AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Le monde est décidément bien petit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 14 Mar - 18:54
Une nouvelle journée commençait, comme elles commencent toutes lorsqu'il à la chance de la débuter dans son lit. Son corps se réveillait de lui-même à la bonne heure, celle des aurores. Il s'habillait, enfilait sa tunique de keigun différente de la veille, mais strictement identique à la précédente, attachait ses cheveux, équipait son zanpakto, puis quittait le domicile. Son premier arrêt se faisait au self de sa Division. Il pouvait passer plusieurs jours sans se nourrir, mais quel intérêt de se priver d'un plaisir gustatif quand il avait le temps de ? Moins d'une demi-heure plus tard, il traversait les couloirs labyrinthiques en direction de son bureau, saluant au passage ses subordonnés – mais avant tout collègues. Les deux heures suivantes, il les passait assit, à gérer toute la partie logistique du bâtiment et de ses hommes au travers de documents dont il devait prendre connaissance ou y apposer sa signature. Depuis qu'il avait prit sa fonction de Vice-Capitaine, c'était une activité à laquelle il s'était habitué, et ne souffrant pas de retards accumulés, elle n'était pas plus chronophage que nécessaire. Outre l'aspect matériel, il était aussi de son ressort de répartir les missions dites standards qui étaient adressées à sa Division, celles qui ne demandaient pas la participation d'un shinigami en particulier.

L'une d'entre elle attira d'ailleurs son attention. Une assignation sur Terre, qui suivait une précédente de reconnaissance. Rien qui ne lui parlait, vu qu'elle fut effectuée par une autre Division, mais c'était le nom du shinigami imposé qui lui sauta aux yeux. Aizo Kuroziki. Voilà quelques mois qu'il ne l'avait pas revu. Pas depuis qu'ils s'étaient légèrement blessés lors de l'histoire de la mine. La ruse à laquelle l'assassin avait recouru pour accéder à la demande d'Aizo les avait conduit à se battre, mais tout était resté sous le contrôle de Natsuki, à peu de choses près. Le même jeu que Taka avait lancé avec lui-même le mois dernier, à la différence que lui n'avait pas mit en danger des innocents, ni même risqué de tuer l'autre...

L'assignation demandait à la Deuxième Division de fournir un shinigami ou un keigun traqueur, afin de repérer un variété de hollow assez particuliers, capable de neutraliser sa présence pendant qu'elle se développent à partir de cocons. Cas plutôt unique, de mémoire les hollow ne pondaient pas d'œufs. Aizo était commit d'office, car il avait participer à la mission de repérage. Natsuki n'était pas un grand maître reconnu en terme de perception des énergies, mais il touchait sa bille dans le domaine. L'occasion de voir si le Troisième Siège avait progressé depuis leur dernière rencontre lui était offerte, il était suffisamment curieux pour ne pas passer à côté. Être focalisé sur sa mission ne l'empêchait pas d'apprécier ce qui se passait autour de lui, la marge d'amélioration de ses alliés notamment.

La missive se terminait sur la possibilité d'entrer en contact avec la shinigami substitue Neko, dont l'implication dans la première partie de l'opération fut majeure. Taka Neko. Cela faisait un mois qu'il n'avait plus contacté, depuis qu'elle était venue avec cette idée saugrenue et appliquée de risquer la vie de ses hommes dans un jeu d'enfants. Elle lui avait assuré le lendemain qu'elle avait tout prévu, que tout était sous son contrôle, qu'elle avait de l'eau pour assurer ses arrières, mais il avait vu cela : qu'aurait-elle fait s'il avait décapité net le premier homme qu'elle lui avait envoyé ? Elle aurait refait pousser sa tête avec les capsule d'eau qu'il avait brisé en la frappant comme un forcené, la laissant avec un pied dans la tombe ? L'on ne peut tout contrôler, tout prévoir, il y a toujours une part de risque à calculer. Quand les deux amants s'étaient quittés, il lui avait reproché d'avoir faire courir un risque inutile et inconsidéré à des keigun étrangers à toute l'histoire. Il n'était pas retourné la voir pendant le reste de sa convalescence dans la Quatrième Division. Tant qu'elle avait comprit cela, l'histoire appartenait au passé pour lui, revenir dessus était une perte d'énergie vaine. De l'eau avait coulé sous les ponts depuis, mais il ignorait comment la digestion s'était passée pour elle. Une seule façon de le savoir, cela dit, et tant que cela n'interférait pas sur l'objectif final...

Aizo attendait son futur coéquipier dans le Monde Matériel, envoyé en avance pour prendre déjà contact avec Taka. Le point de rendez-vous à Karakura était fixé à 13 heures, horaire locale, ce qui lui laissait encore du temps devant lui. Et ce fut ce temps que l'assassin mit à profit en allant consulter le rapport du Troisième Siège, pour s'imprégner déjà du contexte et de leurs adversaires à venir.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Jeu 14 Mar - 21:20




Hop je prends un peu d'avance sur ton arrivé Aizo ^^ Ce Rp promet si si je vous le jure !!






Le monde s'étirait péniblement devant elle, alors qu'un hamac fait de tout et de rien trouvé ici et la faisait ballotter son corps de gauche à droite doucement au gré du vent. elle avait trouvé deux antenne, un pseudo sort de Kido qui semblait faire une mélasse sans nom et qui ne devait servir à rien d'autre que de bonne farce, mais cette énergie était doté d'une élasticité et d'une certaine fonction intéressant comme supporter le poids de la jeune femme et lui permettre de se reposer. Les deux mains liées derrière la tête, Taka regardait le ciel zébré de temps à autres par quelques nuages paresseux.

Elle fit tomber un regard de marbre sur un hollow planté par ces dagues contre le mur qui abritait l'escalier de secours. Elle se releva, les antennes grincèrent bien qu'elle ne devait pas peser grand chose sous sa forme libérer de toutes étreinte physique.

- Reprenons doucement veux tu ?, le monstre hurla, une dagues se retira pour mieux se planter un peu plus haut dans le membre.

- Je sais que tu sais parler, le Hollow hurla à nouveau, une autre dagues fit le même manège, le monstre vint hurler des insultes aux visages de la jeune femme, son regard avait quelques de lointain, elle n'était pas vraiment en face du monstre.

- Voilà, tu sais donc parler, j'aimerais savoir ou tu as trouvé cela ? fit remarquer la jeune femme, un rapide coups de tête vers un petit être, on aurait dit un cocon grisâtre qui continuait de se mouvoir de plus en plus doucement, la dernière fois que j'ai vu de ces êtres ils dissimulaient le reatsu d'un Adjuchas fit remarquer la jeune femme, croisant les bras attendant autre chose que des hurlements et autre vocifération que le Hollow lui balançait au visage avec une véhémence brutale qu'elle trouvait presque insultante, un peu comme un chien vous regarde méchamment mais se contente de vous aboyer dessus.

Une dague vint faucher la tête du monstre, un scintillement surprenant qui luisit encore longtemps après le mouvement, le monstre disparut ne laissant aucune trace de sa présence si ce n'est les impactes sur le mur. Taka revint sur sa couche, le regard toujours perdu entre ailleurs et plus tard, bien qu'un mois fut passer depuis sa dernière visite à la Soul Society, elle n'avait pas oublier comment cela c'était passé et à vrai dire elle avait encore du mal à avaler les remarques de son amant. Il avait rien comprit et cela la taraudait doucement mais surement comme la roche attaquer par la pluie, elle se fissurait doucement.

Son attention fut attiré par un reatsu familier, heureusement ce n'était pas celui de son amant, elle fit disparaître son hamac, puis leva les yeux vers la destination du Reatsu, avançant d'un pas lent vers le bord du bâtiment qui la faisait surplombé une rue passante. Elle avait troqué ces tenues affriolantes et le kimono officiel contre une chose qui ressemblait bien plus à l’accoutrement qu'elle avait eu dans son combat contre Natsuki, des bandelettes noirs enserraient sa poitrine jusqu'au bas de sa cage thoracique, laissant une bonne partie de son ventre, jusqu’à un pantalon noir évasé au début mais qui se voyait resserre sur ces jambes par des lanière de la même matière noir que sa poitrine.

Elle avait entouré des bandelettes sur ces bras jusqu'aux épaules et son arme tout droit sortie du moyen age pendouillait à sa cuisse retenu par le fourreau droit rattaché à une ceinture mal centrée. Taka mira le monde en contre bas, tout à coup elle se disait que cela faisait un moment qu'elle n'était pas allé côtoyé ces semblables, mais ce sentiment venait se faire happer par les hollow, les cris sa vie. Elle tourna le dos au vide, appuya âme contre la bordure du toit, les bras croisé, les yeux fermé et la tête basse, elle attendais simplement la venu de Aizo.

- Tu va encore te faire embarqué dans une histoire pas possible je le sens lui fit remarquer Burei.

- Cela me fera oublier le reste fit elle remarquer, depuis qu'elle était rentrée, elle devait avoir franchis la porte de son domicile une fois, puis elle était partie en chasse, une chasse de plusieurs semaine, sa unique pause fut celle qu'elle c'était autorisé sur ce toit pendant son interrogatoire.

- Essaye de ne pas t'emballer tu semble toujours sur le point d'éclater lui dit l'ombre, dans un coin de son monde intérieur ce dernier mirait les progrès de la jeune femme avec un regard sombre, comme si cette dernière se mettait à se moquer de ce qu'elle devait protéger et ce qu'elle devait chasser.

- Ne t'inquiet pas Burei cette demande va être épique fit remarquer la jeune femme.

Elle regarda le jeune homme apparaître devant elle, accompagnant sa venu d'un mouvement de la main, un petit sourire, mais un regard toujours aussi lointain un corps qui bougeait alors que l'esprit était bien loin de tout ces mondanité qu'on appelait la vie.

- Bonjour Aizo, que me vaut cette visite ? dit elle ouvrant les bras doucement, ne quittant pas ce sourire qu'elle voulait avenant et le plus amicale possible.











Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 104
• INSCRIPTION : 14/11/2012
• LOISIRS : manger
• HUMEUR : allo

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: 3ème siège de la 10ème division
Points d'experience:
0/290  (0/290)
Niveau: 17
Aizo Kurosiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Dim 17 Mar - 2:49
C'était encore une journée paisible qui se déroulait dans le Sereitei. Tout était encore calme, le Gotei dormait encore en ce matin rayonnant. Enfin, je vous épargnerais les détails, mais disons que le soleil était radieux. Kurosiki quant à lui, espérait qu'il en serait tout autant dans le monde des mortels. Bref, la mâtiné avait bien commencé pour le Shinigamis. Il avait obtenu son congé des bâtiments de la 4e divisons quelques jours plus tôt. Son combat face au Concordien avait jusqu'à l'instant passé sous silence, mais il espérait recevoir reconnaissance bientôt. Peut-être pourrait-il lui-même changer de divison? Il aimait bien la 10e Division, mais l'homme qu'il était détestait profondément le Capitaine dont il avait hérité. Mais bon, pour l'instant, le 3e siège était heureux. Une nouvelle mission venait tout juste de lui être donnée (par l'intermédiaire de son Vice-Capitaine évidemment). En gros, Aizo reprenait ce qu'il avait laissé par urgence derrière lui la dernière fois : Sa mission avec Taka. De plus, il semblait que le Vice-Capitaine Kurudo allait faire partie de la danse cette fois. Tout semblait plus intérréssent.Ce fut sur ces pensées que le 3e siège quitta sa pièce. Pour faire court, il avait paqueté tout l'essentiel avec lui. Son Zanpakuto, vingts yens et puis c'était tout. Kurosiki n'avait pas réellement besoin de cet argent humaine, mais bon peut-être lui serait-elle utile? De toute façon, elle lui serait plus utile une fois là-bas qu'ici.

Le temps avançait de plus en plus vite. Kurosiki se devait d'arriver tôt dans le monde des humains, contrairement à un autre Shinigamis, dont Aizo n'avait pu connaitre l'identité, qui les rejoindrait un peu plus tard. Cela donnerait le temps à Aizo et Taka de faire le point sur toute cette histoire. Le jeune homme traversa rapidement le Gotei, encore si calme à cette heur si matinale. La traverser vers le monde des humains ne le rassurait jamais. Il craignait toujours ce gros ''train'', même s'il n'y avait aucun danger, puisque la 12e Division supervisait tout. Aizo combattit ses sueurs froides, comme il en avait l'habitude maintenant. Ses trois dernières missions (si on comptait celle d'aujourd'hui) s'étaient déroulées dans le monde des hommes mortels. Cela lui faisait donc un ratio de 75%. Il commençait drôlement à s'habituer à ce monde. Même qu'il songeait parfois, que durant ses prochaines vacances, peut-être qu'il y passerait un peu de temps. Enfin, ce monde était bruyant, mais parfait pour le jeune Shinigamis. Personne ne pouvait le voir, ou presque. Jamais les humains n'embettaient les Dieux de la mort et déboiter quelques Hollows de temps en temps était un pur plaisir.

Aizo avait finalement traversé du côté des mortelles. Son premier objectif était de trouver Taka, la Shinigamis remplaçante. Kurosiki se souvenait de son Reiatsu. Chaque entité semblait en avoir un différent. Donc quand le 3e siège rencontrait plus longuement des Reiatsus, il réussissait à les garder en mémoire. Détecter le Reiatsu de Taka, enfin sa présence, ne fut pas chose difficile pour le jeune homme. Il le connaissait et pouvait donc le démarquer des autres. Bref, ce n'était pas exceptionnel. Taka ne cachait pas pleinement son Reiatsu en ce moment, n'importe quel Shinigamis pouvait arriver à la trouver, s'il se concentrait.

«Bordel, cette ville ne changera donc jamais.»

Les humains s'affalaient encore dans les rues. Ils semblaient tous si occupés, comme à la première fois ou le jeune Shinigamis avait visité la ville. Tous ces hommes, qui dévalaient dans les rues comme des diables. Comme si cela était utile à quelque chose. Ils allaient tous finir à la même place de toute façon, riche, pauvre, gros , maigre, grand, petit, tous ils allaient finir mort. Aux enfers, dans le Rukongai ou bien les plus puissants spirituellement deviendraient des Hollows ou des Shinigamis, malgré tout, la vie ne changerait rien. Ils l'oublieraient de toute façon. Femmes ? Enfants ? Pouf, disparut. Sang? Misère? Combat ? Pouf, toujours là. Enfin bref, peut-être même qu'Aizo lui-même avait été un humain un jour? Peut-être était-il de ces riches hommes d'affaires, si méprisant. Bref, le 3e siège se dirigeait maintenant vers Taka. Les grands bâtiments de Karakura semblaient tous vides. Kurosiki les utilisait comme moyen de transport, au lieu de passer par les rues, qui elles étaient pleines. Probablement qu'une fête avait lieu, ou encore un concert. Cela expliquerait les centaines de personnes que le Dieu de la mort avait vu plus tôt, courant dans ces rues.

Finalement, le jeune homme arriva jusqu'à Taka, qui ne semblait pas l'attendre. Le Gotei, l'organisation la plus importante du monde, mais aussi la plus mal organisé et rempli de magouille de tous les temps. Le jeune Shinigamis salua l'humaine et observa la scène. Un de ces cocons rampait lentement sur le sol. Dégoutant.

