AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Rencontre inattendu [Pv Kurodo (pour le moment XD)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Dim 4 Nov - 18:10
{Ce poste risque d'être long, très long, tout sera expliquer sur le comment Taka est arrivé dans le Gotei 13}


-| Karakura, une semaine depuis la rencontre des Shinigami avec Taka*

Elle n'avait pas oublié, le regard braqué sur une énième sortie de Shinigami par leur étrange porte, il y'avait deux choses que les deux espions avaient bien comprit, cette porte ne s'ouvrirait par pour eux, même si Taka criait une phrase tel que "Sésame ouvre toi", non pas qu'elle avait déjà essayé alors que le rire gras de Burei se rependait dans sa tête comme un liquide sirupeux au gout douceâtre ou se mélangeait l'amertume de son ego brisé en mille morceau. Le seconde choses, a quoi pouvait bien servir ce maudit papillon qui accompagnait chacun de leur aller retour comme des messagers de leur présences sur terre. Taka regardait se découper la porte, elle avait suivit les deux Shinigami à bonne distance, alors que la seconde se débarrassait d'un Hollow son compère était resté en arrière comme un professeur bien veillant vérifiant la hargne de son meilleur combattant. Etait venu alors le moment fatidique, un petit coup sur l'épaule pour lui signifier qu'elle pouvait bien se reposer et qu'il allait se charger d'ouvrir la porte vers la soul society. Ce fut à ce moment la que la jeune femme s'enroula la tête dans un linge épais et déchiré qui recouvrait son corps revêtis de quelques retouche miteuse donnant à son habile habituelle la forme d'un Kimono grotesque qui avait connu plus qu'une bataille mais une guerre permanente. Taka émergea de sa cachette se dirigeant rapidement, puis comme si elle se rappelait qu'elle devait jouer un rôle se mit a tanguer vers l'homme qui ouvrait la porte, de grande porte coulissante en bois qui à son approche ne s'ouvrit pas.

- Je suis une Shinigami infiltré, ouvrez moi je dois vite faire un rapport d'urgence au Gotei ! Dit elle en s'approchant la main tendu, le visage dissimuler. L'homme se retourna, l'air perplexe devant le cinéma surjoué de l'être devant lui, sa main se mit sur sa garde, son élève derrière elle parvint à se mettre debout, les jambes flageolantes.

- Sa ne va pas marcher Taka ... lui fit remarquer son Zampakutos, il avait identifier deux choses qui lui donnait de bonne raison de penser qu'il pouvait avec l'aide de Taka parvenir à créer une porte menant vers la Soul Society. Alors pourquoi n'avoir rien dit à Taka qui se tournait en ridicule devant un homme qu'elle aurait pu battre cent fois.

- Vous êtes de qu'elle division ? Demanda l'homme en face d'elle, aucun geste pour aller prêter assistance à la mauvaise actrice, l'élève c'était suffisamment approché pour entendre la conversation, elle traînait un Zampakutos qui semblait plus la porter que l'inverse, un regard noisette profond et une chevelure en bataille, Burei ne prit même pas la peine d'essayer de la jauger, elle n'avait aucun intérêt.

- La trentième répondit Taka, très sur d'elle, Burei lui fit remarquer que si ils appelaient sa "Gotei 13" c'est qu'il devait y avoir une raison plus profonde qu'une source historique douteuse. L'élève gloussa, le Shinigami dégaina dans un Shumpo qui semblait terriblement lent, elle se décala envoyant sa cape contre l'arme, prenant appuie sur la lame Taka disparu dans un Shunpo ne laissant que la cape et quelques cheveux blond. Le professeur regarda son élève, il n'y aurait pas de remontrance, il avait la sensation que cet étranger aurait pu tout à fait se débarrasser d'eux pourtant il avait directement fuit sans même essayer de combattre. Peut être une blague, pourtant, l'homme regarda à deux fois avant de rentrer à la Soul Society.

Un peu plus loin, alors que la porte disparaissait, Taka jurait contre elle même se battant contre les ombres de son monde intérieur.
- Pourquoi tu m'as pas fait la remarque ! Je passe pourquoi moi maintenant ? lança la jeune femme en même temps qu'un coup de poing rageur vers une ombre qui se ramassa sur elle même. Burei s'amusait de la rage de la jeune femme. Étrange, Taka semblait mieux se contrôle qu'à l'accoutumer, bien entendu ce coté psychotique et bipolaire entachait sa psychologie, mais il y avait quelques choses de changer. S'entourant tel un serpent ,sans fin autour du corps de la jeune femme Burei vint susurrer quelques mots à son oreille.

- J'ai peut être un moyen de passer à la Soul Society, sans même être remarquer, cela dit sa va surement réclamer un peu de temps lui fit remarquer Burei, lâchant prise pour mieux disparaître dans de nouvelles ombres.

- Explique moi cela Burei maintenant ! dit elle, l'ombre explosa de rire la renvoyant dans le monde réel. Taka se déplaça au centre du parc ou les deux shinigamis avaient disparu.

"Maintenant écoute moi attentivement, tu va devoir m’appeler, Taka le fit sans même réfléchir, il était rare que Burei lui demande de faire usage de sa force pour des plaisanteries, Vois tu, ma capacité entraîne un changement d'inertie que l'on applique sans faire exprès à tout ce qui nous entoure il est donc possible de modifier l'inertie de la plus petite données qui forme se monde. Pour ce qui est de la Soul Society et du monde des Hollow, il s'agit de deux dimensions superposées que je soupçonne très proche de la notre, pour simplifier, il suffit de répudier la masse d'atome pour se frayer un chemin vers le monde des Shinigami"

- Comment peut on être sur de pas tomber dans une autre réalité ? demanda la jeune femme, Burei expliqua que cela doit être un monde très proche de sa réalité, il faudra donc moins d'énergie que si elle essayait de rallier une autre dimension, surtout qu'il n'était pas certain qu'il en existe d'autre. C'est un peu comme jeter une pièce en l'air soit nous tombons sur le monde des Hollow, soit sur le monde des Shinigami, la seule valeur différente sera la quantité de vide et d'énergie à produire pour rejoindre l'un des deux mondes fit remarquer Burei, Taka planta son arme, regardant sa main étrangement ganté, bague et bracelet qui était le prolongement de son Shikai.

