AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Éducation [pv kisuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 529
• INSCRIPTION : 17/01/2013
• AGE : 21

• LOCALISATION : Error-HTTP 404-Not Found
• LOISIRS : Error-HTTP 418-I’m a Teapot
• HUMEUR : Error-HTTP 300 -Multiple Choices

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1359-personne-n-est-tout-blanc-

Passeport
Rang: Membre de la Concorde
Points d'experience:
115/260  (115/260)
Niveau: 15
Rei Hiroyuki
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Lun 1 Avr - 19:12





Education



feat.
Kisuke Urahara


HRP: Lezz go !






Vraiment, c'etait passionant. Vous saviez, vous, que dans ce monde-ci, les êtres et les choses, indifféremment, étaient attirées vers le centre de la terre par une force apelee G ? Et que, plus amusant encore, cette même force obligeait la totalité des corps matériels à s'attirer entre eux ? Cependant, cela soulevait un problème, et non des moindres. Pour que ceci entre en action, les corps en question doivent avoir une masse, notée m. Le problème est donc le suivant: comment se faisait-il que les âmes, indifferament de leur catégorie (après tout nous sommes tous faits de matière spirituelle) soient soumises à cette force ? C'est vrai, avouez le, c'est un fait des plus surprenants !

C'est donc devisant intérieurement de cela que j'etais assis au fond de la salle de cours. Juché sur mon armoire , j'avais une vue complète de la classe. Les élèves, peu nombreux, avaient pour la plupart déconnecté totalement, plus intéressés par la fonte de la neige dans la cour de l'ecole que par le cours (pourtant fort intéressant) que donnait leur professeur. Ce dernier, un gros homme à la Barbé de trois jours poivre et sel me dérangeait d'un point de vue esthetico-moral. Il était forme à la semblance d'une poire, petite tête sur un corps gras, et ne cessait de cligner des yeux. Je me demandai quelle genre de vision cela devait lui procurer.. Voir le monde en stroboscopie permanente devait être d'une difficulté excessive... Ce qui aurait tendance à expliquer sa tension plus que permanente.

Je me rapellais le premier cours que j'avais suivi, il y avait déjà plusieurs années. J'avais commencé à fréquenter le lycée par amusement, pour passer le temps... Et...

Mais c'est qu'il m'enerve lui, a jouer avec l'eclat de sa montre ! Vite, retrouver mon calme... Lalalalala zen, Rei, zen, pas la peine de créer l'evenement en massacrant toute une classe aussi près du QG...

Je disais donc que mon premier cours... Bon, laissez tomber, je ne me rapelle plus mon propos. Je me replongeai dans le cours, pensant aux mille merveilles dont regorgeait là physique... Rien à dire, les humains savent utiliser leur temps libre !










Dernière édition par Rei Hiroyuki le Mar 2 Avr - 14:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Lun 1 Avr - 19:48




Le hasard fait bien les choses ♪



« La vérité engendre la haine. »


Autour du lycée, un décor blanc s'affichait. Petit à petit, le soleil se reflétait de plus en plus intensément dans la neige qui parcourait le sol. Épaisse, elle devait bien avoisiner les vingts centimètres de hauteur. La température ambiante était telle que la fonte des flocons pouvaient s'identifier et se laisser contempler à vue d'oeil. Avec le temps, les gens apprenaient de mieux en mieux à appréhender les intempéries. En effet, bon nombre des humains qui traînaient par là portaient des lunettes de soleil ; Un très bon moyen de se protéger les yeux. Malgré tout, il restait des imbéciles dépourvus de sens qui sortaient sans se protéger. Sans connaître la douleur d'une brûlure de la rétine, ils le sauraient sûrement tôt ou tard. Ayant étudier ce phénomène de nombreuse fois, les Shinigamis qui n'avaient jamais été humains ignoraient ce genre de maux, tout comme les humains ignoraient – pour la plupart – ce qu'infligeait un coup de Katana. Le vent, pour le coup omniprésent, soufflait à bonne allure. Sans être glacé ni trop chaud, il donnait quand même une certaine impression hivernale, bien que la période n'y était pas. 

Un bruit sourd se laissa alors entendre. Puis un second. Suivi d'un troisième. Des traces de chaussures – de scandales pour être plus précis – s'imprégnèrent alors dans la neige pendant que le blondinet, recouvert de son éternel manteau, avançait parmi le froid. Luttant contre le vent, il agitait sa canne en jurant contre une certaine présence qu'il avait senti depuis là où il habitait. De son autre main, il avait levé son bras pour se protéger du froid. C'est bien dans ces conditions qu'il aurait voulu avoir son bob avec lui – mais depuis qu'il avait rencontré la Taka, il s'était décidé à ne plus le porter. Pour l'instant, du moins. Levant alors les yeux, il s'était retrouvé devant le bâtiment principal de l'établissement. La présence qu'il suivait augmentait au fur et à mesure qu'il s'approchait de la bâtisse. Il le savait : Cette personne était là-dedans. D'un bond, il se plaça alors à hauteur de la fenêtre ; Endroit duquel il observait l'homme en question. Le reiatsu qui débordait de son corps – synonyme d'une mauvaise maîtrise de lui-même – n'était pas normal. Il semblait néfaste, comme empoisonné. Kisuke avait déjà ressenti une telle sensation, il savait donc à quoi s'en tenir. Hors de son Gigai habituel, aucun humain ne pouvait le voir c'est pourquoi, lorsqu'il ouvrit la fenêtre, que plusieurs élèves se demandèrent pourquoi elle s'était tout d'un coup retrouvée dans une telle position. Marchant alors en direction du Hiroyuki, il commença dès lors à l'analyser de haut en bas. Sa coupe de cheveux était originale, il devait bien l'avouer. Tranchant, sec, le blondinet voulait savoir à qui il avait à faire.