« Ma visite... Et bien, cela concerne encore ces petits êtres rampants. Pour faire bref, nous devons éclaircir ce mystère. Un Shinigamis ne rejoindra, ici même je l'espere et j'ose croire qu'il arrivera bientôt. Ou bien elle... Je ne sais pas ! Je ne le ou la connais pas. Mais bon, selon mon Vice-Capitaine, c'est un Shinigamis compétant. Enfin, attendons le. Nous ferons le point ensuite. »

Sur ces mots, le jeune homme s'assit en indien et gratta sa cicatrice, si ressente. Elle passait du haut de son oeil, jusqu'à sa bouche. Gracieuseté du Concordien et ses explosions. Celle-ci venait à peine de cicatriser. Heureusement pour lui que la 4e Divison faisait du boulot exceptionnel, encore une fois Kurosiki avait failli perdre un oeil...Bref, Aizo laissa le vent souffler dans ses cheveux et observa brièvement Taka. Elle ne semblait pas avoir changé. Toujours aussi flamboyante.






Aizo Kurosiki
...Vous croyez savoir, mais vous ne savez pas...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 18 Mar - 19:22
Il était en avance. Mais prêt à partir. Cela ne mangera pas de pain d'arriver sur Terre quelques heures avant le rendez-vous. Dans le meilleur des cas, il trouvera tout de suite ses deux alliés pour la mission, dans le pire, il les rencontrera au moment convenu. Armé et équipé, son Papillon de l'Enfer attendant sur son épaule, Natsuki se tenait dans le portail Senkamon du Seireitei. Trente ans qu'il exerçait la profession de shinigami, et pourtant, ce n'était que la sixième fois qu'il se rendait dans le monde matériel. Et ces six visites – dont une n'ayant pas dépassé la minute – s'étaient condensées sur les douze mois passés. Un fois tous les deux mois en moyenne donc, mais avec la dernière remontant à quatre.

Les portes s'ouvrirent, révélant un couloir sombre dont le bout était hors de vue. Sans un instant d'hésitation pourtant, il s'y engagea au pas de course, son papillon devant lui pour indiquer la voie. Voyager entre les mondes était particulier. Cela ne prenait pas de temps à proprement parler, ni même ne se calculait en distance. L'on se déplaçait simplement, et ce, jusqu'à ce que le moment soit venu de sortir. Car l'espace entre les dimensions n'a justement d'espace que le nom. Il ne possédait pas de limite, ou de superficie. Ce n'était qu'un couloir que les shinigami ou les hollow avaient apprit à ouvrir, Senkamon ou Garganta, qui donnait ainsi une forme au néant. De même que le temps quo s'y écoulait, il ne correspondait pas à la notion telle qu'elle est connu dans les différents mondes. S'y perdre, c'est se condamner à y errer pour une éternité tout autre. Enfin, cela n'était valable que pour le Garganta. Car pour les shinigami, qui utilisaient les Senkamon, ils pouvaient compter sur leur Papillon de l'Enfer pour les guider. Sans lui, pas d'errance : le '' fossoyeur '' de l'entremonde, un train inarrêtable, avait tôt fait de réduire à l'état de rien les brebis qui s'attardaient dans son antre.

L'ouverture de sortie apparut devant l'assassin, et coulissa sur la droite avec un tel synchronisme que Natsuki pu la franchir d'un bond sans avoir à attendre. Il pénétra dans le ciel de Karakura comme s'il traversait un gouffre, et se laissa chuter de la sorte sur quelques mètres avant de se réceptionner sur les particules spirituelles présentes dans l'air, et de rejoindre le toit le plus proche, par simple automatisme d'être dans une position '' moins exposée ''. Il se sentait particulièrement en forme aujourd'hui, et d'une bonne humeur inhabituelle. Lui qui était connu pour son sourire pétillant de vie, c'est dire. Un état de bien-être totale, dont l'origine lui était inconnue, qu'il ne tardera pas à tuer avec autant de spontanéité que respirer. Un coup d'oeil aux alentours l'informa qu'il était seul. Il savait que personne ne viendrait vers lui. Avec le temps, il en était venu à neutraliser naturellement son reiatsu en totalité dans la vie quotidienne, si bien que le seul moyen de sentir son empreinte était d'attendre qu'il se batte. L'inverse de Taka, en quelque sorte. Plus il la regardait, et plus il avait l'impression de voir dans le miroir son strict opposé. Était-ce cela qui l'attirait justement ? Toujours est-il qu'il était sûr que les deux gagnerai à laisser l'autre déteindre un peu sur lui.

Le reiatsu de Neko, c'était un peu la Tour Eiffel de Karakura : il en était venu à faire naturellement partie du décors, à être LA chose à côté de laquelle l'on ne pouvait pas passer lorsque l'on était en ville. Où que l'on tourne ses yeux – ou ici, ses sens – impossible de le rater ici, tout se ramène à elle. Aussi, c'est à peine s'il prit le temps de se concentrer pour la repérer. Il n'accorda pas d'attention sur Aizo, car il se doutait que ce dernier, s'il avait procédé de la même manière, se trouvait déjà en compagnie de leur contact. Et puis, à dire vrai, comme il n'avait rencontré le Troisième Siège qu'une seule fois il y a des mois de cela, même lui n'aurait pas été capable de le retrouver à l'aide de son emprunte spirituelle. Percevoir le reiatsu des autres, c'est comme respirer dans un champs de fleurs. Si l'on sait ce que l'on cherche, alors il est possible de faire le tri entre toutes les '' odeurs '', surtout si celle-ci est particulièrement forte et s'élève au-dessus du reste. Par contre, aussi fin que soit son nez, s'il ne connait pas le parfum que l'on cherche, ou que la mémoire nous joue des tours, impossible de se fier juste au ressenti pour différencier la tulipe du coquelicot. Il restait possible de '' deviner '', mais dans une zone aussi vaste que Karakura, non. Et puis, en toute objectivité, le reiatsu de Kurosiki n'avait rien de particulier. A la rigueur, s'il combattait, ce n'était pas avec son émanation spirituelle que Natsuki le retrouverai, mais grâce à – à cause de ? - ses pulsions meurtrières. L'assassin y était particulièrement sensible, et le souvenir d'Aizo en plein affrontement, lui, était particulièrement frais dans son esprit. Il dégageait de ce jeune homme une telle violence, comme il n'en avait que peu vu. A croire que le Troisième Siège était animé dans ses moments de frénésie de la volonté annihiler la vie elle-même. Avait-il suivit le conseil que le Vice-Capitaine tatoué lui avait donné, à savoir masquer un minimum ses ondes de mort, à défaut de savoir les contrôler ? Il allait vite en être fixé.

Contact repérée, il gagna la position de cette dernière par une succession de bonds surnaturels, chacun le menait sur un nouveau toit. Bien qu'il n'était pas à son maximum – il avait le temps – il rejoignit le binôme en quelques minutes seulement. Il se dressa à leur altitude, littéralement parlant, tant le bâtiment sur lequel ils attendaient l'avait contraint à un saut en hauteur vertigineux, et se posa malgré tout sans le moindre bruit. Les deux shinigami se virent alors adressé un sourire en guise de salutation.


« Troisième Siège Kurosiki, Neko. »
annonça-t-il en faisant suivre son regard à la parole. » C'est moi qui fera office de traqueur pour cette assignation. »

Un air assuré et sympathique sur le visage, il écarta les bras le long du corps, paumes ouvertes.

« j'ai lu dans votre rapport, Kurosiki, que Neko et vous vous connaissiez déjà auparavant. Le monde est décidément bien petit, n'est-ce pas ? Bien, nous avons deux heurs devant nous, alors je vais en profiter pour faire le point sur la situation. Il y a quelques mois, comme vous le savez déjà, le Troisième Siège Kurosiki a été envoyé enquêter ici sur une variété singulière de hollow. Il a pu compter sur votre participation, Neko, et c'est ce qui explique notre présence ici à tous les trois : repérer s'il y a en a d'autres en ville, et les éliminer. Et si nous pouvions en ramener un en état d'être étudié, ce serai parfait. C'est là que se répartissent les rôles initiaux : j'ai besoin de vous pour me décrire tout ce que vous pouvez sur l'ennemi, ses particularités, suite à quoi je ferai de mon mieux pour les détecter. En un second temps, nous faisons le ménage, en limitant au possible les dommages collatéraux. Cela vous convient ? »


En voyant son sourire ouvert à toute proposition, il était difficile de s'imaginer que dans peu de temps, le néant remplacera la vie qui transpirait sur ses traits, vie qui dans l'instant ne le quitta pas, alors qu'il posa ses yeux sur l'étrange cocon en arrière plan. Ils avaient peut-être déjà leur spécimen vivant à ramener, apparemment.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Lun 18 Mar - 20:40




mmmmm Let's Go !





Elle ne le montra pas, mais son coeur ratta une mesure, elle ferma les yeux un instant, puis se leva, d'un mouvement, ces nouveaux habits siée le mieux à son état d'esprit, elle fit quelques pas, sifflotant doucement, une mélodie presque inaudible, elle se baissa puis ramassa le cocon. Ce dernier allait mourir, cela faisait bien trop longtemps qu'il c'était vu retiré de son hôte, elle commencait à les connaitre, elle les avaient vue, combattue, puis aperçus de temps à autres lors de ces promenades et chasses diverses et variées. Elle jeta en l'air l'objet avant de le rattrapé d'une main ferme, puis l'envoya en cloche vers Natsuki. Son regard suivit la trajectoire, de la bête puis elle se contenta de sourire, essayant de montrer le coté serein de la Taka alors que Burei lui contenait la boule de nerf en elle.

- Natsuki-fukutaisho, quel plaisir de vous revoir, elle tourna le regard vers Aizo, son index mima la cicatrice que le jeune homme tripotait.

- Un cadeau d'un adversaire Aizo-san ? demanda la jeune femme, elle s'assit sur le rebord du toit, croisant les jambes les mains venant s'appuyer contre le béton qui soutenait maintenant la présence de son âme.

Soupirant, elle regarda le ciel, doucement lézardant le ciel bleu, la jeune femme essayait de remettre en place les évènements qui concernait ces hollows. Elle devait mettre de coté chacun de fragement de son dernier voyage à la Soul Society et le fait que de son point de vue actuelle ce n'était pas vraiment le meilleur moment pour travailler avec Vice Capitaine, mais elle devait fait fie de ces quelques reproches, puis elle pourrait peut être se la jouer Solo pendant la mission.

- Ce que Natsuki tient, c'est un ce que je nommerais le cocon, mais sa semble plus étrange que sa, elle vint mettre ces bras en forme du Kanji montagne, la tête reposant sur sa paume de main, les hollow qui les créent ressemble à des chimères, un mélange entre différent annimaux, mais je ne crois pas que ce qu'on a pu voir avec Aizo était la forme principal, juste des unités secondaire, d'ailleurs le cocon doit être une unité tertiaire fit remarquer la jeune femme.

Elle se déplia doucement, un regard vers l'endroit ou avait été épinglé un hollow un peu plus tôt, que devait elle encore dire, elle eut un bref haussement d'épaule, un réflexe quand elle se mettait à réfléchir avec burei ou avec elle même.

- Depuis la mission avec Aizo j'ai croisée certain Hollow possédant la même chose étrange, ils portent les cocons comme des suppresseur de Reatsu, il n'y a pas moyen de les détecter, quand ils ont cette choses, c'est comme si ils disparaissaient pour nos sens fit elle remarquer, elle haussa les épaules pour signifier qu'elle pensait avoir tout dit.

Son attention passa de Aizo vers Natsuki, puis croisant les bras, elle s'approcha un peu d'Aizo de manière à créer un triangle avec Natsuki.

- Aizo-san, vous avez déjà rencontrer Natsuki-fukutaisho, ce ne fut pas trop rude ? demanda Taka, un léger sourire amusé sur les lèvres.

Elle savait pertinemment que Aizo avait rencontré Natsuki, d'ailleurs, il l'avait rencontré avant leur mission ensemble et donc leur première rencontre, mais elle ne lui avait jamais demandé comment sa c'était passé, outre la cicatrice qu'il n'avait pas avant, elle avait envie qu'on parle de tout et de rien histoire de meubler, cette sensation était bien contradictoire avec l'autre envie de commencer la mission pour essayer de se retrouver seule, elle devait trouver une bonne idée, un début.

- On pourrait aller dans l'ancien entrepôt ou notre mission avait fini avec Aizo, j'entre, je fouille, j'aime jouer l'appas fit elle remarquer, Burei claque sa main d'ombre sur sa tête de ténèbres.

- C'est tellement bien joué, délicat, mais j'ai comme l’impression que c'est d'autre envie que tu essaye de te cacher lui fit remarquer Burei, sa réaction fut immédiate, Taka colla un petit rond adhésif en forme de lapin rose sur le manche de son Zampakutos.

- Les ordres de mission comportent d'autres éléments ? demanda la jeune femme qui essayait de calmer la voix insultante de Burei, pour la peine elle colla un deuxième papier en forme de panda Kawai, ne quittant pas du regard les deux hommes qui formait sa nouvelle équipe.

Burei essaya de se calmer, comment on pouvait gacher sa forme si parfaite et brute qu'ils avaient dut bataillé sévère pour l'avoir, voila qu'elle se mettait à coller des étiquettes hideuses, ces doigts d'ombre tapotèrent son visage, il avait hâte qu'elle se mette à apprendre le Bankai, il allait se venger, un sourire légèrement plus claire vint découper l'ombre qui formait Burei.

Taka frissonna, pourtant il faisait chaud, elle ne regardait pas Natsuki dans les yeux ou de bref instant comme quelqu'un faisant en sorte de ne pas montrer qu'elle fuyait le regard en ne fuyant pas, ou presque, enfin une logique féminine qu'elle ne pouvait pas expliquer ni même essayer de peaufiner vue qu'elle avait à faire à deux hommes en face d'elle. Elle soupira à nouveau, sa vie se compliquait, elle n'aimait pas trop cela, mais la journée était belle.











Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 104
• INSCRIPTION : 14/11/2012
• LOISIRS : manger
• HUMEUR : allo

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: 3ème siège de la 10ème division
Points d'experience:
0/290  (0/290)
Niveau: 17
Aizo Kurosiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 23 Mar - 2:05
(Pardon pour le retard, la semaine pour moi c'est pas évident. )

Une ombre traversait les plages de lumières que laissait le Soleil planant sur Karakura. Le visage du jeune homme s'éclaira d'un large sourire. Travailler une nouvelle fois avec le Vice-Capitaine Kurodo était une bénédiction pour Aizo. Travailler avec un Shinigamis, compétent, qu'il connaissait déjà était bien. De plus, il connaissait aussi Taka, qui était quant à elle tout aussi compétente que le Vice-Capitiane. Heureusement, les craintes du 3e sièges s'étaient avérées fausses. Il n'aurait pas à travailler en trio avec un Shinigamis incompétent et inconnu. Natsuki n'avait pas changé, toujours les mêmes traits physiques et la même attitude qui inspirait la sagesse. Le Vice-Capitaine était maintenant qu'à quelques pas des deux jeunes combattants. Kurosiki laissa ses yeux dériver vers Taka. Aucune émotion ne transparut sur le visage de la Shinigamis remplaçante, pourtant Aizo avait cru comprendre que les deux êtres se connaissaient déjà. Bref, le 3e siège répondit finalement à Taka, après un moment d'absence dans ses pensées.

