AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Heike Shidō

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Dim 22 Juil - 15:12
HEIKE SHIDŌ


© crédits avatar


VOTRE ÂGE : 24 ANS [Physiquement] - INCONNU
VOTRE SEXE : MASCULIN
VOTRE RACE : SHINIGAMI
VOTRE RANG : VICE-CAPITAINE

DIVISION : IXeme DIVISION


Mon Physique


Qui est Shidō ? Faudrait le voir pour le savoir, il n'est pas vraiment du genre à passer inaperçue parmi ces équipiers. C'est un homme grand et bien bâti , son métre 82 lui donne une certaine carrure, une envergure qui le distingue des autres Shinigami. Son corps reste malgré tout mince... Sa chevelure est ce qui le distingue le plus des autres, sa couleur rouge pâle n'est pas commune, si ce n'est pas rare. Cela tend à attirer l'attention des autres, leur fait poser des questions ! Sa queue de cheval est longue et lui arrive à mi-hauteur du dos, et cela ne fait qu'augmenter l'attention porté à ses cheveux, ce qui lui déplaît fortement. Ces yeux d'un rouge écarlate ne fait qu'augmenter son étrangeté, lui confère un style particulier, un air de personne infréquentable, seul et parfois maléfique. On peut lire ce qui se cache dans ces yeux, les yeux sont un livre ouvert. Son habillement continue dans le même style, il porte un haut rouge pâle, comme la couleur de sa chevelure et ses yeux. Par dessus, une sorte de gilet noir, qui laisse dépasser ces longues manches rouges, et larges. Son bas est classique, contraste avec le reste de son apparence. Que dire de plus ? Il porte les sandales traditionnelles, mais sans chaussettes... Oh, on pourrait parler de son poids peut-être, qui n'est pas bien élevé, qui lui donne une énorme faciliter de déplacement. Son corps est pour lui un outil, une arme naturelle qu'il utilise à tout profit.
En bref, Shidō peut être qualifier de Samurai... Son physique et ces habits sont tels qu'ils leur ressemble. Il ne force pas la chose, bien au contraire, le tout est pour lui très naturel !!


Mon Mental


Son apparence et son esprit sont en symbiose. Son calme et son air froid, vont à merveille avec son style. C'est une personne très mature, qui a du passer par plusieurs épreuves dans sa vie de Shinigami. Shidō est quelqu'un de responsable, parfois même un peu trop, et à tendance à prendre beaucoup trop les choses pour lui. La violence est pour lui le dernier recours, non pas qu'il est pacifiste, mais espère le moins dégainer, et le moins tuer, ce n'est pas sa vocation première. Son dévouement est grand, tel un Samurai, et sa loyauté est sans faille. En tant que Shinigami; il considère son travail comme un don, et respecte tout le monde, allant de son équipiers, son Capitaine, jusqu’à son ennemi, même si c'est qu'un Hollow de bas étage. Ne prends rien à la légère, son sérieux le perd parfois, il se perd dans son esprit à trop réfléchir. Son Zanpakutoh est pour lui un compagnon d'arme, et lui parle et en parle comme une personne à part entière. Mentalement, Shidō est quelqu'un de bien distant, froid, sec même, mais son coeur est grand, et plein de bonnes choses. Le fait qu'il se trouve à la IXeme division est du au fait que c'est un fin stratège, capable de répondre à n'importe quel moment et dans n'importe quel situation, il est capable de crée un plan d'attaque ou de défense rapidement... Ne croyez pas qu'il a une intelligence supérieur, non, mais son instinct est tel, et son instinct lui dicte souvent ces gestes, il ne rechigne jamais à suivre son instinct !!


