AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Taka Neko Descriptif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 22 Juin - 7:28
Neko Taka



© crédits avatar
Merci à Tahly

Votre âge : 18 ans
Votre sexe : Féminin
Votre Race : Shinigami qui s'ignore
Votre Rang : Ce que vaudra celons les admins cette présentation

Division : Inconnu des Shinigami
(Si Shinigami)

Mon Physique

Jeune, peut être le premier qualificatif que l'on octroie à Taka - Surtout les videurs de boite et les pedo-criminel en tout genre qui ne se gêne pas pour lui glisser quelques facétieux gestes peu ragoutant lors de train bondé -, bien que majeur elle a le physique enfantin d'une gamine de quatorze ans allant sur ces quinze. Il est donc de notoriété que Taka souffre de multiple complexe - que l'on traitera dans la partie adéquate - ce qui entraîne une forme de rébellion totalement illogique qu'elle s'est forgé doucement jusqu'à un paroxysme démesuré entraînant les déviants sexuelles cité plus haut à croire à la découverte de l'unique fillette assumant une sexualité totalement épanouie, car Taka, au grand drame de son père, s'habille de manière à ce qu'on remarque qu'elle est une femme et mettra en valeur ou découvrira la moindre parcelle de sa peau - ce qui lui a valu beaucoup de temps dans un tribunal pour racolage ou en terme plus grivois appel à la fornication multiple, ces affaires étant classées depuis que l'avocat familial a réussi à convaincre les jurées qu'il y avait une forme de maladie mentale sous-jacente-.

Taka n'est pas une frileuse et il faut bien avec ces accoutrements, elle porte souvent le minimum de tissus vitale pour ne pas tomber en hypothermie. On distingue donc deux manières de s'habiller, l'une plaisant plus au père que l'autre :

La saison chaude, Taka porte le strict minimum, depuis son dernier procès elle arrête de se promener en Bikini dans les rues - Certaine étude tendant a montré que la présence de Taka semble pousser les garçons à une forme de puberté précoce relativement étrange comparé aux périodes de reproduction canine -, elle opta donc pour le mini short en jeans et le soutient gorge coloré dévoilant le plus ces formes, pour finir elle porte différentes chaussure, pouvant aller des baskets aux ranger en passant par les ballerines et même les chaussures à talon.

La saison pluvieuse ou froide, rajouter à son accoutrement un manteau à l'apparence léger - Et Kawai comme disent les jeunes - de couleur chaude, rouge pour la grande majore partie et du jaune pour le cou de la représentation d'un petit animal encore indéterminé. Ce blazer avec capuche permet de lui couvrir la tête en cas d'importantes pluies - ou de honte détonante -

D'un point de vue strictement physique - et outre sa jeunesse - Taka possède des atouts de beautés intéressant, des yeux gris-bleutés qui semblent ouverts sur une âme vivace et joyeuse, de longs cheveux marrons clairs finissant sur ces mèches bleutées lui tombent dans le dos et sur les épaules. Le corps de Taka est filiforme et possède une musculature discrètes, mais fermes, le tout est souligné par un corps à la peau de marbre blanc légèrement teinté de rose.




Mon Mental

Pour décrire le mental - plus que perturbé - de Taka il faut tout abord faire un tour d'horizon de ces quelques soucis mentales entraîné et développé le long de sa courte existence.

Complexe d'infériorité, chez Taka sa taille d'adolescente lui a valu quelques brimades lors de ces jeunes années, puis de légères moqueries quand elle fut dans le second degré. De cette manière elle développa un sens aiguë pour prendre toutes remarques sur la petitesse pour elle - A un point ou la "petite salière familiale", objet de poche qui ne peut contenir qu'une ou deux pincés de sel est devenu la "moyenne salière" - et quand Taka sent que sa taille est visée, c'est son honneur que vous touchez et s'il y a bien une chose que ces différents soucis psychologiques on déformés c'est bien son honneur, plus que son corps, salir son honneur vous faudra différentes séances de torture, du "tatanage" de nez à grand coup de parpaing jusqu'au séchage dans une cave pendant quelques mois -environ 60, ainsi nous vous informons que si vous avez la moindre information à propos de Jean disparut il y a 40 mois après avoir "Bousculé une enfant" celons ces derniers mots, merci de nous contacter au plus vite-.

