AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

[Terminé] La Belle et la Bête [Pv : Suzi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Sam 26 Jan - 17:02
Ses dernières rencontres l'amenaient à penser que ce monde possédait encore de nombreuses races totalement inconnues ayant acquis des pouvoirs extraordinaires. Cela indiquerait donc que sa puissance actuelle se révèlerait être insuffisante pour les vaincre, ou du moins rester en vie. Que ce fut les Shinigamis, les Humains ou plus récemment les Concordiens, tous allaient jouer un rôle crucial lors des prochains combats. Tous les rangs grossissaient à vue d’œil. Dans l'ombre, la Soul Society remplissait ses divisions tandis que les Humains se préparaient au mieux à défendre leur territoire. Quant au dernier groupe qui semblait relativement jeune, leurs buts lui étaient totalement inconnus mais son esprit avait conscience qu'il en fallait en aucun cas les mettre de côté. Bien qu'il n'ait pu en apprendre beaucoup sur Ayumu Kizaya, sa simple connaissance soulevait déjà bon nombre de mystère. Barragan avait reçu son pseudo-rapport mais ne prêtait pas plus attention que ça à cette personne à la puissance pourtant relativement élevée. Malgré sa soudaine envie de meurtre, son intelligence restait de marbre, ce fut pourquoi la panthère avait décidé d'enquêter sans l'approbation de ce vieux chnoc. Rien que le fait d'en parler l'énervait déjà, un être aussi faiblard et crétin se devait de laisser son trône à un autre. Enfin bref, tout ça pour dire que l'espada n'allait pas rester les bras croisés tandis qu'au-dehors les foules s'ameutaient et s'entrainaient durement pour la confrontation finale. Tant d'excitations dans l'air... Il aimait ça.

Son dos arborait fièrement le chiffre 5, ce qui signifiait une promotion non-négligeable. Sauter un chiffre, et passer de 7 à 5, cela en disait long sur son pouvoir et sa faculté à gravir les échelons. Dire qu'il n'y a pas si longtemps, l'homme ressemblait encore à une petite panthère adjuchas sans défense, ou presque. Cette distinction lui allait droit au cœur car ses efforts étaient récompensés. Bien qu'il jouait une sorte de double-jeu avec ce stupide être soi-disant supérieur, ce dernier n'y voyait que du feu et le rapprochait de plus en plus de sa personne. Quel débile. Ce qui le choqua, tout de même, fut le saut d'une étape, le chiffre 6. Certes, en l'espace de quelques mois, l'unité d'élite se réduisait à trois personnes, les autres étant subitement tombés au combat. Mais sa force équivalait réellement celle du chiffre que l'on venait de lui attribuer? Cette question, aussi inutile fut-elle, trottait dans sa tête depuis un bon petit moment. L'intronisation à son nouveau rang s'était faite sans encombre. Aucun de ses autres compagnons de bataille n'y avait trouvé à redire, ils avaient donc confiance en lui et lui laissaient l'opportunité de prouver sa loyauté en lui octroyant une place plus importante. Un bel acte pour une personne aussi néfaste que lui... Il adorait ça. En aucun cas cet être s'apprêterait à les trahir, non, pas eux, pas ces personnes qui, jour après jour, se battaient à ses côtés en essayant de prouver à tous que le Hueco Mundo les vaincrait tous. Ceux-là étaient puissants, même plus que lui, et ils se débrouillaient d'arrache-pied pour prouver qu'ils méritaient cette place. Mais pour le vieux... Certes son réiatsu surpassait quasi celui de tous les espadas, mais lui ne foutaient rien. Assis sur son putain de trône, il se lamentait de voir qu'aucun ennemi était suffisamment audacieux pour infiltrer le Hueco... Enfin il oublie vite ce qui s'était passé dernièrement, où il a été lâchement vaincu ou plutôt comment il n'a pas réellement osé participer car il savait qu'il allait se faire battre. Pfff vraiment inutile ce type.

En cet instant, Grimmjow claquait des doigts afin d'ouvrir un passage pour le monde des Humains, avec une petite idée en tête. Sa venue en ces lieux ne passerait certainement pas inaperçue et c'était le but recherché. Mais il espérait que ces stupides Shinigamis ne viendraient pas y mettre leur grain de sel, seuls les Concordiens l'intéressaient. Que voulaient-ils et qui étaient-ils? Deux questions auxquelles il souhaitait avoir une réponse très rapidement. La panthère traversa le garganta et une minute plus tard se retrouva dans les airs du Monde des Humains. Le soleil vint directement l'aveugler mais surtout lui réchauffer le corps, car de là où il venait la température n'était guère très élevée. Une bonne bouffée de chaleur vint embaumer son corps et lui permit de pouvoir se concentrer pleinement sur sa mission personnelle. L'homme augmenta quelque peu son réiatsu afin de bien se faire ressentir, que ce fut par les Shinigamis ou les Concordiens. Si la première race venait à apparaître, il se ferait un vrai régal de tous les exterminer. Si la deuxième osait se montrer, il tenterait le maximum afin que ceux-là révèlent enfin le but recherché. Ses yeux se focalisèrent sur un petit banc situé non loin de sa position actuelle. Il n'était encore jamais venu dans cette partie de Karakura, et à vrai dire, il ne l'avait pas du tout souhaité. De nombreuses maisons inhabitées ainsi que des gens mal-famés. Certes ils ne le voyaient pas, mais rien que la vision de leurs corps sales et maigrelets lui donnaient l'envie de vomir. Une race vraiment inférieure dont l'existence rimait continuellement avec la mort. C'en était pitoyable. Et à vrai dire, il s'en foutait royalement.

L'entièreté de sa personne s'abaissa de manière à poser son postérieur sur ce petit banc de couleur brun, quelque peu détruit par l'espèce humaine. Son réiatsu continuait de se libérer, en petite quantité, tandis qu'il observait la végétation qui l'entourait. Un beau spectacle dans une partie de la ville où personne ne souhaiterait vivre. Quel dommage car la nature en soi n'avait rien à voir avec les actes des habitants. Mais qui soit, ne faisons pas dans le mélodrame et restons concentrés. Grimmjow cessa d'émettre son réiatsu tandis qu'il penchait sa tête en arrière, à la recherche d'un quelconque animal ou autre qui pourrait l'amuser un peu, car il s'ennuyait terriblement. Ne trouvant strictement rien, ses paupières se fermèrent. Et ce fut donc dans cette position qu'il se mit à attendre le moindre visiteur, en espérant qu'il fasse partie de ce groupe nommé 'Concorde'.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Dim 27 Jan - 16:05
Radieuse journée, le soleil, un ciel dégagé, les oiseaux qui chantent ou volent gracieusement puis y a les gens qui fourmillent sous ses pieds. Elle les observes ses gens qui se battent pour survivre dans leur jungle de béton. Elle ne fait pas partie de ce monde, pas plus qu'elle ne fait partie du monde des shinigamis. Elle ne fait pas non plus partie du monde des ombres, celui des hollows. Il rit bien d'ailleurs l'autre, ce hollow qui est piégé en elle. Ce monstre, reflet d'elle-même qui l'empêche de faire partie d'un monde bien définit. Elle le hait ! Depuis que Shinji est partie le groupe des Vizards, qu'ils formaient avec les autres, s'est dissout. Suzi est désormais seule et sans identité. Qui est-elle en fin de compte ? Une shinigami rejetée par les siens, pas humaine, car morte il y a bien des siècles et pas vraiment hollow non plus... Suzi est un arbre qu'on a coupé, elle n'a plus de racine. Un grand vide est né en elle, un vide que rien ne comble... Ni la puissance, ni l'immortalité partiel... Sur son pont spirituel elle est comme un oiseau posé sur sa branche, l'azur de ses yeux fixent les alentours sans voir. Il n'y a pas de contour, pas de bas ni de haut, plus de gauche ou de droit. Sa vie n'avait de sans pour elle, elle tournait en round ici dans cette maudite ville qu'elle avait protégé pendant si longtemps, mais à quoi bon continuer...Elle n'était plus shinigami, à quoi bon continuer ? Elle n'avait plus de but, plus rien... Suzi ne savait plus où aller, qui rejoindre... Elle ne pouvait pardonner le rejet du seireitei, elle ne pouvait pas non plus jouer les humaines une gamine qui ne vieillit pas et vit seule c'est juste glauque... Et les hollows elle les haïssait. Mais à bien y regarder, elle leur ressemblait beaucoup à cette instant. Elle aurait voulu faire disparaître ces mondes qui ne voulaient pas d'elle, en vain son humanité l'empêchait. Puis après tout quoi de plus douloureux que de faire dévorer par un hollow ? Il n'avait qu'à souffrir et mourir à petit feu ce monde ce n'était plus son boulot de s'en occuper.

Elle semble loin la joyeuse Suzi, qui faisait d'amusante petite farce à son capitaine. Où s'est-elle perdue dans cette immense ville de ciment et de vitre glacé ? Se retrouvera-t-elle dans ce labyrinthe de building ? Rien n'est très sûre. La blonde décide de bouger de là, pour aller où ? Elle n'en sait rien et ça n'a plus d'importance. Elle se laisse tomber de son pont et atterrit sur un toit puis commence à sauter de toit en toit à l'aide du shunpo comme un gracieuse petite biche en pleine cavale. Personne ne la voit, personne ne fait attention à elle, Suzi s'éloigne du centre et les immeubles deviennent de plus en plus petit et moins luxueux c'est le quartier résidentielle. La jeune femme sent alors une pression spirituelle libérée par petite dose à intervalle régulier... La blonde est sur la toiture d'une résidence immobile elle analyse le réiastu, c'est un hollow et pas l'un des moins puissant. Que fait-il ? Pourquoi libère-t-il son réiastu ainsi ? Il va se faire repérer... C'est ce qu'il doit chercher, les hollows sont comme ça après tout, ça cogne puis ensuite ça réfléchit. Elle songea un moment, devait-elle y aller ? Pourquoi faire ? Se battre ? Pour défendre quoi ? L'humanité qui ignorait son existence ? Tous ces siècles de travail et aucune reconnaissance... Elle prit la direction que lui indiqua le réiastu, libérant à son tour le siens à peine plus faible que celui du hollow, mais d'une autre nature.

Elle allait bien voir, elle n'avait rencontré de hollow aussi puissant depuis son combat avec un concordien. Ça remonte à plusieurs mois déjà. Elle verrait bien ce que pense cette espèce d'elle. Que lirait-elle sur son visage, de la surprise ? L'envie dévorante de se battre ? Car après-tout, elle tient plus du shingami que du hollow. Elle arrive non loin du hollow sans précipitation et descendit des toits en se laissant tomber, elle retombe souple sur ses pieds dans une ruelle sombre. La jeune demoiselle fait cinquante mètres dans celle-ci et fait alors face un homme assit sur un banc. Un espada... elle le note à son morceau de masque brisé au niveau de la mâchoire. Elle soupire doucement et fait un pas dans la lumière, les mains dans le dos et son zanpakuto à la ceinture lui battant la cuisse. Elle est habillée comme une humaine jupe grise plissée et t-shirt. Elle se tenait là, debout face à lui et son visage neutre afficha un sourire à mi-chemin entre la naïveté et provocation pure et simple. Qu'aillait-il se passer maintenant ?




Dernière édition par Suzi Mamoru le Dim 27 Jan - 18:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Dim 27 Jan - 16:55
L'attente ne fut pas aussi longue que prévue, tandis que la fatigue prenait le pas et tout son corps commençait à s'endormir. La tête rejetée en arrière lui permit, lors de l'ouverture de ses globes oculaires, d'observer le ciel bleuté de cet endroit, ainsi que le soleil qui illuminait cette planète sans discontinuer. Les deux mondes s'opposaient comme le ciel et la terre : chez lui, la noirceur prédominait tandis que la lune tentait d'y réfléchir sa luminosité afin de percer cette sauvagerie ; alors qu'ici, rien ne semblait prévoir qu'un terrible ennemi gambadait tranquillement parmi la race humaine. Mais la jalousie ne faisait guère partie de son caractère, en aucun cas cet homme aurait souhaité vivre ici, non, jamais. Tant d'êtres inférieurs incapables de le repérer, cela le dégoutait plus qu'autre chose. Et se dire qu'il n'y a pas si longtemps, la bête était toute gentille et laissait même partir ses ennemis en vie. Quel changement! A cause de ce stupide Shinigami, ou en réalité simplement l'a-t-il 'aidé' à faire ressortir sa vraie nature? Qui sait. Quoiqu'il en fut, ce dernier en paierait de sa vie et il en tirerait le maximum de plaisir en prenant le plus de temps possible pour l'exécuter, afin de lui montrer tout ce qu'il ressentait. Enfin fallait-il d'abord qu'il terminât sa mission première : trouver un fichu Concordien et le faire parler.

Rien que d'y penser le fit remettre les pieds sur Terre (voyez la feinte) et sa tête bascula en avant. Ses mains vinrent essuyer ses yeux et il put remarquer avec une facilité déconcertante une jeune âme qui marchait non loin de lui. Une jeune fille. Elle paraissait appétissante. Allait-il l'attaquer? Non, ce menu fretin ne faisait plus partie de sa liste, il n'en avait plus besoin. Ne cherchant même pas à la faire partir, elle le fit d'elle-même, sautant de joie d'être encore "en vie". Tant de gaieté... Mais que faisait-il dans un monde aussi pourri? Qu'avait-il fait pour mériter ça? Aucune idée, mais il n'allait pas tarder d'avoir la réponse : un réiatsu apparut à quelques centaines de mètres de sa position. Immédiatement, il se mit à l'analyser : ce n'était point un Shinigami ni un Hollow. Quelque chose l'intriguait : cette personne semblait avoir un bon fond mais elle possédait un je-ne-sais-quoi maléfique. Était-elle un mixage des deux races, une Shinigami-Hollow, un peu comme lui? Ce qui les différenciait résidait dans le fait que c'était son bon côté qui avait pris le dessus, et que le petit hollow qui l'habitait n'avait qu'à fermer sa gueule. Ou alors Grimmjow se faisait tout simplement des films et cet inconnu se révélait être d'une race totalement inconnue... Ce qui ne l'impressionnerait pas du tout. A vrai dire, comme dit au début du premier post, il était arrivé à la conclusion que divers races grouillaient dans ce monde, alors bon une de plus ou une de moins...

La personne en question s'approchait de plus en plus, cette dernière l'avait repéré. Qu'allait-il faire? Il n'était point là pour le ou la rencontrer, à moins qu'il/elle fasse partie de ce groupe? Toutes ces questions allaient bientôt trouver leurs réponses, du moins il l'espérait. Toujours assis sur son banc, ses yeux se rivèrent sur l'endroit où l'inconnu devrait arriver, et il n'eut pas tort. Une jeune fille sortit d'une ruelle et posa directement son regard dans sa direction, ce qui enleva le moindre doute possible. A peine l'eut-il observé qu'il réalisa plusieurs constations : un zanpakutoh, aucun bout de masque, une aura positive mélangé à du négatif... ce devait être une Shinigami mais pas vraiment. Bizarre, Bizarre. Leurs regards se croisèrent et se fixèrent durant un bon moment, sans qu'aucun ne bougea le petit doigt. Ce n'était point la peur, non, pas du tout, simplement une analyse mutuelle de l'adversaire. Enfin adversaire... L'on ne le savait pas encore. Un léger sourire vint se dresser sur ses lèvres, cessa de la fixer et se remit à observer le ciel : il l'ignorait complètement. Certes sa petite personne l'intéressait car elle n'avait rien de commun. Mais à peine l'eut-il observé que son esprit savait déjà qu'elle ne faisait nullement partie de cette organisation. Et si elle était réellement ce qu'il croyait qu'elle était, cela ne l'aiderait en rien, à moins qu'elle-même connaisse la Concorde et puisse l'aider à trouver leur lieu d'habitation.

Quelques minutes passèrent sans que rien ne se passe, le hollow se contentait de regarder les nuages qui se formaient peu à peu mais qui n'annonçaient nullement de la pluie. Le soleil prédominait toujours et ses rayons venaient lui réchauffer le visage. Puis ses bras s'étirèrent et son corps se leva instinctivement. Un petit bâillement en guise de conclusion et ses jambes le menèrent à quelques mètres de l'arrivante. L'espada n'avait pas envie de la provoquer en duel, pas tout de suite en tout cas. Il savait bien qu'elle avait du potentiel et que son réiatsu prouvait sa forte puissance. Cependant, il n'en avait pas envie. Grimmjow la regarda fixement et un grand sourire se dessina sur ses lèvres, tandis que ses mains se posaient délicatement dans ses poches. Sa bouche s'ouvrit et laissa s'échapper quelques mots :

Pourquoi tu restes plantée là comme ça? Viens au moins t'asseoir.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Dim 27 Jan - 19:47
Il portait un uniforme blanc, blanc immaculé, l'uniforme de noir et blanc des dieux de la mort elle ne l'avait porté depuis si longtemps. Un peu comme les zanpakuto les uniformes pouvait avoir des formes différentes sauf pour les hommes. Celui de l'ancienne vice-capitaine de la huitième division par exemple elle n'avait pas de pantalon comme tout le monde mais une jupe, un peu comme celle qu'elle portait à l'instant. L'espada la fixait et elle ne cessait de lui sourire pas vraiment intimidée par ce qu'il était. Il avait les bleus tout comme elle, ses cheveux aussi étaient bleus bien que ce soit déconcertant comme couleur ça semblait naturel. Puis ce détail avait-il une quelconque importance ? Suzi était vraiment quelqu'un qui aimait noter les choses étranges. Le jeune homme assit sur son banc ne montra aucun signe d'hostilité c'était presque bizarre, enfin bon ça leur arrive peut-être de ne pas avoir envie de massacrer des gens après tout ! Elle se concentrait sur lui et rien d'autre, un ivrogne titubait dans la rue passant juste entre les deux protagonistes qui se dévisageaient il ne les remarqua pas, quoi de plus normal, mais un frisson lui parcourant l'échine lui intima de ne pas rester là, Suzi ignora le vieil homme. Si elle avait son gigai peut-être l'aurait-elle aidé, rien n'était moins sûr ces derniers temps elle esquivait "ses responsabilité" de shinigami. Elle ne sauvait plus les pauvres âmes, il y avait bien assez de VRAI shinigami pour ça ! Ce n'est plus ses affaires tout ça.