« Oui.. En quelques sortes. Disons tout simplement que la Concorde possède maintenant un membre de moins. »

Alors que Taka faisait le point sur toute cette situation, le Shinigamis se perdit une fois de plus dans ses pensées. Le ciel bleu de Karakura l'absorbait totalement. Qu'était la vie des humains? Pas de monstre à tuer, pas de personne à sauver. Aucune tâche? Enfin son raisonnement était faux. Les policiers, pompiers et tous ces gens en sauvaient d'autres ! Qu'était la vie ici dans ce monde. Avait-elle seulement un sens ? Le Shinigamis prêta une oreille à la conversation, Natsuki tenait maintenant le cocon dans ses mains. En gros, le problème avait empiré. Les Hollows se promenant avec ce cocon ne pouvait plus être détecté. Par réflexe Kurosiki rapprocha sa main de son Zanpakuto. Enfin, il n'y avait rien à craindre, mais comme le garçon était très, comment dire, ''dans sa bulle'', il était pratiquement possible pour lui de s'inventer des ennemis. La discussion dériva maintenant vers la mission, que Taka et Aizo avaient fait ensemble. Les Hollows semblaient avoir continués de se promener avec ces cocons. Ils devaient préparer un plan massivement, enfin ces Hollows devaient être guidés par un seul. Peut-être même était-ce un de ces Arrancars, plus puissant que les autres, apparemment.

Suivant les paroles de l'humaine, les souvenirs de sa rencontre avec le Vice-Capitaine remontèrent rapidement dans la mémoire du jeune Shinigamis. Les trois membres du Gotei formaient maintenant un triangle. Kurosiki avait la fâcheuse habitude de toujours prendre son temps avant de répondre. Enfin, ce n'était pas une mauvaise habitude, car il pouvait peser ses mots, mais de l'autre côté de la balance, l'attente était ennuyeuse. 30 secondes de silences. Un lourd silence s'installa même. Aizo put juger un certain froid, une aura de regret, mélangé à l'amertume. Le regard du 3e siège se promenait de la remplaçante au Vice-Capitaine. Il laissa un simple « Rude ?...» s'échapper comme un soupir d'entre ses lèvres. Était-ce un piège? Kurosiki n'avait jamais rien compris aux femmes, ni aux hommes d'ailleurs. La seule personne qu'il avait fini par comprendre était lui-même et peut-être son Zanpakuto s'il pouvait compter comme une personne. Après ce 30 secondes de réflexion, l'homme ouvrit enfin sa pensée.

« Rude n'est pas le mot. Instructive oui.» Le 3e siège se leva pour saluer Natsuki. « Heureux de vous revoir Vice-Capitaine Kurodo. Peut-être que notre mission se déroulera mieux, pour nous, cette fois. »

Aizo laissa plané un doute quant à la fin de leur dernière mission. Taka n'avait pas besoin de savoir toute l'histoire. Le combat, enfin la raclée que le jeune homme s'était prise et la leçon que lui avait enseigné Natsuki-San. S'il y avait bien un homme que Kurosiki respectait dans le Gotei, s'était bien lui, le Vice-Capitaine. Par la suite, l'humaine entreprit d'exprimer ses idées. Le Shinigamis était plutôt d'accord avec Taka. Pourquoi ne pas commencer par ce vieil entrepôt.

«C'est une très bonne idée. Si vous désirez jouer l'appas... Enfin ce n'est pas moi qui va décider pour vous, je serais prêt à intervenir si quoi que ce soit arrive.» Même si Aizo ne doutait pas que l'humaine pourrait se défendre seul en cas de besoin. Par contre, peut-être Natsuki s'opposerait-il à cette idée. Il était beaucoup plus rationnelle que les deux jeunes Shinigamis, prêts à en découdre n'importe quand. De plus, Kurosiki ne détestait pas le fait de laisser Taka explorer le chemin. Il s'en était suffisamment prit sur la tête la dernière fois, il laisserait l'humaine agir à sa guise et agirait en conséquence. Jusqu'en mesure du possible. En plus, c'était son territoire ici et non le sien. Il se laisserait donc guider pour cette mission. Même s'il détestait ça.

«Non, rien d'autre de la part du Gotei. C'est à nous de jouer j'imagine.»

Sur ce, le 3e siège regarda Natsuki. Peut-être, avait-il quelque chose à ajouter. Kurosiki espérait faire passer le froid en débutant rapidement la mission. Le devoir d'un Dieu de la mort passait malheureusement par-dessus tout. Le vent se leva sur Karakura et le Soleil plomba rapidement, la journée débutait drôlement bien, même si la mission s'annonçait plutôt...chiante.




Aizo Kurosiki
...Vous croyez savoir, mais vous ne savez pas...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 25 Mar - 17:41
Natsuki attrapa d'un geste souple le '' cocon '' que lui lança Taka, puis le porta devant lui pour l'observer. L'étrangeté, de forme ovale, avait un toucher cotonneux reposant sur une membrane flasque. Si l'un des deux côtés semblait faire office de carapace – plutôt molle, soit dit en passant – le second abritait deux paires de pattes jaunâtres et courtes, pourvues de crochet, le tout surmonté par deux mandibules et les, qui se résumaient à deux globes noires minuscules. Saisi par les côtés, elle n'avait aucun point d'appuis, et gesticulait en conséquence ses appendices. Mais le mouvement était faible, comme si elle était privée de force. Ses deux mandibules s'ouvraient et se refermaient sans conviction. En claire, sans hôte, elle se mourrait, et n'aura donc bientôt plus d'intérêt à être ramenée à la Douzième Division. L'assassin secoua alors la tête, et jeta par-dessus son épaule le cocon. Sans prendre la peine de se retourner, il tira un faible kido sans incantation, prenant la forme d'un trait bleuté, lequel percuta la malheureuse créature qui se désintégra.

« Bien, commençons par aller voir cet entrepôt, nous aviserons sur place. »


Ignorant où était le bâtiment en question, il se contenta de suivre ses paires, à travers les toits de la ville. Il gardait encore une apparence sereine, mais il sentait la tension qui émanait de Neko. Pas celle du stress – il doutait que la pression pouvait avoir la moindre emprise sur elle – mais plutôt celle liée à lui-même, et à leur précédente rencontre. La simili-shinigami avait de nombreuse facettes à sa personnalité, et l'assassin savait qu'il était loin d'avoir tout vu, mais il la connaissait maintenant assez – en plus d'avoir de nombreuses années d'interrogatoire derrière lui – pou remarquer le trouble dans le comportement de cette dernière. Visiblement, elle n'avait pas digéré... Il continua alors sa traversée à côté d'elle, de sorte à ce que cette dernière puisse autant le voir que l'entendre.

« Je n'apprécie pas vraiment de laver mon linge sale en public, Neko... »
annonça-t-il de but en blanc «... mais sil quelque chose ne va pas et risque d'influenser de façon négative sur la mission, je préfère autant que l'abcès soit crevé. Je vous invite donc à vider votre sac si besoin, voire de simplement partir si l'idée de travailler avec moi ne vous sied pas. J'insiste d'ailleurs sur le terme '' avec '' : vous n'êtes pas une soldat du Goteï 13, vous n'êtes donc pas sous mon commandement. Mais comprenez bien que ceci est une opération militaire. Vous êtes donc libre de par votre statut de collaborer avec nous, ou de partir. Je ne vous chasse pas, loin de là, car j'apprécierai sincèrement votre présence et votre participation dans cette opération, mais je ne tiens pas à ce que vous preniez certaines décisions juste parce que vous ne voulez pas me voir, comme en l'occurrence, faire cavalière seule. Je sais d'expérience que ce genre de situation fini souvent mal, pour soi ou pour les autres. »

La situation était posée, il n'avait rien d'autre à ajouter, juste à écouter. Taka pouvait agir comme bon lui semblait, il n'en avait cure. Mais en tant que plus haut gradé, il était responsable de la survie d'Aizo dans cette mission. Il ne pouvait se permettre de prendre le risque que le comportement de l'humaine les mette en danger. Neko avait un sérieux problème avec l'ordre et la hiérarchie, aussi elle qui oeuvrait en solitaire n'avait peut-être pas notion du terme '' responsabilité des autres ''. Le Vice-Capitaine était prêt à croire la jeune femme capable de mettre son ressenti de côté, mais avec elle, l'on ne pouvait jamais rien prévoir. Alors si la faire verbaliser encore une fois ce qu'elle lui reprochait, si repartir avec elle sur une base nouvelle allait apaiser la situation, il n'avait aucune raison de ne pas tenter.

Arrivés à porté de shunpo de l'entrepôt, le trio s'arrêta dans le ciel, laissant l'assassin observer.


« Voilà donc notre seule piste actuelle. »
exprima-t-il à voix haute d'un ton léger. « Bien, si la théorie de Neko est correct, notre mission va consister à retrouver le hollow au sommet de la chaine, si ce dernier est dans le Monde Matériel, sans quoi l'élimination de cocons ne fera que ralentir la propagation. Or c'est la maladie que nous devons soigner, pas les symptômes. A mon avis, si notre cible a choisit de s'installer ici, c'est parce que la Terre est beaucoup plus sûre que le Hueco Mundo. Il y a donc de fortes chances pour qu'il soit encore en ville. D'après ce que j'ai lu, il y avait de nombreux cocons dans l'entrepôt. Et je crois savoir que vous patrouillez régulièrement, Neko. Pourtant, vous n'avez rien remarqué d'inhabituel, ni vous ni personne d'ailleurs. Ce qui veut dire que soit le hollow en question est assez petit – et indétectable par son énergie – et se déplace personnellement sur les lieux de... ponte, dirons-nous pour la commodité de la conversation, soit ce sont d'autres hollow qui les transportent. Auquel cas, vu la quantité de cocons, c'est qu'ils passent par là où l'on ne peut pas les voir, si vous voyez ce que je veux dire. »

Il parlait des égouts.


« Le bâtiment est sûrement relié aux réseaux des eaux usées, il faudra donc y jeter un oeil. L'idée de se séparer en deux groupes me va. Cela nous permettra d'inspecter la structure plus rapidement, et de voir si d'autres cocons sont apparut depuis la dernière fois. Commençons par le toits, j'irai avec Kurosiki. »

Il se tourna alors vers lui, et lui adressa un sourire.

« Vous ne me verrez ni ne me sentirez, mais je serai là. »


Natsuki n'avait pas son pareil pour évoluer à l'insu de tous. Il se tourna ensuite vers Taka.

« Retrouvons-nous au plus tard dans une heure vers une bouche d'évacuation. Je sais que la recommandation est inutile, car beaucoup de ceux qui ont fait attention hantent quand même les cimetières, mais soyez prudente. »


Le sourire de l'assassin s'effaça alors comme un dessin sur le sable soufflé par le vent : la mission venait de commencer.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Lun 25 Mar - 22:59




Si j'avais un Hollow, je taperais le jour, je taperais la nuit ...





Taka s'élançait vers le bâtiment, elle n'avait pas tout dit, elle avait déjà nettoyer l’endroit une fois, peut être qu'ils étaient revenu mais après tout il fallait bien commencer quelques part. Taka écouta, mais ne répondit rien, elle se contenta de continuer d'avancer sans sourciller, elle sentait son arme frapper contre sa cuisse et Burei semblait trop silencieux, mais elle appréciait de temps à autre rien dire et continuer tête baisser. Il s'arrêtèrent non de loin l’entrepôt, Natsuki se mit à parler, elle était d'accord avec le gros de l'explication.

- Je ne pense pas que le Hollow qui fabrique ces extensions de lui même est besoin de bouger, d'ailleurs, je pense que l'hueco mondo est le meilleur endroit pour lui, il doit avoir bon nombre de garde du corps, comme l'adjuchas que nous avons affronté avec Aizo-san, fit elle remarquer, quand les groupes furent formé, elle s'approcha de la porte principal, croisant Natsuki.

- Laissez tomber Natsuki-san, je n'aime pas mettre mes soucis sur place publique, mais je vous promet de ne pas mettre cette mission en danger, au pire sa ne serra que moi qui serra blesser mais pour cela j'ai l'habitude fit elle remarquer, les bras croisé sur son giron, elle enfonça la porte d'un coup de pied qui aurait pu faire trembler le bâtiment si la porte n'avait pas décider de céder brutalement.

La porte s'envola, le métal se contorsion devant le regard froid et imperturbable de la jeune femme, elle venait d'utiliser la même technique que Natsuki, le masque de marbre. Bien entendu c'était un peu différent chez la jeune femme, Natsuki s'en servait pour combattre, s'extériorisé du monde. Taka s'en servait juste pour rester seule avec elle même, alors que la porte s'écrasait non loin dans une bruit assourdissant qui vint se répercuter en échos sur les murs délabrés. La main de la jeune femme vint se mettre sur la poignée de son arme.

Natsuki et Aizo allait surement s'en rendre compte, mais cet endroit était calme, trop calme, comme si les pierres et les murs essayait de se cacher de la réalité. Cela ne sentait pas bon, elle se souvenait de la noirceur qui l'avait entouré quand elle était rentré dans le lieu la première fois, maintenant la lumière du jour entrait par le trou qu'elle avait fait lors du combat contre les Hollow, il y avait le trou dans le plafond qui avait vu apparaître Aizo.

Taka regarda autour d'elle, c'était bien la première fois qu'elle avait besoin autant de ces yeux, d'ailleurs, si elle avait compté sur ces sens, elle aurait manqué la chimère qui essayait de se carapater loin d'elle. Le Hollow disparu dans une ombre, Taka ne fit aucun mouvement, ils étaient revenus, mais à quelle point l'endroit était devenu dangereux. Dans l'imposante pièce principal qui formait un étage surprenant, il y avait bien une petite cabine qui dissimulait un escalier qui s'enfonçait dans les entrailles du bâtiment.

- Si tes deux comparses passent par le toit, ne compte pas sur des renforts avant un moment si tu y va fit remarquer Burei.

Taka haussa les épaules, son regard passa sur les ombres qui pouvait dissimuler mille monstres, ce qui était sur c'était que le Hollow chimérique la regardait de son regard vivipare, elle lui fit un petit mouvement de la main, la chose s'enfonça dans l'ombre.

- Après tout, l'explication de Natsuki se tient, si la chose n'est pas dans l'hueco mondo, il lui faut un endroit ou il peut se cacher facilement et se déplacer simplement fit elle remarquer à Burei, sa poigne vint se resserrer sur la poignée de son arme.

Un petit déclic vint allumer l'escalier, puis la pièce en bas qu'elle ne pouvait que deviner. Soupirant, la jeune femme se mit à descendre la volé de marche. Une pièce des plus banale, quatre mur, une pièce vide, si ce n'est l'imposant trou en son centre. La jeune femme se mit au bord puis donna un coup de pied, faisant tomber quelques cailloux et poussière dans le trou noirâtre, si elle gardait les yeux rivés sur les ténèbres, cela donnait l’impression que les ombres s'étendaient de plus en plus vers elle, une chose s'envola dans sa direction, elle monta son arme et son fourreau dans la précipitation, une forme plus imposante la fit tomber au sol.

- Qu'avons nous là ? la voix était lugubre, l'énergie absente, cela devenait inquiétant

- Tu as la une humaine qui aimerait bien te botter le ... elle laissa sa phrase en suspend, Taka ne savait pas comment la finir et c'était bien la première fois que sa lui arrivait.

Le Hollow, ou plutôt l'Adjuchas était surprenant, en faite, ce n'était qu'une partie de lui qui était sortie du trou, un corps allongé comportant une bonne dizaine de patte blanchâtre qui venait s'incruster dans les murs et les abords du trou pour se maintenir droit. Son masque allongé n'avait qu'une fissure ou son regard dorée semblait scintiller. Il avait deux bras humain au proportion surprenante, de quoi faire pâlir les meilleurs bodybuilder. Elle fit un long sifflement.

- Notre combat ne va pas passer inaperçus fit elle remarquer tout haut, le monstre rigola, avec ce que je t'ai collé ce n'est pas ton énergie que l'on sentira fit il remarquer.

La jeune femme tourna sur elle même pour comprendre, mais il lui aurait fallu une glace, elle aurait vu le cocon collé dans son dos, respirant doucement, tranquillement, dissimulant sa puissance à toute personne.