- Psychose dit "Taka", oui après moult discussions théologiques, psychologique, quelques lettres de menaces et des suicides inexpliqués de grands psychiatres, l'envie maladives de Taka pour qu'on remarque que c'est une femme sexuellement actives et non pas une pré-ado souffrant d'une libido sur-activé, fut nommé du prénom de l'unique femme souffrant de cette déviance comportementale.

- Ensuite, il y a des soupçons de psychose, trouble de l'humeur, trouble bipolaire, troubles psychotiques et de trouble délirant.

Il faut savoir que Taka semble une jeune femme parfaitement équilibré, certains psychiatres mettent ça sur le fait que les troubles multiples qui composent la psyché de Taka son tellement dense qu'ils s'annulent entre eux provoquant parfois des sautes d'humeur ou bien des envies d'exhibitionnismes poussées, mais en rien un danger pour autrui - sauf en cas de remarques déplacées sur la petitesse de tout ce qui vous entoure -


Mon Histoire

Taka froissa les papiers sans s'en rendre vraiment compte, elle voulait se laisser aller à l'envie de frapper quelques choses, de crier, mais surtout ne pas pleurer. Elle prit une nouvelle poignée de feuilles, assurance, factures, tout ce qui forme une vie pour la bureaucratie et les froissa du même entrain colérique et haineux que ceux auparavant. Derrière elle, oncles et tantes se regardent surpris par tant de ressentiment quand soudain, Taka tomba lourdement sur le sol éparpillant papier et note autour d'elle. La famille se rua à son chevet, pour la soutenir, lui apporter une aide que ce corps abandonné de toutes âmes n'avaient pas besoin.

Taka croyait que s'échapper de ces entraves physiques arrêteraient la douleur, mais à genoux dans un coin du petit bureau, l'âme habillée dans un Kimono noir et blanc, déchiré ici et la pour le rendre plus "Design" et découvrir suffisamment son corps pour que son esprit accepte d'être autant vêtu, pleurait. Pouvoir s'extraire de son corps était une forme de délivrance de ne pouvoir être vue par ceux qui partage le même sang, pouvoir être invisible alors que l'on plonge dans un bain de désespoir.

- Taka tu ne devrais pas quitter ainsi ton corps lui fit remarquer la forme d'ombre vaguement humanoïde prêt d'elle. Elle releva la tête, sa présence ne trahissait pas sa solitude, elle ne ressentait pas l'envie de chasser la chose, il était le cadeau de son père pour sa nouvelle vie.

" En quoi cela est si terrible que ça, au pire j'attire un Hollow et je m'en débarrasse, fit remarquer la jeune femme croisant les bras sur son giron observant l'être difforme prendre une apparence solide faisant presque penser à un être humain, il se mit prêt d'elle et passa un bras autour de ses épaules ce qui causa une nouvelle crise de larme.

- Ton père t'a protégé le plus longtemps possible, puis lui qui voulait finir sur du spectaculaire, l'ombre bougea vaguement sa main qui prit tour à tour des formes différentes que la jeune femme préféra ignorer regardant dans la direction pointée, la télé allumée, abreuvant ceux qui se trouvaient encore dans la salle, d'information sur une explosion qui avait rasé une bonne partie de l'ancienne zone industrielle. Taka envoya son coude dans les cotes de la chose, le contacte fut étrange, alors que le corps se déformait sous l'impact.

- Je me passerais bien de tes commentaires ironiques dit-elle se levant pour aller voir de plus prêt les images montrant les restes ou s'échappait encore quelques volutes disparates de fumée noirâtres.

