AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Une visite de .... courtoisie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 29 Mar - 17:47






Une petite visite improvisé à notre chère Homme au Bob !





Taka cherchait, c'était rare qu'elle recherche un magasin avec autant d'envie de le trouver qu'une femme devant un grand magasin juste avant les soldes. Depuis son petit incident avec Aizo et Natsuki, elle avait besoin d'information, mais pas le genre que le Seireitei offrirait gratuitement, le genre d'information que le Gotei 13 donnerait contre sa mort. A force de recherche, elle avait fini par découvrir un homme qui serait surement le meilleur pour lui donner quelques brides de réponses. Taka posa pied à terre à quelques rues de là, elle trouvait sa terriblement malpolie de faire interruption dans la vie d'une personne à coup de Shumpo et de questions dérangeantes. Taka tourna dans une petite ruelle abandonnée, puis elle tourna encore une derniere fois avant de tomber devant ce qui semblait être une devanture des plus louches.

- Je sais pas qui est le décorateur, mais je crains qu'il doive repenser à l'époque ou il se trouve fit elle remarquer à haute voie.

- Plus de drogue pour ce type fit remarquer Burei avec un rire sombre.

Depuis qu'elle avait vue son reflet se détruire dans son monde intérieur la libérant d'un étrange combat interne, Burei se posait autant de question qu'elle, sa leur était tombé dessus comme une tonne de brique, la chose était apparut, puis avait essayé de la transformer en quelques choses entre l'esclave et un Hollow, c'était peut être cela qui l'avait empêcher de se transformer, la promesse d'être toujours contraint pas une entité supérieur. Cela lui avait ouvert un peu les yeux, il y avait une barrière entre les Shinigami et les Hollow, mais il y avait peut être de la puissance à prendre de ce coté là, c'était une réflexion qu'elle creusait.

- Tu dois avancer si tu veux tes réponses fit remarquer Burei.

Taka avança d'un pas, ce n'était pas la recherche de puissance qui l'avait conduite ici, c'était la volonté et la certitude que son reflet ne re viendrais pas la voir de temps à autres avec la ferme envie de lui rendre la vie horrible. Elle lui fallait un homme capable d'étudier ce qui c'était passer, un homme qui ne viendrait pas tout répéter au Gotei 13, elle n'osait imaginer si le doute venait à se mettre dans l'esprit des dirigeants du Seireitei, elle finirait la tête au bout d'une pique avant de savoir si elle est dangereuse ou juste à coté de la plaque. La jeune femme fit glisser la porte du magasin, un carillon vint briser le silence cristallin. Taka avança doucement parmi les rayons des produits, il n'y avait personne.

- Bonjour y a quelqu'un ? demanda la jeune femme, se mettant dans la peau de la jeune femme frêle, dans un film d'horreur sa serait surement elle qui finirait morte la première

Elle regarda les produits en vente, rien de vraiment intéressant à croire que ceux qui lui avaient donnés les informations c'était foutu de sa tête. Elle avança vers le fond du magasin, le pas lent et la démarche assuré, pour ne pas choqué les habitants elle avait prit ces habits de Shinigami standard, un Kimono noir ceinture blanche, les manches un peu plus longue pour lui couvrir les mains. Elle vint se mettre en garde, elle n'appréciait pas le silence qui régnait ici.















Dernière édition par Taka Neko le Ven 29 Mar - 21:05, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Ven 29 Mar - 18:50




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Le cadavre d’un ennemi sent toujours bon. »


Encore une fois, cette journée ne s'annonçait pas comme très laborieuse. Kisuke, affalé devant une table surplombée par un tas de petites pierres, essayait d'extraire les essences de celles-ci. Venant directement du Gotei 13, elles étaient emplies d'une essence qu'il convoitait très certainement. Avec cette dernière, il serait très certainement capable de créer le Kidô qu'il convoitait depuis longtemps. Après tout, l'exclusion de la Soul Society ne l'avait en aucun cas privé de sa géniale inventivité alors pourquoi s'en priver ? Pourtant, quelque chose le tourmentait depuis quelque temps. Depuis qu'il s'était rendu compte du véritable pouvoir de l'Hogyokou, il s'était résigné à ne plus y toucher. Mais même si son instinct lui disait de ne pas l'approche, son cerveau lui avait soif de connaissance. Or, cet objet, ce minuscule petit artefact était à lui tout seul un puits d'informations. Informations que, jusqu'à présent, lui seul connaissait. Redressant son bob d'une main, il posa alors les coudes sur la table et prit son visage à deux mains. Tout son corps bouillonnait à l'idée de créer ce qu'il avait en tête ; et Dieu seul sait qu'il en avait envie. Seulement, pour le moment, la priorité était d'arriver à désagréger ces roches en énergie pure. Continuant de réfléchir, plusieurs idées traversèrent bien sûr sa tête, mais en vain : Quelque chose venait toujours contrarier ses plans. Tendant une main vers une des pierres, il se résigna lorsque le son de la cloche de la porte d'entrée retentit. Aujourd'hui, le magasin était fermé, aucun client ne se serait permis d'entrée ainsi. Alors pourquoi ce son venait d'arriver à ses oreilles ? Quelque chose clochait.

Se relevant subitement sans faire de bruit, sa canne à la main, il s'avança dans l'ombre du bâtiment. Relativement sombre, il cacha sa présence à l'intrus qui devait bien se douter de la personne à laquelle il avait à faire. Sans qu'un seul son, une seule particule d'énergie n'émerge de sa personne, le blond arriva alors dans l'entrée de son magasin. Il se situait alors sur le côté arrière droit de la jeune fille qui, de toute évidence, semblait perdue. La porte venait de se refermer derrière elle. Si celle-ci avait réellement voulue être discrète ou attaque l'homme au bob, elle aurait pu s'y prendre de cinquante manières différentes et plus efficaces que celle-ci. Dans sa tête, le blondinet en conclut qu'elle ne lui voulait pas de mal – Ou du moins pour l'instant. Les yeux cachés derrière sa coiffe, il se plaça alors juste devant la porte d'entrée, éclairé par la lumière qui s'échappait de l'extérieur et traversait ladite porte. Aucune présence menaçante ne se faisait alors ressentir de la jeune fille. Elle avait plutôt l'air inquiète, perdue. Qu'avait-elle en tête en venant ici ? Pourtant, même si sa présence ne relevait pas de la menace, une certaine puissance, une certaine autorité s'en dégageait. Toquant sur le sol avec sa canne pour révéler sa présence, espérant bien sûr à effrayer la nouvelle arrivant, Kisuke jeta alors un oeil à celle-ci. La dévisageant de haut en bas, il ne lui donnait pas plus de seize ans. En tout cas, seize années terrestres. De jolies formes, un joli minois, elle semblait des plus à l'aise physiquement. Sans rien à envier aux autres femmes, sa carrure ne laissant aucunement transparaître sa puissance ou sa force. Pourtant, elle venait de se jeter dans la gueule du loup les pieds joints. Se raclant alors bruyamment la gorge afin de signifier que la présence de celle-ci n'avait rien de souhaitable, l'ex-capitaine fut tout de même piqué par sa curiosité. Seulement, il ne pouvait pas se permettre de perdre trop de temps avec une banalité telle que les présentations, ce fut pourquoi il attaqua directement par l'essentiel.



« Je suppose que vous n'êtes pas là pour rien, n'est-ce pas ? En quoi puis-je vous aider ... ? » 

Même si ses paroles avaient tout d'amicales, le ton sur lequel il les avait prononcé trahissait une certaine amertume. Etait-ce encore un de ces foutus arrancars ? Non, elle n'en avait pas l'air. De l'ironie dans la voix, un brin de mauvais humeur, et Urahara venait de la mettre au parfum. Il n'aimait pas être dérangé pendant ses expériences. Jamais.






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 29 Mar - 20:02






Une petite visite improvisé à notre chère Homme au Bob !





Elle se tourna d'un bloc dans la direction du bruit, mais ne fit aucun geste menaçant vers l'homme qui venait de faire son apparition. Un homme aussi étrange que son magasin ou bien que sont arrivé dissimulé, elle n'avait rien sentie venir, elle aurait pu se faire attaquer et subir de lourd dégât sans même avoir put dégainer. L'homme ne se présenta pas, manque de chance, voilà que l'homme qui détenait les réponses semblait taciturne et insociable, elle allait devoir ramer pour obtenir ce dont elle avait besoin. La jeune femme fit un pas dans sa direction, mais se garda d'en faire un second laissant un ou deux présentoir d'objet séparant les deux interlocuteurs, non pas qu'elle croyait que cela changerait quelques choses en terme d'attaque venant de la part de l'homme, mais cela lui laissait nettement plus de chance pour évaluer la vitesse de l'être au bob et pouvoir s'y adapter plus rapidement.

- Je viens chercher quelques réponses dit elle, sa main vint se poser sur la poignée de son zampakutos.

Il y avait une crainte l'attente dont elle n'était pas habitué, la venu de l'homme l'avait mise en porte à faux, elle n'avait que peu d'information sur lui, un homme étrange à la dégaine qui allait avec, cela devait être lui mais il n'y avait aucune certitude.

- Attaque le tu sera fixé fit remarquer Burei, Taka fit un léger non de la tête.

- Si c'est l'homme que je recherche, je ne veux pas griller cette première rencontre fit elle remarquer pour l'arme.

Par contre, elle ne voyait pas vraiment comment présenter son soucis à a ce qui pouvait être un parfait inconnu, si au moins il c'était présenté avant cela lui aurait permit d'aller directement dans le sujet sans préambule.

- Mais ces réponses je ne pourrais les obtenir que de Kisuke Urahara, dit elle, serrant la poignée de son arme, Alors à qui ai je à faire ? demanda la jeune femme

Depuis le petit incident lors de sa dernière mission, elle hésitait continuellement à tirer son arme de son fourreau, la peur de voir l'autre resurgir comme le diable dans sa boite. Burei lui répétait pourtant qu'elle n'était plus là, qu'il l'avait ressentie au moment même ou le cocon se collait à elle et que maintenant, depuis qu'elle c'était brisé puis évaporé, cette entité n'était plus là. Taka ne remettait pas cela en doute, c'était juste la crainte qui tournait en boucle en elle, si l'homme pouvait lui donner la certitude qu'elle ne risquait plus rien, alors elle demanderait peut être d'autre chose au bob.

Il lui avait fallut de longue semaines pour obtenir quelques brides d'informations, ce qui se montrait très vague sur les activités de l'homme, ce qui était sur c'est qu'il avait un lien plus ou moins proche avec les Shinigami, ne semblait pas aider les Hollow et portait un malin plaisir à se trouver à différent endroit qui pourrait être jugé mauvais celons certain.

Ce qui était dangereux dans l'état d'esprit de la jeune femme, c'était l'envie de force, l'envie d'extraire la peur quelque soit le prix, d'ailleurs elle était venu avec l'envie de tout mettre à plat et d'obtenir les réponses qu'elle cherchait quoi que cela lui en coûte. D'un autre coté, elle se demandait vraiment si un homme aussi étrange était autre chose qu'une bonne farce, certes il était entrée sans se laisse percevoir, mais elle même s'avouait passablement nul sur ce point, sa dégaine était plus que surprenante, elle commençait tout de même à se poser des questions sur la fiabilité de ces sources.














Dernière édition par Taka Neko le Ven 29 Mar - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Ven 29 Mar - 20:38




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« La bonté en parole amène la confiance La bonté en pensée amène la profondeur La bonté en donnant amène l’amour. »


Finalement, Kisuke retira ce qu'il avait pensé de cette journée. Elle n'allait peut-être pas être si banale que ça. Observant avec rigueur sa voisine, celle-ci paraissait tellement frêle qu'il lui aurait donné le bon Dieu sans confession. Très peu assurée, elle semblait fragile au point de manquer de tomber dans l'inconscience à chaque instant. Sa main se posa alors – sûrement par réflexe – sur la poignée de son arme, ce qui eut pour effet de décrocher un sourire en coin à l'homme au Bob. Lui aussi, s'il l'avait voulu, il aurait pu se montrer agressif, dangereux voir menaçant, mais il préférait de loin discuter tranquillement autour d'un café. Maintenant qu'il avait pu jeter un regard sur l'épée de son interlocutrice – ou tout du moins s'affirmer que c'était bel et bien un Zanpakutô – il allait faire en sorte que la tension redescende. Si elle était une Shinigami, comme il le pensait, elle n'était pas une réelle menace pour lui. Ne la sous-estimant pas pour autant, elle lui aurait déjà sauté dessus si elle l'avait voulu. 

Relevant alors son bob d'un main, il tendit la pointe de sa canne vers le visage de ladite voisine. Bien que deux rayons les séparaient, il savait pertinemment que son geste n'était en aucun cas une marque d'agression : Il voulait juste lui faire remarquer le symbole qu'il y avait au bout de celle-ci. Cette marque signifiait qu'il avait le pouvoir de libérer les âmes enveloppes charnelles. Mais en même temps, ce mouvement indiquait clairement que l'inconnue devait quand même se méfier de lui. Après tout, même pour lui-même, il restait un mystère. Puis, il reposa doucement sa canne à terre et balança sa tête en direction de la porte d'où il venait, lui indiquant de le suivre. Même si ça pouvait paraître être un piège, Kisuke n'avait aucunement l'intention d'attaquer ou d'emprisonner cette personne ; Au contraire, curiosité oblige, il comptait bel et bien savoir pourquoi elle venait ainsi lui rendre visite.