« Alors, que fais un si beau jeune homme dans un endroit comme celui-ci ? »  








Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 529
• INSCRIPTION : 17/01/2013
• AGE : 21

• LOCALISATION : Error-HTTP 404-Not Found
• LOISIRS : Error-HTTP 418-I’m a Teapot
• HUMEUR : Error-HTTP 300 -Multiple Choices

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1359-personne-n-est-tout-blanc-

Passeport
Rang: Membre de la Concorde
Points d'experience:
115/260  (115/260)
Niveau: 15
Rei Hiroyuki
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Lun 1 Avr - 20:08


Education



feat.
Kisuke Urahara


HRP: nope.






Je ne pus cacher ma surprise lorsque l'homme rentra par la fenêtre, visiblement intrigué par ma presence ici... Mais quel con. Tel le premier abruti venu, j'avais laissé ma pression spirituelle déborder allègrement, insouciant des conséquences aue cela pouvait avoir en terme de localisation de ma personne. Enfin bon, me voilà dans un sacré pétrin. L'homme en face de moi, blond, maigre, me semble être un shinigami. Après tout un hollow sans masque ou un humain invisible aux humains lambda... Ça n'existait pas. Il me vint soudain comme une petite idée sotte... Et si le shinigami pensait sérieusement à m'attaquer au milieu de cette salle de cours ? À ce point la, généralement, une personne sensée fuirait pour sauver sa peau... Le principal problème étant dans mon cas mon abscence totale de bon sens.

-Bonjour, si vous pouviez essayer de vous installer calmement, nous pourrions envisager de ne pas choquer plus avant ces pauvres humains. Je suivais le cours, voyez-vous, et j'aimerais pouvoir continuer, dans le silence.

Détournant complètement mon attention de l'arrivant, je me reconcentrai sur le cours. Celui-ci avait repris comme si de rien n'etait, après que les élèves aient refermé la fenêtre, sur l'ordre bougon du professeur, qui parlait à présent de l'application de la loi énoncée tout à l'heure à une échelle infiniment petite...

Pas moyen de me concentrer correctement avec ce bougre qui était la. D'un regard interrogateur, je me retournais vers lui, lachai un soupir aux accents dédaigneux, puis me retournai vers le cours, espérant que l'individu choisirait une sortie quelque peu disons... Un peu plus discrète que son entrée. À vrai dire, c'etait le seul être spirituel que j'avais croisé, malgré tout le temps passé ici... Etrange, peut être qu'il me recherche ? En tout cas, s'il est vraiment shinigami, le simple fait de ma non agressivité malgré les âmes fraîches en presence devrait suffire à lui faire comprendre qu'il pouvait decamper, et fissa, de préférence.









Dernière édition par Rei Hiroyuki le Mar 2 Avr - 14:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Lun 1 Avr - 20:26




Le hasard fait bien les choses ♪



« Le démon de midi arrive souvent à quatorze heures. »


Faisant à présent face à Rei, Kisuke émit un léger bruit avec sa bouche. Pinçant en effet sa langue entre ses dents, le son qui en sortit fut assez désagréable et étonnemment synchronisé avec les coups de cannes qu'il fit contre le sol. Tournant son visage vers le tableau, il observa un instant les cours qui s'y déroulaient, ignorant par la même occasion la surprise qu'il aurait pu lire sur le visage de son interlocuteur. Confortablement assis sur son armoire, ce dernier ne lâcha tout d'abord pas un mot. Combattre ici aurait été trop dangereux pour les humains qui séjournaient dans la salle. Leur reiatsu combinés devraient d'ailleurs sans problème annihiler le bâtiment tout entier et le détruire jusqu'à ses plus infimes cellules. Se posant alors sans aucune gêne à côté de son nouvel "ami" après que celui-ci l'y eut invité, Kisuke prit sa canne à deux mains. Une aura bienfaitrice entourait dès lors notre blondinet qui n'avait comme seule envie que de plaisanter.



« Ha, ils parlent du théorème de Newton ? Un bien gentilhomme. Savais-tu que c'était un humain à pouvoir ? »  

Souriant de tout son long, Urahara continuait de suivre le cours et sentait de plus en plus l'ennui monter. Il était vrai qu'après tout, il n'était pas venu pour suivre la craie sur le tableau mais bel et bien pour savoir ce qu'un arrancar faisait ici. En même temps, il n'était pas rare qu'une de ces abominables bêtes viennent pour récolter quelques âmes. En un instant, l'ambiance changea alors du tout au tout. L'aura qui entourait l'ex-capitaine s'assombrit considérablement et sa voix baissa sensiblement de deux tons.



