AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Une enfant perdue [Pv : Kiishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 8
• INSCRIPTION : 26/12/2012
• LOISIRS : Dormir.. Dormir et.. Se reposer
• HUMEUR : Calme..

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Arrancar
Points d'experience:
0/290  (0/290)
Niveau: 17

Dim 30 Déc - 20:28
Sinistre. Obscur. Et tout simplement démoralisant. C'est comme ça que l'on pouvait caractériser le monde du Hueco Mondo. Un désert aride et sans fin, où règnent les dunes de sable blanc, et les quelques arbustes sans feuillage. Je commençais tout simplement à en avoir marre de ne croiser personne dans ce si vaste paysage. Un ciel toujours aussi sombre, un endroit toujours aussi calme, des environs sans fin. Bref, un monde ennuyant et lugubre, mais pas assez pour être qualifié "d'infernal". Certes je n'étais plus seul, mais j'avais un besoin de voir du monde. Des personnes, du bruit, une belle vue. Et il n'y avait qu'un seul moyen pour que cela puisse se produire. Karakura, tout simplement.

Je ne comptais pas me nourrir de pauvres âmes humaines, ou détruire quelques bâtisses, comme le feraient la plupart des Arrancars. Je voulais simplement changer ma vue et mon ouïe. Je voulais faire face au silence et à toute cette obscurité, et effectivement le seul moyen pour cela était de se rendre à Karakura. Bien entendu je comptais emmener Lilynette avec moi, et ce, qu'elle le veuille ou non. Je me suis toujours déplacé avec elle, alors je ne vois pas pourquoi ça devrait changer aujourd'hui. Après tout, nous avons réalisés une promesse qu'il ne faudrait surtout pas briser. Je me suis alors relevé, et est ouvert un Garganta donnant sur Karakura. Tout en m'étirant, j'observais Lilynette qui était toujours assise et sûrement dans ses pensées.

• Lilynette.. On y va.

• On va où, Starrk ?

• Tu verra.

• Pourquoi tu ne veux pas me le dire ?!

• Parce que.

• C'est pas une ré.... !


Je n'avais pas eu le temps d'écouter la fin de sa phrase étant donné que je venais de passer le Garganta et m'était posé sur un trottoir. Je suppose qu'elle avait simplement voulu savoir pourquoi ne lui répondais-je pas tout simplement. Aucun besoin de lui répondre, puisqu'elle le verrait dans les secondes à suivre. C'est alors qu'elle arriva près de moi, et commença à me faire la morale à propos de la façon dont je me comporte. Une fois de plus..

Mais je ne l'écoutais pas. J'étais bien trop surpris par cette vue, et surtout tout ce bruit. En effet, ici le ciel était d'un bleu très clair et visiblement d'après l'une des pancartes, je venais d'entrer dans ce que les gens d'ici appellent "zone du commerce". En effet j'avais constaté de nombreuses boutiques, avec un peu de tout. Certaines vendaient du mobilier, d'autres de la nourriture, d'autres des objets en tout genre. En tout cas, c'était visiblement l'endroit de la ville qui attirait le plus de monde. Je continuais alors à avancer dans la grande rue, tout en contemplant cette foule qui se dirigeait vers les boutiques. Des enfants, des adolescents, et des adultes. Certains se bousculaient pour avancer, d'autres s'amusaient..

Il est clair que je venais d’atterrir dans un tout autre monde. Un endroit où règnent la joie et la bonne humeur. Du bruit, des personnes, un ciel d'un bleu très clair avec aucun nuage dans les parages. Une belle journée, visiblement. Mais c'est alors que je me rendit compte avoir perdu la trace de Lilynette. Cette dernière ne m'avait pas suivie et s'était sûrement perdue dans cette grande rue infestée d'humains. Je me suis alors mit en hauteur pour avoir une meilleure vue d'ensemble et la repérer plus facilement. C'est à dire que je m'étais placé sur l'un des toits d'immeuble de la rue, et observais en direction des boutiques. Lilynette ne m'avais pas suivie, elle aussi avait sûrement dû être étonnée par cet environnement totalement différent de celui du Hueco Mondo. Un moyen très idiots et qui pourtant avait réussit à nous séparer l'un de l'autre. Je me devais de la retrouver au plus vite..

• Lylinette !..