« Pour commencer, je vais essayer de répondre à vos questions. Expliquez-moi la raison de votre venue, je verrai ce que je pourrai faire. » 

Avant de s'en aller vers le couloir menant directement à un de ces bureaux, il s'arrêta net et sourit à son invitée.



« Je vous prie de bien vouloir excuser mon impolitesse, mais il fallait que je sois certain de vos intentions. Kisuke Urahara, pour vous servir ! » 

En même temps qu'il prononçait ses paroles, le jeune blondinet venait aussi d'enlever son bob pour saluer son interlocutrice. Après tout, s'il avait été aussi impoli, c'était uniquement parce qu'il avait douté d'elle ; Un doute en l'occurrence peu fondé mais qui lui avait quand même valu d'être sûr de lui. Dernièrement, il avait reçu plus de visites que d'habitude – et pas que des bonnes – alors forcément, il commençait tout doucement à se méfier. Lui, si discret, s'était vu envahit par divers types de personnes, tous au courant de son adresse. Bientôt il lui faudrait aller jusqu'à déménager pour être tranquille. Heureusement, il n'en était pas encore là. Marchant dans la pénombre du magasin, il se dirigea tout doucement vers l'arrière boutique où une table était présente juste pour ce genre d'entretien. Le fait qu'il ne vérifia pas si cette personne le suivait ne pouvait signifier qu'une seule chose : Elle n'avait pas le choix. Si elle voulait réellement des réponses, ce serait à elle de venir vers lui. Et bien qu'elle eut fait le premier pas, c'était aussi de son devoir de vérifier jusqu'où elle serait prête à aller.





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Sam 30 Mar - 0:24






Des questions, toujours des questions ...





Taka prit place à la table, elle n'avait plus rien dit depuis qu'il l'avait invité à le suivre, l'arrière salle se montrait plus vaste qu'elle ne l'avait crus au première abord, mais sans montrer la moindre hésitation, elle s'installa à la table, remettant de l'ordre dans ces pensées, elle mit son arme devant elle, un Zampakutos qui n'avait rien de normal, la ou beaucoup gardait une forme oriental, forme de sabre japonais, son arme avait subit une modification qui l'avait transformé en une forme plus occidental, les armes médiéval droite à la poignée plus brute, la couleur cuivré de l'arme jurait avec la table. Pendant un moment elle resta silencieuse, regardant l'homme ne sachant pas par ou commencer, elle se sentait mal à l'aise mais tout de même moins en danger que dans le magasin.

- Je ne sais pas par ou commencer, il y a peut lors d'une mission Shinigami ou je prêtais un peu de force, j'ai été au contacte avec un Hollow des plus étranges, les autres s'en servait pour faire disparaître leur reatsu, sur les humains sa a tendance à les transformer en Hollow, sur moi, sa a fait naître une force nouvelle, qui ... elle chercha ces mots, essayer de se souvenir de tout cela ne lui plaisait pas beaucoup, sa main vint se poser sur son zampakutos, non pas qu'elle sentait un danger avec l'homme, mais cela l'apaisait de sentir Burei plus prêt d'elle, Qui a cherché à me transformer, je semblais perdre pied, comme si une chose en moi essayait de m'avaler dit elle, baissant la tête, les mots étaient vagues, mais c'était la première fois qu'elle essayait d'expliquer précisément ce qui c'était passé.

Depuis l'incident, Taka avait fait en sorte de tenir éloigner les rêves et le danger de l'instant, ils avaient gagné et cela suffisait pour elle, mais la peur ne l'avait pas quitter, car elle ne devait sa survis qu'à la chance en tout cas, elle le pensait sérieusement, en même temps si elle pensait pouvoir battre cette ennemie intime aussi facilement qu'elle se lève tout les matin, elle ne serait peut être pas la pour les même raisons.

- Cette chose à disparu, surement en même temps que la défaite du Hollow qui l'avait créé, a ce que j'ai comprit, le Hollow mère essayait de me posséder, mais je peux me tromper dit elle, sa main passa doucement sur le fourreau de son arme, elle releva le regard pour se fixer dans celui de Kisuke.

- J'aimerais savoir si il était possible de m'assurer de la disparition de cette chose et ... elle laissa à nouveau un temps mort, les deux questions étaient mal venu, elle ne savait pas à quel point elle pouvait faire confiance à l'homme en face d'elle, mais il était le seul qui était pour le moment neutre vis à vis d'elle.

- Y a-t il eut d'autre incident de ce type, d'autre Shinigami qui devenaient des Hollow demanda la jeune femme.

Bien entendu il y avait un sous entendu la dessous, la question n'était pas anodine car si un simple rebus de morceau d'hollow avait la capacité d'essayer de transformer un humain ou un shinigami en Hollow, alors peut être que d'autre existait peut être même que certain avait essayé de produire cet effet, car au-delà de la peur pure et simple, il y avait la puissance de ce monstre qui battait en elle, sa lui avait permit de se surpasser, jamais elle ne pourrait refaire ce qu'elle avait fait sur le moment, ou peut être le jour ou elle passera de Shikai en Bankai, encore un rêve lointain pour elle.

- Je me suis laissé dire, que vous pourriez m'aider a trouver ces réponses, peut être même que vous avez déjà quelques une fit elle remarquer, le regard perdu dans l'admiration de son fourreau.

Voilà une première pour Taka, venir demander de l'aide à un inconnu elle qui avait toujours fait un point d'honneur à régler ces problèmes, elle se retrouvait dans une situation dont elle avait du mal à gérer les différents sentiments qui se bousculait à la porte de son esprit. Pour le moment les réponses seraient le meilleur des baumes pour son esprit et son coeur.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Sam 30 Mar - 10:49




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Demande un conseil à ton ennemi et fais le contraire. »


Perdu entre l'intêret et la curiosité, Kisuke écoutait attentivement chaque parole de l'humaine et les buvait l'un après l'autre. Cette fille attisait de plus en plus son désir de vouloir en savoir plus sur elle. Assise en face de lui, comme une cliente normale face à son revendeur, elle ne semblait pas le moins du monde effrayer. Tout du moins, c'est l'impression qu'elle laissait paraître. Son épée à côté d'elle, sûrement au cas où, elle ne la fixait pas comme quelqu'un qui avait peur. Son regard était empli de terreur, il était vrai, mais elle n'était en aucun cas impressionné par le blond. Tout ce qu'elle décrivait, chacun des symptômes, des effets secondaires, des ressentit de sa crise : Tout semblait concorder avec une Hollowmorphose. Le Hogyokou toujours en sa possession, l'Urahara n'aurait jamais fait une telle chose ... Peut-être Aizen alors ? Non, cela ne collait pas avec les fait. Elle avait été en contact avec un Hollow. Une idée traversa alors l'esprit du blondinet. Et si ... ?! Non, c'était impossible, pas sans l'artefact requis. Chassant cette lumière de son esprit, un doute substitait quand même. Il était de son devoir d'en connaître les raisons, mais avant ça il fallait qu'il finisse de l'écouter. Son regard se posa alors sur Kisuke. Elle avait besoin de lui, c'était clair. Perdue, elle ne savait pas vers qui se tourner et où aller. En terme d'Hollowmorphose, il était le plus à même de l'aider, mais en même temps il n'avait rien à y gagner. D'un autre côté, il adorait aider les gens ; c'était comme une seconde nature chez lui. En premier lieu, il lui faudrait s'assurer de la disparition de la bête. Sous quelles conditions aparaissait-elle ? Une grande douleur ? Une atroce haine ? Tellement de facteurs et si peu de temps. Puis, elle posa une question qui lui fit froncer les sourcils. Y'avait-il eu d'autres accidents de ce type ? Il en connaissait très bien la réponse. Même s'il n'aimait pas mentir, il ne pouvait pas répondre à cette interrogation. Et puis, d'un côté, ce n'étaient pas des accidents. 



« Pour répondre à votre première question, non il n'existe aucun autre accident du même type. Enfin, pas exactement ... » 

Restant évasif sur le sujet, Kisuke lui laissa entendre ce qu'elle voulait écouter. Sous ses paroles se cachaient un énorme fond de vérité. Il ne pouvait pas directement lui avoue que cela existait, mais il n'allait pas lui répondre l'inverse pour autant ; c'est pourquoi il utilisait ce genre de phases à double tournures. Réfléchissant alors, frottant son menton d'une main, il se perdait peu à peu dans ses songes. Cette jeune fille voulait s'assurer de la présence – ou de l'absence – de son hollow intérieur. Si tout ceci s'apparentait bien à une Holowmorphose, alors il lui serait impossible de s'en débarrasser, il lui faudrait tout d'abord la contrôler. Mais si ce n'était pas le cas, alors trois solutions seraient envisageables. La première, commune au premier cas de figure, signifiait devoir contrôler cette montée de puissance, cette faim dévorante. La seconde, plus facile, serait d'extraire la bestiole de son corps pour la détruire. Et la dernière ... Kisuke ne préférait pas y penser. Tuer les gens n'était pas son fort, il préférait largement mener des expériences sur leur petite personne. Déglutissant à l'idée de cette dernière éventualité, il continua néanmoins de sourire à sa voisine. Pour tout ça, il avait une idée. 



« Je pense savoir comment régler le problème, mais avant tout il faut que je vérifie un truc ... » 

Se levant, il indiqua à nouveau à la jeune fille de le suivre. Ouvrant alors le passage vers son monde souterrain, il descendit une à une les marches qui les séparaient de l'immense terrain vague. Créer autrefois avec son amie, il avait fait de cette zone le lieu d'entraînement par excellence. Arrivé tout en bas, il s'attendait à une remarque certaine de la jeune fille. Faisant alors volte-face, plongeant son regard dans celui de son interlocutrice, il frappa le sol d'un coup de canne.



« Vous n'êtes pas une Shinigami ... Vous n'en avez ni l'attitude, ni la présence. Pourtant, vous possédez un Zanpakutô. Dans ce cas, qui êtes-vous réellement ... ?  » 






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Sam 30 Mar - 11:16






Des questions, toujours des questions ...





"enfin pas exactement" c'était tout ce qu'elle avait retenue ainsi qu'un petit sourire qui en disait long sur les nouvelles questions qui lui venait en tête. Elle mit tout cela en arrière plan comme un rappelle un petit post-it sur l'un des murs de son monde intérieur, car si son cas ne ressemblait pas de prêt à d'autre, cela voulait dire aussi que ces symptôme risquait d'être inconnu et donc les soins plus dangereux. Perdu dans ces pensées, elle se fit devancé, alors que le sol s'ouvrait sur un escalier sombrant dans les profondeur du magasin.

Hallucinant était un mot proche de ce que ressentait la jeune femme après chaque marche passé, elle était en mode automatique regardant le paysage désert qui se profilait à perte de vue. Elle reporta son attention sur l'homme qui la devançait, sous son bob se cachait un véritable mystère ambulant. Elle se mit à sourire, bien que l'homme ne lui avait rien dit ou encore fait, elle était tout de même heureuse que se soit lui qui s'occupe de son cas, après tout malgré des manières peu recommandable et une aura mystérieuse qu'elle aimerait attaquer au burin, il semblait aussi le plus compétent dans le domaine de ces questions.

Elle fit quelques pas mirant autour d'elle, les yeux écarquillé par la présence d'un ciel bleuté magnifique, la température lui rappelait celle de la Soul Society. Quand Kisuke se retourna, la fixant elle ne put que se redresser, le souffle coupé par la brusquerie de l'homme. Remettant un peu rapidement de l'ordre dans ses pensées, elle soupira, autant pour essayer de se redonner de la constance que pour gagner du temps.

- C'est vrai, on m'a donné la tenue officiel des Shinigami lors de ma dernière visite, piètre mensonge, a sa dernière visite elle avait essayé de faire sortir de ces gonds Natsuki, d'ailleurs Burei et Taka avait décidé de passer sous silence sa capacité de briser les murs de la réalité pour rejoindre les différents monde.

Taka fit face à la l'homme, reprenant un peu de sa flegme devant l’interrogatoire surprise, elle ne savais pas trop à quoi s'attendre, à un homme qui saurait déjà tout d'elle, mais elle était encore plus étonné que Kisuke ne lui est pas demandé son patronyme avant.

- Je suis née d'un père Shinigami et d'une humaine, avant sa mort il a révélé mes capacités depuis je m'éfforce d'élliminer quelques Hollow, elle fit un moulinet avec sa main, Puis il y a eut les Shinigami, ma visite forcé ...