- Tu crois qu'il les a eus ? Demanda-t-elle, sachant pertinemment que l'ombre se tenait prêt d'elle comme ces amis qui vous consoles bien avant le drame fatidique.

- Difficile à dire, il avait de nombreux ennemies, mais je pense que si vivant il y a, ils ne doivent pas être plus nombreux qu'un ou deux dit-il, un haussement d'épaule qui donnait la vague impression qu'il ne faisait qu'imiter des articulations inexistantes.

Les lueurs du postes disparurent, les yeux de Taka se firent plus froid alors qu'un flashback s'annonçait dans le scénario.

Le père de Taka, un homme fin aux cheveux épais, aux gestes maladifs, donnant l'impression quand il se dépêchait de n'être fait que de coudes ou de genoux, essayait tant bien que de mal de tenir sa fille sur place, approchant de ces dix-huit ans, il n'aurait jamais pu l'entraîner de cette manière si elle n'avait pas eu cette psyché sur-chargé de psychoses et d'autres mots qu'il avait préféré oublié, tout ce qu'il voyait c'était que sa fille avait tendance à montrer à trop d'inconnu ce qu'un père aurait été le seul à connaitre jusqu'à l'âge de raison ou bien jusqu'aux premières baignade et à un âge ou le bikini est toléré par les lois en vigueur du pays.

Mais cela lui avait servi en fin de compte, cet homme qui portait le nom de Sach Neko - Patronyme choisie à la va vite - était un ancien Shinigami qui avait porté quelques coups de canif dans les règles plus qu'étriqué de la Soul Sociéty. Il avait donc fuit son rôle de troisième siège pour venir sur terre, épouser une humaine dont il était tombé amoureux lors de ces missions. Ce petit miracle donna naissance à Taka, emportant sa mère dans un même temps, la présence d'un père Shinigami avait donné la capacité à la jeune fille de voir les âmes errantes ce qui ne fut pas du gout de Sach qui fit en sorte qu'une protection entoure l'enfant continuellement empêchant son énergie spirituelle de se dissiper et ainsi d'attirer des monstres. Quand sa fille fut en âge de marcher, puis d'avoir une vie sociale, il lui donna un porte-bonheur que celons ces dires sa mère adorait, la jeune fille lui voua un culte assurant son père que sa fille restera bien caché des Holllow. Mais si cette protection servait à protéger sa fille, cela lui servait aussi à étouffer les capacités de l'enfant, ainsi une fois sous la protection des différents sceaux, Taka ne put jamais voir les esprits qui l'entouraient, elle vivait sa vie comme toutes filles devaient le faire dans l'ignorance total de tous ces monstres et danger de la vie spirituelle.

La vie fut plutôt houleuse pour Sach, sa fille avait de graves soucis dans ces liens sociaux ce qui entraîna quelques mésaventures devant les tribunaux, quand elle eut quinze ans, il prit conscience d'une chose, si un jour il venait à mourir combien de temps garderait-elle le porte-bonheur ? Cela réveilla de vieilles craintes et il décida d'entraîner sa fille, mais tout en lui faisant croire à un rêve. Nuit après nuit, il avait retiré l'âme du corps de sa fille, puis emmener un peu plus loin, sous des raisons de rêve, il lui avait donné une partie de ces pouvoirs de Shinigami ces derniers furent rapidement régénéré et ceux de Taka se réveillèrent dans le même laps de temps. Le gros du travail fut de la faire parler avec son arme, au début elle voulait s'en aller, se réveiller ou bien virevolter au gré des vents de la nuit croyant être intouchable, Sach du lui prouver le contraire et à force de persuasion elle se laissa entraîner par cet étrange rêve qu'elle faisait plusieurs fois par semaine.