Mon Histoire


    Je pourrais vous mentir... L'homme est tellement naïf en fin de compte. Je pourrais vous dire, que c'était un de ces jours, un jour que l'on a tous vécu, ou le vent souffle, où le tonnerre gronde, où les nuages déversent sur nous leur eau. Un jour, où le commun des mortel dirait qu'il ne fait pas bon sortir dehors, mieux vaut rester chez sois. Pourquoi le ferais-je ? Pourquoi je vous mentirais, alors que je pourrais vous dire la vérité ? C'est un concept bien compliqué, concept flou en fin de compte, malgré le fait qu'on se dit maîtrisé celle-ci. Tout devient vérité si l'homme y croit... L'homme est naïf ! Tout de même, j'en suis un aussi, alors pourquoi vous mentirais-je, nous méritons tous la vérité. Je n'ai vu la vie que comme un simple passage, on nait, on vit notre vie, puis on meurt, mais j'étais loin de m'imaginer ce qui arrivait, la conscience humaine qui était la mienne, ne pouvait imaginer cela, pour tous, ce n'est qu'une illusion, une promesse incertaine, et pourtant je m'efforçais d'y croire... C'est ce don je me rappelle, que des brins de mémoire, c'est tout ce qu'il me reste de cette vie. Je n'ai pas compté les années, j'ai arrêté maintenant. Ce n'est qu'un lointain souvenir maintenant, mais c'est ce qui est le plus important. Ce que je suis, ce que je suis devenu, c'est de là que ça vient. Tout mon être est imprégné par cette histoire, que j'ai oublié. C'est drôle comment les passages importants de notre vie nous échappent, le temps fait son travail et ici mon temps est vraiment long...très long ! Je m'efforce de m'en souvenir, qui sait, peut être la mémoire me reviendra en fin de compte !?

    ...On me l'a souvent dis, ces choses sont incrustés dans votre mémoire,, même si votre pouvoir de refoulement est fort, cela ne relève pas de votre conscience. Je n'étais qu'un bon à rien, bon qu'à faire la besogne des autres, voleur et gamin par-dessus tout. Mais que voulez-vous faire dans cette vie, les conditions sont durs et on n'a pas rechigné pour me le redire encore et encore. Ce que je pensais dans ces moments la n'étaient que pures sottises, même moi je n'y croyais pas, alors à quoi bon s'accrocher à ces idées. Je voyais débarquer ces fantômes en noirs, armés d'un Katana qu'ils chérissent comme leur âme !! Tss'... Peu importais ce que je pensais, cela ne pouvait être qu'un rêve lointain impossible à atteindre. Les images fussent dans ma tête, mon esprit est débordé d'envie, de sentiments paradoxaux, j'étais confus, et mes conditions n'aidaient en rien ma situation. La présence d'un père me manquait... Vivre avec des femmes vous fait surgir des sentiments forts au plus profond de vous, mais la présence masculine est nécessaire, mais elle était inexistante. Élevé avec mon frère, grand-frère, qui n'était pas mieux que moi, si ce n'est pire. Ce n'était pas un model, loin de là, il était mon grand-frère, et je le respectais, et malgré tout, je tenais à lui. Notre mère faisait son possible avec l'aide notre grand-mère, mais nous étions insupportables, intenable. Nous n'avions d'autres options que celles que l'on a prises, pas d'autres choix. Nous n'étions pas libre... Et toujours ces hommes en noirs, parfois en blanc. Je les regardais les yeux écarquillés, le regard plein d'envie, plein de rêve, pas mon frère ! Lui était bien fataliste, pensait qu'il n'était pas la peine d'espérer. Il avait peut-être raison, mais j'avais envie de lui prouver le contraire... Nous vivions bien, c'est ce que je pensais, mais voler et se battre tout le temps ce n'est pas une vie convenable, ce n'est rien du tout, ce n'est qu'un perpétuel combat contre les évènements, et pourtant je savais pertinemment que nous ne contrôlons rien, le destin est comme cela, tout a été décidé à l'avance. Ces épreuves ne sont riens, ce n'était que des préliminaires pour notre vie futur, car oui, il s'en était passé du temps depuis notre naissance, mais on était encore des gamins. On ne grandit pas... Pourquoi alors ? Tout est bizarre, tout est étrange, tout est suspect. J'ai remarqué que je ne grandissais pas, je vieillis à peine. Pfff, je risque de rester bloquer comme ça longtemps. Je suis un réel voyou, mais mon fond est bon ! Comme à mon habitude, je traînais dans le Rukongai, j'attirais l'attention malgré le fait que je sois toujours là, mes cheveux rouges attirent toujours l'attention. Je me suis senti beaucoup trop regardé, beaucoup trop remarqué que d'habitude. J'avais déjà une queue de cheval à l'époque, pas bien longue, mais je commençais à mûrir, et je commençais à comprendre, comme mon frère, que mes rêves,ne sont que des rêves, impossible à atteindre, je commence à devenir comme lui finalement. Il marchait devant moi, comme toujours, et essayait toujours de me faire découvrir de nouveaux recoins. Je le suivais beaucoup plus qu'avant , nous étions à présent beaucoup plus proche, beaucoup plus attachés. On arrivait dans un nouvel endroit, une grande plaine verdoyante, étendu aussi loin que l'horizon, j'étais émerveillé devant le paysage, comme un gosse, un môme qui n'avait jamais vu de pareil chose dans son monde plein de monotonie. Nous nous sommes assis là, dans l'herbe en légère pente, je me suis même allongé dans l'herbe, le vent soufflait et nous caressait le visage et les cheveux. C'était un moment merveilleux... Un moment cauchemardesque !!

