AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

De retour (pv Kiishi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Ven 4 Jan - 17:37
Comme tous les jours, ceux-ci se ressemblant désespérément, j’errais dans le monde peuplé exclusivement de Hollow, long de son désert de sable blanc infini et attristé de sa nuit éternelle. Et comme chaque jour se ressemblant de manière affligeante, des Hollows entreprirent de me barrer le chemin en poussant leurs habituelles crises d’hystérie… Moi, tout naturellement, je les esquivais, n’ayant aucune considération pour eux…

Bien sûr il m’arrivait parfois de faire la rencontre d’autres Arrancars fous de combats et de puissance, assoiffés de vie ou d’envie de vivre ; assoiffés de progression et de raison de vivre… tandis que d’autres Hollows ayant franchi les stades de l’espèce Menos Grande avaient une peur devenue maladive de la régression et d’être dans l’impossibilité de revenir au stade supérieur qu’ils avaient finalement perdu…

Je ne poussai aucun soupir, ne fis aucun mouvement avec mes épaules – appelé communément "haussement" –, ni ne fis quoi que ce fût d’autre qui signala la moindre lassitude de ma part ; nonobstant, cela ne m’empêcha pas d’ouvrir le Garganta et de plonger dedans afin de rendre une petite visite au Monde des Humains par simple loisir, étant donné que le Hueco Mundo n’offrait plus rien une fois visité… Malgré tout, je sentais bien qu’avec le Monde des Humains j’allais devoir une fois encore me frotter à leurs manières risibles et saugrenues, mais cela m’indifférait… Ce n’est pas demain que ces minables créatures feraient quelque chose pour gravir des échelons dans mon estime.

Ainsi, après avoir traversé le passage reliant le Monde des Hollow et celui des Humains, j’arrivai à destination, les pieds foulant directement le sol de la ville. Un sol dépourvu de sable, certes, mais décoré de saletés en tous genres et dont les côtés étaient couverts d’un capharnaüm d’objets et autres choses insensés, dissimulant les murs des maisons aux yeux des autres. Sans compter les deux ou trois couples qui se baladaient de part et d’autre de ma personne sans me voir ou me sentir…

Mains dans les poches, dos droit, regard visant toujours droit devant moi, je continuai mon chemin sans virage, passant à mon gré à travers les murs des maisons et à travers les véhicules qui roulaient trop vite pour que le pilote ne tînt vraiment à la vie ; et ce sans qu’aucune de ses larves ne me vissent.

Seulement, les seuls êtres à me voir ici et que j’avais tendance quelquefois à oublier tant ils m’indifféraient étaient ces fichus Hollows et les simples âmes errantes n’ayant pas encore trouvé leur bienfaiteur en habit noir. L’un comme l’autre, ils me fuyaient tous en raison de ma pression spirituelle trop dense pour eux, à part les plus audacieux qui finissaient, par insistance, à réussir à gagner mes faveurs : ils se retrouvaient divisés en deux parties bien égales.

Sans un geste je les tranchais en deux… ils ne méritaient pas que je sortisse mes mains de mes poches. Murcielago, quant à lui, n’étaient pas prêt de s’abreuver de la moindre goutte de sang d’ici très longtemps… Puis de toute façon… j’étais déjà assez gentil de leur montrer un minimum de considération en les coupant ; mais je ne demandais qu’à être tranquille, et ça semblait être dur à comprendre pour leur cerveau qu’ils ne semblaient pas avoir…




Merci à Kiishi pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Sam 5 Jan - 15:58

On lui avait fait son nouveau pansement, il était tout neuf et si propre ! Les bandes blanches et immaculées serraient doucement sa poitrine. Une étreinte qui se desserrerait doucement avec l'habitude, d'ici quelques il faudra à nouveau les changer pour éviter l'infection. En attendant enlacement suffisait à la rassurer sur son état de santé. Elle était toujours en vie et le trou rétrécissait lentement mais sûrement ! Mais autant son corps avançait à une vitesse folle pour guérir autant la plaie infligée à son moral et son psychique faisait du sur-place ! Sa faiblesse ne réduisait pas, elle avait fuit un combat... Le nez dans ses chaussures elle rentrait chez elle, la nuit était tombée depuis une bonne heure quand elle poussait la porte de ses quartiers qui se trouvait chez son capitaine. Shunsui était allé boire un verre comme tous les soirs ou presque. Et la jeune shinigami entra donc et se retrouva seule face à elle-même. C'est en soupirant qu'elle s'écrasa sur son futon et songea, était-elle vraiment faite pour être un dieu de la mort au fond ? On ne lui laissa pas le temps de tergiverser sur la question. Un papillon de l'enfer était entré par la porte menant sur la cour, il lui avait chatouillé la jambe en passant ce qui la fit sursauter. Elle observa l'insecte noir et rouge qui se posa sur sa main en tintant comme de petites clochettes alors que ses ailes battaient gracieusement. Une mission, elle devait se rendre à Karakura immédiatement sur ordre du capitaine commandant... Étrange... Enfin on avait levé son arrêt de "travail" depuis quelques heures seulement, elle pensait quand même se reposer encore un jour ou deux... Mais non ! Elle ne s'était pas changée pour dormir heureusement, elle prit donc tout de suite le chemin pour le monde des hommes.