- C'est toi ces trucs ? On t'a jamais dit de demander avant de coller tes choses sur une lady ? fit elle remarquer, mais la phrase se perdit dans la première attaque du monstre, elle esquiva simplement avec un Shumpo, mais ce fut l'équivalent d'une dizaine de mouvement qui fut pomper dans sa réserve de Reatsu. Sous la surprise, elle mit un genoux à terre et ne put que placer ces bras devant elle pour encaisser la seconde attaque.

- HAHA ! Pratique hein ! On nous fournis ces cocons pour nous cacher, mais une fois attirer ici si j'en colle sur un adversaire, cette petite chose détecte que ce n'est pas un Hollow et donc bois plus de Reatsu a chaque mouvement.

Ce fut un combat de courte durée, il y eut beaucoup de mouvement inutile, puis une jeune femme traversant un mur, le monstre regagnant son trou car dehors trop d'ennemie pourrait le voir. Burei vint sceller, la respiration de Taka était haletante mais ne comptait que peu de blessure, elle avait connu largement pire ce qui était inquiétante c'était cette saloperie de cocon qui prenait un malin plaisir a prendre le triple voir plus d'énergie a chaque fois qu'elle essayait de faire quelques choses. Taka glissa dans un coin d'ombre, elle allait attendre les deux compasses, le bruit les attireraient surement.

Quand elle les vit descendre, elle ne dit rien puis apparut derrière eux un léger mouvement de salut avant de s’asseoir.

- Pratique de ne plus rien dégager comme Reatsu, mais quelqu'un peu me retirer cette chose qui me pompe tout mon Reatsu ? fit elle remarquer un petit sourire en coin espérant avoir réussis son petit effet.

Vu l'état dans lequel le bâtiment avait été laissé par le duo Taka-Aizo, cela serait étonnant que les Hollow derrière cette histoire serait ici, mais elle venait d'apprendre une chose intéressante, l'ennemie pouvait utiliser ces cocons de différente manière. Taka expliqua à ces deux compagnons ce qui c'étaient passé, essayant de donner le plus de détail possible.











Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 104
• INSCRIPTION : 14/11/2012
• LOISIRS : manger
• HUMEUR : allo

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: 3ème siège de la 10ème division
Points d'experience:
0/290  (0/290)
Niveau: 17
Aizo Kurosiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 28 Mar - 22:12
L'histoire en Taka et Natsu étaient définitivement plus grande qu'aurait pu le croire Aizo. Devancé par ses deux compatriotes, Kurosiki ne se mêla pas de la conversation, ne l'écouta pas réellement non plus, mais entendit quelques échos de celle-ci. Depuis le Rukongai, le 3e siège n'avait entretenu aucune relation plus que professionnelle avec autrui et à cet instant, le jeune homme en était pleinement heureux. Le trio arriva donc, face à cet immeuble que l'humaine et lui-même avaient déjà visités et...foutu en ruine. Une autre brève discussion eut lieu entre le Vice-Capitaine et la Shinigamis remplaçante. Quant à lui, Aizo s'en tenu au plan. Il monta au toit, a l'aide de Shunpo. Natsuki avait dit qu'il serait là, sans même qu'il s'en rendre compte. Le Shinigamis n'attendu donc pas l'assassin, bien que cela aurait été inutile. La même vieille porte s'affichait devant le jeune homme. Kurosiki voyait toujours l'étendue de sa force, la poignée qui avait été brisée d'un coup de pied, à l'époque, par le 3e siège était toujours brisée. Les humains n'avaient toujours pas réparés le bâtiment, ou bien l'avait-il abandonné? L'idée que cet endroit soit abandonné plaisait à Aizo. Les humains ne voyaient pas les Hollows, mais leurs agissements pouvaient avoir des conséquences sur le monde matériel, ceux-ci devait donc trouver d'autres réponses, que celle des Hollows. La structure n'était plus solide, plus sécuritaire? Oui, c'était vrai, mais en partie car des ces monstres s'étaient battu avec des Shinigamis ici même.

« Bordel, je détestais cet endroit à l'époque et je le déteste encore aujourd'hui.» Kurosiki s'exprima à voix basse pour lui-même. Il pénétra dans le bâtiment par le toit en poussant légèrement la porte, du rèvère de la main. Un léger son désagréable sonna aux oreilles du 3e siège. Grincement, ce bruit que provoqua la porte alors que le jeune homme essayait de l'ouvrir sans faire de bruit. Il s'avança dans les marches. L'espace était étroit et c'était plutôt étouffant de descendre ces escaliers. Le Shinigamis fut heureux que le Vice-Capitaine ne soit pas près de lui, cela aurait encore plus étouffé Aizo qui détestait être talonné. Il pénétrait maintenant dans un autre couloir plus large, passant une fois de plus par un cadre de porte défoncé, le Shinigamis eut un sourire nostalgique, alors que des souvenirs de cet endroit revenait à sa mémoire. Kurosiki enjamba un trou dans le plancher, qu'il avait encore une fois lui-même causé, cette fois avec l'aide d'un certain Hollow. Cette fois-ci, le jeune homme s'enfonçait dans une pièce qu'il ne connaissait pas. Habituellement, la salle des machines se trouvaient dans le sous-sol du bâtiment, mais encore une fois tout était différent.

«Et puis quoi encore... »

Kurosiki observa longuement certaines machines. Les plus grosses en fait. Il n'avait jamais été un fasciné de mécanique, s'il on pouvait appeler ça de la mécanique, mais Aizo se demandait fortement à quoi pouvait bien servir toutes ces machines, si elles étaient situées dans les plus hauts étages du bâtiment. Par simple curiosité, le 3e siège activa une des nombreuses manettes devant lui. Les lumières s'ouvrirent donc. Un léger sourire de satisfaction apparut sur les lèvres du Shinigamis, pour une des rares fois la chance lui souriait. « Un peu d'éclairage ne fera définitivement pas de mal.» Le fond de la pièce était resté sombre. Kurosiki tira donc sur la seconde manette, située tout juste à côté de la précédente. Selon un dicton français, la curiosité est un vilain défaut. Et bien, en cette occasion le dicton s'avérait juste. Une porte qu'Aizo n'aurait jamais remarqué sans l'aide de cette manette s'ouvrit. La scène semblait tirée d'un film les plus nuls au monde et sans doute l'un des plus prévisibles aussi. Un Hollow chimérique débarqua dans le décore! Ces Hollows n'étaient pas connu pour être forts, ni même rapides, ils étaient tout simplement utiles dans le cas ou ils pondaient des oeufs, plus dangereux que leurs créateurs. Aizo utilisa un Shunpo et écrasa l'Hollow chimérique avec son pied. Celui-ci se désintégra.

« Autant mieux ne pas traîner ici seul, même si Natsuki devrait être dans les parages.» Le 3e siège quitta la pièce par la porte d'où le Hollow chimérique était rentré. Des escaliers descendaient devant lui, il prit donc ce seul chemin qui apparaissait sous ses yeux. Le bâtiment tombait royalement en ruine, il dut enjamber quelques troues dans les marches. Heureusement que le Shinigamis gardait son attention rivé sur sa descente. Le jeune homme ne sentait plus le Reiatsu de Taka, mais entendu quelques bruits qu'il jugeait comme ceux d'une baston. Il accéléra donc le rythme, n'étant nullement stressé pour ses co-équipiers. Il ressentit alors le Reiatsu du Vice-Capitaine, comme s'il le Reiatsu de l'assassin avait été un signale. Car théoriquement, Taka était manquante. Les deux hommes n'étaient pas au même endroit, pratiquement à l'opposé l'un de l'autre finalement. Kurosiki se fia à son ouïe pour se guider. Il arriva dans l'entrepôt ou l'humaine et lui-même avaient livrés combat. Les lumières étaient faibles, mais tout était assez éclairé pour que le Shinigamis réussisse à s'orienter facilement.

Taka quant à elle, l'avait repéré. Il entendit le son de sa voix et vint couper le cocon qui s'était accroché à son dos. Le Shinigamis lui sourit, tout en lui offrant un geste hospitalier d'aide, il lui tendit la main. Rapidement, le trio fut réuni. Taka expliqua tout brièvement mais efficacement aux deux hommes. Aizo livra son compte rendu aussi, Natsuki séjournait à sa gauche, Taka à sa droite, encore une fois en forme de triangle. Le Vice-Capitaine et l'humaine se retrouvaient face à face. Kurosiki oubliait le courant froid unissant ses deux amis et prit la parole.

«Ce bâtiment tombe effectivement en lambeaux. Nous serions mieux d'aller vérifier ailleurs. Je n'ai rencontré qu'un seul Hollow. Un chimérique et je ne sais pas d'où il provenait, mais il était seul. De plus, c'est rare que ces Hollows se promènent seul. Nous sommes donc tombés sur un ancien camp. Ils ont changé de tactique.»

Alors même que le jeune homme attendait le compte rendu de Natsuki, trois de ces Adjuchas débarquèrent. Faute de tactique, car ils auraient aussi bien pu attaquer les trois Shinigamis qui étaient en pleine réflexion sans qu'ils ne s'en rendent compte. Ces monstres étaient équipés des cocons.

« ENFIN! Un dîner digne de ce nom!» Cria le plus grand, mais probablement le plus stupide des trois Hollows.

«Cet idiot est pour moi.» Dit Aizo, toujours aussi avare de combat. Il dégénua son Zanpakuto, Inu, une lueur bleuté miroita dans la lame et puis le Shinigamis chargea.




Aizo Kurosiki
...Vous croyez savoir, mais vous ne savez pas...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 29 Mar - 13:41
Le plan d'action semblant satisfaire les trois protagonistes de la mission, tous s'exécutèrent. Taka savait très bien se défendre seule, quitte à faire tout exploser, aussi l'assassin ne s'inquiétait pas. C'est pourquoi il était parti avec Aizo, shinigami potentiellement prometteur, mais actuellement encore trop inexpérimenté pour être laissé seul en territoire hostile, face à des hollow capable de se soustraire à l'un des sens des shinigami. Ce pouvoir avait pourtant ses limites, et le Vice-Capitaine comptait bien sur le fait que les hollow ne les saisissent pas. En effet, à se croire invisibles sur les radar, ils pouvaient en oublier qu'il existait d'autre sens, tel que la vue, l'ouïe ou la perception des vibrations, et donc négliger leur approche. Cela dit, si les âmes corrompues étaient à l'origine de ces cocons, peut-être avaient-elles conscience de cela. Mais seul l'avenir le dira, et Natsuki comptait bien forcer le destin en sa faveur.

Dissimulé dans les ombres, derrières les débris ou les murs, l'assassin suivait de près Aizo sans se faire remarquer. Lorsqu'il neutralisait son reiatsu, il était aussi indétectable que les hollow et leurs cocons, à la différence près que lui savait se faire ni voir, ni entendre, ni percevoir. Et il n’y avait plus que des cadavres pour témoigner de sa performance en infiltration. L’idée était que si Kuroziki et Taka jouaient les appâts, lui soit là pour couvrir le Troisième Siège. Ainsi, bien qu’il effectuait sa propre reconnaissance des lieux, il gardait un œil sur son compagnon d’arme à son insu, l’écoutant aussi grogner et se plaindre. Il resta discret lorsque ce dernier activa des machines qui allumèrent des lumières, tout comme il demeura passif lors de l’apparition de l’un des hollow qui ne fit pas long feu. Une simple charge d’Aizo, et le duel était terminé.

Vu la puissance de la victime, il y avait fort à parier qu’ils ne trouveraient sans doute plus grand-chose ici. Ou leur cible avait migré si elle était personnellement venue, ou ses troupes avaient abandonné l’idée d’utiliser encore ce bâtiment désaffecté comme lieu de stockage, maintenant qu’il était dans le collimateur des dieux de la mort. Une des deux hypothèses tendait à démontrer que le trio avait affaire à une forme d’intelligence particulièrement développée pour un hollow. Et qui dit intelligence développée dit stade avancé de leur transformation. Natsuki n’aimait pas cela, d’autant plus que même s’il était un Vice-Capitaine, il n’était pas en état de faire face à pareil menace à cause de son inhibiteur de reiatsu, le sceau de sa division sur son épaule droite.

Alors que le duo descendait les étages, le shinigami tatoué capta des vibrations dans les murs. C’était relativement faible, mais pour parvenir à faire trembler un édifice pareil, même en ruine, il devait y avoir un sacré remue ménage plus bas. Et pas de reiatsu émit. En d’autres circonstances, l’assassin n’aurait pas réagit si vite, mais il connaissait l’humaine présente avec eux. Elle était incapable de camoufler son énergie spirituelle comme lui. Bien au contraire, elle en dégageait toujours plus que nécessaire, afin d’attirer à elle plutôt que sur la ville toutes sortes d'ennuis. Or là, il ne percevait rien d’autre qu’Aizo. La simili-shinigami avait-elle encore utilisé sa combinaison pour se cacher ? Peu probable, car elle avait annoncé vouloir jouer l’asticot sur l‘hameçon. Qu’elle soit décédée, il n’y croyait pas non plus, mais une chose était claire, une anguille s’était glissée sous les roches. Telle une ombre, il prit alors une longueur d’avance sur Aizo, tout en restant attentif à son coéquipier, qu’il ne tarda pas à sentir lui aussi prendre la direction du sol. Sans doute ses sens l’avaient-il aussi alerté qu’il y avait de l’eau dans le gaz.

Natsuki arriva le premier, par le plafond, mais ne se manifesta pas immédiatement. Il repéra Taka, à défaut de l’inverse, qui attendait tranquillement cachée dans l’ombre. Il pouvait s’agir d’un piège, il avait fut trop de personnes possédées par une âme corrompue, qui attaquaient alors les anciens alliés sous le couvert de la surprise. Aussi il l’observa d'abord, et remarqua le cocon qu’elle avait accroché dans le dos. Il y avait eu un combat ici, il le voyait sur les vêtements de l’humaine. Était-ce à ce moment qu’elle s’était vu affublée de son sac improvisé ? Mais maintenant qu’il était fini, pourquoi ne le coupait-elle pas ? L’avait-elle seulement vu ? Ou pire, fixé sur un shinigami plutôt que sur un hollow, le cocon avait-il un effet délétère sur le mental ? Perspective qu’il préférait ne pas avoir à envisager, il ne l’écarta pas pour autant, et toujours dissimulé, il se préparer à bondir à toute vitesse si besoin s’en faisait sentir, car il allait bientôt être fixé : Aizo arrivait. Neko le salua d’un trait d’humour, et lui demanda de l’aide pour retirer le cocon. Manquait-elle à ce point de souplesse pour ne pas balayer son dos de son sabre ? C’était surtout ce détail qui avait attiré son attention sur un danger potentiel. Mais finalement, il n’en fut rien. Le cocon tranché en deux d’un geste net du Troisième Siège, le Vice-Capitaine quitta sa cachette pour les rejoindre sans un mot, le visage toujours voilé par une absence totale de vie.

La simili-shinigami leur apprit une information plutôt intéressante. L’on pouvait donc oublier d’utiliser de façon brute les cocons pour aider les shinigami en mission, cela ne ferait que les entraver. Vint ensuite Aizo, qui ne lui apprit rien de nouveau, comme il ne l’avait pas quitté. Mais sa remarque ne fut pas dénuée de pertinence : il n’y avait plus grand-chose à faire ici. D’autant plus que si l’adversaire de Taka s’était enfuit par ce trou, c’était la voie royale que les trois dieux de la mort avaient à suivre pour continuer leur nouvelle piste. Sauf que, comme si on l’avait entendu penser, trois adjucha émergèrent soudainement du trou, avec des intentions guère dissimulées, prêt à leur barrer la route. Aizo sélectionna le sien, et se jeta sans attendre les deux autres dans la mêlée. Autrement dit, il s'apprêta à démarrer un trois contre un…


« Attrapez le votre vivant, avec son cocon. »
glissa Natsuki dans un murmure à Taka.

