AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Tutoriel Numéro 2 : La quantité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Dim 30 Déc - 19:31
    Bonjour tout le monde ! o/

Bon, je vais faire simple, voici un petit copié/collé du tutoriel Rp que je propose sur mon forum, il est entièrement de moi, vous êtes autorisé à le poster sur votre forum à condition d'y mettre mon pseudo et d'ajouter ce lien.

Game Master a écrit:
    Bonjour ! o/

Ici j'utiliserais un protagoniste du nom de Mugen, ce n'est qu'un détail mais il vaut mieux préciser, afin que personne ne se pose de questions quant au fait que je ne me serve pas de mon personnage habituel. Bref, sans plus attendre, nous allons passer à l'action, installez-vous confortablement, sortez les chips, ça commence ! Voici donc l'idée de base :

Mugen sortait de la taverne.

Oui, il m'est arrivé de voir de tels posts sur certains forums, il m'est arrivé d'assister à des Rp's complets d'environ douze pages, constitué seulement de post tel que celui-ci... Et j'ose espérer que vous n'en êtes tout de même plus à ce point, enfin, que ce soit le cas ou non, ne lâchez pas tout de suite, car vous n'avez encore rien vu ! Posez la bouteille de coca et prenez votre clavier en main ! Vous allez découvrir un point crucial dans la réalisation du post idéal : La Description. Inconnue pour certains, effrayante pour d'autres, mais ne vous inquiétez pas, nous allons procéder par étape afin de s'assurer de ne perdre personne en chemin. Alors pour commencer, pensez à apporter quelques précisions, comme par exemple le temps qu'il fait :

À peine sortie de la taverne, Mugen se trouvait déjà trempé par cette pluie incessante qui venait frapper l'île tout entière.

Bon, ce n'est pas encore bien étonnant, mais nous obtenons déjà quelques informations essentielles, bien sûr nous sommes encore loin de notre objectif. Rassurez-vous, nous n'en avons pas encore terminé avec ce tutoriel, à moins bien sûr que votre personnage ne soit pas vêtu ? Ah ! Oui, donc vous pouvez rester, en effet, quand c'est votre Premier post, pensez à décrire les vêtements que porte votre héros :

À peine sortie de la taverne, Mugen se trouvait déjà trempé par cette pluie incessante qui venait frapper l'île tout entière. Le tissu blanc de son t-shirt en devenait presque transparent, plaqué sur sa peau, moulant la musculature de son torse, son jean était alourdi par l'eau qu'il avait absorbée.

À moins que votre personnage ne soit mort, il ressent très certainement des choses, a un avis sur ce qu'il l'entoure. Il voit, entend, sent, aime ou au contraire n'aime pas telle ou telle chose, alors n'hésitez pas, détaillez chaque sensation de votre héros. Prenez bien la peine d'apporter des informations sur chaque élément essentiel, plongez-vous dans cette univers et emmenez-y les lecteurs, comme ceci :

À peine sorti de la taverne, Mugen se trouvait déjà trempé par cette pluie incessante qui venait frapper l'île tout entière. Le tissu blanc de son t-shirt en devenait presque transparent, plaqué sur sa peau, moulant la musculature de son torse, son jean était alourdi par l'eau qu'il avait absorbée. Les pieds enfoncés dans la boue, il contempla quelque peu les dégâts, un sol quasi-totalement sous les eaux, un véritable déluge. Le vent avait arraché quelques pancartes, il manqua d'ailleurs de s'en recevoir une en pleine tronche. Les volets de l'avenue battaient contre les murs de chaque bâtiment, les lieux avaient été littéralement désertés par les habitants de l'île, sans doutes étaient-ils tout simplement habitués à de tels changements climatiques. Mugen quant à lui ne supportait pas de se retrouver seul dehors dans une telle situation, il faisait froid et ce temps était par-dessus tout, celui qu'il détestait le plus. Un véritable vacarme, les énormes gouttes d'eaux venaient engrosser les flaques déjà bien fournies, la visibilité était réduite mais il put tout de même déceler un panneau d'indication désignant le port d'embarquement. Le jeune homme remarqua aussi une odeur qui l'interpella, une odeur sacrément répugnante mais il fut incapable d'en donner l'origine.