- Le fait que tu t'amourache d'un vice capitaine, ton combat dans le Seireitei, le fait que tu as mit sur pied son assasinat surprise pour voir ce qu'il valait en combat, je crois que j'oublie rien, ha si tu as visité l'hueco mondo et tu es revenue à moitié morte fit remarquer Burei avec un ton mi-figue mi-raisin qui la fit frisonner.

- Enfin bref, je suis connue et un peu surveillé par la Soul Society, je fais mon petit bonhomme de chemin quoi finit elle par conclure un bref haussement d'épaule pour mettre à terme à cette fuite d'informations et de souvenir divers.

- Pourquoi me demander cela maintenant, cela peut être un problème ? demanda la jeune femme, elle gardait son sourire avenant, mais elle était tout de même sur ces gardes, un homme louche qui emmène une femme dans un endroit clos, c'était un peu comme un instinct de survis primitif.

Burei dans le monde intérieur ne disait rien au propos de l'homme, la paranoïa de Taka sur son état le forçait à se tenir sur le qui vive au cas ou la chose reviendrait. L'arme c'était même mit à espérer que l'homme face quelques choses pour que tout cela soit derrière eux et qu'ils puissent reprendre leur cours vers le Bankai.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Dim 31 Mar - 9:45




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« La mort, le maître absolu. »


Une fois retourné, l'Urahara pu sans problème apercevoir la surprise dans les yeux de sa compagne du jour. A la fois absorbée par le décor et affublée d'un regard vide, elle ne semblait pas savoir où poser ses yeux. En même temps, vu l'endroit, il était normal d'être choqué lors de la première visite. Un terrain immense caché sous une si petite boutique. A l'abri des regards indiscrets, et même de la Soul Society, personne ne pouvait interférer dans ses plans ici-même. Il ne venait pourtant pas tellement dans ce lieu, cela lui rappelait de mauvais souvenir. Notamment nostalgique, le souterrain lui faisait penser à Yoruichi ; sûrement la personne qui lui manquait le plus. Loin d'être perdu, il s'était néanmoins senti seul lorsqu'elle fut parti. Fixant le sol, il cherchait alors une solution au problème de la visiteuse. Pour l'instant, il n'en voyait qu'une, et ce n'était pas de gaieté de coeur qu'il allait la vérifier. Lorsqu'elle avoua être née d'un père Shinigami et d'une humaine, le blond frissonna. Ce n'était pas le genre de mélanges sans conséquences ; C'était comme mélanger de la poudre explosive avec une allumette : On ne savait jamais à quoi s'attendre, si le tas d'explosifs allait exploser ou pas. Cela n'expliquait pourtant pas la raison de sa transformation. Encore une fois, l'hypothèse qu'Aizen ait utilisé l'Hokyokou lui paraissait impossible : Maintenant qu'il en avait la version originale, Kisuke devait être le seul à pouvoir activer son pouvoir. A moins que le traître ait réussi à créer une copie, à dupliquer l'objet, cette éventualité était à proscrire. Se grattant alors la tête sous son bob, il réfléchissait au meilleur moyen de provoquer la belle. En même temps, c'était un pur plaisir pour lui d'inciter les gens à s'énerver au point de presque être un don. Toujours face à la Taka, il ignorait toujours son nom, tout comme son prénom. En même temps, ce serait un détail mineur et une perte de temps que de lui demander. 



« Non ... Non, cela n'est pas un problème, loin de là. La Soul Society a aussi tenté de me surveiller, durant des années, et pourtant je reste un mystère pour quiconque tente de m'apprivoiser. Le fait que vous soyez sous la surveillance du Gôtei 13 n'est pas un problème ... » 

Fixant le sol, son bob cachait le haut de son visage. La main qui ne tenait pas sa canne se déporta alors sur le bout de celle-ci et dégaina l'épée de son fourreau. Scellée dans ce bout de bois, ce camouflage lui servait autant à surprendre les ennemis qu'à passer inaperçu. On ne se déplace jamais sans son arme. Un sourire malicieux apparut alors sur son visage et, dans un vacarme assourdissant, le passage qui leur avait permis de descendre se referma derrière eux. 



« ... parce qu'ici, vous pouvez crier, hurler, que personne ne vous entendra. Voyez-vous où je veux en venir ?» 

Soulevant la tête, une expression morbide sur le visage, Kisuke tentait malgré lui de provoquer sa future adversaire. S'excusant mentalement, il n'avait pas le choix ; Elle aurait peut-être peur au début, mais cela passerait vite une fois qu'elle aurait découvert ses véritables intentions. Il ne comptait pas activer son Shikai pour l'instant, il n'en avait pas besoin. Ses capacités de corps à corps, d'épéistes mélangées à son Kidô devraient facilement venir à bout de la jeune fille. Mais si son Hollow, comme elle le qualifiait si bien, parvenait à sortir, alors il en serait bien autrement. Une main sur la poignée de son arme, l'autre tenant son bob au cas où il aurait à se déplacer rapidement, il attendait maintenant d'observer la réaction de sa voisine. Allait-elle se contenter de trembler de peur, figée sur place, où ferait-elle le premier pas après avoir réalisée la situation dans laquelle elle était ?






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Dim 31 Mar - 10:42






Trois choix de contre attaques XD ou pas ...





Elle ne put s’empêcher de siffler de surprise, Burei quand à lui se contenta de trembler légèrement sous la bonne nouvelle, la peur ne ressemblait pas à Taka, la crainte était un sentiment passager chez la jeune femme qui se drapait de folie le plus claire de son temps. La, elle semblait perdre le peu de pédale que sa vie lui permettait de contrôler. Était ce le regard morbide de son interlocuteur, le bruit de l'unique sortie la bloquant dans un endroit inconnu, le syndrome de folie de la souris piéger à son propre jeu ou bien était ce juste la véritable Taka qui ne craignait plus de sortir dans le monde transformer en Hollow, ce monde la semblait pouvoir la contenir. Taka tapota son arme, elle perdait doucement patiente, elle avait besoin de réponse pas de tomber sur un être vile qui allait profiter de sa misère actuelle, cela montait en épingle la peur qu'elle avait pu ressentir agrémentait l'incertitude et sa colère autant que la haine envers elle même.

- Urahara Kisuke-san, ne me dite pas que vous voulez me faire perdre mon temps, fit elle remarquer, la froideur de son regard vint se sceller dans celui plus dangereux et morbide que l'homme au bob semblait adresser à la jeune femme.

Taka fit un quelques sauts en arrière sans dégainer, frappant maintenant le fourreau d'une main pressé. Elle s'arrêta soupira, elle n'avait aucune envie d'y aller doucement, aucune envie de perdre son temps ni de laisser la moindre chance à l'homme devant elle. Elle fit un large sourire dénué de tout charme, était ce le regard qui retirait le charme ou bien le fait qu'elle ne pouvait que lacher la bride à son reatsu.

- Je ne vous ai pas parler de mon meilleur ami je crois, dit elle, tappant d'un doigt sur la poignée de son arme, elle haussa les épaules, Burei o shūsei fit elle remarquer, comme si elle venait de présenter une personne se tenant à coté d'elle.

L'arme se contorsionna dans son fourreau puis fini par fondre et disparaître laissant la jeune femme inchangé devant l'homme prêt à ce battre. Elle fit quelques sauts sur place, le regard braqué sur le sol. Le Kimono officiel, elle l'avait modifié pour dissimuler au mieux la véritable forme de son Shikai, les manches semblaient juste trop longue pour la frêle femme, mais c'était pour cacher le gantelet de chaîne et de bague surmonté de pierre noir que le Shikai prenait, d'ailleurs une chaîne plus imposante passait du gantelet jusque dans son dos ou une même pierre semblait siéger dans son dos, elle avait alors agrandie de quelques points l'habit final pour en dissimuler au mieux la présence.

- Je tiens à espérer dit elle, retirant toutes inertie de son corps, elle disparut dans un shumpo qu'elle avait nommé Shumpo Era, une vitesse qui pouvait dépasser celle d'un Capitaine.

Elle se plaça dans le dos de Kisuke, armant son point ainsi que quatre dagues prête à partir. Il fallait avouer que le Shikai et la capacité inerrante de ce dernier avait de quoi surprendre, ce qui ressemblait à deux pierres noir placé sur le gantelet et dans le dos de la jeune était en fait une compression d'ordre quantique, tout le Shikai se maintenait dans un espace très réduit, la capacité du Zampakutos permettait cette folie, l'inertie était totalement maîtrisé changeant la forme au niveau atomique, des chaines se formèrent dans le dos de Taka, elle glissèrent sans aucune inertie comme tiré par une volonté propre vers l'ouverture de la manche de la jeune femme.

- Que tout cela est fait dans un but certain dit elle

Envoyant son poing droit sur la figure de Kisuke, son shikai avait cela de compliqué, le timing devait être parfait, elle ne pouvait pas retirer l'inertie de son corps ou bien de ces armes lors de ces mouvements de manière chaotique, elle avait du s’entraîner énormément pour maîtriser le bon tempo et Burei se montrait toujours un professeur brutale, mais les efforts paye. Prenez le mouvement d'attaque qu'elle venait de faire, le Shumpo Era permet de surprendre par la vitesse, mais c'est un des effets de cette technique le second est nettement plus surprenant, car il ne se déclenche que lors d'une contre attaque plus rapide que le mouvement de la technique, alors le manque d'inertie de Taka la fait voltiger comme une plume autour du coup de l'homme pour mieux placer une contre attaque dans un laps de temps d'autant plus rapide. Un double effet Kisscool que la femme aimait placé, autant pour voir le regard déconcerté de son adversaire que la satisfaction de se savoir à la hauteur d'un tel pouvoir. Cela dit, l'adversaire pouvait aussi décider de s'éloigner d'elle, il aurait alors la surprise de voir quatre dagues émergé de son Kimono le pourchasser. Il existait bien une dernière une solution, l'adversaire décidait de bloquer le coup croyant la jeune femme faible, mais l'inertie est une valeur importante dans la physique, et au moment de l'impacte, elle avait tendance à augmenter à outrance cette dernier transformant son coup en un avions qui viendrait s'écraser sur la joue de l'adversaire, dopé par sa force propre, cela pouvait provoquer quelques dégât, à cela rajouter les dagues bien entendu.

- Tu es sur que c'est la bonne décision ? demanda Burei

L'instant de grâce, le moment intéressant ou le coup va être porté, ou de multiple élément peuvent venir interféré ou tuer, Taka en assise en tailleur dans son monde intérieur souriait de toute ces dents.

- Je me fiche de sa raison, dans cet endroit je ne crains pas que le monstre revienne, je suis bloqué autant s'amuser, puis je t’avoue que je suis curieuse de savoir qu'elle est la puissance de cet homme fit elle remarquer

L'instant de garce allait se briser, le combat allait pouvoir reprendre, elle se demandait tout de même pourquoi l'homme au bob la forçait à devenir violente, elle qui pour une fois arrivait la fleure au bout du fusil, voilà qu'on la forçait à tirer. A cette remarque elle se mit à rire.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Dim 31 Mar - 12:51




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Cobaye : Animal d'essais qui devient un animal décès. »


Ainsi donc, elle pensait perdre son temps ? Avait-elle deviner qu'il voulait faire ressortir le démon qui trônait dans son corps ? Peut-être ; Mais comme il le savait si bien, on est jamais sûr de rien; Pour faire ressurgir le Hollow, il lui fallait créer une situation de peur totale. Il devait la plonger dans une abominable frayeur, dans les méandres même de l'épouvante. Il allait faire d'elle sa marionnette, et pour cela il ne lui fallait rien de plus que de lui montrer ses pouvoirs. Avait-il besoin de libérer son arme pour a contrer ? Non, loin de là. Son adversaire du moment libéra alors son arme, dévoilant par la même occasion son Shikai. Non sans concentration, le blondinet fixait la jeune fille dans le but d'analyser ses attaques. Il ne lui faudrait pas plus d'un ou deux exemples pour pouvoir examiner ses particules d'énergies spirituelles et pouvoir les annuler – soit avec une attaque de même ampleur, soit avec Benehime. Fixant toujours la Taka, quelque chose clochait. En effet, cette dernière venait d'appeler son arme par son nom, ce qui induisait la libération de son Shikai. Pourtant, son arme ne changea pas. Même plus loin, celle-ci ne dégaina pas son épée. Quel sorte de pouvoir avait-elle donc ? Réfléchissant à tout va, Kisuke ne pouvait affirmer avec certitude la nature de ses compétences. Tellement de possibilités possible : Cela pouvait se matérialiser par une illusion, les renforcements de capacités physique, une transformation quelconque ou encore des invocations. Tellement de choix possible dont, en toute logique, un seul était véritable. Puis, à un moment donné, celle-ci débuta une phrase. 