- Il faut créer se vide devant toi, de la taille de ta mains, les lois de la physique ainsi bouleverser devrait t'aider à créer un passage puis il suffira de t'engouffrer dedans le plus rapidement possible fit remarquer Burei. Taka tendit la main devant elle, son énergie spirituelle commença à faire de petite circonvolution autour de sa main chassant les premier atome dont l'inertie n'était plus, puis les autres entrèrent dans ceux qui filant loin, en fin de compte et sans même sans rendre compte ce n'est pas le vide qui entama la trame de la réalité mais le Chaos quantique que la jeune femme produisait à force d'utilisation de la capacité de Burei. Produisant de plus en plus de remous grâce à son reatsu, une zone de chaos complexe vint à se créer, puis grandir emporter par le Chaos ambiant.

- Parfait souvient toi de cette quantité d'énergie, c'est cela que tu doit maintenir jusqu'à te créer ton passage, maintenant je ne sais pas si c'est le monde des Hollow ou bien celui des Shinigami que tu vient de perforer fit il remarquer, au même moment un oeil rouge se plaça devant le trou, hurlant une rage sans borne le chaos quantique explosa envoyant valdinguer quelques morceaux de réalité et une Taka surprise qui se perdis contre un arbre.

Le monstre et son masque blanc sortie du trou qui se refermait aussi vite qu'il avait été créé. Prêt de la jeune Shinigami un morceau de réalité se trouvait à terre, morceau de vide laissé la contre le sol bien réel. Quand elle voulu le prendre se dernier éclata en millier de fragment.

- Taka ! Ne t'en fait pas pour la réalité mère nature va mettre de l'ordre la dedans, par contre le monstre qui sort lui n'a rien à faire ici ! dit Burei, Taka secoua sa tignasse grogui par la puissance de l'explosion. Son Shikai était intacte, la réalité rebouchait le trou menant à un désert blanc et une nuit profonde.

- Ne t’inquiète pas Burei, voyons voir si ce trou est aussi dangereux que tu me le dis, Shumpo Era ! dit elle, Taka disparu il n'y eut même pas un brin de sable pour dire si elle avait bougé ou bien simplement disparu. Réapparaissant devant le monstre, posant la main ganté de son Shikai sur la figure du monstre qui hurla, la main posée entre les deux yeux du Hollow essayant de manger la frêle femme qui parvenait à le maintenir sans même forcer. Un pas, la bête recula, un autre puis un autre le monstre avait beau essayer de forcer bêtement c'était peine perdu il luttait contre une force démesurée, malgré ces quatre pattes puissantes il n'y avait rien à faire, Taka arrêta de pousser une fois que la tête fut l'unique portions de corps qui émergeait du trou, appuyant sur le crane du monstre ce dernier s’écroula sous son propre poids, Taka tourna le dos à la bête, le trou de la réalité se refit autour du cou de la bête, il y eut un dernier hurlement avant que l'épaisse tête ne roule au pied de la Shinigami.

- Très dangereux ...fit elle remarquer, tendant la main devant elle, une nouvelle zone de chaos se créa cette fois ci, elle allait mettre plus de puissance, un chaos en accéléré une fissure parcourra le vide, s'en suivit plusieurs petite autre au centre d'un trou lumineux, Taka donna un coup de Zampakutos brisant la fine barrière qui séparait encore le monde humain de la Soul Sociéty.

A peine avait elle relâché que déjà le trou se refermait, sans même réfléchir, voila que la jeune femme sautait dans le trou, tombant dans les détritus d'une réel qui n'avait pas vue la lumière du jour depuis un moment. Les toits en bois se chevauchait créant ainsi une ligne droite qui reliait deux artères passantes.

- Nous y voila fit remarquer Burei, un sourire scarifiant son visage, Taka reprit les terme de son arme à son compte. Le Shikai s'enleva, Taka tomba un genoux à terre, son zampakutos sceller fermement appuyé contre le sol, elle serait rapidement sur pied, mais cette porte coûtait pas mal de Reatsu, il faudrait revoir la formule pour que cela soit plus simple à appliquer.

-| Rugonkai : Zone Sud, 0 Jour depuis le passage dans le monde des esprits

Taka observait de loin le Seireitei et ces mouvements continue, comme une bête vivant à cent à l'heure, toujours en mouvance, toujours en surveillance, il y avait quelques choses qui la tracassait, non pas qu'il ne lui serait pas simple de passer en coup de vent, dans l'un de ces gigantesques ouvertures, sa lui semblait plus compliqué d'éviter les nombreux gardes et Shinigami qui ne la reconnaîtrait pas, elle n'avait aucune idée du fonctionnement interne et les difficulté son si vite arrivé. C'était une raison de sa présence sur ce toit, elle c'était habillé pour l'occasion, fauchant et acceptant quelques cadeaux d'une population fort joyeuse et joviale malgré le faite que tous vivaient à l'époque féodale. Elle avait donc opté pour une tenu plus discrète, un Kimono gros délavé, un morceau de tissus emprisonnant ces cheveux pour cacher leur couleur au mieux. Pour son zampakutos, il lui servait de baluchon sur lequel elle avait disposé du linge et autre détritus de maison pouvant la faire passer pour une journalier des plus communes, une vagabonde sans attaque mirant l’après vie avec curiosité.

- Il me faut un de leur Kimono dit elle, les toits n'étaient pas bien haut, mais elle avait choisie un point de mire élevé, donnant l’impression de se prélasser au soleil comme beaucoup ici. Burei ne répondit rien, il lui faisait toujours un peu la tête de l'avoir déguisé en corde à linge, mais elle s'en fichait il fallait qu'elle se fonde au mieux dans le paysage, pour cela elle avait beaucoup observé les personnes, heureuses, insouciantes, toutes les nécessité humaine relégué aux seconds plans, aucun souvenir de nouvelles attaches à ce faire. Une forme de paradis elle devait bien le concéder.

