AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Entre les arbres (pv Tôsen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Lun 18 Juin - 23:19
Dans le Hueco Mundo, il n’y avait vraiment pas grand-chose à voir… Que du sable blanc, à perte de vue à l’horizon. Du sable blanc avec des rochers par-ci par-là… quelques Hollows à terrasser par moments… bien que le jeune Arrancar aux cheveux noirs parvînt à éviter à de multiples reprises de faire couler leur sang. Il avait par contre dû s’obliger à les attaquer pour retrouver sa tranquillité, même si ces combats n’avaient pas duré plus d’au moins une seconde. Son visage n’en demeurait pas moins de marbre, ne laissant jamais partir son air mélancolique sur son visage encadré de ses mèches d’ébène lui tombant jusqu’aux yeux.

Il regardait attentivement les alentours de ses yeux émeraude, son corps toujours aussi droit et les mains toujours enfoncées au même endroit, dans les poches de son hakama blanc. Rien… Toujours à marcher, toujours à voir du sable alentours, toujours à voir les mêmes décors et à en découvre avec les mêmes ennemis… La vie en était devenue monotone depuis un certain temps. Ulquiorra avait beau avoir beaucoup de patience, il commençait à se lasser de cette vie sans rebondissement. Ce fut pour cette raison qu’au bout de quelques mètres supplémentaires parcourus par ses pas devenus machinals sur le sable du désert blanc, il ouvrit un Garganta et s’élança à l’intérieure, en destination du Mondes des Humains, et plus précisément dans la ville de Karakura.

Il traversa le Garganta avec la même démarche décontractée qui lui était naturelle, regardant toujours droit devant lui et formant le même chemin que d’habitude avec son énergie spirituelle qui lui permettait de traverser facilement cet espace entre les deux mondes. Bientôt il arriverait à Karakura… bientôt il arriverait chez les humains… bientôt il sortirait doucement de son ennui afin de se divertir avec toutes les niaiseries de ces êtres qui peuplaient ce monde et qui ne pouvaient même pas le voir, comme tous les autres esprits… mis à part les rares humains dotés d’une force spirituelle au-delà de la moyenne en comparaison avec leurs semblables et qui pourraient ainsi acquérir des pouvoir dans le domaine spirituel.

Il arriva alors rapidement à Karakura, continuant de marcher en l’air même après qu’il eut traversé l’ouverture du Garganta, se baladant ainsi au-dessus de la vile, marchant dans le vide. Il regarda alors le paysage de là où il se situait n’affichant pas la moindre émotion et ne changeant à aucun moment sa position. Lorsqu’il eut franchi quelques mètres dans les airs, il commença à perdre de l’altitude, se rapprochant de plus en plus de la ville pour voir un peu comment les humains menaient leur vie en ce moment même, comment ils vaquaient à leurs occupations quotidiennes. Il finit alors par toucher le sol et les regarda d’un œil impassible, mort, méprisant… critique… Mais ne déblatérait jamais à voix haute dessus, considérant fort bien que cela n’en valait pas beaucoup la peine.

Il continua de parcourir la ville sans plus vraiment s’intéresser à la ville de ces blattes sur deux jambes si ignorantes de choses qui se passaient au-delà des frontières de leur monde à eux. Ces êtres si cloîtrés dans leur monde, sans possibilité de s’ouvrir aux mystères de la spiritualité… Qu’est-ce qu’il les méprisait… non, il les détestait… il avait envie que leur existence cesse de persévérer. Qu’ils arrêtent de subsister désespérément dans ce monde si limité… Dès qu’un humain parlait, c’était pour dire une futilité ou une imbécilité. Ulquiorra avait parfois une envie irrépressible de les attaquer… leur porter un Cero ou bien faire quelque chose qui puisse les faire souffrir… mais son trait de caractère le conduisant à vouloir obstinément éviter les échanges de coups l’en dissuadait inexorablement.

Ceci dit, au lieu de s’attarder dans la vile qui était le nid des humains, l’endroit où l’on pouvait les trouver en plus grand nombre qu’autre part, il se dirigea plutôt vers la forêt. Qui sait, il pourrait sûrement y trouver quelques créatures beaucoup plus intéressantes que ces ineptes bipèdes, en effet, il put voir beaucoup de petites créatures, qu’elles fussent grandes ou petites, et poilues. Il s’y intéressa vaguement, voire pas vraiment, mais cela lui était bien plus intéressant que se laisser exaspérer par les humains, faute d’avoir d’autre distraction moins horripilante.

Il finit pas stopper sa marche, regardant ces animaux qui ne semblaient pas sentir sa présence, ou alors sans doute ne remarquait-il pas qu’ils le percevaient ? Il ferma les yeux et envisagea de s’enfoncer davantage dans les entrailles de cet océan d’arbres…


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Mar 19 Juin - 5:01
Forêt aux abords de karakura, 02:00 pm environ ...


Tosen était une fois de plus revenu a la foret. Ce n'était pas qu'il aimât particulièrement cet endroit mais il avait besoin d'entrainement. Oh oui, ô combien il en avait besoin ... Et une patrouille de shinigamis comme celles qui le recherchaient dans toute la nature avoisinant la ville ferait parfaitement l'affaire. L'aveugle n'éprouvait aucun remords a l'idée de tuer ses semblables, ce n'était pas son genre, les forts survivraient, les faibles disparaîtraient et l’équilibre serait conservé.
Il était le prédateur et comptait bien le faire savoir a tous ces guerriers de pacotille, ces proies qui s'imaginaient pouvoir le capturer ...

Il avançait dans le sous bois, laissant entrevoir un peu de sa puissance spirituelle pour être repéré par une patrouille, anticipant le combat a venir. Un combat qui ne lui apporterait aucun défi, a peine un peu d'entraînement. Les shinigamis seraient pris dans son Enma Koroogi en quelques secondes a peine, lui permettant d'expérimenter cette nouvelle technique qu'il comptait mettre en oeuvre plus tard ... Mais cela viendrait bien assez vite.

Étonné de n'avoir toujours pas croisé le moindre shinigami, le guerrier noir continua sa marche en direction de la colline qui, il le savait, se trouvait au coeur même de la forêt, près d'une cascade, au pied des montagnes.

L'Exilé marchait maintenant depuis une dizaine de minutes dans la forêt et était maintenant arrivé près de son coeur, cette colline verdoyante éclairée de la lumière pale de la lune. Le bruit scintillant de la cascade, qui tombait d'une saillie rocheuse plusieurs dizaines de mètres au dessus de la colline et qui partait depuis son point de chute en un ruisseau plutot large, enjambé par plusieurs petits ponts de bois.

Tosen s'arrêta net en entrant dans la clairière.
Il n'était pas seul.

Totalement focalisé sur sa recherche des patrouilles shinigamis, Tosen avait oublié qu'ils n'étaient pas les seuls lancés a sa recherche ...
la créature qui se trouvait face a lui avait le reiatsu d'un arrancar. Tosen l'avait déja senti dans la salle du trône a Las Noches: Ulquiorra Schiffer, l'espada numéro 4 ...

Finalement, il semblait que cette fin de nuit ne serait pas si ennuyeuse que ça .

Tosen s'avanca, conscient qu'il serait inutile de fuir car il serait suivi, et croisa les bras sur son torse pour indiquer qu'il souhaitait parler avec l'arrancar, restant tout de même sur ses gardes, prêt a dégainer Suzumushi si besoin...


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Mar 19 Juin - 19:56
L’Arrancar aux cheveux sombres continuait de marcher au milieu de ce monde végétal où vivaient toutes ces créatures différentes de ces vermines humaines sans réellement s’émerveiller des activités auxquelles elles vaquaient. Certes elles ne parlaient pas, ce qui leur permettait de s’empêcher de dire les mêmes frivolités que leurs voisins à l’intelligence limitée, mais le fait qu’elles courent de broussaille en broussaille ou vole d’arbre en arbre n’était pas vraiment le meilleur spectacle que la nature pouvait lui offrir. D’autant plus qu’elles ne pouvaient pas le voir… Ulquiorra se surprit donc à se demander quel choix il ferait entre se divertir avec ces animaux innocents et les Hollow insatiables dont la seule vue d’une proie ou l’odeur d’un peu de sang suffisait à secouer les nerfs.

Malgré tout, le jeune Hollow évolué ne prévoyait pas de retourner maintenant au Hueco Mundo : il en avait déjà assez vu et le changement d’environnement n’était pas encore assez ancré pour qu’il eût envie de réutiliser le Garganta afin d’y remettre les pieds. Et il n’avait pas non plus une très forte envie de retourner à la ville pour s’offrir une petite séance d’exaspération gratuite à force de voir et entendre les humains vaquer à leurs… imbécilités – disons-le dorénavant comme ça – toute la journée. Le jeune homme brun vit d’ailleurs deux animaux se courir après à une vitesse pour le moins surprenante. Les humains n’allaient pas aussi vite que ça et en plus cela ne ressemblait pas vraiment à un Sonido…

-Quelles étranges créatures… pensa-t-il au bout d’un moment sans pour autant sourciller.

Il continua encore un peu son chemin lorsqu’il sentit un reiatsu non loin. Un reiatsu… qui ne ressemblait pas à celui des Arrancars. C’était une nature différente… Un Shinigami… ? Oui c’était bien ça. L’énergie spirituelle d’un Dieu de la Mort arrivait jusqu’à ses sens de perception. Et cette force spirituelle n’était pas des moindres. Ce guerrier spirituel avait l’air particulièrement puissant. Sans soustraire ses mains à l’abri chaleureux et habituel de ses poches, il continua d’avancer tout doucement, mettant ses sens en éveil et se préparant au moindre signe d’hostilité.