Ensuite, pensez aussi à nous décrire votre humeur, en général celle-ci est varie de jour en jour, donc n'hésitez pas à bien la décrire pour que nous sachions bien où en est votre personnage sur le plan moral. Changer d'humeur à chaque nouveau Rp peut ouvrir plusieurs portes et vous offrir quelques nouvelles possibilités intéressantes :

À peine sorti de la taverne, Mugen se trouvait déjà trempé par cette pluie incessante qui venait frapper l'île tout entière. Le tissu blanc de son t-shirt en devenait presque transparent, plaqué sur sa peau, moulant la musculature de son torse, son jean était alourdi par l'eau qu'il avait absorbée. Les pieds enfoncés dans la boue, il contempla quelque peu les dégâts, un sol quasi-totalement sous les eaux, un véritable déluge. Le vent avait arraché quelques pancartes, il manqua d'ailleurs de s'en recevoir une en pleine tronche. Les volets de l'avenue battaient contre les murs de chaque bâtiment, les lieux avaient été littéralement désertés par les habitants de l'île, sans doutes étaient-ils tout simplement habitués à de tels changements climatiques. Mugen quant à lui ne supportait pas de se retrouver seul dehors dans une telle situation, il faisait froid et ce temps était par-dessus tout celui qu'il détestait le plus.

Un véritable vacarme, les énormes gouttes d'eaux venaient engrosser les flaques déjà bien fournies, la visibilité était réduite mais il put tout de même déceler un panneau d'indication désignant le port d'embarquement. Le jeune homme remarqua aussi une odeur qui l'interpella, une odeur sacrément répugnante mais il fut incapable d'en donner l'origine. *Quel temps de chien...* pensa-t-il alors qu'il tentait de lutter contre le vent et de traverser cet effroyable ouragan, plus il avançait, plus notre bonhomme avait du mal à contenir son énervement. Il commença d'abord à marmonner doucement, insultant le ciel sans se soucier des conséquences que cela pouvait avoir sur la suite des évènements. Puis ses poings commencèrent à se serrer de plus en plus intensément, quiconque l'aurait croisé dans cette rue aurait pu habilement deviner que celui-ci était à bout de nerfs.

Mais cette fois-ci il était seul, plongé au milieu d'une ville qui n'était pas la sienne, au beau milieu d'une tempête comme il n'en avait jamais connu et dieu seul pouvait affirmer sans hésiter que ce genre de situation était la parfaite incarnation de ce qu'il supportait le moins au monde. Mugen frappa de son pied dans un reste de pancarte qui gisait sur le sol boueux, rageant de ne pas réussir à progresser plus vite vers son navire qui l'attendait encré au port de la ville.


Si comme le miens, votre personnage a une humeur plutôt particulière, s'il est énervé, triste, déçu, alarmé, ou bien tout simplement heureux ! Alors vous pouvez nous raconter ce qu'il s'est passé avant que vous ne vous retrouviez là, dans cette situation que vous décrivez depuis tout à l'heure. De cette manière les lecteurs auront plus de chances de comprendre la raison pour laquelle votre personnage se retrouve dans l'état que vous avez choisi d'imposer, voici :

À peine sorti de la taverne, Mugen se trouvait déjà trempé par cette pluie incessante qui venait frapper l'île tout entière. Le tissu blanc de son t-shirt en devenait presque transparent, plaqué sur sa peau, moulant la musculature de son torse, son jean était alourdi par l'eau qu'il avait absorbée. Les pieds enfoncés dans la boue, il contempla quelque peu les dégâts, un sol quasi-totalement sous les eaux, un véritable déluge. Le vent avait arraché quelques pancartes, il manqua d'ailleurs de s'en recevoir une en pleine tronche. Les volets de l'avenue battaient contre les murs de chaque bâtiment, les lieux avaient été littéralement désertés par les habitants de l'île, sans doutes étaient-ils tout simplement habitués à de tels changements climatiques. Mugen quant à lui ne supportait pas de se retrouver seul dehors dans une telle situation, il faisait froid et ce temps était par-dessus tout celui qu'il détestait le plus.

Un véritable vacarme, les énormes gouttes d'eaux venaient engrosser les flaques déjà bien fournies, la visibilité était réduite mais il put tout de même déceler un panneau d'indication désignant le port d'embarquement. Le jeune homme remarqua aussi une odeur qui l'interpella, une odeur sacrément répugnante mais il fut incapable d'en donner l'origine. *Quel temps de chien...* pensa-t-il alors qu'il tentait de lutter contre le vent et de traverser cet effroyable ouragan, plus il avançait, plus notre bonhomme avait du mal à contenir son énervement. Il commença d'abord à marmonner doucement, insultant le ciel sans se soucier des conséquences que cela pouvait avoir sur la suite des évènements. Puis ses poings commencèrent à se serrer de plus en plus intensément, quiconque l'aurait croisé dans cette rue aurait pu habilement deviner que celui-ci était à bout de nerfs.