« Si tu t'avises de toucher à un seul de ces humains. Je dis bien un seul. Je t'extermine sur-le-champ. »  

Il connaissait le caractère de ces démons, il savait que sans libérer son énergie spirituelle, une telle menace ne serait pas prise au sérieux, malgré l'aura meurtrière qui émanait de lui. Très imbus de leur personnes, les arrancars pensaient pour la plupart être imbattables. Toussotant alors, comme pour signaler qu'il changeait de sujet, l'homme au bob – non présent actuellement – retrouva son sourire d'antan.



« Alors, que nous vaut une telle visite mon cher ? »  







Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 529
• INSCRIPTION : 17/01/2013
• AGE : 21

• LOCALISATION : Error-HTTP 404-Not Found
• LOISIRS : Error-HTTP 418-I’m a Teapot
• HUMEUR : Error-HTTP 300 -Multiple Choices

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1359-personne-n-est-tout-blanc-

Passeport
Rang: Membre de la Concorde
Points d'experience:
115/260  (115/260)
Niveau: 15
Rei Hiroyuki
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Lun 1 Avr - 20:45



Education



feat.
Kisuke Urahara


HRP: désolé pour les coquilles, je tapais sur mon phone x)






Ah, en fait c'etait tout à fait ça. Il venait juste vérifier que je n'etais pas la pour bouffer des gens. Très bien, alors, il n'avait pas à s'en faire, j'etais plutôt inoffensif, pour un assassin. De plus je ne tirerai que de kauvaises choses d'une attaque ici, le shinigami semblant terriblement puissant, du genre à pouvoir m'annihiler d'une simple pichenette. Même pas besoin de lui préciser, il savait d'avance que j'allais me tenir à carreau. Cependant, j'etais intrigué par les nouvelles qu'il m'annoncait la. De plus, c'etait peut être feint, mais il semblait s'ennuyer. Il fallait que je me renseigne avant qu'il ne parte !

-Newton, un humain à pouvoirs ? C'est étonnant, on ne me l'avait jamais dit. Et quelq étaient ils, ces pouvoirs ?

Personellement j'hesitais entre la résistance aux coups et projectiles (vous vous rapellez, la pomme ?), le génie calculatoire (estimer un truc comme la constante de gravitation au dixième près, ça ne devait pas être que facile) ou encore à un contrôle de la gravité quelconque.. Les humains sont tellement pleins de surprises, vous savez...

Je me posai subconsequemment des questions sur mon interlocuteur. D'ou tenait-il cette science ? Pourquoi avait-il l'air si érudit ? Comment un type avec une pression spirituelle aussi phénoménale que celle que je devinais qu'il cachait se trouvait ici, dans mon lycée, pour un simple arrancar en vadrouille ? C'etait habituellement le rôle des shinigamis de secteur, après tout... Je me repris, une seule question à la fois. Je retournai à la contemplation du cours, mais fus interrompu dans ma rêverie par la sonnerie. Ce bruit détestable à vous briser les tympans... Mais bon, je n'etais point trop hargneux car venait mon cours préféré, dans la salle du côté, que je pouvais observer grâce à la fenêtre pratiquée entre les deux salles... La musique... Je pris mon air réjoui tandis que le professeur commençait à jouer de son violon... L'hiver, de vivalfi me semblait-il.. Intéressant.. Très intéressant...

-Vous voyez, c'est pour ce cours, principalement, que je viens ici.





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Mar 2 Avr - 15:25




Le hasard fait bien les choses ♪



« La musique adoucit les moeurs. »


Souriant alors à son voisin, le Kisuke déduisit rapidement qu'il n'avait pas grand chose à craindre de lui. Non pas de sa puissance, mais de son agressivité. C'était là un être dénué d'intentions mauvaises, en tout cas en ce qui concernait notre protagoniste principale et les humains qui siègeaient ici. Même pour sa simple faim, il ne tenta rien de dangereux – autant pour lui que pour ces âmes. Recroquevillant alors ses jambes de sorte d'être assis en tailleur, sa canne entre les jambes, le blond écouta attentivement la question du jeune homme. Un air malicieux apparu alors sur son visage ; Il était certain que son interlocuteur cherchait à deviner les pouvoirs du fameux physicien. Sûrement loin de la vérité, Kisuke eut un petit rire sans pour autant se moquer de son voisin.



« Il pouvait faire cuire un aliment en le tenant dans la main ... »  

Souriant alors, l'Urahara n'avait jamais précisé que ses pouvoirs étaient en liaison avec ses exceptionnelles facultés intellectuelles. Pivotant alors sa canne, il détourna son attention de l'arrancar lorsque la sonnerie retentit. Signe que l'heure était finie, il resta néanmoins pour surveiller son nouvel ami. De plus, il n'avait rien à faire pour l'instant, alors s'occuper en gardant en vue un ennemi potentiel n'était pas une si mauvaise idée. Puis, soudainement, une agréable musique retentit à ses oreilles. Bercé par la mélodie, l'ex-capitaine se laissa doucement aller en faisant basculer son corps de gauche à droite et vice-versa, yeux fermés. C'était donc pour ce cours ci que Rei s'était pointé ? En tout cas, il avait bien raison : Cette musique était magnifique. Bizarrement, Kisuke ne reconnaissait pas là la race de ses adversaires de toujours. Il avait rencontré quelqu'un de raffiné, avec qui on pouvait parler sans en venir aux mains et qui plus est calmement. Toujours le sourire aux lèvres, il bondit alors sur la table la plus proche et resta dos à son interlocuteur.