- Je me demande comment tu va t'en procurer un de Kimono, vue que les Shinigami discute de ton cas, se serait surement mal vue de détrousser l'un des leurs fit remarquer Burei dont le ton tranchant ne faisait qu'amuser la jeune femme. Taka s'en doutait, elle devait faire en sorte d'être une ombre, une comédienne, ne pas éveiller les soupçons ne blesser personne et surtout pas un Shinigami, sinon elle allait droit dans le mur, elle marchait sur des oeufs et il fallait bien avouer qu'elle adorait les omelettes.

- Je ne peux pas entrer avec mes vêtements, ni avec un vieux Kimono, c'est directement l’interrogatoire, en plus, ils vont te trouver, expliquer comment on a put entrer dans le Rugonkai me ferait avouer que je maîtrise le Shikai, autant me tatouer une cible sur la tête et aller déféquer dans l'assiette d'un gradé fit elle remarquer à Burei, les deux étaient d'accord, il fallait trouver une autre méthode d'approche.

Elle sauta du toit pour mieux se perdre dans la foule, en un Shumpo elle subtilisa un peu de nourriture qu'elle dévora dans une ruelle adjacente à l'abris des regards indiscret. Si les nécessités de la vie tel que manger avait disparut pour les âmes du Rugonkai, elle en avait toujours besoin, si elle faisait marcher un peu plus sa tête, elle pouvait faire alors le parallèle avec ces enfants qui voles pour manger, sans le besoin de tel acte ne serait pas explicable, donc Taka avait fini par conclure qu'une chose se passe chez certaine âme, une chose qui se passait chez elle aussi. N'étant pas la pour briser tout les mystère, elle retira ces idées de sa tête déjà bien pleine, elle devait rentrer dans le Seireitei, trouver un moyen, discret de préférence et pas trop dangereux. Elle regarda à gauche et à droite de la ruelle, puis s'avança doucement pour passer dans une des artère du coté sud du Rugonkai. Elle se fit bousculer par des enfants qui venaient de voler une miche de pain. Son regard s'attarda sur les deux bambins qui ne rigolaient pas, ils avaient fait sa par nécessité, étrangement, elle avait imaginer le paradis d'une tout autre manière.

-| Rugonkai : Zone Nord, 2 Jour depuis le passage dans le monde des esprits

Elle avait mit plusieurs jours pour trouver une place intéressante, évitant les Shinigami qui arpentaient de temps à autre les rues animés du Rugonkai. Sur son point de mire, rien ne changeait, que cela soit du coté Nord ou coté Sud, les Shinigami surveillait leurs entrée, pas de flemmard, pas de garde un peu moins intéressé par leur job. De plus, le Seireitei devait fonctionner comme une unité indépendante, pas de ravitaillement ou bien ils changeaient tout le temps, pas de blanchisserie à l'extérieur, les Shinigami se retranchait comme d'imposant monarque derrière les murs blanchâtres de leur citadelle. Elle avait pensée escalader le mur d'enceinte, mais c'était peine perdu, déjà elle ne voyait pas le bout, mais en plus elle serait surement repéré rapidement, elle ne voulait pas sortir Burei de son sommeille, le dégagement de Reatsu lors de la libération du Zampakutos aurait parcourut cinq fois le Seireitei avant que son pied ne frôle l'une des dalles de l'enceinte. Taka se retrouvait donc là, assise à observer, se cacher de temps à autre, il devait bien y avoir un moyen d'y pénétré sans alerter toutes la gardes ou bien risquer sa vie - ou sa mort, elle hésitait depuis qu'elle avait comprise qu'elle se trouvait dans l'après vie - sifflotant, mirant le ciel toujours bleu, elle passait en revue une énième fois les solutions qui s'offrait à elle, à chaque fois qu'elle pensait à une puis la rejetait - Trop risqué ou dégradante - Burei rajoutait qu'ils pouvaient aussi se casser fissa de la histoire de ne pas finir cul de jatte, sur cela Taka pensait que les roulettes lui iraient bien se qui terminait une discutions avec quelques remarques bougonnes de Burei.

- La vieille on va t'apprendre à nous arnaquer ! se fit entendre un cris en contre bas de son toit, Taka passa la tête, dans la petite ruelle sombre et sale, une vieille femme à terre se faisait matraqué de coup par quelques jeunes trouvant cela visiblement follement marrant. La jeune femme se laissa choir derrière eux, balayage, quelques coups et voila les quatre jeunes au sol, comptant le nombre d'éclat blanchâtre qui leur restaient en bouche.

- Même au paradis les hommes peuvent être animés de tant de violence, fit elle remarquer, le premier se relevait suivit des autres, l'un d'eux pointa un doigt dans leur direction, mais visiblement ce n'était pas la jeune femme qui était visé, mais bien la victime.

- On va te dénoncer aux Shinigami ! Finis tes petites magouilles la vieille ! dit le jeune avant de suivre ces compères dans une course effréné. Taka se retourna, offrant sa main pour relever la dame.

- Merci ma petite demoiselle, qu'elle fougue, une vrai tigresse dit la dame, Taka passa sur le terme interdit, car rapporter à toutes la phrase l'offense lui semblait moins grande, puis la vieille peau faisait office de véritable sésame, si elle faisait des affaires suffisament sérieuse pour que les Shinigami s'en occupe.

- De rien, j'aimerais savoir si il y a un moyen d'entrer discrètement dans le Seireitei, sans qu'on me pose trop de question demanda Taka de but en blanc, la dame ne c'était pas encore totalement relevé, son Kimono fermement cintré sur un ventre rebondie était encore couvert d'une épaisse couche de poussière, malgré son faciès limé, Taka remarqua qu'elle avait peut être surestimé lâche de la dame qui était en face d'elle, mais vue qu'elle ne savait pas en combien de temps on gagnait ses rides au paradis, elle était peut être deux fois millénaires que Taka la prenait toujours pour une potentielle cougar.

