capable après tout. Cependant, face à Taka, il ne souhaitait pas prendre de risque. Mieux valait qu'il s'assure une meilleure défense qu'attaque dans un premier temps. Il aura tout le temps qu'il voudrait pour aviser au fur et à mesure du combat.

« Je vais faire en sorte que l'affrontement soit à la hauteur de vos attentes. » lança-t-il en se mettant en position de garde à mains nues, conservant encore son zanpakto dans le travers de son dos, le manche près de sa hanche droite.




Ce que je déteste avoir raison...


Dernière édition par Natsuki Kurodo le Ven 16 Nov - 22:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Lun 12 Nov - 20:31
Elle n'avait pas répliquer aux piques de Kurodo, non pas que l'envie lui manquait mais belle et bien par traque, elle traversa le portail et fit le premier pas dans le Gotei 13 sans même y avoir fait attention. Du monde s'agglutinait autour d'eux dévoilant un couloir qu'ils allaient devoir emprunter cote à cote. Tant d'yeux fixé sur elle la mettait mal à l'aise, mais après tout son accoutrement devait attirer le regard. Elle s'avança faisant un salut bref et le plus polie qu'elle put, suivant le Vice Capitaine, toujours en silence parlant à Burei de la meilleur technique à entreprendre avec un adversaire inconnu. Elle ne visitait pas, cela se voyait, le regard braqué devant elle, le dos droit, les bras le long du corps, tout son être était tendu vers le moment ou le combat commencerait. La beauté du lieu ne l’effleura pas, la grandeur des rues, ce qu'elle mirait avec tant d’enthousiasmes il y avait maintenant un peu moins de vingt quatre heures ne semblait plus émouvoir son coeur, son père lui avait apprit à être concentré lors des combats, que se soit pour une rencontre ou bien pour une vie, elle devait toujours les appréhender comme le dernier. Burei se demandait si Natsuki ressentait la tension de Taka,si il avait conscience que même quand elle se battait avec son père, on parlait rarement de rencontre amicale, mais il aurait tout le temps de découvrir la bête derrière les traits de la femme.

« Je suis ravi que vous ayez accepté notre proposition, Neko. Je dois par contre avouez que votre requête m'a surprise. Non pas dans le mauvais sens, mais je ne m'attendais pas à ce que vous désireriez un duel pour votre première venue dans notre monde. Cela dit, vous êtes maintenant connu de tous, si c'était votre objectif. Et je suis flatté que vous m'ayez choisi personnellement comme opposant pour cette démonstration. Vous avez du cran, c'est une qualité que j'apprécie, je ne pouvais donc pas refuser. »

Elle daigna lui jeter un regard qui en disait long sur son état d'esprit actuel, un petit souris naquis à la commissure de ses lèvres pour s'étendre comme une balafre explosant ces dents blanches aux gens qui la regardaient comme une bête de foire. Ils se mirent en position au centre de l'arène, elle n'aurait pas pu rêver mieux pour une rencontre, un adversaire prometteur, une audience digne de ces mises à mort romaine, quoi rêver de mieux si ce n'est un peu plus d'air. Elle retira sa veste et la jeta un peu plus loin, les gens s'écartèrent comme si le bout de tissus pouvait avoir un quelconque effet.

- Rien ne vaut un duel Natsuki-san, autant pour commencer que pour finir toutes choses, elle vint lui mettre la main sur l'épaule, le regard fixé au siens, Et dans quelques minutes, vous ne serrez pas vraiment flatté, un petit clin d'oeil, les Shinigami retinrent leur souffle une telle proximité avec un homme du rang de Natsuki semblait déplacé pour une simple Shinigami remplaçante, Taka commençait à s'amuser à nouveau, mais il était claire qu'elle était tendu comme la corde de l'arc, prête à décocher la première flèche, elle ouvrit les bras, faisant quelques tours sur elle même, Ravie de vous rencontrez tous criat-elle, se plaçant à quelques pas de Kurodo, en face de lui, elle déboucla sa ceinture faisant tomber le badge, entraînant Burei sur son épaule.

Quelques hommes rigolèrent de l'accoutrement de Taka et de sa manière d'être, mais au moment ou l'arme vint toucher son épaule, une tension parcourra l’assistance, la jeune femme fit voler en éclat son propre maintient de sa puissance faisant tourner la poussière en cercle autour d'elle. Cela n'était pas une démonstration de force, loin de la, Taka gardait toujours une très grande maitrise sur la moindre particule d'énergie spirituelle que son corps échappait, elle se permettait de rompre cela quand un combat débutait provoquant un relâchement de son reatsu. L'air devenait électrique, les deux ne parlait plus d'un mouvement rapide de son zampakutos elle envoya sa ceinture ainsi que son badge à l’horizontale, ce dernier passa à coté de Kurodo et au moment même ou il touchait le sol dans un tintement claire, Taka envoya sa main devant elle.

- Hadō no sanjū san : Sōkatsui ! une flamme bleu émergea de sa main, tel un serpent il s'allongea en direction du Vice Capitaine, ce n'était pas sa meilleur attaque, mais c'était la plus surprenante, après tout à quoi pouvait bien s'attendre Kurodo, la maîtrise du Hado avait semblé à Burei autant qu'à elle la chose à utiliser pour surprendre dans un premier temps, la foule se dispersa quand elle comprit que le niveau de la rencontre allait bien au-delà d'un simple entrainement, la foule virent la jeune femme disparaître dans un Shumpo, elle ne comptait pas le laisser respirer, se laissant tomber de haut, l'arme toujours dans son fourreau elle vint frapper l'emplacement ou se trouvait - il y a peu en tout cas - Kurodo avec brutalité.

Un simple échauffement, il était simple de le voir, Taka n'avait pas dégainer son arme, elle se contentait de la restreindre au maximum, elle ne désirait que jaugé son adversaire, voir la faille et si il n'en avait pas ou elle pourrait frapper pour l'ouvrir et s'y glisser. Burei ne ressentait pas encore le frisson du combat, il attendait la suite, ce n'était pas ce simple Hado de mise en jambe qui allait effrayer un Vice Capitaine, il s'en doutait, ni se coup plus que médiocre réalisé avec le fourreau. Non les choses sérieuse allait débuter. Les centaines d'yeux continuaient de les observer, mais cette fois ci ils avaient prit leur distance, certain avait même rejoint les curieux. Dans la poussière du combat, l'affrontement pouvait enfin commencer.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mar 13 Nov - 16:33
Le sort de kido ne su le prendre totalement au dépourvu. Alors que les flammes bleues se hâtèrent de venir lécher sa peau de leur aura ardente, ce dernier esquiva l'assaut d'un puissant saut vertical au dernier moment - faute de le pouvoir avant. Au moins, Taka sembla moins tendue maintenant qu'elle avait un moyen de dégager toute la pression.

« Et surprenante, pour savoir utiliser aussi du kido. »
pensa-t-il.

Taka avait dût être formée à bonne école pour maîtriser des sorts de la voie du démon sans incantation. Mais là étaient leur faiblesse : des sorts de puissances et de vitesse amoindrit, qui ne pouvaient pas surprendre un combattant aguerris comme lui.

Il lui chuta lourdement dessus, dans coup de pied en marteau alors qu'elle s'était jetée sur son emplacement avant le sõkatsui, frappant le vide de son fourreau. Mais son attaque fut facilement évitée par l'agile demoiselle. Le sol ne fut pas aussi doué, et se fissura sous sa semelle. Après un fugace regard de défi entre les deux shinigami, qui se sourirent, ils se jetèrent l'un sur l'autre dans un corps à corps relativement agressif. Bien sûr, aucun des deux n'était au maximum de ses capacités, ni même la moitié. Les premiers coups étaient réservés à l'échauffement musculaire, et à la jauge de son adversaire. Chacun se posait la question : « jusqu'où pourra-t-il me suivre ? »

Habituellement, ce n'était pas une interrogation que les victimes de l'assassin avaient l'occasion de se poser. Il frappait à 100 % dès le premier coup, qui était souvent le seul. Et ceux qui avait la chance de le voir venir emportaient dans leur tombe la vision d'un masque de la Mort. Il ne prenait pas plaisir à cela. Alors qu'aujourd'hui, la satisfaction de ce combat, qui n'avait pour autre but que de le distraire et de s'amuser, se lisait très clairement sur son visage. Il savait que plus le combat avancera, et plus il courrait le risque qu'un coup mal évalué mette à la vie de l'un des deux adversaires, mais il ne pouvait résister à l'euphorie provoquée par l'adrénaline coulant dans se veines.

La jeune femme l'attaquait encore avec son arme dans son fourreau. Espérait-elle le ménager encore longtemps de la sorte ? D'un autre côté, il se mettait à sa place : il la combattait actuellement à mains '' nues ''. Pour quelqu'un qui n'avait peut-être jamais vu un shinigami combattre avec autre chose que son zanpakto, elle pouvait très aisément se sentir prise à la légère devant le refus du Vice-Capitaine d'utiliser le sien. Il allait lui donc lui prouver qu'un poing peut avoir des effets bien plus destructeurs qu'une lame d'acier. Et surtout, il allait lui faire dégainer son arme.