Elle avait toujours prit son travail très au sérieux jusque dernièrement, le sentiment de trahison qui lui empoignait le coeur depuis cinquante ans s'intensifiait. On a tous une part de ténèbres que l'on soit shinigami ni change rien. Son coeur était comme empoisonné et il pompait dans chaque parcelle de son corps une colère noire. Mais frapper pour se détendre n'était dans sa nature profonde ! Elle n'attaquait jamais, ni avec les mots, ni avec les mains et encore moins son arme, Tate Eiri n'était une lame de ce genre elle avait beau être tranchante Suzi ne l'utilisait jamais ainsi ! Il lui accorda un sourire comme c'était gentil, puis il regarda le ciel. Il avait le nez dans les nuage et elle elle observa son torse, sa chemise étant grande ouverte, il n'avait cas s'habiller correctement. Il était un chouïa plus fin que Kensei à l'époque où il était encore capitaine, ou non elle n'était pas bien sûre ça fait si longtemps.

Elle ferma un instant ses yeux chassant le souvenir effroyablement douloureux de la hollowfiction qui lui revenait toujours quand elle pensait à ses camarades de la SS. Qui n'en faisait d'ailleurs plus partie à ce jour sauf Shinji qui avait gagné le droit de la réintégrer, en les laissant tous sur la touche. Ne croyait-il pas que tous avaient des comptes à régler avec Aizen ? La colère la fit grincer des dents tandis qu'elle inspirait doucement une grande bouffée d'air pour se calmer. Perdre son sang-froid n'était pas digne d'elle. La jeune demoiselle perçue les pas du hollow sur le sol, il s'était levé pour l'approcher. Il s'arrêta à deux ou trois mètres et elle ouvrit les yeux hissant la tête pour le regarder dans les yeux. Il était plus grand qu'elle étant un homme quoi de plus normal... Il n'avait pas envie de l'attaquer, il ne faisait aucun geste menaçant il gardait même certaine distance de sécurité. Un sourire immense découvrit ses rangées de dents blanches digne d'un carnassier... Si la petite biche n'avait pas eu pour rôle de mater des hommes plus gros et plus coriace qu'elle elle aurait presque eu peur. Ses lèvres remuèrent et le son fit mouvoir sa pomme d'Adam.

- Pourquoi tu restes plantée là comme ça? Viens au moins t'asseoir.

Il l'invitait à s'asseoir avec lui, intriguant personnage que cet espada. C'était bien la première fois qu'un être de sa race la surprenait, il faut croire que le monde est peuplé de mystère. Et que les plus agréable et étonnant viennent toujours de là où on croyait tout connaitre ou presque. En tant qu'ancienne shinigami elle avait catalogué tous les hollow et rangeait dans une case bien étroite dont-elle pensait qu'ils ne pouvaient pas en déborder. Mais il venait de le faire, il était sortit de la boîte avec une telle simplicité c'était déconcertant. Elle lui sourit encore et le remercia dans mouvement de tête avant de rejoindre le banc. Elle se posa en passant une main sous ses fesses pour veiller à ne pas froisser sa jupe et mit les mains sur ses genoux.

- Et vous que faites-vous planté là ? Vous attendez quelqu'un ?


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Dim 27 Jan - 20:30
La jeune femme avait accepté sa proposition et, en passant devant lui comme si son existence se réduisait au néant, elle vint s'asseoir sur le fameux banc brun. Tout en souriant et en ayant un petit rictus, son corps effectua une rotation de 180 degrés sur lui-même et s'assit au même endroit que précédemment, de manière à pouvoir observer le ciel et lui parler en même temps. En vérité, qu'elle soit là ou non, il s'en foutait royalement. Tout ce qui importait maintenant était de connaître son identité et le pourquoi de cette aura négative. Enfin, si elle ne lui révélait pas cette information, tant pis. Savoir que son postulat s'avérait véridique lui importait peu. En effet, Grimmjow souhaitait simplement entendre de sa bouche le fait que d'autres races existent dans ce monde, et qu'elle faisait partie de l'une d'elles. Si cette information venait à se vérifier dans les minutes voire les secondes suivantes, il parviendrait enfin à doubler ce fainéant de Barragan et saurait pourquoi cette Concordienne avait fait son apparition, sortant ainsi de l'ombre dans laquelle elle était plongée avec ses supposés compagnons depuis bien des années. La Concorde, il n'avait plus que ce mot à la bouche, ce qui l'empêchait de discerner parfaitement les choses depuis quelques jours. Une obsession, il fallait absolument qu'il trouve une réponse à sa question. Et si cela signifiait que la jeune fille entre dans ses plans, hé bien Grimmjow passerait par cette case de l'échiquier.

En parlant de cette dernière, des mots parvinrent à ses oreilles et une chose le choqua. Non pas la phrase en elle-même, car celle-là n'était que le résultat de leur rencontre fortuite, mais plus le langage utilisé : le vouvoiement. Une chose aussi précaire et inutile, utilisée par les sous-fifres pour parler à leur maître, comment pouvait-on encore parler de cette manière à l'heure actuelle? Certes cela marque un certain respect, et l'espada était le premier à vouloir inculquer à tous ce qu'était le respect. Mais ce que son esprit critiquait à cette forme de politesse, c'était la distance qui en résultait. En effet, cela marque trop le fait que l'un est le chef et l'autre l'objet utilisé par le premier. En aucun cas, Grimmjow jugea la jeune fille, non, il ne se permettrait pas de faire un tel acte. Non simplement il était quelque peu surpris et curieux. Enfin bref, nous ne sommes pas là pour débattre à propos de l'utilisation ou non de ce type de langage trop formel à son goût.

Elle le questionnait quant à sa venue en ces lieux et s'il attendait une personne en particulier. Ce qu'il faisait en ces lieux ne regardaient que lui, et seulement lui, il n'allait point révéler à une inconnue ses desseins. De plus, s'il s'avérait qu'elle faisait au final partie de cette fameuse organisation, cela ruinerait tous ses plans. Quoique... L'homme souhaitait quand même en rencontrer un donc en soi, cela ne pourrait être que bénéfique, si elle en était une, bien évidemment. Un petit dilemme se présentait donc à lui : lui parler ouvertement et lui confier ses secrets que Barragan lui-même ignorait ou tenter de l'emmener sur un chemin scabreux et donc éviter un possible coup de stress inutile. Bien que le stress ne faisait nullement partie de sa personne, il fallait avouer que cette situation ne lui plaisait pas vraiment. Cela ne pouvait absolument pas se ressentir, après tout il était devenu maître dans la dissimulation de ses pseudo-sentiments. Grimmjow laissa tomber ses yeux sur la jeune fille et fixa ses cheveux... bleus. Tout comme lui, elle possédait cet attrait étrange, qui faisait que tout le monde devait la fixer comme des abrutis. En espérant que comme lui, elle était parvenue à passer outre de ces ricanements inutiles ou de ces réflexions tout aussi bizarres. Un petit sourire et il se lança :

Je ne sais pas si j'attends quelqu'un... Je pense que oui mais personne n'est encore arrivé. Du moins personne avec cet aura particulière.

Il s'arrêta quelques secondes.

Un peu comme toi en fait.

Voila, le décor était planté. L'attente allait-elle se faire longue ou cette femme lui répondrait sérieusement? Aucune idée, mais déjà l'espoir d'entendre ce qu'il désirait le faisait trépigner presque de douleur. Afin de pallier à cela, ses yeux se rivèrent à nouveau sur le ciel dont les nuages ne cessaient de bouger et de s'agencer de manière à créer des dessins de plus en plus loufoques. L'espada se laissa glisser un peu plus sur le banc de manière à adopter une position confortable, et il attendit patiemment que la jeune femme réponde à sa pseudo-attaque, à laquelle il espérait qu'elle réagisse le plus rapidement et le plus sincèrement possible.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Lun 28 Jan - 16:44
Quel étrange endroit pour venir poser ses fesses, il n'y avait rien de beau à voir ici sinon les graffitis qui colorait murs blancs, trop blanc des habitations toutes similaires. Ces immenses fresques multicolores donnaient un coté inquiétant à l'endroit même en pleine journée. Ces cloisons dont la peinture de base très ancienne craquelée sous les effets du temps emportait avec elle des morceaux du graffiti, on pouvait y voir des trous gris et triste. Ce n'était pas un endroit pour s'asseoir, que faisait donc ce banc isolé ici ? Le banc vétuste sur lequel ils étaient assis, ressemblait un peu à l'état psychique de ce monde. Il était comme figé à l'instar de ce banc, il subissait les aléas du temps, il s'usait à porter sur son dos un peuple qui se moquait bien de lui, on l’abîmait lui laissant parfois de béante cicatrice qui le dévisageait. Les humains sont des êtres étranges, ils se tuent eux... Sauf que contrairement à ce banc ils ne pourront pas changer de monde une fois que celui sera trop usé, non, ils devront continuer avec... Ce banc, un objet posé là pour l'utilisation de tous il vieillit là et vient à disparaître pour finalement être remplacé. Un peu comme les hommes, ils se succèdent les uns les autres dans un cycle perpétuel. Dans ce cycle les shinigamis et les hollow n'ont pas leur place ! Ils ne meurent pas de vieillesse après tout. Trois siècle de vie déjà et toujours l'apparence de cette même gamine. Pour Suzi elle n'avait jamais possédé d'autre visage, à son éveille dans le rukongai elle avait ce visage, vice-capitaine de la troisième division elle avait ce même visage, elle n'en avait pas connu d'autre ! Et n'en connaîtrait sans doute pas d'autre. Quel importance peut bien avoir tout ça ? Aucune en faite, il y a des choses qui changent dans ce monde et d'autres qui sont immuables, elle fait partie de ces choses ! Sa longue chevelure blonde glisse sur le vent comme un surf file une vague pour la dompter et tomber à l'eau pour en prendre une autre encore et encore.

Il vient la rejoindre sans attendre, reprenant sa position initiale à la tête jetée arrière, le nez les nuages de cotons. Les nuages elle aimait les regarder depuis le toit d'un building, building dont elle appréciait se jeter à la nuit tombée pour rejoindre l'ancien repère des Vizards. Lorsqu'elle se laissait tomber elle avait l'impression d’être vivante... Et elle adorait ça ! Elle était devenue accro aux sensations que ça lui procurait, ça la fit sourire et si la prochaine fois elle tombait d'un "nuage" ce serait amusant. Le jeune homme sembla légèrement surprit par ses paroles, aller savoir pourquoi, elle n'avait pourtant rien demandé d'abracadabrantesque. Mais il faut avouer que la politesse dont elle faisait preuve ici n'aurait pas existé il y a quelques mois de ça ! Elle polie avec un hollow... si son apparence physique était inaltérable le reste l'était ! Plus qu'une simple politesse, le vouvoiement était une marque respect envers un supérieur. Jusque là rien d'anormal il était plus puissant qu'elle après tout ! Mais ça ne veut pas dire qu'elle s'écrase pour autant, il s'agissait en fait d'une marque d'éloignement, une prise de distance. Elle dit à travers son "vous" : je ne suis pas comme toi et je ne suis pas ton amie. Ils ne se connaissent pas après tout quoi de plus normal, enfin ce qui est normal pour une ancienne shinigami ne l'ai sans doute pas pour un hollow. D'ailleurs la réponse du jeune homme lui confirma sa pensée, il la tutoyait. Ce n'était pas irrespectueux en soit mais la phrase révélé une subtile provocation... Devait-elle y répondre...

Un peu comme elle, qu'entend-t-il par là ? Un être inclassable, une âme qui n'appartient pas au shinigamis, ni au hollow ? Ils étaient rares les comme elle et ça n'avait rien de naturel d'être un doublé d'un monstre psychopathe... Mais il fallait l'accepter, ce monstre faisait partie d'elle maintenant. Et elle sourit légèrement, un rictus sombre et lâchant un petit ricanement :

- Comme moi, hein ! ... Mais il n'y a pas tant de différence entre TOI et moi !

Les mains posaient sur ses genoux la demoiselle libéra une grande quantité de réiastu. Se mélange homogène de ténèbres et de lumières qui était unit en elle faisait de la belle une entité unique et à part. Comme elle n'avait pas de sens ! Car elle était lui sans vraiment l'être, elle était eux sans l'être ! Suzi n'est pas de nature identifiable elle est finalement juste un tout.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Lun 28 Jan - 17:11
La jeune femme répondit à ses attaques verbales non seulement à l'aide de mots mais aussi de son réiatsu. Ce n'était point de l'énervement, n'allons pas jusque là, mais elle venait de perdre un petit peu de son calme, au profit de Grimmjow qui souhaitait la voir exploser afin de voir de quoi il en retournait. Cette Shinigami, ou ce qui en ressemblait, osait la comparer à lui, osait émettre une ressemblance entre leurs races. En un sens elle n'avait pas tort puisque tous les deux possédaient une forte dualité dans leur fort intérieur, ce qui les empêchait d'être totalement bon ou totalement mauvais. Enfin, à vrai, dire, le jeune homme avait pris quand même la seconde voie depuis quelques temps et son esprit s'était tourné vers les ondes négatives, au point de vouloir tuer quiconque le prenait de haut, un peu comme cet empoté de Barragan. Rha il n'avait que ce nom à la bouche, c'en était fatiguant et pitoyable. Qu'il le tue un bon coup et on n'en parle plus, parce que là... Ce n'était point dans son caractère de parler toujours des mêmes choses, surtout aussi futiles, mais vu qu'il prisait sa place, ce n'était que normal qu'il y pense fortement dans un coin de sa tête. Mais il se fit une promesse : celle d'y penser moins et de se concentrer sur les missions qu'on lui confiait ou qu'il se donnait à lui-même; et bien évidemment, de toutes les mener à bien!

Pour en revenir sur leurs aspects physiques et super-naturels, l'espada n'était pas entièrement d'accord avec son acolyte d'un jour. En effet, certes ils étaient tous les deux différents des simples Shinigamis et des simples Hollows. Mais en aucun cas, ils pouvaient être assimilés l'un à l'autre. Il est vrai qu'ils possédaient un zanpakutoh, ce qui informait sur leur pouvoir de Dieu de la Mort et une aura négative les hantait, ce qui informait sur leur pouvoir du Hollow. Mais comme déjà dit à maintes reprises, la femme avait choisi le bon côté tandis que l'être aux cheveux bleus s'étaient rangés du côté du mal. Comme elle venait de confirmer sa hypothèse, il élabora dès lors une thèse dans laquelle il tenta avec minutie de comprendre leurs existences et leurs créations. Commençons par ce qu'il savait déjà, dès lors, lui : un simple adjuchas qui, à l'aide du chef, était parvenu à acquérir des pouvoirs de Shinigamis, ainsi qu'un Zanpakutoh et une libération, lui permettant de faire face à tous ses ennemis. Mais quant à elle, était-ce l'inverse? Une shinigami qui, par je-ne-sais-quel-moyen, avait reçu les pouvoirs des Hollows et qui donc possédait ce réiatsu inconnu? Cela devait être le cas puisqu'elle venait de dire qu'ils se ressemblaient. C'était étrange, il devait en avoir la confirmation. Au final, elle n'était pas si anodine que ça...

Veux-tu me dire que tout comme moi, qui suis un Hollow et qui possède des pouvoirs de Shinigami, tu es une Shinigami aux pouvoirs de Hollow? Si tel est le cas, je n'en vois pas le moindre attrait physique...

Si cela venait à être vrai, le monde deviendrait un peu plus magique à son goût. Longtemps cet homme reniait tout contact avec cet endroit qui lui semblait vraiment inutile, la faute à ces faiblards d'Humains. Mais il avouerait revenir sur sa décision si cette mystérieuse personne, et par extension la Concorde, différaient sur ces points-là. Cela ne changerait en aucun cas le monde en tant que tel, non, bien évidemment. Mais cela modifierait sa perception sur l'utilité de cette zone et de ses habitants, dont de nombreux Humains pouvaient les voir par je ne sais quelle magie. Le regard posé sur la jeune femme, il se mit à attendre une réponse.

Si tu n'es pas une Shinigami ou un Hollow, de quelle race proviens-tu?

En vérité, utiliser ce mot "Hollow" pour le caractériser lui, il n'aimait pas ça. Non, pas du tout. Lui était un Espada, un arrancar! Un être fier qui pouvait penser et agir selon son bon vouloir. Pas une bête idiote et répugnante qui chassait les âmes. S'il le pouvait, il les exterminerait lui-même tant ces créatures étaient inutiles et très faibles. Alors, qui était-elle vraiment?