Il fallut une année entière pour que Taka puisse communiquer avec son arme, dans son monde intérieur les deux semblaient avoir de magnifiques pamphlets sur la vie, puis elle parvint à l'entendre pendant les entraînements, à le voir de temps en temps sans que son père ne puisse une seule fois savoir à quoi il ressemblait.

Le Zampakutos de Taka à une forme banale, un Katana de 170 centimètres de long, une garde décorée de fil d'or, une poignée tressée de rouge et de noir finissant sur une vingtaine de cours fils de toutes les couleurecoiffant la poignée d'une étrange tignasse. L'âme du Zampakutos, n'est ni humaine, ni animal, ni chimérique, mais un peu de tout à la fois, sa forme originel est une boule de ténèbres suintant des ombres. Quand il se donne une forme, les yeux et la bouche se découpent en des couleurs criardes et blanchâtres, de forme cette représentation du Zampkutos en a à revendre, pendant l'entrainement ou leurs discutions, il prit la forme d'un homme, d'un dragon, d'un batracien géant, d'une goule et d'une montagne de truc ou dégoulinait quelques machins. Cette chose bien que son aspect penche plus vers le chaos et l'horreur est d'un tempérament extrêmement joyeux et contemplatif - A la limite du nocif, il tend souvent vers un sentiment étrange d'humour noir et d'ironie cinglante -.

C'est alors qu'approchait son dix-huitième anniversaire, alors que la fête de ces rêves approchaient à grands pas, elle découvrit après trois ans que les Zampakutos avaient des noms et des formes pouvant se révéler grâce à ces phrases et ces noms. Sach ne voulu jamais voir le Shikai de sa fille, préférant qu'elle croit encore à un rêve. La vie décida autrement car, attiré par le lieu un Hollow vint les attaquer, ni très fort ni très intelligente, la chose se débarrassa pourtant rapidement de Taka qui découvrit alors par les explications brèves et entre coupé de douleur de son père qu'elle devait fuir car tout cela était bien réel. Cette soirée aurait pu se terminer là, Taka sachant la vérité fuyant avec son Zampakutos bien aimé vers sa chambre ou attendait son corps protéger par le porte-bonheur du père, mais c'était sans compter sur l'indélicatesse du monstre blanc masqué qui osa porté atteinte à l'intégrité humaine et moral de Taka par cette phrase : "Je vais t'écraser comme une petite mouche", phrase habilement lancé en direction du père qui malgré le fait qu'il couvrait sa fille pour qu'elle s'en aille se défendait plutôt bien contre les attaques répétés du Hollow. Il se passa alors trois choses :

Tout d'abords son père pu constater qu'elle maîtrisait très bien le Shunpo - Il avait des doutes à cause d'une histoire de tronc d'arbre malencontreusement placé sur la course de la jeune femme -

Que non seulement elle savait aller vite quand elle voulait, mais qu'elle avait une expression faciale qui aurait décourager dieu de se reposer le septième jour de la création.

Et finalement même les parpaings pouvaient toucher les Hollows - Et faire très mal - surtout s'il était suivi de grossièretés avec nombres coups de Zampakutos dans la margoulette du monstre.

Mettant de côté ces questions - tel que d'où pouvait bien provenir ce parpaing ? -, Sach sonna la retraite entraînant la petite furie qui au cinquantième coup de Zampakutos n'avait pas encore remarqué qu'une fois mort le monstre disparaissait.

Le lendemain fut une journée lourde en question, le père fit très attention à éviter tous les termes choquant tel que, petit (et tous ces dérivés), quand tu étais jeune, ou autre pouvant froisser la jeune femme et il parvint à lui expliquer qu'il était mort depuis une bonnes centaines d'années, avait eu la charge de Shinigami une autre bonnes centaines d'années, puis avait décidé de tout plaquer pour sa mère, une étrange histoire de brouette mexicaine qui lui donna naissance.