« Personnellement, j'écoute plus du Mozart ; Bien que ce soit classique, je ne me lasse pas de son touché au piano à la limite du prodigieux, voir fabuleux ! »  

Les bras écartés comme s'il s'adressait à une foule, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas parlé avec quelqu'un possédant une telle culture du monde des humains.


« Et tu viens souvent ici ? Juste pour en apprendre plus sur les Hommes ? »  







Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 529
• INSCRIPTION : 17/01/2013
• AGE : 21

• LOCALISATION : Error-HTTP 404-Not Found
• LOISIRS : Error-HTTP 418-I’m a Teapot
• HUMEUR : Error-HTTP 300 -Multiple Choices

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1359-personne-n-est-tout-blanc-

Passeport
Rang: Membre de la Concorde
Points d'experience:
115/260  (115/260)
Niveau: 15
Rei Hiroyuki
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Mar 2 Avr - 16:07


Education



feat.
Kisuke Urahara


HRP: Nope :)






Beuaark ... Quels gouts atroces ... De fait, je haissais Mozart presque autant que j'aimais Vivaldi ... Je n'ai jamais cru aux histoires de talent inné, la maitrise ne pouvant venir que de la pratique. Et puis le piano ... Tout de même, quel étrange instrument ... Le violon, en revanche concentrait en lui tout ce que l'on pouvait attendre : Légereté, capacité a retranscrire n'importe quelle émotion, de la colère a la tristesse, de la joie a la tragédie ... Vraiment, je ne comprenais pas qu'une personne aussi cultivée puisse avoir une faute de goût pareille. La musique aggressive, presque "drole" (si vous me permettez de qualifier ainsi les innommables sautes incessantes présentes dans les syphonies de l'autrichien) me hérissaient le poil. Vraiment, Vivaldi ou Bach valaient mieux ...

Cependant, me risquer a répondre avec autant d'audace a mon puissant interlocuteur était totalement inconscient, même s'il ne pouvait pas m'attaquer. Apres tout, vivre terré dans un lycée jusqu'a la fin de mes jours me paraissait tout a fait inconscient. Autant changer de sujet. Cependant, le deuxième champ de discussion ouvert par le blond m'amenait a m'introspecter ... Pourquoi venais-je ici ? Surement pas pour étudier les humains ! Pas non plus pour dormir ... Mais ... Ah oui, évidemment, c'était la clé !

-Je viens ici a des fins d'instruction personnelle, vous savez, il y a des choses surprenantes a apprendre sur le monde dans lequel nous vivons, je profite donc de la science des professeurs pour accroitre la mienne.

J'avais dit ça avec un léger sourire, pas méchant, juste rieur, tout en continuant d'écouter le professeur tirer sur son archet ... Ah, plus de Vivaldi, il était passé a Haydn ... Joseph Haydn ... Je reconaissais la partie cordes de son fameux "Gott erhalte Franz den Kaiser" ... Magnifique, certes dans un style plus répetitif que ses contemporains, mais génialissime tout de même. Je me retournai vers le shinigami, souriant de façon légèrement ... Disons ... Politiquement incorrecte.

-C'est tout de même autre chose que Mozart !





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Mar 2 Avr - 17:47




Le hasard fait bien les choses ♪



« La musique est la langue des émotions. »


Bercé, comme enchanté par la musique, le coeur de Kisuke s'attendrit peu à peu. Hypnotiser pas les notes qui se jouaient là, il adorait rester dans son laboratoire à écouter ce genre de musique. Pour être franc, il se complaisait pas mal dans ce qu'il était et là où il vivait. La plupart de ses projets se faisaient sous musique – le silence n'étant nécessaire que pour les étapes vraiment importantes. Bougeant au rythme des notes que produisait le violon, il hochait toujours et encore la tête, appréciant avec gratuité ce petit concert. Puis, dans un mouvement des plus large, il s'empressa de reprendre sa position en tailleur – sur la table cette fois çi – laissant sa canne contre le sol.



« Je sais, moi-même je vis dans ce monde depuis assez longtemps, sans jamais avoir pu déceler tout ses secrets. La nature humaine reste, pour moi, un des plus gros mystère du monde. Il en est de même avec la vie qui compose cette planète. Les plantes, la terre, la roche : Tout ça possède un mode de fonctionnement et pourtant je n'ai toujours pas réussi à créer tout cela à partir de rien. Enfin bref, c'est bien compliqué. »  

Soupirant, ce dernier passa sa manche sur son front. Non pas pour essuyer une quelconque goutte de sueur, mais pour indiquer à quel point cette tâche ingrate était difficile. Après tout, essayer de comprendre les âmes humaines ne lui servirait pas à grand chose, et pourtant il continuait d'insister, sans jamais lâcher prise. Soudainement vint le moment fatidique. L'arrancar, fou ou suicidaire, décida de critiquer Mozart, chose que le Kisuke ne pouvait pas laisser passer. Son aura changea immédiatement pour qu'un halo vert l'entoure. Le regard meurtri, fixant Rei dans les yeux, ce dernier se leva d'un bond et sortit une étrange machine pour le démon. Arborant ainsi une radio spirituelle – c'est ainsi qu'il avait appelé la machine permettant de reprendre n'importe quel morceau humain – il commença tout d'abord par faire jouer un célèbre morceau de piano de son défunt artiste préféré, attendant bien sûr que le violon ne s'arrête.