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Mer 30 Jan - 19:10

Elle avait levé les yeux au ciel et l'azur de son regard se perdit dans le bleu froid. Le bleu n'est pas une couleur très chaleureuse, elle rappelle la glace, immobile et parfois éternelle. Le bleu c'est l'eau qui tombe aussi bien du ciel que celle qui coule dans les rivières. Et l'eau autant que la glace sont capables de faire exploser la rocher ! Ce hollow assit près d'elle est la représentation même du bleu, impétueux comme l’océan un jour d'ouragan et il avait un regard glacial aussi frais qu'un vent de blizzard ou qu'un chewing-gum à la menthe forte. Si Suzi était une couleur elle serait le rose symbole ce pâle cousin du rouge, elle n'était pas le rouge, couleur des flammes, de la colère, de la passion et du sang... En fait le blanc lui irait mieux calme, pureté, innocence et la bonté d'âme mais une goutte de sang rouge est tombé dans son lait. Elle a perdu un peu de calme ça n'arrivait jamais avant, cette goutte de sang la remue, cette goutte de sang c'est ce hollow en elle. La demoiselle inspira lentement sans pour autant retrouver sa sérénité. Elle n'avait rien d'un être du monde creux, pas le caractère et encore moins le physique, mais qu'elle belle façade bien bâtit, un mur blanc tâché de sang rouge vif.

Il vivait en elle bien qu'elle le reniait avec force, au point de s'en épuiser parfois. Il ne disparaîtrait jamais. Elle devrait bien l'accepter un jour... Pourquoi pas aujourd'hui ? Est-ce si simple de coexister avec une partie de vous qui vous dégoûte ? On a tous nos défauts et il faut apprendre à vivre avec ! Suzi se leva et écarta les bras les étirant elle fit de grand mouvement, elle avait toujours eu du mal à rester longtemps assise, le nez dans l'asphalte gris à ses pieds elle se souvient que le monde était de cette couleur. Gris ni totalement bon, ni totalement mauvais ! Peut-être qu'en fin de compte son blanc n'avait jamais était autre chose que du gris et qu'elle avait simplement mit beaucoup de temps à le voir. Mais ce n'est plus ni gris, ni blanc, c'est rose !

- Veux-tu me dire que tout comme moi, qui suis un Hollow et qui possède des pouvoirs de Shinigami, tu es une Shinigami aux pouvoirs de Hollow? Si tel est le cas, je n'en vois pas le moindre attrait physique...

Il est vrai que lui contrairement au hollow de base il avait une apparence humaine, comme les shinigamis, si ce n'est le morceau de masque qu'il porte à la mâchoire et ce trou au niveau bas ventre. Elle n'avait rien de tous ça à l'extérieure, sinon son étrange réiastu qui illustrait bien ce qu'elle disait. Il attendait une preuve de ce qu'elle avait affirmé. En quoi se ressemblaient-ils ? Elle se tenait dos à lui, face au banc, elle sentait son regard sur ses épaules. Son attention était tourné vers elle, non plus vers le ciel, légèrement impatient et envieux d'avoir des réponses à ses questions. Mais Suzi restait silencieuse pour l'instant.

- Si tu n'es pas une Shinigami ou un Hollow, de quelle race proviens-tu?

Elle prit une petite minute et sans se retourner elle répondit à l'inconnu, croisant ses bras dans son dos.

- Quelle race... provenir n'est peut-être pas le mot juste... Il nous a nommé les Vizards...

Provenir ne convenait pas pour elle, elle n'était pas née Vizard on l'avait changé en ça sans lui demander son avis... Elle provenait du monde des shinigamis en temps normal. Mais plus rien n'est normal. Qui est ce "Il" ? C'est le capitaine Hirako Shinji, c'est lui qui a donné le nom au groupe qu'ils formaient. Suzi avait de l'amertume dans la bouche lorsqu'elle pensait à lui... Amertume qu'elle veillait à ne pas montrer... Elle leva la tête vers le ciel et ajouta :

- Laisse-moi deviner ! Tu ignores ce que c'est, peut-être que je l'invente pour me donner de l'importance, après tout je n'ai rien d'un hollow extérieurement. N'est-ce-pas ?

Elle jeta un regard par dessus son épaule en souriant. Suzi se retourna souple et vive faisant voleter sa jupe, face lui et plaça sa main droite au dessus de son visage.

- Je vais te montrer !

Elle agrippa son masque invisible au-dessus de son visage et le ramena sur celui-ci pour qu'il apparaisse. Une pression spirituelle plus grande encore vient s'écraser autour d'eux et sur lui, comme une cascade dont l'eau vient s'abattre sur les rochers en contre bas. Cette pression obscure qui n'avait rien avoir avec celle d'un shinigami. A travers les deux trous de son masque on pouvait voir ses yeux bleus, le loup était blanc, arborait une paire des andouillers immaculé et finissait en une pointe sous son menton. Suzi respirait lentement et observait sa réaction.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Mer 30 Jan - 21:10
Les réponses tombèrent telle la pluie s'écrasait sur les pavés de la rue principale de cette ville. Elles semblaient couler de source tant elles représentaient l'évidence même. Lors de ce court mais relativement intéressant échange, deux termes retinrent son attention, si bien qu'il faillit faire abstraction du reste de son monologue. Le premier s'avérait être "Vizard", le second "Il". Dès lors, une autre race existait encore et qui, comme les Arrancars, était en étroit lien avec l'une des racines premières. Tel un mot, elle provenait d'une souche mais avait subi des modifications qui firent qu'elle ne pouvait être apparenté à cette dernière ni à aucune autre. Des Shinigamis ayant acquis le pouvoir d'un Hollow, l'opposé de sa propre nature. Ses hypothèses n'étaient donc pas infondées et cette jeune fille naïve lui divulguait toutes les informations nécessaires à son propre épanouissement. Un nom bizarre pour des êtres bizarres, tout comme lui. Arrancar, un nom espagnol pour des êtres qui vivent au Japon, quoi de plus normal? Vive l'ironie n'est-il pas. Tout cela pour dire que, encore une fois, la logique n'avait vraiment pas sa place dans ce monde, ni dans les deux autres d'ailleurs. Les lois des humains étaient obsolètes, bien que très bien trouvées. S'ils savaient réellement ce qui se passait autour d'eux, ils en deviendraient fêlés et incontrôlables : une expérience à réaliser dans un futur proche qui pourrait être extrêmement marrant. Le second terme concernait ce fameux "Il" : qui était-Il donc? Que représentait-Il pour qu'elle en parle ouvertement? Etait-il l'instigateur de tous ces maux ou bien au contraire le sauveur qui leur a permis d'acquérir une puissance inespérée? Une réponse qui amenait bien des questions.

Concernant le reste de ses dires, elle marquait un point : l'espada ne connaissait rien de cela et il ne pouvait nullement prouver l'exactitude de ces faits. Un doute aurait pu rapidement s'installer au point de le faire partir de là tant elle se moquait de lui, ou justement il aurait pu la provoquer en duel pour le confirmer ou simplement la tuer. Mais non, cette dernière frappa fort et augmenta dans son estime. Elle lui fournit sur le champs la preuve qu'il quémandait, sans même penser à fuir ou à le faire tourner en rond, elle y a été cash. Grimmjow appréciait cette partie de son caractère : l'honnêteté. Un bien fait qui n'existe plus que chez quelques êtres au cœur, si je puis dire, humble. Le réiatsu de la jeune femme grimpa en flèche, si bien qu'il finit par écraser les alentours. Pour sa part, cela n'influençait nullement sa vision ou la perception des choses, non, mais il le ressentait fortement et en était perturbé. Oui, perturbé, car il n'avait jamais ressenti une aura aussi négative, mis à part celle des Espadas qui l'était encore plus. Ses yeux fixèrent le masque qui se formait peu à peu sur son visage et qui semblait lui offrir ce gain de puissance incroyable. Grimmjow ne put retenir son faciès et laissa ses émotions filer. Ses yeux s'écarquillèrent, signe d'un grand étonnement et une sorte de peur l'envahit. Non pas la peur que tout être connait quand quelqu'un vient l'attaquer ou quand on a un examen à passer. Pas du tout. La peur était indescriptible mais concernait plutôt l'inconnu. En effet, cela signifiait donc qu'il lui manquait de nombreuses données qui, peut-être, ne lui permettrait pas d'atteindre son but final. L'inconnu ne lui faisait nullement peur, non, mais cela ne confirmait simplement qu'il existait un énorme fossé entre lui et la vérité.

Cette Vizarde venait de prouver ses dires à l'aide d'un exemple on-ne-peut-plus explicite. Grimmjow était sur le cul et semblait presque en admiration face à ce spectacle. A vrai dire, qui ne le serait pas, à l'exception des faiblards qui fuiraient à cause de la peur? La panthère augmenta quelque peu son réiatsu afin de prouver que lui aussi pouvait tenter de rivaliser avec sa puissance. En réalité, il n'avait strictement rien à prouver à cette dernière. Son simple chiffre lui indiquerait son niveau de force. Mais il souhaitait s'amuser quelque peu et voir ce qui pouvait se cacher derrière ce petit corps. Si elle pouvait déjà atteindre un niveau pareil sans libération, qu'en serait-il si elle le faisait réellement? Un énorme sourire vint se graver sur son visage, puis un énorme rire rauque suivit. C'était un rire véritable, pas celui que l'on utilise pour masquer ses sentiments. A contrario, l'homme aux cheveux bleus riait de joie. Ainsi donc il existait des êtres avec une puissance pareille, bien que la sienne rivalisait assez facilement. Mais faire face à une nouvelle chose laissait toujours un goût de trop peu et l'on désirait toujours plus. Un combat n'était point à l'ordre du jour, mais peut-être une démonstration, si elle le voulait bien. Cependant, avant d'imaginer accomplir une telle besogne, il répondit à sa question.

Effectivement, et comme je l'ai dit, tu n'as rien de Hollow extérieurement, à moins que tu ne portes ton masque. Ce dernier est très intéressant et tu sembles tirer ta puissance de ce dernier. Cela signifie-t-il que sans lui, tu ne peux pas utiliser ce fameux pouvoir?

Si tel était le cas, cela serait dommage, car, bien qu'il soit un atout très avantageux, il deviendrait aussi une faiblesse. S'il s'avérait que sans cet outil, elle ne parviendrait pas à manipuler cette source de puissance, il lui suffirait de le briser. A moins que même brisé, et vu qu'elle l'a invoqué, le pouvoir reste éveillé? Cela serait intéressant et bien mieux que le premier choix envisagé.

Je suis assez étonné, je dois l'avouer. Par contre, toi, tu ne sembles pas du tout surprise de ce que je t'ai dit à propos de mes pouvoirs de Shinigami.

Si cette femme était au courant, cela signifierait que les personnes de son groupe avaient déjà un avantage par rapport à eux : la connaissance. Et par contre, comment cela se faisait-il qu'elle sache pour ça? D'autres questions lui fracassaient l'esprit, il devait se calmer et attendre patiemment la réponse de cette dernière, laquelle la fixait continuellement avec cette aura des plus majestueuse. Contrairement à bon nombre, et bien qu'il n'était pas particulièrement à l'aise car en cet instant elle aurait pu lui faire grand mal (et bien qu'il ne montrait aucun signe de peur ou autre), il restait debout, face à elle, le sourire (véritable) aux lèvres, en attente d'une réponse sincère. A vrai dire, il ne doutait plus de sa sincérité, non, ce serait totalement absurde. Mais simplement peut-être était-elle allée trop loin dans ses révélations? Passant sa main droite dans ses cheveux, il vint la replacer dans sa poche. Calme, reposé, ses yeux observaient une scène mythique qu'il espérait revoir très bientôt.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Sam 2 Fév - 21:58

Qui l'aurait dit ? Suzi avait été la dernière à avoir réussit à sortir du coma et elle n'avait jamais vraiment accepté son nouveau statut. Ce masque elle le haïssait, c'est lui qui l'avait condamnée à l'exile loin de son monde. Monde qui l'avait mit dehors sans jugement... La chose qui l'avait fait rester fidèle au rang de shinigami était l'amitié et son affection pour son capitaine, mais tout ça avait volé en éclat. Shinji était repartit chez les shinigamis qui les avait chassé et son capitaine c'était mit de son coté elle s'était sentit trahit une fois de plus. Elle détestait, à ce jour, plus encore les shinigamis qui les avaient rejetés, ils lui avaient tout prix, elle qui leur avait tout donné. La jeune femme se surprenait beaucoup, elle parlait avec un hollow alors qu'avant elle l'aurait juste tranché en deux. Elle exposait son masque avec une certaine fierté alors qu'il était la cause de son malheur... La blonde s'ouvrait à lui, elle lui montrait tout, elle se mettait à nu devant lui... Lui qu'elle ne connaît pas... Il est trop tard pour reculer de tout façon maintenant. Le Hollow semblait satisfait des réponses qu'elle lui avait apporté non pas seulement par la parole, car dés qu'un homme sait parler il sait mentir n'est-ce-pas, elle avait imagé son argumentation et il avait alors sourit. Un sourire vrai bien qu'on y lisait aucune douceur, pas de compassion, rien qu'un sourire satisfait.

Si elle s'exposait de cette façon il devait y avoir une raison elle n'était pas vraiment du genre naïve. Il y avait autre chose. Elle était seule maintenant, elle ne l'avait pas été depuis depuis si longtemps... C'était étrange de n'avoir plus personne, étrange et peut-être un peu effrayant... Avec ça elle n'avait plus de but, elle ne servait plus la cause des shinigamis et ne servait pas plus les concordiens qu'elle avait croisé. Elle était nulle part et cet acte n'avait pas beaucoup de sens pour elle. Est-ce simplement suicidaire ? Elle expose sa force et sa faiblesse sous les yeux de cet homme plus puissant qu'elle. il aurait été un autre, plus faible qu'elle ne se serait surement pas arrêtée ! Elle le regardait à travers les deux trous de son masque que cherchait-elle ? Quelqu'un qui l'accepterait comme elle ? Inclassable, ni hollow, ni shingami... En tout cas en lui elle avait trouvé quelqu'un qui lui ressemblait un peu tout en étant son parfait opposé et ça apaisé son coeur. Sous son masque de hollow elle souriait aussi satisfaite, bien qu'il ne puisse pas le voir.

C'était une jeune homme fort curieux, elle avait répondu déjà à bien des questions, mais il en avait encore et pas des moindres. Bien entendu elle avait les réponses à ses questions, des réponses qui ne ravirait pas ! Néanmoins, elle ne pouvait mentir sur la nature de ce pouvoir, puis même si elle lui mentait il n'aurait qu'à lui demander une démonstration pour savoir si oui ou non elle disait vrai. Et si elle refusait de lui mettrait il n'aurait qu'à l'attaquer ! Le masque de toute façon était temporaire il se briserait de lui-même d'ici quelques minutes.

- Tu es intelligent. En effet, sans lui je ne peux pas gérer mes pouvoirs de hollow... Il est aussi temporaire... je n'ai que cinq minutes, après il se brise.

Suzi arracha le masque osseux, il partit en fumé entre ses doigts et laissa réapparaître son joli petit minois encadrait par sa blonde chevelure presque blanche. Elle n'avait très envie qu'on les repaires être dérangés par des shinigamis la forcerait à dégainer son zanpakuto... Oserait-elle attaquer les siens ? Elle n'était pas bien sûre, mais en tout cas elle ne les aiderait pas. Le masque de hollow était un atout comme une faiblesse certes, mais encore faillait-il réussir à la toucher. Suzi n'attaquait pas ou rarement elle était spécialiste de la défense, ça le hollow ne le savait pas et il ne le serait pas à moins de l'attaquer.

- Je suis assez étonné, je dois l'avouer. Par contre, toi, tu ne sembles pas du tout surprise de ce que je t'ai dit à propos de mes pouvoirs de Shinigami.

Elle sourit et échappa pouffement qu'elle ravala. après trois cents ans de vie si peu de choses était capable de l'étonner.

- Je n'ai jamais croisé d'être comme toi il est vrai. J'ai trois siècles plus grand chose ne m'étonne, puis si un être comme moi peut exister, pourquoi l'inverse serait impossible ? Il n'y a pas de lumières sans ténèbres ! Ce qui m'étonnerait au contraire c'est que mon opposé n'existe pas !

Elle avait répondu avec honnêteté, il faut toujours être honnête, néanmoins tout ce qu'elle lui avait dévoilé la mettait en péril s'il décidait maintenant de l'attaquer. Puis c'était vrai que ça aurait put la surprendre, mais elle était devenue un peu blasée depuis la hollowfiction. Qu'il se mette à la chatouiller par contre ça elle s'en remettrait pas ! Que les hollows soit capable d'un quelconque geste d'affection pourrait être presque traumatisant, car cela remettrait en doute tout ce en quoi elle avait toujours cru, que les hollows sont des brutes et rien de plus ! Tenir une conversation avec lui était déjà déconcertant. Elle lui rendit son sourire, qu'est-ce-que la suite lui réserverait !