Dans tous les cas, elle savait, son père était un Shinigami, troisième siège dans une division dont il avait oublié le chiffre, mais dont le patron avait une tendance sado-masochiste quand il se battait, sa mère était humaine et appréciait les positions épissé. Quant à elle, c'était une femme avec un déguisement de Shinigami, recousue pour laisser pendre le Kimono sur les coté et derrière mais, dévoilait ses jambes jusqu'à mi-cuisse devant, les manches avaient disparu et le devant avait été échancré pour qu'on puisse voir ces seins - Ou tout du moins celons elle pour prouver au monde des esprits que oui elle avait des seins ! -, elle avait aussi un Zampakutos qui parle avec un drôle de nom.

Etait-elle pour autant une Shinigami ? Elle décida arbitrairement que non, ce n'est pas l'habit qui fait le moine et un Zampakutos pouvant s'émouvoir de "Coups de Foudre à Manhattan" ne méritait pas vraiment l'appellation d'arme, mais plus d'un mot qu'elle avait le sentiment qu'il était proche d'une insulte.

Son père connu une fin qui se voulait aussi paisible qu'il put l'imaginer sachant qu'il avait l'unique passion des explosif et que son zampakutos portait le doux nom "Zetsumetsu" - Signifiant pour les néophyte quelques choses comme "Pouf C'est celui qui le dit qui y est " ou Pouf signifie une explosion rasant pour environ dix kilomètres de diamètre -, ce fut donc dans le chaos le plus total que les hommes à cents lieux à la ronde on put découvrir avec effrois qu'il y avait une chose plus assourdissant que Lara Fabian avec un micro et plus destructeur qu'une émission de télé réalitée présentée par Lycos.

Nous pouvons donc retourner à Taka perdu devant son poste de télévision, son père avait quitté précipitamment la maison et elle l'avait suivi juste avant de le perdre de vue quand il fut prit en chasse par une dizaine de Hollow ayant tous une dent contre lui. Plus tard l'explosion lui indiqua que l'avenir de son père était plus qu'incertain.

Après l'annonce de la mort de Sach un nombre incroyable de familles étaient apparu à sa porte, des hommes et des femmes se réclamant oncle et tante d'un lignage surement à plusieurs générations du siens. Après la lecture du testament, une bonne partie disparue en sachant qu'il n'y avait rien à récupérer, l'autre partie se vida d'une moitié en voyant que Taka n'avait pas prévu de buffet pour les convives surprises. Il ne restait donc que ces cinq personnes autour de son corps évanouie privé de son âme. Elle soupira, le testament de son père l'émancipait, les traites de la maison étaient payés pour les cinq prochaines années et la maison était maintenant à elle. Un homme la porta puis chercha sa chambre pour la déposer sur le premier lit qu'il trouva, ils avaient l'attention de la laisser dormir et de disparaître avant qu'elle ne demande de l'aide pour remettre de l'ordre dans son esprit.

Taka n'avait besoin que d'un unique ordre celui dans lequelle elle allait tuer les monstres survivants. La jeune femme sauta dans la rue, la nuit était encore jeune on pouvait distinguer les ultimes balbutiements de la journée à l'horizon. Elle avait été entraînée trois ans par son père, il lui avait appri quelques petites choses comme des décharges de Reatsu, deux Kido, une technique personnelle qui se résumait à courir très vite avant de "tataner" la tête de son ennemie à coup de Zampakutos avant de lâcher une grosse décharge d'énergie, elle avait aussi son Shikai et peut-être la leçon la plus utile, elle pouvait ressentir les traces de Reatsu. Rien d'étonnant si l'on connait les Shinigami, mais Sach avait développé cette simple capacité au rang d'art, il avait apprit à Taka à ressentir la plus faible trace d'énergie, plus elle était habitué au Reatsu, plus elle pouvait ressentir cette énergie longtemps, mais cela ne s'arrêtait pas là, lors d'un combat, le Reatsu s'attache à ceux qui combattent, il était donc évident que ceux qui continuaient de vivre avec une trace du Reatsu de son père devaient être les Hollows. Elle concentra, il ne restait que deux traces, elle se saisit de la plus fine, celle qui allait disparaître puis disparu dans un Shunpo.