« Ecoute moi cette majestuosité, cette grâce ... la façon dont il use de ses mains pour faire une telle mélodie me donne tout simplement la chaire de poule ...! »  

Souriant toujours, comme à son habitude, l'ex-capitaine tendit un doigt accusateur vers son interlocuteur. Il lui était impossible d'adhérer à une telle incohésion, une telle démence, une telle folie.



« Et toi, tu viens souiller tout ça avec ton violon ! »  







Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 529
• INSCRIPTION : 17/01/2013
• AGE : 21

• LOCALISATION : Error-HTTP 404-Not Found
• LOISIRS : Error-HTTP 418-I’m a Teapot
• HUMEUR : Error-HTTP 300 -Multiple Choices

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1359-personne-n-est-tout-blanc-

Passeport
Rang: Membre de la Concorde
Points d'experience:
115/260  (115/260)
Niveau: 15
Rei Hiroyuki
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Mar 2 Avr - 18:32


Education



feat.
Kisuke Urahara


HRP: Nope :)






Peut-être était-ce une mauvaise chose d'avoir critiqué son artiste favori ... Au vu de son brusque dégagement de reiatsu vert, il avait l'air énervé ... Cependant, il se contredisait.

Ah l'impoli ... Au moins il avait eu la politesse d'attendre la fin de ce fabuleux morceau d'Haydn, mais voila qu'il avait sorti une radio, visiblement de nature spirituelle, et avait lancé l'ouverture de la flute enchantée ... Et en plus il se permettait de critiquer le merveilleux instrument qu'était le violon !



-Mais dites moi, mon cher ami ... Qu'entendez vous ici, derrière la trompette ? N'est-ce pas là le détestable instrument dont vous me parliez ? Cependant, il ne me semble pas entendre le piano, dont vous vantiez précedemment les mérites ... Vous etes un être bien spécial !

Profitant des quelques instants qu'il faudrait au shinigami pour réagir, je me permettais d'écouter plus attentivement le chant de mon instrument préféré, sur un morceau de peu de valeur a mes yeux, mais sublime quand même. Le combo violon-trompette était réellement fabuleux, quand on y pensait, sur ce coup là, je ne trouvais rien a redire a Mozart ... Bien que c'était uniquement du au fait que l'écoute ne se poursuive pas au dela de l'ouverture. J'avais toujours détesté la flute enchantée, lui préferant largement la Carmina Burana (cela étant du, j'avoue volontiers au fameux Ô Fortuna et a l'Imperatrix Mundi). Cependant, continuer a discuter sur un sujet aussi sensible me semblait une fort mauvaise idée, il n'est jamais sage de tenir tête trop longtemps a un être beaucoup, beaucoup plus puissant que soi.

-Si vous voulez bien me suivre, je vous propose de me suivre a l'étage inférieur, l’amphithéâtre dédié a la philosophie se trouve juste en dessous, et j'aimerais beaucoup entendre la suite du cours sur mon penseur préféré, qui devrait se dérouler d'ici quelques minutes maintenant !


Je me levais, la bassesse du plafond par rapport a l'armoire me forcant a rester courbé, puis descendis a terre, avant de partir, traversant la salle déserte en direction de sa porte. La possant, je me retrouva dans le couloir, un escalier descendait directement jusqu'a l'amphithéâtre.
Entrant en même temps que les derniers élèves, je reperai directement une partie plus dégagée, dans le coin supérieur droit. J'y allai assez rapidement, en bondissant sur les bureaux. M'asseyant, je me concentrai sur le petit homme, au costume de velours, assorti d'une veste semblable a la mienne, de velours côtelé noir. J'aimais bien ce professeur, c'eut surement été mon préféré si j'avais été étudiant ... Dommage, j'étais mort.







Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Mar 2 Avr - 19:21




Le hasard fait bien les choses ♪



« Philosophie : on doit toujours en ricaner. »


Sa bonne humeur toujours au rendez-vous, le blondinet montrait du doigt sa radio. Le morceau qui déferlait – introduction à part – sonnait magnifiquement bien à ses oreilles. Toute sa personne, toute son âme tremblait au son d'une telle musicalité. Depuis quelques années qu'il étudiait ce genre de particularités humaines, il ne s'était jamais lassé de cette musique. Certes, l'introduction se faisait au violon – et bien qu'il n'avait absolument rien contre cet instrument au contraire, cela donnait raison à son interlocuteur – le reste du morceau quand à lui n'en restait pas moins sublime. Et au piano. Trouvant quand même un moyen de le contredire, l'arrancar pensait encore une fois avoir raison. Qu'importait son avis ; raisonner un fou est impossible. Posant sa main sur sa tête, Kisuke en profita pour passer ses doigts dans sa chevelure. Puis, d'un souffle tout aussi bref qu'indecelable, la machine disparu dans le néant.