Comme porté par le vent, celle-ci débuta face à l'Urahara et se termina dans son dos. Haussant un sourcil, deux possibilités s'ouvraient alors devant lui. Soit son Shikai maîtrisait l'espace-temps – chose peu commune et très puissante – soit elle boostait à grande échelle ses capacités physique. Seulement, la seconde était fausse. En effet, même en l'observant attentivement, l'ex-capitaine de la douzième division ne l'avait pas vu poser le pied à terre. De plus, son aura énergétique ne collait pas avec ce genre de pouvoir, c'était beaucoup plus compliqué que ça. Tournant alors le visage vers le coup qui arrivait, Kisuke usa de ses réflexes d'ancien commandant de l'Onmitsukidō afin de parer le coup. Adepte des passes de corps à corps, il se débrouillait très bien en terme de maîtrise de son corps. Pourtant, quelque chose clocha. En effet, malgré sa défense – constituée d'un bras bloquant le coup – celui-ci traversa plusieurs mètres parallèlement au sol. Projeté sous la force d'un coup qui dépassait largement la moyenne, il fut encore étonné de voir quelques dagues se diriger vers lui.. Cette fille ne plaisantait apparemment pas.

« Lève toi, Benehime ! »

Une explosion s'en suivit : L'Urahara, figé dans le sol, gisait inerte par terre. Pourtant, une pointe d'épée se posa discrètement sur l'épaule de la jeune femme qui n'avait sûrement pas vu venir cette manoeuvre. Une idée traversa alors rapidement l'esprit de l'homme au bob.



« La maîtrise de l'inertie, n'est-ce pas ? Cette force qui dépend de la gravité terrestre couplé à la masse de l'objet, que vous pouvez apparemment modifier à volonté. Je me trompe ?  » 

Souriant encore une fois, caché derrière son bob, une aura meurtrière s'éleva doucement du corps de cet énergumène. Cette jeune fille – aussi forte eut-elle été – venait de lui faire gâcher un Gigai de poche. Sa substitution parfaite – mélange entre vitesse et timing – venait sûrement de lui éviter de se faire transpercer par les dagues, même si le coup qu'il venait de se prendre aurait pu lui faire plus mal que prévu. Son clone gisait à présent à quelques mètres de là, immobile. Cette esquive, bien que lâche en certains points, lui avait permis d'analyser l'attaque de son adversaire afin de pouvoir en déduire un contre potable. Ses attaques de corps à corps ne pourraient plus grand chose contre lui, sa maîtrise de son Reiatsû lui offrant une bonne protection. Mais ce n'était pas finis, loin de là. Il tendit alors sa main libre vers ce qui était devenu temporairement son ennemi.

63e technique d'immobilisation : Bakudō no rokujū san : Sajo Sabaku

Des chaînes se libérèrent alors de son bras pour aller tenter d'entourer la Taka. Il voulait la pousser dans ses derniers retranchements, quitte à y laisser quelques cheveux.



« Je crois que tu n'as pas compris. Le phénomène qui se développe en toi, m'intéresse. Tout ceci a un but certain : Ta dissection !  » 







Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Dim 31 Mar - 14:31






Doucement la chose arrive !





Taka resta planté là, observant le corps de son adversaire et sa lame venant se poser sur son épaule, un coté négatif de découvert qui ne lui plaisait pas vraiment, bien qu'elle pouvait se hisser à une vitesse conséquente, suivre les mouvements d'une adversaire plus rapide se révélait difficile, voilà pourquoi tout à coup, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas réussit à suivre les mouvements de Kisuke. Prenant sur elle cette espace entre sa puissance et la sienne, elle tourna légèrement la tête, son regard froid et brutale montrait une violence qui jurait avec son corps frêle et pourtant qu'elle abritait continuellement, qu'elle dissimulait pour mieux lui lacher la bride quand cela devenait périlleux.

- Vous êtes le premier à identifier la capacité de Burei aussi vite, mais vous n'avez pas encore une vue d'ensemble de ces capacités lança-t-elle

Pendant ces mouvements, les dagues et les chaines avaient retrouver la douce chaleur du Shikai comprimé en de petit trou noirâtre qui donnait l’impression de voir une pierre en suspension et non un trou. Quand l'homme cita le nom de la technique, son kimono se fit lapider par une sortie brusque au niveau de son dos de trois dague soutenu par des chaines prises de folie, chacune des dagues dessinaient une trajectoire qui augmentait l'inertie des molécules de l'air, chacune devenait une véritable bouillabaisse. La quatrième se figea au bien de la jeune femme, insultant un reatsu explosif, petit cadeau de son père qui lui avait apprit à faire cela l'une des deux techniques que son paternelle avait réussit à lui léguer.

Les chaines du Bakudo durent ralentir, pénétrant un air ou le taux de pénétration était tout de même nettement moins élevé, dans le même moment le reatsu explosa, Taka sans inertie fut éjecté comme une balle vers le haut, suivit de ces chaines et ces dagues qui se faisait décomposé par le Shikai pour mieux disparaître. La jeune femme arrêta sa course, mirant l'homme en contre bas, il avait parlé de dissection, alors oui il avait trouvé comment régler son problème, dommage que sa passe par sa disparition se fit elle remarquer.

Kisuke pouvait voir un peu mieux le Shikai ainsi que le corps de la jeune femme, sous son Kimono, elle portait toujours les bandes noirs très serré, coinçant sa poitrine jusqu'au milieu de son ventre, elle déchira le reste du haut, montrant le gantelet qui ornait sa main gauche, cinq bague relié par d'étrange chaîne à la pierre noir ou émergeait une autre chaîne qui allait dans son dos.

- En venant chercher de l'aide je ne m'attendais pas à devoir ressortir de votre étude en morceau fit elle remarquer, derrière elle, on pouvait voir les quatre dague glisser doucement de son dos, il avait une inertie normal, les dagues formant le gros du poids pointant donc vers le bas.

Mais il suffisait d'un léger changement pour que les dagues se relève, la simple respiration, de petit mouvement de muscle, suffisait pour diriger les armes sans inertie, tout dans le style de combat de Taka relevait de timing et de mouvement difficilement perceptible. Elle se mit à tourner sur elle même gagnant de plus en plus de vitesse au vue d'une inertie diminuante, chaque fois qu'une dague passait dans la direction de Kisuke, une lame de reatsu explosif en émergeait pour aller s'écraser en contre bas, puis elle partie à nouveau dans un mouvement étrange, entre le rouleau et la toupie, les lame de reatsu bleuté étrangement scintillante émergeant pour aller pilloner la zone de son adversaire.

- Etrange mélange entre mes capacités et l'art de ton père fit remarquer Burei, il laissa un moment de flottement, Il cherche vraiment à te tuer, trouver une sortie serait peut être plus intelligent que de te vider de ton reatsu, je te rappelle que le Shumpo Era consomme beaucoup et met ton corps à l'épreuve frapper et utiliser les dagues aussi sans parler du timing serré que cela t'oblige à faire dit il,Taka lui fit remarquer qu'elle le savait.

Taka toucha le sol et se releva, droite comme un i attendant la prochaine vague d'assaut, sa l'étonnerait qu'elle avait fait grand mal à l'homme sans compter que se dernier avait libérer son arme à la dernière minute, elle ne connaissait aucunement les capacités de ce dernier, par contre elle venait de redessiner le paysage à elle toute seule. Son regard fouilla le paysage, Burei n'avait pas tord, mais ce n'est pas comme si la pièce - etait ce encore une pièce d'ailleurs - pouvait avoir une porte, ils étaient rentrée par le ciel, cela serait surement par la qu'elle pouvait y aller.

- Il reste la possibilité d'ouvrir un passage vers la Soul Society ou bien l'hueco mondo fit elle remarquer à Burei, mais la seule fois ou elle avait réussit cette explois dans un minimum de temps, elle n'avait pas été vraiment elle même.

Elle se mit en position, essayant de ressentir, de déterminer la prochaine attaque si c'est une attaque au corps à corps, elle allait prévilégier Enkosen, la trente neuvième technique d'immobilisation, au moins pour se protéger, bien que l'homme semblait nettement plus à l'aise qu'elle sur le sujet du Kido, du Bakudo, ou tout autre chose relevant du combat.

- Un homme aussi intelligent que vous devrait réussir à régler mon soucis sans avoir à charcuter une frêle jeune femme fit elle remarquer.

Dans le monde intérieur de Taka, Burei sembla voir quelques d'étrange, mais il laissa cela à plus tard, au fond de l'âme de Taka, une chose se mit à s'éveiller doucement, depuis le temps qu'il attendait, depuis le temps qu'elle attendait une chance de prendre possession de ce corps sans la résistance acharnée qu'il avait subit la première fois qu'il avait essayé. Doucement, le morceau d'âme intrus vint aux nouvelles essayant de comprendre pourquoi la jeune femme semblait plus sur le qui vive qu'avant, pourquoi sa force semblait fondre comme neige au soleil. Il suffisait donc d'attendre pour remonter à la surface.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Dim 31 Mar - 16:20




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Ame, c'est bien là le mot qui a fait dire le plus de bêtises. »


Encore un compliment. Décidément, les gens aimaient caresser l'Urahara dans le sens du poil, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Son katana en main, sa nouvelle forme activée, celui-ci ressemblait plus à un rasoir qu'autre chose. D'un côté la lame était plus longue que de l'autre. Cette forme lui permettait un meileur appui et une meilleur pénétration dans l'air. Mais par-dessus tout, il était fier de pouvoir l'apparenter à une arme maîtrisant le Kidô. Souriant à l'idée d'un combat qui en valait la peine, le blond fut néanmoins surpris de la réaction de la belle. Son corps avait beau être frêle et mince, elle avait réussi à s'échapper de son emprise en "solidifiant l'air". Pour être franc, elle s'était servi de sa capacité à modifier l'inertie pour réduire le taux de pénétration des chaînes dans l'air. Décidément, cet adversaire allait être des plus amusants. Elle prit ensuite de la distance, via une explosion de reiatsu contrôlée. Kisuke se réjouissait de pouvoir observer tant de techniques différentes ; cela avait le don d'accroître considérablement sa bibliothèque de techniques qu'il détenait avec le temps. Plus il observait les capacités de son adversaire, plus il était facile pour lui de les contrer. Prenant de la hauteur, la Taka se situait à présent à quelques mètres de lui, en hauteur. Sans savoir ce qu'elle préparait, le blondinet se mit en position défensive. Il était certain qu'elle n'allait pas tarder à préparer une offensive, ce qui ne se fit pas attendre. Plusieurs explosions de Reiatsu se dirigèrent alors vers lui à toute vitesse. Comble de tout, il y en avait beaucoup trop pour qu'il puisse les contrer une par une. Ainsi, il lui fallait une protection globale. Pointant son épée vers son adversaire, il prononça alors la formule magique.

« Chikasumi no Tata »

Aussitôt dit, un bouclier rouge pourpre apparut devant lui. Fier de cette technique, elle servait aussi bien à se défendre qu'à contre-attaquer. Les explosions qui voltigeaient alors vers lui ne se firent pas prier pour s'écraser contre la protection transparente. Les détonations qui suivirent ne servirent qu'à créer des rafales de vent. Dans un réflexe inhumain, Kisuke rattrapa aussitôt son chapeau, paré pour s'envoler vers d'autre cieux. Rigolant alors discrètement, il allait vraiment la pousser à devenir méchant. Heureusement pour lui, il en avait autant les outils que les compétences. La rafale d'explosions ne s'éternisa alors pas. Une fois celle-ci passé, tout le terrain était brumeux de poussière. Tandis que Neko ne pouvait pas le distinguer, lui pouvait clairement savoir où elle était. Concentrant son pouvoir dans son épée, il entama alors un mouvement de coupe dans le vide. Aussitôt, des dizaines et des dizaines de rayons rouges s'envolèrent en direction de la belle. Une rafale d'autant plus dangereuse qu'elle était rapide et les rayons nombreux. Pendant que cette technique continuait d'occuper son adversaire, le blond entama aussitôt une incantation des reconnaissables, haussant un peu le niveau par-dessus tout.



« Mur en sable de fer… Tour en forme de moine… Flash de métal en fusion… Faites cesser tout bruit… »  

De longues barres de fer apparurent alors au-dessus de la cible. Tandis qu'elle était occupée avec les rayons d'énergie, Kisuke déclencha la technique d'immobilisation.

75e technique d'immobilisation : Quinte des piliers d'acier 

Se plantant alors à la vertical, il lui faudrait énormément de chance et de réflexes pour pouvoir éviter une telle technique. Certes, rien n'était parfait, pourtant s'il devait avoir recourt à des techniques de destructions, la donne changerait du tout au tour.



« Deviens mon cobaye, petite sotte ...  » 









Dernière édition par Kisuke Urahara le Dim 31 Mar - 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Dim 31 Mar - 18:27






Mode Darkness ! XD





Quand la poussière de la contre attaque retomba, Kisuke put la voir, entre deux pilliers, la tête basse, le regard fixant le sol les cheveux en bataille dissimulant son visage. La jeune femme se mit à appuyer sur les piliers et comme de vulgaire plume, deux d'entre eux furent écarter brutalement de la jeune femme, ils voltèrent un temps dans les aires avant de tomber brutalement sur le sol. Taka s'avança, la respiration haletante, les chaîne entouré autour de son corps, les dagues traînante sur le sol.

- Dérangeant fit elle remarquer suffisamment fort pour que son adversaire l'entende.