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Dim 3 Fév - 0:19
Son sourire s'effaçait peu à peu, laissant place à une mimique indescriptible qui signifiait le doute. Oui le doute, non pas au sujet de la véracité de ses propos (il la croyait), mais plus sur la durabilité de ce fameux outil qui lui procurait tous ses fabuleux pouvoirs. Cinq minutes, pas de quoi en faire trembler la terre. Enfin cela dépend des personnes : si tu es un être puissant, cela te paraîtra court car tu n'auras pas eu le temps d'en profiter; or si tu es faible, cela te semblera extrêmement long car tu t'en prendras plein la tronche. Mais pour une personne comme lui, doté d'un niveau respectable, le temps était relativement petit et si un combat débutait, il n'aurait pas réellement la chance de tirer le plus de plaisir possible. Cependant, la jeune fille n'avait pas réellement répondu à sa question, enfin si, mais pas celle qui était sous-entendue : que se passerait-il s'il le brisait lui-même, à l'aide de ses mains ou de son arme. Est-ce que son pouvoir serait annihilé? Visiblement la réponse ne viendrait pas d'elle-même, d'autant plus que cette dernière le retira de son visage, et il disparut en fumée entre ses petits doigts. Dommage, pour l'instant, son envie de la voir manier ce pouvoir ne serait pas encore satisfaite. Enfin bref, cela importait peu au final car même s'il avouait être intrigué, elle ne l'aurait jamais battu, même avec ce surplus de puissance, du moins c'est ce qu'il pensait. Maintenant à savoir si c'était la vérité, aucune idée. Toute l'intensité qui résonnait autour d'eux disparut en quelques secondes, laissant place à un silence extrême qui l'agaçait fortement. Mais cette jolie demoiselle vint rapidement l'interrompre.

- Je n'ai jamais croisé d'être comme toi il est vrai. J'ai trois siècles plus grand chose ne m'étonne, puis si un être comme moi peut exister, pourquoi l'inverse serait impossible ? Il n'y a pas de lumières sans ténèbres ! Ce qui m'étonnerait au contraire c'est que mon opposé n'existe pas !

Ainsi donc Grimmjow avait raison. Son groupe, nommé Vizard, n'avait jamais eu connaissance des Arrancars tels que lui, ce qui l'informait sur de nombreux points comme le suivant : les races ne se connaissaient vraiment pas. Autant les Espadas vivaient depuis assez longtemps, et ces Vizards aussi visiblement, autant personne n'était jamais venu les combattre pour dire de soutirer des informations. C'était triste mais pourtant réel. Concernant l'ancienne Shinigami, la logique faisait partie de son caractère : perspicace, elle s'était directement imaginée que son exact opposé existait. Et le pire fut qu'elle aurait été étonnée s'il n'existait pas. Hé bien, une femme très intelligente en fait. En réalité, la panthère y avait déjà pensé à de nombreuses reprises mais il s'était toujours refusé à croire à une telle fantaisie. Depuis toujours les deux mondes s'affrontent sans relâche, souhaitant toujours être plus fort que l'autre. Le paradoxe dans cette affaire réside dans le fait qu'il a fallu aller chercher le pouvoir de l'adversaire pour acquérir une nouvelle puissance qui pourrait vaincre ce dernier. Quand on prend du recul, on peut remarquer à quel point c'est pitoyable. Les deux mondes s'opposaient pour au final créer des êtres aux essences mélangées afin de prendre l'avantage sur l'autre. C'en était presque hilarant tellement c'en était triste. Et se dire que Grimmjow intégrait cette liste de personne combinée, il en venait presque à se dégoûter lui-même. Enfin non. Il n'avait rien à voir avec tout ça, avec cette guerre qui durait depuis des siècles et des des siècles. Certes, on lui avait inculqué à haïr les soi-disant Dieu de la Mort, et dès lors il les tuait tous avec grand plaisir; mais concernant le fait de s'être mélangé, il s'en foutait royalement.

Une question me taraude l'esprit : si tu es un mélange des deux, comme moi, et que tu possèdes donc bien une partie mauvaise en toi, les Shinigami te considèrent-ils encore comme une alliée? Car au vu de ton accoutrement, je n'en ai pas du tout l'intime conviction.

S'il s'avérait que ces crétins l'avaient renié, ils ne valaient vraiment pas grand-chose. En fait, il fallait faire la distinction, et en fonction de sa réponse, il poserait la question sous une forme ou une autre. Lui avait accepté de recevoir ses pouvoirs qui lui conféraient une puissance jouissive et une place sur la scène. Mais était-ce son cas? L'avait-elle, elle aussi, décidé? Et si, à contrario, elle ne l'avait jamais souhaité, comment les avait-elle reçu? Tant de questions qu'il allait pouvoir, presque, résumer en une seule, cela dépendait effectivement de sa réponse. Grimmjow attendait déjà avec impatience et se questionnait quant à ce qu'il allait faire d'elle lorsque leur entretien prendrait fin. Un combat pouvait toujours s'envisager, c'est vrai, mais il n'en avait ni l'envie, ni la motivation pour le débuter. On dit, certes, l'appétit vient en mangeant, mais cette lutte différerait avec son but premier : la rencontre et le "soutirement"d'informations auprès d'un Concordien. Son nom lui était inconnu, tout comme son passé, et à vrai dire, il s'en foutait. La bête ne faisait plus dans le sentimental depuis bien longtemps, mais si elle souhaitait connaître le sien, il le lui révèlerait sans problème. Généralement, les ennemis ne divulguaient pas ces informations, mais lui le faisait. Pourquoi? Simplement parce qu'il adorait les combat et si dire son nom rimait avec baston, alors pourquoi refuser? Une logique implacable pour un être pareil. Enfin bref, tout ça pour dire que cette rencontre pouvait se terminer sur un simple "Au revoir, à jamais" ou un combat, peut-être, sanglant, voire à un début de guerre. Tant de probabilités qui le firent sourire. Nostalgie, quand tu nous tiens....




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Mar 5 Fév - 21:04

Ce masque a une durabilité limité c'est inutile de se fatiguer à essayer de le briser vu qu'il part tout seul, mais oui, il peut être détruit par l'adversaire lors d'un combat. Encore faut-il réussir à toucher la jeune demoiselle et ça s'est une autre paire de manche. Pour ce qui est de la durée du masque il faut juste de l'entraînement pour tenir le hollow enfermé et plus on peut faire abstraction de celui-ci plus longtemps le masque reste à disposition du vizard. Mais ce n'était pas comme si Suzi avait pour plus grand désir celui de voir le monstre et se battre avec lui pour conserver le plus possible ses pouvoirs, les attaques de hollows sont des attaques de destruction et elle ne fait pas dans le carnage. Du moins c'est ce qu'elle aime à penser, car malgré sont envie farouche de protection et de pacifisme elle a tué... Des hollows, oui et alors elle remettait en doute la justice et l'ordre qu'elle avait toujours pensé établir en tuant ses êtres. La violence et le meurtre ne sont pas de la justice bien qu'ils maintiennent l'ordre en place avec une certaine dextérité. Mais cette forme de justice c'est juste un funambule sur son file tendu aux yeux pendaient qui prie pour ne pas tomber. Malgré tous ses efforts, un jour il tombera. Et bien-sûr, sans fin, il remontera et recommencera, parce qu'il ne sait pas faire autrement.

Au royaume des aveugles les borgnes sont rois ! Ce qui fait la puissance d'un homme ce n'est pas tant la grandeur de son pouvoir, mais son savoir. On peut être fort et bâtit comme une montagne mais si on est bête comme ses pieds on ne sera jamais comment se servir de sa puissance. Le savoir est important autant que la puissance pour détruire son ennemi, mais ça peu le savent. On ne pense qu'à la puissance et à écraser l'autre juste par ce moyen, il y a pourtant tellement de façon d'être supérieur sans avoir à lever la main... La blonde avait raison, son opposé n'était pas tellement satisfait de sa réponse, néanmoins il n'en était pas autrement ! Il la contemplé avec une petite grimace et elle le fixait décortiquant la moue qu'il lui présentait. Enfin eut pas le temps d'interroger plus que cela les trait tirés de son visage qu'il lui posa une autre question.

- Une question me taraude l'esprit : si tu es un mélange des deux, comme moi, et que tu possèdes donc bien une partie mauvaise en toi, les Shinigami te considèrent-ils encore comme une alliée? Car au vu de ton accoutrement, je n'en ai pas du tout l'intime conviction.

Ses habits, son uniforme, son noir... Le noir des dieux de la mort... Non ce n'était plus ses couleurs, ce n'était plus son étendard, son drapeau, ce n'était plus sa patrie... Ces pensées obscurcir son regard et serrèrent son coeur. Il fallait bien que cette question lui soit posée, elle aurait pourtant préféré ne pas avoir à y répondre...

- Ils... ils nous ont chassés sans aucun jugement. On a été condamné alors que nous n'avions rien fait ! Ils ont même pas prit le temps de cherche... pas prit le temps de comprendre. Ce n'était pas notre faute, on était juste au mauvais endroit au mauvais moment. Et pour échapper à la mort on nous a changé en ça...

Elle avait écarté les bras pour appuyer la fin de sa phrase, 'ça' s'était elle, ni shinigami, ni hollow. Sans patrie, sans compte à rendre à quiconque, pour les shinigamis Suzi Mamoru, Vice-capitaine de la troisième division était morte lors d'une attaque et puis voilà... Il n'y avait rien de plus à dire sur ce sujet la colère tirait sur les traits de la douce enfant, bien qu'elle la contienne avec brio. En parlant de shinigami, d'anciens collègues étaient en approche, peut-être était-ce de sa faute ou peut-être d'eux deux après tout l'un comme l'autre ils étaient suffisamment puissant pour les attirer à eux. Que devait-elle faire ? Partir ? Rester ? Elle en compta trois, ils n'étaient pas très puissant selon elle, mais on dit que l'union fait la force... Ils prirent une formation triangulaire bloquant toute retraite à pied. Et étant prise en sandwich avec le hollow elle ne pouvait clairement sans aller comme si de rien n'était, ils l'empêcheraient de partir tranquille de toute façon. Les prises de tête très peu pour elle aujourd'hui. Suzi sortit de son fourreau sa lame, elle regardait toujours l'espada et lui sourit légèrement.

- Je n'ai pas de camp ! Sinon celui de ma propre survit.

Annonça-t-elle d'une voix grave et posée. Elle dit par là qu'elle n'a plus rien n'a perdre, pas de règle, pas de but et rien à défendre sinon elle-même...




Dernière édition par Suzi Mamoru le Sam 9 Fév - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Jeu 7 Fév - 17:13
Cette rencontre ne tournerait donc qu'autour de ces mécréants de Shinigami à l'esprit rebelle mais soi-disant juste. Oser contredire un ordre et vous vous retrouverez sans tête : une image quelque peu extrême mais qui symbolisait parfaitement l'ambiance qui régnait dans cette partie du Monde. Bien que libre de leurs mouvements, tous avaient été conditionnés de manière à ne jamais sortir de la limite, ou du moins à flirter avec modération. Cependant quelques êtres imbus de leur personne l'ont franchi et ont décidé de s'exiler. Ceux-là erraient généralement seul mais possédaient une puissance suffisante afin de rester en vie et surtout afin de ne pas se faire attraper. Cela n'étonnerait personne s'ils pouvaient aisément combattre un Capitaine de Division. Maintenant, il fallait tenter de comprendre la raison de cet éloignement et de cette cassure avec ceux qui faisaient partie de leur famille depuis très longtemps déjà. Nombreux, voire tous, étaient partis d'un pas décidé, certes après une faute commise, très certainement, mais leur esprit les avait convaincu que leur cause était juste. Dès lors ils avaient fui. Enfin, bien évidemment, tout ceci était imaginé par l'Espada, donc il ne fallait pas s'insurger contre lui si ses dires étaient erronés. Mais pourquoi parler de ces êtres déchus de leur rang ainsi que de leur fierté? Tout simplement pour faire la comparaison avec les Vizards.

Autant les premiers avaient choisi ce chemin abrupte par acquis de conscience, et peut-être sur un coup de tête, il est vrai. Autant les seconds y avaient été contraints, non seulement par obligation de leurs compères mais aussi par peur d'être considérés comme simple Hollow et donc d'être tués. Comme cette jeune fille l'expliquait avec brio, aucun jugement n'avait été prononcé, seulement une condamnation sans avoir, au préalable, pris connaissance du problème et de voir si les prévenus méritaient de réclamer leur innocence. Leur faute, si l'on suivait la logique, relevait du fait qu'un Hollow habitait leur corps, et dès lors, menaçait tout le monde, surtout s'ils ne le contrôlaient pas. Cependant, quelque chose le troubla : au mauvais endroit, au mauvais moment. Que s'était-il donc passé pour qu'elle dise cela? Est-ce que cela signifiait que si d'autres personnes s'étaient rendus à "cet endroit", ç'aurait été elles qui auraient subi ces dommages? Si tel était le cas, c'en était réellement dommage. Pas de compassion ni de sympathie, loin de là. Une certaine de compréhension envers un être qui, tout comme lui, haïssait ces démons aux sentences irrévocables. Pour échapper à la mort, ils avaient accepté le Hollow et ont survécu tels des animaux. Une histoire quelque peu alarmante sur ce qu'il pouvait se tramer aux fin fonds des laboratoires de la Soul Society. Si de tels êtres avaient pu voir le jour, pourquoi pas d'autres, et en pire? Enfin bref, Grimmjow ne connaîtrait jamais vraiment toute l'histoire, et il ne le souhaitait pas. La jeune inconnue avait répondu à ses questions, c'était le principal.

Au loin, trois réiatsu ennemis apparurent dans le ciel, les traquant presque immédiatement. Comment savait-il qu'ils faisaient partie du clan ennemi? Shinigami, tout simplement. Etait-ce à cause d'elle et de son pouvoir ou à cause de lui et de sa nature "humaine"? Il s'en foutait royalement et ne demandait qu'à se débarrasser de ces crétins à la puissance faiblarde. Il n'était vraiment pas intéressé par ce futur combat et déjà la flemme l'envahissait. La jeune femme brandit son arme et prononça ces mots qui restèrent gravés dans son esprit : " Je n'ai pas de camp ! Sinon celui de ma propre survie." Ainsi donc elle oserait combattre ses propres ex-alliés, sans même concevoir un instant qu'elle aurait pu devenir amis avec eux? Son comportement l'intriguait de plus en plus, au point de se demander ce qu'elle foutait encore là. Discuter avec un Espada ne ressemblait en rien à tout ce qu'il aurait pu imaginer. Mais bref. Ces trois lurons s'approchaient à grands pas tandis que sa compagne de bataille se préparait au combat. Ces derniers ne paraissaient nullement de taille à les affronter, ce qui le peinait un peu. En effet, s'il devait participer à la lutte, autant que cela soit passionnant. Or, dans les conditions actuelles, tout cela pouvait être terminé en un coup. Il aurait même pu les laisser à cette femme qui possédait une force très proche de la sienne. Mais qui soit, son arme quémandait du sang et il l'aurait.

Trois Shinigamis, une Vizarde, un Espada... La famille au grand complet.

Un petit rire narquois et, de sa main droite, il vint caresser son zanpakutoh. Cependant il ne le dégaina pas, pas tout de suite, cela n'en valant même pas la peine.

Que dirais-tu de te laisser les combattre, me mettant sur le côté? Sauf s'ils veulent que je participe évidemment. Je n'ai pas envie de juger ton pouvoir non, mais cela ne serait pas juste si l'on combat ensemble.

Avant d'entendre la réponse, il sauta en avant et apparut devant le premier avderasire. Sans même sortir son arme, il parvint à le blesser légèrement à l'aide de ses mains : un coup dans l'épaule droite suivit d'un autre en plein ventre. Pour terminer, il effectua une rotation sur lui-même et son pied vint s'écraser sur sa face, l'envoyant en arrière. Vraiment pas fortiche ceux-là, mais bref. Son corps revint à sa place initiale tandis que les deux autres s'occupaient de leur ami. D'un signe de la tête, il convia la Vizarde à les combattre, sauf si elle avait quelque chose à dire.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Sam 9 Fév - 21:21

Ami, il n'y rien de plus commun que le nom et rien de plus rare que la chose ! Pendant cinquante années malgré qu'elle ait été destituée de son poste et de son rang, elle avait continué à abattre les hollows par dizaine. Elle avait servit dans l'ombre les shinigamis, cela rendait la perte de son identité plus supportable, elle faisait ce pour quoi elle avait été formée. Pour ces services rendus, elle ne reçu aucune reconnaissance, sinon celui de ses camarades, son capitaine surtout. Un homme de lettre qui parlait dans un registre qu'on utilise plus de nos jours, il était resté coincé dans son époque si on veut. Et Suzi elle était coincée aussi. Coincée ici, elle avait ruminé sa haine pendant un demi-siècle, sans faillir et aujourd'hui elle perdait pied. Le départ de Shinji était la goutte de trop, le vase débordait... On ne pouvait pas les chasser et les laisser pour mort pour ensuite revenir en fleur bleu comme si pendant ces cinquante années rien ne c'était passé. En fait, on peut dire que si, il ne s'est rien passé là était tout le problème ! Ils n'avaient même daigné partir à leur recherche... et même si on les avait cherché, en tant que quoi les auraient-ils cherché ? Ami ? Ennemi ? Cobaye pour la douzième division ? Pourquoi venait-on les chercher maintenant ? Ils viennent tout juste de remarquer qu'il manquait du monde à l'appel ? C'était ridicule.

Suzi ne trouvait pas ça normal ! Il devait s'être passé quelque chose au seireitei pour qu'on vienne les voir... La blonde n'était pas dupe ! Elle refusait de retourner là-bas, pendant tellement d'année elle avait pourtant espéré se retour. Mais aujourd'hui avec la concorde le seireitei devait se sentir menacé, c'était sans doute pour cela qu'ils rappelaient à eux leur puissance d'attaque perdu... La demoiselle ne supportait pas cette hypocrisie de la part de leurs anciens amis ! La loyauté est un trait de sa personnalité et lorsqu'on la rejette elle le vie comme un trahison, ils les ont trahit, abandonné à leurs sort et elle devrait leur pardonner ? Jamais c'était impossible pour elle, qu'est ce qui lui assuré qu'une fois le calme de retour on les jetterait pas une fois de plus ? Il n'y avait aucune garantit et leur parole dès lors n'avait plus de valeur pour elle. Pour cela elle n'avait pas eu besoin de réfléchir son coeur avait fermé ses portes et elle ne pouvait pas aller à l'encontre de ce qu'il lui disait. Voilà pourquoi elle se dressait contre ses anciens alliés, elle aurait aimé ne pas avoir à s'en mêler, mais tant pis.