Il aurait pu s’en charger lui-même, mais avec sa puissance bridée, il ne voulait pas prendre de risque. Ils ne devaient à aucun prix, ni lui ni ses compagnons d’arme, être blessés maintenant, car cela les handicapera grandement pour la suite des opérations. Taka avait déjà subit, dépossédée d’une parte de son énergie spirituelle, mais il savait qu’elle avait encore de l’énergie à revendre, ne serait-ce que par sa volonté inébranlable. Sans perdre de temps, il se rua à la suite d’Aizo d’un shunpo, et apparut juste au-dessus de la tête du second adjucha, qu’il réexpédia dans les ténèbres d’un coup en marteau pilon, poings joints. Il s’agissait d’une sorte de panthère, pourvu d’une longue queue large comme elle, et hérissée de pointes. Couverte entièrement d’écailles, chacune de ses pattes était pourvue de trois griffes émoussées. Les deux antérieurs avaient même deux sortes d’ailes assez petites, de couleur sang. Le visage de la créature enfin, évoquait un aigle, dont le masque cerclait ses yeux et se terminait en bec acéré. Cela dit, malgré sa tête d’aspect aviaire, si le côté prédateur des griffes avait échappé, il était possible d’admirer les deux rangées de pieux lui servant de dents lorsqu’elle ouvrait la bouche – le bec ? Enfin, admirer était à prendre avec des pincettes, car à la vitesse où l’assassin l’avait rapatrié dans son terrier, il n’y eu guère plus à voir qu’une ombre jouer les comètes.

Lorsqu’elle s’écrasa dans les égouts beaucoup plus bas, dans le noir le plus complet, l’assassin était déjà sur elle, et la rua de coups avant même qu’elle ne se relève, dans une position des plus particulières. Il se tenait droit, mais à l’horizontale par rapport au sol, ce qui lui permettait de frapper en continue autant de ses poings que de ses pieds tout en s’offrant le plus de surface d’impact possible, à savoir le dos de l’adjucha. Ce dernier hurla, de douleur comme de rage, avant de contre-attaquer en profitant de son avantage de carrure, bien le double de celle du shinigami. Ne parlons même pas de la longueur, dont la queue faisait déjà trois mètres au bas mot. Privé de sa vue mais pas de son instinct, Natsuki s’écarta brutalement, et sentit une bourrasque l’effleurer : la queue du hollow venait de le frôler. Et au jugé de la puissance déployée, il n’avait pas intérêt à se retrouver entre elle, les pieux qui la composaient, et un mur. La créature se redressa alors avec agilité, et chargea son dangereux adversaire, griffes en avant. Elle, visiblement, voyait aussi bien dans le noir qu’en plein jour, car ses attaques étaient d’une précision redoutable. Le Vice-Capitaine devait rapidement rétablir un semblant d’équilibre. Entre deux esquives, il pointa son doigt tendu vers l’adjucha, et murmura :


« Byakurai. »


L’éclair bleu traça droit devant lui, illuminant brutalement le large réseau d’évacuation des eaux usées, dont le sol demeurait dissimulé sous la couche d’eau verdâtre et opaque qui s’écoulait. Si le kido manqua sa cible, il la contraignit cependant à bondir sur le côté, et se réceptionner quatre pattes plantées dans le mur. Ce qui offrit assez de temps au shinigami pour lancer l’action qu’il préparait de l’autre main. Une nuée de petites boules bleues lumineuses s’échappa de ses doigts, comme s’il lançait une poignée de sable. Sauf que les pseudo lucioles restèrent flotter dans l’atmosphère, et baignèrent les environs proches d’une infime lumière. A peine de quoi voir sa main tendue devant soi pour un individu normal, et bien assez pour un les yeux d’un assassin désormais capable de se repérer aussi loin que portait son regard. Dans un rugissement, l’adjucha lança sa queue devant lui, ce qui projeta une volée de dard. Le Vice-Capitaine fonça droit dessus, et se glissant entre les projectiles, il ne frappa que ceux susceptibles de le toucher. Il n’en attrapa d’ailleurs qu’un, qu’il enfonça dans l’œil de l’infortuné, avant de relever son menton à grand renfort d’un coup de genou. Sa gorge lui étant offerte, il repéra l’emplacement du cocon, et fit d’une pierre deux coups lorsqu’il traversa les deux êtres de son zanpakto. Le hollow n’eut même pas un soubresaut, qu’il s’écroula avant de disparaitre en particules sombres.

Même avec leur cocon, les hollow n’avaient aucun avantage face à un génie du combat comme Natsuki. Lui qui avait vaincu avec Taka un adjucha capable de disparaitre littéralement de tous les sens dont disposaient les shinigami, de tels adversaires comptant uniquement sur l’absence de leur énergie ne pouvaient pas l’emporter. L’intérêt de ces dissimulateurs d’énergie spirituelle était l’infiltration et l’assassin, pas le combat de front ou l’embuscade irréfléchie.

Tournant les yeux, il vit qu’il n’était plus seul. Des hollow, plus faibles, étaient arrivés par dizaine, et le regardaient tous, immobile et silencieux, comme s’ils attendaient quelque chose. Durant une minute peut-être, tous restèrent en chien de faïence, âmes corrompues comme assassin. Le combat de la surface, de Aizo et Taka, semblait avoir diminué en intensité à en juger par l’énergie déployée, preuve qu’il touchait à sa fin. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne le rejoignent dans les égouts. Sauf que du temps, il n’en avait pas : il était évident que la petite armée qui l’attendait le pied ferme n’avait d’autre but que de le ralentir.

Natsuki esquissa un geste lent de la tête, et apparut presque aussitôt au milieu de ses adversaires, Tsuki no Akaru en main. Son zanpakto tournoya dans ses mains, dans ce style de combat flamboyant qui le caractérisait, et commença un carnage dans les rangs ennemis. Tous se jetèrent sur lui, aussi le shinigami s’esquivait d’un shunpo pour réapparaitre plus loin, et purifier les hollow par petit groupe. Car il ne se leurrait pas : attaquer de front en reposant son plan sur la force ne le conduira qu’à sa perte. Il n’avait pas l’avantage du nombre, et une morsure restait une morsure : s’il était blessé, son désavantage ne ferait que s’accroitre, au point qu’il croule sous la quantité. Sa marque l’handicapait, mais il tenait bon. Petit à petit, son expérience du combat et ses réflexes, à défaut des capacités qu’il pouvait déployer, tendaient à ramener un certain équilibre dans le rapport de force. Alors qu’il n’en restait plus qu’une dizaine, il perçut un sifflement agacé. Il tourna alors aussitôt la tête, et caché dans les ténèbres, il repéra le hollow difforme correspondant à la description de Taka. Il la jouait très stratégique, il n’était donc pas à en douter que ce serait lui qui amènera le Vice-Capitaine vers le sommet de la pyramide hiérarchique de cet variété de hollow.

Impossible de dire si ce fut l’idée qu’il lu dans les yeux du shinigami, si c’était les alliés de ce dernier qui allaient arriver incessamment sous peu, ou la promesse d’une mort certaine réfléchit dans le Tsuki, mais l’étrange hollow préféra opter pour la fuite, fuite que son traqueur de comptait pas lui accorder.


« Suivez-moi ! »
hurla-t-il d’une voix puissante, et probablement amplifiée par son reiatsu.

L’heure n’était plus à jouer avec les pions, il était temps de décapiter la reine. L’assassin se lança à la poursuite du fuyard, alors que son index droit laissait derrière lui une trainée persistante d’énergie bleuté. Il ne pouvait pas attendre ses deux coéquipiers, il risquait de perdre de vue sa piste la plus probante. Aussi, il leur laissa un fil d’Ariane à suivre dans le labyrinthe sombre que constituaient les égouts de Karakura. Usant de toute sa vitesse possible, il traqua le hollow sans reiatsu, lequel à chaque fois disparaissait derrière l’angle d’un virage. Lentement mais sûr, il perdait du terrain sur son chasseur, l’adjucha le savait, c’est pourquoi il décida d’abandonner son idée de s’échapper. Ou peut-être voulait-il juste séparer Natsuki de ses alliés ? Stratégie payante, le shinigami était seul lorsqu’il lui tomba dessus… avant de se rendre compte de son erreur : lui étant trop massif pour se battre efficacement face à l’assassin, beaucoup plus petit. Il encaissa de nombreux coups, avant de réussi finalement à coincer l’agaçant moucheron entre ses bras hypertrophiés. Prit au piège, le Vice-Capitaine ne montra pas le moindre signe de peur, ni de douleurs alors que les deux mains massives le compressaient. Il cherchait seulement à s’échapper, mais impossible, les bras plaqués le long du corps, il manquait de force.


« Ne t’inquiète pas, je ne vais pas te tuer »
lui susurra le hollow avec un sourire mauvais.

Natsuki était très mal, il s’en rendit compte dès qu’il aperçu le garganta dans lequel l’adjucha s’enfonça, et lui avec. En tournant la tête, il eu juste le temps d’apercevoir Neko, suivit de près par Aizo. Et le portail se referma…

Flottant dans le couloir séparant le Monde Matériel du Hueco Mundo, l’adjucha laissa quelques instants à sa victime pour qu’elle réalise la précarité de sa situation, même s’il ne lui en avait fallu qu’un : S’il était lâché ici, plus jamais il ne reverra aucun des plans connu, condamné à disparaitre dans le néant. Tentant le tout pour le tout, Natsuki essaya de faire exploser son reiatsu, et le sceau qui le bridait, afin d’emporter avec lui son adversaire, mais ce fut peine perdue. Lorsque le monstre masqué réalisa qu’il ne tirera pas le moindre cri, pas la moindre trace de peur, pas la moindre supplication du shinigami, il ne perdit pas davantage de temps, et le lança au loin, avant d’ouvrir la voie de sortie en se retournant.

Contre toute attente, celle de l’assassin la première, il ne fusa pas comme une pierre dans le néant, mais percuta verticalement ce qui semblait être comme une succession de toiles d’araignées ralentissant sa vitesse, jusqu’à l’immobiliser totalement, sur une sorte de bloc d’énergie.

« Ainsi c’est en déployant son énergie que l’on se déplace dans ce monde… » songea-t-il.

Mais il n’avait pas le temps de s’extasier. Repérant l’adjucha, il vit aussi sa dernière chance de salut. Sans perdre une seconde, il concentra le plus d’énergie qu’il pouvait dans ses deux jambes, avant de se propulser comme une torpille vers son tortionnaire, tournant sur lui-même pour accroitra sa pénétration dans l’air, poings en avant. Le hollow surprit, n’eut le temps que de se retourner avant de se faire enfoncer ce qui devait lui servir de plexus. Emporté dans l’élan, il traversa son garganta, et débarqua dans le Hueco Mundo avec celui dont il espérait se débarrasser. Étourdit par la violence de l’impact, il ne comprit ni pourquoi son corps fut soudain si lourd, ni pourquoi le zanpakto libéré de Natsuki s’enfonça avec autant de force dans son crâne jusqu’à la garde. Et ne le comprendra plus jamais.

Mais loin de s’en réjouir, le shinigami se plaqua immédiatement contre le mur le plus proche, une parois rocheuse pourvue d’une grotte tout proche. Car, bien qu’il voyait ce sable blanc et cette nuit éternelle pour la première fois de sa vie, il savait où il était. Et il savait aussi que le Hueco Mundo n’aimait pas beaucoup la visite des indésirables dans son genre…




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 29 Mar - 14:59




On passe en mode Armageddon





Quelques choses n'allaient pas, alors que Aizo retirait l'intrus sur son corps elle ne parvenait plus à communiquer avec Burei, ou si elle y parvenait mais c'était comme devoir s'exprimer à deux entités, elle avait l’impression de sombrer dans une folie pure et simple, alors que Aizo se débarrassait de la chose et qu'elle expliquait ce qui se passait, une dispute se passait dans son monde intérieur, Burei semblait parler à quelqu'un, il s'adressait à l'entité comme il s'adresserait à elle, mais il y avait une colère et une crainte en plus. Pas le temps de s'y attarder, les ennemies passaient à l'attaque, Aizo et Natsuki était prêt à se battre d'ailleurs le jeune homme était déjà partie, Natsuki envoya le siens dans les égouts ce qui semblait une erreur pour Taka. Dans un Sonido, son ennemie se dressait devant elle, colosse à la morphologie de gorille, des bras disproportionnés, sa main grattait son menton comme si il se trouvait en pleine réflexion, la jeune femme le regardait mais n'osait pas retirer son arme de son fourreau, quelques choses lui interdisait.

- Hoooo aurions nous une étrange humaine touché par nos petits monstres fit remarquer l'Adjuchas prenant la jeune femme dans une main brutale.

Taka vit la scène comme un rêve, la douleur ne la fit pas sortir de son état second, plus elle essayait d'utiliser son reatsu, prendre une décision, la voie venait retenir son intention. Dans le regard vide de la jeune femme, observé par le Hollow qui s'éloigna du combat de Aizo, ce dernier observait les réactions ou son absence de Reaction de la part de la jeune femme. Dans le monde intérieur, le chaos régnait, plus que d'habitude, comme si deux mondes de chaos différents essayaient de fusionner. Taka tomba la dedans retrouvant un peu de ces moyens elle parcourra le monde intérieur à la recherche de Burei qu'elle trouva en grand conversation avec elle même, non avec une forme d'elle même son regard était ténébreux, son corps semblait porter des fêlure ici et là.

- Que ce passe t-il Burei ! lança la jeune femme, Burei vint se mettre automatiquement à ces coté, la soutenant.

- Je ne sais pas, je crains que cette chose est une part nouvelle de toi, pour le moment il faut te défendre ! Attaque Taka ! lança l'arme.

Taka regarda le Hollow pour la première fois, loin des brumes de son état second qui restait en elle comme cette envie diffuse de vomir après une fête trop arrosée. Déployant son reatsu, elle parvint à échapper à la poigne du monstre tombant un peu plus loin, elle gratifia ce dernier d'un Shitotsu sansen qui vint l'épingler au mur, mais un nouveau moment de flottement força la jeune femme à mettre un genou à terre, puis les deux mains essayant de ne pas sombrer à nouveau dans son monde intérieur, elle sentait que Burei se battait contre la chose au fond elle.

Le rire de l'Adjuchas la fit relever la tête, le monstre forçais sur le sort qui ne se montrait pas aussi fiable qu'avant, était ce dût à son énergie spirituelle qui faisait du Yoyo continuellement. Le monstre arracha ces entraves envoyant un coup à la jeune femme, cette dernière se redressa, "Bakudō no sanjū kyū : Enkosen" fut lancer avec hâte, la force qu'elle avait réussit à stabiliser suffit à arrêter le coup.

- Qu'est ce qui te fait rire ? lança la jeune femme qui s'écartait dans un salto du monstre, la protection céda créant un imposant trou vers les salle inférieur du bâtiment.

- Tu aurais été humaine, tu serais déjà dans notre camps c'est l'un des effets secondaires du cocon dit il lançant une nouvelle attaque lente qu'elle bloqua comme elle put, accusant le coup elle put le bloquer se faisant traîner sur quelques mètres, une quinte de toux sanglante éclaboussa le corps blanchâtre de l'ennemie.

- Merde tu veux dire quoi par là dit elle, disparaissant dans un Shumpo, elle gratifia son ennemie d'un large mouvement de son arme avec son fourreau l'envoyant balader un peu plus loin, ce coup ne fit pas disparaître ce rire qui attendait quelques choses.

