AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

La nuit où l'on recouvrira la lune de sang. [PV: Yamiyo~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Jeu 21 Juin - 19:39
«The lost and damned. I'm just damned.»



Sur tous les bâtiments autour, une lueur orange se reflétait. Même sur la rue, le trottoir. L'énorme brasier illuminait la nuit de sa lueur destructrice, les flammes léchaient le bois et se tendaient vers les autres structures, détruisant tout sur leur passage. Si on écoutait bien, si on faisait abstraction du rugissement des flammes, on pouvait entendre les cris de désespoir de la famille qui habitait au dessus de l'échoppe à laquelle on avait mis le feu. Mais ces cris étaient bien vains; ils étaient déjà encerclés par le feu, sans aucune chance de survie. Les pompiers n'arriveraient certainement pas à temps, c'était trop tard, beaucoup trop tard. Ils étaient tous condamnés à brûler vif sans personne pour entendre leur lamentations, sans personne pour leur donner de l'espoir. Ils mouraient, réduits à l'état de bête en cage, continuant de hurler leur désespoir même si c'était inutile. Ils étaient pathétiques. Réellement pathétiques.

Et Ryuu qui marchait, dos à cette tragédie, les mains dans les poches. On aurait dit un film d'action. Sa cigarette dans la bouche, le peu de fumée que celle-ci provoquait contrastait avec celle que faisait le brasier derrière. Certainement vous ne vous demandez plus qui a joué au pyromane; le Segunda bien sûr. Il était venu ici cette nuit pour refaire son stock de cigarettes, justement, et d'allumettes aussi. Il était entré dans le petit magasin, avait pris ce dont il avait besoin - il ne pouvait pas payer, il n'avait pas d'argent, et même s'il en avait eu il ne l'aurait pas fait - puis s'était directement allumé une clope, laissant l'allumette toujours allumée tomber sur la moquette. Ce ne fut d'abord qu'un petite flamme, mais elle grossit petit à petit sous le regard las de l'Espada. Après tout, il en avait rien à foutre de la vie des gens en haut. Il était simplement sortit et avait observé la maison jusqu'à ce que les flammes l'envahissent complètement et maintenant il repartait.

L'éclat argenté de la lune se reflétait sur chacune des parties de son corps, lui donnant un air mystique malgré l'expression lasse figée sur son visage et le fait qu'il se trimballait avec des katanas accrochés dans le dos. Les bâtiments autour de lui le surplombaient, me ce n'étaient pas des structures récentes, la plupart des maisons étaient plutôt vieilles. C'était un de ces quartiers plutôt pauvres mais pas trop, un quartier où les gens de la classe moyenne mais qui avaient des problèmes financiers venaient. Pas que cela intéresse réellement le Segunda, mais plutôt qu'il ne pouvait s'empêcher de détailler la rue, l'asphalte craquelée et le troittoir irrégulier, les bâtisses à l'air délabrées car il s'ennuyait. Un ennui simple, profond et qui l'aspirait comme un gouffre.

Il aurait donné n'importe quoi pour pouvoir avoir un bon combat en ce moment. Un combat qui durerait longtemps, un combat où il pourrait faire souffrir son adversaire sans pourtant le tuer immédiatement. Un combat qui détruirait des bâtiments, qui gâcherait et ôterait la vie à d'autres gens comme ceux qui était en ce moment entrain de périr dans les flammes, de sentir leur peau brûler et d'agoniser en espérant que tout cela serait bientôt fini. Il avait envie d'ouvrir un ventre et de voir les trippes se répandre partout pendant qu'on essayait de les retenir. Il avait envie d'attraper quelqu'un par son intestin et de le balancer dans les immeubles environnants même s'il était déjà mort. Il avait envie de sentir quelqu'un ressentir une telle terreur et une telle horreur qu'il en aurait la nausée et serait paralysé. Il avait envie d'être visible pour tous les humains et de les terrifier tous sans exception, de tuer des femmes et des enfants, n'importe qui. Oui, il avait une affreuse envie de faie souffrir tous et chacun.