- Vous ne perdez pas de temps, suivez moi, allons en parler plus au calme dit la femme, traversant différentes rues, ruelle, maison pour arriver dans un salon majestueux, beaucoup de d'affaire vintage que Taka classa du plus moche au moche qui se laisse garder plus par souvenir que par réel intérêt artistique, elle crut même que la femme gardait une cuvette de toilette, mais non, cette dernière reposait sur un récipient étrange, surement une forme d'art angélique qui ne pouvait être saisit que par les âmes du Rugonkai. La dame installa Taka, ferma la porte et s'installa en face d'elle, titillant une cloche aux sons désagréable. Un homme entra un peu plus tard dans le silence pesant de la salle, Taka n'avait osé prendre la parole, on lui posa une tasse fumante devant elle puis devant la maîtresse de maison, l'homme s’effaça aussi vite qu'il était venu, à nouveau le silence retomba.

- Vous êtes une Shinigami ? Demanda la dame tout à coups, le regard de Taka dut être très expréssif car la femme rigola de bon coeur alors que la jeune femme bredouillait un "non" et lui demandait par la suite pourquoi elle croyait cela.

- Il est rare qu'un journalier attache des vêtements au bâton de son balluchon, de plus vous avez posé se dernier comme un Katana avec beaucoup trop de respect si vous voulez mon avis, avec la petite démonstration dans la ruelle je ne peux que penser que vous êtes une Shinigami non ? dit elle, la femme était intelligente, elle avait le regard du renard et le flaire du rapace pour se délecter d'une carcasse fraîche, Taka ne l'appréciait pas, Burei quand à lui la trouvait d'un certain intérêt et appréciait son analyse des plus pointues.

- Je ne suis pas une Shinigami mais j'aimerais entrer dans le Seireitei sans qu'on me pose trop de question, il me faudrait donc quelques tuyaux et un kimono si cela est possible dit elle, la dame but une petite gorgé du liquide fumant.

- Je peux vous fournir le kimono des étudiants, il arrive que ces derniers se promène dans le Seireitei et le Gotei 13 pour un peu toutes les raisons, vous n'aurez cas évoquer l’intérêt que vous portez pour l'un des vices capitaine ou capitaine d'une des treize divisions, vous voulez peut être même rencontrer une personne en particulier si vous avez son nom, vous n'avez qu'à jouer l'imbécile on vous indiquera le chemin non sans une certaine grivoiserie si vous tombez sur la mauvaise division expliqua la femme, elle but une nouvelle gorgé du liquide, laissant tomber le silence sur la rencontre comme une chape de plomb sur le sarcophage d'un pharaon, Par contre, le plus dur c'est de passer les portes du Seireitei, elles sont gardé, de plus elle peuvent se fermer sans compter que vous serez très proche des capitaines, des puissances défiant l'imagination, il faudra vraiment jouer profile bas et cela n'est pas de mon ressort pour rembourser ma dette je vous fournis le matériel, à vous de trouver l'idée pour y entrer.

- Je ne connais que son prénom, un certain Kurodo cela vous dit quelques choses ? demanda Taka, portant une nouvelle fois sa tasse à sa bouche, plus pour renifler la douce vapeur qui échappait de sa tasse que pour boire le somptueux mélange.

- Cela doit être Natsuki que vous cherchez, répondit elle, un haussement d'épaule lui cachant la difficulté et la menace que représentait cet homme, vice capitaine et donc d'une force à ne sous estimer sous aucun prétexte, mais avant cela il faudra entrer dans le Seireitei.

- J'ai bien observer le Seireitei, il me semble compliqué d'y entrer sans une aide extérieur fit savoir la jeune femme, portant le breuvage à ces lèves, un gout sucré indéterminé emplie les sens de la jeune femme qui se tue sous l'éffet apaisant du breuvage profitant de la danse de ses papilles pour reposer sa tasse avec grand mal.

- Personne ne vous aidera pour passer le Seireitei, il n'y a pas un Shinigami qui oseraient braver les foudres des lois et des capitaines pour une petite souris qui veut voir du pays sans être repéré, mais certain suffisamment crédules peuvent le faire sans le savoir si vous savez manoeuvrer dit la vieille, un sourire énigmatique sur les lèvres, Taka pouvait duper pas mal de monde, mais ici les règles semblaient tout de même bien plus périlleuse et différentes, mais qui ne tente rien à rien après tout il sera toujours temps de fuir le Rugonkai si tout cela sentait le souffre. Réfléchissant, elle se souvint d'un détail qui l'avait un peu perturber, bien que le Seireitei fonctionne comme une zone indépendante, parfois un attirail de chevaux partent pour se perdre dans le Rugonkai.

- Vous parlez de ceux qui vont dans le Rugonkai de temps à autre ? demanda Taka, au vue de la surprise de la vieille femme, elle avait tapé juste. La dame reposa sa tasse dans un silence religieux.

- Il y a un jeune promu dans une famille de la haute qui vie un peu plus loin dans la zone sud, il vient touts les deux jours pour voir ces anciens amis à vous de voir comment vous pouvez vous en approcher dit elle, après quelques autres questions, Taka prit congé, elle aurait le Kimono dans quelques jours elle devait donc mettre ce temps impartie pour parvenir à attirer la confiance du jeune homme.

Alors qu'elle quittait la maison, deux chevaux puissant lui passa devant, coude appuyé à la fenêtre un shinigami le regard lointain remontait la rue, elle tourna dans une ruelle puis suivit la course du véhicule qui cahotait sur le chemin de terre, ce dernier vint à la limite de la zone sud avec la zone est, une enfilade de petite maison qui au sons de son arrivé se mit à prendre vie, femme, homme, enfant entourèrent le Shinigami portant une étrange chose dans ces cheveux, son sourire cristallin et son rire se mêlait à la scène de liesse qui l'entourait. Taka appuyé contre un mur capta son regard et lui fit un petit geste de la main avant de disparaître. Elle devait réussir.