Sous l'effort, elle tomba de tout son long, une image brève de son monde intérieur vint la frapper, un combat entre Burei et son image qui continuait de se briser doucement.

- Le cocon te donne aussi de son Reatsu, pour les âmes cela revient a faire fondre la chaîne du Karma et les transformer automatiquement en Hollow, visiblement, ton âme semble entre deux et tu as été touché par cette capacité secondaire, voyons voir ce que tu va devenir jeune femme

Le monstre n'avait pas fini sa phrase que la voix ne Natsuki lui parvint, disparaissant dans un Shumpo, elle apparut derrière l'Adjuchas, elle avait réussit à libérer son arme mais ce n'était pas sans conséquence, une partie de son visage semblait blanchir, son oeil était gagné par les ténèbres alors que sa pupille prenait une teinte étrange. Les chaines de Son Shikai se plantèrent dans le corps du monstre et le mirent en pièce, trop d'inertie différentes le firent céder, il mourut en gardant ce sourire qui lui donnait des frissons. Retirant toute inertie de son corps elle partie dans une courbe impossible pour un corps respectant quelques règles physiques.

- Aizo ! Je passe devant dit elle, cachant une partie de son visage avec sa main, elle lui fit un rapide sourire et disparu à une vitesse dépassant celle d'un capitaine.

Dans le boyaux des égouts, elle suivait Natsuki, elle lui en voulait, mais suivre son énergie était comme une seconde nature, les souvenirs vinrent à la conquête de son coeur alors que les ombres des ennemies s'approchaient d'elle, essayant de l'entourer dans une boule de mort.

Dans son monde intérieur, la jeune femme toujours appuyé contre Burei, son image se relevait, elle semblait s’effriter de plus en plus, doit elle juste gagner du temps pour que les effets disparaissent, la moindre ouverture la transformerait en quoi ?

- En Hollow je suppose fit remarquer Burei, elle pouvait sentir son regard sur elle malgré l’absence d'yeux son inquiétude allait grandissante.

L'image chargea, la jeune femme se débarrassa de Burei et attaqua directement, lors de l'impacte, le moment de grâce lui donnèrent deux informations, si elle venait à perdre dans le temps impartie, elle deviendrait qu'une partie du Hollow mère, et ce dernier se cachait bien dans l'hueco mondo et ce n'était pas un Hollow ordinaire. Elle revint à elle alors que les monstres se refermaient pour la charcuter, sa vitesse était un atout majeur dans la danse qu'elle exécuta, une véritable boucherie de chaîne et de dague lui ouvrit suffisamment d'espace pour voir Natsuki disparaître.

Les dimensions n'étaient que de vulgaire porte pour elle, rien qu'elle pouvait briser, envoyant les dagues devant elle, ces dernières se plantèrent dans la réalité brisant l'espace qui séparait les mondes, elle pénétra dans le monde blanc envoyant ces chaines dans le sable, à l'endroit ou devait se cacher le Hollow mère. Elle vit Natsuki, se plaçant devant lui, ne voulant pas arrêter son mouvement elle continua à maintenir sa vitesse très haute, était ce la peur de se transformer de perdre toutes conscience qui la forçait à maintenir une telle vitesse, elle n'en savait rien, les souvenirs se battaient comme pour lui rappeler ce que c'était que d'être humaine et Shinigami, elle refusait de devenir un pantin. Elle se saisit de Natsuki par l'épaule, tout une partie de son visage était recouvert d'un masque blanchâtre, mais cela allait nettement plus loin, c'était son corps qui prenait une forme plus monstrueuse, la main qui se posa sur l'épaule de Natsuki c'était allongé, ces ongles des griffes noirâtres était la pour blesser.

- Natsuki, on peut pas se battre ici fit elle remarquer, comme si tout était des plus normal.

Le désert se souleva, libérant un Hollow titanesque qui vivait sous le sable de l'Hueco Mondo, le Shikai l'avait forcé à resté tranquille plus longtemps que prévu, vérifiant si Aizo était passé dans l'Hueco mondo, elle fit en sorte de retirer l'inertie de tout le monde, quoi qu'ils fassent sur le moment, tous furent ramener au plus proche de la jeune femme qui entourera le Trio de ces chaines pour tous les jeter comme un boulet de canon qui brisa à nouveau le mur de la réalité et les lâché dans le ciel de Karakura.

Les chaines les libérèrent, le shikai de Taka se scella.

- Il serait temps pour vous de libérer votre force fit elle remarquer, un index montrant le ciel derrière eux qui s'ouvrait comme une bouche gigantesque. Les tentacule du monstre s'engouffrait dans le monde humain. Taka regardait l'horreur arrivé, mais ne fit aucun geste pour rétablir sa chute, elle regarda son arme chuter à la même vitesse qu'elle, alors c'était vrai quand on respectais les lois de la physique tout arrivait à une même vitesse, remarque complètement stupide alors qu'elle chutait, la voilà à nouveau projeté dans son monde intérieur.

- Je crois que ce n'est qu'une question de temps avant qu'elle ne disparaisse lui fit remarquer Burei, Sans t'en rendre compte, utiliser autant ma seconde forme à vidé ta réserve de reatsu et sa la rendu nettement plus cassante fit remarquer l'arme.

L'image de Taka n'avait plus que quelques morceaux collés à une forme ténébreuse pas vraiment humaine, elle tenait une arme ressemblant à Burei mais même cette dernière semblait perdre de sa superbe. Taka se retrouva avec son arme dans la main, mais l'énergie de se battre se faisait rare, soulevant son arme, elle chargea comme une forcené. Si c'était son dernier combat autant le faire avec superbe.












Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 104
• INSCRIPTION : 14/11/2012
• LOISIRS : manger
• HUMEUR : allo

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: 3ème siège de la 10ème division
Points d'experience:
0/290  (0/290)
Niveau: 17
Aizo Kurosiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mer 3 Avr - 23:46
Horriblement laid. Un corps gras couvert de boutons sur une peau mauve, avec comme seule couverture une culotte en cuire. L'Adjuchas avait une tête de porc, de son nez à son front sa tête était masquée d'un masque épais. Ce qui montrait à Aizo que même si le monstre n'avait pas un masque complet, celui-ci n'était pas plus fort que les autres...Enfin le Shinigamis l'espérait. Il ne pouvait pas perdre son temps éperdument face à ce monstre de trois cents kilos. Kurosiki frappa l'Adjuchas au visage avec le manche de son Zanpakuto et enchaîna avec un coup de pied dans les côtes du cochon qui fit un vole planeéd'une dizaine de mètres. Celui-ci vint rapidement, plus rapidement qu'Aizo l'aurait pensé, frapper le Shinigamis qui esquiva de justesse un coup de coude du monstre. Le 3e siège aperçu alors les quelques piques qui sortaient de la peau du Hollow. L'Adjuchas devait posséder quelques capacités spéciales afin d'utiliser ses os comme armes, car c'était la première fois que le Dieu de la mort remarquait ces petites armes. Aussitôt atterie sur ses pieds après son esquive, le jeune homme fonça sur le cochon. Il allait utiliser une technique pour laquelle il s'était peu entraîné, en fait cela sortait plus de son imaginaire et le mouvement n'était pas réellement concret, mais s'il réussissait il pourrait alors en terminer son combat beaucoup plus rapidement son combat et aller tenir compagnie à Natsuki qui était maintenant dans les égouts.

Le Shinigamis chargea une fois de plus l'Adjuchas. Il savait que se battre en craignant d'être blessé ou de prendre trop de temps pour éliminer sa cible le ralentirait mentalement. Le cochon était prêt à ce protéger, ses grands bras couverts de piques formaient une protection en X devant lui. Ses genoux étaient fléchis, Kurosiki ne pouvait donc pas tenter de glissade sous le monstre, celui-ci était prêt à contre attaquer Aizo. Le 3e siège courait maintenant à la moitiée de sa vitesse maximale vers le monstre. Tout ce passa en l'espace de quelques secondes, mais cela parut comme une éternité aux yeux du Shinigamis qui tentait un des mouvements les plus risqués qu'il n'est eut la chance d'effectuer. Alors que l'Hollow attendait le Shinigamis en position de défense, l'attaquant lança son Zanpakuto vers le monstre, murmurant un petit «Désolé» à son arme. Celui-ci eut l'air surpris. Rare étaient les Shinigamis qui osaient se séparer de leur Zanpakuto face à des monstres du niveau de l'Adjuchas, enfin... Des Shinigamis du rang d'Aizo. L'effet de surprise était maintenant provoqué. Kurosiki poursuivait furieusement son arme, celle-ci frapperait le monstre peut-être un quart de seconde avant que le Dieu de la mort n'ait atteint sa cible. Le cochon dévia le Zanpakuto vers le plafond, celui-ci piqua dans les airs. Quant à lui, le 3e siège frappa le ventre maintenant ouvert du monstre avec son pied. L'attaque n'était pas dévastatrice, enfin pas encore. Le monstre aurait aussi bien pu éviter le lancer et frapper le Dieu de la mort dans les flancs, son arme pour se proteger. Par contre, la surprise qu'avait causé l'attaque téméraire du jeune homme changea la réaction du Hollow. À moins que celui-ci soit carrément stupide.

Le monstre eut le souffle coupé, fit un autre vole plané vers un mur cette fois-ci. Celui-ci était encore dans les airs quand le Shinigamis rattrapa son Zanpakuto, qu'il lança une nouvelle fois vers son ennemi. Le 3e siège aurait pu utiliser un Shunpo afin de rattraper son adversaire afin de le frapper mortellement avec son arme, mais l'attaque n'avait pas été assez puissante pour déstabiliser le monstre au point d'oublier son Sonido. Encore une fois, Kurosiki misait sur un deuxième effets de surprise en quelques secondes. Le cochon semblait être concentré sur le Zanpakuto qui fusait vers lui. Les deux frappèrent le mur en même temps. Le monstre eut Inu, le Zanpakuto d'Aizo, planté entre les deux yeux. Bulleyes. Puis il se désintégra, laissant un épais sang sur l'instrument du meurtre. Aizo récupéra rapidement son arme. Taka avait déjà rejoins le Vice-Capitiane dans les égouts et Kurosiki s'y engouffra aussitôt. Alors même que le Shinigamis pénétrait réellement dans les profondeurs des égouts, il fit volte face et aperçu les quelques Hollows mineurs qui semblaient être arrivés en retard à la fête.

«Bordel j'ai pas le temps pour ça ! » Murmura le jeune homme qui sentait l'énergie de Natsuki s'éclipser et celle de Taka le poursuivre. «Merde! Merde! Merde!» Kurosiki bouscula les Hollows qu'il n'avait pas compté, mais qu'il savait en petit nombre. Il n'avait malheureusement pas le temps des tuers, le 3e siège ne pouvait laisser ses coéquipiers disparaîtres sans lui. Aizo n'avait aucune idée de ce qui se passait maintenant, mais il savait qu'il ne ressentait plus le Reitsu du Vice-Capitaine et celui de l'humaine semblait lointain. Comme s'ils changeaient d'endroit. Le troisième Dieu de la mort arriva juste à temps pour pénétrer d'un bond dans l'espace dimensionnel qu'avait ouvert la Shinigamis remplaçante. Il n'eut aucune idée de ce qui se passait, ni même de ce qu'il fit pendant quelques secondes. Il déboula entre les dimensions et apparut dans le ciel de l'Hueco Mundo. Le jeune homme compris enfin, les trois Shinigamis étaient tombés dans un piège. «BORDEL DE MERDE!» Cria cette fois-ci le 3e siège. Il chutait à une vitesse infernal vers le sable blanc du monde des Hollows. Natsuki était au sol et Taka était tout prêt, mais elle allait si vite qu'Aizo eut de la misère à saisir si elle était dans les airs ou bien si elle avait les pieds posés au sol. Déjà que le vent lui faisait plisser les yeux, la vitesse de l'humaine ne l'aidait en aucun point. Alors qu'il se concentrait sur la scène, oubliant momentanément sa chute, d'immenses tentacules surgirent du sable. C'est alors que la Shinigamis humaine pris les choses en main. Le Vice-Capitaine et le 3e siège furent rattachés à elle par le billet de son Shikai.

Et voilà, ils avaient encore changés de dimension. La chute du Shinigamis reprit de plus belle, mais au moins cette fois-ci il était accompagné de ses deux compagnons d'armes. Le jeune homme n'avait pas trop compris comment ils s'étaient rendus dans l'Hueco Mundo, ni même comment ils en étaient sorti, mais il en était fortement heureux. Alors qu'il croyait n'avoir qu'à ralentir leur chute afin d'être sauvé, un Garganta géant s'ouvrit au dessus de leurs tête. Les tentacules poursuivaient les trois Dieux de la mort qui ne semblaient pas être sorti du pétrin. Les chaînes de Taka laissairent libre mouvement aux trois Shinigamis. Kurosiki eut un bref regard vers ses coéquipiers, tous les deux en chute. Taka semblait être entre deux mondes. Ou bien inconsiente. L'idée d'utiliser son Shikai effleura l'esprit du jeune homme, mais il risquait de gaspiller son énergie s'il l'utilisait dès maintenant.Kurosiki utilisa son Reiatsu pour atterrir, se laissant flotter dans le ciel de Karakura. Il observa la scène et tourna la tête vers le Vice-Capitaine. Aucun plan d'action ne lui venait en tête. Coincé dans ses décisions, le Shinigamis se devait de faire un choix. Sois il attaquait maintenant avec son Shikai, ce qui causerait des dégâts à l'ennemi tout en l'éloignant de lui-même, ou bien il se chargeait d'aider Taka au risque de se blesser inutilement. Si la simili-Shinigamis était maintenant gravement blessé, enfin assez pour toubmé dans l'incosience, Kurosiki se devait-il de prendre soin d'elle avant de sauver Karakura? Mais bon, il relevait directement du Gotei et se devait de donner l'exemple. Le jeune homme eut un dernier regard et une dernière parole envers Natsuki. « On se retrouve là haut pour un plan.» Dit-il au Vice-Capitaine d'un ton qui se voulait le plus autoritaire possible que pouvait l'être un troisième siège envers quelqu'un du rang de l'assassin. Il fonça vers les tentacules, qui semblaient attendre en haut, peut-être n'étaient t'elle pas si grande que ça finalement. Lui et Natsuki devaient maintenant sauver Taka des griffes du Hollow, elle qui était maintenant hors combat. Kurosiki chargea les tentacules, laissant l'humaine aux soins du Vice-Capitaine. Celui-ci était plus rapide qu'Aizo et serait donc apte à la mettre en sécurité plus rapidement que lui-même aurait pu le faire. Il espérait maintenant que son attaque laisserait assez de temps à Natsuki .




Aizo Kurosiki
...Vous croyez savoir, mais vous ne savez pas...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 4 Avr - 20:14
Natsuki ne resta pas seul bien longtemps dans le froid désert de l'Hueco Mundo. Comme il s'y attendait, Taka traversa la barrière entre les espaces, et quittant le Monde Matériel, elle gagna celui-ci, beaucoup plus hostile. Secours bienvenue, sauf que quelque chose n'allait pas. Lorsque la simili-shinigami se rua sur lui, et tenta de le saisir à l'épaule, il resta sur place, mais l'attrapa de sa dextre au niveau du poignet tout en levant son genou sans la frapper, afin de créer une certaine distance entre leur deux corps. Était-ce vraiment Neko qu'il avait devant lui ? Elle était méconnaissable, comme si... comme si elle subissait une hollowmorphose. Son visage se recouvrait d'un masque dont la substance semblait vivante au point de se développer, alors que son corps subissait d'étranges modifications, à l'image de ce bras justement, avec lequel elle avait tenté de le toucher. Spectacle horrible, il ne cilla pourtant pas un seul instant, alors qu'il ne se posait qu'une seule question : ami ou ennemi ? Le moment où il se questionnera s'il devra achever ou non l'hybride en devenir viendra plus tard. Car il avait entendu le récit de la hollowmorphose des Capitaines et Vice-Capitaines cinquante ans plus tôt, et savait que cela leur avait conféré une puissance prodigieuse, au prix d'une frénésie incontrôlable. Taka ne méritait pas de vivre la même chose. Lorsqu'elle lui parlait, il sentit qu'elle était encore consciente, mais l'expression de son demi visage ne le leurrait pas : elle avait peur, ou était en pleine lutte contre ce qui semblait essayer de la posséder. Le hollow qu'il avait tué, ou le cocon...