« Tu sais, dans ce genre de conversations, tout le monde a raison et personne n'a tord. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, dit-on, et philospher sur la matière ne sert à rien. »  

En parlant de philosophie, ce fut d'ailleurs le prochain cours qu'allait suivre notre cher Rei. Bien qu'autrefois l'homme au bob fut interessé par cette matière, il s'y était vite abandonné. Sans aucune logique, les humains ne faisaient que disserter sur les éventuelles causes et conséquences du monde, en partant de la création de celui-ci jusqu'aujourd'hui. Pourtant, tout ceci n'étaient que théorie foireuses et calomnies, ce qui fatiguait au plus haut point l'Urahara. Ce dernier préférait de loin la pratique à la théorie, même si l'un ne pouvait exister sans l'autre.



« Sans façon. Maintenant que je suis certain que tu ne feras rien, je n'ai plus de raison de m'immiscer dans tes affaires. Puis, j'ai des expériences qui m'attendent ... »  

Ouvrant à nouveau la fenêtre, ce dernier s'accroupit alors sur le bord de celle-ci. Tâtant le sommet de son crâne avant de se rendre compte qu'il ne portait pas son bob, il pivota son visage juste assez pour avoir une dernière fois l'arrancar dans son champ de vision.



« Bon, il fait peut-être un peu froid dehors ... je te suis ...
»  

Puis, d'un bond, il reposa pieds à terre.






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 529
• INSCRIPTION : 17/01/2013
• AGE : 21

• LOCALISATION : Error-HTTP 404-Not Found
• LOISIRS : Error-HTTP 418-I’m a Teapot
• HUMEUR : Error-HTTP 300 -Multiple Choices

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1359-personne-n-est-tout-blanc-

Passeport
Rang: Membre de la Concorde
Points d'experience:
115/260  (115/260)
Niveau: 15
Rei Hiroyuki
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Mar 2 Avr - 20:50


Education



feat.
Kisuke Urahara


HRP: Nope !





Aah, Nietzche ... Mon petit bonheur philosophique ... L'allemand était vraiment un type génial, il faudra que j'arpente un jour le Rukongai pour le trouver ! Enfin, on m'a dit que les âmes ne se souvenaient que peu de leur vie passée, une fois là bas, ils s'en reconstruisent une avec une nouvelle famille, un nouvel emploi ... Du coup peut être que l'inventeur du concept de "surhumain" ne savait même pas qu'il en était la source ... Préoccupant, non ? Imaginez, un théoricien aussi génial, un homme a la pensée si délicate, a l'imagination et a l'esprit lucides a ce point ... Ah, non, c'est vrai, Nietzche était tout aussi schyzophrène que moi ... Pourtant cela ne se voit absolument pas dans ses écrits ! Et ce, sans mauvaise foi, juré !

Je me posai la question a moi-même ... Le danseur n’a-t-il pas ses oreilles dans ses orteils ? C'est vrai, quand on y réflechit, et si la perception était tout a fait subjective ? Et si, prenons un exemple simple: les couleurs, et si mon jaune correspondait a votre rouge ? Depuis la naissance, on nous aurait montré un objet de cette couleur en nous disant qu'il était rouge, nous aurions donc la même définition du rouge, mais si vous aviez mes yeux, vous jugeriez qu'il s'agit de jaune ... Vous saisissez ? Cela expliquerait même le pourquoi du comment nous préferons certaines couleurs a d'autres ! Nous aimerions en réalité tous la même nuance de la même couleur, mais nous n'en saurions rien ... Et on pourrait, soyons fous (et de fait, on me dit souvent que je le suis) étendre ce concept a toutes les perceptions ! Théorie géniale, non ?

Je m'appretai a en faire part a mon compagnon de jeu d'aujourd'hui, lorsque je remarquai son air plutot contrarié, voire ennuyeux ... La philosophie lui déplaisait-elle ?

-On dirait un poisson hors de son étang ... Je devine que vous n'appreciez pas particulièrement la philosophie ... Vous êtes donc ici seulement pour me surveiller, ou attendez vous que je me décide a quelque chose de plus aggressif, comme manger des gens par exemple ? Dans ce dernier cas de figure, vous risqueriez d'attendre longtemps ... Et de repartir décu ! Allons bon, asseyez vous donc et tentez d'écouter ce cours de manière curieuse, vous voulez bien ?

J'avais trouvé une nouvelle mission ... Faire philosopher ardamment notre amateur d'Amadeus. Et vous savez bien que lorsque j'ai une idée en tête, impossible de m'en sortir, tel un arapède sur son rocher !



Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Mer 3 Avr - 15:14




Le hasard fait bien les choses ♪



« Quand vous devenez pessimiste, regardez une rose. »


Tendant l'oreille, Kisuke écouta attentivement ce que le professeur disait. Suivant les conseils du mec à la coupe bizarre, ce dernier posa tranquillement ses fesses à côté de lui et suivit le cours sur Nietzsche. Tout aussi tordu que véritable, il était d'accord avec la plupart des paroles de cet homme bizarre, et en même temps pouvait réfuter chacune de ses théories. C'était ça la philosophie : Plusieurs élèves qui rendent copies blanches se retrouvent avec des notes différentes. Quelle belle matière. Préfèrant de loin les sciences aux langues et recherchent sur la moralité – pourtant si subjective à chacun, il se retourna alors et fixa l'arrancar.