-| Seireitei, 6 Jour depuis le passage dans le monde des esprits

Le véhicule cahotait sur la route poussiéreuse de la zone nord du Rugonkai, Taka avait opté pour la position de la petite étudiante timide, genoux serré, mains trifouillant l'autre et regard perdu dans le paysage qui défilait à vive allure. Taka avait quatre jours pour se lier au jeune homme, enfin, il n'y avait pas vraiment de lien durable, juste suffisamment de connaissance pour que l'un accepte d'aider l'autre, elle avait commencé de manière mystérieuse, puis elle c'était placé sur la trajectoire de son véhicule, c'était alors suivit une petite course poursuite, Taka fuyant l'homme qui désirait l'aidé. Bien entendu il l'avait rattrapé sans trop de difficulté, elle avait vue que son Shumpo n'était pas mauvais mais manquait un peu de punch, elle se garda de cette remarque et marqua sa surprise simulé. Cette première rencontre elle avait été mystérieuse, camouflant un mensonge par un autre tel un sac de noeud perdant le jeune homme dans un doute perceptible. Quand la dame lui avait enfin procuré son kimono, elle l'avait enfilé sous ces vêtements de ville qu'elle arborait depuis plusieurs jours. Puis elle avait attendu, quand le jeune homme revint voir ceux qu'il aimait, elle lui avait demandé son aide, avait alors éclaté une dispute imprévue, il avait tellement de doute qu'il avait bousculer Taka qui fit mine de tomber ouvrant alors son kimono, dévoila celui des étudiants de l'académie des Shinigami. L'homme c'était alors fondu en excuse, ces doutes c'était révélé fondé mais pour une autre raison que celle monté en épingle par son esprit tortueux. Taka avait trouvé l'excuse parfaite, elle allait être en retard pour rencontrer une personne pouvant la former pour être une meilleur Shinigami, à cela ajouter les trémolo dans la voie, la force de la punition si elle n'arrivait pas à entrer discrètement dans le Seireitei et voila un homme prêt à l'aider. Il l'avait fait rapidement monté se présentant dans la foulé comme Eikiro, chose qu'elle s’empressa d'oublier car elle lui avait donné un nom fictif, ce genre de rencontre ne donnait jamais lieu à de grande amitié, elle se présenterait à nouveau devant lui avec son vrai nom et sa véritable force. La discutions avait tourné court, le chemin n'était pas long pour arriver à la porte Nord du Seireitei, le véhicule entra sans soucis, puis ils continuèrent le long du bâtiment que Taka regarda avec des yeux ronds.

- Vous inquiétez pas, l'académie n'est pas si sévère que cela fit remarquer Eikiro, elle lui fit un petit sourire qu'elle voulait le plus tendre possible, puis elle se remit droite alors que les chevaux s'arrêtaient, Vous voulez trouver qui ? lui demanda l'homme, un large sourire sur le visage.

- Kurodo Natsuki ! dit elle avec beaucoup d'entrain, baissant la tête comme si elle venait de manquer de respect à un être divin, Eikiro partie d'un rire cristallin, passant sa tête par la fenêtre il siffla l'homme qui conduisait le véhicule, Désolé on peut faire un détour par la seconde division ? Cette jeune personne à rendez vous avec le vice capitaine dit il, première information importante, voila qu'elle venait de citer le nom d'un gradé et pas le moindre, un vice capitaine, elle remercia très chaleureusement Eikiro qui en profita pour avec quelques contactes physiques qu'elle lui autorisa sans se mettre en mode Berseker.

Taka descendit du véhicule devant le regard de deux Shinigami surpris de voir une si jeune femme avec se qui devait s’apparenter à un gradé et surtout de la haute société, elle entra en faisant quelques courbette, expliquant qu'elle portait un message pour le vice capitaine venant de la première division, le fait que ce soit une étudiante qui porte le message fut évoqué, mais Taka prit comme bouclier un bizutage qui allait finir mal en fonction du contenue du message. Les Shinigami laissèrent la jeune femme passer, lui indiquant avec des rires gras par ou elle devait aller pour trouver le bureau du vice capitaine.

-| Gotei 13 : Seconde Division, Visite débuté depuis une poignée de minutes

Elle c'était perdu, puis à force de raconter des mensonges avaient eu la certitude que le vice capitaine se tenait dans son bureau, visiblement forcé et enchaîné à une masse incalculable de paperasse divers et varié. Elle avait frappé, une voie c'était élevé, elle était entrée la tête basse, essayant de trouver quelques choses à dire, montrant sont dos au vice capitaine qui lors d'un regard fuguasse n'avait pas décoller son nez des papiers qui trônait avec une fierté malsaine sur le bureau de ce dernier. Il dit quelques choses qu'elle ignora, puis ne laissant pas le silence s'éternisé, elle se retourna, constatant que l'homme était bien trop absorbé par son travail, peut être n'avait il pas levé la tête car Taka avait baissé au maximum son Reatsu faisant d'elle une proie plus qu'un prédateur.

- Vous ne m'aviez pas dit que le Paradis était resté à l'époque féodale, moi qui rêvait surfé sur "Paradise Online" je suis déçus chère Vice Capitaine Kurodo dit elle, les mains le long du corps, un large sourire sur les lèvres, Burei était attentif, cela l'étonnerait si il attaquait, prendre une personne par surprise sans violence ni menace était une bonne manière de le laissé pensif, le laisser se faire submerger par les questions puis prendre le temps de la réflexion, après tout, la présence de Taka était la preuve d'un couac dans les défenses du Seireitei.

- Sa ressemble un peu à un enfer pour une citadine comme moi, je ne suis pas pressé de mourir dit elle continuant de sourire, la main prêt à parer une attaque, ou bien à esquiver pour calmer un jeu qui, elle l'espérait, n'allait pas trop s'emballer.


* Rp stipulant ma rencontre avec des Shinigami : ICI !
* La capacité de créer un passage vers le mondes esprits (Soul Society, Hueco Mondo ou Monde Humain) Accordé par Genesis Yume


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 8 Nov - 21:51
Comme la plus grande majorité des matins, quand il n'était pas déjà exigé au saut du lit, le shinigami tatoué prit place à son bureau, pour se charger de la partie administrative de sa Division. Sa principale tâche était la répartition des affectations de ses hommes qui partiraient dans l'après-midi. Pour les courriers plus urgents, comme une traque expresse, ils étaient immédiatement adressés à une des trois équipes toujours en stand-by, prête à partir en moins d'un quart d'heure.