Ce fut alors qu’au bout d’un moment, alors que cette pression spirituelle se faisait de plus en plus forte à chaque seconde, comme si cette personne se rapprochait, se croyant plus forte qu’un simple Arrancar, il put voir la personne qui était l’origine de toute cette puissance.

Cette personne, il l’avait déjà aperçue quelque part… enfin du moins il en avait bien l’impression. Un homme plutôt grand, avec un air puissant, le visage mat encadré par un rideau de cheveux bruns descendant de chaque côté jusque sur ses épaules… d’autant plus qu’il ne pouvait pas se tromper de personne avec les lunettes qu’il semblait avoir l’habitude de porter. La personne qui se trouvait en face de lui avait effectivement l’air d’être privée de sa vue. Un bel handicap pour un être vivant… un handicap qu’il avait sûrement dû compenser en développant ses autres sens, tels que l’ouïe, le goût, l’odorat ou le toucher… Mais après tout, quel était le problème ? Ce n’était pas le sien en tous les cas, si cet homme était infirme.

Seulement, ce n’était peut-être pas son problème, mais en ce moment il y avait autre chose à penser de bien plus urgent que la cécité : cette personne qu’il avait déjà vu quelque part et dont le nom lui échappait se tenait actuellement devant lui. Apparemment, elle ne cherchait aucunement à se battre, mais il devait tout de même garder un œil sur ses intentions. Il le fixa longuement avec son regard triste et émeraude sans bouger un seul cil.

Enfin, finalement, le Shinigami qui venait de le couper dans sa promenade ô combien passionnante croisa ses bras sur son torse, ce que Ulquiorra décrypta comme un signe, non d’hostilité, mais de… pourparlers va-t-on dire ? Ou plutôt un signe de discussion. Il ne savait pas vraiment ce de quoi son prochain avait l’intention de l’entretenir…

Il ferma les yeux en baissant légèrement la tête et ouvrit doucement la bouche afin de prononcer quelque chose pour permettre à son interlocuteur de lancer la conversation. Une conversation qui, il l’espérait juste un peu, ne tournerait pas à l’affrontement.

-Que veux-tu ?


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Mer 20 Juin - 10:23
Tosen relacha un peu sa tension
Bien, L' arrancar ne semblait pas prédisposé a combattre, ce qui signifiait peut être qu'il ignorait tout de la prime que le primera espada avait offert pour sa capture ... Bien que le quatrième espada ne pouvait pas ignorer une telle chose ...

Qui ne tente rien n'a rien ... se dit l'exilé

Fait étrange, l'espada dont la race était réputée cruelle et sanguinaire semblait être juste en train de ... se balader en foret ? Son reiatsu était scellé, contrairement a la dernière fois qu'il l'avait apercu, pendant les batailles a las noches ... Sa resurrecion semblait réellement terrible et en tout cas, l'ex kyubantai taishô ne se sentait pas la forme de le détruire. Tosen savait qu'il ne devait pas sous estimer l'arrancar pour autant, sachant parfaitement que ce genre d'erreur se payait très cher ...

-Que veux-tu ?

La question de l'espada sonnait presque comme un reproche. Tosen réflechit un peu. Il ne pouvait décemment pas s'enfuir, sous peine d'éveiller les soupcons, il n'allait pas non plus attaquer directement dans un duel a mort un adversaire aussi puissant ... Quand a s'en aller simplement, l'exilé a la peau d'ébène avait directement banni l'idée de son esprit.
Tosen eut une idée ...

-Je m'ennuie et a te voir, on dirait que toi aussi. Voila ce que je te propose: une joute amicale, entre connaisseurs, on s’arrête avant les blessures graves ... la nuit est encore longue, pourquoi pas un petit duel, hein ? Nous n'avons rien a y perdre.

L'ex-capitaine guetta la réaction de l'espada.
Il avait désormais le choix entre un combat a mort et un simple duel de conaisseurs ...
Tosen ressera la main sur Suzumuchi en attendant la réponse du cuarta espada, qui ne cillait pas une segonde.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Jeu 21 Juin - 0:15
Son interlocuteur sembla relâcher sa tension de ses muscles. Il avait même l’impression que cet homme était en train de l’analyser… Quelles intentions cachait-il au fond de lui ? C’était presque regrettable… il ne pouvait même pas essayer de lire dans son regard. Aveugle et porteur de lunettes aux verres teintés, le détenteur de Murcielago ne pouvait même pas tenter de deviner ce que disait son regard. Enfin ça ne le dérangeait pas réellement, toutefois il aurait bien aimé disposer d’un moyen pour éviter à l’avance de perdre son temps. Un temps qu’il avait déjà assez perdu en daignant lui poser cette question de trois malheureuse mots afin de pouvoir espérer obtenir la moindre information sur les desseins de ce guerrier spirituel.

Par ailleurs, après qu’il eut prononcé cette question à l’intention de ce sabreur, ce dernier sembla réfléchir à la meilleure réaction qu’il pourrait montrer à cet Arrancar qu’il, lui, semblait connaître, à contrario de ce dernier. Le pleureur resta ainsi, immobile, ne changeant pas sa posture pour mettre, même en toute discrétion, la main sur le saya de Murcielago, attendant la réponse de celui qui maintenait ses objectifs au mystère. Puis enfin il parla…

Le visage d’Ulquiorra ne fut déformé par aucune autre expression que celle qu’il affichait de manière sempiternelle, constante, naturelle… Comme il s’y était attendu, du moins pour les plus grandes probabilités, ce bretteur lui faisait une proposition consistant à croiser le fer non pour s’entredéchirer… mais plutôt pour tuer le temps, leur ennui.

Comme l’avait alors fait cet homme apparemment si désireux de tester sa force contre un combattant spirituel dont la puissance l’égalait quasiment, le Hollow évolué se mit à réfléchir. Mais en se plongeant dans ses réflexions, il ne ferma pas les yeux, cette fois ; il les garda fixés sur le visage aveugle de ce Shinigami qui ne portait pas l’uniforme courant des soldats de la Soul Society. Son visage ne changeant jamais d’expression, son regard constamment sans vie et morne, ainsi que son immobilité qu’il aimait particulièrement conserver, il gagnait ainsi un peu de temps avant de donner sa réponse… tout en le perdant. Et ça, il ne le savait que trop bien.

Finalement, à mesure qu’il réfléchissait, la même pensée arrivait toujours à son esprit, guidée tout simplement par la nature de ce jeune homme dont l’idée de mener un affrontement qui n’avait pas lieu d’être ne le motivait aucunement à y dilapider son temps davantage qu’il ne le faisait déjà.

-Croiser le fer, dis-tu… résuma-t-il alors simplement, comme pour éclairer un peu plus ses réflexions pourtant déjà abouties.

Ayant fixé ses yeux sur son adversaire, il les ferma ensuite… n’esquissant toujours pas un seul autre mouvement.

-Ton offre pourrait être potentiellement intéressante, continua-t-il. Il est vrai que je ne risquerais aucune dissipation de temps en me lançant dans un affrontement avec quelqu’un de ta puissance… Cependant je n’ai pas de véritable raison d’utiliser la mienne dans un affrontement qui n’aurait pas de raisons d’être…

Il était incontestable que cet infirme désirait réellement se lancer dans un duel contre lui, qu’il fût ou non amical… cependant, Ulquiorra ne pouvait accéder à sa demande… À moins qu’il ne décide de lui donner une vraie raison de se battre contre lui ? Une véritable raison de l’amener à défendre une cause dont ce duel dépendrait sans l’ombre d’un doute ? Une cause qui pouvait être personnelle pour le jeune Arrancar aux yeux émeraude… ?

Le demandeur de cet affrontement pouvait le forcer à se défendre pour le résigner à montrer ses talents dans le domaine du combat…

… En lançant le premier assaut, par exemple… ?


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Jeu 21 Juin - 18:00
Bon, cet espada ne semblait pas réellement motivé pour un duel a l'amiable ... Tant pis pour lui.
Il semblait toujours être dans cette humeur flemmarde et impassible qu'il arborait en permanence, se faisant même ressentir jusque dans son reiatsu ... Pathétique, il ne semblait vraiment bon qu'a attendre d'etre attaqué ... Pas grave, Tosen allait prendre l'initiative puisqu'il était incapable de le faire ...

-Ton offre pourrait être potentiellement intéressante Il est vrai que je ne risquerais aucune dissipation de temps en me lançant dans un affrontement avec quelqu’un de ta puissance… Cependant je n’ai pas de véritable raison d’utiliser la mienne dans un affrontement qui n’aurait pas de raisons d’être…

L'espada n'était pas n'importe qui mais il semblait quand même avoir une très haute estime de lui même ... Tosen se sentit la sournoise obligation de lui faire ravaler son arrogance. L'ex capitaine avait envie de jouer avec cet espada comme un chat avec une souris ... Il allait l'attaquer par paliers, commencant doucement et finissant par leurs meilleures techniques ... Tosen en frissonait d'avance.
Il s'avanca un peu plus près dans la clairière et tira son sabre. Il repoussa directement l'idée d'utiliser le cri de Suzumushi d'entrée, assomer l'espada d'office ne lui servirait a rien. Le Benihikou était une technique trop puissante pour un échauffement ... L' Enma Koroogi ne lui vint même pas a l'esprit.

Non, pour tester l'espada, il allait devoir commencer doucement ...
Avisant le fait qu'ils soient en forêt, Tosen décida d'élargir la clairière tout en incitant son adversaire a se battre. Il s'écarta donc d'un Shûnpo vers la bordure et se mit a couper les arbres, un par un, les envoyant sitot son coup de sabre donné vers son adversaire, qui se retrouva bientôt avec un certain nombre de troncs volant vers lui a grande vitesse.