Mais il était seul, et les humains étaient trop faibles. Non seulement étaient-ils trop faibles, mais en plus ils n'avaient même pas le temps d'avoir peur parce qu'il n'avait même pas le temps de le réaliser qu'ils étaient morts. C'était quelque chose qui manquait; il fallait qu'une victime sache qu'elle en est une pour ressentir quelconque sentiment à la tuer. Le Segunda pourrait se rabattre sur les Hollows, mais ils étaient difficiles à trouver. La raison à cela est simple; chaque fois qu'ils sentent le Reiatsu de Ryuu - qui peut être ressenti à un kilomètre à la ronde lorsqu'il s'y met - ils filent se terrer, et l'immensité de son propre Reiatsu empêche l'Espada de les détecter convenablement.

Alors il ne pouvait que marcher dans cette rue, alors que la lune était pleine et qu'on ne voyait pas les étoiles. Plusieurs humain surperstitieux devaient se cacher lors de nuits comme celle-ci, et il était ironique de constater qu'avec l'incendie qu'avait provoqué Makkurayami, certains pourraient avoir un exemple de la malédiction de ces moments où la lune dans sa pleine puissance surplombe le ciel. Mais tout ça ce n'étaient que des conneries, et il n'en avait cure. Après tout, à quoi bon se soucier de cette race inférieure? Il aurait aimé détruire cette ville toute entière, juste pour voir des milliers d'âmes en peine errer partout, et pour ouvrir un passage vers le Hueco Mundo et libérer des centaines de Hollows qui s'entretueraient pour le plus d'âmes possibles. Oui, c'était quelque chose de bien tentant, qui pourrait amuser le psychopathe violent quelques heures. Un spectacle bien tentant par lequel il se serait bien laissé tenté si il n'avait pas soudain senti une pression spirituelle un peu plus loin. Et elle n'était pas des moindres; celle d'un capitaine certainement.

Le Segunda continua simplement de marcher, ne cachant pas le moins du monde son Reiatsu et attendant patiemment que le Shinigami vienne le trouver.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 05/05/2011
• AGE : 156

• LOISIRS : Le sport, et la sieste *o*
• HUMEUR : Joueuse

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t103-nara-yamiyo

Passeport
Rang: Capitaine de la 11ème Division
Points d'experience:
270/350  (270/350)
Niveau: 21
Kenpachi Yamiyo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 25 Juin - 19:35
La nuit tombait, les étoiles commençaient à briller sur ce fond quasi noir. La lune, remplissant son rôle de "Soleil nocturne" à la perfection, éclairait le centre de Karakura d'une lumière presque divine. Yamiyo, assis sur une grande bâtisse surplombant les autres, observait ce ciel mystique d'un regard toujours aussi froid que d'habitude. Bien que d'extérieur impassible, l'intérieur était assez ému par cette beauté. Mais Le jeune Capitaine de la onzième division n’était pas la pour ça. Il venait d’être envoyé sur Terre suite à de nombreux incidents causés par des Hollows. Toute la ville de Karakura était sujette à ce fléau. Yamiyo avait déjà parcouru tout les quartiers, mis à part le Quartier nord, et le seul où des problèmes furent relevés cette nuit était le quartier Sud.

Il se leva alors lentement, très lentement, profitant encore du peu de temps lui restant avant de retourner patrouiller à travers la ville. Il se tourna nonchalamment en direction du quartier Nord, unique Quartier encore non visité par sa personne. Et, d’un rapide Shunpô, il disparu dans les ténèbres de la nuit. La rapidité à laquelle il se déplaçait provoquait des frottements avec l’air au contact de son corps. Les quelques mèches de cheveux un peu rebelles étaient entraînées vers l’arrière, voulant rester sur cette bâtisse à observer le ciel. Mais elles étaient bien attachées à son cuir chevelu, heureusement pour lui. Les hauts bâtiments défilaient autour du capitaine, à une vitesse folle, car il n’avait pas le temps ni l’envie de s’attarder sur l’architecture de la ville.

