AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Avec la pratique, vient la maîtrise. [ terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 4 Mar - 18:17
La lame tournait entre ses mains, sifflant doucement dans l'air fendu à chaque révolution. Lents d'abord, les enchainements n'avaient pour but que d'échauffer les muscles du shinigami, de raffermir sa prise sur un sabre qu'il ne dégainait peut-être pas assez. Et pourtant, cela ne l'empêchait pas d'être en harmonie avec lui. Au contraire, c'était presque un accord tacite entre les deux esprits, que l'assassin laisse en paix le lunatique, tant que ce dernier en avait envie tout du moins. Car Tsuki no Akaru avait être le reflet de l'âme de Natsuki, le Vice-Capitaine peinait à suivre ses humeurs changeantes. A la manier, beaucoup moins. Il ne formait qu'un avec elle lorsqu'il s'agissait de la brandir et de tuer dans leur danse macabre, un style flamboyant unique, crée par et pour lui, jadis la risée des épéistes. Le manche ne tenait pas entre ses doigt, il glissait, tournoyait, sautait d'une main à l'autre, se calait dans le plus du coude le temps d'une rotation du shinigami accompagnée d'un déluge de coups de poings et de lame, avant de revenir un bout du bras, décrire un arc de cercle, et repartir ailleurs. Une maîtrise parfaite acquise par les années de pratiques, pour un résultat aussi simple qu'unique : décimer.

Sauf que aujourd'hui, une nouvelle donnée venait mettre à mal cette maîtrise : la gravité. Si manier son zanpakto jusque dans sa zone de gravité maximale lui était désormais aisé, le faire alors que le point de référence gravitationnel n'était plus le même pour lui et son arme changeait complètement la donne. C'était la raison de sa présence dans sa plaine rocheuse favorite.


« Allez, ce n'est pas plus difficile que pendant mes acrobaties aériennes ». pesta-t-il.

Tsuki no Akaru libérée dansait sans aucune grâce dans ses mains que l'on jurerait malhabiles. Les mouvements étaient les mêmes, mais moins fluides, moins rapides, moins emprunt de cette beauté mortelle que lui seul savait inspirer. Face au shinigami, une saillit rocheuse, pourvu d'une marque en son centre, bien au-dessus de la tête de l'assassin. Une simple rune blanche, similaire aux nombreuses gravures parcourant sa lame, trônait à même la pierre, comme peinte. Une simple marque, qui pourtant attirait inlassablement le zanpakto du Vice-Capitaine comme un aimant. Mais le terme exacte était : comme la gravité. Matérialisé par la volonté de Natsuki lorsque sa lame touche, cette rune affranchit le sabre de la gravité terrestre, pour la reporter vers cette marque, remettant ainsi en cause la loi la plus élémentaire des mondes. S'il était ainsi beaucoup plus aisé de blesser sa cible, le style si particulier de Natsuki, dont le zanpakto était très mobile au lieu de rester fermement tenu en main, devenait une entrave pour tirer la quintessence de son talent. Du moins, pas sans un entrainement pour s'adapter à son nouveau pouvoir. Soi précisément ce qu'il faisait.

Dans un soupir, il sauta jusqu'au rocher, et ramassa son zanpakto '' tombé '' en diagonal jusqu'à la cible, après qu'il lui ai échappé des mains et lui taillada la chair, une fois de plus. Et il n'était qu'au premier degré de la gravité...



***********************


S'agitant dans un tourbillon de kido, une pierre marquée par Tsuki montait et descendait dans sa colonne élevée à près de deux mètres. En rotation autour, l'assassin peinait à poursuivre son enchainement. Les semaines avaient défilé, et Natsuki était parvenu à trouver une prise efficace. Certes un début, mais inutile en application pratique : quel genre d'adversaire restait immobile durant un affrontement ? Le mouvement aléatoire du caillou dans le système rustique qu'il avait conçu devait lui permettre de s'habituer à un point de gravité en mouvement perpétuel, même s'il savait que ce serait loin d'être suffisant. Un adversaire était plus mobile, plus vif... Son arme lui glissa encore hors des doigts. Natsuki l'attrapa au vol, et reprit son exercice, insensible à la douleur de sa nouvelle blessure. Attendu dans la main droite, le zanpakto tombait finalement au lieu de s'élever, suivant la référence instable de la pierre.

Progressivement, ses doigts, ses bras, chacun de ses muscles imprimaient les inflexions dans le poids de l'arme, jusqu'à deviner quelle direction elle prendre en fonction de. Progressivement, son tourbillon d'énergie gagnait en ampleur. D'une colonne, il était devenu une sphère de cinq mètre de diamètre, où circulait la marque référentielle de gravité. Progressivement, le shinigami gagnait de l'assurance dans ses gestes, retrouvait la fluidité de sa lame et la grâce de ses mouvements. Et progressivement encore, il corsait la difficulté. Le sol n'était plus son unique terrain de chasse. Natsuki s'élevait dans les air, maniant son épée la tête à l'envers comme à l'horizontale. Il ne se contentait plus de tourner autour d'une colonne, il se mouvait comme il le ferait dans un affrontement pour sa vie, chargeant, bondissant, frappant à contre pied. Et cette rune qui continuait de voyager au gré des courants.

Le Vice-Capitaine se rapprochait de la réalité, tout en en étant encore très loin. Jusqu'à présent, il ne frappait que dans le vide, alors que la gravité pour son sabre était ailleurs, et inutilement mobile. Ce n'était pas un être vivant qu'il visait, celui vers qui sa lame serait irrémédiablement attirée, comme avide de se repaitre de sa chair. Son entrainement lui permettait de ne pas se faire surprendre par l'attraction exercée sur son zanpakto, mais il le savait, pour maîtriser parfaitement le tout, il lui fallait affronter de vrais opposants. Le terrain a toujours été la source principale de son évolution fulgurante au sein du Goteï 13, après tout.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1377
• INSCRIPTION : 20/08/2011
• AGE : 176

• LOISIRS : Embrasser Morphée
• HUMEUR : Changeante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t306-fiche-technique-de-la-cuart

Passeport
Rang: Espada 4th
Points d'experience:
140/410  (140/410)
Niveau: 25
Genesis Yume
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A FEARFUL ADMINISTRATOR

Mer 27 Mar - 5:01
Une maitrise des mots notables, une fluidité toujours appréciée. En revanche, pour ce qui est du sujet (au fond, tu n'y peux pas grand chose, il faut bien le faire évoluer au combat ton personnage), te sachant capable de faire mieux...

... ça justifie que je t'attribue 25 d'XP.


edit : ajouté.










Revenir en haut Aller en bas
 

Avec la pratique, vient la maîtrise. [ terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Dîner aux Chandelles, avec des Humains à Manger [Livre 1 - Terminé]
» quand avouer rime avec souffrir ㄨ Mirka & Xander (terminé)
» "Ne te détourne pas de ceux qui pleurent, afflige-toi avec les affligés." [Livre II - Terminé]
» L'estomac de deux personnes qui crit famine [PV avec Natsu] (Suite de la salle commune) [-terminé-]
» J'ai rêvé que j'étais une ballerine et que je passais toute ma vie à danser avec la légèreté d'un papillon [Terminé]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-