Elle passa l'immense porte rouge qui l'avait amener ici il y a quelques semaine couverte de sang et à moitié morte dans les bras du très célèbre Kuchiki Byakuya. Elle ne l'avait pas repassée depuis. Elle pénétra dans le tunnel qui liait les deux mondes et adopta un pas pressé, Kiishi n'aimait pas cette endroit assez inquiétant et dans lequel vivait un étrange animal. Une sorte de chenille poilue doublée d'une locomotive qui nettoyait le tunnel des âmes qui s'y aventuraient trop longtemps... Bref rien de très ragoutant ! Après environs vingt minutes elle arrive au bout de son périple et entra dans le monde des hommes.

La nuit l’accueillit à bras ouvert, ciel noir, étoile, lune. Tout y était très calme, comme au gotei treize à l'exception d'une chose. Il y faisait froid... dans sa tenue de shinigami elle grelotta légèrement et se mit en route pour le lieu que lui avait indiqué le papillon. Elle pensait si rendre sans faire de détour, mais qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle croisa sur son chemin, une personne qu'elle n'avait pas revu depuis un long moment. A vrai dire il n'y avait aucune raison pour qu'ils se croisent à nouveau ! Ils appartenaient à deux mondes qui se faisaient la guerre après tout ! L'arrancar venait de trancher l'un des siens en deux... On aurait presque put dire qu'il faisait le boulot d'un shinigami, mais les hollows se battent toujours entre eux pour prouver leur supériorité et passer au stade suivent, ils se dévorent même les uns les autres quand ils ne dévorent pas les âmes errantes. Kiishi s'arrêta, se hollow n'était pas vraiment comme les autres, il ne semblait tirer aucun plaisir à combattre... Comme il était étrange. La déesse de la mort resta muette perchée sur son pont spirituelle à l'observer il se rendrait compte de sa présence bien assez tôt. Elle se souvient de sa mise en garde contre les arrancars, mais s'il était le premier qu'elle recroisait que lui ferait-il ? L'attaquerait-il ? Elle ne le savait pas, cependant elle n'avait pas tarder à le savoir.





Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !


Dernière édition par Kiishi Arashi le Ven 11 Jan - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 47
• INSCRIPTION : 30/08/2011
• LOCALISATION : J'erre
• LOISIRS : Hm...
• HUMEUR : Qu'est-ce... ?

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t476-fiche-technique-d-ulquiorra

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
155/305  (155/305)
Niveau: 18
Ulquiorra Schiffer
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BORED MODERATOR

Ven 11 Jan - 18:21
Lorsque j’abattis cette pauvre créature au faciès d’un totem en peignant le sol de la ville du rouge de cette liqueur chaude et invisible aux yeux des humains qui couvrait maintenant le bitume, je n’interrompis pas ma marche, gardai ma pose, et ne bronchant à aucun moment. Elle m’avait l’air faible, maintenant que son reiatsu était tombé, ne suscitant pas une si énorme différence que ça dans l’air ambiant… Seulement je ne me posai pas la question afin de savoir pourquoi diable s’était-il acharné à vouloir gagner mon attention.

Le monde est stupide… même les Hollows ; les humains n’étaient qu’un cas à part… et en premier lieu des miséreux chimériques. Plus clairement dit, indignes d’un égard que les Shinigamis avaient la stupide « indulgence » de leur donner. Sans y penser plus, je continuai d’errer sans plus de but que quand je mettais un pied devant l’autre sur le sable blanc.

Ce fut comme cela qu’au bout d’un certain moment, quand la monotonie devenait paroxystique, je sentis un reiatsu qui eut le mérité d’attirer aussitôt mon attention. Une pression spirituelle clairement plus forte en premier, et d’une tout autre nature en deuxième point. Celui de mon confrère non-évolué n’avait rien à voir avec une telle nature spirituelle. Strictement. D’autant plus qu’une très infime part de moi insistait sur le fait qu’elle ne m’était pas inconnue.

Je repérai sa source aussi rapidement qu’aisément et levai doucement la tête, regardant en haut avec mes yeux mélancoliques et émeraude… je la vis alors. Juste devant mes yeux, immobile, en train de me regarder fixement, comme si elle tentait de mettre un nom sur mon visage… un nom que je ne me souvenais plus lui avoir donné…

Elle se tenait là, fière et bien droite dans son kimono noir de Déesse de la mort, s’étant même arrangée pour se placer par superposition au milieu de l’astre nocturne de mon point de vue nihiliste. Ses cheveux aussi verts que mes yeux volant au vent, debout sur le pont spirituel qu’elle avait bâti pour traverser le passage duquel elle venait apparemment de sortir pour émerger en ce monde grotesque et caricatural de l’univers…

Le seul souvenir qui me revenait en tête était la mise en garde que je lui avais adressée… fuir la prochaine fois qu’elle croiserait un de mes confrères férus du combat et du sang… Je ne savais si entretemps elle en avait croisé d’autres, mais je ne vis qu’une seule chose : elle ne disparut pas à ma vue.

Un problème, le seul, que je ne pris même pas la peine d’essayer d’élucider. Elle ne fuyait pas, ne prenait pas mon conseil au sérieux… c’était son souci et il ne m’appartenait pas de m’en occuper… mais je n’appréciais pas tellement qu’on me fasse croire que les mots que je lui avais adressés s’étaient perdus…

Alors je baissai à nouveau la tête, fermai les yeux, continuait tranquillement ma route en gardant mon rythme de marche…

… me retrouvai derrière elle l’instant d’après. Mes yeux tournés vers elle.

-Pourquoi ne fuis-tu pas ? lui demandai-je d’une voix froide, glaciale… Femme…

Ce après quoi je tournai ma tête vers sa personne pour lui lancer un regard intense, comme si je m’apprêtais à lui porter assaut…




Merci à Kiishi pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 6:41


Revenir en haut Aller en bas
 

De retour (pv Kiishi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-