Enfin, il arriva aux portes du Quartier Nord, ses pieds se stoppant délicatement, sur l’asphalte qui composait la route principale qu’il avait suivi. La lune continuait d’éclairait toute la ville de sa lumière protectrice. Yamiyo tourna la tête à gauche, et à droite. Cet endroit avait l’air aussi calme que les autres, sauf, bien entendu, le quartier Sud, ou quelques Hollows avaient montré le bout de leur nez avant que le Nara ne montre le bout de sa lame. Il n’eut pas trop de mal à les vaincre. Enfin bref, passons. Yamiyo était perdu dans ses songes, la tête levée, observant encore et toujours cette partie du décor qui le rendait si petit et impuissant à la fois. Son visage de marbre illuminé par l’astre qui dominait le ciel. Mais des cris d’horreur et de peur percèrent l’atmosphère, tirant le personnage glacé de ses pensées.

Son cou le força à tourner vivement la tête en direction de ces hurlements. Il s’engagea dans une course effrénée vers le lieu du crime, là où l’air commençait à rougir. Plus il avançait, et plus le bitume se faisait chaud et mou. Il entreprit de grimper, se mettre en hauteur, sur un bâtiment surplombant les autres, afin de voir ce qu’il se tramait, avoir une vue d’ensemble sur la scène. Il se posa au dessus du plus grand immeuble qu’il avait trouvé, et observa avec dépit le film qui se déroulait sous ses yeux. Les flammes dévoraient un petit commerce de rue, et les gens, affolés, couraient de long en large, au travers de la rue, cherchant un moyen de faire cesser cette abomination.

Le capitaine fût soudain pris par un étrange sentiment. Un reiatsu immense se dégagea d’une ruelle, ce n’était pas un Hollow, c’était beaucoup plus puissant. Il ne lui fallut que quelques secondes avant de rejoindre cette ruelle sombre et vide. Mais il y avait quelqu’un, un homme, paraissant divin sous le rayon de lumière qui traversait le ciel pour venir se poser juste sur lui. Le jeune Capitaine l’interpella, sachant pertinemment que cette rencontre allait finir sur un combat, un combat pas facile du tout. S’il fallait faire confiance au reiatsu se dégageant de cette personne, ça allait être rude, et la victoire n’était pas assurée.


-Yamiyo: Hé toi…

Le gars s’était arrêté, preuve qu’il l’avait entendu. Yamiyo porta sa main à la poignée de son arme, prêt à se défendre d’une éventuelle attaque. Il avait déjà observé les alentours. La ruelle était tout de même assez large, permettant de se mouvoir assez aisément. Le reste était assez peu utile à savoir, le plus important étant la place pour se battre. Le capitaine attendait une quelconque réaction de la part de son locuteur.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Ven 29 Juin - 16:33

Il se retourna lentement. Tellement lentement qu'on aurait dit qu'il s'écoulait des heures. Il intensifiait son Reiatsu à mesure qu'il se retournait vers son adversaire de cette nuit. Et finalement, il lui fit face. Un sourire carnassier aux lèvres, la main gauche dans sa poche, sa cigarette aux lèvres, son corps dégageait une impression de nonchalance alors que son visage renvoyait un message tout autre. Son expression disait 'fuis, fuis avant que je ne t'arrache tous les membres un par un et que je l'apprécie'. Mais cet homme était un Capitaine de la Soul Society, il n'allait pas fuir pour si peu, si? Ce serait vraiment décevant. Mais il semblait jeune, cet homme. Malgré qu'il soit un haut gradé du Seireitei, il avait l'air très jeune. Mais il ne fallait pas se fier aux apparences en ce monde. Sait-on jamais, peut-être était-il bloqué à cet âge. Peu gloieux, vraiment, pour un Capitaine.

Le jeune homme avait porté sa main à la poignée de son arme dans une position défensive. Ah, au moins il ne semblait pas vouloir fuir. Peut-être bluffait-il, mais pour l'instant ce n'était pas important. Le Segunda se délectait de le voir méfiant ainsi, puisque cela signifiait qu'il sentait sa puissance, qu'il voyait qu'il était supérieur. Et l'Espada comptait asseoir cette supériorité sur son ennemi lorsqu'il lui couperait la tête après lui avoir arraché les bras et les jambes sous un torrent de sang. Il se délectait presque déjà de sentir le sang l'éclabousser après ses coups et le goût de ce liquide rouge dans sa bouche. C'étaient réellement les seules choses qu'il aimait après tout; la violence et le sang. Il n'aimait personne, personne ne l'aimait, mais il n'en avait cure; il n'était qu'un autre psychopathe après tout.