    Le calme s'en est allé, la brise fraîche qui nous caressait le visage s'est transformé en rafale de vent nous déchirant la peau. Le ciel bleu se fissure, se craquelle. Une scène étrangère à nos yeux, moi et mon frère, qui étions habitués à la monotonie de l'espace. Du trou béant qui a été fait, une énorme créature s'échappe, rendant l'air oppressant, lourd... Mon frère me dis de m'enfuir, et je réfléchis à peine me mettant à courir. Je regarde derrière moi, il me suit, l'air inquiet, et moi l'air paniqué. Il ne semblait pas avoir peur, peur que moi je ressentais jusqu'au plus profond de mon être. Je courrais à présent dans la forêt, et vint le temps où il s'arrête. Je me demande ce qu'il fait, essaye-t-il de faire un acte héroïque devant cette créature debout sur ces quatre pattes arrières, criant la souffrance de l'enfer, le visage caché derrière un énorme masque. Il essaye de me dire quelque chose, je continue ma fuite... Les larmes viennent, je suis trop lâche, je ne peux rien faire, mais je ne peux pas l'abandonner. Je me cache derrière un arbre, regardant la scène. La chose hideuse et immonde détruisait tout sur son passage. Et mon frère y est passé. Vision impossible, pleine de souffrance, mes yeux d'écarquillent... Je ne pouvais supporter ça, et de ma bouche sortie un énorme cris. Je n'ai pas eu le temps de finir mon cri, que ces fantômes sont arrivés, dégainant leurs sabres, et en finisse en deux secondes avec cet énorme monstre. Je me précipite vers mon frère, en sang, flottant déjà dans une flaque de son propre sang. Les choses s'enchaînent, je n'ai pas le temps de réaliser.

    Il est mort quelques jours après. Je n'étais devenu que le spectre du Shidō que j'étais. Je ne m'occupais plus de rien, j'étais devenu l'ombre de moi-même. Que serais-je devenu sans la sagesse de ma grand-mère ? Son énergie, son être au complet m'a motivé, mais ça restait toujours en moi. Cette impuissance face aux évènements, cette lâcheté présente en moi. Qu'est-ce qu'être fort ? Je veux savoir ce que ressent quelqu'un de fort... Je dois y arriver, il le faut ! Je ne veux plus ressentir cette sensation de vulnérabilité, je veux protéger les miens, je veux être leur sauveur, être la quand ils ont besoin de moi. Mon chemin était maintenant tout tracé, je n'avais pas d'autre choix que de devenir Shinigami. J'ai pu intégrer l'académie des Shinigamis, et pourtant, depuis le début ce n'était pas évident. Mon Reiatsu était faible, je n'étais pas fait pour être Shinigami. Et pourtant... Me voilà maintenant intégrant la 9eme Division. Pourquoi celle-ci plus qu'une autre ? Aucune idée, je n'en ai décidé en rien, et ça me va. Mon but n'est pas de devenir le plus fort, ni le meilleur, je veux simplement protéger les miens, être la quand il faut. Voilà ce qu'est mon chemin !!