En privilégiant une posture souple, il pouvait enchainer des coups simples très rapidement, passant d'attaque à défense en un éclaire. Dans un premier temps du moins, pour installer une certaine routine. Car c'était la différence entre lui et beaucoup d'autres combattants. Les autres étaient d'impénétrable défenseurs, et pouvaient devenir de redoutables attaquants, mais ne savaient faire preuve de maîtrise en même temps dans les deux. Lui excellait en parallèle autant en offensif qu'en défensif. Restait à voir si Neko s'en rendrait compte, car il imposa soudainement son rythme en multipliant les attaques. Fini de parer les attaques au fourreau et les faibles coups de son opposante, il la força à adopter une posture défensive en la harcelant d'assauts répétés. Ses poings frappaient sans repos en tout sens alors que ses pieds fouettaient l'air dans de rapide mouvements circulaires, alternant entre fauchages et coups aérien.

Repérant une brèche dans le mur parfait que lui avait dressé la simili-shinigami jusqu'à présent, il s'y engouffra en saisissant son poignet non armée d'une main, et dirigeant l'autre paume ouverte vers le ventre, en prévision de l'agripper par la peau et d'assurer une redoutable projection au sol.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Mar 13 Nov - 18:43
Surprenant, dévastateur et il fallait l'avouer magnifique, les coups du Vice Capitaine pleuvait sur la jeune femme comme une pluie de mousson et le temps ne semblait pas aller en s'améliorant. Un coups sur dix lui échappait et c'était pas pur réflexe qu'elle plaçait son arme devant la trajectoire, faisant confiance à tous ses sens Taka parvenait à contrer et contre attaquer, puis la balance vint se déséquilibrer, elle se faisait dominer, la danse de son sabre encore emprisonner de son fourreau continuait de ravir l'assistance, sa petite houppette ne semblait plus changer de position tellement la vitesse de rotation que lui infligeait la jeune femme était rapide malgré cela, l'homme continuait de l'acculer, il semblait y prendre un malin plaisir et pour le moment, Burei avait du mal à ce chauffer. Il fallait l'avouer, les rencontres amicales manquaient de se mordant jouissif qui explose dés le début de la rencontre, la tous les deux se jaugeaient, il n'y avait rien d'autre si ce n'est l'intensité du combat qui augmentait. Voyant le Vice Capitaine augmenté la cadence, elle loupa un temps dans la musique des coups, Burei l'engueula mais déjà son poignée était prit dans l'étreinte du capitaine, perdant l'équilibre son fourreau vint frotter le sol, une lueur vint contaminer la blancheur du sol et au moment ou l'impacte du coup allait être inévitable, c'est une véritable déflagration qui projeta les deux combattants comme de vulgaires patates. Elle se reprit aussi bien qu'elle put, cette explosion n'était pas virulente, elle surprenait pas le souffle et la détonation, mais elle avait enfouie l'énergie explosive bien trop loin dans le sol pour que cette dernière face beaucoup de dégât. Elle fit une pirouette puis retomba sur ces deux pieds, son arme se remit sur son épaule, un large sourire sur les lèvres alors que du noir, de la poussière et quelques griffures étaient apparu sur son corps et son visage.

- C'était moins une, je n'aurais pas aimé me prendre le premier coup de la rencontre surtout celui la dit elle, l'amusement l'avait gagné, la foule n'existait plus ne restait que cet homme avec qui elle avait passer un excellent moment et à qui elle devait montrer que ce n'était pas gagner.

- Magnifique utilisation d'une des technique de ton père, le Atsuryoku bakunen sur le bout des doigts lui fit remarquer son arme, il reporta la discutions sur l'idée de le laisser dans le fourreau, mais la jeune femme n'écoutait, son regard était braqué sur l'homme, elle disparut pour mieux réapparaître devant lui, se jetant dans un corps à corps effréné. Les coups n'avaient rien de surprenant, leur force laissait encore à désiré bien qu'il y avait une net amélioration, la vitesse d’exécution de ces derniers arrivait au même tempo que ceux que lui avait livré un peu plus tôt Kurodo, mais le tout était désordonné, la ou le Vice Capitaine parvenait à passer d'une défense élaboré à une attaque foudroyante, la jeune femme ne laissait de la place qu'à un immense chaos qui se montrait encore pire qu'une défense, impossible de placer une attaque sans le voir disparaître, tourner sur elle même ou quand bien même lever la jambe à des hauteurs la dépassant.

Le Kurutta yō ni était une autre technique que son père lui avait apprise lors de ces longues heures d'entrainement ou elle suait sang et eau - surtout du sang à vrai dire -, une attaque qui se voulait totalement chaotique juste pour forcer son corps à emmagasiné de l’énergie au niveau de la lame du Zampakutos pour la libérer en une attaque explosive. Bien entendu les conditions n'étaient pas du tout respecté, elle se battait avec une arme dans son fourreau, cela déséquilibrait le style même si ce dernier n'en reposait sur aucun, elle pensait à une traviata quelques choses qui bouge, ou les temps sembles se raccourcir et s'espacé sans aucune logique. Elle se moquait que le Vice Capitaine semblait d'une défense impénétrable, le mur pouvait bien exploser alors pourquoi pas cet homme à l'art presque irréprochable. Le coups ne serait pas bien puissant, l'explosion allait être détonante et peut être souffler un peu de l'assistance, mais quand on aime on ne compte pas se disait elle, une dernière vrille, toutes l'armes est prise dans une teinte qui était prête à être projeté comme une lame pour finir par réduire toutes beauté en cendre.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mer 14 Nov - 17:02
Alors que le premier coup allait porter, une violente explosion le souleva du sol, le forçant à relâcher sa prise sur Taka. Il ramena ses jambes repliées contre son ventre, un bras dessus, et l'autre en barrage devant son visage pour se protéger du souffle chargé de débris. Il effectua deux tours arrière sur lui même avant de se réceptionner sur pieds, un genoux au sol pour amortir la chute. Il se redressa aussitôt, déjà en garde. Alors qu'elle parlait, il repassait en parallèle les derniers échanges dans sa tête. Son fourreau avait touché le sol une demi-seconde avant le souffle qui les avait projeté, à l'endroit où une lumière blanche était apparue.

« Mmh... » lâcha le shinigami en souriant. « Une propriété du fourreau ? » songea-t-il.

Cela se vérifierai facilement. La simili-shinigami le chargea aussitôt après s'être tut. L'assassin la laissa venir à lui pour mener l'attaque. Après des échanges de coups sans succès, il avait assuré la partie offensive pour jauger les défenses de Taka, très réactive. Il était maintenant désireux de découvrir un peu son potentiel en situation inverse, et ne fut pas déçu, malgré la version encore soft qui lui était présentée. Néanmoins, leurs techniques étaient en tout point opposée. Natsuki, en combattant entrainé, avait perfectionné – et perfectionne toujours d'ailleurs – ses aptitudes martiales pour attaquer toujours sous le meilleur angle possible, avec une force optimale, cherchant sans relâcher à gagner quelques millisecondes. Taka, elle, l'affrontait avec une grêle de coups complètement chaotique. Elle portait ses attaques sans schéma particulier, comme si elle frappait juste pour frapper, espérant qu'un coup finisse par passer son mur défensif. S'il fallait comparer, le duel opposait un fusil sniper à un lance-roquette. L'un misait tout sur sa précision mortelle, l'autre visait large et espérait atteindre sa cible grâce dans l'amplitude. Le problème que causaient les adversaires chaotiques, comme la jeune femme actuellement, était que eux-même ne savaient pas où ils frappaient. De ce fait, des combattants comme Natsuki, capable de lire dans le jeu de l'adversaire et de deviner les coups à venir en lisant les gestes de leur corps et les mimiques de leur visage, ne pouvaient se fier à leur habilité. Seuls les réflexes et l'expérience du combat leur permettaient de dévier et parer les coups qui leur étaient portés. Taka faisait d'ailleurs preuve d'une vitesse égalant la sienne actuellement, en usant de son arme autant que de son corps pour l'attaquer. Mais il était temps de renverser la tendance, et de se battre un peu plus sérieusement : l'échauffement touchait à sa fin.

Après une vrille de la jeune femme, le Vice-Capitaine réceptionna et bloqua le fourreau de son adversaire entre ses paumes, avant de tenter un coup de pied au ventre en profitant de l'ouverture provoquée. Sauf qu'il dû revoir ses plans à la dernière seconde.

Il n'avait même pas encore levé son pied, qu'il sentit une violente vague d'énergie parcourir le fourreau de l'arme qu'il maintenait bloqué. L'embout étant braqué droit sur sa tête, il impulsa un mouvement de ses poignets vers le haut alors même qu'il se laissait tomber en arrière, comme si quelqu'un lui avait fauché les jambes. Une action ne devant être entreprise que pour prendre l'avantage, ou réduire un désavantage, il profita de l'opération pour pénétrer de ses deux jambes le ventre de son adversaire. Il avait mit pourtant trop de temps à réagir : la vague d'énergie lui cingla le visage, avant de s'écraser au loin, sur un mur de kido. Ayant repoussé Neko loin de lui dans son geste de défense improvisé de justesse, il ne craignit pas de représailles immédiate profitant de sa chute. A peine avait-il touché le sol qu'il se retrouva sur ses pieds, imprimant à son corps le mouvement d'une vague pour se relever sans l'aide de ses mains, prêtes à bloquer une quelconque nouvelle surprise. Il essuya alors la chaleur qui lui coulait sur le visage. Une large emprunte de sang macula alors le cuir de son gantelet. Touché entre l'œil droit et le nez, une large plaie traversait tout son visage à la verticale, du menton au front. Sans sa vive réaction, sa tête serait sans doute répandu un peu partout sur les dalles du Seireitei.. La simili-shinigami poussait le jeu bien loin, pour une simple jeu justement. Il eu un bref éclat de rire.