Ryuu ne porta pas sa main à son arme. Il ne prépara pas de Cero. Il ne fit que lever la main vers le Capitaine, avançant d'un pas. Puis d'un autre, lentement. Il semblait que chacun de ses pas déterminaient le destin du monde tellement il posait ses pieds sur le sol délicatement et avec lenteur. Le son de ses chaussures cognant sur le bitume semblait résonner dans toute la ville à chacun de ses pas. À environ deux mètres du Shinigami, il s'arrêta. Il baissa le bras, le laissant, lui et l'autre, ballant le long de son corps. Il planta son regard de meurtrier dans celui du jeune Capitaine, son sourire carnassier toujours peint sur son visage comme un avertissement. Il dégageait une énorme quantité de puissance et ça lui plaisait. Il devait avouer aussi que l'autre semblait intéressant comme combattant. Restait à voir si il était à la hauteur des apparences.

-Quoi, moi? Ça ne sers à rien de m'interpeller ainsi, Shinigami. Tu aurais mieux fait de m'attaquer par derrière, tu aurais pu avoir une minuscule chance de me toucher... Mais maintenant tu l'as perdu. C'est bien ce qui aura causé ta perte...
À une vitesse affolante, le Segunda bondit sur le Shinigami et lui asséna un magistral coup de poing, sans pourtant ôter sa main gauche de sa poche. Il aimait bien commencer ses combats par un coup d'éclat, mais cette fois il voulait prouver à son adversaire qu'il était supérieur, et ce sans même sortir sa main de sa poche ni utiliser son pouvoir ni ses épées. C'était une manière de se moquer de l'ennemi ouvertement sans même utiliser des mots. Il fallait être stupide pour ne pas remarquer que c'était une moquerie flagrante et un dénigrement délibéré.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 05/05/2011
• AGE : 156

• LOISIRS : Le sport, et la sieste *o*
• HUMEUR : Joueuse

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t103-nara-yamiyo

Passeport
Rang: Capitaine de la 11ème Division
Points d'experience:
270/350  (270/350)
Niveau: 21
Kenpachi Yamiyo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 9 Juil - 18:58
-(?): Quoi, moi? Ça ne sers à rien de m'interpeller ainsi, Shinigami. Tu aurais mieux fait de m'attaquer par derrière, tu aurais pu avoir une minuscule chance de me toucher... Mais maintenant tu l'as perdu. C'est bien ce qui aura causé ta perte...

Il était clair que cet individu aimait se battre, et qu'il n'allait pas tarder à se lancer dans l'offensive. Il ne fallut que très peu de temps avant que le bruit de son pied qui glissait sur le sol, l'élançant face au Capitaine ne vienne aux oreilles de celui-ci. Sa vitesse était très élevée, voire même follement élevée. Même son ombre sur le bitume n'arrivait que trop difficilement à suivre son porteur. Mais ce qui plaisait au jeune Nara, c'était l'initiative de son adversaire. N'étant pas trop du genre à attaquer le premier, voilà qui allait réduire le nombre de choix qui s'offraient à lui.

Ce qui était sûr, c'était que le Shinigami n'aurait pas assez de temps pour esquiver le coup sans subir de dégâts. La flemme de sortir son arme le prit, et avec un léger soupir il tendit son bras en direction du point d'impact du poing serré de l'homme qui lui faisait face. Soin visage n'avait en aucun cas changé d'expression. Toujours de marbre, c'était sa marque de fabrique. Ce qui devait arriver arriva. Concentrant son énergie dans sa main, l'impact ne se fît que trop peu attendre à son goût. Enfin, il ne fallait pas non plus se duper. La force du coup était magistrale, et bien évidemment, le choc fit reculer Yamiyo de quelques mètres, ses pieds raclant le sol, soulevant un léger nuage de fumée.

-Yamiyo:
Je ne suis pas du genre à prendre par surprise. S'il ne suffit que d'un coup pour te battre, ça aurait été inutile. Je préfère qu'il y ait un minimum d'action, de sueur, et de sang dans un combat.