- Que dirais-tu de te laisser les combattre, me mettant sur le côté? Sauf s'ils veulent que je participe évidemment. Je n'ai pas envie de juger ton pouvoir non, mais cela ne serait pas juste si l'on combat ensemble.

Le hollow attaqua en premier, il ne prit même pas la peine de dégainer son arme, il ne porta que des coups rapides et rapprochés, un homme d'action tout le contraire d'elle. Elle observa sa lame, l'extension de son bras, morceau de son âme représenté en un bout de métal tranchant et brillant. Il est vrai que ce ne serait pas très juste de les attaquer à deux compte tenu de leur puissance respective.

- Tu veux leur laisser une chance, comme tu es généreux ! Protège-moi Tatei Eiri...

La lame de la jeune fille se dissout et glissa vers son bras pour se changer en un bouclier translucide aux extrémités tranchant. Les trois shinigamis étaient debout et un peu perdu face à la blonde. Une shinigami qui prenait le partie de ce qui ressemblait selon son reiatsu à un hollow... Le plus idiot des trois se jeta à l'eau il essaya de faire abstraction de la blonde et fonçait vers l'espada. Manque de peau Suzi était aussi vive qu'un lièvre et le regarda s'écraser contre son bouclier comme une mouche s'écrase sur un pare-brise. Etant sur son chemin il leva son arme et commença frapper, le bouclier encaissa les chocs sans le moindre mal, Suzi elle ne bougeait même pas jusqu'à ce qu'elle se lasse... Le shinigami levait sa lame une fois de plus au dessus de sa tête pour frapper se dont elle profita pour attaquer.

- Hadō no sanjū ni : Ōkasen

Un laser jaune sortit de nulle part et incendia le jeune homme. Le deuxième se précipita sur elle laissant le blessé en arrière, erreur. Elle utilisa le shunpô pour esquiver l'attaque et se retrouva derrière l'animal "blessé" que le second avait abandonné et le bouclier trancha le dos celui-ci qui s'effondra sur le bitume. Le bouclier était tâché de sang, ce qui ne lui arrive pas souvent. Et par pure envie de jouer un peu avec le dernier elle sortit son masque et en couvrit son visage. La pression monstrueuse s'abbatit à nouveau sur eux. Les yeux du shingami s'écarquillèrent tellement qu'elle crut qu'ils allaient sortir de leurs orbites. Elle fit un pas vers lui et il recula, elle en fit un autre et lui recula encore, il allait danser comme ça encore longtemps ? Les shinigamis ne sont plus ce qu'ils étaient et cela agaça la jeune fille. Elle pointa son arme vers lui et il se concentra sur sa pointe tranchante au lieu de lever la tête... Une boule rouge naissait entre pointe osseuse de sa ramure et une fois mûre, un rayon rouge quitta la sphère pour le transpercer de part en part, il s'agissait d'un cero une chose encore qu'elle n'utilisait pas normalement. La blonde balaya de ses yeux froids les corps allongés sur le sol. Ils n'étaient pas morts, mais tous salement amochés.

- Pitoyable, crétins !

Ajouta-t-elle, sur un ton froid et sec à l'attention des dieux de la mort couché par terre. Sa voix sonnait de façon étrange, comme s'il n'y en avait pas qu'une seule personne qui parlait, mais deux. Elle se tourna vers le hollow elle le regardait à travers son masque en silence. Alors que dans son dos se relevait l'un des shinigamis, coriace la vermine. Elle ne l'avait pas remarqué, obnubilé par le l'espada à cet instant.




Dernière édition par Suzi Mamoru le Dim 10 Fév - 7:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Sam 9 Fév - 22:06
La blonde n'hésita pas une seconde à attaquer ses anciens compagnons et à tenter de leur ôter la vie. Cette réaction provoqua chez l'espada un rictus des plus mémorables car il ne pensait pas qu'elle en aurait eu l'audace. Tout être possède les mots, certes, et certains peuvent être durs, rudes et blessants. Mais peu osent passer à l'action, perdant toute once de crédibilité et n'ayant pour choix que de faiblir devant l'adversaire. Elle avait mis sa menace à exécution, ce qui la rendait encore plus incroyable et plus intrigante. Sa nature prit rapidement le dessus, au point de se défouler sur ces trois pauvres types qui allaient passer un sale quart d'heure. Leur venue dans ces lieux seraient malheureusement le dernier de leur vie, c'était triste. Mais après tout, ne le méritaient-ils pas? Peut-être pas eux, car ceux-là ne faisaient qu'obéir aux ordres de leurs supérieurs. Mais justement, grâce à leurs morts, les autres races avaient la possibilité de leur envoyer un message, leur indiquant qu'il ne fallait en aucun cas les sous-estimer et qu'ils allaient tous payer pour les crimes qu'ils avaient commis jadis. Cette inconnue, dont le nom lui était inconnu, prouva la sincérité de ses dires en fonçant droit sur le gibier qui l'attendait.

Un vrai spectacle se déroulait devant ses yeux. La jeune femme maitrisait parfaitement les techniques de déplacement et prévoyait déjà les coups à l'avance. A chaque pas qu'elle effectuait, son esprit savait déjà ce qu'il allait faire la seconde d'après. Grimmjow observa sa manière de combattre, il apprenait. Oui, elle lui donnait, en quelque sorte, une leçon de combat. Ou plutôt une autre façon de trucider l'adversaire tout en en jouissant un maximum. Ce qui lui déplût fut la libération de son arme : pas sa forme, non, un boulier qui lui permettait d'attaquer et de se défendre, pas mal. Non mais plutôt le fait qu'elle ait dû avoir recours à ça pour les éliminer. Si son réiatsu ne lui jouait pas de tours, elle rivalisait presque avec sa propre puissance, dès lors il était certain qu'elle aurait pu les avoir en un claquement de doigt. Ou alors souhaitait-elle se déchaîner et donc se donner à fond pour les faire disparaître? Quoiqu'il en fut, l'ombre du mal planait à nouveau sur Karakura lorsque son masque refit apparition sur son visage : grandiose! Sa vitesse fut décuplée en quelques secondes, tout comme sa force. Deux êtres se retrouvaient déjà au sol, le dernier s'apprêtait à affronter un Hollow qui ne demandait que de se réveiller... Pas de chance pour lui. Ce qui se produisit dans les secondes suivantes lui fit s'écarquiller les yeux : un cero! Une attaque propre aux purs Arrancars sortit de son arme et vint presque décapiter l'ennemi, lequel fut projeté au sol, grièvement blessé.

Ainsi donc cet enfoiré d'intrus lui léguait ses pouvoirs lors des combats. Ce crétin s'avérait être faible et pitoyable. Même si l'estime qu'il avait pour elle augmentait de seconde en seconde, elle restait tout de même une Shinigami, bien que l'un des siens l'habitait. Mais justement, si elle était parvenu à lui soutirer ses techniques, c'est qu'elle l'avait battu à plates coutures. Une hybride comme lui, mais du bon côté. En fait, non, le fait qu'elle fut une Dieu de la Mort n'entrait pas en compte, il s'en foutait royalement, c'était plus le fait que ce pitoyable avait abandonné. Enfin bref, tout ça pour dire que celle-là l'impressionnait de plus en plus.

Non, je ne veux pas leur laisser une chance. Simplement, un vrai chasseur préfère se battre seul car il trouve que c'est plus marrant. Si nous étions tous les deux à les combattre, tu n'aurais pas pu me montrer toute ta panoplie de techniques.

Leurs regards se croisèrent tandis qu'elle se dirigeait vers lui, ayant visiblement terminé sa sale besogne. Elle les avait épargné, quel beau geste, mais signe d'une faiblesse. Le cinquième de l'élite esquissa un sourire, content de ce que ses yeux venaient de voir. Seulement, l'un des trois idiots s'était relevé, il n'avait pas compris la leçon. Son bras brandissait son zanpakutoh et il s'apprêtait à la frapper dans le dos comme un lâche. Ne pensant pas réellement à la survie de sa compagne d'un jour mais plutôt au fait que ce type allait oser l'attaquer par derrière, il disparut d'un sonido afin de réapparaître juste derrière la future victime. De son bras droit, il vint stopper la lame qui se dirigeait dangereusement vers la colonne vertébrale de cette dernière. Son hierro parvint aisément à contrer l'attaque, ce qui le fit rigoler. Les Shinigamis étaient faibles et rien ne changerait cela. Sa main droite attrapa la zanpakutoh ennemi et sa main gauche s'écrasa sur sa tête, l'envoyant au sol. Je vais te montrer ce qu'est un vrai cero. La boule fut chargée plus rapidement qu'il ne le fallait pour le dire : à peine fut-elle envoyée qu'elle heurta la tête de l'adversaire. Une explosion de sang retentit, éclaboussant son visage ainsi que ses vêtements. Merde, il n'y avait pas pensé. Le visage de l'ennemi se trouvait être complètement déglingué, mais heureusement la mort fut très rapide. Il ne restait plus qu'à s'occuper des deux derniers.

Voila pourquoi il ne faut jamais laisser ta proie en vie.

Les mains dans ses poches, il convia à nouveau la Vizarde au combat, lui indiquant que deux êtres respiraient encore. Bien évidemment qu'il la testait, pas réellement sur la véracité de ses dires mais plutôt pour voir si elle irait réellement jusqu'au bout. Blesser un ancien compagnon est une chose, le tuer en est une autre. L'espada reprit sa place initiale et laissa un petit rire s'échapper. Ses dents blanches furent visibles tandis que ses yeux brillaient de mille feux. Les deux restants proférèrent des termes qu'il valait mieux ne pas retranscrire ici et se lancèrent à l'assaut du tueur. Comment allait réagir l'exilée?




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Lun 11 Fév - 20:01

Le doute, voilà ce qui avait retenu sa main, pourtant il y a quelques mois de cela tuer les hollows n'était pas matière à une quelconque hésitation. Il n'y avait pas de différence ici, sinon l'humanité du visage de ses advesaires. Dire qu'elle leur ressemblait n'avait pas de sens, elle ressemblait aussi à ce hollow avec son masque brisé ou à un simple hollow, voir à un menos, elle n'avait juste aucun trou... Même si elle et les habitants du monde creux n'avait pas de passé commun outre le fait qu'elle les avait toujours combattu, ils étaient à ce jour semblable. En fait ça faisait cinquante ans qu'ils se ressemblaient, mais il y a cinquante ans Suzi ne voulait pas le voir c'était au-dessus de ses forces, aujourd'hui elle voulait bien l'accepter. Accepter la face cachée d'elle-même, plus obscure et plus mystérieuse que la face cachée de la lune. Accepter sa part d'ombre, pour mieux voir, mieux comprendre qui elle est vraiment. Que lui murmurait donc ce mal si grand qui l'habitait ? Il aspirait au meurtre, au sang et à faire danser les corps sans vie. Il lui avait dit de les tuer tous, mais elle ne l'avait pas écouté, elle ne l'écoutait jamais. L'écouter ferait-il d'elle un hollow ? Elle l'avait toujours pensé, elle avait toujours eu peur de faire ce que ce monstre lui disait sous peine de terminer à sa place... Privée de vie, enfermée au fond d'elle-même à faire des choses qu'elle ne voulait pas faire, après tout ce temps elle en avait encore peur. Pourtant pendant toutes ces années elle avait combattu sans jamais perdre le contrôle, elle avait tué des hollows et les hollows ne font guère de différence entre eux et les autres, ils s’entre-tuent... En fin de compte elle avait plus de point commun avec eux qu'avec les shinigamis. Des points communs minuscules, mais bien présent. Ce n'est pas le visage qui fait l'humanité d'un être !

Elle songeait en approchant le hollow sans faire attention à ce qui se passait derrière elle, ce n'est que lorsque le hollow disparue de son champs de vision qu'elle se posa des questions et se retourna dans un rapide et souple 180 degrés. Il tenait la tête du dieu de la mort dans le creux de sa main une lumière vive vient illuminer celle-ci, un cero...

- Je vais te montrer ce qu'est un vrai cero.

A qui parlait-il ? A elle ou au shinigami... En tout cas ils furent deux à le voir, même que l'un d'eux le vit d'un peu trop près, si près en fait qu'il en perdit la quasi totalité de sa tête. Le sang éclabousse, les murs, le visage de l'espada son uniforme blanc et le sol noir. Le tire pulvérisa le crâne en des milliers de morceau le résultat tenait plus de la bouillit que de vrai morceau. Une goutte vient se perdre près de la vizarde et tâcha même son masque immaculé. Elle avait commit une erreur de jugement, elle pensait pouvoir les laisser en vie, juste grave blessé et qu'il ne commettrait pas la folie de se relever de leur échec cuisant. Quel bêtise, la folie des grandeurs de l'un assurait la mort de deux innocents. Enfin pas si innocent au fond, ils étaient venus ici pour tuer ou se faire tuer. La survit du plus fort, voilà ce que lui chuchotait l'autre. Ce n'était rien de plus que la loi du plus fort. Cette loi régit le monde bien qu'on s'obstine à faire semblant de pas le voir, elle est bien là, les fort écraserons toujours les plus faibles.

- Quel importance cela peut avoir qu'ils soient shinigamis ou non. Ils sont venus ici pour tuer ou être tué. Ils ont joué leur carte, à moi de jouer les miennes.

Annonça-t-elle sans la moindre émotion dans la voix, pas plus de colère que tristesse ne purent y être perçu. C'était un simple constat de la part de la Vizarde, qui fixait son bouclier qui lentement reprenait la forme d'un simple lame. Lame qu'elle rangea dans son fourreau, le masque sur son visage rendait imperceptible les émotions de le jeune femme si elle en avait... Elle tendit sa main vide devant-elle, elle regarda l'homme droit dans les yeux.

- Si tu reste dans mon champ de tire je ne garantis pas que tu sortiras indemne... Et elle entonna l'incantation. Ô souverains… Ô masques de chairs et de sang… Ô univers entier… Ô battement d'ailes… Ô celui qui porte le nom d'humain ! Vérité et tempérance… À partir des murs construits de rêve purs et sans péchés, n'élevez point vos griffes davantage que le strict nécessaire ! Hadō no sanjū san : Sōkatsui

Une lumière bleue prit forme dans sa main, elle rayonnait de plus en plus et grossissait lentement au fur et à mesure qu'elle prononçait ces mots qu'elle connaissait par coeur depuis plusieurs siècles. Les flammes bleues quittèrent sa paume et entrant en contact avec le premier des corps qui remuait encore sur le bitume généra une explosion puissante et réduit à l'état de cendre tout ce qui se trouvait dans le périmètre. La puissance l'attaque avait été décuplée par le masque du hollow qu'elle portait toujours on avait du les repérer plus encore maintenant qu'avant. Elle se tourna vers l'espada et son masque tomba en morceau les cinq minutes étaient passées. Elle retrouvera son visage puritain et enfantin, derrière elle il ne restait rien des corps des dieux de la mort elle avait fait le ménage en quelque sorte.

- D'autre vont surement venir. Plus nombreux cette fois, nous devrions peut-être partir.

Peut-être et non sûrement, elle n'avait nulle part où aller de toute façon, sinon l'ancien repère des Vizards aujourd'hui désert. Retourner là-bas ne lui faisait clairement pas envie c'était bien l'une des choses qu'on pouvait lire sur son visage. Elle n'avait pas envie de bouger de là, même si cela la mettait en danger de mort.




Dernière édition par Suzi Mamoru le Mer 13 Fév - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Mar 12 Fév - 21:11
Son acolyte d'un jour possédait une assurance à toute épreuve, une réplique à chaque question, un regard à chaque stupéfaction. Mais était-ce réel ou simplement une carapace afin de ne pas montrer ses vrais sentiments? De prime abord, l'on pourrait pencher pour la première option : c'est vrai, cette dernière les tuait sans même penser à son passé, elle provoquait même l'espada, une vraie pure et dure. Cependant, et même si leur rencontre ne fut guère longue, le plus puissant opta pour le second choix de réponse. En effet, plusieurs indices menaient à cette idée : le premier résultait du fait que les Shinigamis respiraient encore, enfin plus que deux désormais; le second s'optimisait plus sur ses révélations : plates, sans aucune expression, ce qui signifiait bien qu'elle tentait de dissimuler quelque chose. Du moins c'était sa pensée. Peut-être avait-il tort ou bien raison, visiblement personne ne le saurait. Le dernier détail qui le mettait sur la voie prenait la forme d'un masque. Vous le prenez peut-être actuellement pour un cinglé mais le jeune homme avait remarqué la chose suivante : lorsque l'ancienne Déesse de la Mort ne le portait pas, l'on pouvait aisément savoir ce qu'elle pensait, ce qu'elle ressentait. Or, à l'heure actuel, c'était impossible d'en être sur. Pour vous, ce n'est peut-être pas un fait exploitable, tant pis, vous verrez bien.

Tuer ou être tué, une phrase que n'avait plus perçu ses oreilles depuis bien longtemps. A vrai dire, depuis sa transformation, la seconde optique ne s'avérait plus exact pour lui, seulement pour l'adversaire. Lui, être représentant la destruction, seule la tuerie comptait, même au gré de ses compagnons. Peut-être est-ce dû à cela, sa solitude? Enfin bref, ne commençons pas à faire dans le mélodrame, cela ne rimerait à rien!