« Combien d'autres surprises votre zanpakto encore scellé renferme-t-il ? »

Jusqu'à présent, il avait toujours cru, vu et lu que les armes libérés des shinigamis n'avaient qu'un seul pouvoir, utilisable parfois sous différentes formes, mais cela restait le même. Était-ce le cas actuellement ? Bien qu'il n'avait pas vu le rayon s'écraser, il l'avait très clairement entendu détonner, comme la première fois qu'il l'avait rencontré, sur ce bâtiment, et comme l'explosion qu'elle avait produite juste avant qu'il ne parvienne à la projeter. Sauf qu'actuellement, il n'était pas en shikai. Utiliser ses capacités sans le libérer, était-ce possible ? Mais en supposant cette hypothèse comme valable, quel était le rapport entre des explosions et sa capacité à influencer l'univers. C'était une question de point de vue, en utilisant cette définition, mais il doutait fortement qu'elle pouvait créer des portails de déplacement ainsi.


« Le premier sang vous est accordé, félicitation. »


Jetant son gantelet gauche avant même qu'il n'ai pu servir, il concentra de son reiatsu dans l'index et le majeur de sa main libre, lesquels émirent alors une lueur verte. Il passa ses deux doigts le long de sa cicatrise, qui se referma sur leur passage. Assez mauvais en kido de soin, un domaine complexe, il ne pouvait se soigner ainsi, surtout pas une plaie de cette taille. Mais au moins, elle était refermée : le sang ne le gênerait pas.


« Bien, pouvons-nous reprendre ? Ah oui, juste avant, ne vous en faites pas pour le public, j'ai prit aussi quelques dispositions à ce sujet. »


L'on a toujours besoin d'un nécromancien dans son équipe.

Densifiant brutalement son reiatsu autour de lui, il s'alluma comme un phare dans la nuit pour tout ceux capable de percevoir l'énergie spirituelle. Il se rua sur Neko, qui le réceptionna avec de nouvelles passes d'arme. Il les laissa durer quelques secondes, avant de tout de suite lancer une offensive calculée, ne laissant à aucun moment la jeune femme lui sortir une nouvelle surprise. Il murmura : «  Byakurai. » en pointant son index vers elle après une torsion du poignet, sur une attaque qui se voulait un prétendu poing, obligeant ainsi Taka à rompre le corps à corps pour éviter de finir électrisée. Le hado partant dans le vide, il ne s'en soucia guère : ce n'était qu'une feinte.

Il poursuivit la jeune femme, mais de six shunpo successifs tout autour d'elle, au sol comme au ciel, formant une sorte de demi-sphère. Avec sa vitesse prodigieuse, il ne lui fallu qu'une seule seconde pour les exécuter, et entre chacun d'entre eux, il diminuait légèrement sa pression spirituelle, laissant ainsi comme une sorte d'image rémanente de lui-même à sept endroits différents en même temps pour quiconque cherchera à le percevoir avec ses sens, des yeux mêmes habitués peinant à le suivre. Sa réception finale se fit dans le dos de la simili-shinigami, avec un reiatsu complètement supprimé. De profil, les deux jambes écartées, il amorça une frappe redoutable, combinant une attaque du coude entre les omoplates et un assaut du poing opposé à la base du dos, ses deux bras parallèles au sol.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Mer 14 Nov - 19:17
Qu'avait elle en tête,alors que ces jambes passaient au-dessus d'elle comme des pantins désarticulé, Burei lui posa cette question, "Mais qu'as tu donc dans la tête?", c'était une bonne question, son père lui posait souvent la même quand elle décidait de jouer les grincheuses ou bien se sur évalué ne serait ce que pendant une demi seconde, le temps de savourer un acte réussit. C'était un peu le résultat de cette question qui l'envoyait dans le mur de Kido, la faisant rebondir deux fois sur le sol et se relever la bouche en sang. Elle avait versé le premier sang, elle avait été fière d'elle, suffisamment pour oublier que bien que ce fut une rencontre amicale, elle devait rester à ce qu'elle faisait et si elle devait être totalement honnête avec soit même, elle n'avait même pas comprit le tiers des actions de Kurodo. Lors de son attaque, elle en était toujours à son dégagement de Reatsu, elle avait éviter les attaques et contrée qu'en inversant le mode de défense, elle avait avancé, pas suffisamment vite pour prendre de vitesse l'attaquant, non juste pour suivre la trajectoire des épaules et ainsi pouvoir se placer en conséquence. Le résultat ne fut pas trop mal, puis ensuite il entreprit de ce démultiplier, en garde Taka se disait qu'elle n'avait pas beaucoup de chance de le repérer, sa technique était vraiment magnifique, sur ce Burei lui avait crier dessus pour lui remettre les idées en ordre, elle tourna par simple réflexe, les deux coups étaient déjà amorcé, au moins ce ne fut pas son dos qui prit, mais par contre son flanc va s'en souvenir pendent longtemps.

Taka se releva en s'appuyant sur son arme, une fois debout elle fit craquer méthodiquement et rapidement la presque totalité des os de son corps, telle une getlin gun humain, elle s'étira, crachat une gerbe de salive sanguine suivit de deux autres cramoisie. Elle n'avait pas mal sur le flanc ce qui l'étonna un peu, jusqu’à qu'elle comprennent que le coté qui avait été au plus proche du Byakurai avait été anesthésié. Elle regarda son adversaire, c'était vraiment de la triche de se soigner ainsi, son corps à nue ne pouvait cacher les blessures, puis l'air frais allait bien apaisé un peu la douleur quand elle réveillera ses nerfs. Sans autre cérémonie, elle tira son Zampakutos de son fourreau, Burei en fut soulagé, tout entrainement avait une fin, les techniques qu'elle utilisait et le poids du fourreau déstabilisait son style si fin - oui oui très fin comme style -. Elle rejeta la fourreau, Burei n'était pas une arme majestueuse dans sa forme scellé un peu comme tous ceux qu'elle avaient croisé, sa forme distinctive venait de petite frange qui perlait de la poignée. Elle avait réduit sa vitesse d’exécution et la force des attaques de feu son père avec le fourreau, maintenant que ce dernier était tombé, le combat pouvait reprendre.

Elle se mit à marcher dans un premier.

- Ô souverains… Ô masques de chairs et de sang… dit elle en accélérant la cadence jusqu'à disparaitre dans un shumpo donnant l'impréssion qu'elle venait de se faire souffler par la brise qui monte, elle ne voulait plus joué, sa vitesse était maintenant le mieux qu'elle pouvait faire sans que Burei l'aide, bien que Kurodo pouvait se vante d'un art presque parfait, la vitesse de Taka reposait sur les même principes que les moments ou elle se battait en inertie libre, à peine son pied se posait sur le sol pour marquer l'arrêt que déjà elle repartait dans une direction qu'elle choissisait sur l'instant. Ce comportant donnait lieu à des claquements de ces pieds sur le sol, à cette vitesse, Kurodo entendait plusieurs centaines de claquement autant autour à coté ou quand bien même très loin sur la barrière dréssé pour leur combat et la petite voix fluette de Taka qui continuait sa mélopée, "Ô univers entier… Ô battement d'ailes… Ô celui qui porte le nom d'humain ! Vérité et tempérance… À partir des murs construits de rêve purs et sans péchés, n'élevez point vos griffes davantage que le strict ..."

Elle apparut au-dessus du Vice Capitaine, quelques mètres tout au plus, un large sourire la main sans arme tendu vers lui " ... nécessaire !". Le jet de flamme n'eut aucun rapport avec le précédent, ce fut un véritable torrent d'enfer bleu qui se répendit sur Kurodo, la jeune femme disparu à nouveau, cette attaque avait forcé le Shinigami, à droite ou à gauche, il n'y avait rien d'important, mais si il sautait, il les veraient, deux pentacles, à l'endroit ou elle frappait avec son pieds, elle injectait du Reatsu, le centre de chaque pentacle était telle un immense réservoir qui fini par céder, explosant de mille feu, son père aurait été fière d'elle.

Elle retomba sur ces jambes, prit d'une légère faiblesse après une telle démonstration, elle avait rasé le décore, heureusement que le Vice Capitaine avait eut la très bonne idée de faire faire des murs de Kido, l'impacte au plus proche devait les avoirs salement amoché. Elle voulut se relever trop vite, l'apesanteur se fit plus lourde, elle dut mettre genoux à terre, respirant rapidement pour retrouver ces esprits et pouvoir se mettre debout, prêt à combattre. Ces techniques étaient issus du Shikai de son père, mais il avait comprit que l'arme scellé n'avait pas grande importance et l'effet de surprise était bien plus important si vous commenciez déjà à produire un effet sans avoir appeler votre arme. L'adversaire s'en trouvait déstabilise, alors son père avait mené un entrainement rude pour parvenir à modeler son énergie pour qu'il reproduise les effets de son Shikai. On était bien loin de la puissance de son arme, mais bien utilisé, elle pouvait être bien gênante. Le point négatif se trouvait dans les détails, son père lui avait apprit à faire de même, mais l'essence de son Zampakutos était très différent, elle devait passer par d'autre rouage pour parvenir à un tel effet ce qui était éreintant pour son corps.