Dans son monde intérieur, la jeune femme relevait la tête, assise en tailleur la main grattant le haut de son crane essayant de trouver le pourquoi du comment. L'ombre de Burei l'entourait, elle ressentait comme une crainte chose étrange venant de l'arme qui avait plutôt tendance à faire en sorte que se sentiment ne naisse que chez son adversaire. Il fallait avouer que sa s'annonçait pas très bien.

- J'ai du tomber dans les pommes quand j'ai voulu bloquer la première attaque fit elle remarquer Burei l'aida à se relever

- Il faut dire que ce n'était peut être pas la meilleur solution dit il

Taka se massa la tempe droite, elle se souvenait des tire rougeatre qui traversait le manteau de fumée, elle se revoit ramener toutes les chaines autour d'elle la fixant dans le sol et faisant en sorte de faire vairer l'inertie le plus possible. Le premier impact fut le moins brute par contre les dix suivant avait fini par l'arracher du sol, elle avait touché le fond de son énergie, elle voit bien le ciel s'obscurcir, mais pour elle c'était surement dût à sa perte de conscience.

- Kisuke a pas crier un truc ? fit elle remarquer, l'arme la regarda de son visage ténébreux sans réel yeux

- Oui une technique pour t'imobiliser d'après ce que j'ai comprit dit il

Taka remua la tête, alors ce n'était pas son imagination cette technique venant du ciel. Elle secoua la tête.

- Je suis morte alors ? demanda la jeune femme

Burei soupira et la fit pivoter de l'autre coté, son regard s'écarquilla, elle perdit son souffle et son coeur rata une pulsation mais cela se corrigea vite.

En face de Kisuke, la jeune femme releva la tête, le teint blafard, le regard noirâtre au pupille surligné de jaune dorée fixait l'homme qui lui faisait face. Le monstre avait réussit à venir aux commandes, mais voilà qui devait se poser deux questions et prendre la mesure d'une chose ou deux. Dans le monde intérieur, le Hollow faisait face à Taka, une femme au corps qui avait connu de meilleur moment et qui avait moins de force que lors de leur première rencontre, cela était un problème qu'il allait pouvoir régler rapidement, mais la chose qui le tracassait c'était le lieu ou il se trouvait et l'homme en face de lui. Le regard jaunâtre passa sur le paysage qui s'étendais à perte de vue, la jeune femme grogna puis elle envoya valser un nouveau pilier qui gênait sa sortie, ce dernier tomber non loin de Kisuke.

- Les problèmes ce régle les uns après les autres, ou est la sortie ? demanda la jeune femme, balayant toutes autres questions ou réponse d'un mouvement de la main.

Dans le monde intérieur, Taka faisait face à une chose qui ne lui ressemblait plus du tout, la chose avait emmener noirceur et volonté macabre dans son monde intérieur, l'être reprenait à peu de chose prêt se forme gigantesque qu'elle avait aperçus dans l'hueco mondo sauf qu'ici elle semblait nettement plus à taille humaine.

- Non tu n'es pas morte, pas encore fit remarquer la chose, Taka bougea doucement la main, une mise en abîme dans le regard alors que son arme apparaissait.

La jeune femme était mal en point et le monstre possédait semble t-il son propre reatsu qui emplissait le monde intérieur alors que le siens à cause du combat avait nettement diminué. Le reatsu du monstre n'emplissait pas uniquement le monde intérieur, il battait aussi en face de Kisuke. La jeune femme se remit droite, son regard mauvais passait sur le corps de Kisuke comme si ce dernier ne comptait pas vraiment. La jeune femme ouvrit la main, un Cero se concentra dans sa main, un sourire malsain étira les traits de Taka.

- Ou est la sortie ? lui demanda l'être une nouvelle fois bien décider à lancer l'attaque aux moindre mouvement de l'homme au bob.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Dim 31 Mar - 20:22




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Le timide a peur avant le danger, le lâche au milieu du danger, le courageux après le danger. »




« Intéressant ... »  

Surpris, un peu déconcerté par la situation, Kisuke baissa un instant sa garde. En effet, il était arrivé au stade voulu. Cette situation, c'est lui-même qui l'avait crée. Jusqu'à présent, chacun de ses actes, chacune de ses actions visaient à pousser la Taka dans ses derniers retranchement. L'aura qui émanait à présent de son corps était plutôt impressionnante. Une envie de tuer, une envie de sang, une envie de meurtre : Tout ça se sentait rien qu'en étant à quelques mètres d'elle. Si l'homme au bob avait été ne serait-ce qu'un capitaine, il aurait sûrement courbé l'échine face au reiatsu émanant de cette abomination. Pourtant, il ne bougea pas d'un pouce. Poussé lui aussi à libérer son énergie spirituelle, il fit jaillir juste ce qu'il fallait pour ne pas céder sous la pression. Une goutte de sueur commença alors à couler sur sa joue, signe qu'il allait devoir être plus prudent. Même si, jusqu'à présent, il s'était contenté de s'amuser, il ne devait maintenant plus négliger son adversaire. Celle-ci s'était considérablement améliorer en terme de capacité physique, elle ne pouvait normalement plus utiliser son Shikai sous cette forme. Ce qu'il redoutait le plus était sa vitesse ; mais sans son Shikai, elle devait à présent être à peu près la même que précédemment. Analysant les particules d'énergies qui trônaient à présent autour de lui, il pu facilement les identifier. En face de lui ne se dressait plus qu'un hollow sans humanité, uniquement composé d'instinct animal. Même si ce dernier possédait une conscience qui lui était propre et une énergie unique, il ne cherchait rien d'autre que le chaos.

Une énergie unique ... !


Cette réflexion passa en boucle dans son esprit. Cette chose disposait d'une quantité de Reiatsu qui lui était propre ; elle n'avait ainsi pas la même signature énergétique que Neko, ce qui arrangea le blond pour le coup. Menaçant alors l'homme au bob d'un Cero, celle-ci lui demanda immédiatement la sortie. Il avait étudié ce phénomène durant des années, des siècles même, et il s'était arrangé pour découvrir plusieurs solutions à l'Hollowmorphose. Il était hors de question d'utiliser le Hogyokou ; mais un détail ne passa pourtant pas inaperçu. Pour contrôler son hollow intérieur, quelqu'un devait canaliser le monstre du monde physique, voir l'affaiblir, pendant que son "propriétaire" s'en occupait dans son monde intérieur. Elle devait le tuer, absolument, afin d'en contrôler la puissance. Baissant alors la tête, il n'avait pas le temps pour une incantation. Néanmoins, quelques secondes de communications devraient suffire pour faire comprendre son plan à la Taka ; leur signature énergétique étant justement différentes, il pourrait user de cette technique.

« 77e technique d'immobilisation : Forteresse céleste  »

A présent, il pouvait temporairement communiquer avec la détentrice du démon.



« Petite, écoute moi, je n'ai pas beaucoup de temps. Normalement, tu dois apercevoir le démon qui est en toi ; ce que j'appellerai le "Hollow intérieur". Tue-le. Je m'occupe de l'affaiblir. »  

Au fur et à mesure qu'il combattrait le démon, l'esprit de ce dernier devrait aussi s'affaiblir. Écarquillant alors les yeux, il vit son adversaire balancer un Cero. Il avait du deviner ses intentions et, dans une pulsion meurtrière, tenta de le foudroyer de son énergie. Une grande puissance dévala alors à toute vitesse sur Kisuke. Malheureusement pour elle, il maîtrisait assez son énergie spirituelle pour s'adapter à son adversaire. D'un main il leva alors Benehime vers le rayon rouge et, de l'autre main il agrippa son bob afin qu'il ne s'envole pas.

« Chante Benehime  »

Un jet pourpre fusa alors de son épée et fonça vers l'attaque de son adversaire. De même puissance, les deux rayons s'annulèrent mutuellement. Sans un bruit, sans un souffle, les deux lumières disparurent alors soudainement dans les méandres d'un inconscient non dévoilé. Un sourire sur le visage, l'Urahara ne devrait pas tarder à devenir sérieux.



« Alors, on m'attaque et on ne se présente même pas ?! Pour trouver la sortie, tu vas devoir chercher mon gros ...  » 

Comme chaque animal possédait son nom, chaque Hollow intérieur d'un humain tenait, lui aussi, à être nommé. Alors comment pouvait-il bien s'appeler ? Voudrait-il au moins se confier à son adversaire du jour ? Non loin d'être impatient, ni même inconscient, Kisuke hésita un moment à libérer son Bankai histoire d'en finir au plus vite. Non, cela ne servirait à rien, mieux valait faire durer le combat histoire de laisser du temps à Neko. Levant alors une main en direction de la bestiole, Kisuke plaça son prochain sort au niveau du Cero qu'il venait de contrer. Malheureusement pour le démon, cette technique serait bien plus rapide.

« 31e technique de destruction : boulet rouge   »

Le boulet, aussi rapide que gros, fusa alors vers le Hollow qui ne tarderait pas à devoir réagir.

Spoiler:
 







Dernière édition par Kisuke Urahara le Dim 31 Mar - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Dim 31 Mar - 21:41






Allez on corse les choses pour notre petit Urahara xD





Taka leva la main, la jeune femme regarda la technique de destruction avec une pointe de mécontentement qui se peignit sur son visage. Puis son regard vint se fixer sur Kisuke, elle feignit l'indifférence alors qu'un espace noir se créait entre la main et l'attaque, la boule se mit à rentrer dans cette ouverture puis elle disparu comme absorbé par un autre monde, au loin dans ce trou, l'explosion qui se fit voir projeté du sable sur le sol sans vie de la salle d'entrainement.

- Ce corps est tout de même plus pratique que mon dernier et je commence à peine à effleurer ces capacités fit remarquer la chose à travers les lèvres de la jeune femme.

La jeune femme frappa le sol, les dagues se levèrent, l'inertie retirer. La bête sembla fière d'elle, il fallait avouer que Taka avait mit un certain temps à maîtriser les mouvements les plus simples. Sa main vint se mettre sur sa tempe, une douleur venait de prendre d'assaut son esprit.

- Qu'est ce que vous essayez de faire tous les deux fit remarquer la jeune femme, son regard dorée cherchant une explication dans un endroit qui semblait bien loin d'ici.

Dans son monde intérieur, Taka entendit la voix de Kisuke, mais elle ne l'avait pas attendu pour l'attaquer, mais la bête au nombre de membres surprenant avait quelques choses de horrifique. Elle ne parvenait pas à revenir à la maîtrise de son corps, c'était comme si quelques choses y était déjà et l’empêchait de re prendre les manettes de sa vie. Le combat était risqué, mais elle connaissait nettement mieux son monde chaotique que le monstre en question, au début, elle croyait que c'était contre elle même qu'elle se battait, maintenant elle pensait qu'une chose se tapait l'incruste dans son corps. Malheureusement, elle ne pouvait pas le crier ou le dire comme venait de le faire Urahara.

La main de la jeune femme retomba le long de son corps, le regard jaunâtre fouilla quelques choses qu'elle croyait pouvoir lire dans la position de l'homme au bob. Il était fort, cela ne faisait aucun doute et c'était nettement plus amusant, le dernier souvenir qu'il avait gardé de son dernier corps c'était deux hommes essayant de le couper en deux. L'être baissa son regard sur sa main, un nouveau Cero vint se former doucement.

- Tu va pouvoir m'occuper, je n'arrive pas à comprendre toutes les capacités de cette arme, c'est plus compliqué d'entrer en communication avec la seconde âme, celle de l'arme me cache de nombreux secrets fit remarquer le monstre, il concentra son énergie dans un doigt puis frappa devant lui brisant un morceau de la réalité.

- Je ne parviens qu'à réussir cela et je sais qu'elle arrivait à bien plus cette saloperie de femme fit remarquer le hollow

A travers le trou, Kisuke pouvait voir le Hueco Mondo, mais la physique reprit ces droits et referma la faille. Taka vint faire un pas vers Kisuke, le Cero toujours dans la main.

- Je pourrais bientôt fuir de ce trou, retrouver mon ancien chez moi, retrouver le plan de conquête de Karakura avec ce corps et ces capacités mais tu as raison fit remarquer la jeune femme levant un index et faisant des aller retour comme un point d'exclamation dansant pour surligner une incohérence.

Taka disparu, bien sur le Hollow ne connaissait que le Sonido, voulant tester les déplacement en inertie libre, le corps apparut bien plus loin que ce qu'il avait prévu, mais il en profita pour lancer le Cero dans sa main puis levant les chaines et les dagues, quatre nouveaux Cero se formèrent puis ils partirent dans le même laps de temps. Clairement, le monstre ne savait pas maîtriser les capacité que lui offrait le Shikai, ces déplacements étaient chaotique, mais la puissance de la bête était bien présente.

- Je m'appel Fukusha-ki, c'est le nom que j'ai choisi en devenant Adjuchas, puis en suivant mon évolution, mais comme elle a dut te le dire ma vie à tourner a la farce quand les Shinigami on mit leur nez dans mes affaires fit remarquer le monstre, prenant une dague, elle la regarda longuement.