Il n'eut pas le temps de réagir, le sable de désert commença à s'animer et se disperser sous l'effet de violents tremblements. Une montagne colline émergea du sol, puis une deuxième, et enfin, un visage. C'était un hollow enterré. LE hollow qu'ils cherchaient. Et il était démesuré. Neko eu le bon réflexe, et l'attira à lui, tout comme Aizo à l'aide de ses chaines, avant de tous les propulser à travers la barrière des mondes, les ramenant dans le ciel de Karakura. Passage désagréable, l'assassin se réceptionna pourtant dans les air après quelques mètres de chute, puis leva les yeux. Finalement, c'était un très mauvais réflexe qu'avait eu Neko. Mais il ne pouvait pas la blâmer. Qui aurait cru qu'un hollow de plus de trente mètres de haut à l'aspect tentaculaire les aurait suivit jusqu'ici ?

La faille continuait de s'ouvrir, et le monstre d'en sortir. Il y allait avoir des milliers de victime si cette chose arrivait dans le Monde Matériel. Et à eux trois, Aizo Natsuki et Taka ne pouvaient gérer une crise de cette ampleur. D'autant plus que l'humaine n'allait pas bien, il le voyait. A qui cela aurait-il pu échapper d'ailleurs ? La voix comme le visage impassible, Natsuki porta simplement sa main à sa ceinture, et en sortie le téléphone qui lui servait à contacter son quartier général.

« J'ai besoin que vous rompiez mon sceau inhibiteur. Et que vous m'envoyez tous les shinigami disponibles. Un hollow titanesque est sur le point d'entrer dans Karakura par garganta. Il va falloir ériger un bouclier, ou n'importe quoi pour le retenir. S'il arrive en ville, les victimes se compteront en milliers. »

Suite à quoi il raccrocha. Il n'y avait plus qu'à attendre. Natsuki n'était pas taillé pour affronter des créatures de cette taille, pas dans une pareille disposition. S'il utilisait son pouvoir, il allait non seulement tuer lui aussi des humains prit dans la zone de pression, mais en plus il allait précipiter le hollow droit sur la ville, hollow qui ne rentrait même pas entier dans son rayon d'action. Et il ne pouvait non plus refermer la faille, qui était trop massive pour lui.

C'était désespéré, mais Aizo et Taka ne comptaient rester les bras croisés en attendant les renforts, ce en quoi ils n'avaient pas tort dans le fond. Il y avait des limites à ce qu'ils pouvaient entreprendre pourtant : s'il était encore relativement simple de s'attaquer à un menos, le hollow qui se préparait à entrer dans leur monde dépassait toute norme. Face à lui, les shinigami n'était que des fourmis devant un humain, s'il fallait parler en proportions. Et pourtant, ils devaient agir, ce serait-ce que pour le retenir un peu. Natsuki n'allait pas être très efficace tant que son sceau inhibiteur n'était pas levé, et doutait de l'autre plus après : son zanpakto pouvait-il seulement passer la couche de hierro du monstre ? Il en doutait. Il ne restait alors qu'à puiser dans le dernier outil de l'attirail des shinigami qu'il avait encore à sa disposition, le kido.

Il ne connaissait pas le niveau d'Aizo dans le domaine, mais savait Taka très talentueuse. Sauf qu'avec sa forme hybride actuelle, à moitié ensevelit sous la substance blanchâtre qui essayait de la recouvrir toujours plus, il ignorait s'il était encore capable de lancer des sorts, ou même de se battre avec encore un semblant de réflexion encore longtemps. Elle était devenue un facteur complètement imprévisible dans la balance, ce qui ne lui plaisait guère dans la situation présente, déjà assez précaire comme cela. Mais faute de pouvoir faire mieux, il devait pour le moment la considérer encore comme une allié capable de retourner à tout moment sa veste, et se focaliser la menace la plus imminente et la plus massive.

D'un rapide calcule et évaluation des placements, l'assassin gagna d'un shumpo la distance d'impact optimale pour son kido, et commença son incantation sur le qui-vive, près à esquiver la première attaque venue, ce qui ne manqua pas de le ralentir grandement dans la formule :


« Ô souverains… Ô masques de chairs et de sang… Ô univers entier… Ô battement d'ailes… Ô celui qui porte le nom d'humain ! Vérité et tempérance… À partir des murs construits de rêve purs et sans péchés, n'élevez point vos griffes davantage que le strict nécessaire ! Sokatsui !»


Les mains réunit en coupe devant lui, pouces joints, il projeta la déflagration de flammes bleues crépitantes de sorte couvrir le plus de surface possible sur le monstre, tout en évitant de toucher ses deux alliés. L'explosion fut fulgurante, et leva un nuage de fumée rapidement dissipé par un coup de tentacule du hollow. A peine brulé par endroits, l'attaque ne semblait pas lui avoir fait de grands dégâts. Elle l'avait freiné, tout au mieux, mais c'était le but recherché après tout. Ne restait plus qu'à espérer que la simili-shinigami s'en sorte mieux que lui, et qu'Aizo ne se fasse pas tuer dans la manœuvre en attendant la libération des pleins pouvoirs du Vice-Capitaine.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Jeu 4 Avr - 21:43




Taka n'est pas en pleine Hollowmorphose juste un pouvoir secondaire du gros Hollow ^^





La jeune femme ouvrit les yeux, allongé, Burei se trouvait encore dans sa main et elle sentait que tout allait de travers. Son combat n'était pas fini, mais elle ne devait pas rester allonger, quelques choses lui disait qu'elle devait bouger, vite, pas laisser la partie se ternir entre la chose qui tapait l'incruste et elle. Tout reposait sur le combat dans le monde matériel et non pas dans son monde intérieur. Taka s'appuya sur son arme, se relevant doucement, elle vit un sort de Kido venir bousculer la bête qui se frayait un passage vers le monde humain.

Taka disparut dans un shumpo se mettant à coté de Natsuki, elle dégaina Burei soufflant et inspirant doucement comme si elle essayait de ne pas vomir. Depuis qu'elle c'était relevé, son corps était revenue doucement à une forme plus humaine, le masque par contre gagnait doucement du terrain, des dessins rougeâtre apparaissait sur le coté totalement terminé. Elle tournz son regard vers Natsuki, mais quand ce dernier tourna la tête, elle se contenta de fixer le sol.

- Natsuki-san, tant que je ne perds pas conscience, je peux te rassurer que je n'irais pas du mauvais coté quoi que je ne suis sur de rien fit elle, un petit haussement d'épaule, elle ramena son arme prêt de son visage et lui dit quelques mots.

L'arme prit doucement sa forme Shikai, les chaines le long du corps de la jeune femme. Elle essayait de réfléchir, faire le moins de mouvement possible, gâcher le moins d'énergie possible, ouvrir le plus de faille en un minimum de temps. Taka ramena deux dagues dans chacune de ces mains.

- Je vais essayer de limiter sa vitesse dit elle, envoyant les deux dagues sur le monstre.

Les chaines se formèrent, le monstre vit cette attaque comme une simple pichenette, il envoya une tentacule, les dagues se plantèrent dedans, les deux autres vinrent s'entourer sur le membre planté, le monstre semblait bien plus forcer pour faire des mouvements. Les quatre dagues finirent par danser dans les airs, aux prisent avec les tentacules, quand l'une se plantait, c'était tout le monstre qui ne parvenait plus à ce mouvoir correctement. La jeune femme mit un genoux à terre, les morceaux de masque gagnait maintenant la totalité du front, sur la partie terminé, une dent blanche sortait bien plus des autres donnant l’impression d'une image étrange d'un tigre aux dents de sabre.

- Si on parvient à le tuer, je pourrais retrouver mon état normal j'en suis persuadé fit elle remarquer, une main sur la partie du visage masqué

Dans le monde intérieur, c'était les ténèbres qui envahissait peu à peu les contrés du monde intérieur de Taka, mais il n'y avait plus l'image de la jeune femme, juste un monstre ténébreux aux nombreux tentacule essayant de prendre le plus d'espace possible, peut être croyait il que cela se passait comme pour deux données occupant le même espace, l'un écrasant l'autre. Mais dans ce cas là, Taka n'allait pas se laisser écraser sans réagir.

Sur le toit, les dagues continuait de volter autour du monstre, le regard dorée suivait l'action, mais elle était loin de regarder ce qui se passait devant elle, Burei tenait éloigner le monstre, elle faisait ce qu'elle pensait être des aller retour entre le monde matériel et le monde intérieur. La jeune femme se releva doucement.

- Ô souverains… Ô masques de chairs et de sang… Ô univers entier… Ô battement d'ailes…

L'oeil imposant apparut, puis un second, un cris horrible retentit dans la ville, Taka gratifia cette apparition d'un bruit de gorge peu féminin.

- Ô celui qui porte le nom d'humain ! Vérité et tempérance… À partir des murs construits de rêve purs et sans péchés, n'élevez point vos griffes davantage que le strict nécessaire ! 33e technique de destruction : flammes bleues de l'anéantissement !

Une flamme magistrale partie de la main tendu de Taka, deux chaines vinrent se planter dans la mâchoire du monstre, la flamme se fraya un chemin, une tentacule voulut protéger la bête, mais une chaîne entoura le membre et le ralentie suffisamment pour laisser l'attaque se perdre dans la bouche ouverte, créant une belle explosion que la jeune femme gratifia d'un long sifflement. Taka leva son pouce, montrant une joie qui semblait étrange ne transparaissant que sur une partie de son visage, l'autre coté recouvert d'un masque au sourire figé qui ne donnait pas vraiment l'envie de rigoler, sans parler de l'oeil jaunâtre qui fixait d'une cruelle intention.

- Strike ! fit elle croisant les bras prenant la pause

Les tentacule arrêtèrent de bouger puis le début du visage du monstre apparut, il ne semblait pas vraiment joyeux de ce qu'on venait de lui faire. Toutes les chaines s'attachèrent au monstre. Taka se concentra, le monstre s'arrêta puis doucement son mouvement revint, la jeune femme ne pouvait retenir une telle masse ni une telle force, il y avait une masse trop grande à modifier d'un coup surtout que le corps ne respectait pas des mouvements linéaires et uniques.

- Aizo ! Je le ralentis ! balança la jeune femme, espérant que le jeune Shinigami sorte une technique de sa manche ou de son Kimono

- On peut espérer du renfort dans ces cas la ? demanda la jeune femme, essayant déjà de trouver un moyen de s'enfuir pour que peu la perçoivent avec cette tête la.

Le monstre reprit sa vitesse, mais la jeune femme renvoya les chaines à l'attaque, elle ne pouvait pas mieux faire, entre le monstre qui se déchaînait en elle et le fait de maintenir son Shikai, elle devait se concentrer nettement plus longtemps pour juste balancer un simple Kido. Elle ferma les yeux un court moment, bien qu'elle ne pouvait pas le ressentir, maintenant il y avait clairement deux Reatsu qui se dégageait de la jeune femme l'un essayant de prendre le dessus sur l'autre. Quand elle rouvrit les yeux, son seul oeil inchangée prenait des teintes dorées. Elle revit le mouvement de recul de Natsuki dans l'hueco mondo, elle ne lui en voulait pas, elle devait faire peur à voir. Dans sa chute, elle avait aperçus son reflet, elle préférait l'oublier.











Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 104
• INSCRIPTION : 14/11/2012
• LOISIRS : manger
• HUMEUR : allo

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: 3ème siège de la 10ème division
Points d'experience:
0/290  (0/290)
Niveau: 17
Aizo Kurosiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 12 Avr - 1:30
Kurosiki galérait littéralement. Il évitait les multiples tentacules du monstre et voyait maintenant son hideux visage se détacher du Garganta. De plus, maintenant qu'il était près du monstre, Aizo pouvait distinguer d'autres tentacules à chaque finition des précédents bras du Hollow. Outre sa forme, le monstre était semblable à une hydre, un de ces monstres populaires de la mythologie grecque. C'était toutes ces petits tentacules qui lui faisaient drôlement penser à des têtes de serpent qui lui rappelait une Hydre. Le Shinigamis n'avait toujours pas eu la chance d'en trancher une pour l'instant, mais la simple idée de le faire lui donnait la chaire de poule. Le 3e siège, évita de nombreux coups et n'en distribua que quelques-uns. Bien sûr, il aurait pu poignarder les tentacules géantes du monstre à plusieurs reprises, mais qu'elle en était l'utlité? Pour l'instant Aizo servait d'appât en quelque sorte, réussissant à distraire cette monstrueuse bête qui s'apprêtait à détruire Karakura. Bref, la scène avait tout d'un moustique qui piquait un Gholiate aveugle. Le monstre avait la puissance de réduire ce moustique en poussière d'un simple coup, mais il n'arrivait pas à le saisir. Au final, ce moustique ne pouvait qu'être fatiguant, jamais il ne pourrait blesser, tuer, ce monstre à lui seul. Évidemment, les piqûres finissaient toujours par être désagréable, emmerdante. Bref, vous comprenez que le 3e siège n'était qu'une lourde pierre infiltrée dans les souliers du Hollow.

Alors que le combat se déroulait, Kurosiki tâchait de rester près des attaques du Vice-Capitaine. Le jeune homme avait remarqué que les endroits blessés ralentissaient leurs mouvements. Le Shinigamis n'avait aucune idée du système de régénération de ces tentacules à têtes d'Hydre, mais les attaques de Kido semblaient déstabiliser légèrement le Hollow maître. Le Shinigamis planta pour la première fois son Zanpakuto dans l'une des plus petits tentacules, qui agissaient comme des doigts aux premières. Celle-ci se désintégra, comme un Hollow normal et puis rapidement, la tête reprit sa place, comme si le bras accouchait d'une nouvelle tête. Aizo avait donc vu juste, le monstre avait des pouvoirs semblables à ceux d'une Hydre. Enfin bref, le Shinigamis battit rapidement en retraite il n'était plus utile pour lui de rester si près du monstre. Il ne servait strictement à rien si haut. Son Kido n'était pas sa première force, mais s'il pouvait aide à ralentir le monstre un peu il le ferait. Il rejoigna la hauteur de Natsuki, laissant le monstre avancer lentement, mais surement. Celui-ci était pratiquement sorti au complet du Garganta. Prenant tout son souffle, profitant du temps qu'il avait pour utiliser son Hado, Kurosiki se concentra. Peut-être, ainsi serait-il plus utile que lorsqu'il combattait le Hollow au corps à corps.