La Vizarde rengaina son arme et le prévint qu'elle s'apprêtait à lancer un sort afin d'achever les deux derniers qui tentaient bien que mal de se redresser et de leur faire face. D'un bond, ses jambes le propulsèrent sur le côté et lui permirent d'éviter un rayon de couleur bleuâtre qui vint s'écraser sur les adversaires et les réduire immédiatement en cendres. Chapeau, rien à redire. L'exécution était parfaite, les cibles ont été détruites, 10/10. Le Hollow n'avouerait jamais sa stupéfaction, non, mais se laissa aller à lui sourire en guise d'applaudissements. Ensuite, l'outil qui recouvrait son si beau visage se fendit de lui-même et disparut en particules blanchâtres, s'évaporant dans l'air ambiant. Bien pratique ce truc en fait, cela lui prodiguait un pouvoir incroyable et elle pouvait l'enlever sans même y penser, réduisant ainsi sa pression spirituelle et la faisant passer incognito. Pas mal, pas mal. Grimmjow était tout simplement sur-le-cul, mais en tant qu'élite de Barragan, il ne pouvait pas se permettre, non seulement de le dire mais aussi de l'afficher à tout public. Son visage resta donc figé, ne souriant plus et se contentant de l'observer et de l'écouter.

D'autres vont surement venir. Plus nombreux cette fois, nous devrions peut-être partir.

Partir et fuir le danger imminent? La bête ne put retenir un rire, une exaltation. Lui, personnage emblématique, devenu depuis peu un homme sanguinaire qui ne laissait jamais ses ennemis en vie, devrait partir afin de ne pas combattre? S'écoutait-elle réellement lorsque sa bouche bougeait? Visiblement non. De plus, s'il s'avérait vraiment que les futurs adversaires pouvaient leur faire face, cela l'excitait encore plus! Cette lutte, qui n'en était pas vraiment une, ne ressemblait même pas à un échauffement, dès lors son envie de combattre n'était pas rassasiée. Il est vrai qu'au début, elle n'existait même pas, cette envie, mais depuis que cette blondasse avait prononcé ces mots, il trépignait d'impatience. Cependant, l'idée de combattre, avec elle dans les parages, ne le sied guère. En effet, bien qu'inconnu et à vrai dire il s'en foutait un peu de son état de santé, l'idée de la blesser ne lui plaisait pas. Que faire alors : rester et les combattre malgré tout, ou fuir lâchement et partir je-ne-sais-où? S'il avait été seul, la décision se serait faite en un instant, il n'aurait même pas dû y réfléchir. Mais là, le dilemme l'embêtait grandement.

J'ai bien envie de les combattre. Mais d'abord j'ai une question : que fais-tu toute seule? As-tu un endroit où aller?

Si la jeune femme répondait par la positive, Grimmjow la laisserait s'en aller et ne la reverrait certainement plus jamais. Mais si elle était sans logis, aurait-il la bonté d'âme de l'aider? Lui, un Hollow? Aucune idée. De toute façon, tant que ses questions ne trouvaient pas de réponse, il était inutile de commencer à tout imaginer. Pendant que son cerveau surchauffait, d'autres réiatsu se firent ressentir non loin d'eux. L'alerte avait été donnée. Alors qu'allaient-ils faire : rester ou partir? Et s'ils partaient, séparément ou à deux? Et s'ils partaient ensemble, où iraient-ils, chez elle ou chez lui? Ralalala que de dilemme!




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Mer 13 Fév - 18:16

L'assurance en était-ce vraiment ? Jamais Suzi n'avait eu peur de quelqu'un. Non pas que la peur n'existait pas chez elle bien au contraire, juste que les gens ne lui faisait pas peur. Elle était peut-être un peu arrogante dans le fond, elle connaissait sa puissance et sa limite. La seule personne dont-elle avait vraiment peur s'était d'elle-même car on ne se connait jamais vraiment comme on peut connaitre les autres et ainsi prévoir d'eux jusqu'à leur moindre mouvement. Mais on est tous incapable de dire ce qu'on va faire avant de le faire, s'il y a une heure on lui avait dit qu'elle tuerait des shinigamis elle ne l'aurait pas cru. Pourtant elle l'avait fait, le regrettait-elle ? Non, ils étaient venus pour mourir alors pourquoi les priver de ce qu'ils étaient venus chercher ? Les réduire à l'état de cendre n'étaient pas plus difficile que de tuer un hollow. Sa longue chevelure blonde dansait au vent tandis que des confettis tombait de son visage. Il s'était écarté à temps pour esquiver le hado qu'elle avait lancé.

Lui et elle avaient une puissance presque égale, ils avaient un part de hollow en eux et aussi une part de shinigami, ils se ressemblaient, pas sur tout, mais juste assez pour l'apaiser. Elle se sentait en sa présence moins seule, moins hors de la norme. Il existait vraiment d'autre être qui lui ressemblait un peu et combinait en un les deux races. On pouvait lire cette minuscule goutte de bonheur dans le bleu azur de ses yeux. Et le sourire qu'il lui accordait en guise de félicitation lui mit du baume au coeur. Rose avait le même sourire quand elle réussissait une mission, mais il ne lui sourirait plus jamais... Pour ça il ne lui aurait sans doute pas sourit d'ailleurs, mais quel importance il n'était plus là avec elle et il ne serait plus jamais à ses côtés. L'époque du groupe des Vizards était révolue, il fallait passer à autre chose et continuer de vivre ou de survivre ça dépend des cas. Quand elle lui annonça qu'ils feraient mieux de partir avant l'arrivait de la cavalerie il se mit à rire. Fuir n'était pas son genre il faut croire, ce n'était pas tellement celui de Suzi non plus, mais dans ce cas cela risquerait de s'avérer plus suicidaire qu'héroïque. La puissance des nouveaux ennemis elle ne la redoutait pas, non s'était le nombre qui était bien trop grand pour être gérable selon elle. Mais elle qu'était-elle, sinon une raisonnable ex vice-capitaine... Les hollows ne se battent pas en étant raisonnable et réfléchit, il y allait plus à l'instinct et tant pis s'ils doivent essuyer de gros dégâts. Ce qui la fit sourire, si différent et pourtant tellement semblable.

- J'ai bien envie de les combattre. Mais d'abord j'ai une question : que fais-tu toute seule? As-tu un endroit où aller?

Quel étrange question, la shinigami fut très surprise par une telle question de sa part. C'était très inattendu. Ce n'était pas une question piège du moins elle en doutait, car elle n'y voyait pas de mauvaise réponse. Sa sincérité avait payé jusque là, alors à quoi bon lui mentir. Elle mit ses mains sur ses hanches et le fixa.

- Je suis seule, car j'ai refusé de pardonner à ceux qui nous ont chassé. Ils n'ont pas comprit ma rancoeur à leur égard et ils m'ont donc laissé là... J'ai en quelque sorte un toit, mais personne ne m'y attend et je n'y retourne que s'il pleut ou qu'il fait trop froid pour passer la nuit sous les étoiles.

Suzi n'aimait pas retourner dans l'ancien repère des vizards il y avait là-bas bien trop de souvenir encore trop douloureux pour elle. Puis pourquoi retourner là-bas, il n'y avait personne qui l'y attendait après tout. Plus rien ne la retenait ici, si elle avait été suicidaire elle aurait peut-être mit fin à ses jours néanmoins elle n'en était pas là et elle n'espérait pas arriver cette extrémité. Elle trouverait bien un but à sa nouvelle existence de loup solitaire. Elle n'aimait pas vraiment ça d'ailleurs la solitude, mais on s’habitue à tout avec le temps.

Elle avait perdu des être chers à son coeur, mais s'ils étaient partis sans se retourner sur elle c'est que leurs liens étaient arrivés à leurs termes. Tout à une fin, rien est immuable pas même l'amitié et Suzi l'avait comprit depuis longtemps. Les liens qui les unissaient avait déjà été pas mal entamé par la Hollowfiction alors c'était déjà pas mal qu'ils aient encore tenu cinquante longues années. Elle leva les yeux vers le ciel qui lui ouvrait grand ses bras et sans prévenir ou crier garde elle saisie le hollow par la main pour monter là-haut au-dessus des immeubles en le traînant avec elle. Oui, elle était impulsive à ses moments changeante et imprévisible, un véritable piment. Non, ce n'était pas une fuite de combat parce qu'ils se tenaient juste au-dessus du point où ils s'étaient rencontrés. D'ici on pouvait voir venir les dieux de la morts qui sautaient de toit en toit comme elle il y avait un peu plus d'une heure.

- J'avais envie ! Répondit-elle avant qu'il pose une quelconque question. Elle lui avait lâché la main et observait le monde sous ses pieds. J'aime regarder le monde d'en haut et me laisser tomber comme un parachutiste. Sauf que j'ai jamais de parachute... Et sur ses mots elle se laissa tomber en sortant sa lame de son fourreau sourire aux lèvres. Il devait plus très bien la comprendre le pauvre homme. Elle riait à gorge déployé tout en tombant. Une fois qu'elle le jugea bon elle stoppa sa chute en utilisant le shunpô, ce qui la propulsa comme un missile vers sa cible. Cible qu'elle transcenda de sa lame, il était mort décapité, sa tête avait sauté comme un bouchon de champagne de ses épaules. Et la demoiselle sortie son shikai sans trop attendre que les autres dieux de la mort ne se tournent vers elle pour l'attaquer, car c'est ce qu'ils feraient sans doute.




Dernière édition par Suzi Mamoru le Jeu 14 Fév - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Mer 13 Fév - 19:37
La solitude, un sentiment désagréable et particulier, s'accrochant à ses ailes de démon et remplissant son cœur de haine. Cette situation ne lui plaisait nullement mais s'accoutumer avec les autres membres de l'élite ne lui ressemblait pas du tout, bien au contraire. Depuis sa transformation, le jeune arrancar errait seul dans le désert blanc du Hueco Mundo, sa mâchoire se contentait de s'ouvrir afin d'exterminer ses semblables, pour acquérir plus de puissance et de pouvoir. Mais ne parler à personne, ne pas pouvoir se confier, ne pas avoir d'amis, ce confrère, tout cela pesait. En effet, bien que têtu et donc il ne l'avouerait jamais, Grimmjow appréciait la compagnie des autres, même si certains l'exaspéraient. Lors de la rencontre avec D-Roy et les autres, ce jeune homme aux cheveux bleus avait trouvé une sorte de famille avec qui les combats devenaient de plus en plus intéressants. Bien évidemment, lorsqu'il dût les tuer, avec un certain mépris, son cœur s'arracha de lui-même et disparut au fin fond de son âme, saignant, blessé. Cette histoire, ce bref moment de sa vie passée, afin de démontrer que lui aussi connaissait cette sensation de délaissement face auquel on ne pouvait rien faire. Autre fait que son esprit lui empêcherait de révéler : son intégration au sein de l'élite avait, comme premier but, l'obtention d'une puissance inégalable. Cependant, et assez rapidement, il s'aperçut que le groupe ne se parlait quasiment jamais. Une chose inacceptable! Voila pourquoi la bête préférait s'exiler sans rien dire à personne que de se "promener" dans Las Noches avec comme seul camarde l'ennui.

En fait, ce n'était pas tout à fait vrai. Fort heureusement, ce type avait une véritable amie parmi dans tout ce bordel et toutes ces brutes épaisses. Ce qui posait problème fut son aspect inhumain. En effet, cet personne s'avérait être un astre : la Lune. Seule "chose" qui pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert, et qui connaissait donc sa véritable identité. Bien que monstrueux à présent, fut un temps, jadis, où il était presque aussi doux qu'un agneau et laissait fuir ses ennemis. Ce temps était certes révolu, mais rien ne prédisait qu'un jour son amie ne l'aiderait à redevenir cette personne. En son fort intérieur, une petite voix ne cessait de jacter et de lui répéter son passé, comme pour tenter de le réveiller. En vain. A vrai dire, un sourire se dessinait sur son visage, signe de son in-intéressement. Pour terminer sur ce passage mélancolique et nostalgique, sans sa fidèle compagne, l'espada n'en serait pas là aujourd'hui. Dès lors, il savait très bien ce que vivait la Vizarde en ce moment.

Ainsi donc, l'inconnue possédait un toit pour se réchauffer et se loger le temps des grosses averses. L'espoir, passé sous-silence, de ne plus être seul était donc réduit à néant, dommage mais après tout, en tant qu'Hollow, ce n'était que normal. Comment avait-il pu, ne serait-ce qu'une seconde, imaginer qu'un être extérieur viendrait combler sa morosité dans ses quartiers? Déjà que ses propres serviteurs l'énervait tant leur discussion l'ennuyait... Déjà, avant de déblatérer toutes ces raisons, il fallait mettre la suivante en avant : comment aurait-il pu imaginer le fait qu'elle veuille le suivre? A se coller une baffe en pleine tronche, tant d'idioties chez un être aussi important... C'en était pitoyable, il était pitoyable. 'Suffirait que des larmes coulent le long de ses joues et ce serait le bouquet! Enfin bref, son esprit remit les pieds sur terre tandis que les Shinigamis s'approchaient de plus en plus, augmentant leur réiatsu afin de se préparer au combat. Sa main effleura son arme mais se bloqua, de manière incompréhensible, comme tirée vers l'avant. Bientôt ce fut l'entièreté de son corps qui bougea contre son gré et se balança sans son approbation dans une direction tout à fait non désirée. A y regarder de plus près, et surtout le sens du toucher lui permis de connaître la cause, une autre main l'emporter vers elle et le forcer à se mouvoir : la vizarde! Avec une force déconcertante et sans même devoir y mettre du sien, elle le tira dans le ciel et l'emmena observer les environs.

J'aime regarder le monde d'en haut et me laisser tomber comme un parachutiste. Sauf que j'ai jamais de parachute...

Cette comparaison avec le parachutiste le fit sourire. A nouveau une certaine froideur dans ses paroles qui masquaient un autre sentiment. Lequel? Aucune idée. En tout cas, Grimmjow s'arrêta quelques secondes sur ses paroles. Elle aimait regarder le monde d'en haut, ce qui laissait sous-entendre qu'elle appréciait être en hauteur, surpasser les autres. Un peu comme lui, avec son envie de dépasser ses concurrents et d'être au-dessus du lot. Au plus ils se parlaient, au plus leurs ressemblances le frappaient : les deux possédaient une partie Shinigami et une partie Hollow, la solitude envahissait peu à peu leur territoire, ils aimaient surpasser les autres... C'en était effarant! Etait-elle son identique au féminin? Certainement pas car la bestialité ne semblait pas faire partie de son registre, mais il fallait bien avouer qu'ils n'étaient pas totalement différents. Être différent, la panthère a toujours souhaité le devenir, car les autres symbolisaient la faiblesse et l'ignorance. Deux défauts qui ne l'habiteraient jamais.

Ainsi donc, comme l'ancienne Déesse de la Mort le disait, elle se laissa choir avant de se propulser à l'aide d'un shunpo vers les ennemis, lame portée vers l'avant. Une tête fut balancée dans les airs, plus liée du tout au reste de son corps. Et un de moins! La jeune femme pouvait être terrifiante quand elle s'y mettait réellement, mais ce côté de sa personnalité le faisait rire. Une petite diablesse, ahahaha qu'il riait! Les Shinigami restants étaient au nombre de six. Aucun Capitaine dans le lot, dommage. Visiblement trois vice-capitaines et trois sous-gradés peu intriguant. Grimmjow dégaina pour la première fois sa lame et remarqua que le niveau de son alliée augmentait : mode shikai activé. Elle avait la rage en elle, c'était parfait. Quant à lui, son hierro le protégerait normalement suffisamment pour qu'il ne doive pas se la jouer trop sérieux. Un bon petit atout qui lui permettrait de s'amuser quelque peu. Effectuant les mêmes tours, son corps se laissa tomber sous son poids et vint s'écraser sur la masse ennemie : il tournoya sur lui-même et sa lame croisa le fer avec un premier ennemi du niveau de lieutenant. Un petit sourire en coin, suivit d'une gauche en pleine tronche, et il vint l'empaler sur son zanpakutoh. Ils étaient si faibles qu'il en rigolait. Place au second spectacle!




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Jeu 14 Fév - 18:23

Quelle horrible sensation que celle de se sentir seul, le pire est d'être entouré de monde et de n'avoir pourtant personne à qui parler. Suzi le savait elle était ici dans le monde humain, isolée alors que ce monde grouillait de gens plus différent les uns que les autres. Pourtant elle s'y sentait incroyablement seule, si elle allait vers eux de toute façon elle ne pourrait pas leur parler de sa vie elle serait obligée de mentir. Puis un jour viendra où il sera difficile d'expliquer au humain que son corps est artificiel et qu'elle ne peut donc pas vieillir parce qu'en fait c'est une âme, qu'elle est techniquement déjà morte... Bref, ce serait bien trop de problème, la différence fait peur à toutes les populations du monde. Les shinigamis qui les avaient chassé été peut-être terrifié à l'idée de ce qu'ils étaient devenus, ils avaient peut-être peur de leur différence, de l'inconnu qui tendait sa main vers eux. Qui peut le savoir, elle ne le savait pas et n'avait pas l'envie de creuser la question. Pourquoi prendrait-elle le temps de les écouter alors qu'ils ne l'avaient pas fait pour eux !? Il n'y avait plus rien qui la liait à eux sinon son histoire, mais si le passé nous construit et nous aide à trouver notre voie, il ne fait en rien ce que nous sommes. Un enfant battu une fois père ne battra pas forcément ses enfants bien au contraire il peut devenir un très bon père, un père en total contradiction avec celui qu'il a eu.