Énerver elle courrait sur les toits en direction de la seconde trace, laissant "Chez Tang" salon de masseuses avec "finition pas chère" où elle découvrit que toutes les masseuses semblaient encore imprégner de trace de Reatsu de son père. Essayant d'oublier les images horribles de son géniteur au prise avec des masseuses voulant le "Finir pas chère", elle se dirigea vers sa prochaine destination, au moins elle n'avait plus à se demander ce qui le détendais autant les vendredi après midi.

Taka arriva dans un parc bordé d'une forêt qui ne semblait comporter qu'une lisière aux troncs malades et aux feuillages maigrelets laissant voir les toits et les murs des maisons du quartier en arrière. Le Hollow était au centre, il semblait attendre quelques choses, montrant son dos à la jeune femme. Taka opta pour une entrée discrète, toupinant vers sa cible avant de sentir une aura menaçante dans son dos qui l'envoya valdinguer d'un brutal revers d'un membre ressemblant étrangement à un tentacule.

Le monstre qui observait la lumière se retourna, regardant Taka rebondir plusieurs fois sur le sol avant de rouler jusqu'à un arbre qui eut la prestance -et surtout la densité - d'arrêter sa course. Elle désira se relever, empoignant son Zapakutos, elle décrivit une magnifique course coupant au passage quelques tentacules de monstre avant de débuter un combat épique, David contre Goliathe entre coupé d'un rire froid en arrière plan alors que le hollow visiblement le chef invitait son compagnon "A ne pas se battre avec trop de fermeté avec les enfants".

Dans la psyché de Taka, enfant à une connotation directe avec la taille et cela signifie donc petit et le terme est terriblement insultant - Comme vous devez le savoir -, il y eut une déflagration de Reatsu suffisamment puissante pour décrocher la tête de son adversaire, un épais manteau de poussières recouvris la zone. Le Hollow sauta pour s'éloigner du piège grossier, observant tel un être n'ayant pas vue la fin dramatique de son compagnon, qui allait sortir de ce tumulte poussiéreux.

Au sein de l'univers grisâtre, Taka portait un masque d'horreur indescriptible prit entre la mort de son père, son ego blessé et une grosse dose de haine pour avoir été comparé à une enfant. Elle se saisit de son zampkutos, le faisant tournoyer un large sourire ampli d'une certaine folie sur les lèvres, elle dit quelques mots en avançant "Dévoile ma grandeur ... Burei o shūsei !".

Le Zampakutos de Taka à une capacité surprenante, une fois appelé un bracelet et cinq bagues apparaissent tous reliées par des chaînes, les bagues sont liées au bracelet, le bracelet est lié au zampakutos. Le pouvoir de Burei no Shusei est particulier car, il maîtrise l'inertie des corps ou des objets, tout corps qui touche la lame ou bien qui touche le corps situé en dessous du bracelet voit son inertie changée. Si vous vous demandez ce qu'est l'inertie, c'est un vecteur de plusieurs force d'un objet en mouvement, ici, alors que Taka sort du nuage de poussière, l'objet en mouvement est le poing du Hollow qui profite de cette attaque surprise pour briser le museau de la jeune femme, le poing du monstre subi différentes forces, sa vitesse, sa force, l'apesanteur, son poids, son accélération, toutes ces forces formes le vecteur d'inertie, qui donne donc la force pour arrêter ce corps en mouvement. Si Taka lève son arme dans sa direction, la pointe de son arme vers le poing vengeur et qu'elle décide que l'inertie sera égale à zéro, alors un pêt de mouche asthmatique pourra arrêter l'attaque. Cela explique que le Hollow se retrouve dans une situation des plus cocasse alors que la simple pointe de l'arme de Taka pourtant si frêle semble arrêter sans mal son attaque dévastatrice, car la force pour arrêter le corps ou l'objet en mouvement est alors de zéro, maintenant, si Taka décide d'égratigner au passage la main du monstre en l'affublant au passage d'une inertie maximal, elle pourra prendre tout son temps pour faire le tour de la chose, trouver l'endroit le plus adéquate pour le tuer.