Sauf que pour une fois, parmi toutes les lettres trônait un colis de la taille d'une boite de chocolat. Il était rare que des paquets circules au sein du Goteï, mais l'assassin comprit immédiatement de quoi il s'agissait en y voyant le sceau de la Première Division apposé sur le nœud. Un sourire se dessina sur ses fines lèvres alors qu'il coupa le cordon à l'aide d'un inoffensif scalpel d'énergie émanant de son index.

«  A première vue, les nouvelles sont bonnes pour vous Neko. »

Natsuki déposa hors de la boite un étrange badge, gros comme une main, relié à une cordelette, avant de lire la lettre reposant en dessous. Comme il le pensait, il s'agissait bien de la conclusion du cas de Neko, cette mystérieuse shinigami venu de nulle part. Les recherches de la Sixième Division n'avaient pas encore donné de résultats, l'on n'en savait donc pas plus sur les origines de la jeune femme. Gobalement, le courrier officiel expliquait que la proposition offerte à Taka était le rôle de shinigami remplaçant. Elle n'intégrait pas officiellement les armées du Goteï 13, mais le badge faisait office de symbole d'une alliance – temporaire dans un premier temps. En somme, elle était encouragée à poursuivre son activité à Karakura, à savoir chasser les visiteurs venue du Hueco Mundo en signe de coopération. Pour le moment, ce n'était pas définitif en fonction de ses actions, sa présence était tolérée au Seireitei, bien que, évidemment, moins elle serait dans le Monde Spirituel, et plus les Hautes Instances se porteraient bien.

Ce qui n'était pas précisé au Vice-Capitaine - omission volontaire ou parce que l'on se doutait de sa connaissance sur le sujet, c'était de la réelle fonction du badge. Certes, il permettait de reconnaître Taka en tant que paire, pour ceux qui en connaissaient l'existence tout du moins, et éventuellement de détecter des hollow, mais surtout, c'était une balise. Un moyen de connaître en permanence la position de la jeune femme, afin de garder un œil sur elle. Avait-on si peu confiance dans le jugement de l'assassin pour ne pas avoir précisé cela dans le courrier ? Il demeura pensif, le menton reposé sur ses doigts entrelacés en poing. Se montrait-il un peu trop coulant concernant Neko, en point que ses Supérieurs commence à douter de son raisonnement ? Il avait comme le sentiment que cette jeune demoiselle allait le mettre dans quelques ennuies...

Presque aussitôt, un espion de sous ses ordres apparut près de lui, et lui communiqua une information à voix basse. L'assassin écarquilla les yeux en l'entendant, et se tournant vers son messager, lui afficha un regard pour ainsi dire étonné. Taka Neko, placée sous surveillance assez étroite depuis une semaine – depuis sa rencontre avec elle – venait il y a moins d'une heure d'ouvrir par ses propres moyens un portail dimensionnelle avant de s'y engouffrer. Impossible de savoir où elle était passée pour le moment, bien que tous les deux semblaient se douter de la réponse.

Taka semblait s'intéresser de près aux portails Senkaimon qu'utilisaient les shinigami pour se déplacer entre le Monde Spirituel et le Monde Matérielle, mais ils n'avaient pas vraiment fait cas de l'affaire, car sans papillon de l'enfer, il n'y avait aucun chance pour qu'elle s'y engouffre seule. Sauf qu'elle avait fait preuve de plus de ressources qu'ils ne s'y attendaient. Les bonnes nouvelles pour elle, même pas encore annoncées, risquaient de tourner courtes.


« Prends Akito et Haruna avec toi, et fouillez le Rukongai dans les districts un à quatre pour la retrouver. Si au bout de trois jours vous n'avez pas pu mettre la main dessus, concentrez-vous sur le Premier quartier. Elle ne fait peut-être que de la visite, mais je crains qu'elle n'essaie de pénétrer dans le Seireitei, ce qui serait très fâcheux pour elle. Si vous la retrouvez, contentez-vous de l'observer de loin. Ne faites votre rapport plus qu'à moi, vous êtes sous mon autorité direct désormais, je prends l'entière responsabilité de mes ordres. »

En se levant, Natsuki termina ses consignes plus sous forme de faveur.

« C'est un service personnel que je te demande Kuma, en souvenir du temps qu'on a passé dans la même équipe. Cette fille est une tête brûlée qui ne sait pas avec et contre qui elle joue, mais elle ne pense pas à mal. »

Dans un hochement de tête compréhensif, l'espion professionnel disparut aussi simplement qu'il était arrivé.


« Quelques ennuies... Ce que je déteste avoir raison... »


***********************



Comme il pensait l'avoir comprit – et craint, le premier rapport concluant qui lui fut fait, deux jours après la disparition de Taka, mentionnait que l'étrange shinigami était bien dans le Monde Spirituel, et semblait s'intéresser de très près aux murs d'enceinte du Seireitei. Presque amusé par la situation, l'assassin afficha un sourire.

« Voyons jusqu'où elle va pouvoir aller avant de se faire tuer. Continue de la surveiller Haruna. Si jamais elle se fait prendre, vous n'avez pas eu connaissance de sa présence ici.»


*************************



L'assassin ne fut qu'à moitié surpris en apprenant que la jeune femme était parvenue à franchir l'un des quatre portails d'entrée à l'insu et au plein gré de tous, pas plus qu'elle cherchait sa Division.

« Merci pour le travail que vous trois avez fourni. Kuma, tu peux prévenir Haruna et Akito que la mission est terminée, je me charge du reste. Et... merci de m'avoir fait confiance. »


Confortablement installé sur son fauteuil de bureau, il fit mine d'être plongé dans son travail – il travaillait vraiment jusqu'à ce qu'on l'on frappe à sa porte, et attendit la venue de Taka. Il dissimula du mieux qu'il pu son sourire, en repensant au tour de force que venait de réussir la jeune femme. Décidément, quand celle-ci avait une idée en tête, elle n'en démordait pas avant d'y arriver, en faisant preuve d'une ingéniosité peu courante.