-Voila de quoi te réveiller, espada ! cria Tôsen une fois la clairière deux fois plus large.

Il n'ésperait rien de cette attaque grossière et inutile, seulement reveiller un peu la combativité de l'espada, qui semblait plus impassible que l'était d'ordinaire l'ex-capitaine, état que ce dernier abandonnait sitôt arrivée l'exitation d'un bon combat ... Tosen sentait que l'amusement allait venir sous peu ...


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Ven 22 Juin - 11:24
Sa réponse était claire et nette : il n’avait nulle envie de se battre sans que son interlocuteur ne lui en eût donné une raison valable et fondée. Néanmoins, il continua de se fixer avec son regard impassible et mélancolique à la fois tandis que l’homme qui se tenait en face de lui n’avait pas beaucoup l’air de digérer ce qu’il venait de lui dire dans le bon sens.

Effectivement, plutôt que de lui répondre de la même manière avec laquelle il lui avait proposé un hypothétique combat amical – plus clairement dit sur un ton du même adjectif –, il semblait réfléchir. Réfléchir à assaillir l’énergumène qui lui avait clairement fait comprendre qu’au puissant qu’il était, il n’avait pas de raison de consacrer son temps déjà perdu à un combat livré rien que pour l’amusement… Porter le premier assaut… alors c’était cela qu’il avait décidé. Il s’était fixé comme objectif après sa réponse de porter une attaque à son interlocuteur qui serait suffisante pour le motiver à dégainer son Zanpakutô, mais maintenant il ne lui restait plus qu’à tenter de savoir comment lui porter cette offensive.

Ulquiorra, quant à lui, se demandait ce qu’il devait faire… Dégainer son sabre pour parer un éventuel coup ou bien rester comme ça et attendre que cet individu se soit enfin décidé ? Il doutait de toute façon de pouvoir parer une attaque à la lame avec un de ses bras, à moins d’utiliser son Hierro… et encore. Il sentait bien que son adversaire était distinctement plus puissant que lui, et cela remettait en cause ses capacités physiques autant que le pouvoir défensif de sa peau de métal.

Finalement, ses réflexions, moins intenses que celles du sabreur aveugle, tournèrent court lorsque ce dernier décida finalement de porter son assaut. Celui-ci ne fut d’ailleurs pas direct ; il ne lui fonça pas dessus, prêt à l’égorger avec sa lame, mais il fit quelque chose auquel Ulquiorra ne s’était pas attendu.

Le Shinigami exilé utilisa un Shunpô afin de couper les arbres à coup de sabre – rien de plus facile pour quelqu’un de sa force, il devait même avoir l’impression de couper du beurre – et les envoyer sur lui.

Ulquiorra, dont le regard s’étaient à peine écarquillé, pas suffisant pour que cela se voie, vit les troncs d’arbre lui fondre dessus de tous les côtés, impitoyables… et envoyés avec forces. Ce Shinigami noir avait bien trouvé son assaut : l’Arrancar devait bouger… !

Pour éviter un premier tronc d’arbre, il bondit sur le côté, puis dut faire un rebond sur un deuxième tronc d’arbre pour s’élever dans les airs et, ainsi, pouvoir éviter la plupart des troncs qui lui avaient été envoyés. Bien sûr, comme certains s’étaient entrechoqués entre eux, il dut aussi utilises ses mains pour fendre des troncs d’arbres qui voulaient encore le projeter à terre.

Il regarda ensuite l’instigateur de cette attaque, qui lui hurla qu’il avait maintenant de quoi se réveiller, de quoi le motiver à croiser le fer avec lui afin de tuer leur ennui, et dégaina son Zanpakutô pour ces deux raisons : il le dépassait en terme de reiatsu ; lui porter une attaque au sabre était la meilleure solution pour stopper cet assaut, administré à l’Arrancar porté principalement par des coups de sabre.

Ainsi, frappant l’air de ses pieds, il fondit droit sur son adversaire à pleine vitesse, Murcielago bien serré entre ses doigts, sans qu’aucun obstacle ne pût l’arrêter maintenant que le guerrier spirituel avait coupé tous les arbres afin d’éveiller la bête qui sommeillait en lui.

-Je vais être forcé de riposter… susurra-t-il.

Lui lançant ainsi cette phrase, qui n’avait même pas la nuance d’une menace, il lui porta alors son attaque avec sa lame pour le forcer à stopper cette attaquer indirect et, s’il s’était interrompu dans son élan, pour l’empêcher de recommencer cette action.

Tout compte fait, la confrontation était lancée. Elle ne serait pas de tout repos, mais le combattant aux longs cheveux sombres avait pu obtenir ce qu’il voulait.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Ven 22 Juin - 12:47
Tosen vit l'espada sauter de tronc en tronc, en cassant certains a coups de bras ou de pieds.
Bien, la technique était tout a fait primaire mais au moins il était assez puissant pour ne pas encore avoir tiré son Zanpakutô pour quelque chose d'aussi futile !

Voyant l'arrancar accélerer vers lui tout en dégainant son sabre, le tenant de ses deux mains, l'ex-capitaine sut que ses provocations arboricoles avaient porté leurs fruits. Il avait fait réagir l'orgueil de l'espada et désormais la machine était en route, leur duel avait commencé, ne souffrant plus que quelques instants de latence le temps que le hollow attaque le shinigami.

ce dernier était bien parti pour le faire, avancant toujours plus vite vers Tosen qui n'avait pas bougé de son coin de clairière.

-Je vais être forcé de riposter… lui dit l'arrancar en engageant un coup de sabre, qui ne semblait pas réellement déterminé a le trancher, ressemblant plus a la façon dont on chasse une mouche inopportune de sa peau qu'à un coup de tapette visant a écraser ladite mouche. Réprimant un léger sourire, l'exilé se dit en son for intérieur que si cet arrancar ne le prenait pas au sérieux, il allait devoir lui montrer de quoi il en retournait. Mais pas tout de suite, d'abord, il fallait le tester ... Heureusement, il arrivait de loin, ce qui laissait a l'ex-capitaine le temps de choisir que faire ... Tosen décida de simplement parer le coup au lieu de placer une contre attaque directe, même si une telle occasion d'infliger des dommages à son adversaire ne se reproduirait surement pas de sitôt. Il incanta donc silencieusement un demi centième de segonde dans sa tête avant de lever sa main, paume ouverte comme pour saisir la lame qui fondait sur lui et de prononcer calmement :

Bakudo no 39: Enkosen !

Le bouclier de reiatsu apparut devant Tosen, parant le coup de sabre de l'arrancar, stoppé dans son élan. Tosen relacha le sort, qui se dissipa aussitôt et lanca un coup de pied délibérément limité en vitesse, juste assez rapide pour ne pas être une porte ouverte a une contre-attaque, mais assez lentement pour être esquivable par l'arrancar légèrement déstabilisé. Ainsi en lancant ce coup esquivable mais pas contrable, Il escomptait bien que ce son adversaire comprenne qu'il aurait pu souffrir une blessure et qu'il n'avait pas affaire au premier venu en matière de duels.

Toujours en son esprit, l'exilé se mit a rire, affichant toujours a l'extérieur son masque impassible. Le duel avait enfin commencé et il frémissait d'envie a l'idée de confronter son pouvoir a celui de l'arrancar, tandis que son pied filait toujours en droite ligne vers le plexus solaire percé de son adversaire.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Ven 22 Juin - 14:44
Son coup de sabre, pourtant porté avec la puissance cinétique de l’élan qu’il avait pris pour rapidement arriver jusqu’à son adversaire, fut parer par un sortilège que le guerrier nomma Enkosen. Coupé dans son élan, le jeune Arrancar brun voulu prendre appui dans l’air afin de ne pas s’écraser sur cette composition spirituelle… qui disparut. Ses primitives intentions éliminées par ce geste plus ou moins inattendues, il se laissa atterrir devant son adversaire tandis qu’un coup de pied le cueillit au creux du plexus solaire… ou plutôt frôla son corps de très peu.

Légèrement surpris par cette parade à laquelle il ne s’était pas attendu – il avait plutôt envisagé de porter un coup de lame à celle de ce Shinigami –, il n’avait pas vu venir le coup dès que le guerrier l’avait amorcé. Il l’avait juste anticipé en un laps de temps suffisamment réduit pour pouvoir l’esquiver. D’extrême justesse. Ulquiorra sentit le pied frôler sa tenue et il fit un bond en arrière pour s’éloigner de lui dans le seul but de mieux analyser son adversaire.

Ainsi, désormais à moins de deux mètres de lui, il le regarda fixement afin de le jauger. Sabre à la main, et légèrement voûté, il se redressa doucement afin de mieux faire son analyse.

De toute évidence, cet homme n’était pas un amateur de combat. Il l’avait compris dès l’instant où il avait senti sa pression spirituelle et la proposition que celui-ci lui avait faite avait d’autant plus confirmé son impression. Toute façon, il avait le sentiment de l’avoir déjà vu à l’œuvre, mais il ne s’occupait que si peu de son environnement et des êtres qui le composaient… il ne se souvenait même pas de son nom – et encore peut-être le lui avait-il dit – alors comment pouvait-il se souvenir de son style et niveau de combat… ? Non pas qu’il souffrait d’un défaut de mémoire quelconque… juste qu’il s’intéressait trop peu… comme suggéré plus tôt.