L'espada n'avait même pas pris la peine d'ôter sa main gauche de sa poche, ni même placer une de ses mains sur le fourreau de son arme. Bien moqueur ce gars là.. Mais ça ne dérangeait en rien le Gradé du Gotei 13, qui reprit ses appuis, se retrouvant droit comme un i, son bras toujours tendu vers l'adversaire. Sa main avait nettement rougie, limite même noircie par la force de ce simple coup de poing. Yamiyo serra sa main, montrant qu'il avait toujours le contrôle de ses membre, et reprit une position calme et sereine.

-Yamiyo:
Néanmoins, je dois avouer que tu m'as l'air d'un certain Niveau. Mais ne crois pas que tu m'impressionne. Ce serait trop facile de craindre une personne qui à juste essayé de me faire peur...

Le jeune homme retendit sa main vers l'adversaire, profitant d'un petit moment de latence pour se concentrer moins d'une seconde. Son visage resta sans expression, on entendit juste un léger son sortir de derrière son écharpe sanglante.

-Yamiyo:
Raikōhō.

63e technique de destruction, le canon d'éclairs rugissants, technique plutôt basique pour lui, mais capable de donner un petit avantage. Yamiyo, bien que Capitaine de la 11e Division, était un prodige en Kido, mais il ne l'utilisait que Rarement. Mais au vu de la situation, c'était bien la peine de l'utiliser un minimum. Une gigantesque onde de choc s'échappa de sa main, prenant la forme d'un éclair, fonçant à toute allure vers son ennemi. Il reprit une position légèrement plus défensive, au cas ou, pendant que son Sort s'en allait vers sa cible.



Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Sam 4 Aoû - 5:11
Le Capitaine avait bien entendu bloqué son attaque, d'une seule main qui plus est, ce qui était tout de même un impressionnant tour de force qui promettait un bon combat. Mais malheureusement, l'impact du coup avait été plus grand sur le Shinigami que ce que le Segunda avait pensé; son adversaire avait été projeté vers l'arrière de quelque mètres. Il n'avait pas quitté le sol, ce qui était bien, mais sa main présentait déjà des marques de lésions, étant rougie par la force du coup. Cet homme était donc plutôt fort, mais pas trop. Du moins, cela pourrait bien faire un bon combat, ce qui réjouit l'Espada, dont la joie se transcrivait par un sourire carnassier étirant ses lèvres et tordant son visage dans un rictus sadique. Toujours la main gauche dans sa poche, Ryuu attendit la riposte de Shinigami avec plus ou moins d'impatience.

Le Segunda n'écoutait même pas ce que le Dieu de la mort s'efforçait de lui communiquer. Des paroles, il n'en avait pas besoin et il avait encore moins besoin de celles d'un Shinigami, d'autant plus qu'il ne parlait que pour dire des choses des plus inintéressantes. "Je ne suis pas du genre à prendre par surprise", "Je veux du sang et de la sueur" et "Ce serait trop facile de craindre quelqu'un qui tente de me faire peur" n'étaient que des phrases prononcées par quelqu'un qui était trop confiant envers ses capacités devant un ennemi qui lui était supérieur. Il était stupide, cet homme, de vouloir se jeter ouvertement dans la gueule du loup plutôt que de tenter un coup par derrière pour au moins essayer de l'affaiblir. Pas que le Segunda aimait les gens qui attaquaient par derrière, non, il les trouvait même lâche, mais il se disait que si ce Shinigami avait vraiment voulu faire son travail, il aurait cherché à l'éliminer le plus rapidement possible.

Mais ce n'avait pas été le cas, et maintenant ils étaient là, dans une rue de Karakura, n'effectuant que les prémisces du vrai combat, et c'était loin de déplaire à Ryuu. Enfin un peu d'action dans sa vie monotone, enfin une bosse sur la route. Ce n'était qu'un détail mineur dans sa vie, un combat de plus, mais il l'appréciait déjà au plus haut point, alors que ce n'était pas encore réellement commencé. Il avait appris récemment - pas que ça l'intéresse vraiment, mais on le lui avait dit pour l'insulter, insulte qu'il avait plutôt pris pour un compliment - que son prénom signifiait, entre autres, tuer. Il avait toujours cru que cela voulait dire dragon et trouvait cela plutôt cocasse d'avoir été nommé ainsi, mais il trouvait que la signification "tuer" lui seyait aussi bien, voir mieux.

