AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Un mauvais chemin [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Mer 28 Nov - 7:53
Taka se réveilla en sursaut, la douleur qui cingla son corps l’empêcha tout autre mouvement que le tressautement de la fin de son sommeil. Ses yeux firent le point sur le plafond blanc, l'odeur des soins et surtout cette tendre chaleur qui s'infiltrait en elle comme une douce caresse. Elle tourna la tête pour voir un Shinigami à son chevet, les mains disposé sur son flanc bandé il envoyait un Reatsu verdâtre dans le corps de la jeune femme, une lisière de sueur grossissait au niveau de son front, les yeux fermé il tentait de ce concentrer un maximum jusqu'à l'arrivé d'un nouveau, il regarda Taka avec cette lueur de dédain puis tapa sur l'épaule de son collègue pour prendre sa place, sans un mot il commença le même petit procédé que son compagnon. Ce dernier s'écarta et se laissa choir sur une chaise, la mine rayonnante quand il vit enfin que la jeune femme avait ouvert les yeux, dans son regard azuré, aucune trace de dédain ni de haine, juste la joie de celui qui venait de tirer un semblable d'un mauvais pas.

- Vous avez mit plus d'un Shinigami sur les rotules, au point que les premiers soins furent dispenser par notre Vice Capitaine fit remarquer l'homme, son sourire s’effaça, mais éviter de bouger, on doit encore maintenir vos constantes et forcer votre corps à guérir termina le Shinigami écartant les jambes, prenant une pause plus décontracté.

Taka fit un petit "oui" de la tête, elle ne se sentait pas suffisamment bien pour parler ni pour penser de manière rationnelle, elle se contenta alors de fermer les yeux, son corps lui faisait si mal qu'elle aurait aimé que Morphée vienne la cueillir avec sa lyre. La tendre chaleur l'engourdie, puis Taka s'endormie, le Shinigami se leva de son siège et quitta la pièce non sans avoir échangé avant quelques mots avec le nouveau venu, il allait devoir tenir encore deux heures avant la relève ce dernier fit un petit oui de la tête et laissa son camarade s'en aller.

Quand la jeune femme revint une nouvelle fois à elle, la douleur était nettement plus diffuse, elle ouvrit un oeil puis tourna la tête pour constater que personne ne se tenait prêt d'elle, les soins devaient être terminé, combien de temps avait elle encore dormis, dehors le soleil rayonnait comme le moment ou elle c'était réveillé la première fois. La porte glissa en silence, c'est le soupire d'aise d'un Shinigami qui la fit tourner la tête dans sa direction.

- Vous avez encore dormis environs deux jours fit remarquer le Shinigami, il eut un mouvement de tête vers la gauche de la pièce, Taka suivit son regard elle découvrit Burei disposé contre le mur, Vos soins sont en bonne vois, mais il faudra encore garder le lit et surtout avoir encore quelques soins, mais vous êtes tiré d'affaire dit il, s'adossant à la chaise les bras croisé sur lui.

- Merci articula la jeune femme, le regard perdu dans la forme si familière et maintenant si étrangère de son Zampakutos.

- Par contre, votre Zampakutos ne semble pas aller mieux, on attendait votre retour parmi nous pour vous demander si vous désiriez que l’unité de recherche y jette un oeil dit il, Taka tourna la tête et dit juste "Non", elle savait pas pourquoi son zampakutos ne pouvait se réparer, mais elle se doutait que ce n'était pas dut au combat qu'elle avait mené mais surement à ce qui c'est passé pendant ce dernier.

- J'aimerais bien Savoir qui à pu mettre une femme ayant donnée du mal au Vice Capitaine Kurodo dans cet état, surtout dans le Rugonkai, des hommes ont patrouillé, interrogé, l'équipe de recherche à même passé au peigne fin les moindres fluctuations d'énergies et rien, qui vous à fait cela ? Demanda l'homme se penchant légèrement vers la jeune femme qui tourna la tête dans sa direction.

- J'étais dans l'Hueco Mondo, je suis passé dans votre dimension en urgence dit elle, cela sembla étonner le Shinigami mais ce dernier ne continua pas sur le sujet, si la jeune femme avait rencontrer un ennemie puissant dans le désert blanc cela expliquait son état, mais tout Shinigami guérissant le zampakutos lui aussi finissait pas se consolidé, surtout que la ce n'était que des fissures le long de la lame scellé.

Le questionnement dura un petit moment, mais les souvenirs de Taka ne faisait que se remettre en place et elle ne voulait pas être trop précise, donc tout ce fit dans le vague le plus totale, l'homme se leva et repartie une heure plus tard il donnait de nouveau soins à la jeune femme.

- Vous voulez peut être votre Zampakutos demanda l'homme, la main sur le corps bandé de la jeune femme, cette dernière lui répondit que non, elle n'était pas prête à revoir Burei ni lui d'ailleurs, je peux faire quelques choses pour vous ?

- Essayez de faire en sorte que le Vice Capitaine Kurodo ne soit pas au courant demanda la jeune femme, le Shinigami parut surpris puis baissa la tête sur sa main qui distillait la force de guérison.

- Vous savez il doit être au courant, on vous a retrouvé dans l'une des rues du Rugonkai dans un état plus morte que vivante, on vous rapatriez le plus rapidement possible et vos soins on durée quelques jours avant que vous n'ouvriez les yeux pour la première fois dit il, se levant un petit sourire gêné sur les traits.