De plus, ce coup de pied qu’il venait de lui décocher démontrait bien qu’il jouissait d’une certaine expérience du combat. Il l’avait porté sitôt après avoir désactivé son sort de protection et avec une efficacité particulière : il l’avait porté assez rapidement pour ne pas être contré, mais aussi assez lentement pour que l’Arrancar puisse l’esquiver. L’esquiver et ne pas le contrer… et c’était exactement dans cette situation que s’était retrouvée la chauve-souris humanoïde. D’autant plus qu’il n’avait pas pu profiter d’un court moment pour lui saisir ce pied et ainsi retourner cette attaque physique contre lui d’une manière ou d’une autre. Ce n’était toutefois pas si grave. Il aurait bien d’autres occasions de mener ce combat à sa fin au plus vite…

Ce combat promettait de durer, mais en outre d’être relativement tumultueux. Ulquiorra resta alors hésitant pendant un laps de temps…

Devait-il continuer à lui porter des coups de sabres, et cette fois dans l’intention de l’attaquer tout en se défendant ; ou bien pouvait-il se permettre de produire un Cero afin de voir tout de suite de quoi il en retournait… ?

-Je vois bien que tu n’es pas un novice dans le domaine du combat… lui dit-il alors afin de gagner un peu de temps. C’est pour cela que sans plus attendre, je vais me servir de mon épée contre toi, comme je l’ai si bien fait précédemment…

Ainsi, optant plutôt pour le duel au sabre avant de recourir au Cero pour voir l’exacte étendue des pouvoirs de son adversaire, il s’élança sur lui, mettant l’éventualité de lui envoyer un Cero au visage dans un coin de sa tête.

Le combat ne faisait en effet que commencer. Il n’avait pas vraiment envie de perdre du reiatsu dès le commencement, d’autant plus que de toute évidence, son adversaire spirituel ne lui avait même pas encore montré un centième de ce dont il était capable… Il se résolut ainsi à cela.

Cet homme avait visiblement l’intention d’y aller petit à petit, afin de voir comment ils allaient tous deux se débrouiller dans ce duel qui avait, de toute évidence, tout perdu de son caractère amical, probablement suite au refus nonchalant que l’Arrancar avait eu la fâcheuse idée de prononcer à ce Dieu de la mort désireux de le combattre.

Arrivant rapidement à lui, il lui porta un premier coup de taille qui, selon ses nouvelles espérances, engagerait une série d’échanges de coups de sabres qui déboucherait plus tard sur une combat qui endommagerait sans doute davantage la forêt qu’elle ne l’était déjà…

Personne dans la communauté humaine n’y comprendrait la moindre chose, c’était certain…


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Ven 22 Juin - 17:14
Comme prévu, l'arrancar esquiva aisément le coup de pied de Tosen, ainsi qu'il l'attendait. Il sembla ensuite avoir un moment de trouble, que l'exilé n'exploita pas, attendant plutot la réaction du hollow.

-Je vois bien que tu n’es pas un novice dans le domaine du combat… C’est pour cela que sans plus attendre, je vais me servir de mon épée contre toi, comme je l’ai si bien fait précédemment…

"comme je l'ai si bien fait précedemment" ... L'exilé fut décu de cette remarque. Car même si l'arrancar semblait enfin avoir déterré sa combativité, n'en était pas moins qu'il semblait satisfait de ce coup d'épée faible qu'il avait tenté, et qui lui aurait pu valoir de se trouver éventré.

Tosen ne pouvait pas laisser passer ça. Il devait voir s'il pouvait trouver plus de pouvoir chez cet arrancar.
Il vit la lame du Zanpakutô d'Ulquiorra foncer sur lui, dans un coup de taille redoutable pour un arrancar de niveau moyen ou un shinigami de bas étage mais presque dérisoire pour l'ex-capitaine qu'il était. Il para renversé, pointe en bas, puis lanca son mouvement vers le haut, déviant la lame de l'espada, ouvrant ses défenses. Il feinta ensuite un coup de ses doigts tendus, une fois de plus dirigé vers le trou du hollow, avant de reculer promptement, allant se poser d'un shunpo sur un arbre proche.

-Tu sais, espada, si tu veux m'atteindre, il faudra te montrer un peu plus combatif que ça ... dit l'ex-capitaine toujours perché sur son arbre a demi déchiqueté tandis que les yeux verts et impassibles de son adversaire se tournaient vers lui.

Il décida ensuite de prendre l'offensive, jugeant que si l'arrancar attaquait aussi faiblement c'était soit parce qu'il le sous-estimait, soit qu'il n'avait pas encore compris qu'il se trouvait actuellement impliqué dans un combat, et pas seulement un jeu ou l'on coupe des troncs d'arbres pour l'amusement.

Il tint son sabre a la verticale devant lui et choisit d'utiliser le pouvoir de régénération de l'espada no4 pour lui faire comprendre qu'il s'agissait d'un peu plus que de quelques bottes échangées ...

Pleure, Suzumushi !

Le son strident de très haute fréquence qui suivit, Tosen ne l'entendit qu'a moitié, Suzumushi protegeant son porteur de son propre pouvoir. Cependant, l'espada fut totalement immobilisé, un court laps de temps bien sur, subissant le pouvoir du cri de Suzumushi de plein fouet. Il fut totalement immobile pendant une segonde environ, mais c'était bien assez pour Tosen, qui se trouvait maintenant dans la clairière, debout sur la souche terriblement large d'un des arbres qu'il avait tout juste coupés. Trop rapide pour l'oeil humain, l'ex-capitaine avait bondi d'un shunpô aux côtés de l'espada immobile, avait tranché le bras d'épée de celui-ci, voyant avec satisfaction la pointe de celui-ci se ficher dans le sol meuble, puis avait rejoint d'un segond shunpô l'endroit ou il se trouvait désormais.

-As tu compris qu'il ne s'agissait pas d'une plaisanterie, espada ? lanca t'il au hollow dont le bras repoussait a une vitesse démesurée, tache de chair blanche grandissant jusqu'a reformer complètement le membre tranché.

Tosen se retourna vers son adversaire, anticipant sa réaction imminente tandis que celui-ci reprenait ses esprits. C'est l'épée en garde moyenne, tendue légèrement au dessus de l'horizontale qu'il se prépara a la riposte de l'espada, prêt a parer.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Sam 23 Juin - 1:58
Il s’était élancé sur son adversaire en lui administrant un coup de taille avec son sabre, mais visiblement, pour ce dernier cela ne suffisait pas. Il lui fallait faire sortir un peu plus de combattivité pour parvenir à le satisfaire et Ulquiorra commença à se dire qu’il faudrait qu’il commençât à sortir le grand jeu dans les prochains instants qui suivront ce duel. En tout cas, pour commencer, le Dieu de la mort para son coup pointe en bas et en profita pour dévier la trajectoire de sa lame en la redirigeant vers le haut. Ainsi, sabre dévié et pointant vers le haut, la défense percée, l’Arrancar était exposé à son adversaire… Cette fois, son impression était bel et bien confirmée : il fallait qu’il sorte le grand jeu. S’il voulait que ce combat tourne court, mais également s’il souhaitait en réchapper en un seul morceau…

Suite à sa parade, son adversaire le feinta, puis se déplaça d’un coup de Shunpô jusqu’à un arbre, sur lequel il se posa. Ulquiorra redirigea alors son regard émeraude sur lui et le Shinigami lui fit bien clairement comprendre que s’il ne déployait pas rapidement tous ses talents, il ne l’atteindrait jamais et serait rapidement défait. Le jeune homme à la peau sans couleur allait alors répliquer pour lui donner satisfaction, en lui portant un coup dans lequel il mettrait deux à trois fois plus de forces que le précédent, mais l’aveugle le devança…

Il leva son sabre à la verticale et, après sans doute avoir lancé une incantation visant à libérer les pouvoirs de son arme spirituelle, une forte vibration se fit sentir, suivi d’un son haut dans les aigus, flûté, strident… une attaque de Zanpakutô assez puissante pour qu’Ulquiorra se figeât. Ses yeux étant furtivement illuminés d’une lueur de surprise très brève, son corps fut paralysé et ses jambes eurent un début de défaillance. Cet état dura dans les alentours d’une petite seconde…

… une seconde qui en valait bien plus d’une…

Son adversaire profita en un éclair de son état léthargique pour faire un nouveau Shunpô afin d’atterrir à ses côtés, faire mordre sa chair à la lame de son sabre qui trancha impitoyablement son bras qui tenait Murcielago. Le morceau de bras voleta alors en faisant ou couple de tours sur lui-même et lâcha le sabre lorsque celui-ci se ficha dans le sol, poursuivant ainsi tout seul son élan et finissant par s’immobiliser définitivement par terre, un peu plus loin que le sabre, après quelques tonneaux.

Le jeune Arrancar regarda son bras droit duquel il ne restait pas grand-chose. Il lui restait juste un petit morceau, le quart de son bras. Seulement, cela ne dura pas bien longtemps…

Effectivement, la technique bien particulière de la régénération instantanée qu’il avait été le seul parmi les Arrancars à conserver, s’opéra presque immédiatement après que cette partie de son corps eût été coupé. Un morceau jaillit tout d’abord de son bout de bras restant, bientôt suivi par des bouts de chair qui s’abattirent dessus, produisant un bruit de nuance mécanique mêlé à un son semblable à de la chair qu’on déchire, créant ainsi un mélange plutôt particulier… le tout à une vitesse alarmante qui rendit le processus de régénération fidèle à son nom.

Pendant ce temps, l’homme aux longs cheveux s’enquit auprès de lui avec une question rhétorique lui demandant s’il avait bien compris que ce combat n’avait rien d’un jeu entre deux vieux amis… Le Hollow humanoïde lui lança alors un regard fixe et pénétrant, accentué par sa couleur vert émeraude…

Celui-ci s’était remis en position de garde et semblait attendre le moment de la riposte de son adversaire Arrancar qui lui donnait tant de fil à retordre pour déployer tous ses talents dans ce duel qu’il livrait – Ulquiorra en était dorénavant encore plus sûr après l’attaque physique qu’il venait de lui faire subir – pour se frotter à lui.