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Mar 1 Jan - 23:39



Le seireitei havre de paix, enfin hors des heures d’entraînements bien entendu, ville des âmes où il fait bon vivre. Il fait soleil là-haut tous les jours, le printemps y est perpétuel ! Les couleurs et le bruit y sont continuellement présents. Enfin les nuits sont tout de même plus calme que les jours, enfin peut-être pas quand on fait partie de la huitième division du gotei treize. Il était loin le repos qu'on lui avait accordé, pour cause de blessure grave. Ça lui a même fait perdre quelques entraînements, il ne faudra pas que sa blessure s'ouvre à cause d'un faux mouvement. La jeune demoiselle songeait à tout ce repos, elle n'était pas sûre d'être prêtre pour retourner sur le terrain, mais les ordres sont les ordres. Dans son kimono noir tout neuf, sentant la lessive, se trouvait être un peu raide sur elle comme tout vêtement neuf qu'on porte pour la première, elle n'était pas très à l'aise, néanmoins ça viendrait avec le temps et l'usure du tissus. Son ancien kimono avait un trou un peu au dessus de la poitrine et il était partie à la section de recherche - la douzième division - pour quelques examens approfondis afin de mieux comprendre ce qui l'avait attaqué et presque anéantit ! Quand on veut contrer une attaque ennemie il vaut mieux savoir à quoi s'attendre.

Elle avait passé quelques semaines à ne rien faire d'autre que tourner en rond dans les locaux de sa division et chez son capitaine. Enfin chez son capitaine c'était aussi chez elle, elle y avait emménagé quand Shunsui lui avait sauvé la vie, elle était alors qu'une âme sans défense dans le rukongai. Une âme sans identité, sans ami, sans rien. Elle n'avait rien à elle à l'époque, sinon une boule dans le ventre, la peur, les âmes du rukongai ne sont pas toutes des petits anges... Mais, tout cela était loin derrière elle. Elle était loin d'être la plus puissante des créatures du monde des âmes, elle savait néanmoins se défendre un minimum bien qu'elle fut obligée de fuir sont dernier combat... Cet échec la faisait lui laissait qu'elle avait peut être au font pas ça place sur le terrain... Néanmoins, elle ne pouvait pas contre dire les décisions de ses supérieures. Elle devait réintégrer le terrain, elle le faisait ! Son capitaine avait la conviction qu'elle avait sa place sur le terrain et elle voulait bien y croire elle aussi. Au fond de son cœur elle espérait être utile à son capitaine et à d'autres. Ne plus être faible et savoir se battre, faire respecter l'ordre et la justice dictée par le seireitei.
Tel était le but de la jeune femme ! Un jour elle ne serait pas sauvée, mais elle sauverait autrui ! Elle en est partiellement capable pour l’instant… Mais partiellement ça ne lui suffit pas. Elle avait été faible et avait faillit en mourir par deux fois, elle ne voulait plus que ça se produise.

En gros voilà, voilà ce que pense Kiishi, ce qu’elle est et ce qu’elle veut. Perchée, dans le ciel de Karakura elle observe la fourmilière grouillante sous ses pieds comme à son habitude. Elle dominait le monde humain ! Mais n’avais aucun pouvoir sur eux, en fait pour ses petites bêtes elle n’existait même pas. Tout était paisible dans la zone qu’elle surveillait jusqu’à la détection d’une pression spirituelle anormale. Elle en avait déjà sentit une semblable il y a longtemps, elle se demandait s’il s’agit de cet arrancar brun dont les joues pâles étaient traversé de rivières larmoyantes émeraudes toutes à fait singulières. Elle utilisait le shunpô pour zigzaguer entre les immeubles de verres et de métaux à grande vitesse.

- Lilynette.

Se tenait un peu en douce d’elle un homme brun possèdent une barbe, ce n’était pas l’arrancar qu’elle avait rencontré auparavant. Elle allait s’approcher quand elle se souvient alors de la mise en garde de ce dernier… Elle ne devrait pas aller vers lui… L’homme n’avait pas l’air menaçant il semblait même avoir perdu quelque chose ou quelqu’un dans la cohue… Il ne lui portait pas attention d’ailleurs il sondait la foule imperméable. Poussée par la curiosité, quel vilain défaut, elle l’interpela sans l’approcher de trop par précaution, bien qu’ils soient tous deux de force égale. Il pouvait bien y avoir un piège quelque part… Après l’attaque de la dernière fois elle ne se risquerait pas à approcher un tel individu de trop près.

- Que faites-vous là ?

Comme si l’arrancar allait lui répondre en toute sincérité, c’est à se demander si cette jeune femme avait deux sous de jugeote !




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
 

Une enfant perdue [Pv : Kiishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'enfant perdue ~Aliénor ~
» Enfant perdue : je vois ce que tu ne vois pas.
» Petite enfant perdue ♥ PV Misaki Shiro
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-