Sa main vint frotter son flanc douloureux, elle avait encore ce gout de fers dans la bouche et maintenant qu'elle s'offrait cette pose de quelques secondes, elle savait qu'elle devait éviter de s'en recevoir deux nouveaux comme ceux la.

- Si il s'en sort sans vouloir arrêter, tu va devoir m'appeler lui fit remarquer Burei, à vrai dire, Taka ne savait pas si elle devait l'appeler ou juste faire cesser le combat et garder ce va tout dans sa manche. Mais cela ne dépendait que de l'homme qu'elle venait de malmené, attendant de retrouver son adversaire, sur le qui vivre, la jeune femme remonta sa garde puis passa l'arme sur son épaule elle venait de retrouver son souffle, mais les attaques explosives c'était belle et bien fini pour cette rencontre.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 15 Nov - 17:00
La jeune femme évita de justesse un impact destructeur, mais pour le réduire à peine. Il était tout de même surprenant qu'elle soit parvenu amorcer un pivot après la feinte du Vice-Capitaine. Mais qu'importe, le coup avait porté au final, c'était l'essentiel. Elle décolla du sol pour s'échouer quelques mètres plus loin au sol, sans pour autant y rester. Prenant appuie sur son arme, elle sembla réaliser tout le potentiel de ses attaques à mains nues lorsque le côté qu'il lui avait frappé fut visiblement réticent à réagir aussi bien qu'espéré par sa propriétaire. Elle se décida alors enfin à faire profiter le ciel et le public de sa lame dénudée. Se remettant en garde, Natsuki afficha un sourire satisfait : le combat commençait à devenir très sérieux.

Taka commença à psalmodier une nouvelle incantation, qu'il identifia immédiatement comme étant un autre sõkatsui. Mais la jeune femme, visiblement loin d'être à court de cartes dans sa main, quitta son champs de vision à raison de shunpo successifs tout en continuant de préparer son sort. L'assassin lui adressa mentalement un chapeau bas, autant pour parvenir à bouger ainsi tout en restant concentrée sur un kido que pour sa vitesse de déplacement. Elle l'égalait presque. Pas tout à fait, mais presque. Lui qui avait mit tant d'années à développer sa rapidité et sa mobilité, voilà qu'une jeune demoiselle de vingt-quatre ans à peine se hissait presque à son niveau. Il parvenait par moment à l'apercevoir un bref instant, sans pour autant pouvoir la suivre clairement des yeux. Était-ce seulement naturel, ou utilisait-elle encore une autre astuce, comme elle semblait en avoir tellement ? Peu importe au final, car il ne lui laisserait pas tirer avantage de la situation. En se camouflant pour incanter en toute tranquillité, elle se provoquait-elle même deux failles. La première était qu'elle annonçait avec un très gros panneaux fluorescent bordé de néons rose fuchsia : «  je vais lancer le kido sõkatsui ! ». La seconde, en prenant du temps pour se préparer, elle en offrait aussi à son adversaire.

Le shinigami tatoué ferma alors ses yeux, et se focalisa sur la circulation de son énergie interne. Seule une porte de son esprit restait encore ouverte, celle écoutant les pas de Neko marteler le sol comme une nuée. Par expérience, il savait qu'elle attaquerait soit dans son dos, soit par les airs, aussi il n'accordait pas plus de concentration que nécessaire à son environnement. Son reiatsu se canalisa progressivement dans ses deux bras, dont il maintenait l'énergie condensée masquée, évitant ainsi d'alerter son ennemi. Il savait charger l'un de ses membres ainsi pour lancer une frappe dévastatrice en plein combat, mais y parvenir avec deux lui posait encore de nombreuses difficultés, car l'exercice mentale que cela nécessitait était supérieur à ce qu'il pouvait fournir en situation de lutte tout en restant optimal. L'occasion de cueillir la simili-shinigami avec une autre technique de son cru était donc trop belle pour être manquée.

Sans même ouvrir les yeux, il fit un brusque bond en arrière, alors qu'il perçut très clairement Neko relâcher son sortilège au-dessus de sa tête. La violence des flammes étaient impressionnante, l'incantation était complète après tout, mais aussi ardentes qu'elles pouvaient être, leur morsure ne blessait que ce qu'elles touchaient : l'assassin était déjà loin.

Ce dernier, se doutant qu'il s'agissait peur-être d'une ruse, comme il l'avait fait avec son byakurei, brisa sa concentration pour la ramener sur le monde extérieur. Dans ses deux poings bouillonnaient l'énergie accumulée, menaçant de céder à tout moment. Le Vice-Capitaine ne pouvait maintenir l'équilibre trop longtemps sans y accorder toute son attention : il devait à tout prix relâcher son assaut dans les plus brefs délais. Il l'aurait sans doute fait en brisant le frêle corps de son opposante, si cette dernière n'avait prouvé une fois de plus ses talents d'experte en explosif. Deux explosions l'avalèrent entièrement, terminant de ravager au passage ce qui n'était pas protégé par les murs de l'équipe nécromancienne. Un puissant '' bang '' couvrit l'espace d'un instant le bruit de la détonation, laquelle se prolongea en écho dans tout le Seireitai.

Émergeant des flammes et de la poussière, le Vice-Capitaine demeurait, un genou à terre. Ses avant-bras étaient encore fumant, libérant des voluptés grises dans un petit son de viande cuite. Ses vêtements se trouvaient dans un état lamentable, déchirés et brûlés en de multiple endroits, révélant des parcelles de son corps meurtrie.

S'il s'en était sortie à si bon compte, c'était bien par chance, car sa technique de défense fut totalement improvisée sur l'instant. Habituellement, lorsqu'il concentre son reiatsu dans un membre, il peut effectuer un unique coup puissant dans lequel il libère son énergie, provoquant une mouvement de force aggravant les dégâts causés et multipliant la vitesse d'impact. Or là, il avait eu l'occasion de préparer ses deux bras de la sorte. Aussi, lorsque surprit par la violence des explosions, il eu la prompte réaction de frapper ses deux poings entre eux devant lui. Une intense onde de choc fut alors provoquée, repoussant une partie des flammes explosives qui le menaçaient, sans pour autant parvenir à éviter la totalité de l'attaque spectaculaire. Il en était maintenant là, à la recherche de son souffle, avec un corps diminué.

Il trouva finalement la force de se redresser droit, et de dévisager la jeune femme, bien campée sur ses jambes, et le sabre à l'épaule.


« J'avoue avoir sous-évalué les '' dommages collatéraux '' possible. L'on ne peut pas dire que ce soit la finesse qui vous caractérise. »

Il venait de frôler la mort, un autre que lui aurait sans doute fini en morceaux calcinés dans le souffle de feu, et pourtant, l'excitation continuait de le gagner. Malgré son état de faiblesse visible, ses émotions étaient transparentes sous son sourire assuré. Depuis quand ne s'était-il pas senti ainsi ? La moindre faute pouvait être sanctionné par la mort, et pourtant il désirait continuer, subjugué par la puissance brute d'une si jeune âme. De tels combats étaient trop rares dans une vie, même pour celle d'un dieu de la mort, pour qu'il se permette d'abandonner maintenant. De quoi aurait-il l'air devant ses hommes, qui plus est ? Étrangement, cette dernière raison lui importait le moins.

Sa plus grande souffrance, la seule que même lui n'arrivait pas à ignorer, venait de ses bras, presque plus amochés par sa propre attaque que celle de la simili-shinigami. En effet, même renforcés, ses os avaient mal supporté l'impact d'une technique qui n'était pas fait pour cette usage, ou pas prévu initialement pour, tout du moins. S'il voulait leur offrir une seconde vie assez vite, il allait devoir poursuivre l'affrontement avec ses pieds. Mais aucun homme, pas même lui, ne pouvait affronter efficacement un adversaire armée. Lentement, il fit couler encore de son énergie dans son bras gauche, afin de le solidifier au possible, le droit ayant encore son gantelet. Son zanpakto glissa hors de son fourreau sans le moindre son, tirée par sa main gauche. Il plaqua sa lame contre son avant-bras, tenant le manche à l'envers, avant de délier la corde d'attache de l'étui, qui chuta au sol.

« Et si nous laissions tomber l'esbroufe pour en revenir à un affrontement plus ordinaire ? »

C'était plus un constat qu'une proposition : aucun des deux ne pouvaient apparemment faire autrement. Sauf que le public adore les rebondissements, et qu'il pouvait de ce fait bien encore y en avoir.

Diminué de près d'un quart de ses capacités, il n'en demeurait pas moins un adversaire redoutable, et le prouva en redoublant d'ardeur dans un nouveau corps-à-corps qu'il provoqua. Sauf qu'au lieu de ses poings, ce furent des tourbillons de lames qui dansèrent de concert avec ses pieds. Loin de porter des coups d'estocs ordinaires ou des tranchants courants, la lame de Natsuki voltigeait entre ses mains, fouettant l'air comme un moulin dans un mouvement fluide et perpétuel. Elle ne s'arrêtait jamais, même après chaque impact contre le zanpakto de Taka, qui libérait alors des gerbes d'étincelles, que se soit pour attaquer ou défendre. Naturellement, il exploitait au possible le côté blessé de son adversaire, la forçant à jouer le plus possible sur une posture défensive, afin de l'empêcher d'exploiter elle-même sa propre faiblesse. Il n'était pas à l'abri de tout pourtant.