Sans rien riposter, il effectua un Sonido pour aller récupérer son Zanpakutô qu’il arracha du sol avec un simple geste du bras, jeta un dernier coup d’œil à son adversaire et finit par prononcer un simple mot en guise de réponse…

-Bien…

… avant de disparaître subitement pour réapparaître derrière son adversaire privé de sa vue, son sabre dans une main, prêt à lui pourfendre le dos en y allant cette fois-ci plus sérieusement, une détermination nouvelle pouvant se lire dans son regard vert sempiternellement inexpressif.

La lame de Murcielago, préparée à l’attaque derrière l'épaule de son manieur, fendit alors l’air en direction de son adversaire au moment même où le Sonido du pleureur le conduisit de manière aussi instantané que sa régénération dans le dos de sa victime, cible de son acier, celui-ci prêt à mordre sa chair…

… à une vitesse et une force impitoyables, ainsi que le voulait son adversaire…


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Sam 23 Juin - 7:23
Tosen vit l'arrancar se diriger vers son sabre une fois son bras entièrement repoussé. Il le sentit bouillant en son intérieur, prêt a lancer le véritable duel ...

-Bien…

Ce simple mot était parfaitement a sa place et Tosen sentit qu'enfin il avait réussi a impliquer ce fichu arrancar dans le combat. Sentant parfaitement sa présence spirituelle disparaître pour réapparaitre dans son dos, l'exilé se sentit insulté. Ce hollow pensait-il donc que l'ex-capitaine était un pauvre infirme qui ne sentirait pas sa présence a cause de ses yeux aveugles ?

Tosen, agacé, se retourna, assènant un énorme coup de sabre a la lame de l'arancar, leurs énergies spirituelles se déchainant en un halo autour d'eux tandis que chacun tentait de se montrer plus fort que son adversaire, pressant sa lame de toutes ses forces.

-Crois-tu que j'aurais survécu toutes ces années si mon aveuglement avait été un handicap, arrancar ? Crois tu que quelque chose d'aussi bas pourrait m'atteindre ?
dit il doucement a l'espada , Saches que je ressens le moindre de tes mouvements, même mieux que tu ne vois les miens grace a tes yeux ! ajouta t'il criant presque en accentuant la pression de sa lame sur celle de l'arrancar.

Il lanca alors son pied dans le genou de l'espada, brisant leur combat de forces, s'envoyant d'un shunpô sur le sommet d'un arbre voisin. Bien, cet espada lui réservait donc quelques coups en traitre, hein ? Eh bien il allait en être pour ses frais. Tosen revint d'un shunpô vers l'espada qui restait toujours aussi impassible, ne retentant pas la manoeuvre de tout a l'heure, sachant pertinamment que cette fois-ci il n'était pas étourdi. Se posant a une dizaine de pas, il s'avanca en garde haute, puis lanca son assaut, une feinte du buste, suivie d'un double estoc bas en direction du ventre de l'espada. une attaque redoutable qui avait donné d'excellents résultats avec la plupart des adversaires.

Cette technique avait a la base un modèle: l'estoc d'oltto, qui consistait a un feinté de coup de pied bas, suivi d'une feinte d'estoc puis d'un violent coup de taille. Tosen l'avait réadaptée a son style personnel, remplacant le feinté du genou par une feinte du buste, préservant son équilibre et gagnant en élan pour le double estoc, qui consistait a un premier estoc, feinté, puis un deuxième, la véritable attaque. Il n'avait en réalité été paré qu'une fois, par un jeune shinigami désormais décédé, qui, de ses deux cimeterres avait ignoré la première feinte, paré la segonde d'un croisé, bloqué l'attaque de la même manière et, après avoir rapidement désengagé ses sabres, envoyé un coup de pied dans le plexus de Tosen.

Tandis qu'il engageait sa feinte du torse, l'ex-capitaine s'interrogea sur un fait évident: Ulquiorra n'avait toujours pas libéré son sabre. Il éspérait néanmoins qu'il réussirait avec cette botte a le faire sortir ... Il voulait que son adversaire le combatte le plus sérieusement possible ...


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Sam 23 Juin - 12:28
Il avait récupéré son sabre après s’être fait tranché le bras, lui-même s’étant instantanément régénéré après avoir été victime de la morsure de l’acier ennemi… Il avait murmuré un simple mot pour signaler qu’il se décidait à être motivé pour un véritable combat de guerriers spirituels… Il avait fait un Sonido qui l’avait mené jusque dans le dos de son adversaire et préparé une attaque au sabre portée avec une implacabilité qui ne faisait que compléter son mot éloquent… Il avait porté son attaque, sa lame fendant l’air dans le dos de son adversaire, à une vitesse qui faisait même siffler l’air et l’acier…

… et son coup fut paré. Le jeune Arrancar aux cheveux couleur de nuit s’y était quelque peu attendu, ce qui fit que cette fois, son expression impassible ne fut pas trompeuse et dissimulatrice d’une quelconque émotion. La lame du Zanpakutô de son puissant adversaire était venue à la rencontre de la sienne, avec une violence qui fit éclater un puissant halo suscité par la collision brutale de leurs deux énergies spirituelles. Ce phénomène fit par ailleurs comprendre à l’Arrancar que son attaque dans l’angle mort avait atteint son amour-propre… et en tout cas pas en bien.

Il mit alors les deux mains sur le tsuka de son katana et rivalisa de force avec la pression que le guerrier adverse exerçait sur sa lame et regarda son adversaire dans le verre de ses lunettes. Cela pourrait sembler quelque peu étrange pour quelqu’un de… normalement constitué, dirons-nous, mais l’effort physique que devait faire Ulquiorra n’avait pas l’air de déformer le visage de celui-ci sous le coup d’une quelconque émotion résultant d’un tel déploiement de force. Mais sa position de jambes le maintenant en équilibre, sa masse musculaire étant parfaitement adaptée au maniement de son sabre et son reiatsu rivalisant avec celui du Shinigami, tout en étant légèrement inférieur à lui, l’avantageaient, lui de son côté, pour mener à bien la rivalité.

Pendant que leurs lames se pressaient alors l’une contre l’autre comme si chacune voulait haineusement fendre l’acier de l’autre, l’aveugle froissé lui susurra des mots à l’oreille. Des mots lui signifiant bien que malgré sa cécité, il devait sa survie à tous les combats qui avaient peuplé sa carrière de soldat spirituel au fait qu’il ait pu, ainsi qu’Ulquiorra l’avait supposé, se reposer sur ses quatre sens restants. Il finit même par lui déclarer qu’il pouvait discerner le moindre de ses mouvements, ce qui était pour beaucoup dans sa dernière parade.

Finalement, ce fut lui, le guerrier à l’épiderme sombre, qui mit fin à ce combat de force en envoyant son pied heurter le genou de l’Espada pendant qu’il s’éloignait à nouveau à coup de Shunpô. Ulquiorra se servit alors d’un Sonido en ignorant la douleur minime qui cuisait à moitié son genou.

Le dos légèrement voûté, signifiant qu’il se sentait définitivement impliqué dans ce combat, il regarda son adversaire de là où il se trouvait, se mettant une nouvelle fois à réfléchir à toute vitesse. De toute évidence, en choisissant de combattre à coups d’échange de sabre, il ne faisait qu’éterniser leur affrontement… Le manche de Murcielago tenant désormais dans chacune de ses deux mains, suite au duel de force physique que les deux adversaires venaient de livrer, il finit par n’en venir plus qu’à cette solution.

Une solution qu’il pouvait maintenant envisager, puisque son adversaire était quelqu’un de coriace et dont chacun des coups de sabre étaient vivants, animés d’une férocité à toute épreuve qui, elle-même, donnait son âme au combat qui risquait de saccager la forêt…

Finalement, ses réflexions tournant court et ayant désormais son idée pour la prochaine attaque qu’il enverrait à cet homme qui était parvenu à faire ressortir son esprit combattif, il leva une nouvelle fois le regard vers l’intéressé. Le puissant Dieu de la mort se déplaça à nouveau de l’endroit où il était pour lui foncer dessus, et ce en se servant d’un nouveau pas éclair et lui administrer une attaque dont le plus grand taux de réussite reposait surtout sur la feinte qui la composait. Fermant les yeux et leva doucement le bras, le doigt tendu vers son adversaire, Ulquiorra décida de ne jamais le laisser arriver jusqu’à lui…

Une lueur éblouissante, verte comme ses yeux, grandissant plutôt rapidement naquit du bout de son index, relâchant bientôt un puissant et épais rayon spirituel de couleur vert foncée qui se dirigea à pleine vitesse sur son adversaire. Lancé dans son attaqué feintée, Ulquiorra se demandait s’il serait cette fois pris par surprise, coupé dans son élan et, peut-être, contraint de fuir, mais l’effet de surprise n’était pas vraiment l’effet recherché.

En tout cas, il baissa son doigts, cherchant à savoir si son adversaire s’en était sorti en tentant de cherchant des yeux à travers l’épais brouillard que sa puissante attaque avait soulevé. Toutefois prudent, brandit derechef sa lame devant lui, redressant ainsi sa garde, prêt à parer la moindre contre-attaque.

-Je n’ignore pas tout cela… dit-il tout simplement. Mais je tenterai désormais coup après coup d’abattre ma lame sur ta tête.