Malheureusement pour le moulin à parole, Taka n'avait jamais rien sut de cela, mais les informations pouvait être bonne pour l'homme au bob. Doucement, le cou de la jeune femme se voyait modifier, ces bras changeait doucement de forme, il n'y avait pas grand chose peut être une pigmentation différente, peut être un peu plus long qu'avant, le visage de la jeune femme se voyait recouvrir d'un masque, doucement mais surement, le hollow prenait de l'avancement.

- C'est un bien pour un mal, je ne croyais pas que je tomberais dans ce corps fit remarquer la jeune femme.

Les dague se mirent en cercle et se mirent à former un Cero équivalant au quatre qu'elle venait de lancer, les chaines l'entourèrent laissant apparaître la lame des dagues.

- Pratique, amusons nous encore un peu je n'arrive pas à obtenir toutes les informations que je veux fit il remarquer, envoyant la sphère vers Kisuke, libre de toutes inertie cette bombe était bien plus rapide que ces autres attaques, de plus il fallait compter sur une attaque surprise de sa part.

Dans le monde intérieur, le combat continuait Taka passait de salle en salle loufoque, suivit par le monstre, tentant quelques attaques qu'elle savait nul, mais elle cherchait une manière pour lui porter un coup meurtrier pas juste le blesser. Au détour d'un escalier qui partait du plafond, elle lui tomba dessus les coup pleuvèrent, elle espérait vraiment que Kisuke allait avoir une idée de génie car ici à part continuer le combat elle ne voyait pas bien ce qu'elle pouvait faire.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Dim 31 Mar - 22:10




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Si tu vaincs un ennemi, il sera toujours ton ennemi. Si tu convaincs un ennemi, il deviendra ton ami. »


Effroyable, il n'y avait pas d'autres mots pour décrire cette situation. Gardant son calme légendaire, Kisuke sentit néanmoins des gouttelettes parcourir son visage. Une sensation de danger imminent – sans pour autant être hors de contrôle – s'empara de lui. Les poils hérissés, il avait un mauvais pressentiment. Non pas pour lui, mais bel et bien pour la jeune fille. Observant chaque gestes, chacun des mouvements du Hollow, il s'entichait d'une tâche qui devait être à sa hauteur. Même si ce monstre était puissant, lui l'était encore plus. Très confiant en ses capacités, il savait également comment contrer ce genre de monstre. Pourtant, quelque chose clochait : Il utilisait le Shikai de l'humaine. Ses capacités se résumaient en certains pointe : Un Shunpô propre au Hollow, dont la distance qu'il pouvait parcourir était indéterminée – et donc lui-même ne connaissait pas l'étendue d'après ses mouvements -, des Cero banals sans danger pour le blond, et le contrôle du Shikai de sa maîtresse. D'un côté, il pouvait user des sortes de son hôte à volonté mais de l'autre il manquait clairement de contrôle dans ses gestes. Un peu brouillon, il ne calculait guère ses gestes, une chance pour le blond. 



« Enchanté Fukusha-ki. Aujourd'hui, je serai ton premier et ton dernier adversaire. »  

Souriant, cela faisait bien longtemps que l'Urahara n'avait pas ressenti une telle excitation. La tension était palpable, les deux entités se confrontaient du regard à un tel point que leur seul reiatsu faisait léviter les roches des environs. Tremblant, le terrain ne tiendrait pas longtemps. Même si ce monstre pouvait ouvrir des portails en direction de l'Hueco Mundo et avait le pouvoir d'y faire des allers-retours, il n'effrayait en aucun cas l'ex-capitain de la douzième division. Ce dernier ne voulait pas non plus faire durer la scène, c'est pourquoi il se positionna alors de telle sorte à ne laisser aucune ouverture. Sa pression spirituelle augmenta alors considérablement. Décidé à en finir au plus vite, il poussa ses capacités à environ 80%, ce qui était déjà supérieur au Hollow en question. Son reiatsu écrasait modérément celui de son adversaire, et c'est pourquoi il se permettait de ne pas laisser de côté la joie du combat. Son ennemi du moment, apparemment tout juste libéré, était aussi pressé de se battre. Lui aimait faire couler le sang. Sans aucune pitié, l'Urahara serait prêt à le tuer s'il le fallait, mais uniquement en dernier recours. Pour l'instant il lui faudrait retenir ses coups. Une boule de Cero se forma alors en face du démon.



« Inutile, j'ai déjà analyser ta pression spirituelle ... » 

Tendant son bras vers l'avant, le blondinet forma un cercle avec son arme. La sphère en question arriva alors à toute vitesse et s'écrasa littéralement sur la pointe de son arme. Tout d'un coup elle disparu, comme absorbée par le katana.

«  Tsupane »

Souriant derrière son bob, Kisuke poussa aussi son Shunpô à son maximum. Disparaissant alors du champ de vision de son ennemi, il ne lui laissa pas le temps de contre-attaquer. Même si ce dernier était rapide, le blond l'était plus encore. Il ne fallait pas oublier qu'étant petit, il faisait la course avec Yoruichi, déesse de la vitesse. A présent quelques mètres derrière le Hollow, Kisuke tendit une main vers ce dernier. S'il ne pouvait pas trop le blesser, il pouvait au moins l'entraver. Après tout, peut-être que s'il l'immobilisait dans la vraie vie, il le serait aussi dans son esprit ? 

« 99 ème technique d'immobilisation : Sceau  »

Sans incantation, sans même laissé une chance à ce monstre de réagir, Kisuke rassemblait là tout son talent pour le Kidô. Des sangles apparurent alors aux poignets de son ennemi, complètement immobilisé, afin qu'il finisse ensuite cloué contre le sol. Si cette technique échouait, il était encore prêt à parer la prochaine attaque, sans pour autant forcément réussir à tout bloquer.
Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Lun 1 Avr - 9:02






Mode larve XD





Le Hollow hurlait, mais la technique résistait sans vraiment avoir à forcer la bête vociférait, on pouvait voir la réalité sous elle se briser, mais pas suffisamment, la réalité se corrigeait d'elle même, le hollow était dans une très mauvaise posture et cette surprise c'était répercuté dans le monde intérieur ou à la fin d'un échange, alors que Taka tombait un peu plus loin de son adversaire ce dernier se figea un cours instant, suffisamment pour que la jeune femme interpelle son arme et libère son Shikai, envoyant les chaines et les dagues, elle transforma sa charge en danse qui lapida tout sur une large zone, se déplaçant au plus vite vers son adversaire.

Le Hollow releva la tête, c'était étrange de voir autant de haine sur un visage qui n'avait jamais eu plus qu'une colère puissante. Hurlant, le corps de la jeune femme reprit ces proportions alors que les particules de Reatsu et d'énergie spirituelle du sort formait un nuage conséquent au-dessus de la jeune femme. Doucement le monstre se formait à côté du corps de la jeune femme, son corps savoureux mélange entre un corps de poulpe et celui d'un homme, son masque recouvrait le visage comme un casque moyenâgeux.

Dans le monde intérieur, Taka coupa l'air, il n'y avait plus d'ennemie, levant le regard vers le haut, elle se retrouva se tortillant contre le sort d'immobilisation dans une position étrange - elle l'avait déjà expérimenté mais sans les liens et les clous -, la jeune femme se mit à se tortiller, le masque qui c'était mit en place se brisa, tombant sur le sol devant son regard.

- Put*** * c'est quoi ce truc fit remarquer la jeune femme, son Shikai avait disparut, laissant Burei quelques pas devant son nez

- On dirait une technique d'immobilisation lui fit remarquer Burei

Taka s'en doutait, mais la puissance de ce sort dépassait largement ces connaissances, de plus elle ne pouvait faire aucun mouvement, elle était totalement écrasé. Essayant de lever la tête au maximum, cherchant Kisuke du regard.

- Hey je crois qu'il est partie ! Kisuke ! cria la jeune femme avant de tousser soufflant la poussière qui l'encerclait

Kisuke savait pertinemment qu'il était partie puisque le monstre qui faisait un bon trois mètre de haut se trouvait bien physiquement à un bon mètre derrière la jeune femme.

- La ferme je m'occuperais de toi après fit remarquer le Hollow, s'aidant de ces tentacule pour monter dans le ciel, chacun de ses membres ayant la capacité de former un Cero.

La jeune femme fit un bruit ressemblant à un "Hmmmmm" très prolongé et assez bruyant pour que tous puisse l'entendre, elle venait de prendre conscience de sa position, devant elle devait se trouver Kisuke, bien qu'elle ne parvenait pas à le voir, derrière elle se trouvait le Hollow qui avait tapé l'incruste pendant tant de temps. Elle par contre était le cul en l'air, le buste coincé sur le sol par un sort qu'elle ne parvenait même pas ébranlé. Il y eut un silence, les deux adversaires se faisant face.

- Hmmmmm à l'aide ? lança la jeune femme

Comme si le top départ avait été donnée, le monstre balança une dizaine de Cero sur l'homme au Bob, le second round pouvait commencer.

Dans le monde intérieur, l'ombre et les ténèbres vinrent prendre une forme humain voluptueuse, Burei observait le monde comme si il le voyait pour la première fois, c'était chez lui et il y avait bien quelques choses qui clochaient encore, comme si ce monde se fissurait un vide avait été créé. Burei forma un trône de ténèbres, mirant le monde comme si depuis longtemps il était enfin maître de cet endroit, mais quelques choses l'inquiétait.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Lun 1 Avr - 9:50




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Le meurtre parfait est de pousser l'autre au suicide... »


Ainsi donc, c'était cette bestiole qui squattait son corps depuis des lustres ? Cette même saloperie qui hantait le monde, le grignotant peu à peu de son énergie maléfique. A part créer le chaos, ce genre de bestioles ne servaient absolument à rien. Maintenant, ce n'était plus qu'un simple hollow une fois sorti du corps de son hôte. Absolument horribles, il jonchait le sol de la salle d'entraînement de l'Urahara, ce qui ne lui plu pas forcément. Petit à côté de cette énorme bête, sa puissance ne lui restait pas moins démesurément supérieure. Son aura, autrement plus grande qu'avant, formait un halo pourpre autour de son corps. Maintenant qu'il pouvait se permettre de tuer, retenir ses coups ne servait plus à rien. Son regard changea aussi du tout au tout : Tout ce qu'il voulait, c'était en finir au plus vite. Plus une once d'humanité, plus une parcelle d'esprit ne parcourait son corps : L'exterminer, c'est tout ce qui importait. Il ignora alors les remarques que lui lançait la jeune femme, toujours immobilisée dans un coin. Pour se libérer d'un tel Kidô, même pour un capitaine ce serait mission impossible. Seul Tessho aurait le niveau requis pour s'en défaire, et encore. Arborant alors son katana telle une canne, il le planta dans le sol et posa sa main sur le manche, face au sol. Son visage caché derrière son bob, il réfléchissait à la meilleure manière de buter le Hollow de façon efficace. Sentant alors l'énergie du monstre s'accumuler, celui-ci préparait de nombreux Cero, tous plus imposants les uns que les autres. Ses tentacules bougeant à la manière d'un ver de terre flasque et hideux se positionnèrent de telle sorte que chacune d'elles visaient l'homme au chapeau. Souriant, il ne pensait pas qu'un tel monstre pouvait être aussi idiot. S'il avait annulé toutes ses attaques jusqu'à présent, il pourrait encore le faire sans aucun problème, alors pourquoi s'obstiner ainsi ? Non, il en avait marre de jouer la défensive. Il ne voulait plus se contenter de contre-attaquer, il voulait le pulvériser. Pendant que les boules d'énergies se formaient devant, l'abomination, Kisuke lâcha son arme, toujours figée dans le sol, pour tendre ses deux mains devant lui.

« Ô limites des milles technique... Ô respectable main, incapable de toucher les ténèbres... Ô main telle l'étoile filante, incapable de refléter le ciel bleu... Ô route qui se réchauffe à la lumière...  »

Devant ses mains, de petites lumières apparaissent au fur et à mesure qu'il prononçait l'incantation. De plus en plus lumineuse, elles commençaient tout doucement à prendre une certaine forme, sans pour autant se figer. Un rapport de force entre les deux entités allait débuter. 

« ... Ô vent qui enflamme les braises... Ô temps qui se concentre lorsque les voilà réunis... Il n'y a nulle hésitation, obéi à mes ordres... Balles de lumière... Huit corps... Neuf objets...    »

Un rafale de vent emporta alors soudainement le bob de Kisuke pendant que les lumières, auparavant quelques unes, se multipliant à grande vitesse. Presque éblouit par cette technique, ce n'était que trop rarement qu'il l'utilisait. En même temps, elle était tellement destructrice qu'elle pouvait balayer tout un terrain sur une zone de plusieurs kilomètres.