C'est un choix à faire rien de plus, Suzi savait d'où elle venait et elle savait qu'elle ne voulait pas y retourner. Même si elle ne savait pas bien vers quoi elle s'avançait, elle savait que sa place n'était plus auprès des dieux de la mort. Elle traçait sa propre voie loin du chemin qu’ils avaient pré-dessiné pour elle, ce chemin elle l’avait parcouru pendant deux cents ans. Deux siècles enchaînée, boulet au pied, à croire que ce qu’elle faisait la rendait libre et heureuse. Mais ce n’était que des illusions, de la poudre qu’on lui jetait au visage qui la rendait aveugle. La blonde ne savait pas s’ils avaient prévu ça aussi, le savaient-ils qu’elle ne retrouverait pas leur rang ? Sans doute que non, autrement elle serait morte ou enfermée dans le nid à asticot. Qu’allait-il faire maintenant ? La traquer ? Tenter de la raisonner ou bien de la tuer ? Si enfin de compte ces shinigamis n’étaient pas là pour le Hollow, mais pour elle ? Sans importance de toute façon elle avait déjà entamé la combat, elle ne perdrait pas de temps à présent pour savoir quelle était la raison de leur venue. Suzi était enfin totalement libre, libre de choisir son destin et sa destination. On se sent étrangement plus léger lors de cette constatation, mais ce choix la condamnait à la solitude, elle devrait donc errer indéfiniment dans la ville humaine. Avec pour seul distraction celle de laisser tomber du ciel sans fin… Ce n’était pas très réjouissant comme perspective d’avenir que de n’avoir jamais personne à qui parler, à qui faire des farces. Son cœur se serrait au souvenir des blagues qu’elle faisait à Rose, la solitude était-ce vraiment fait pour elle ? Elle en doutait fortement, néanmoins il n’y avait pas tellement d’autre solution qui se proposait à elle. Elle devait l’accepter ça aussi… Et le plus vite serait le mieux.

La chute fut courte mais tellement excitante, son cœur battait la chamade dans sa poitrine et l’adrénaline parcourait ses veines irradiant chaque muscle comme une drogue puissante. Après chaque chute elle se sentait plus vivante que jamais. Et plus elle montait haut pour tomber plus elle se sentait capable d’aller plus loin encore. La jeune femme avait été entraînée dans l’optique de battre des adversaires toujours plus puissants. Dans le monde des shinigamis très peu de femme arrivé au rang de capitaine et de vice-capitaine, la tâche n’avait donc pas était aisée pour elle, mais elle n’en était ressortit que plus puissante. Et pendant cinquante ans elle n’avait cessé d’évoluer pour être plus puissante encore et ceci avec la crème des capitaines. La liberté commence la où l’ignorance s’arrête. Suzi ne pense pas tout savoir et arrêter d’apprendre pour elle est impossible parce qu’elle aime ça. Ce n’est peut-être pas une grosse tête, mais elle avait tendance à retenir de ses bêtises. Derrière son bouclier elle leva les yeux vers le hollow qui venait de dégainer, il semblait plus intéressé par se combat ci.

Elle retourna son attention vers les Dieux de la mort et les dévisagèrent un par un. Quand le Hollow atterrit sans délicatesse sur le toit sur lequel ils se trouvaient tous. Une entrée en matière moins travaillé que la sienne, mais bien plus perturbante. Et alors qu’il se prenait pour une toupie et faisait danser sa lame sans cible précise, l’un des shinigamis ce se jeta à l’eau pour l’attaquer. Se fut bref un coup de coude et le pauvre petit homme en noir se retrouvait empalé sur la lame du hollow. Suzi elle se recevait un enchaînement rapide de coup lame que son bouclier amortissait sans problème. Elle s’accroupit rapidement, le bouclier placé au-dessus d’elle pour ne prendre de coup et tandis qu’il s’acharnait inutilement sur celui-ci elle lui fit donne un coup de pied balayé au niveau de la cheville. Il perdit l’équilibre et tomba comme un débutant, il devait d’ailleurs ne pas être plus. Se redressant rapidement, elle attaqua à son tour, tranchant la main qui tenait sa lame ce qui ôta au jeunot un hurlement de douleur que la déesse fit taire d’un coup violent de pied dans la mâchoire. Tandis qu’elle s’occupait de son homme un autre se glissait sournoisement près d’elle pour lui porter un coup là où le bouclier ne la protégeait pas. Elle ne sentit pas son approche, mais il respirait tellement fort ce mufle qu’elle l’entendit et au moment où elle recula pour esquiver l’attaque, mais s’était un peu tard. La pro de la défense se retrouva avec une incision pas excessive profonde au niveau du bras. La douleur la fit légèrement grimacer elle avait connu pire en matière de douleur. Il ne fallait pas oublier le nombre, bien réveillée par la douleur la jeune femme se réfugia derrière son rempart translucide et observa pour mieux contre attaquer. Il y avait : deux morts, un homme à terre avec mâchoire disloqué et à qui il manquait une main, il restait quatre shinigamis debout et apte au combat.

- Qui êtes-vous ? Demanda l'un des hommes. Ah oui, elle avait oublié les présentations. Une habitude de shinigamis, on entre pas en combat sans s'être présenté au préalable.

- Quelle importance cela peut bien avoir ? Si tu meurs ça te fera une belle jambe de connaître qui je suis ! Et elle eut un tilte, elle tourna légèrement la tête vers le hollow. Je me bats aux côtés de quelqu'un dont je connais pas le nom, c'est une première !

Annonça-t-elle amusée par la situation. Elle n'avait prit le temps de lui demander son nom alors que s'est la première chose que les gens normaux échangent quand ils se rencontrent. Lui et elle étaient loin d'être dans la norme c'est vrai, on pouvait donc leurs pardonner ce petit manquement à la courtoisie.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Jeu 14 Fév - 21:12
La fébrilité de leurs attaques rendait le combat de moins en moins intéressant, au point de l'agacer. Certes, son zanpakutoh ne quémandait que de la chair à couper afin de pouvoir faire souffrir l'adversaire et le condamner à perdre des litres et des litres de sang. Sa perfidie n'avait point de limite, mais dans ces conditions, un seul coup suffisait pour les éliminer. Lui qui aimait tant les luttes acharnées où chacun risquait sa vie lors des différents croisements de fer, hé bien, l'ennui commençait peu à peu à prendre le dessus. Ses yeux ne brillaient plus, seule la morosité s'y installait. Comment la Soul Society osait-elle envoyer de simples gugusses à leur poursuite? Les anciens cadavres n'étaient donc pas suffisants. Il fallait y remédier sur-le-champs et quoi de mieux que d'exterminer une troupe au complet et de les envoyer telle une offrande à Dieu? Cette pensée le fit sourire, mais bien vite, ses pensées le rattrapèrent : sa venue en ces lieux se basait sur la rencontre avec un Concordien, et, sous-entendu, un échange de puissance. Cependant, ce n'était point avec des débiles pareils que sa soif serait étanchée. Pfff que faire alors? Ne pas se battre à fond afin d'en profiter un maximum s'avérait être la meilleure option, mais pas la plus marrante. Un énorme fossé les séparait, ce qui rendait difficile l'évolution du combat.

Grimmjow ne comprenait pas pourquoi aucun Capitaine n'avait fait son apparition. Ces crétins n'avaient pas saisi le danger qui les guettait. En effet, rien que sa propre personne aurait pu les trancher en quelques secondes, alors avec l'aide d'une personne avec un réiatsu quasiment égal, ce devenait plus une boucherie en vérité. Aucune opposition, juste des cibles qui s'apprêtaient à mourir sans pouvoir contre-attaquer. Quel dommage pour un être souhaitant du répondant. Peut-être était-ce le même pour sa compagne d'un jour, qui sait?! A vrai dire, la bête penchait la balance vers le positif vu que cette petite blonde avait déjà activé son shikai. Ou alors cela signifiait qu'elle désirait en terminer rapidement car ceux-là étaient venus les perturber. Rha tant de faits plausibles qu'un mal le frappa en plein crâne. Son cerveau surchauffait, tout simplement. L'espada ne pourrait donc jamais disputer un match sans que son subconscient ne s'y invite et l'empêche de raisonner correctement. Pour en revenir aux Capitaines, il en vint à la conclusion que c'était plutôt préférable qu'ils ne firent guère leur apparition. En effet, si le vieux général en chef en envoyait, une petite troupe surpuissante aurait annoncé son arrivée avec à sa tête, deux voire trois membres de l'élite. Et à deux, face à autant de puissances, Grimmjow ne misait même pas sa main sur leur victoire, bien au contraire. S'ils avaient été un de plus, à la limite, mais seulement deux, c'était de la folie. Parfois, même la bête la plus monstrueuse pouvait se mettre à réfléchir intelligemment et savait battre en retraite pour mieux attaquer par la suite.

L'un des adversaires encore debout, il n'en restait que 4, la blonde s'étant quelque peu amusée, se mit à parler et ordonna presque leur identité. A vrai dire, que cette information lui parvienne ou non ne signifiait strictement plus rien puisque sa mort était imminente. Dès lors, à cette question, seul un rire provenant de sa part se fit entendre. Du moins avant que son acolyte ne prenne la parole et vint confirmer sa pensée. Elle était vraiment directe et ce trait de caractère l'impressionnait de plus en plus. Bien qu'ancienne Shinigami, et femme surtout, elle avait du répondant et n'hésitait nullement à rentrer dans le lard. Puis, le reste de ses paroles le surprit, à cause de leur véracité : aucun ne connaissait le nom de l'autre, c'en était incroyable tout de même. Mais cela ne semblait en aucun cas les gênait puisqu'ils se regardèrent et esquissèrent un sourire mutuel. Un nom... Ahh chère nostalgie... encore un petit come-back? Pourquoi pas, après tout. Ses paupières se fermèrent et son esprit plongea dans son passé, à la recherche du temps où il n'avait pas de nom. Enfin ce n'était point tout à fait exact, cette personne se prénommait Grimmjow. Cependant, aucun nom de famille, aucune appartenance spécifique à laquelle il pouvait se rattacher. Juste Grimmjow. Et malgré son envie de voir son pseudo-chef mort et enterré, la panthère lui devait au moins ça, le fait d'être et d'exister en tant que tel. En effet, Barragan l'avait nommé, dès sa transformation, Grimmjow Jaggerjack, lui donnant ainsi une identité complète ainsi qu'un lien auquel sa misérable vie pouvait dépendre. Le petit arrancar n'errait plus sans but, devenant non seulement un Espada mais aussi une personne à part entière.

La Vizarde ne répondit pas et ne divulgua donc pas son existence à d'anciens, peut-être, amis ou connaissances. Elle se protégeait certainement, bien que l'intrus parmi ceux-là pariait le contraire. Tout comme elle, le fait de répondre à leurs attentes ne l'amusait pas du tout, mais si ce renseignement pouvait les amadouer ou les inquiéter, la partie serait encore plus marrante. Prenant les devants et se plaçant juste devant la jeune femme, à qui il tournait le dos donc, le jeune homme parla distinctement afin de bien se faire entendre, que ce fut d'eux ou de celle qui se tenait debout derrière lui.

Avant toute chose, n'agresse pas ainsi les personnes, tu ne représentes nullement la police des espèces surnaturelles, il me semble. Dit-il calmement, n'haussant nullement la voix. Je me nomme Grimmjow Jaggerjack... Sa bouche se tût quelques secondes... Quinta Espada.

Cette dernière précision fit sursauter l'audience, peut-être même l'ancienne Shinigami, mais ça il ne pouvait pas le voir. A vrai dire, il s'en foutait. Tout ce qui intéressait le Quinta résidait dans la réaction de ses ennemis, lesquels paraissaient presque apeurés. Oui, ces idiots faisaient face à l'un des membres de l'élite du Hueco Mundo. Une chose l'irrita tout de même : ces incultes ne pouvaient même pas dire qui il était ou du moins quelle partie il représentait. La jeunesse de nos jours méritait une bonne claque en pleine figure. Après, l'on s'étonne des défaites, mais si on envoie des ignares au combat, il faut s'en douter. Le pire dans cette histoire, c'était que le même scénario se produisait dans ses propres rangs : les jeunes monstres actuels n'effrayaient presque plus personne et se la pétaient comme pas possible alors qu'un simple coup d'épée les renverrait dans les couches de leur défunte mère. Enfin bref. Pitoyable.

Son zanpakutoh bien serré dans sa main droite, ses jambes se mirent en marche et accélèrent rapidement, prenant l'interlocuteur au dépourvu, et venant le planter dans sa jambe droite. La pointe de l'arme entra en collision avec le sol et fut instantanément immobilisée, ce qui empêcha la victime de s'éloigner ou même de bouger le moindre centimètre. Sa main vint s'écraser sur son visage tandis qu'il préparait à lui envoyer un cero. Cependant, les autres n'allaient pas le laisser faire et le plus proche lui sauta dessus, brandissant son arme et tentant de le blesser au niveau du dos. Heureusement pour lui, son hierro le protégea suffisamment pour qu'aucune blessure ne survienne. L'envoi de la lumière rouge fut stoppée et il vint réprimander l'auteur de cette annulation : un coup de pied en plein torse suivit d'un coup de poing en pleine face, le faisant virevolter quelques mètres plus loin. Il reprit son arme, le sang se mit à jaillir de tous les côtés. Grimmjow ne se souciait même plus de ce dernier et se contentait de fixer l'assemblée. Une erreur qui pourrait lui être fatale : en effet, ce dernier tint fortement son zapkautoh et se jeta sur lui. Est-ce que sa protection serait suffisante pour le protéger à nouveau ou subirait-il, cette fois-ci, les conséquences de ces actes (manqués)?




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Sam 16 Fév - 18:37
Suzi qui jouait avec sa victime, leva les yeux juste une seconde vers son compagnon d'un jour. L'espada ne semblait pas beaucoup s'amuser de son côté, le menu fretin n'était sans doute pas à son goût. Il aurait sans doute aimé avoir un peu plus de challenge pendant ce combat, il avait une mine un peu déconfite après avoir tué son premier homme ou plutôt le deuxième, car s'est le deuxième du jour, enfin le premier il n'avait fait que l'achever en fait. Mais il était plus sage de reconnaître qu'il valait mieux un combat comme celui-ci qu'un combat avec un groupe qui se composerait de capitaine, dans ce cas-ci ils avaient la chance de rivaliser avec leur adversaire. Son petit moment d'égarement lui valut une plaie superficiel au bras gauche, la douleur la fit s'écarter de sa proie et la recentra sur l'affrontement en cours. Le combat s'était figé sur l'intervention de l'un des membres du groupe de Shinigami. Il leurs avait demandé leurs identités, le hollow en riait avant même qu'elle est répondue à son ancien collègue, il devait penser comme elle du moins elle osait l'espérer. Ce genre de demande était un peu ridicule, mais de coutume à la soul society sauf qu'on est pas dans le seireitei, pas sur champ d'entrainement et que ni lui, ni elle n'étaient vraiment shinigami à ce jour donc les règles de la SS à ce moment précis la vizarde n'en avait plus rien à carrer. Elle faisait preuve de la désobéissance le plus totale, une vraie petite rebelle en herbe !

Et alors que le silence s'était installé entre les deux camps l'espada s'avança, il passa devant la blonde qui trouva à la chose un côté un peu chevaleresque, mais en faisant cela est ce qu'il ne la sous-estimait encore ? Ne se plaçait-il pas en supérieur à elle ainsi ? Ce n'était pas faux après tout, il était plus puissant, mais de peu de chose, de si peu de chose. Ou peut-être avait-il juste envie de s'amuser un peu, il y avait sans doute des deux. Et il annonça son nom et son grade, Grimmjow Jaggarjack - Quinta espada ou le numéro cinq, mais le numéro cinq sur combien et à quoi servait ce chiffre ? Suzi l'ignorait, elle ne connaissait pas grand chose au monde creux il faut le reconnaître et à cet espada encore moins. Elle lui avait parlé d'elle, mais il n'avait rien dit sur lui et son monde sans doute était ce parce qu'elle ne lui avait pas posé la question. Elle apprenait donc en même temps que les autres. En parlant des autres ils semblaient soudainement terrifié à se chier dessus comme s'ils avaient croisé la mort en personne. Ce qui était sans doute pas loin d'être vrai vu les têtes qu'ils tiraient, on tremblait comme des feuilles dans le cas d'en face qui a subitement perdu sa langue. Et sur ce le combat reprit sur une attaque frontale du hollow qui planta sa lame dans la cuisse du shinigami. Le métal tranchant transperça la chaire comme s'il s'agissait de rien de plus qu'une motte de beurre qui avait ramollit au soleil. La chose qui avait très certainement ramollit s'était leur envie de se battre après que l'espada eut annonçait son rang dans les troupes du hueco mundo, mais ne les empêchèrent pas de répondre à l'attaque lancé.

Alors qu'il tenait le visage de sa victime sans doute pour lancer un cero qui serait fatal au jeune shinigami qu'il tenait, il y avait comme un sensation de déjà vu sur le coup. Déjà vu qui fut interrompu par l'intervention d'un allié du dieu de la mort. Le jeune homme avait tenté de blesser l'espada au niveau du dos mais sa lame avait caressé la peau de ce dernier s'en était presque drôle de voir l'air ahurit de celui-ci en voyant qu'il avait fait mouche. L'assaut du hollow arrêté car troublé par l'intervention du second combattant sauvant le premier et valu un coup de poing méchant au second. La vizarde observait pour l'instant les autres avaient comme oublié sa présence depuis que l'habitant du monde creux avait relancé les hostilités. Grimmjow s'arrêta là il fixait autour de lui comme si soudainement tout ça ne l'intéressait plus et l'un des shinigamis en profita pour lancer l'assaut. Elle reprit donc le combat en main vu que son compagnon était ailleurs.