Il sentit ensuite un soupçon d’énergie spirituelle sur laquelle, tout en restant sur la défensive, il se rua aussitôt, sabre préparé au nouvel assaut lancé tout de suite après le Cero, optant cette-fois-ci pour une attaque de front.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Sam 23 Juin - 15:27
Si Tosen n'avait pas commis l'erreur de trop engager sa feinte, les dégats auraient été terribles. A en juger par la profonde déforestation derrière lui, le cero de l'arrancar n'était pas du genre a faire rire. Dans la fumée grise, caché des yeux émeraude de l'arrancar, Tosen souriait.
Enfin son adversaire se livrait pour de bon, le combat avait désormais commencé.

Lui même avait recu une partie du cero, arrachant le haut de son habit, dénudant son épaule gauche. S'il avait lancé son attaque ne serait-ce qu'une segonde plus tard, l'arrancar l'aurait surement presque tué. Décidant d'arrêter le combat sabre a sabre a proprement parler et d'enfin en arriver aux choses sérieuses, faute de quoi ni lui, ni son adversaire ne finiraient leur combat en bonne et due forme, ce qui pourrait s'avérer embêtant.

Ah, il voulait jouer a ce jeu ... Eh bien Tosen lui donnerait satisfaction. Il allait utiliser l'une des techniques de son sabre. Il ne s'en servait que rarement et, au vu de sa puissance, on comprenait aisément pourquoi. C'était le genre de technique qui faisait immédiatement peser le combat en votre faveur, Il allait pousser Ulquiorra dans ses derniers retranchements, le forcant a réagir car l'ex-capitaine savait qu'il ne sortirait pas indemne de son attaque.

-Je n’ignore pas tout cela… entendit-il, Mais je tenterai désormais coup après coup d’abattre ma lame sur ta tête.

S'élevant légèrement et silencieusement en l'air, Tosen leva son sabre et lui fit décrire un long cercle autour de lui, lui donnant un plus grand rayon qu'a l'habitude, afin d'augmenter sa zone d'effet et ainsi d'empêcher l'espada d'esquiver. Des centaines de milliers d'images de la lame de Suzumushi se formèrent au fur et a mesure que le sabre décrivait son cercle. Concentrant son esprit, il décida d'attaquer avec la pleine puissance de la technique, chose rare pour l'exilé ... Pendant ce temps, l'espada ne pouvait toujours pas le voir, tandis que la fumée commençait seulement a se dissiper et qu'il s'était bêtement jeté dedans avant qu'elle ne soit complètement disparue, sabrant l'air d'un énorme coup de sabre juste après que Tosen aie pris de la hauteur.

Benihikou.

Dit Tosen d'un air grave. En effet, la technique de Suzumushi ne devait pas être prise à la légère ... les millions d'images de la lame de suzumushi laissées comme une trainée derrière le sabre brillèrent et filèrent droit vers l'arrancar.

L'exilé sentit le hollow évolué parer quelques unes des premières lames, pris de panique par cette attaque arrivant dans son angle mort, puis une onde de douleur tandis que certaines pénétraient sa chair. Tosen maintint l'arme active et s'éloigna, envoyant des vagues de lames a chaque coup de sabre qui fendait l'air, partant toutes en direction de l'espada. Tosen continuait ainsi de lui envoyer rafale sur rafale, tout en préparant dans sa tête sa petite idée quant a la réaction de l'espada et ce qu'il en ferait.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Dim 24 Juin - 19:22
Tout en sachant que son adversaire avait bien sûr survécu à son Cero mais qu’il lui réapparaîtrait certainement dans un état peu désirable, Ulquiorra s’était jeté dans le brouillard qu’il avait soulevé avec la déforestation que son Cero avait produite. Bien sûr, s’il n’avait fait choisi de faire en même temps preuve de prudence en commettant cet acte de témérité, il aurait été bien plus rapide… Mais, après avoir pénétré le nuage de poussière, il fendit l’air pile à l’endroit où il sentait que se tenait le Shinigami… lorsqu’il perçut l’énergie spirituelle de son adversaire s’élever dans les airs. Stoppant net sa course dans la couche de poussière, se disant qu’il avait au moins tenté sa chance, il crut entendre le sabreur prononcer une nouvelle incantation du Shinigami en rapport avec une de ses techniques de sabre trancheur d’âmes.

Immobile et préférant conserver sa garde, il ferma doucement les yeux, se concentrant sur son adversaire via son reiatsu. Il sentait venir une attaque un peu plus redoutable que celle de tout à l’heure, mais il ne projetait pas encore de recourir à la Resurrección. C’était encore bien trop tôt… Il ouvrit doucement les yeux et put s’apercevoir que le nuage de poussière avait un peu perdu de son opacité.

Puis, sentant le danger arriver, il ressortit d’un bond du nuage de poussière alors que son adversaire venait de donner un coup de sabre qui avait sûrement été le coup d’envoi d’un escadron de lames, toutes à l’effigie de celle de son sabre, en plein sur sa personne. Tout d’abord, il prit soin d’utiliser son Hierro afin de faire baisser son taux de vulnérabilité face à cette attaque qui ne le laisserait sans doute pas indemne.

-Intéressant… Il m’accule avec une technique nombreuse et rapide, mais il a aussi construit son attaque de sorte à me laisse le moins d’échappatoire possible… pensa l’Arrancar.

Lorsque l’essaim de lames arriva sur lui de façon aussi féroce qu’impitoyable, il parvint à en parer quelques-unes, mais une poignée d’entre elles parvinrent à percer la défense que lui procurait sa peau de métal et se fichèrent dans son corps. Par mesure de sécurité, il fit alors un Sonido afin d’échapper au reste de l’attaque… seulement, le Shinigami infirme n’en restait pas là : continuant de l’assaillir en lui envoyant une rafale de lames après l’autre, il semblait vouloir laisser à l’Arrancar le moins de répit possible.

Ainsi le fait était vraiment là : face à un adversaire de sa trempe, il fallait rapidement sortir le grand jeu, sinon le combat ne tournerait pas en rond, mais rapidement à son désavantage…

Il fit ainsi un Sonido pour se retrouver très haut dans les airs et ainsi augmenter ses chances d’échapper à cette attaque si dangereuse. Une fois qu’il se retrouva suspendu en l’air, à une distance suffisamment respectable de son adversaire pour pouvoir esquiver la prochaine attaque s’il en faisait une autre, il put même avoir l’occasion de vérifier accessoirement les dégâts que leur combat avait déjà commis… en effet, l’océan d’arbres avait subi énormément de dégâts… Il retira de son corps la lame qui y était entrée en bravant sa technique typique des Hollows. Après l’avoir ôtée de son corps, il la garda dans sa main et regarda son adversaire… un bref instant.

Celui-ci n’était évidemment pas ressorti de son rayon énergétique en un seul morceau, étant donné qu’il l’avait pris par surprise alors qu’il était à peine lancé dans l’élan de son attaque feintée (oui, à peine, ce qui avait dû lui permettre d’y survivre). Son vêtement avait été endommagé, arraché par la force du Cero, laissant ainsi une parcelle de son corps à découvert… cette dernière se trouvant être son épaule gauche.

-Tentons un nouveau coup surprise… Mais je ne compte pas lui dévoiler maintenant ma Resurrección…

Après s’être dit cela, il vit que son opposant s’était quelque peu éloigné tandis que son attaque sévissait sur lui, mais il n’en démordit pas. Cette fois, il ne le rejoindrait pas en courant, mais à coup de Sonido, d’autant plus qu’il n’y avait rien pour protéger cet homme de son champ de vision. Il se doutait bien que celui-ci parviendrait certainement à éviter l’attaque qu’il lui préparait, mais il tenterait tout de même le coup…

Ainsi, avant de se jeter à nouveau dans la gueule du loup, et comme il ne savait pas quoi faire d’autre de son petit butin, il lança la lame qu’il gardait dans sa main avec une force suffisante pour que celle-ci arrive à pleine vitesse sur sa cible. Une sorte de retour à l’envoyeur… Ulquiorra se douta que le Shinigami penserait cela pour un nouveau tour idiot visant à taquiner derechef son amour-propre, mais il n’en avait que faire. Lui ne faisait que défendre sa peau et chercher à amener ce combat à sa fin, il ne prêtait nullement attention à l’effet que ses idées pouvaient faire sur le duelliste.

Ceci dit, sitôt après avoir fait son lancer, il exécuta son Sonido et arriva à quelques centimètres de sa cible, sa lame pointée droit vers son visage, juste à quelques centimètres de son visage, entre ses lunettes et son nez…

-Tes attaques sont puissantes… Mais veille tout de même à ne pas me sous-estimer…

Tout en susurrant cette réplique qui – sans oublier le fait qu’elle pourrait elle aussi piquer son destinataire – faisait sans nul doute suite à celle qu’il avait précédemment lancée, il continua de regarder son adversaire ainsi que sa lame qui fusait à pleine vitesse, droit sur le visage de sa cible…


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Lun 25 Juin - 18:54
Tosen vit l'arrancar sortir de sa pluie de lames, étonnament peu affecté de cette technique pourtant assez puissante ... Bon, au moins suivait-il parfaitement ce que l'exilé avait prévu: il était sorti d'un sonido assez vif, et allait maintenant surement l'attaquer directement, se mettant assez proche de lui pour l'atteindre au corps a corps ... Tosen avait presque fini d'incanter ...

Tosen sentit d'abord la lame que lui lançait l'arrancar, sans une très grande conviction. Il l'esquiva d'un bond et tendit la main, paume en avant devant son torse, anticipant la suite. Lorsque l'arrancar arriva au terme de son sonido, l'exilé sut sans même ressentir le reiatsu chantant de l'acier, qu'il s'appretait a lui trancher l'épiderme.