« ... Livre céleste... Trésor enfouie... Grande roue... Donjon gris... Visez au loin... Dispersez vivement et proprement lorsque vous tirerez...   »

Nous y étions, le moment final. Fixant son ennemi dans les yeux, l'Urahara savait très bien que sa puissance dépassait celle de son adversaire. Confiant dans ses actes, il allait tout simplement et littéralement le pulvériser, le renvoyer à la poussière. Le capturer ne servait désormais plus à rien, il avait fait trop de mal pour penser à le laisser en vie. Concentrant son énergie dans le millier de pieux lumineux qui lui faisaient face, il les projeta tous au même endroit, concentrant sa puissance en plein dans le Hollow.

« La crête de la corruption! L'arrogant navire de la folie! Niez le besoin oppressant,Assommant et vacillant! troublez le sommeil! ...    »

Cette fois, c'en était certain : Le blond tenait à en finir rapidement. Parlant de plus en plus vite, débitant les mots à une vitesse considérable, il entamait maintenant une double incantation. La seconde n'était pas plus pour attaquer que pour détruire, au contraire.

« ... La reine de fer rampante! La poupée de boue suicidaire! Unissez-vous! Repoussez-vous! Remplissez la terre, et apprenez votre propre impuissance! »

Tandis que les Cero du monstres partirent au quart de tour, Kisuke termina tout juste d'invoquer les sortes de son panel de techniques. Hurlant alors à plein poumons, il cria le nom de celles-ci, surprenant sûrement le monstre à tentacules.

«  91e technique de destruction : canon céleste des milles mains radieuses !
90e technique de destruction : cercueil noir ! »

Au moment où la technique s'envola, avec une vitesse fulgurante, un détail attira son attention. Un murmure, un cri. En effet, la jeune fille, toujours allongée, avait crié pour obtenir un peu de soutien de la part de l'Urahara. Comment avait-il pu oublier une telle chose ? Oublier de protéger sa cliente, toujours immobiliser par son sort de Kidô ? Non, ce n'était pas le cas. Un sourire en coin s'afficha alors sur le visage du blondinet tandis que sa technique des piliers lumineux absorbait largement les Ceros de la bestiole. Au moment où ils arrivèrent à destination, un cube noir entoura le monstre. Prisonnier de sa cage comme un lion dans un Zoo, le cercueil se referma sur ce dernier au moment où la première technique entra en contact avec celui-ci. Servant en même temps d'exécution et de protection pour la Taka, une énorme explosion de Reiatsu se sentit, même à travers la technique. Le sol trembla jusque dans les fins fonds de la planète mais bien heureusement ne causa aucun dégâts hors des limites du cercueil. Même si des fissurent apparurent autour du cube, celui-ci ne céda pas même sous la force de la seconde technique. Les lances qui empalèrent alors cette cage ne servirent dès lors plus à rien tant le monstre avait du être désagrégé en petites particules de poussières. De grosses gouttes de sueurs ruisselaient alors sur le visage de Kisuke. Si le monstre réussissait à s'échapper de ça, alors sûrement serait-il dans une situation des plus dangereuse. Mais en attendant, il libéra d'un geste de main la Taka, lui faisant signe de venir vers lui.

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Lun 1 Avr - 10:28






" ... Laissons les anges se battre et les guerriers de reposer ..."





Libre de ces mouvements, Taka attrapa son arme roula sur le dos puis mira le ciel bleu, se demandant ce que pouvait faire un ciel dans une cave. Burei semblait calme, le monde avait donc retrouvé sa place. Mirant les derniers morceaux du Hollow sombrer et disparaître, les derniers hersasse de puissance des sorts utiliser disparaître dans de bref volutes d'énergies appréciant la dureté du sol, le contacte impersonnelle de la roche labourant son dos, la chaleur du fourreau dans sa main, la paix qu'elle pouvait enfin ressentir pleinement et ce manque, que faisait il là. Choisissant de l'ignorer, trop heureuse d'avoir mit à la porte de son âme ce monstre tentaculaire, elle leva un bras fatigué pointant un doigt impérieux dans la direction de l'homme au Bob sans daigner lever son corps trop endoloris pour cela.

- Ne jamais énerver ce type lança-t-elle à haute voix avant de partir dans un petit rire cristallin, soulagé de voir le fardeau de la crainte se lever.

Burei soupira, les murs du monde intérieur était fissuré, rien qu'il ne pouvait corrigé pour apaiser Taka, elle n'avait pas besoin de savoir qu'une nouvelle chose clochait, il préférait le monde de Taka dans son désordre habituelle pas besoin de rajouter la crainte et la folie brutale à toutes ces maladies mentale, si il avait pu, il aurait sourit à la remarque de la jeune femme, mais il se contenta de lever un bras d'ombre, camouflant le mur dissimulant les failles, corrigeant ce monde qu'il se mettait à apprécier. Ces étages loufoques ressemblait à Taka et quand la joie passait on pourrait croire qu'une lumière intérieur venait réchauffer chaque partielle d'ombre et de lumière, il préférait cela et d'une certaine manière il c'était attaché à la jeune femme.

Taka laissa tombé sa main sur le sol, croisant les jambes, tordant son cou vers l'arrière pour discerner l'homme au bob qui ne semblait tout de même pas au meilleur de sa forme. Elle le gratifia d'un large sourire.

- Votre Diagnostic Doc est un peu brutal, votre folie fait peur et votre force, elle chassa une pensée d'un mouvement de la main avant de laisser à nouveau son membre tomber lourdement sur le sol, Je vous remercie je me sens bien mieux maintenant dit elle.

Taka se revoyait devant le magasin, s'attendant à des choses bizarre qui aurait extrait l'importun rapidement, une poignée de main puis la sortie avant d'oublier mutuellement l’existence de l'un et de l'autre, mais voilà la vie était parfois remplie de surprise. Elle avait imaginer l'homme moins mystérieux et surement moins fou, mais elle ne souhaitait pas l'oublier, loin de là. Son regard passa sur l'homme qui avait perdu son bob, la tignasse blonde lui donnait un air bien plus gentil.

- C'est fini n'est ce pas, c'est tout de même surprenant quand chose maîtrisait mon corps, je pouvais sentir cette puissance fit elle remarquer, levant la main pour serrer un poing vengeur.

Elle c'était battu comme une lionne, mais sa faiblesse la faisait enragée, maintenant qu'elle était débarassé de ces problèmes, elle pouvait se l'avouer, si elle avait pu cohabiter avec le monstre, si cela l'avait rendu plus forte, alors peut être qu'elle aurait vendu son âme au diable. Taka soupira puis laissa tomber son poing contre le sol, ne cherchant pas à ce lever, invitant l'homme au bob à prendre place à coté d'elle.

- Désolé, je vais me reposer un peu mais je devrais pouvoir me mouvoir bientôt sans soucis dit elle dans un mince sourire, elle avait l'habitude de rester allonger, il fallait avouer que la quatrième division l'avait rapidement connu et a force d'y retourner l'avait adopté.

- Vous étiez donc un Shinigami fit elle remarquer sur le ton de conversation, envoyant son menton pour montrer son zampakutos, un mystère de lever le moindre surement.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Lun 1 Avr - 11:15




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Dès qu’il y a vie, il y a danger. »


Reprenant doucement son souffle, le blondinet s'était enfin débarrasser de cette entité aussi maléfique que puissante. Il venait néanmoins de consommer la moitié de son énergie spirituelle – assez pour le faire transpirer à grosses gouttes. Jetant alors un regard vers la Taka, il s'assura qu'elle respirait encore. Elle n'avait, certes, pas l'air en très bonne forme, mais au moins elle était en vie. Malheureusement, elle était tout aussi naïve qu'elle était petite, cette jeune fille. Faisant volte-face, Kisuke retourna chercher son bob. Tranquillement, d'un pas lent et calculer, il ramassa le chapeau et l'épousseta d'un geste sec de la main. Puis, après l'avoir reposé sur sa tête, il se retourna et s'approcha de Neko. Allongée par terre, une main sur son sabre, celle-ci paraissait soulagée et en même temps épuisée. Il n'était pas mince affaire que de se débarrasser d'un tel monstre ; d'autant plus qu'une telle chose avait tendance à vous bouffer pas mal d'énergie. Le ciel bleu contrastait d'ailleurs très bien avec la situation, plutôt délicate. L'Urahara venait de tuer, devant sa cliente, la chose qui la perturbait et pourtant son esprit n'était pas tranquille pour autant. Voulant au plus vite chasser tout ça de son esprit, il alla jusqu'à utiliser un Shunpô pour se rapprocher rapidement d'elle. Ce fut dans un petit cercle de poussières qu'il atterrit alors près de son corps, jonchant le sol. Foulant la terre de ses pieds à présent nus, il avait bien sûr rengainer Benehime entre-temps. Puis, se baissant lentement pour signifier à celle-ci qu'elle n'avait rien à craindre, il écarta doucement la veste de celle-ci. D'un signe de main, il lui signifia alors qu'elle n'avait pas à avoir peur et posa sa paume à plat sur son ventre, juste au bas de sa poitrine. Fermant alors les yeux, il sonda son corps au plus profond de son être. En même temps, il ne voulait nullement l'inquiéter, c'est pourquoi il changea de sujet pendant qu'il continuait ses fouilles.



« Pour être exacte, j'étais le capitaine de la douzième division et fondateur du parti de recherches pour le Gôtei 13. Le sabre que tu m'as vu dégainer est mon arme et mon amie de toujours Benehime. Aussi douce qu'une rose, il ne faut pas l'énerver outre-mesure sous peine de voir rouge. »  

Souriant alors, il tentait de faire baisser la tension palpable tandis qu'il continuait de bouger sa main sur le ventre de la femme telle une sonde. Quelque chose clochait, il pouvait le sentir. Une infime partie de son Reiatsu sortait de l'ordinaire. Pour être exacte, cette partie était instable, cachant quelque chose d'autant plus terrible que terrifiant.



« Et toi alors, raconte moi comment tu as obtenu Burei. » 

Gardant un calme impressionnant et un sourire contre toute attente, il n'en restait pas moins inquiet pour la jeune fille. Vous savez, combattre ainsi pour une personne tisse un certain lien ; lien qui ne peut plus être brisé comme ça. 



« Est-ce que tu l'as trouvé dans la rue, ou bien ... » 

Net. Ce fut au milieu de sa phrase qu'il s'arrêta alors, écarquillant les yeux. Sans pouvoir se mouvoir, il le sentait sous sa main, la présence sombre. La même présence qu'il avait ressenti chez ses cobaye de la pierre philosophale. En somme, cette petite personne abritait un "morceau" de Hollow en elle, un peu comme un parasite encore une fois. Sauf que, bien trop petit pour l'instant, cette minuscule bride de noirceur continuerai de grandir avec le temps en se nourrissant du Reiatsu de son hôte. Dangereux, il fallait qu'elle apprenne à le contrôler, à vivre avec. Pour cela, trois choix s'offraient à nouveau à lui. Le premier était de la tuer, forcément. Cela effacerait une menace du monde, mais d'un autre côté Kisuke se refusait à accomplir un tel acte. Le second concernait l'extraction de cette petite partie, aussi dangereux cela pouvait-il être – elle pourrait aller jusqu'à perdre ses pouvoirs. Tandis que le dernier choix concernait, quant à lui, l'utilisation du Hogyokou. D'un côté, même si ça pouvait paraître dangereux aux premiers abords, si celle-ci possédait déjà une partie de Hollow en elle, cela ne pourrait pas lui faire de mal. Pas outre-mesure en tout cas. Il fallait avant tout qu'il y réfléchisse à tête reposée. Enlevant alors sa main du corps de la femme, il se remit à sourire, ne voulant pas inquiéter sa chère cliente, avant de s'asseoir à côté d'elle.



« Désolé, fausse alerte. Alors, raconte-moi donc ton parcours ! » 






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Lun 1 Avr - 12:08






" ... Laissons les anges se battre et les guerriers de reposer ..."





Taka se releva, s'assayant en tailleur, les mains appuyées sur ses cuisses, elle regarda le paysage un petit sourire aux lèvres. Elle était resté silencieuse pendant l’occultation de l'homme au bob gardant une respiration tranquille alors que Burei lui cachait quelques choses sciemment, mais elle ne voulait pas s'ennuyer à connaitre la chose qui pouvait l’inquiéter surtout si lui même jugeait le problème bénin.

- Capitaine hein, vous n'êtes pas le méchant qu'ils essayent de faire passer comme pour tout les exilé fit elle remarquer, gratifiant sa phrase d'un sourire qui se voulait doux et gentil.

Elle n'avait pas oublié les questions, elle faisait juste en sorte de coller le plus possible à la réalité, quelques choses semblait clocher et le fait qu'il se mette lui aussi à lui dissimuler des choses en disait long sur son état, alors peut être que chaque questions avait une forme d'importance, puis son passé n'est pas vraiment un secret.

- Mon père à violé à mes dix sept ans les lois de la Soul Society en me plantant son Zampakutos dans le coeur, il fallait avouer qu'il y avait urgence fit elle remarquer, alors que la scène se jouait à nouveau devant ces yeux.