« Entrez. » marmona-t-il, bien dans son rôle.

Toute fière, il le sentait dans sa voix, Neko lui adressa quelques mots, pensant réellement le surprendre par sa présence dans son bureau. Preuve encore qu'elle ignorait dans quelle catégorie elle jouait.

Comme s'il ne l'avait pas écouté, Natsuki posa sa plume sur le côté, et se redressa sur son siège, le regard bien droit, rivé sur son visiteur. D'un visage inexpressif, il claqua ses deux mains entre elles quatre fois, comme pour applaudir, avec une lenteur exagérée.


« Je suis impressionné. Ouvrir votre propre portail de déplacement, rester discrète dans le Rukongai, passer le portail Nord du Seireitei en abusant d'un shinigami, et arriver dans mon bureau avec la tête sur les épaules, ce n'est pas donné à tout le monde. »

L'assassin se défigea tout de suite après, adoptant une position plus détendu et un visage plus souriant.

«  Ne me regardez pas comme ça Neko. Vous pensiez réellement quittez votre monde sans que personne ne s'en rendent compte ? Vous êtes pleine de ressources, et très clairement, pas à sous-estimer. Mais je vous l'ai dit, nous non plus, ne sommes pas à prendre à la légère. »

Sans vouloir avoir l'air trop supérieur, le Vice-Capitaine, bien calé sur ses accoudoirs, joignit ses doigts pour former un triangle avec ses mains.

« J'espère que vous avez au moins conscience de votre condition d'intruse dans le Seireitei, intruse armée et dans le bureau d'un Vice-Capitaine qui plus est. Mon devoir exigerait donc que je vous emprisonne, ou, si vous vous débattez, que je vous tue. »


Son air plaisantin gagna encore en intensité :

«  Néanmoins, comme vous pouvez le voir, ce bureau est d'une très bonne facture, et je serai peiné qu'il lui arrive quelque chose. Aussi, je vais arrêtez dès à présent les plaisanteries d'usage, et vous demander de m'accompagner prendre l'air. J'ai une affaire à régler dans le Rukongai, et je pense que nous avons besoin de discuter un peu tous les deux. »


En se levant, il empocha le badge de shinigami remplaçant qu'il gardait dans un tiroir, et se dirigea vers Taka.


« Navré de vous faire ressortir du Seireitei alors que vous venez à peine d'y entrer, mais croyez-moi, cela vaut mieux pour nous deux que l'on ne vous trouve pas ici. Suivez-moi je vous prie. »


L'assassin referma son bureau derrière lui, laissant son zanpakto reposer dans son support posé sur une étagère. D'un air très sérieux qui n'incitait pas à la discussion, il quitta sa Division, puis le Seireitei lui-même, accompagné de la jeune fausse étudiante. A peine les portes immenses du portail Nord furent refermées que Natsuki lâcha un profond soupir, son visage reprenant vie pour une mine bien embêtée.


« Alala... Vous me causez bien du soucis Neko.» dit-il en passant une main dans ses cheveux détachés.«Vous aventurer comme ça dans une institution militaire sans y être convier. Avez-vous seulement idée de ceux à quoi vous vous êtes exposés ? Je fais mon possible pour plaider en votre faveur, mais on ne peut pas dire que vous me rendez service en retour. Vous étiez si pressé de connaître l'avis de mes Supérieurs vous concernant ? Avis que j'aurai déjà pu vous donner il y a six jours, avant que vous ne quittiez le monde matériel, mais passons. Je suis quand même heureux de vous revoir, Neko, et je dois avouer que c'était vraiment distrayant de vous observer vous démenez pour arriver à vos fins. Mais dites-moi, qu'est-ce qui vous amène au '' Paradis '', à part un peu de tourisme ? »




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 9 Nov - 8:11
Taka était déçus, elle qui avait pourtant fait très attention, voila qu'elle devait remettre son talent pour la dissimulation et son sixième sens féminin en question car la, être suivit depuis tout ce temps sans s'en rendre compte, c'était un exploits ou bien une sacré baffe dans la tête de son ego. L'un ou l'autre, après tout elle était arriver à bon port, se trouvait devant un Vice Capitaine visiblement ravie de la voir tellement qu'il aurait surement préféré faire causette avec un menos grande plutôt que d'avoir une jeune femme dans ces murs. Mais elle ne lui fit pas remarquer, se contentant d'un petit haussement d'épaule et un sourire qui en disait long sur son avis plus que négatif a propos d'un quelconque protocole et des règles des Shinigami. Après tout, elle n'en était pas un, puis elle avait bien fait en sorte d’agresser aucun Shinigami, elle avait respecter les règles, ces derniers n'avaient juste pas prévu qu'elle puisse créer son propre portail.

Elle fut à nouveau déçus quand on lui fit comprendre qu'elle n'était pas la bienvenue, elle qui s'attendait à quelques accoladee, quelques mains à serrer et peut être un peu de Sake, voila qu'on la mettait gentiment dehors, cela lui rappelait de mauvais souvenirs lors de ces sorties en boite, délit de faciès oblige, le Seireitei était pire qu'une boite VIP. "Intruse" elle se raidit, si il continuait à être moralisateur sa pouvait être pire qu'être armé, elle pouvait aussi s'amuser a rayer de la carte la seconde division, ou tout du moins le bâtiment, sa lui ferra les jambes et il pourra rajouter "Entreprise de Démolition" aux griefs qu'elle avait commises.

- Je t'avais dit que tu ne serais pas félicité d'avoir fait cela, alors pas besoin de t'emporter contre lui, après tout il ne fait que énoncer ce que tu devais déjà savoir, lui fit remarquer Burei, elle prit un air renfrogner et baissa les yeux comme une petite fille qu'on venait de gronder.