Une fois trouvé tuer le sans ménagement, avant qu'il ne retrouve l'usage de son poing, pourquoi cela ? Tout simplement car, le poing pour le mettre en mouvement à besoin d'une inertie supérieur à la force pure du corps, cela ne l'empêcherait pas de tourner sur lui-même avec sa force pour le mettre en mouvement, mais il faut avouer que cela a le dons de surprendre.

Alors que Taka regardait le monstre disparaître, elle rangea l'arme dans son fourreau, gratifiant l'endroit ou se tenait le monstre d'un majestueux doigt d'honneur.
"C'est qui l'enfant C****** !"

[Fin de l'histoire de Taka Neko]



[Question]
Je sais pas quel grade j'ai le droit avec cette présentation et si je peux prétendre au maniement du Ban-Kai relativement vite, car le Ban-Kai de Taka est un prolongement de la forme du Shikai.




Dernière édition par Taka Neko le Ven 22 Juin - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1294
• INSCRIPTION : 03/08/2011
• AGE : 19

• LOCALISATION : Dans ton coeur, darling~
• LOISIRS : Thinking 'bout someone special~
• HUMEUR : Hm...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t213-ah-j-ai-une-fiche-technique

Passeport
Rang: Dangereux
Points d'experience:
80/110  (80/110)
Niveau: 5

Ven 22 Juin - 16:18
Donc si je comprends bien, ton personnage est une Shinigami qui vit dans le monde des humains, mais qui pourtant n'est pas exilée parce qu'elle n'est jamais entrée dans la Soul Society?

(Aussi, ton avatar n'est pas à la bonne taille, je te prierais donc d'en trouver un 200*400, merci)





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 22 Juin - 17:35
Oui c'est sa, elle a les même liens avec la Soul Society que Ichigo au début du manga ^^ Sauf que son père lui en a parlé.

Avatar changé Désolé


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 520
• INSCRIPTION : 04/08/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Karakura.
• LOISIRS : Hum ~
• HUMEUR : Maussade.

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t216-il-faut-bien-passer-par-la#

Passeport
Rang: Most Wanted
Points d'experience:
370/425  (370/425)
Niveau: 26
Aizen Sôsuke
BAD SHINIGAMI † EXILÉ
I'M A SADISTIC ADMINISTRATOR

Ven 22 Juin - 18:40
Alors alors... je suis très très mitigée pour ta fiche. Il y a pas mal de fautes et des parties presque incompréhensibles, du moins... Que j'ai du mal à comprendre. Le physique par exemple, et quelques passages de ton histoire embrouillent particulièrement vite.

Et puis, sache aussi qu'il est formellement interdit de donner une partie de ses pouvoirs de shinigami à un humain. x) Ton père aurait dû être arrêté pour ça.




« Le guerrier qui s'adapte au plus inattendu est celui qui vivra le plus vieux. »



Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 22 Juin - 20:40
Il est interdit de donner son pouvoir effectivement, mais bien que Kuchiki soit directement liée a la soul quand elle donne ces pouvoirs à Ichigo il leur a fallut un temps mémorable pour s'en rendre compte.

La on parle d'un homme qui a déserté (comme le père de Ichigo) et qui protège sa fille pour éviter qu'elle ne soit détecté par les Hollow ce qui est tout de même le travail plus difficile que de surveiller une shinigami qui ne rentre pas à la base XD. Sa me semble donc pas si impossible que cela.

Pour ce qui est du texte ... Je vais voir cela.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 520
• INSCRIPTION : 04/08/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Karakura.
• LOISIRS : Hum ~
• HUMEUR : Maussade.