Cette nuit la, elle avait retiré le bijou qui la faisait passer inaperçus au yeux des monstres aux masque blanc, elle avait été prise en chasse et son père avait besoin qu'elle quitte les lieux rapidement, qu'elle ne soit pas un fardeau, il avait donc mit son coté protecteur de coté pour mieux libérer son pouvoir sur le monde. Ce soir là, elle rencontrait la peur, l'inconnus. Le regard braqué sur le sol elle garda la pause assise, fatigué mais ces idées étaient claire.

- Il est mort deux ans plus tard et j'ai continué d'évolué, j'ai apprit le nom de mon sabre dans la foulé, il est têtue parfois désagréable, on a connu des disputes mais il a toujours été un ami fidèle dit Taka dans un haussement d'épaule, trop de nostalgie la rendait un peu lointaine, mais elle s’efforça à sourire à Kisuke.

S'affalant à nouveau sur le sol la jeune femme regardais le ciel soupira.

- Pourquoi êtes vous parti de la Soul Society ? demanda la jeune femme, ouvrant les bras, voulant montrer tous l'endroit, Comment pouvez vous faire tout sa ? finit elle par dire, sa curiosité reprenait du poile de la bête, la vrai Taka s'avançait doucement.

Voilà se disait elle, tout est fini en tout cas on essaye de me le faire croire visiblement. Burei lui demanda de ne pas revenir sur le sujet, elle sourit à cette remarque. Même Kisuke ne semblait pas emballer, mais elle n'allait pas lui demander, après ce qu'il avait fait pour elle il devait avoir ces raisons pour lui cacher son véritable état.

- Vous savez, vous semblez plus gentil quand vous retirez ce Bob dit elle, un rapide clin d'oeil, quand elle rigolait son corps la faisait souffrir mais cela n'était pas vraiment important, elle avait envie de vivre de ce sentir libre.

Depuis qu'elle se savait habité par une autre chose, elle n'avait pas vraiment vécus faisant très attention à ce qu'elle faisait délaissant un peu son travail de protectrice autoproclamé de Karakura, la peur de perdre quelques choses de bien plus important que sa vie la faisait vivre dans un état second, maintenant le voile s'était levé et elle n'avait aucune envie de ce dire que ce n'était que le début des emmerdes.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Lun 1 Avr - 13:41




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Une vie sans émotion est une vie perdue. »


Même s'il essayait de le cacher, il était clair que les compliments de la belle firent rougir l'homme sans bob. Se relevant alors, observant son interlocutrice prend une position plus confortable, Kisuke se gratta le menton. Observant les alentours, cette zone était vraiment dévastée. Il allait sûrement devoir tout remanier – encore une fois – afin que tout ceci ressemble à nouveau à quelque chose. Ainsi donc, cette folle furieuse était issue d'un père Shinigami. Cela expliquait beaucoup de chose, notamment son appartenance à la lignée humaine coupée à la possession d'un Zanpakutô. Soupirant alors, l'Urahara était désolé d'avoir du faire ressurgir de tels sentiments, de tels souvenirs. Mais en même temps ça lui permettait d'avoir plus de précisions sur l'était de la jeune fille et de pouvoir réagir en conséquence. La seule raison pour laquelle il ne s'excusa pas fut que tout ceci était pour son bien, et non pas l'inverse, même s'il ressentait une profonde désolation. Perdre un être cher avait été la pire douleur qu'il n'avait jamais connu tandis qu'il était d'ores et déjà forgé dans de l'acier, alors ce qu'elle ressentait à ce moment là, même lui n'aurait pas pu l'imaginer. S'acroupissant, il posa une main compatissante sur son épaule. Ce genre d'épreuves n'avaient rien de banales, au contraire.



« Dans ce cas, je comprends tout à fait les actes de ton père. On pourrait les comparer à celles d'un Héro. Il ne méritait pas son sort, je suis désolé ... »  

Tapotant alors sur l'épaule de la dame, il se repositionna comme précédemment ; à savoir debout, filtrant les alentours d'un regard perçant. Puis sa question arriva alors, comme un boomerang en pleine face. Tout d'abord déstabilise, il lui devait bien des réponses après une telle épreuve. Souriant, comme à son habitude, l'homme baissa sa tête de sorte de regarde son interlocutrice dans les yeux.



« Disons que j'ai été accusé à tord – il y a fort longtemps – d'avoir utilisé un objet afin de transformer des gens en Hollow. Sur le coup, je n'ai pu que m'enfuir et même si mon innocence, entre temps, a été prouvé, je ne peux plus y retourner. Cela m'est – en tout cas pour l'instant – impossible. Tout ça, je ne l'ai pas fait seul. Je ne peux pas t'expliquer comment non plus, petite curieuse ! » 

Se grattant l'arrière du crâne avec un rire un peu béat, l'homme au chapeau retira son couvre-chef suite à la dernière remarque de la belle. Se retenant de rire, il appréciait les rayons de soleil qui déferlèrent soudainement sur son visage. La vie était belle, en tout cas pour l'instant.



«Tu sais, tu n'es pas la première à me le dire. Seulement, mon but n'est pas de paraître sympathique. Je le suis avec certaines personnes, mais pas avec toutes. Et puis, ça me protège du soleil pardis ! » 

Sautant alors les politesses usuelles, Kisuke s'était finalement décidé à la tutoyer, espérant qu'elle fasse de même de son côté. Leur grade n'était finalement plus de mise. Après un tel évènement, il n'était plus nécessaire de prendre en compte l'âge ou l'échelon des deux protagonistes, si ce n'est qu'ils partageaient maintenant une grand bataille ensemble. Maintenant elle rigolait, et ça lui faisait clairement chaud au coeur. Même si, pendant un instant, il avait eut peur pour elle, tout était à présent passé. Ou presque. Tendant une main amicale à sa voisine, il comptait l'aider à se relever pour ensuite lui administrer les premiers soins. Après tout, il fallait quand même qu'elle se repose un minimum.



« Si tu veux, je te déplie un Fûton dans mon arrière boutique. Tu n'es pas en état de rentrer toute seule ... » 






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Lun 1 Avr - 17:18






Ce Rp tire sur la fin !





Taka accepta la main tendu, s'aidant à ce relever, une fois sur ces jambes, elle tangua doucement puis se reprit, s'appuyant un peu sur Burei qui ne rechigna pas à l'aider un peu. La jeune femme se laissa faire pour les premiers soin, elle ne ressentait qu'une immense fatigue, son corps n'était pas blesser, enfin disons qu'elle avait connu nettement pire. Sentir la pression du reatsu de soin sur son corps avait tout de même cela d'apaisant et elle n'était pas contre un peu de douceur dans ce monde. Après un instant, Kisuke rouvrit le ciel, cela semblait simple, mais si elle se retrouvait seule dans ce lieu surement qu'elle finirait par mourir d'ennuie ou de faim. Taka suivit l'homme au bob lentement dans l'ascension des escaliers essayant de chasser la nostalgie qui l’étreignait, c'était étrange mais à chaque fois qu'elle sortait d'une situation périlleuse, voilà que les souvenirs les plus désagréable et émouvant lui revenait dans la tête avec un certain élan et une joie plus ou moins partagé.

- Vous n'avez pas besoin de mettre un Bob pour avoir l'air méchant, il suffit pour vous de faire les gros yeux, je vous promet bob ou pas cela ne change rien dit elle, laissant un petit laps de temps de silence, Mais pour le soleil, je ne peux pas vous aider fit elle remarquer, gloussant doucement alors qu'elle parvenait à franchir les dernières marches.

Une fois dans l'arrière salle, Kisuke ferma le plancher, cela lui retira un poids comme si tout ces déconvenues venaient de l'endroit qui disparaissait sous ses yeux. La jeune femme se laissa choir sur une chaise, voilà que sa force ce dérobait après une simple monté d'escalier.

- Je crois que je vais accepter votre Futon dit la jeune femme

Une fois prêt, la jeune femme se laissa tomber dessus comme un sac de patate. Mirant le plafond de la boutique, elle tourna la tête pour regarder l'homme au bob.

- Dite moi franchement c'est fini oui ou non ? demanda la jeune femme

Elle ne voulait pas d'explication juste savoir si elle allait devoir recommencer à faire des efforts risquer sa vie dans un combat contre elle même. Peut être que si elle y parvenait elle deviendrait plus forte. Alors que le sommeille venait chasser la réalité, dans ce tumulte tranquille de l'imagination, elle leva la main, demandant à Kisuke de s'approcher. Elle parvint à l'embrasser sur la joue en le remerciant une nouvelle fois.

- Je pourrais vous faire passer dans la Soul Society j'en suis sur si l'endroit vous manque fit remarquer la jeune femme avant de sombrer dans le sommeil.

Les songes furent mouvementé, elle revoyait son ennemie revenir encore et encore et quelques part dans ces songes de combats, elle croyait entendre quelques se briser doucement, mais elle ferait en sorte de tous les surpasser puis après, peut être qu'elle pourra enfin entre tranquille.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 71
• INSCRIPTION : 23/03/2013
• LOISIRS : PC - Jeux vidéos
• HUMEUR : Très bonne

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Ex-capitaine de la 12ème division
Points d'experience:
80/410  (80/410)
Niveau: 25

Lun 1 Avr - 17:46




Bienvenue, j'espère que vous ne vous plairez pas dans mon magasin ... ♪



« Une amitié née des affaires vaut mieux qu'une affaire née de l'amitié. »


Nous y étions donc, à la fin de cette journée. Après être remonté, le Kisuke ferma aisément le passage souterrain, laissant ainsi derrière lui de mauvais souvenir. Comme si tout le poids du monde, qui se situait auparavant sur ses épaules, venait de disparaître, ce dernier soupira d'aise. Content d'être enfin rentré, il avait néanmoins sourit et pris en compte la dernière remarque de la jeune fille. Enlevant dès lors son bob, il l'accrocha à l'entrée de sa maison, sur un portemanteau. Ce qu'il qualifiait précisément de "maison" était en réalité l'annexe de la boutique, un peu comme le grenier. S'approchant alors à nouveau de la jeune femme, affalée sur une chaise, il s'inclina gracieusement. 



« Tu as sûrement raison. Laissons ce chapeau là où il est pour l'instant. Merci ! »  

Reculant alors, il partit chercher le futon sur ordre de son invitée. Allongeant ce dernier par terre, il l'épousseta bien sûr afin d'enlever la légère couche de poussière qui l'avait entouré. Puis, dans un ample mouvement, il balança un coussin par-dessus le tout. A présent que le lit de fortune était dressé, la Taka allait pouvoir dormir tranquillement. Pourtant, au lieu de se laisser emporter par l'abîme de son inconscience, celle-ci s'évertuait à vouloir connaître les réponses aux questions qu'elle se posait – qu'elles soient bénéfique ou pas. Posant alors un regard bienveillant sur la petite, Kisuke se baissa et posa une main chaleureuse sur son épaule.



« Disons que nous nous reverrons ... » 

Toujours aussi mystérieux, il trouvait quand même qu'elle avait eut assez de sensations fortes pour aujourd'hui. Ensuite, suivant encore une fois les directives de celle-ci, il s'approcha afin de récolter un léger baiser qui le fit immédiatement rougir. Cette fille, bien que trop jeune pour lui, n'en restait pas moins très mignonne. Reculant en bafouillant un peu, plein de bonne volonté, il voulait la remercier mais ce fut cette même invitée qui prit parole en première. Le faire ainsi pénétrer dans la Soul Society ? Il fallait dire que oui, cet endroit lui manquait. Les bâtiments, les âmes qui y vivaient, les gens qu'il connaissait : Tout ça représentait un poids mort dans son coeur, comme un manque qu'il ne pourrait plus jamais combler. Pourtant, il ne pouvait pas abandonner tout ce qu'il avait laisser ici. Le fruit d'un travail acharné et d'une amitié soudée : Tout ceci l'avait amené là où il était. Ne répondant pas à l'affirmation de la belle – qui, il le savait, était juste – il posa une main sur son front et lui sourit abondement.



« Dors, maintenant .. » 

Puis, dans un mouvement discret, ce dernier posa une légère couverture sur la Taka et se retourna vers sa fenêtre. De nouveau horizons s'ouvraient à lui, qu'allait-il donc faire ? D'un côté, retourner à la Soul Society l'intéressait grandement. Mais en contrepartie, il devrait tout laisser tomber. Son magasin, sa famille ... tout. Son cerveau lui dictait d'y aller, et son coeur de refuser. Perdu, pour la première fois depuis longtemps, ce dernier se posa lentement sur un chaise et sombra, à son tour, dans l'inconscience. Le lendemain, la petite fleur qui à présent avait éclos devrait rentrer chez elle, mais en attendant elle dormait trop bien pour que quiconque ne la dérange.






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Mer 3 Avr - 12:47
5XP Bonus + 40 XP soit 45 XP chacun !




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 21:13


Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite de .... courtoisie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite de courtoisie...ou pas
» Une simple visite de courtoisie ? [Jia Li]
» "Une Petite Visite de Courtoisie" [Libre]
» - Event IV - Visite de Courtoisie
» WAB: visite de courtoisie chez nos voisins strasbourgeois en août


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-