Mais cette fois-ci il était seul, plongé au milieu d'une ville qui n'était pas la sienne, au beau milieu d'une tempête comme il n'en avait jamais connu et dieu seul pouvait affirmer sans hésiter que ce genre de situation était la parfaite incarnation de ce qu'il supportait le moins au monde. Mugen frappa de son pied dans un reste de pancarte qui gisait sur le sol boueux, rageant de ne pas réussir à progresser plus vite vers son navire qui l'attendait encré au port de la ville. Mais comme si tout cela ne suffisait pas pour le rendre dingue, voilà maintenant qu'un papier humidifié vint se coller sur son visage, entravant alors totalement son champ de vision. Il l'arracha de là puis vit de quel genre de document il s'agissait, un avis de recherche à son effigie, le même que celui qu'il avait aperçu sur le mur de la dernière taverne visitée.

Il repensa alors aux paroles entendues quelques minutes plus tôt à l'une des tables de ce bon vieux bistrot qu'il avait fréquenté toute la matinée... ''Regarde patron, tu trouves pas qu'il ressemble à quelqu'un l'nouveau ?'' et bien sûr l'inquiétante réponse du barman : ''Le Pirate Blabla D. Mugen, recherché pour 1.000.000 de Berrys, et il est ici, dans mon bar, ne t'inquiète pas fiston, la Marine est déjà en chemin, ils ne devraient plus trop tarder désormais.'' ~

Voilà un exemple de structure idéale pour votre post, avec une bonne maîtrise de la langue qui ne pourra augmenter que par la lecture et la pratique régulière, il ne sera pas bien difficile d'attendre un tel niveau ! Bien sûr, le post n'est pas encore terminé, mais en y ajoutant quelques phrases et précisions par-ci, par là, vous obtiendrez la base essentielle à la réalisation du post idéal. Dans mon cas, je pourrais pourquoi pas faire intervenir la Marine, un dialogue, puis entamer une deuxième partie, les alternatives étant nombreuses (altercation, arrestation, fuite, etc.). Pensez aussi que votre personnage est humain et comme tout le monde il lui arrive de faire des erreurs, personne ne s'en sort à tous les coups durs, il vient toujours un moment où la machine déraille légèrement, une situation embarrassante est souvent plus intéressante à décrire qu'une situation de domination et de réussite absolue. En clair, il peut vous arriver d'échouer, de rater ce que vous entreprenez, d'avoir besoin d'aide, de soutien, de rencontrer plus fort que vous et toutes ces situations sont des plus intéressantes à relater en Rp, alors essayez ! :D

En espérant bien sûr que ce tutoriel vous aura aidé dans votre quête d'excellence, et puis il n'y a pas de raisons, il faut bien commencer un jour, personne ne peut se proclamer rôliste numéro 1. Personne ne peut affirmer avoir atteint la perfection dès les premiers Rp's, tout simplement parce que les goûts diffèrent selon les lecteurs, là où l'un verra la perfection, l'autre ne verra aucun intérêt. Chacun se fait son idée de l'idéal, pour ma part je vous fournis la mienne, libre à vous de l'utiliser ou non, sur ce, merci de m'avoir lu, bonne chance ! Et au plaisir de vous recroiser sur le forum, que ce soit en floodant, en m'arrêtant sur la Chatbox ou bien en Rp tout simplement ;)

Bon, j'me suis pas foulé, c'est un c/c quoi, mais bon à la base j'ai quand même prit du temps à le rédiger alors si je pouvais avoir quelques réponses ce serait cool, j'remercie tout ceux qui me lisent, et aussi ceux qui répondront ! :D


Revenir en haut Aller en bas
 

Tutoriel Numéro 2 : La quantité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Collections numérisées d'enluminures
» TNT - la télé tout numérique
» [Tutoriel]Comment payer ces impôts?
» 1° SUPERIEUR; Les Grandes Personalités de la Numérologie
» Numéros surtaxés enfin gratuits !!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-