Sa règle numéro un était de ne jamais toucher un zanpakto ennemi libéré sans en connaître les capacités, afin d'éviter de nombreuses mauvaises surprises, il n'avait plus d'autre choix que de mener l'offensive de front, au moins le temps de s'accorder un court répit physique pour autre une autre tactique. Cependant, le fait que Taka sache faire appelle à son pouvoir de shikai sans le libérer l'inquiètait. Encore que... cela ne collait pas. Il le sentait. Il y avait autre chose, comme si ce pouvoir explosif venait de elle, et non de son arme. Peut-être qu'il n'avait encore rien vu finalement. Mais elle non plus.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Jeu 15 Nov - 18:41
Elle ne s'y attendait pas, non pas les attaques de Kurodo était plus efficace qu'au début, ils étaient certes plus redoutable maintenant qu'il utilisait son zampakutos, mais le pire venait d'elle, il lui fallait plus de temps que cela pour se remettre d'une telle utilisation intempestive du Reatsu explosif, se tenir droit, avoir de l’esbroufe sa se n'était pas un soucis elle le faisait tout le temps, assurer un combat avec un Vice Capitaine, la c'était une autre perd de manche. D'ailleurs, elle revoyait ces calcules à la baisse, elle pouvait continuer de bloquer, mais les postures défensives avaient tous un point faible, un moment ou un autre pour garder une défense il faut être fort, entraîner et un peu fou, pour le moment elle ne pouvait assurer que la dernière partie. Le premier coups sembla lui résonner dans la tête, sa vision se brouilla et elle ne dut faire confiance qu'a ce pale scintillement qui devait être une lame, les deux zampakutos se rencontrèrent, la collision la fit trembler au point de lâcher son arme, au dernier moment elle changea de position, avançant elle para un coup qui lui entailla le bras, puis un autre.

Les entailles s’amoncelait, elle était clairement en difficulté et pourtant, elle ne pouvait pas relâcher sa forme libérer ainsi, Burei lui criait de l'appeler, placer dans un combat de corps à corps effectivement, elle avait toutes les chances de porter une attaque frontale terrible à Kurodo, mais cela ne laissait pas beaucoup de place aux doutes. Taka était de ceux qui aimait garder le mystère le plus longtemps possible, d'ailleurs son père était le même, l'utilisation d'explosif par Taka en était la preuve, les adversaires se posaient des questions ou bien ils croyaient avoir tout comprit et finissait par le regretter, car trop de question dans un combat cela finit toujours par des hypothèse stupide. En attendant, le Vice Capitaine ne semblait pas beaucoup s'en poser de question, il avait affronter les explosions non sans mal, elle sentait le ralentissement dans son style, cette force qui s'amenuise mais ne perdait pas de son frappant, quand à elle, c'était carrément de la lapidation en bonne et du forme, elle parvenait à faire en sorte que les entailles ne soit pas trop profonde, mais pour se remettre de cette rencontre amicale il allait lui falloir une bon mois ou un demi siècle en fonction de quand la pluie de coups allait cesser, quand la musique en boucle allait devoir retrouver son premier tempo. Dans tout enchaînement il y a un moment de grâce et même un homme qui semble donner des coups chaotique fini par devoir reprendre sa stratégie à zero, reprendre sa force, sa vitesse, les muscles se fatigue et se tendent offrant à un moment donner une ouverture , encore fallait il la voir, l'atteindre et surtout ne pas la rater.

Moment magnifique, solitude du moment opportun, voilà que Taka délirait ou bien elle voyait au ralentie en tout cas elle ne pouvait plus attendre, les deux lames s'entre choquèrent, elle fit un pas en avant mettant le plus de force possible - et pas mal de sang aussi - pour dégager l'arme de Kurodo, un petit pas de plus, presque entre les bras du Vice Capitaine l'index touchant le Kimono, Taka soupira.

- Bakudō no sanjū : Shitotsu sansen dit elle à la chaleur qu'elle percevait du corps de son adversaire, trois bec tirèrent Kurodo en arrière l'emmenant loin d'elle qui tomba à la renverse,le souffle cours, elle essayait de reprendre ses esprit mais comme un fait exprès, tout ce sang l'avait en gaillardie, elle explosa de rire, elle ne savait pas encore si Kurodo c'était fait poinçonner comme un post-it sur un mur ou bien si il l'avait contrer, exploser prêt à revenir à la charge.

Son rire ne cessa qu'une fois à nouveau debout, tout son corps lui faisait mal, sa chaire était coloré d'un cramoisie profond, elle en était persuadé il allait lui falloir beaucoup plus longtemps pour se remettre de se combat.

- Je dois vraiment être folle pour faire cela, après tout pour un combat amicale nous nous retrouvons dans un piteuse état, je suis même prête à vous faire l'honneur de vous désigner comme vainqueur, mais je pense que cela serait vous faire affront de ne pas vous le montrer dit elle, Taka essuya sa bouche d'un revers de la main, elle se remit bien droite devant le Vice Capitaine.

- Allez on va peut être devoir se bouger le cul, Burei o shūsei dit elle, son reatsu explosa, Burei lui fit même le cadeau avec cette déferlante de bloquer le saignement de ces plaies, mais cela aura une limite, l'étrange plumeau à la poignée disparaît, la garde normal éclate, un anneau prend la place entourant le zampakutos et reliant le tout des fils d'or viennent finaliser la garde, dans le moment temps cinq bagues apparaissent sur la main tenant le Zampakutos, ces bijoux sont relié à un bracelet entourant le poignet de Taka qui est lui même rattaché au Zampakutos par la poignée.

- A vous de voir Vice Capitaine Kurodo voulez-vous continuer ce combat ? demanda la jeune femme, dans le même moment Burei priait pour deux réponses contradictoire, il aurait aimé qu'il dise oui et qu'il attaque juste pour se prendre un bon coup sur la tête, mais cela était sans compté que Taka ne suivrait peut être par le rythme, elle avait appelé Burei beaucoup trop tard. D'un autre coté, Burei se disait qu'un non serait plus sage pour la jeune femme, mais le regard de cette dernière en disait long sur ce qu'elle pensait, déterminé et rieur,Taka s'amusait comme une petite folle.

*Allez vient si tu l'ose Natsuki Kurodo* pensait elle, la jeune femme se doutait que l'homme comprenait parfaitement ou elle voulait en venir, son sourire s'élargie.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 15 Nov - 20:47
La tempête d'acier qu'il faisait grêler sur Taka provoquait des blessures considérables. Prise séparément, ce n'était que de petites entailles sans réelle gravité vitale, mais sa lame labourait la chaire sans pitié, provoquant une prolifération alarmantes des coupures. Ses attaques n'étaient pourtant pas naturelles. Il n'utilisait que très rarement son zanpakto pour des affrontements de ce genre, et son arme n'était faite que pour tuer. La forme particulière de sa lame, un tranchant double, était une preuve à elle seule : impossible de porter une attaque non létale avec. Et sa vie de shinigami, il l'a passé à perfectionner des coups mortels. Ses attaques ne visaient directement que des points vitaux, des veines et artères palpitantes, dont la rupture entrainait des décès rapides. Dans le cas présent, il ne pouvait délibérément pas cibler ce genre de zone. Car lui n'était plus en état de retenir sa lame à quelques millimètres de la peau découverte de la jeune femme, sonnant ainsi la fin du combat, pas plus qu'elle n'était en capacité de l'éviter.

C'est d'ailleurs un assaut fatal, porté plus par son corps que par son esprit, qui l'arrêta un bref instant, alors qu'il cherchait à reprendre ses droits sur sa mémoires musculaire. La punition se fit immédiate, le doigt de Neko s'abattit sur son torse, et d'un kido, elle le repoussa en arrière. Les trois pieux de lumière l'empalèrent aux épaules et sur la cuisse droite, imposant un violent mouvement de recul. Dans un cri rageur, il fit exploser son énergie spirituelle autour de lui, qui désagrégea le bakudo qui tentait de l'épingler au mur. Les quatre mètres qui le séparaient de Taka lui parurent soudain agréable, par le repos qu'ils offraient aux deux combattants dont le besoin de souffler se faisait pressant.

Peut-être était-il temps de mettre fin aux hostilités, finalement ? Les deux âmes guerrières n'avaient pas encore atteint leur limite, mais prolonger l'affrontement tenait plus de la lutte pour la survie que du spectacle. Et aucun des deux échangeaient joyeusement des blessures pour voir finalement son adversaire tomber avant lui – même si par moment il la question lui avait traversé l'esprit.

L'hilarité de la simili-shinigami fut très communicatif, car à son tour, il ria avec plaisir à gorge déployée. Lorsque le silence revint, les deux s'observèrent un instant, sans pouvoir expliquer ce qu'il venait de se passer. Cela s'était simplement fait, aussi naturellement que survenait le premier baiser d'un couple d'adolescents au cinéma : par hasard, mais laissant un plaisir intense sur les lèvres.