L'ex-capitaine fut enchanté de la proximité a laquelle l'espada se trouvait a présent par rapport a lui.. Il n'imaginait pas qu'il viendrait a aussi courte portée ... Tant pis pour lui. Il sentit la lame arriver droit vers son point vital, entre le nez et le front, il s'écarta donc légèrement avant de relacher la puissance accumulée dans sa main.

Hadō no sanjū san : Sōkatsui

Cria t'il en voyant le feu bleu partir sur le hollow, le heurtant de plein fouet. Une technique de cette puissance a aussi faible portée ... L'espada avait du en patir sérieusement ... Cependant, l'exilé voulait être sur de ne rien laisser au hasard.

Bankai ... Enma Koroogi.

Dit il dans un murmure. L'anneau de son sabre se sépara, devenant dix fois plus gros et se scinda en dix gros anneaux métalliques qui fusèrent aux quatre coins de la clairière. Un rai d'obscurité passa a l'intérieur de chacun des cercles puis forma un immense dôme, devenu sphère car il avait été matérialisé en l'air. Les deux combattants étaient presque entièrement enfermés lorsque Tosen se permit une dernière parole ...

-Maintenant, espada, tu vas vivre mon quotidien ... Et même pire ...

Une fois que les deux ennemis furent entièrement enfermés, L'exilé se mit en garde, suzumushi devant lui, prêt a attaquer l'arrancar dont il sentait la présence spirituelle a une dizaine de mètres devant lui, restant hors de portée du sabre du sourd-aveugle privé du gout et de l'odorat, qui n'avait même plus la faculté de sentir le reiatsu de l'ex-capitaine.. Le hollow était pris au piège désormais. Tosen se permit un sourire en pensant a ce qui devait se passer dans la tête de son vis a vis ...


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Mer 27 Juin - 15:57
En premier lieu, Ulquiorra s’était bien douté que son adversaire n’esquiverait qu’aisément son lancer de lame, à une distance pareille qui plus est… C’était une des raisons pour lesquelles il s’était tant rapproché de lui afin de lui porter un coup de sabre au corps-à-corps à très courte distance… seulement, l’homme à qui était destiné cet honorable coup de lame sut être suffisamment rapide pour l’éviter d’un bond et prononcer le nom d’un sort tel que celui qu’il avait pu avoir l’occasion de voir tout à l’heure… L’Enkosen, s’il se le rappelait bien…

En l’occurrence, celui qu’il lui jetait cette fois était le sort nommé Sôkatsui. Sentant le danger arrivé à pas de géant, il fit un bond en arrière en mettant ses bras en protection pendant le très bref instant où son opposant récitait le nom du sort et ce dernier l’atteignit à peine alors qu’il avait terminé ce double geste.

Un sort de ce niveau lancé à bout portant, par un Shinigami supérieur à lui en question de puissance… l’Arrancar au teint de lys perdit pendant un court instant ses facultés physiques et mentales avant de reprendre ses esprits après une poignée de secondes. Il fit alors un dérapage dans le vide et, le corps fumant, releva la tête vers le Shinigami qui murmura quelque chose en manipulant son sabre d’une manière assez spéciale…

Ulquiorra l’observa. Cela signifiait-il que… ?

Il vit alors tout ce qu’il se passa devant lui sans faire le moindre geste, attendant que tout cela se passe et convaincu que le Shinigami passait enfin à l’étape supérieure. L’anneau qui se trouvait au niveau de la tsuba du Zanpakutô en sortit, son diamètre augmenta et il se multiplia en une dizaine d’autres anneaux de métal de la même taille que l’original. Ceci fait, ils fusèrent chacun aux quatre coins de la forêt, comme si une quelconque force centrifuge les y avait soudainement projetés… Puis l’Arrancar vit un faisceau obscur germer au centre de chaque cercle avant de gagner en dimensions à une vitesse colossale et forma rapidement un dôme qui se referma assez rapidement.

Cependant, avant que la sphère noire ne se ferme, l’auteur de ce phénomène lança à l’Arrancar sa dernière réplique avant qu’ils ne soient tous les deux – et surtout lui – coupés du monde : le jeune homme à la peau sans couleur vivrait désormais la cécité jusqu’à nouvel ordre… en pis ?!

Il n’eut pas le temps de se poser davantage de question… Le globe se referma enfin, achevant de l’isoler au monde entier.

Il ne vit plus rien…
Il n’entendit plus rien…
Il ne sentit plus rien…
Il… ne toucherait plus rien… ?

Cela demanderait confirmation. En particulier et en premier lieu.

-Hm… C’est bien ce que j’imaginais… Il a enfin libéré le pouvoir de son sabre. Moi qui comptais l’amener à l’utiliser, j’admets être quelque peu surpris… Je n’avais pas une telle image de sa libération. pensa-t-il tout d’abord.

Ensuite, réfléchir. Maintenant que cet homme venait d’activer son Bankai, il devrait sans doute recourir à sa Resurrección pour s’en sortir. En effet, il ne pouvait plus rien sentir… même le moindre soupçon d’énergie spirituelle parvenait à échapper à son sens de perception sensorielle. Le combat se corsait… et ce de façon plus grave qu’il ne l’imaginait.

Pris au piège, il ne voyait plus qu’une seule solution : étant donné qu’il ne pouvait pas le sentir, il devait se concentrer fortement sur le moindre contact physique qu’il ressentirait. Il devait en premier lieu vérifier si son sens du toucher avait été épargné par le Bankai adverse. Si tel était le cas… alors il avait la solution à portée de main pour s’en sortir.

Seulement, il lui faudrait être patient, coriace et très méticuleux. Dans une situation pareille, la moindre déconcentration, le moindre faux pas représenterait un pas de plus sur la ligne droite menant à la mort.

Sachant bien que cela ne changerait pas grand-chose à sa situation visuelle, il ferma les yeux afin de renforcer sa concentration.

Il ne savait pas où il se trouvait, mais il était certain que, à son contraire, il l’entendrait parfaitement parler.

-Qu’attends-tu… ? dit-il.

Une incitation à l’attaque. Il se trouvait à la merci de son adversaire, sûrement à la grande jubilation de ce dernier…

Pourquoi ne pas se servir de ça pour le pousser à porter son premier coup ?


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Mer 27 Juin - 16:48
-Qu’attends-tu… ? dit l'arrancar désormais plongé dans l'ombre

Tosen garda son sourire. Même ainsi, il gardait son aplomb. c'était vraiment un combattant exceptionnel. Cet espada valait vraiment la peine d'être combattu ...

Néanmoins, l'ex-capitaine revint directement a son combat, rangeant dans un coin ses pensées, reprenant le masque du tacticien habile qu'il était. Cet arrancar voulait qu'il attaque, c'était évident. Comme Kenpachi, il voulait se battre et surement s'imaginait-il déja, comme lui, l'attraper lorsqu'il serait transpercé ... Un nouveau sourire naquit sur les lèvres de Tosen. Non, le cuarta espada n'avait quand même pas l'intention de suivre un plan aussi idiot ...

Il allait peut-être tenter de lancer sa resurrecion, prendre la forme de cette gigantesque chauve-souris noire et tenter de percer l'Enma Koorogi avec sa lance ... peut être allait-il tenter de le percer avec son cero ... En tout cas, Tosen voulait qu'il le fasse. Ainsi, il comprendrait que son bankai ne pouvait être dissipé que s'il était vaincu ou le dissipait. Le désespoir l'envahirait immédiatement et il se trouverait ainsi a sa merci ...

Tosen devait néanmoins commencer a attaquer. Cela faisait bien dix segondes que l'espada tentait de se repérer ... Pauvre fou, songea t'il ...

Il passa d'un shunpô derrière l'arrancar, le sabrant aux mollets avant de s'écarter d'un segond bond. Il avait un plan en tête, un plan qu'il avait mille fois eu le temps d'élaborer pour ne plus jamais être défait comme il l'avait autrefois été ... Et l'arrancar allait en faire les frais.

Il sentait le saignement de l'arrancar blessé, cependant, comme il s'y attendait, le hollow ne cédait pas a la panique. Il allait le saigner, petit a petit. Il ne lui porterait aucun coup puissant, juste des estafilades comme celles-ci. Et une fois que le hollow serait assez affaibli, il sortirait enfin son ultime ressort. La technique qu'il avait mis longtemps a imaginer. Si simple ... Mais ô combien efficace ....

Tosen fila dans un coin de son bankai, hors de portée de sabre et suffisemment loin pour esquiver balas et ceros ... Son sourire amusé n'avait toujours pas quitté son visage ...


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Jeu 28 Juin - 15:04
Privé de tous ses sens, Ulquiorra attendit bien sagement, à des lieux de céder à des émotions stupides et frivoles comme la panique ou l’anxiété. Les yeux fermés, la garde dressée devant lui alors que son adversaire désormais à l’abri de sa perception se trouvait sûrement dans son dos, il guetta le moindre contact physique qui s’établirait entre eux… Ou alors sans doute ce contact ne se sentirait pas, mais la douleur peut-être… ?

En tout cas, si cet homme s’imaginait le voir libérer son Zanpakutô tout de suite, il se fourvoyait. Et ce pas qu’un peu. Et il n’avait pas non plus très envie d’utiliser un Cero afin de détruire cette sphère éliminatrice des sens de se victime avec une quelconque attaque telle qu’un Cero ou autre attaque… il ne savait que trop bien qu’il ne pourrait pas venir à bout de ce Bankai. Il se doutait bien aussi qu’un Gran Rey Cero ne servirait pas davantage à grand-chose… Il ne devait s’en sortir qu’en se fiant à son instinct… tout en gardant sa sérénité… ce qu’il arrivait à faire en toute circonstance, bien sûr.