Et puis d'un coup, bam, on lui envoya un sort de Kidô. Il l'évalua d'un coup d'oeil mais ne broncha pas, il n'esquissa pas le moindre petit mouvement, jusqu'au moment où l'attaque arriva près de lui, moment où il tendit la main droite, toujours sans ôter la gauche de sa poche, pour réceptionner le sort dans sa main et le dévier d'un mouvement. Bien entendu cela ne fut pas sans dommage; il se battait après tout contre un capitaine, et sa main fut brûlée plus ou moins sévèrement. Du sang en coulait à tout le moins, et la douleur donnait l'impression au Segunda que du bout de ses doigts à son coude tout palpitait, mais il était content de son coup. Bloquer une attaque d'un Capitaine d'une seule main, voilà un exploit dont peu de gens pouvaient se vanter. Il planta un regard moqueur dans celui du Shinigami, son sourire carnassier étirant un peu plus ses lèvres, déformant un peu plus ses traits.


-C'est tout ce que tu as? il espérait que le ton méprisant de sa voix exaspérerait son adversaire.
Il était l'heure de jouer pour l'Espada. Mais par quoi commencer? Il se le demandait. Sortir un de ses katanas? Non, il donnerait l'impression qu'il se battait plus sérieusement. Il devait continuer avec sa main dans sa poche. Il ne faisait cela que par orgueil, simplement pour énerver le Capitaine, et c'est bien cet aspect qui lui plaisait le plus. Il ne prit pas une seconde pour réfléchir que le choix de sa prochaine attaque était fait, et qu'il savait comment l'exécuter. Il fit simplement un Sonìdo pour se retrouver derrière le Shinigami et lui aggripa l'épaule, le retournant violemment vers lui avec sa main droite, la tendant ensuite et prononçant un simple mot avec son sourire toujours accroché aux lèvres.

-Cero.
Sa main gauche reposait toujours dans sa poche tandis qu'un magistral rayon de Reiatsu d'une couleur cramoisie fonçait vers le Capitaine.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 05/05/2011
• AGE : 156

• LOISIRS : Le sport, et la sieste *o*
• HUMEUR : Joueuse

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t103-nara-yamiyo

Passeport
Rang: Capitaine de la 11ème Division
Points d'experience:
270/350  (270/350)
Niveau: 21
Kenpachi Yamiyo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mar 4 Sep - 19:32
Bien évidemment, le petit tour de magie du Capitaine n’eut pour conséquence que la lassitude de son adversaire. Il stoppa l’attaque, net, d’une seule main, qui eut pour effet de le faire dévier de sa trajectoire, comme une balle rebondissant contre un mur bien solide. Il se permit alors de prendre un air moqueur, son regard luisait d’une folie peu commune, comme un psychopathe ayant trouvé une proie alléchante, et qui en plus, essayait de se débattre tant bien que mal. Et son sourire en disait long aussi, ses dents bien visible affichaient une sorte de moquerie permanente. Enfin, il en fallait bien plus pour ne serait-ce que titiller la patience et l’impassibilité du Shinigami. L’arrancar ouvrit ensuite la bouche, pour sortir ce qui semblait être une petite mise à l’épreuve quant au sang-froid et la raison de notre jeune homme au cheveux blancs.

-(?) : C'est tout ce que tu as?

Le capitaine ne daigna même pas répondre à cette remarque. Son air impassible ornait toujours son visage de marbre, comme si quoique l’ennemi puisse dire ou faire, il n’en serait que trop peu surpris pour afficher ne serait-ce qu’un haussement de sourcil. C’était aussi une des choses sur lequel le Dieu de la Mort se reposait, une distance émotionnelle qui lui permettait de garder tout le mystère de ses pensées. Ainsi, son adversaire ne pouvait ni savoir s’il avait peur, s’il était angoissé, heureux, triste, ou quoique ce soit d’autre. La possibilité de surprendre quelqu’un par un coup dont aucun signe ne le prévoyait, était un avantage pouvant se révéler majeur dans un combat.