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t216-il-faut-bien-passer-par-la#

Passeport
Rang: Most Wanted
Points d'experience:
370/425  (370/425)
Niveau: 26
Aizen Sôsuke
BAD SHINIGAMI † EXILÉ
I'M A SADISTIC ADMINISTRATOR

Ven 22 Juin - 20:42
Ah, oui, en effet. j'ai du mal comprendre dans ce cas. x] Mais c'est quand même un cas rare...
Toutefois, je ne me prononcerai pas pour le moment sur ce sujet, je préfère d'abord attendre l'avis d'un autre membre du staff. ;)




« Le guerrier qui s'adapte au plus inattendu est celui qui vivra le plus vieux. »



Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1377
• INSCRIPTION : 20/08/2011
• AGE : 176

• LOISIRS : Embrasser Morphée
• HUMEUR : Changeante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t306-fiche-technique-de-la-cuart

Passeport
Rang: Espada 4th
Points d'experience:
140/410  (140/410)
Niveau: 25
Genesis Yume
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A FEARFUL ADMINISTRATOR

Ven 22 Juin - 23:01
Salut Taka et bienvenue parmi nous ! Tout d'abord, j'aimerais préciser que j'ai longuement analysé ta fiche de présentation et je dois t'avouer qu'elle donne un sacré mal de tête (surtout le passage où tu expliques la nature ton pouvoir, de terribles souvenirs de physique ont alors ressurgit dans mon esprit x.x). Bon, d'accord, malgré que l'ambiguïté semble évidente dans cette histoire, je remarque avec surprise que cette dernière est tout-à fait cohérente. Ainsi tu te retrouves hybride entre humain et shinigami. La Soul Society ne te connait absolument pas, en bref, tu es totalement indépendante (ou sinon (oui c'est pas "cinon" mais "sinon" au passage) j'ai mal compris).

Bon, on va dire que je fais les choses à l'envers, mais après avoir traité le fond, attaquons-nous à la forme. Des fautes... Beaucoup de fautes. Beaucoup d'inattention, tu dois te relire, c'est une évidence. En revanche, point positif, tu défends un vocabulaire très riche et la structure de ton histoire est si travaillée qu'elle donne l'impression qu'il n'y a aucune structure. Non non, je me moque pas, c'est vraiment ce que je ressens.

En bref... Malgré qu'il y ait un gros laisser-aller au niveau de l'orthographe (moins marqué sur les descriptions je souligne), j'ai pris un plaisir certain à étudier cette fiche. *est peut-être un peu masochiste*

Je te valide donc... Shinigami ou humaine ? Allez... Officiellement humaine, je t'attribues la couleur bleue avec le rang "Hybride". Pour le niveau... Je te donne l'équivalent d'un troisième siège, à savoir 17. Nous dirons que tu es devenue l'égal de ton mentor, de ton père. Tu peux maintenant commencer ta fiche technique. Bonne continuation !










Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 520
• INSCRIPTION : 04/08/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Karakura.
• LOISIRS : Hum ~
• HUMEUR : Maussade.

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t216-il-faut-bien-passer-par-la#

Passeport
Rang: Most Wanted
Points d'experience:
370/425  (370/425)
Niveau: 26
Aizen Sôsuke
BAD SHINIGAMI † EXILÉ
I'M A SADISTIC ADMINISTRATOR

Sam 23 Juin - 5:53
Je lock et je déplace dans ce cas ;)

Bon jeu parmi-nous.




« Le guerrier qui s'adapte au plus inattendu est celui qui vivra le plus vieux. »



Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 6:42


Revenir en haut Aller en bas
 

Taka Neko Descriptif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haita Neko
» [Quête de Rang D] Neko.
» Ballade, Neko, Kairi, Léa
» Modèle de présentation descriptif
» Challenge Elite, descriptif et explications : à lire !


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-