    [Je n'ai pas développer le côté pour l'académie parce que je le ferais en RP =D]






Dernière édition par Heike Shidō le Mer 25 Juil - 23:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mer 25 Juil - 13:09
Fiche de présentation apparemment fini =D




[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1294
• INSCRIPTION : 03/08/2011
• AGE : 19

• LOCALISATION : Dans ton coeur, darling~
• LOISIRS : Thinking 'bout someone special~
• HUMEUR : Hm...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t213-ah-j-ai-une-fiche-technique

Passeport
Rang: Dangereux
Points d'experience:
80/110  (80/110)
Niveau: 5

Mer 25 Juil - 18:07
Bon! Alors pour commencer, les fautes; tu confonds les er et les é, par exemple:

Citation :
car oui, il s'en était passer du temps depuis notre naissance,

Ici ça devrait être passé et non passer, et j'ai trouvé d'autres fautes comme ça à travers le texte, ce qui coupe la lecture. Un truc pour savoir si tu dois mettre é ou er, tu remplaces le verbe par mordre ou mordu, par exemple dans ce cas là ce serait 'il s'en était mordu du temps" plutôt que "il s'en était mordre du temps".

Ensuite il y a des endroits aussi, surtout au début en fait, où tu confonds ou et où, par exemple:

Citation :
un jour que l'on a tous vécu, ou le vent souffle, ou le tonnerre gronde, ou les nuages déversent sur nous leur eau. Un jour, ou le commun des mortel dirait qu'il ne fait pas bon sortir dehors, mieux vaut rester chez sois.

En vérité ce devrait être "un jour que l'on a tous vécu, où le vent souffle, où le tonnerre gronde, où les nuages déversent sur nous leur eau. Un jour, où le commun des mortels dirait qu'il ne fait pas bon sortir dehors, mieux vaut rester chez soi", et tu remarqueras que j'ai changé aussi le sois pour soi, puisque sois est plutôt le verbe être à l'impératif présent à la deuxième personne du singulier.

Et ça ce ne sont que quelques exemples, il faudrait donc que tu te relises et que tu passe ton texte sous Bonpatron pour corriger les fautes les plus flagrantes. J'ai remarqué que tu confondais surtout les homophones, c'est donc surtout cela qu'il faudrait corriger. Ensuite je pourrai te valider.





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mer 25 Juil - 23:38
Han tant d'erreur sorry pour ça. Je n'aime pas vraiment me relire alors ça arrive =/
Merci d'avoir relevé ça en tout cas x) Sinon, je pense que ca devrais être bon.

Ps: J'ai toujours utilisé le verbe "vendre" xDDDD




[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1294
• INSCRIPTION : 03/08/2011
• AGE : 19

• LOCALISATION : Dans ton coeur, darling~
• LOISIRS : Thinking 'bout someone special~
• HUMEUR : Hm...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t213-ah-j-ai-une-fiche-technique

Passeport
Rang: Dangereux
Points d'experience:
80/110  (80/110)
Niveau: 5

Jeu 26 Juil - 3:27
C'est bon!

Validé Vice-Capitaine de la Neuvième Division lvl 18!
N'oublie pas d'aller faire ta Fiche technique, et bonne continuation sur BLT! o/





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 26 Juil - 11:55
Merci à toi, c'est cool =)




[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 14:38


Revenir en haut Aller en bas
 

Heike Shidō

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Compte en banque de Heike
» Heike Dar Vendel [FINI]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-