Enfin, trêve de bavardage, l’arrancar venait de disparaître avec une aisance inouïe, et à une vitesse impressionnante. Il ne fallut pas beaucoup de temps à Yamiyo pour comprendre que son ennemi se trouvait derrière lui, puisque que peu de temps après, une main vînt lui attraper l’épaule, le retournant violemment. Il était là, toujours aussi narquois, la main dans sa poche, et la main droite qui se tendait dans sa direction, tandis qu’une quantité affolante d’énergie se concentrait dans sa main. Yamiyo avait déjà eu à faire à cette technique, évidemment. Les dégâts provoqués peuvent être colossaux, mais le Cero avait une petite faiblesse au niveau de la vitesse. Mais pour le moment, la distance entre le Shinigami et le Hollow supérieure n’était que trop faible pour pouvoir s’en sortir indemne.

Il n’eut d’autre choix que de se décaler sur le côté par un rapide réflexe et surtout un puissant Shunpô. Il y laissa d’ailleurs son Hakama, ainsi qu’une blessure au niveau de son dos était à déplorer. Le sang ne coagulait pas encore, mais ça n’allait pas trop tarder non plus. La brûlure n’était pas superficielle, elle n’était tout de même pas à négliger. Mais son regard, son expression, et sa posture gardait encore et toujours cet air impassible, cet air qui le mettait comme hors d’atteinte de toute blessure morale, cet air qui faisait qu’il était lui. Il ne tarda pas à regarder son adversaire avec un air de remerciement, car après tout, dans un combat, chaque chose, chaque plaie et chaque décor à son importance. Il savait déjà comment utiliser sa blessure et la faire tourner à son avantage.


-Yamiyo : Et bien... Je dois tout de même te remercier pour ceci.

Un peu avant, l’arrancar l’avait un peu rabaissé quant à la puissance de son sort de Kido. Il allait lui en sortir un autre. Pas non plus décisif, car il n’allait pas y mettre toute sa puissance, mais en mettre suffisamment pour créer un minimum de tort dans les propos du Hollow. Il se recula à une vitesse folle, histoire de se mettre légèrement à l’écart de l’impact qui allait avoir lieu. Enfin reposé sur ses pieds, il tendit ses deux bras, joint, devant lui, les paumes vers son ennemi. Cette technique faisait parti de ses connaissances favorites, ainsi, comme beaucoup d’autres sortilèges, il savait la faire sans incantation, et en très peu de temps de préparation, après tout, il était expert en Hado. Il daigna ouvrir faiblement la bouche, laissant le petit son de sa voix retentir.

-Yamiyo : Hiryugekizokushintenraiho.

Technique bien plus puissante que la précédente, puisqu’il s’agissait de la 88eme technique de destruction. A ces mots, un immense rayon bleu s’échappa de ses mains, hautement concentré en reiatsu, fonçant à grande vitesse vers sa cible, et qui devait provoquer une explosion conséquente à l’impact de cet arrancar. Yamiyo savait qu’il n’allait pas se défaire de son adversaire juste avec ça, mais il doutait vis-à-vis des conséquences. Allait-il être touché, voire blessé ? Ou allait-il juste réussir à l’éviter grâce à on ne sait quel tour de passe-passe qu’il possédait...


Edit au STAFF: Je me suis permis de supprimer l'intervention de Kiishi, sachant se problème résolu.

Edit à Ryuu: Désolé du retard, il est vrai que ça fait pas mal de temps... ^^'




~At the glory~


~Bankai~


~I'm not gonna die, Hope will save me~
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Sam 6 Oct - 10:54
Hmm des nouvelles de Ryuu ?




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 21:15


Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit où l'on recouvrira la lune de sang. [PV: Yamiyo~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La lune de sang
» Yule et lune de sang!
» Bienvenue chez toi Fleur Excotique [Fleur Excotique, Oeil d'Esprit, Lune de Sang, Star'Eye & Fleiur de Cerise]
» [Assemblée] Lune de sang
» La nuit du renouveau.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-