«  J'ai connu pire comme état, je m'en remettrai. »

Mais son sourire cessa lorsqu'elle descella pour la première fois sous ses yeux son zanpakto. Elle avait décidé d'y recourir, finalement. C'était la mission qu'on lui avait secrètement confié en autorisant l'affrontement, et lui-même était curieux de le voir, mais il peina que cela doivent se passer dans les conditions actuelles. Ce n'était que pure folie de continuer le combat maintenant. Sauf que, avec le nouveau flot d'adrénaline qui galvanisa ses muscles, la raison n'avait plus vraiment son mot à dire.


« Cela ne me ressemble vraiment pas, Neko, d'être ainsi partagé entre plaisir et raison. Notre affrontement a été l'un des plus distrayant qu'il m'ait donné de vivre. Mais si nous ne nous arrêtons pas maintenant, l'un de nous deux risques de mourir. »

Son visage de pierre se mua en un rictus.

« Cédons donc pour la dernière fois de notre vie à la folie. »

D'un mouvement de la main,il se déganta et arracha sans ménagement les restes du haut de sa tunique. Ses muscles pectoraux et ventraux finement sculptés terminèrent alors d'apparaitre sous les rayons du soleil. Des tatouages aux motifs similaires à ses bras étaient imprimée sur son buste et ses hanches, entremêle à ses plaies sanguinolentes, dont certaines, légères, avaient déjà coagulé.

« Reflète, Tsuki no Akaru. »


Alors que la paume de sa main libre parcourra le plat de sa lame, cette dernière gagna légèrement en largeur. Le métal sombre se vit gravée de nombreuses runes dorés, dont le premier tiers brillait intensément. Les tranchants de la lame eux, émirent une faible lueur pâle, similaire à celle de la lune dans les chaudes nuits de l'été.

Comme prit d'un coup de faiblesse, il posa un genoux à terre, en prenant cependant soin que la pointe de son épée, elle, n'entre jamais en contact avec le sol. L'atmosphère se fit lourde autour de lui, très lourde. Et pour une raison simple : Dans un large périmètre, la gravité avait vu son emprise sur la matière multipliée. Son simple gantelet léger, qu'il avait jeté à l'instant, pesait désormais trois fois son poids. Et les corps vivants étaient logés à la même enseigne que la matière inerte.

Par l'entrainement, il parvenait toujours à encaisser mieux le choc de changement de pression, et si habituer, même si les débuts brutaux, comme à l'instant, lui mettaient encore une sacré claque, ajouté à son état de fatigue. Canalisant de son reiatsu dans sa jambe gauche, il profita de son genoux à terre comme d'un starter, et fit une bond formidable vers son adversaire, épée pointée droit sur sa tête, dont la lame laissa une fine trainée lumineuse le temps d'un instant. Il devait la pousser à l'abandon, ou l'inverse, très vite, avant que l'un d'eux deux ne récoltent une blessure définitive.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Jeu 15 Nov - 22:33
Le Vice capitaine avait lui aussi libérer son arme, Taka comptait le temps avant que la capacité même de Burei ne devienne un fardeau pour ces plais. L'inertie était le soucis, non pas pour le moment, elle ne changeait rien à ce qui l'entourait, mais quand elle y aura recourt, le changement brusque d'une telle quantité de force physique entrainement inévitablement des désagrément sur les blessures qui avait cessé de saigner. Comme l'avait fait remarquer le vice capitaine, c'était juste de la folie, mais une folie amusante, elle ne c'était pas sentie aussi vivante depuis la mort de son père, en principe c'était lui qui la blessait, c'était lui qui faisait en sorte qu'elle sut sang et eau pour parvenir à lui tirer un compliment, pour ce combat tout du moins, Kurodo l'avait remplacé, mais elle se disait que la petite pointe d'excitation totalement humaine qu'elle ressentait n'était pas des sentiments paternel à l'égare du vice capitaine. Burei en fut choquer, au point que les deux ratèrent l'entrée en scène de Kurodo qui attaqua, mais cette fois ci alors qu'il s'approchait c'était le poids du monde qui s'écroulait sur ces épaules, les mouvements lents elle encaissa le premier coups, puis alors que Vice Capitaine parait la lente contre attaque, Taka disparut de son champ de vision.

L'inertie est quelques choses de magnifique, vous avez beau appuyer de toutes vos forces sur un objet, si son inertie est basse alors il bougera aussi facilement qu'une plume. Cela est d'autant plus surprenant quand le corps en question sait déjà se déplacer rapidement, au plus rapide de ce qu'elle pouvait faire, aider par une inertie frôlant le zero, Taka avait juste disparu. Pas besoin de prendre d'appuie, un brin de vent vous soulève, en modifiant légèrement l'inertie de son corps vous vous dirigez à une vitesse des plus improbable, elle avait appelé sa le Shumpo Era, une technique qui avait un double emploie car quand elle revint derrière le Vice Capitaine malgré tout le poids qui pouvait bien lui tomber dessus elle contre attaqua, elle ne savait pas si Kurodo pouvait anticiper ce niveau de déplacement, mais sa contre attaque était franche et brutale, cela sera sa dernière, mais pour ne pas avoir à regner sur la force, elle frappait avec le coté non tranchant de son arme, au pire il aurait quelques os brisé.

Comme elle savait qu'elle n'irait pas plus loin, elle démarra son coups puis laissa l'inertie monté ce n'était plus une frêle épée, mais un train de marchandise avec la force destructrice de Taka qui allait cueillir le capitaine. Alors que le visage fermé elle contemplait son ultime attaque, elle repensa à ce que lui avait dit son père, toujours faire croire que ton zampakutos a d'autre propriété, son paternel lui avait toujours conseillé de le nommé le plus vite possible, cela évitait les désagrément comme ce qu'elle vivait sur le moment. Taka avait prévu beaucoup de chose, mais pas le poids qu'allait exercer le Shikai du capitaine ces blessures ne pouvaient supporter cela, bien qu'elle pouvait se déplacer facilement, le poids allait rouvrir ces blessures les unes après les autres, pour le moment Burei parvenait à maintenir les saignements, mais le temps était compté autant tout mettre sur un déplacement et une attaque.

Le coups porté, elle réduisit à nouveau son inertie pour recommencer à ce mouvoir à grande vitesse et elle choisit de s'éloigner le plus possible de Kurodo. Devant son adversaire, sa main passa dans ses cheveux essayant de prendre une mine souriante, mais quelques choses ne semblaient pas tourner rond.

- C'est fini Burei on prend une pause dit elle faiblement, la tête baissé comptant les imposantes dalles qui en fin de compte avait maintenant un design plus chaotique qui lui plaisait bien mieux.

- D'accord Taka lui répondit son arme, Burei n'avait pas le choix, Taka avait aggravé ces blessures d'un coups en luttant contre la capacité de Kurodo, de plus elle avait utilisé une technique de déplacement en inertie deux fois ce qui avait encore aggravé le phénomène. Burei faisait en sorte que sa ne saigne pas, mais quand le Shikai allait lâcher il ne serait plus la pour cela.

Taka continua de se gratter la tête en regardant le vice capitaine, "Désolé" dit elle avec un haussement d'épaule, son Shikai disparut, s'en suivit une explosion de sang de toutes part, comme si la jeune femme venait de se faire lapider à une vitesse incroyable, les coupures infligés étaient devenu de véritables blessures, Taka tangua un peu de gauche à droite, "Je croyais vraiment qu'il me restait plus de temps, foutu poids" dit elle avant de choir au sol. Elle crut entendre quelques choses, mais il y avait se bourdonnement incessant, puis était ce gout de fers dans la bouche ou bien le faite qu'elle se trouvait déjà dans l'au-dela qui la rassura un peu, mais sur quel sujet cela elle n'en savait rien, puis ce fut dans les ténèbres que tout ce résolu.

Dans son petit monde intérieur, les ténèbres grandissaient, elle se retrouvait face à Burei qui pour une fois avait daigné prendre une apparence humanoïde. Il tenait quelques branchages surement trouvé dans les environs.

- Ce n'était pas trop mal comme combat lui dit il, un petit sourire en coin se dessina et elle détestait cela.
- Tu parle, j'aurais du le calmer avant qu'il se mette à m'entailler fit elle remarquer, les ombres se faisaient oppressantes, Il va bien ? finit elle par demander.
- Surement mieux que toi, par contre je ne sais pas si ta dernière attaque la touché, tu t'es reculé bien trop vite et après tu ne voyais pas vraiment très bien lui fit remarquer Burei, l'espace d'une seconde, toutes les choses cool qu'elle avait dites en sombrant elle l'avait peut être fait à un mur, tout à coup elle n'était plus très sur de vouloir survivre, Mais depuis quand tu te soucis de tes adversaires lui demanda l'arme.