«Ô souverains ! Masques de chairs et de sang, images d'outre-monde qui portez le nom des gens comme une couronne ! Feu et sang de la guerre ! Réveillez la colère de la mer lointaine en une vague portant vos pas vers le sud ! »

Hadō no sanjū ichi : Shakkahō (31e technique de destruction : boulet rouge)

Le boulet rouge frappa de pleins fouets le monstre. Coup de chance, l'attaque de Kido frappa le Hollow maître directement au visage. Celui-ci ouvrit grand sa bouche, sa vraie. Celle-ci ressemblait drôlement à celle d'un Kraken, remplis de millions de dents et une odeur putride devait s'en échapper. Le monstre semblait hurlé, peut-être plus de rage que de douleure, car son extrême lenteur l'empêchait d'attraper les trois Shinigamis qui le bombardait d'incantion. Jusqu'à présent, le 3e siège avait été épargné dans l'effort de combat, il pourrait donc encore tenir quelques attaques avant de se sentir vide. Alors que l'Hollow était distrait cette fois-ci par l'humaine, Kurosiki eut un plan d'attaque. Comme il n'était pas doué en Kido, il s'en servirait qu'une dernière fois. Le monstre semblait prendre de plus en plus de dégâts et peu importe il n'était pas immortel. Le Shinigamis allait donc réunir une grande partie de ses forces et l'utilisé afin de priver le Hollow d'un de ses membres majeurs.

Après avoir fait le calcule, le Kraken si on pouvait l'appeler ainsi, disposait de huit grands tentacules. Celles-ci étaient les tentacules majeurs et à chaques extrémités de celles-ci était attaché d'autres tentacules qu'Aizo n'arrivait pas à compter. Ces dernières tentacules étaient suivi de petites têtes, enfin des bouches avec des dents qui se comptaient par centaines. Bref, le jeune homme s'approcha discrètement, tout en gardant une distance de sécurité du Hollow qui était maintenant occupé par les deux autres Dieux de la mort. Comme dit plus haut, le 3e siège n'était pas le meilleur en Kido, sans être le plus mauvais. Son niveau était juste pour son rang. C'était une des raisons pourquoi Aizo avait besoin d'être plus proche du monstre pour effectuer sa prochaine attaque. Il ne pouvait pas rater sa cible. Théoriquement, il pouvait maintenant gravement blesser le monstre, du moins il l'espérerait. Le Shinigamis était maintenant en place, vis-à-vis une des tentacules mères du Hollow.

Hadō no sanjū san : Sōkatsui (33e technique de destruction : flammes bleues de l'anéantissement)
« Ô souverains… Ô masques de chairs et de sang… Ô univers entier… Ô battement d'ailes… Ô celui qui porte le nom d'humain ! Vérité et tempérance… À partir des murs construits de rêve purs et sans péchés, n'élevez point vos griffes davantage que le strict nécessaire ! »

L'attaque était une des plus puissantes qu'Aizo était capable de faire,(piètre niveau certes) de plus le Shinigamis avait bénéficié de tout son temps pour utiliser l'attaque de tous ses forces. La technique de destruction frappa de plein fouet le tentacule du monstre qui était déjà blessé à cet endroit. En effet Kurosiki avait visé un endroit déjà usé, conscient de son niveau plus ou moins adéquat pour un Hollow de ce niveau. Le 3e siège aperçu, avec bonheur le tentacule se fendre et saigner! Le sang mauve du Hollow explosa et un large sourire de satisfaction vint éclairer la mine sombre d'Aizo. Le Shinigamis savait que le monstre possédait certains pouvoirs de régénération, mais pour un membre aussi important, ces pouvoirs se devaient d'agir plus lentement. Enfin, tout cela n'était qu'une supposition. Maintenant, les trois Shinigamis se devaient de repérer le masque du Hollow, car il ne semblait pas être positionné sur ce qui lui servait de visage.


HRP : Désolé pour l'attente, j'étais grandement occupé.




Aizo Kurosiki
...Vous croyez savoir, mais vous ne savez pas...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 12 Avr - 18:19
« Vous n'aurez pas le temps d'atteindre le mauvais côté Neko. »

La réponse de l'assassin se résuma en cette phrase. Froide, et dénuée de vie. Taka était encore là, avec eux, mais au moindre signe de folie, il n'hésitera pas à l'éliminer, il le lui fit bien comprendre. La simili-shinigami était quelqu'un de dangereux, comme tout les Sièges dans le Seireitei en fait. Elle avait une puissance brute impressionnante, et si la frénésie de la hollomorphose la prenait, les ravages qu'elle pouvait causer en ville rendrait envieux le hollow titanesque qui s'apprêtait à semer le chaos et la mort. La Deuxième Division n'était pas connue pour prendre des risques inutiles, et Natsuki en était un digne représentant. Au vue de la vitesse à laquelle se propageait le masque, la sentence risquait d'ailleurs fort de tomber bien tôt, trop tôt...

Pour le moment, Aizo et Taka avaient opté pour la même stratégie que lui, à savoir l'utilisation du kido. Sauf que même pour eux, sans avoir leur puissance bridée, la force d'impact des sortilèges n'était pas suffisante pour blesser le monstre sérieusement. Il était cependant ralentis, et c'était déjà beaucoup, en attendant l'arrivée des renforts, ou même que son maudit sceau se brise. Il se cantonna donc à la défensive, évitant d'user son énergie spirituelle pour rien. Il allait devoir puiser dedans d'ici peu, et sans doute davantage que tout ce qu'il a déjà pu le faire dans sa vie. En même temps, la voie du kido n'était pas vraiment sa spécialité, et sa puissance spirituelle équivalait à peine celle d'un Capitaine. D'esquive en esquive, il enchainait les shunpo lorsque de simples sauts ne suffisaient pas à éviter les coups de tentacules.

A l'instar des autres créatures colossales, le hollow avait des mouvements d'attaques très amples, ce qui laissait à ses petits opposants un temps de latence assez important pour éviter les appendices, pour peu qu'ils fassent preuve d'un minimum de réactivité, et ne restent jamais sur place. Imaginez l'horreur, si ce titan masqué était capable de se mouvoir aussi vite qu'un shinigami expert en Hoho. Un seul de ses coups suffisait à broyer tout ce qui se trouvait sur son chemin, fussent-ils l'élite du Goteï 13. Mais encore fallait-t-il toucher. Pour le moment, le trio formant l'ultime rempart s'était montré assez chanceux, car il avait su éviter toutes blessures désobligeantes et... définitives.

Natsuki continuait de tourner autour, à la recherche de ce qui pouvait être un '' point faible '', à défaut de pouvoir faire autre chose, mais il ne se leurrait pas. Les géants avec une zone particulièrement sensible que le héros exploitait pour vaincre malgré sa taille risible, c'était bon pour les légendes. Dans la réalité, cela se passait autrement, et pas forcément à l'avantage du moustique. Pour le moment, seule la technique d'Aizo, de s'acharner sur un point déjà blessé avant que le corps ne se régénère, semblait atteindre la créature, et rendre ses appendis encore plus infonctionnels. L'assassin prit alors du recul d'un bond, et observa la créature avec une vue plus globale, tandis qu'un plan germait dans son esprit. Très vite, il pu conforter son idée : le hollow attaquait toujours avec les mêmes tentacules. Les autres qu'il agitait lui servait à déplacer son immense masse entre le Hueco Mundo et le Monde Matériel.

Alors qu'il allait crier ses ordres, une décharge parcouru son épaule droite. Désagréable sur le principe, elle était pourtant porteuse d'une bonne nouvelle : son sceau inhibiteur venait d'être retirer. Pourquoi y avait-il autant de temps entre la demande de suppression du sceau, et sa réalisation ? C'était tout simplement parce que les scribouillards chargés de la gestion ne connaissaient pas le terrain. Un jour, Natsuki se fera un plaisir de leur faire découvrir le monde existant au-delà de leur bureau caché bien loin des premières lignes, à l'abri. En attendant, il avait une catastrophe à éviter. Fort de sa puissance libérée à son maximum, il regagna le champs de bataille direct, et se réceptionna tout proche de Neko, de sorte à ce qu'elle puisse entendre pleinement le son de sa voix, promesse de mort.


« Les renforts seront là d'ici peu Neko. Vous devriez partir. »


Le ton indiquait que ce n'était pas une proposition, mais étrangement, il ne tenait pas non plus de l'injonction. C'était un constat, rien de plus. Les deux savaient ce qui se passera si Taka était vue ainsi par d'autres membres du Goteï, des hauts rangs qui plus est, vu la taille de leur adversaire commun. Il l'attrapa par l'épaule et la tourna vers lui, rapprochant la tête masquée de la sienne avant d'ajouter d'une voix encore une fois égale, dépourvue de sympathie comme de haine, dépossédée d'espoirs comme de condamnation.


« Nous trouverons une solution pour votre état Neko. Vous ou moi, telle qu'elle soit. »


Et aussitôt, il disparut d'un shunpo, réapparaissant plus bas par-rapport au Garganta d'où avait émergé le monstre.


« Visez les mêmes zones que moi Kurosiki ! »
ordonna-t-il d'une voix forte.

Il ne savait si Aizo s'était rendu compte que l'âme impure géante disposait de '' bras '' et de '' jambes '', aussi pour éviter de longues explications il marqua directement les membres à cibler en priorité à l'aide de kido. Le temps n'était plus à la puissance, il suffisait simplement d'asphyxier sur le hollow sous les assauts le temps que la cavalerie arrive, le ralentir autant que possible avant qu'il ne pose ses tentacules en ville. Il enchaina alors sort sur sort sans formule, de puissance assez faible, mais toujours plus élevée que lorsqu'il incantait avec son sceau actif. Les Shakkao et les Byakurai se succédaient, une main lançant le hado pendant que la seconde préparait déjà le suivant. Natsuki se déplaçait sans cesse, multipliant ses angles d'attaques sur la base des membres pour avoir toujours la même ligne de mire malgré les esquives.

Ses assauts coordonnés avec son compagnons d'arme ne cessèrent que lorsqu'une large porte s'ouvrit à plusieurs mètres d'eux. Une porte immense, assez large pour laisser dix shinigami côte à côte sans qu'ils ne se gênent les uns les autres. L'aspect était différent de ceux qu'il avait l'habitude de voir et d'utiliser. Elle apparaissait comme fait d'énergie luisante plutôt que de matières solides.

« Le corps nécromantique. »
songea l'assassin.

Le choix le plus judicieux qu'avait fait le Goteï. Si la taille de la créature faisait sa force, elle allait maintenant faire aussi sa faiblesse. Car gigantesque, elle ne tardera pas à encaisser de plein fouet et sur toute la zone d'impact des kido dont la puissance n'avait aucune commune mesure avec ce que pouvaient lancer les shinigami des Treize Divisions. Le Vice-Capitaine ne les avait vu qu'une seule fois en action, et ce souvenir demeurait impérissable. Il fit alors un bond en arrière, sommant l'ordre de retraite. Lui et Aizo avaient fait de leur mieux, il était maintenant temps de passer la main à plus habilité qu'eux. Prêt à transmettre les informations dont ils disposaient déjà, Natsuki garda le dos tourné à la porte, les yeux rivés sur le monstre lointain, incapable désormais de se mouvoir avec efficacité. De la porte pourtant immense, ce ne sont que deux nécromanciens qui en sortirent, parés de leur uniforme de combat. Faible effectif de prime abord, la puissance qu'ils dégageaient malgré leur jeune âge apparent – pour des shinigami – suffisait à comprendre de quoi il en retournait vraiment.

Rapide et concis, Natsuki fit le point sur la situation, omettant le cas de Neko, puis après un regard entendu, lui et Aizo s'écartèrent. Ils ne restaient au deux shinigami qu'à regarder de déluge de puissance qui allait s'abattre sur l'aberration.




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Sam 13 Avr - 11:54




This is the end ^^





Taka s'avança vers le bord du toit, l'immense bête allait bien disparaître ce n'était qu'une question de temps. La main plaqué sur le masque qui apparaissait doucement, Taka sauta dans la rue en contre bas. Natsuki était contradictoire tout de même lui dire qu'il ne la laissera pas sombrer du coté sombre et la laisser partir pour que personne ne puisse la voir dans cet état, quelqu'un de gentil peut être un peu trop vis à vis d'elle , l'assassin s'endormait peut être bien que son visage ne laissait pas trahir le moindre sentiment. Dans les rues, elle se déplaça comme le ferait tout humain, pas question d'utiliser une once de Reatsu, les renforts allaient arriver, d'ailleurs, quand elle leva le nez vers le ciel ce dernier s'éclaira avec force, elle pouvait sentir une quantité non négligeable de Reatsu.

Elle sortie de la ruelle sombre, regardant le monstre se faire pousser dans le désert blanc avec une quantité de puissance énorme. Il n'allait pas survivre bien longtemps. Revenant dans les ténèbres de la ruelle elle fit quelques pas avant de laisser tomber contre un mur, la respiration courte, son monde intérieur voulait la happer, pas question de faire ce plaisir à la saloperie qui tapait l'incruste. Taka resta un moment éveillé, mirant le ciel qui avait reprit sa couleur, elle ne ressentait plus le Reatsu de la bête. La jeune ferma les yeux, tout à coup la fatigue étreignait son corps autant que son esprit.

Dans le monde intérieur, tout avait reprit sa place, Burei se tenait sur son trône d'ombre, mirant la chose à genoux, les tentacules de ténèbres venant frapper autour d'elle avec rage. Taka s'approcha de la chose, cette dernier releva la tête, faisant un saut vers l'arrière la bête se mit à fusionner avec le lieu.

- Je n'en ai pas fini avec vous, ce n'est pas si simple de se débarrasser de moi et votre corps m’intéresse fit remarquer la bête d'ombre, Taka l'attaqua mais tout ce qu'elle coupa ne fut qu'une vague forme d'ombre qui continua de disparaître dans un rire lugubre.

- A bientôt jeune femme lui dit la chose, laissant la jeune bouillir d'une fureur innommable

Quand Taka rouvrit les yeux, le masque c'était brisée en plusieurs morceau tombant à terre. La jeune femme les regarda un long moment comme si elle ne savait pas d'ou cela pouvait venir. Taka remonta sur les toits. Prenant une grande respiration, elle se déplaça jusqu'à la troupe qui occupait le ciel. Il se retournèrent comme un seul homme vers la jeune femme, cette dernière leva la main pour les saluer.

- C'est fini ? demanda la jeune femme, bien qu'elle le savait pertinemment que le monstre devait être soit dans un très sale état soit mort, la seconde possibilité était la plus probable au vu du nombre de personnes douteuses réunis dans le ciel de Karakura.

Taka fixa son regard dans celui de Natsuki et gratifia l'échange d'un petit en sourire en coin entre le coquin et la joie de s'en être sortie sans avoir à supporter une transformation en un hollow privé de tout libre arbitre. Burei quand à lui restait plongé dans les ombres du monde intérieur, il avait prévenu la jeune femme que sa n'allait pas être aussi simple, la chose avait trouvé refuge dans son corps, bien planqué dans les replies de son âme, la chose finirait par revenir.

Les deux ne savaient pas quoi faire, il allait devoir trouver de l'aide, depuis qu'elle faisait sa propre investigation sur la Concorde, elle avait souvent revut le même nom revenir, un homme portant un bob répondant au nom de Kisuke, elle allait devoir creuser cette piste, si cet homme était aussi puissant il aurait peut être une solution.

- Cette mission n'était vraiment pas de tout repos finit elle par dire, offrant un sourire radieux à toutes les personnes présentes.











Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:11


Revenir en haut Aller en bas
 

Le monde est décidément bien petit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ylo: grain de folie, un peu , beaucoup... passionément...bien casse cou
» Une mission décidément très fatigante !
» Le petits stand que tout le monde ignore, mais qui est bien vivant... (Restauration de la galerie des mirroirs)
» .: Décidément, quelle drôle d'histoire ✩ PV. Salem & Clove :.
» "Décidément on se croise souvent" [Kelly Johnson / WooHyun Kim][Terminé]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-