Bien entendu qu'elle le savait, mais il fallait avouer qu'elle était aussi très fière de ce qu'elle avait réussit - moins maintenant qu'elle savait qu'on la tenait à l'oeil depuis le début - donc pourquoi d'autre ne pouvait pas rejoindre une certaine forme d'admiration ? En y réfléchissant sa semblait stupide, mais Taka souffrait d'une logique un peu hasardeuse, Burei ne lui en tenait pas rigueur, par contre, les personnes tel que le Vice Capitaine, pouvait lui mal le prendre, il devait juste s'attendre à être incompris par la jeune femme.

Ils sortirent du bâtiment de la division, tous les regardèrent, Taka poussa son rôle jusqu'à marcher légèrement en retrait pour ne pas sembler trop étrange qu'une étudiante se mette au même niveau qu'un capitaine ou l'appel par son prénom sans autres forme de politesse, elle préférait se taire pour ne pas mettre les deux pieds dans le plat et finir au bûcher - ou autre, mais vue l'époque, elle s'attendait pas à une exécution joyeuse avec des anti-douleurs -, ils traversèrent les couloirs du Gotei, Taka en profita pour contempler les murs blancs comme un japonais en visite, si elle avait eu son appareil photo c'était sur qu'elle aurait prit au moins une cinquantaine de photo à la minute. D'ailleurs, maintenant qu'elle s'attardait sur les détails, elle constata que le Kimono du Vice Capitaine était légèrement différent que ceux qui courait un peu partout, alors celui qui les dépassèrent avec une petite cape devait être un supérieur à ce chère Kurodo. Bien qu'elle devait être entouré de puissance, elle ne ressentait pas beaucoup de variation, une paix relative au seins d'un camps militaire.

« Alala... Vous me causez bien du soucis Neko.» dit-il en passant une main dans ses cheveux détachés.«Vous aventurer comme ça dans une institution militaire sans y être convier. Avez-vous seulement idée de ceux à quoi vous vous êtes exposés ? Je fais mon possible pour plaider en votre faveur, mais on ne peut pas dire que vous me rendez service en retour. Vous étiez si pressé de connaître l'avis de mes Supérieurs vous concernant ? Avis que j'aurai déjà pu vous donner il y a six jours, avant que vous ne quittiez le monde matériel, mais passons. Je suis quand même heureux de vous revoir, Neko, et je dois avouer que c'était vraiment distrayant de vous observer vous démenez pour arriver à vos fins. Mais dites-moi, qu'est-ce qui vous amène au '' Paradis '', à part un peu de tourisme ? »

Taka redescendit sur terre, regardant à gauche et à droite, les gardes ne les regardaient pas, puis de toutes manière ils avaient d'autre chat à fouetter. Elle s'approcha du Vice Capitaine plaquant son doigt au milieu de son torse.

- C'était du Soucis de rentrer dans votre Caserne en froissant le moins de monde possible, j'ai dut presque avoir recourt à des faveurs sexuelle pour avoir accès à votre Division donc ne dite pas que je vous cause du soucis, vous n'auriez pas mit autant de temps pour revenir je serais rester bien tranquille dans le monde humain dit Taka croisant les bras sur elle l'air bougonne, son regard ne quittant pas celui de Kurodo.

- Je n'ai jamais entendu autant de mauvaise fois en si peu de temps, lui fit remarquer Burei, Taka s'en moquait, elle était blesser dans son ego, elle avait imaginer pendant son périple la tête déconfite du Vice Capitaine lâchant son crayons ou tout ce qu'il tenait en mains, balbutier et autre devant la compétence de Taka, elle serait alors partie d'un rire sardonique. A ce moment la son imagination partait en vrille car elle disparaissait dans un nuage de fumé pour aller manger un grec. Oui oui, bipolaire je vous dis !.

- Puis je m'en fiche de votre bureau, fit elle remarquer ignorant les propos de son arme, de toutes manière il l'avait mauvaise car elle l'avait déguisé en tringle a linge pour rien, C'était quoi votre affaire à régler dans le Rugonkai ? demanda la jeune femme tout de suite plus intéressé par une bonne bagarre que par ses fautes qu'elle essaye de nier.

Taka avait rejeter la dernière question de Natsuki par pure caprice, car venir ici c'était une manière de s'auto valorisé et savoir qu'elle pouvait aller et venir librement. De plus ce fut un magnifique entrainement pour elle, la raison la plus profonde c'était qu'elle voulait voir le Seireitei, ne pas avoir proposé à des détraqué notoire qu'elle voulait travailler pour eux. D'ailleurs pendant son voyage dans le Rugonkai elle avait imaginer le Vice Capitaine comme un masochiste un fou prêt à tous pour conquérir le monde, sa première déception va donc à cette loufoquerie imaginaire brisé en mille morceaux en voyant un homme en Kimono totalement normal travaillant derrière son bureau. Elle soupira, définitivement, elle avait beaucoup trop d'imagination.

- Je commence à me demander si tu es juste totalement cintré ou bien juste une perverse folle dingue lui fit remarquer Burei.

- Un peu des deux mon chère Burei et dit toi qu'il n'y a que cela qui fait que j'arrive à te supporter fit elle remarquer à son arme, un large sourire se dessina sur ses trais après cette joute verbale silencieuse.



Suite se passe dans la seconde partie de ce Rp !


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1377
• INSCRIPTION : 20/08/2011
• AGE : 176

• LOISIRS : Embrasser Morphée
• HUMEUR : Changeante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t306-fiche-technique-de-la-cuart

Passeport
Rang: Espada 4th
Points d'experience:
140/410  (140/410)
Niveau: 25
Genesis Yume
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A FEARFUL ADMINISTRATOR

Lun 26 Nov - 15:02
40 XP pour Taka et 30 pour Natsu qui a fait l'équivalent d'un RP solo.










Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 14:40


Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inattendu [Pv Kurodo (pour le moment XD)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...
» Comme vous le remarquez, je ne suis pas disponible pour le moment, mais si vous souhaitez réellement me déranger, laissez-moi un message, merci ~ | Asmodan | Boîte aux lettre - Boîte mail
» Mort de Lotus... Adieux [PV pour le moment]
» Absent pour un moment
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-