Cette question restera en suspend car une fois que la conscience sombre, le monde intérieur fini par le suivre c'est donc dans le chaos des ténèbres que Taka fini par se réfugié. Sur le "ring", le corps de Taka était écroulé, son sang formant un matelas macabre. Malgré tout, elle ne desserra pas une seul seconde sa main de la poignée de son arme.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 16 Nov - 19:31
Alors qu'il la chargeait avec ses dernières forces raisonnables, elle s'éclipsa de sa ligne de frappe avec une facilité déconcertante pour réapparaitre dans son dos. Même avec une vitesse de base extraordinaire, il était impossible qu'elle puisse se déplacer avec autant d'aisance que ce qu'elle venait de faire sous gravité. C'était comme si l'attraction terrestre n'avait aucun emprise sur elle. Il l'avait pourtant blessé et affaiblit, il l'avait sentit clairement quand ils avaient échangé leurs derniers coups, plus riche en éraflures pour l'une que pour l'autre. Dans un geste désespéré, il ramena la force de gravité à la normale, et faisant tournoyez son arme dans sa main gauche, il inversa sa prise sur le manche, tenu à nouveau à l'envers, avant de glisser la lame en travers de son dos. Du revers de son poing opposé, il pressa le plat gravé de runes, dressant ainsi un barrage entre son dos et l'arme de Taka, qu'il sentit fondre sur ses arrières. Il ne pu cependant tout couvrir, et le haut de la lame le frappa rudement sur l'omoplate. Le choc fut si violent que Tsuki s'écrasa contre son dos, en provoquant un * crac * qui n'avait rien de naturel. Le shinigami tatoué s'écroula de tout son long sur le sol, avec l'impression qu'une montagne venait de s'abattre sur lui, en témoignaient les fissures zébrant les rares dalles encore entière autour de lui, et l'épais nuage de poussière qu'il souleva.

Après quelques instants, il tenta de se relever, mais l'appuie sur son bras droit se fit impossible : celui-ci, devenu légèrement plus long que le gauche, refusait de lui répondre.


« Fracturé... »
marmonna-t-il.

En utilisant son coude gauche comme soutien, il parvint à relever légèrement son buste, et contempler son opposant, vainqueur. Il ne pouvait plus combattre, le dernier assaut lui avait saper le reste de force qu'il voulait investir dans le duel. S'il forçait encore, il pouvait tenter quelque chose, mais les dégâts seraient irréparable, et dans le contexte actuel, de la folie à l'état pure : il n'était pas là pour vaincre. Une douleur cuisante lui déchirait les jambes pour remonter jusqu'à l'échine, et exploser dans sa tête. Les paroles de Neko, bien qu'elles étaient très claires, semblaient venir de bien loin à ses oreilles.

Et sous ses yeux, la jeune femme se vida de son sang. Toutes les blessures qu'il lui avait causé parurent exploser, expulsant tout le sang circulant dans les vaisseaux touchés. Natsuki ne chercha pas à comprendre le comment du pourquoi, il aura le temps de sa future convalescence pour s'interroger sur les blessures aggravées aussi soudaine que la régénération temporaire de la jeune femme, et en roulant sur le dos – et étouffant une atroce vague de douleur en serrant les dents, il fit signe de sa main gauche. Le geste annonçant la fin des hostilités entre les deux shinigami, l'équipe médicale menée par le Quatrième et Cinquième Siège, qu'il avait personnellement engagé pour l'occasion, entra en action. Elle s'attela immédiatement sur le cas de Taka, prodiguant les premiers secours nécessaire à sa survie.

L'assassin ne se fit pas de soucis pour elle, elle était confiée entre des mains expertes. Seul un shinigami soigneur s'approcha de lui, et commença à soulager déjà ses blessures. Il sentit la douce chaleur de kido curatif l'envelopper, chassant au loin la douleur de son corps meurtrie. Il ne connaissait pas celui qui s'occupait de lui, mais il lui adresse un sourire reconnaissant avant de laisser retomber sa tête sur le sol, et se détendre en observant le ciel. En attendant que son diagnostique et celui de Taka soient posés, et ainsi qu'ils soient transférés dans les meilleures conditions possible dans les quartiers de la Quatrième Division, il repassa la totalité du combat dans sa mémoire.

Quelle folie l'avait donc prit d'agir de la sorte ? La simili-shinigami l'avait totalement prit dans le duel, le faisant agir de façon irréfléchie sans regarder les conséquences, enfin, presque. Mais il s'était clairement laissé emporté. Le résultat se voyait désormais...


**************************


Lorsque Taka reprit conscience, il n'était pas loin de son chevet, installé sur un fauteuil roulant, et une écharpe lui bloquant le bras droit contre son buste, en équerre. De nouveau vêtu convenablement, son avant-bras visible était complètement entouré de bandage. Il observa alors, un sourire aux lèvres, la jeune femme se réveiller, qui n'était pas vraiment dans un meilleur état que lui. Elle ne risquait pas grand chose, toutes ses plaies avaient été suturées, Mais il valait mieux pour elle qu'elle ne s'agite pas trop. Aussi, il l'éclaira sur où elle se trouvait.


« Bienvenu parmi nous, Neko. Essayez de ne pas trop bouger. Nos soigneurs se sont occupés de vous, mais vous n'êtes pas encore rétablit entièrement. Moi non plus d'ailleurs... J'espère que ça ira pour vous de rester encore quelques jours parmi nous, au Seireitei, le temps de récupérer pleinement. »

Se redressant un peu sur son fauteuil, il continua sur un ton doux :


« Nous avons vraiment fait des folies tous les deux, n'est-ce pas ? Mais je vous félicite, c'était un affrontement magnifique que vous m'avez offert, il en valait la chandelle. Enfin, d'une certaine manière. »


Indiquant d'un geste de la tête ses jambes, il poursuivit :


« L'on m'a dit que je ne pourrai sans doute plus m'en servir... Je n'ai pas de regret cependant. Le plaisir que j'ai eu à croiser le fer avec vous était sans commune mesure. J'espère d'ailleurs avoir été à la hauteur du duel que vous espériez. »

«  Pleine de ressources, et surprenante. C'est les mots que j'utiliserai pour vous décrire. Vous étiez honorables Neko, vous pouvez être fière de vos prouesses. J'ignore encore comment vous vous y êtes prit, mais vous avez réussit un véritable exploit en parvenant à contrer mon shikai, qui est pourtant une loi universelle s'appliquant à toute chose. J'ignore si cela a un rapport avec le feu d'artifice sanguin que vous nous avez offert pour finir, mais bravo. »


Il passa sa main libre dans ses cheveux.


« Il est dit que le vainqueur est celui qui est encore debout au terme du duel, aussi je pense qu'une égalité me semble un verdict correct. A vrai dire, je veux bien même vous accorder la victoire, pour avoir réussit à me malmener de la sorte. Victoire ou défaite n'ont ici pas d'importance pour moi, seul le plaisir que j'en ai tiré a de la valeur. »

Il consulta alors le monitoring à côté du lit de la jeune femme, lequel affichait dans un coin l'heure, avant de faire pivoter son fauteuil.

« Sur ce, je vais devoir vous laisser, j'ai encore du travail de bureau à gérer. Nous nous reverrons sans doute demain, quand je passerai vous voir après notre séance de soin. Et évitez d'en faire trop si vous ne voulez pas garder de cicatrices. Nous irons boire le verre promit un autre jour. »

De son bras libre, il fit rouler la roue de sa chaise, sans pouvoir aller très loin, ce fauteuil là n'étant pas équipé pour être dirigé d'une main.

« Je vais cesser la plaisanterie maintenant, ce siège ne m'est vraiment pas pratique. »

Sur ces mots, il se leva tout naturellement de son fauteuil roulant, et écarta le rideau de fond, dont les quatre formaient un box. Il adressa un clin d'œil plaisantin à celle qu'il considérait maintenant comme une amie, et disparut, le rideau bleu nuit reformant un mur visuellement impénétrable derrière son passage.




Ce que je déteste avoir raison...


Dernière édition par Natsuki Kurodo le Ven 16 Nov - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 16 Nov - 20:31
Ce n'est pas le bruit des appareilles médicaux qui la firent revenir parmi les vivants, ni les bruits si commun dans chambres d’hôpitaux surchargé ou bien l'odeur caractéristique de ces lieux de soins. Non ce qui la tira de son sommeille se fut Burei qui lui expédia une mandale dans son monde intérieur la faisant se relever comme un diable sortie de sa boite avant de se recoucher directement comme si la douleur était devenu un être à dont la force essayait de plier son corps à l'envers. Quand elle tourna la tête, elle fut soulager de voir Kurodo, par contre elle n'aimait pas le voir dans ce fauteuil elle trouvait que sa retirait de la prestance du Vice Capitaine. Son sourire lui en tira un, même son visage lui faisait mal, quand Kurodo finit sa première phrase elle avait envie de rire.

- Mon chère, même si je le voulais je crois que mon corps refuserait de bouger ne serais ce qu'un doigt de pied alors pour ce qui d'ouvrir mes blessures je pense être en sécurité dit elle, un petit sourire en coin alors que le Vice capitaine se mettait de nouveau à parler. Elle le regarda assis sur sa chaise, elle préférait occulter la première phrase à la hauteur, il devait plaisanter, pour toutes réponses elle croisa son regard, leva la main et vint la laisser tomber sur sa tête ce qui était la chose la plus brutale qu'elle pouvait faire pour le moment.