En tout cas, maintenant, il attendait que son adversaire spirituel arrive pour lui porter son coup. Sans doute cherchait-il réellement à ce qu’il tente quelque chose pour s’en sortir… ?

Ses réflexions tournant encore une fois court, il se mit à sentir quelque chose au niveau de ses mollets… des coups de sabre. Le Zanpakutô de son adversaire déchira sa chair au niveau de ses mollets et son bras partit à ce moment-là, tout seul, presque indépendamment de sa volonté tant sa concentration avait été à son comble. Son sabre fendit alors l’air dans le but de trancher n’importe quoi, tant qu’il s’agissait d’une partie du corps de son bourreau… sa lame ne mordit rien, ne toucha rien. Le Shinigami avait été plus rapide que lui. Très intéressant…

En tout cas, il en était désormais sûr : le sens du toucher ne lui avait pas été soustrait.

Alors qu’un liquide chaud coulait de ses mollets le long de sa peau, collant ses vêtements contre celle-ci, il resta immobile, la question de déchaîner sa Resurrección se faisant plus imposante encore, prenant de plus en plus de place à chaque seconde… Quelle futilité ! Utiliser sa forme libérée alors que son adversaire allait se faire un malin plaisir de le lacérer de toutes parts ? Bien sûr il pourrait aisément utiliser ses ailes pour l’envoyer faire un vol-plané en le blessant légèrement au prochaine coup qu’il portait… mais il s’agissait en l’actuel instant d’un adversaire plus fort que lui. Et même si l’écart était léger, il n’était pas à négliger.

-Que cherches-tu ? demanda-t-il finalement. À ce que je te montre davantage ce dont je suis capable ? Ou bien que je tente de briser cette prison dans laquelle tu nous as enfermés ? il ouvrit doucement les yeux. Ce combat t’aurait-il rendu plus arrogant… ?

Encore de la provocation. Non pas que ça lui plaisait vraiment, que ça l’amusait de jouer ainsi avec les nerfs et l’amour-propre de son adversaire, mais c’était surtout qu’il voulait que celui-ci cesse de le croire assez désespéré pour faire des gestes irréfléchi à chaque fois qu’il lui laissait un moment de répit entre chaque attaque.

Il avait voulu un combat ? Pour frotter sa puissance à celle d’un Arrancar de sa force, qui plus est ? Alors qu’il le mène jusqu’au bout. Sans plus tergiverser.

Ulquiorra ne voulait aucunement être ménagé inutilement.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Dim 5 Aoû - 9:26
Visiblement l'impassible arrancar n'avait pas de réelle envie de se battre et cela énervait Tosen au plus haut point.
Enfin quoi ! C'aurait été plus intéressant s'ils avaient combattu avec motivation !

-faisons contre mauvaise fortune bon coeur ... se dit l'aveugle en se préparant a son attaque

Il savait exactement ce qui pouvait causer sa perte ici. son attaque ne pouvait passer inapercue et un combattant de la classe de son adversaire le trancherait serieusement s'il en avait l'occasion. De plus, vu le mouvement de réflèxe de l'espada, qui l'avait loupé mais de peu, Tosen allait devoir se montrer très attentif a la facon dont il allait mener sa prochaine attaque.

Parallèlement, l'orgueil et la vanité de son adversaire lui avait fait garder des techniques en résèrve, ce que Tosen trouvait tout a fait ininteressant et égoiste, il décida donc de ne plus du tout épargner son adversaire. désormais ils allaient commencer a se battre pour de vrai.

Réflechissant a son attaque, l'ex-capitaine vint se placer a quelques mètres de l'espada, totalement indétectable. Il jaugea longuement son adversaire, se demandant de quelle facon il allait bien pouvoir l'attaquer en essuyant une riposte minimale voire sans en subir ...

Soudain, il pensa a une chose totalement absurde mais qui pouvait marcher, quelquechose de si évident qu'l n'y avait pas pensé avant. Tosen se placa derrière l'arrancar.

Tendant ses doigts devant lui, il laissa échapper une légère pression de la pointe de ceux-ci, manipulant son pouvoir pour que l'arrancar la détecte alors que d'un même mouvement, il se placait derrière lui d'un shunpo, lancant son sabre dans un mouvement coulé au niveau des épaules de l'arrancar. Si l'exilé avait raison, l'espada attaquerait vers la pressionet recevrait le coup dans le dos. Mais Tosen savait pertinemment que le sinistre arrancar verrait surement le piège, voila principalement pourquoi son coup était presque une parade plus qu'une attaque directe ...

Tosen était en pleine action, dans son combat, un grand sourire aux lèvres ... La suite serait surement interessante !


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Mar 4 Sep - 16:46
[HRP : Sincèrement désolé pour l'attente...]

Il attendit patiemment, le dos bien droit, sa main droite tenant son sabre au bout de son bras pendant le long de son corps, sa main gauche glissée de moitié dans la poche de son hakama blanc maculé du flot écarlate qui en coulait. Il ferma les yeux, se concentrant sur un prochain semblant d’attaque qui pourrait venir d’un côté ou de l’autre, d’un moment à l’autre…

Sa provocation avait-elle donc eu un effet non désiré ? Ou plutôt… cet intrépide combattant avait-il compris que le silence était le meilleur des mépris ? Ou alors… lui préparait-il tout simplement un plan ? Il espéra seulement que, si c’était bien sûr le cas, il était en train de réfléchir à un stratagème relativement réfléchi, que son Bankai ne le mettrait pas sur la voie de la superficialité. L’idée d’insister en lui demandant s’il avait peur lui traversa d’ailleurs légèrement l’esprit, mais il choisit de ne rien dire, préférant le laisser songer, le laisser trouver un moyen de le distraire, de déployer de plus grands moyens qu’avant… que maintenant encore.

Puis de toute manière, cela lui permit de réfléchir plus profondément à sa propre manière de procéder. Libérer sa Resurrección maintenant alors qu’il était en position de notable désavantage et qu’il risquait d’être grièvement blessé malgré tout ne le séduisait pas vraiment… même si la logique du monde spirituel voulait qu’un Bankai soit battu par un autre Bankai… ou une Resurrección, il préféra éviter le risque d’être malmené en libération et d’être acculé au tout dernier acte du combat. Il voulait pour le moment garder son mode libéré sous son aile mais son adversaire désirait plus de motivation, plus d’adversité, plus de répondant… il voulait que ce combat soit vivant, animé d’une âme… Il n’avait donc d’autre choix de procéder ainsi… il avait déjà dégainé son sabre, utiliser son Cero, son Sonido à deux multiples reprises qui se comptait sur les doigts de la main, sans compter sa régénération instantanée qu’il n’avait pu tenir secrète très longtemps… il ne lui manquait donc plus que ça s’il voulait satisfaire un minimum son opposant. S’il voulait sentir le combat vivre, alors il…

Quelque chose d’infime interrompit le cours de ses pensées. Quelque chose qui sépara ses paupières d’un seul coup. Quelque chose qui… Il resserra sa poigne sur le tsuka de son sabre et se retourna vivement pour attaquer à l’endroit où il avait senti… se stoppa net avant d’avoir pu faire un demi… non… un quart de tour.

Alors c’était cela, son plan… lui faire ressentir un tantinet de pression spirituelle pour l’appâter dans son angle mort, pendant qu’il l’attaquerait par derrière… Si Ulquiorra pouvait sourire, c’était à ce moment-là qu’il l’aurait fait. Un plan basique, mais dans lequel n’importe qui aurait pu tomber.

En effet. N’importe qui.

Sa ravisant sur sa précédente action, il se reporta son attention droit devant lui et fit un mouvement avec Murcielago pour parer une quelconque attaque… et, même s’il n’entendit pas le tintement d’acier que provoqua la rencontre entre sa lame et celle de l’exilé qui lui servait d’adversaire, il sentit la légère vibration qu’elle procurait dans le manche, puis dans les bras, indiquant ainsi à Ulquiorra qu’il venait de parer le sabre adverse, qui était de toute évidence et à l’origine destiné à passer dans son dos au travers de son corps.

Après cette parade, il ne laissa pas pour autant la surprise – qu’il n’éprouva qu’à peine – le paralyser ne serait-ce qu’un instant : il tendit son doigts et envoya un Bala sur on adversaire avant de se ruer sur lui, sabre préparé à l’attaque et passant à la vitesse supérieure qu’il utilisait lorsqu’il prenait un combat au sérieux.

-Ne sois pas si naïf, Shinigami…

En moins d’un millième de seconde, il fut à quelques centimètres de son adversaire, sabre tout près de lui continuant de fendre l’air de manière impitoyable et prête à mordre la chair ainsi qu’à boire le sang.

Son instant de réflexion et sa parade n’ayant duré qu’une seconde en tout et sa réplique – comprenant Bala et riposte à vitesse supérieure, qu’il avait utilisée tout en balançant sa réplique – en ayant duré une de plus, il en conclut que le Dieu de la Mort n’avait qu’une infime chance de parer son attaque…

… ce qui ne lui procura pourtant pas la moindre once de pitié pour cet homme.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Sam 6 Oct - 10:43
Rien de nouveau ici ?




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Jeu 29 Nov - 17:26
Je valide ce Rp, étant donné que Tôsen a disparu, 25XP +5 XP Bonus pour la deuxième 30XP pour ma chauve-souris.




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:09


Revenir en haut Aller en bas
 

Entre les arbres (pv Tôsen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entre les Arbres (PV - Liberby)
» Arbre Divin [En cours]
» Conseil achat slack line pour enfant
» Je suis le murmure entre les arbres, l'ombre sur la neige ► Keena
» Entre arbres et rochers [Libre]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-