Dans un shunpô elle se glissa entre l'assaillant et le hollow, son bouclier intercepta coup. Le shinigami appuyait son coup en espérant sans doute voir se briser la protection invisible, vaine idée, car rien de pouvait briser Tate Eiri. La jeune femme supportait le poids qu'il y mettait sans même broncher. Elle s'autorisa même à jeter un coup d'oeil à Grimmjow et elle s'adresse à lui avant tout, mais parla assez fort pour que tous puisse l'entendre.

- Suzi Mamoru, ex Vice-capitaine de la troisième division sous Rojuro Otoribashi.

Une voix intervient dans le dos de la jeune femme.

- Impossible, vous êtes morte il y a cinquante ans.
- Il parait oui, mais je ne peux reposer en paix temps que des petits cons comme vous respire !

Suzi qui tenait toujours sans ciller son adversaire absorba la force qu'il mettait a pousser, en faisant venir le bouclier à elle, pour mieux le repousser par la suite. Alors qu'il reculait déséquilibrer par la poussé de la demoiselle, elle pointa l'extrémité tranchante de Tate Eiri et le bouclier tranchant transperça le ventre du shinigami. Elle recula et le regarda s'écrouler, elle tourna la tête vers l'espada.

- On est quitte !

Il l'avait en quelque sorte sauvé précédemment et elle venait de faire de même si on veut voir la chose ainsi. Elle lui sourit son bouclier remontait en position de défense.




Dernière édition par Suzi Mamoru le Sam 16 Fév - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Sam 16 Fév - 19:24
Ce combat ne rimait à rien, les assauts s'amplifiaient inutilement, les vainqueurs étaient déjà connus. Alors pourquoi ces crétins se relevaient sans cesse et osaient brandir leurs armes dans leur direction?! Bien que Hollow et donc agir de la sorte serait indigne de sa personne, il savait quand rendre les armes et partir bredouille pour garder sa vie sauve. Mais eux ne semblaient pas résonner de cette manière, souhaitant peut-être faire bonne figure pour leurs supérieurs et donc mourir au combat signifiait recevoir la haute distinction. Décéder face à un adversaire plus fort est normal, mais si ce dernier n'en a rien à faire et vous laisse presque vous enfuir, faites-le donc. Sauvez votre peau et arrêtez d'agir tel un chevalier servant. Leur jeunesse faisait triste à voir, mais Grimmjow ne possédait plus de réels sentiments, mis à part l'amitié avec la Lune, dès lors ces mots ne pouvaient guère sortir de sa bouche, ni même naître dans son esprit. Ce serait une honte si les hauts généraux prenaient conscience qu'un membre de l'élite combattait l'ennemi en faisant passer ses sentiments avant le reste. Heureusement pour lui, ce n'était pas le cas. Mais il avouait tout de même que la précédente question, celle qui concernait leur (non) fuite, lui trottait l'esprit. Les Shinigamis n'étaient-ils pas maîtres en la matière? Une pensée nostalgique à Byakuya Kuchiki qui avait fui leur combat.

Ses yeux observaient les derniers survivants et se mit à les compter, encore et encore, fermant ses paupières et ne prenant même plus en compte sa vulnérabilité. Grosse erreur, mais il ne sen souciait guère, sachant pertinemment que leurs petits jouets ne pourraient jamais le blesser gravement. Le réiatsu d'un des ennemi s'emballa et la bête le sentit venir vers lui. Et tel une héroïne sauvant une pauvre âme perdue, la Vizarde apparut juste derrière lui pour le protéger de l'attaque. Un petit sourire s'inscrivit sur ses lèvres tandis que l'adversaire tentait en vain de franchir son bouclier. Les jeunots n'apprendraient donc jamais! Les yeux clos, sa main droite débuta un petit tournoiement, faisant tourner son sabre sur lui-même. Il effectua cette petite singerie pendant quelques minutes, sans but, pour dire de passer le temps, mais aussi pour voir la réaction des adversaires et de son acolyte. Celle-ci se défendait avec une facilité déconcertante et semblait s'amuser à repousser l'ennemi.

Suzi Mamoru, tel fut son nom. Ancienne Vice-capitaine. Cela indiquait pourquoi sa puissance s'avérait être anormalement élevée. Mais une chose l'intrigua et l'obligea à rouvrir ses paupières : l'un des Shinigamis l'a reconnu et soumit l'hypothèse qu'elle était morte il y a une cinquantaine d'années. Sa répartie le fit rigoler mais en même temps, cela soulevait bon nombre d'interrogations. Mais bref, tout ceci aurait bien une réponse plus tard. Suzi repoussa une dernière fois le crétin devant elle et le trancha à l'aide de sa fameuse arme coupante. Une bonne technique qu'elle maniait avec grand soin. Un mort de plus, ce qui en laissait plus que trois en vie, donc un déjà à moitié blessé. Bref moins que ce qu'il prenait au petit déjeuner, c'en était vraiment barbant.

Grimmjow souhaitait en finir rapidement. Pour ce faire, serrant son zanpakutoh dans sa main, ses jambes le propulsèrent dans les airs, à environ une dizaine de mètres et, après une petite rotation pour le remettre dans le droit chemin, il se laissa tomber, arme vers l'avant sur l'ennemi. Celui à moitié mort eut l'ingéniosité de rester debout, ne bougeant même pas un sourcil, les mains tremblotantes. La mort fut brutale mais brève : son arme lui transperça en plein cœur. Le sang jaillit hors de sa bouche, de son nez et de sa blessure. Ses iris s'éteignirent en quelques secondes. La panthère récupéra l'arme du crime et se retourna vers les deux ennemis restants. Les éliminer serait un jeu d'enfant. Cependant, il n'avait pas l'envie de les trucider, ni de jouer avec eux. Non, un coup et c'en serait fini de leur lutte.

Si tu veux bien les terminer, j'en ai marre.

Non Grimmjow n'abdiquait pas, simplement, depuis sa transformation, des êtres dans leur genre ne le satisfaisaient plus. La joie du sang, la joie du meurtre n'y étaient plus. Il ne ressentait plus rien quand sa lame venait ôter leur vie. Dès lors, pour y remédier, il "délégua" cette besogne à sa compagne d'un jour, du moins si elle acceptait.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Dim 17 Fév - 18:02
C'était un combat avec peu de rebondissement, il fallait le reconnaître, rien de passionnant ne si passait. En fait si ce que la blonde trouva fort intéressant c'est que le hollow ne cessait de rire à ses répliques piquante, elle aimait bien l'entendre rire d'ailleurs. Lorsqu'il riait elle avait l'impression d'effacer entre lui et elle le gouffre qu'il y avait toujours eu entre leurs deux races. Gouffre imposait qui lui avait été imposé par le monde des âmes, mais étant donné qu'elle ne faisait plus partie de la Soul Society elle pouvait bien gommer, combler se fossé de la façon qui lui chanterait. Elle n'avait plus de compte à leur rendre. Mais en dehors de cela rien de bien passionnant. Suzi en avait troué un de plus avec le tranchant de son bouclier qui se retrouvait plus encore maculé de sang. C'était agaçant de voir le liquide poisseux sécher sur son arme elle la secoua dans le vide pour en chasser la majorité. Elle nettoyait son arme au milieu d'un combat c'était dire si la demoiselle se sentait intimidée par la présence des deux derniers combattants et de l'estropier, qui lui restait en arrière du combat. Il eut un crissement derrière elle mais elle ne se retourna pas, le hollow prit son envole pour une nouvelle démonstration de sa force. Il alla s'écraser sur le blessé lui transperçant la poitrine et atteignant surement le coeur, il avait au moins eut la délicatesse de lui abréger ses souffrances de façon rapide. Le sang remonta coula par la bouche et le nez de la victime qui s'éteignit sur la lame froide de l'espada. Y avait-il une façon élégante de tuer et de mourir ? Sans doute que non !

Bien il n'en restait plus que deux maintenant encore debout et tenant entre leurs mains légèrement tremblantes leur lame. Deux âmes qui n'intéressaient pas la bête assoiffée de sang il en avait assez, il lui demanda presque poliment de s'en charger à sa place. La demoiselle sourit à son acolyte, son bouclier debout en position de défense. Plus loin derrière elle on susurrait une incantation, elle ne s'en soucia pas son bouclier absorbé ce type d'attaque, mais ça le jeune shinigami ne le savait pas. Elle regardait, sans s'inquiéter outre mesure, Grimmjow qui n'était pas très loin d'elle.

- Pas cap de finir le dernier sans les mains.

Suzi se demandait s'il allait relever le défi, il était du genre à aimer les challenges et bien en voilà un. Pas un défi dés plus compliqué il faut l'avouer, mais ça donnait un peu de piment à la chose. Elle jouait aussi à ça avec Rojuro, défi divers qui tombait à n'importe quel instant de la journée. Le défi le plus courant auquel elle avait droit de la part de son ancien capitaine c'était celui de se tenir tranquille pendant des durées de plus en plus longues. Elle n'avait jamais réussit à tenir en place plus de cinq heures d'affilés et encore aujourd'hui elle n'y arrivait pas. Le calme est une chose qui n'est pas fait pour elle, enfin elle n'était pas aussi exubérante que Mashiro qui elle était carrément du genre hyper-active. Elle avait longtemps plains le pauvre capitaine Kensei, qui devait la supporter tous les jours. Rojuro n'aurait pas tenu deux jours entiers avec elle pour vice-capitaine, lui qui aimait tant lire n'aurait pas eu une seconde de répit pour le faire. Enfin voilà, Suzi aimait jouer elle était une grande gamine et on ne la changerait surement pas après deux cents ans ainsi. Elle fit un clin d'oeil à son compagnon alors qu'elle recevait le hado de son adversaire. Le bouclier ne fit pas que l'arrêter, il l'avala, le sort disparu sans laisser de trace ce qui choqua le lanceur. Il ne pouvait pas être détruit manuellement et il absorbait les techniques de destruction, il ne restait que peu d'option pour en venir à bout. Mais le jeune homme ne put y réfléchir bien longtemps, le bouclier lui renvoya l'attaque qu'il avait lancé. Celle-ci avait été amplifiée par le reiastu de la blonde qui attendait la réponse de son comparse.

Elle ne l'avait quitté des yeux c'était dire si elle se sentait impliquée dans le combat. Ce genre de petit défi avait aussi un tout autre intérêt, un intérêt plus physique. Lorsqu'on s'entraîne on a tendance à améliorer nos points forts en priorité alors pour changer et diversifier les entraînements ce petit jeu était très pratique. Elle excellait un peu en tout grâce à cela. En effet la déesse savait se battre à main nue, unique avec des hados ou seulement avec ses pieds des défis qui lui avait imposé son capitaine pendant ses entraînements pour la tenir occupé loin de lui le plus longtemps possible. Ce n'était pas facile au début mais elle avait finit par y arriver et s'était sentit grandir et devenir plus forte grâce à ça.

Le shinigami qui s'était mangé le retour de son attaque était lui aussi hors course à présent, il n'en restait plus qu'un, qui d'ailleurs prit la poudre d'escampette. Le bouclier de la jeune femme reprit la forme d'une simple lame. Le dieu de la mort était toujours en vu et Suzi regardait toujours le hollow tentant de le persuader d'entrer dans son jeu avec un sourire disant : Alors pas cap ? Elle rengaina doucement son arme et croisa les mains derrière sa tête.




Dernière édition par Suzi Mamoru le Lun 18 Fév - 14:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Dim 17 Fév - 18:43
La jeune femme, sans doute joueuse, le mit au défi d'achever le dernier survivant à mains nues, une chose relativement aisée pour un être tel que lui, certes, mais peut-être que cela donnerait du piment au combat. Un autre rire sorti de son gosier, ce qui semblait amuser son acolyte. La raison de ce gisement était dû au fait que celle-là se faisait attaquer mais elle n'en avait que faire. Son bouclier placé devant sa personne le protégeait de toute attaque, dès lors elle pouvait lui parler sans souci. L'un des deux ennemis lui lança un sort de kidho relativement puissant, mais chose exceptionnelle, il disparut! Même Grimmjow en était subjugué, que s'était-il donc passé? En vérité, son arme venait d'absorber la technique, et la relançait en beaucoup plus puissant à son destinataire. Très utile en cas de grosse attaque puissante, dû moins s'il n'était pas brisé avant. Le kidho mélangé au réiatsu de la Vizarde détruisit complètement le jeune homme qui ne put se défendre ni même bouger le petit doigt. D'immenses brulures apparurent sur son torse, son visage ainsi que ses jambes. Le pauvre était mort carbonisé. Assez cruel comme décès mais après tout, il était la vraie origine de l'apparition de cette attaque, il n'en avait qu'à assumer les conséquences.

Leurs regards se croisèrent à nouveau, ils semblaient se manger visuellement, presque en phase. Le testait-elle? Certainement. A vrai dire, cette situation cocasse le fit sourire. Comment, lui, un être connu pour la dangerosité et le massacre, pouvait-il refuser une demande aussi parfaite? Oui parfaite, car ce défi contentait deux éléments presque jouissifs. Le premier résidait en la traque elle-même, tout faire pour l'obliger à l'attaquer et parvenir à l'immobiliser. Le second se réduisait simplement en la destruction de son crâne ou de son coeur afin de l'achever en quelques secondes. Il n'était pas d'humeur à faire durer le plaisir, dès lors Grimmjow se hâterait à l'éliminer. Par contre, une chose le contrariait : le fait qu'elle ne l'ait pas tué elle-même. En effet, bien que nullement son supérieur ou autre, il lui avait demandé de les terminer car ce combat ne lui plaisait pas. Mais elle revenait à la charge en lui demandant de participer. Certes, elle tentait bien que mal de lui faire procurer du plaisir, mais la flemme le paralysait. Enfin bon, le hollow n'allait surement pas se dégonfler, surtout que tout serait terminé d'ici quelques minutes. Let's go, c'est parti les amis! Enfin... c'était sans compter sur la fuite de la cible qui courait bien loin de leurs positions, souhaitant sauver sa misérable vie.

Son sourire s'effaça en un instant et un sentiment de haine et de colère l'envahit. Il connaissait bien cette situation, où l'ennemi préfère déguerpir que de faire face à ses responsabilités. Un peu à la Kuchiki Byakuya qui avait disparu sans rien dire lors de leur combat. Pfff vraiment des lâches. Il n'y en avait donc pas un pour rattraper l'erreur de l'autre. Même la mort semblait trop douce pour des connards pareils. Ceux-là méritaient une sanction dans les règles de l'art : la torture. Oui, ses yeux avaient quasi changer de couleur, et désormais, le chasseur reprenait son boulot. Un dernier regard à la jeune fille, et il disparut.

Le jeune Shinigami effectuait, à son grand étonnement, de petits shunpos afin de pouvoir rapidement prendre la poudre d'escampette. Mais c'était sans compter sur l'espada qui rivalisait, non qui le surpassait sans même y mettre du sien. En quelques sonidos le tour était joué. Son corps se plaça sur sa route, le forçant à s'arrêter et à lui faire face. L'envie de meurtre se lisait sur son visage, tandis que l'ennemi tremblait de partout. Ses globes oculaires se stoppèrent sur l'insigne à son bras : un vice-capitaine! Comment osait-il donc effectuer un geste pareil, n'avait-il donc pas d'honneur? Tout ceci le dégouta. Ce dernier brandit tant bien que mal son arme, que Grimmjow prit immédiatement dans ses mains : le sang se mit à couler. Cela le surprit mais le fit rire à nouveau (il riait beaucoup en cette belle journée). Donc ce misérable parvenait à transpercer son hierro, sans même le taper? Ahaha c'était hilarant. Et tel Ichigo, comme dans le manga, lequel avait forcé Aizen à le suivre en le prenant au visage, il fit le même avec cette énergumène et revint auprès de Suzi.

Tu veux donc que je finisse cet abruti en n'utilisant que mes mains? Panchi to kikku no ame

Son corps se mit en action, et utilisant ses mains ainsi que ses jambes, il commença à enchainer l'ennemi qui ne pouvait ni se défendre ni répondre à ses attaques. Cela dura quelques instants durant lesquels le sang se mit à jaillir, à nouveau. Lorsque l'ennemi se trouvait être "à point", l'espada vint le transpercer au niveau de la cage thoracique, créant un énorme trou de par lequel le reste des globules rouges, qui coulaient dans ses veines, sortit pour lui ôter la vie. Les yeux de ce dernier s'éteignirent rapidement, et ses paupières se fermèrent. Aucune expression sur son visage. La bête jeta la carcasse auprès des autres et se frotta les mains. Bien qu'il adorait le sang, il y avait une limite.

Son regard croisa celui de Suzi à nouveau et, esquissant un sourire, rengaina son arme dans son fourreau. Qu'allait-il se passer à présent ? Un simple au revoir ou une sorte d'amitié? Bien que la seconde option semblait utopique, personne ne connaissait le futur...




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:10


Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] La Belle et la Bête [Pv : Suzi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [terminé] La belle et... le bête. [PV : Hayden Mayuli]
» Une belle bande de bouffons ?
» BELLE TAPISSERIE
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-