« Dis, double-faces-kun, qu'est-ce qui t'attires dans cette matière ?»  

En effet, la beauté de la philosphie résidait dans son raisonnement qui pouvait être vrai et faux à la fois ; Mais Kisuke voulait avant tout cerner le personnages. Son discours se composerait-il uniquement de la forme, ou y aurait-il aussi un fond ? Arriverait-il à mélanger les deux ou n'y aurait-il là qu'apparence de fortune ? Car il y avait bien une chose que le blond détestait, ce fut les sophistes. Des êtres incommensurablement mauvais qui prêchaient la bonne parole en pronant le faux. Ils pouvaient vous faire croire tout et n'importe quoi en manipulant les mots à leurs guises. Certes, cela aurait pu faire de magnifiques politiciens, mais que nenni : Ils étaient, aux yeux de Kisuke, inutile pour la société.

Faisant soudainement volte-face, son visage se tourna par la fenêtre. Comme l'avait si bien insinué le professeur, rien ne lui disait qu'il était dans la réalité n'est-ce pas ? En dehors du fait de se réveiller, comme différencier un rêve et la vraie vie ? Non, aucune différence. N'imaginez pas un détail comme "la douleur" puisque votre cerveau sera assez structuré pour pouvoir la simuler sans aucun problème. Intéressant ...






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 529
• INSCRIPTION : 17/01/2013
• AGE : 21

• LOCALISATION : Error-HTTP 404-Not Found
• LOISIRS : Error-HTTP 418-I’m a Teapot
• HUMEUR : Error-HTTP 300 -Multiple Choices

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1359-personne-n-est-tout-blanc-

Passeport
Rang: Membre de la Concorde
Points d'experience:
115/260  (115/260)
Niveau: 15
Rei Hiroyuki
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Mer 3 Avr - 19:03


Education



feat.
Kisuke Urahara


HRP: Nope !






Ce professeur était vraiment génial. Non seulement il arrivait a faire passer Kant et ses théories absurdes pour un grand homme, mais il incluait aussi de nombreuses réferences a la science dans son cours ... Un philosophe scientifique, quoi de mieux ? Mais c'était de Nietzche qu'il s'agissait. Et cet homme, avec sa barbe a la Karl Marx, qui aurait eu un excellent avenir s'il avait décidé de faire carrière en tant que père noël (cet homme dont les humains pensent qu'il leur offre des cadeaux tous les ans ... Quelle théorie absurde, en fait.), cet homme le faisait reluire dans toute sa splendeur. L'auteur d'"Ainsi Parlait Zarathoustra" n'avais surement aucun soutien plus élogieux dans ce monde-ci.

Mon compagnon ne supportait visiblement que très peu le cours, malgré son incroyable richesse en informations, ce que je pouvais comprendre, après tout, pour un amateur de sciences exactes tel qu'il s'était annoncé, la métaphysique devait sembler tout a fait abstraite. Il semblait même se demander, me demander a haute voix même si je pense que la question s'adressait plus a lui qu'a moi, il me demandait donc ce qui m'attirait dans la philosophie ...

-Oh, ce n'est qu'une de mes nombreuses lubies. J'aime écouter les gens décrire un modèle de pensée totalement abstrait qui finalement s'avère marcher réellement dans un certain nombre de cas. En fait, je philosophe peu moi-même, mes théories étant souvent jugées ennuyeuses ou délirantes.

N'empêche, la vraie raison pour laquelle j'adorais assister a ces cours, bien trop sotte pour la réveler, était que je me posais toujours la question, chaque fois que le professeur barbu parlait d'un nouveau personnage, m'imaginer toutes les raisons qui avaient pu pousser ledit philosophe a imaginer cela, avant (tout en introspections) de me demander si cette idée ne contenait pas sa part de vérité. Simple lubie qui m'attirait parfois pendant des heures, a observer en silence ces cours du fond de l'amphi.

Je sentais la tension de mon compagnon s'accentuer ... On aurait dit une sorte de cocotte-minute au bord de l'explosion. Je décidai alors de lui proposer autre chose, son esprit étant décidément fermé a l'étude de systèmes de pensée douteux élaborés par les humains. (Ne vous moquez pas, c'est le cas de beaucoup de monde, même chez les hommes eux-mêmes)

-Dis moi, tu ne voudrais pas qu'on change de salle ? Y'a des cours supérieurs de quasiment toutes les matières les plus exactes dans l'aile ouest, si tu veux, on a qu'a y aller !

On trouverait aisément de quoi occuper le pragmatique blondinet là bas, étant donné que cette aile était entièrement réservée aux cursus dans l'ingénierie. Moi, je n'étais pas difficile lorsqu'il s'agissait d'education: Je m'interessais a tout. Pas comme ... Mais au fait, ce rustre ne s'est même pas présenté !

-Au fait, comment t'apelles-tu ? Moi c'est Rei, Rei Hiroyuki !



Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Ven 5 Avr - 12:46
Kisuke Urahara a écrit:




Le hasard fait bien les choses ♪



« La beauté est la fleur du bonheur. »


Changer de cours ? Pourquoi pas. Après tout, les matières qui intéressaient l'épéiste ne se situaient apparemment pas sur cet étage. Biologie, Mathématiques, Physique quantique ou encore Chimie : Tout était bon pour lui. Il adorait manipuler la théorie, les chiffres, les lettres au point d'aller jusqu'à créer, lui-même, des théorèmes. Mais le moment n'était pas à la réflexion, plutôt aux présentations. Souriant aux propos de son interlocuteur, un peu gêné par la situation – car rien n'était plus vrai que la bizarrerie de l'association du blondinet avec un arrancar – il se gratta gentillement la joue en rigolant intérieurement. Lorsqu'il aurait prononcé son nom, peut-être son voisin tenterait-il de fuir après tout. L'Urahara était connu jusqu'au fin fond du Hueco Mundo – surtout pour le Hogyokou – mais encore pour bien d'autres inventions. Surtout connu pour ses expérimentations douteuses, il ne pensait pas avoir à révéler son identité aussi tôt, mais qu'à cela ne tienne : Il n'avait rien à perdre.



« Kisuke Urahara, enchanté ! »  

Cherchant du regard son bob, il se rendit encore une nouvelle fois compte qu'il ne l'avait pas pris avec lui. En tout et pour tout, c'était le deuxième jour qu'il ne le portait pas – il lui était donc relativement facile d'oublier ce fait et de chercher son chapeau des yeux. Mais bon, il n'était pas là pour cela après tout. Par contre, l'heure était à l'avortement de cette conversation. Son téléphone venait de sonner ; une mauvaise nouvelle pour la plupart du temps. Seuls ses employés possédaient so numéro et ils avaient comme instructions de ne jamais l'appeler sauf en cas d'extrême urgence. Ouvrant à nouveau la fenêtre, comme à son habitude, ce dernier s'accroupit alors sur le bord et examina l'extérieur. S'habituant peu à peu au climat, il se retourna une dernière fois et planta son regard dans celui de Rei.



« N'oublie pas mon nom, Rei, car la prochaine fois que nous serons amenés à nous voir, nous seront peut-être des ennemis ... »  

Puis, d'un bond, il s'en alla comme le digne et fier représentant de la race des Shinigamis exilés qu'il était.






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 529
• INSCRIPTION : 17/01/2013
• AGE : 21

• LOCALISATION : Error-HTTP 404-Not Found
• LOISIRS : Error-HTTP 418-I’m a Teapot
• HUMEUR : Error-HTTP 300 -Multiple Choices

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1359-personne-n-est-tout-blanc-

Passeport
Rang: Membre de la Concorde
Points d'experience:
115/260  (115/260)
Niveau: 15
Rei Hiroyuki
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Ven 5 Avr - 13:52


Education



feat.
Kisuke Urahara


HRP: Nope !





Il était parti. Un étrange bruit s'était fait entendre, ce qui avait paru surprendre le blond, qui avait décampé du lycée.

J'étais choqué. Mais bon dieu qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez cet homme la ? A peine se présente t'il que déja il s'en va ! Vraiment, c'était étrange. J'élaborais en mon petit esprit presque rationnel mes traditionnelles théories. Première option: On avait besoin de lui ailleurs, pour une affaire plus importante qu'un hollow épris d'études et il avait donc du prendre la poudre d'escampette. Deuxième scénario: Sa femme venait de l'apeller, ayant appris qu'il avait "été voir ailleurs", en dehors de leur mariage et se mettait donc en route vers notre position afin de lui arracher le crâne. Il avait donc fui, voulant s'esquiver. (ceci étant, je réalisai qu'un homme aussi étrange n'était surement pas marié, de plus cela devait surement lui être interdit, a ce shinigami, leur armée est encore plus stricte que l'espada et la concorde réunies...) Ce qui m'amena a ma troisième et dernière hypothèse: Il avait lui même fait sonner le téléphone, la philosophie ayant ramolli puis grillé la totalité de ses neurones, faisant bouillir sa cervelle dans d'atroces souffrances ésotériques et oniriques .... Personellement, même si cette proposition la me plaisait, la première me paraissait la plus plausible.

Hahaha, quel personnage intrigant ce Kisu... Non ?! Oh mon dieu.
Je venais de réaliser pourquoi ce nom m'avait paru familier. C'était Urahara Kisuke. L'ex capitaine de la douzième division, l'un des plus redoutables guerriers du seireitei ... Le moins qu'on puisse dire, c'est que je l'avais échappée belle. M'appuyant sur la fenêtre, je regardai le dos de la cape de ma nouvelle conaissance s'éloigner ...

Décidément, cette journée commençait fort bien, il était grand temps d'aller chasser quelques hollows en ville, si si, je vous assure, comme déjeuner, on ne fait rien de mieux !



Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Sam 6 Avr - 8:44
35 XP à vous deux pour ce petit Rp ^^




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 21:10


Revenir en haut Aller en bas
 

Éducation [pv kisuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?
» L’éducation soutient l’établissement d'une kleptocratie
» Urahara Kisuke
» Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée
» téchnique de kisuke muramasa finis


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-