- C'est un acompte Kurodo-san, le reste vous l'aurez une fois que je serais sur pied, je n'ai qu'un mot pour vous décrire, magistrale, dit elle, les souvenirs du combat se remettait en place, qu'avait elle eut dans la tête à ce moment la, libérer Burei et insister pour continuer le combat alors que ses blessures ne ferait qu'empirer, d'ailleurs cela c'est vérifier plus tard, mais elle était tout de même heureuse de l'avoir fait sinon elle s'en serait voulu et cela à un certain charme de se souhaiter la bienvenu en langue morse. Son regard passa encore sur le siège, une pointe de tristesse l'envahie, mais c'est un sourire qui irradiait son visage, Vous savez votre Shikai s'applique à tous, mais vous êtes vous demandez si un Shikai pouvait englober le pouvoir du votre, dit elle, essayant d'hausser les épaules, un bref mouvement des doigts pour signifier que ce sujet était clos appuyant cela d'un clin d'oeil vers le Vice Capitaine.

- Je pense qu'une égalité est plus envisageable, j'avais perdu avant même de tirer Burei de son sommeil, mais il faut avouer que je vous ai donné une sacré claque, imaginé si j'avais frapper avec le tranchant de mon zampakutos, elle remonta les draps sur son visage, ne laissant poindre que ces yeux, Vous me devez la vie mon chère, mais je vous concède cette faveur contre un bon café et un peu de sake dit elle, Taka regarda Kurodo s'éloigner, son sourire était toujours aussi rayonnant, mais elle savait qu'une fois partie elle pleurerait la perte que subissait son camarade.

Il se leva presque comme si tout cela n'avait été qu'une farce, elle le regarda faire sourire puis partir, elle soupira d'aise, elle n'aurait pas à verser de l'arme aujourd'hui juste à profiter de la douceur de la soul society et des soins qu'on allait lui prodiguer. Elle revoyait le Vice Capitaine ce lever et sourire, sa main vint se mettre sur ces yeux, "Salaud" dit elle tout bas.

- Taka que fais-tu qu'elle est cette tendre lumière en toi ? demanda Burei, elle releva la tête, il était posé contre son lit et son doigt faisait de petit va et vient tendre.

- Car je pense que j'ai maintenant deux amis dit elle, Burei rigola puis disparu dans les ténèbres pour mieux se reposer, Taka le remercia d'être ce grand frère, se père intemporelle, puis ses pensées se tendirent vers l'homme qui devait maintenant quitter la zone de soins. Quel était ce sentiment, "L'amitié ... n'est ce pas" se dit elle à elle même dans un souffle alors que de la bruine naissait aux coins de ces yeux. Ce fut heureuse qu'elle s'endormie.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 17 Nov - 10:58
Les quatre jours qui suivirent le duel furent plutôt calmes, outre le bruit qui courrait encore sur ledit duel. Natsuki, mit au repos, retrouva les fonctions qu'il avait connu lors de ses deux premiers mois en tant que Vice-Capitaine, à savoir exclusivement de la paperasse. Il avait le temps de s'y consacrer. Et lorsqu'il n'était pas au bureau, c'était pour se rendre au petit matin dans une salle de soin de la Quatrième Division, où il était attendu pour sa séance de thérapie quotidienne. Tout comme Taka, les blessures qu'il avait subit ne se soignaient pas en un jour. Mais le suivit régulier par les soigneurs permettait d'écourter fortement la période de convalescence. En quatre jours, les insufflations de reiatsu guérisseur avaient complètement restauré son bras droit fracturé. A la fin de ces entretiens, il passait prendre quelques nouvelles auprès de la simili-shinigami, et converser avec. Pour ce qu'il en voyait, elle se remettait plutôt bien, ses pansements visibles disparaissaient de jour en jour. Il était tout de même triste de voir la jeune femme, habituellement si (trop ? ) débordante de vie, devoir rester maintenant alité.

Et dans ses moments de libre, il revisualisait encore et encore ce combat. Bien qu'il avait plaisanté avec en prétendant avoir perdu l'usage de ses jambes auprès de Taka, sa colonne vertébrale aurait sans doute fini en miette s'il n'était pas parvenu à amortir le choc, sans parlé de l'éventualité où il n'aurait pas eu le réflexe de rompre l'emprise de son zanpakto sur la gravité. Le choc avait été bien assez rude comme ça. Mais comment s'était-elle soustrait ainsi à son emprise ? D'abord, toute ses plaies avaient cessé de saigner au moment où elle avait libérer son arme. Bien qu'il n'en avait jamais vu, la régénération en descellant son zanpakto était une spécialité arrancar, au moment de la résurrection. Avait-elle une part d'elle sous l'emprise d'un hollow ? Non, l'hypothèse n'était pas juste. Car dès que sa lame avait retrouvé son apparence initiale, toutes les entailles qu'il lui avait causé avait redoublé d'effort pour se vider. Une autre explication possible était que son système hématologique connaisse un puissant boost le temps d'un shikai ? Mais ce ne pouvait être le pouvoir de son arme. Elle en avait tellement, il devenait difficile de faire le tri. Au final, il resta sur le constat. Peu importe la raison, ses blessures disparaissaient en transformation. Était-ce du coup ce regain de forme qui lui avait permit de déjouer la gravité elle-même ? Là encore, un grain de sable empêchait le rouage de tourner dans ce sens. Neko s'était déplacée beaucoup trop vite par rapport à ce qu'elle avait montré comme capacité jusqu'à présent. L'assassin n'écartait pas la possibilité qu'elle n'ai pas tout donné, mais il ne pouvait définitivement pas le dépasser en vitesse aussi brutalement qu'elle l'avait fait, alors que la gravité se faisait si pesante. '' Si '' était un grand mot, elle n'était que trois fois plus lourde, et un petit gabarie comme elle, certes avait moins de muscles pour se déplacer, mais aussi moins de matière à mouvoir.

« Petit... » songea-t-il avec un sourire aux lèvres : il savait que si elle l'avait entendu penser ce mot – même à son avantage en l'occurence, les dégâts qu'elle avait infligé lors de leur combat au Seireitei ne seraient rien à côté de ceux qu'elle fera sous l'emprise de la colère.

Il retourna sur fil de sa pensée. '' Un pouvoir pouvant englober le sien '', avait-elle énoncé. Ce ne pouvait pas être les explosions, qu'elle pouvait utiliser comme mini-propulseurs , car il n'avait entendu aucune détonation. Et ce n'était définitivement pas ainsi qu'elle pouvait interagir sur l'univers qui l'entoure, et ouvrir des portails. Les indices étaient maigres, mais il aurait été idiot qu'elle lui explique tout le fonctionnement de son pouvoir, un guerrier n'avait aucun intérêt à se dévoiler.

« Et si... »


Et si elle pouvait changer le poids de sa matière ? En réduisant sa charge, elle devenait moins sujette à la force d'attraction, et en parallèle, cela expliquait le dernier coup qu'il avait reçut. Si l'on pouvait vraiment parler d'un coup. Si l'on occultait la présence spirituelle de la jeune femme, il aurait été tout à fait capable de croire qu'un Menos Grande l'avait prit par surprise et écrasé avec force de son pied. Jusqu'à combien pouvait-elle multiplié ou diviser le poids de sa matière ? Et même de la matière en général sans doute, car selon ses mots '' elle pouvait influencer l'univers qui l'entoure. '' Si c'était le cas, alors son arme était une version améliorée et un contre naturel de son propre pouvoir. Lui qui pensait qu'il était difficile voire impossible de se soustraire à une loi universelle, le monde était décidément bien vaste...

« Mais alors... »


Mais alors comment pouvait-elle faire un portail dimensionnel, si l'on validait cette hypothèse ? Personne n'allait lui faire croire qu'en affaissant une partie de la réalité sous son propre poids, un passage s'ouvrait, c'était ridicule.

Il était dangereux de partir sur des fausses hypothèses en combat, et plus encore lorsque l'on savait qu'elles étaient bancales. Mais il devrait s'en contenter, et faire avec cette idée en attendant d'en savoir plus.

A l'aube du cinquième jour, son corps s'était totalement remit. La nuit de sommeil qu'il avait encore passé dans le calme avait permit au reiatsu guérisseur coulé dans son organisme de terminer le travail commencé à la suite du combat, dans la Quatrième Division. D'où l'intérêt du suivit régulier couplé à un repos essentiel. Taka aussi devrait bientôt pouvoir sortir de la Quatrième Division, si ce n'est déjà le cas ce matin. Il passera la voir dans l'après-midi, avant il voulait terminer quelques tâches dans sa propre Division.



Partie 4 ici : http://bleach-lt.forumactif.com/t1266-rencontre-inattendu-pv-kurodo-pour-le-moment-xd#13356




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1377
• INSCRIPTION : 20/08/2011
• AGE : 176

• LOISIRS : Embrasser Morphée
• HUMEUR : Changeante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t306-fiche-technique-de-la-cuart

Passeport
Rang: Espada 4th
Points d'experience:
140/410  (140/410)
Niveau: 25
Genesis Yume
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A FEARFUL ADMINISTRATOR

Lun 26 Nov - 15:10
50 XP pour ce sujet là.










Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:09


Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inattendu [Pv Kurodo (pour le moment XD)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...
» Comme vous le remarquez, je ne suis pas disponible pour le moment, mais si vous souhaitez réellement me déranger, laissez-moi un message, merci ~ | Asmodan | Boîte aux lettre - Boîte mail
» Mort de Lotus... Adieux [PV pour le moment]
» Absent pour un moment
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-