Taka comprenait, elle lui dit que ce n'était pas bien grave, mais en réalité, quand elle fut à nouveau seule dans sa chambre, elle se repassa les évènements, sa chasse aux hollows avaient débuté de la manière la plus simple, un groupe qu'elle devait tuer le plus rapidement possible car faisant des ravages dans le monde humain surtout dans les quartiers pauvres, bien entendu elle avait brisé la barrière dimensionnelle pour donné le coup de grâce à l'un d'eux, mais ce ne fut qu'un piège, comme des enfants peureux et brutaux, ils avaient appelé un grand frère, un monstre masqué à corne qui ne laissa que très peu de chance de survis à Taka. Elle c'était bien défendu, on aurait pu dire très bien puisqu'elle était en vie et qu'elle avait réussit à ce tirer de ce mauvais pas en allant dans le Rugonkai, mais ce ne fut pas le cas moralement parlant car elle avait peut être fait une erreur, alors qu'elle se battait emporté par sa propre impuissance, elle avait délaissé son zampakutos pour se battre à main nue rejetant la faute sur la forme de ce dernier, après tout elle ne l'avait jamais choisis et elle était sur qu'elle aurait pu trouver bien mieux et ce combat aurait alors tourné à son avantage. Taka ne se souvenait plus des mots qu'elle avait utilisé, mais en partie à cause de cela et en partie a cause de la fatigue, elle avait eu juste le temps de se glisser dans un trou dimensionnelle de souris avant que Burei ne ce scelle à nouveau, elle avait pour souvenir la poussière des rues du Rugonkai, le regard perdu sur son arme encore dans sa main et ces fissures qui était apparut puis le noir totale. Taka s'en voulait, mais depuis quelques temps, elle semblait ne plus évoluer malgré les entraînements de Burei et voilà qu'un simple Hollow la mettait à mal sans soucis sans parler de ce groupe de Hollow qui l'avait mise en difficulté dans le monde humain, cela ne pouvait venir que d'elle, ses mains se resserrèrent sur les draps.

Les soins continuèrent une bonne semaine, tout ce temps son Zampakutos resta dans un coin de sa chambre, elle put enfin bouger dans avoir à hurler de douleur, elle sortie de ces draps boitant jusqu'à l'arme, en face d'elle, Taka n'osait pas la prendre. Sur le coté, un miroir lui renvoyait la douloureuse addition de son combat qu'elle portait sur son corps, entouré de bande de mi-cuisse jusqu'au cou, une autre entourait son oeil droit, les Shinigami lui avaient dit qu'elle ne le perdrait pas dans quelques jours elle pourrait à nouveau voir de ses deux yeux. Taka tendit la main pour venir touché la poignée de son arme, le lien se forma presque instantanément, le regard braqué sur l'arme elle ressentie une vague de tristesse quand l'échos du silence lui revint, lui qui était si prompt à venir la saluer, avant en tout cas.

- Burei ? questionna la jeune femme, elle pouvait ressentir l'âme de l'arme en elle, mais c'était difficile de savoir si c'était de bonne augure ou non.

- Tient tu es encore en vie lui répondit l'arme avant de ce replonger dans son mutisme habituel.

Taka retira sa main, brisant le lien puis elle alla se coucher, cette nuit ci elle ne dormit pas beaucoup préférant pleurer par intermittence, prise entre le rejet de sa propre impuissance, l'incompréhension de Burei et cette certitude qu'elle pouvait faire tellement mieux avec son Zampakutos.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 30 Nov - 7:51
Assise en tailleur sur son lit de convalescence, Burei en travers reposant sur ses deux genoux, Taka méditait. Cela faisait un très long moment qu'elle n'avait pas eu besoin de passer par la méditation pour aller communiquer avec Burei. Voilà une bonne dizaine de minutes qu'elle est entrée dans son monde intérieure, d'ailleurs tout lui semblait nettement trop lumineux, loin des ombres de Burei, ce dernier était aller se cloîtrer quelques parts surement entrain de bouder et prendre des formes horrifique. Le regard de Taka passa sur cette âme qu'elle possédait, son monde intérieur était aussi chaotique que sa manière d'être et de penser, son monde intérieur était une tour sans extérieur une succession de pièce loufoque ou l'on pouvait trouver des tables au plafond et des escalier s'enfonçant dans les murs, parfois une cheminé crépitait ces étincelles en contre bas essayant de surprendre ceux qui pourraient passer dans cet univers. Bien que l’enchaînement de pièce semblait infinie, elle savait qu'il y avait un bas et un haut, d'ailleurs il lui avait fallut de très nombreuses heures de méditation pour trouver Burei caché sous le toit contenant les ombres de sa forme, tout cela lui semblait si lointain.

D'un saut, elle alla s'accrocher au plafond prenant une escalier en colimaçon qui s'enfonçait dans une autre pièce, arrivant au niveau du mur droit de la nouvelle pièce elle continua, traversant la pièce elle prit un grand escalier dressé dans le mur d'en face. Dans son monde, tout dépendait de comment vous parveniez à vous dirigez, le bas restait le bas, le haut restait le haut, il fallait donc toujours vous fabriquer un point de repère, si vous passiez par le haut de la première pièce, vous arriviez par le sol, quoi que vous dictait vos sens même si vous croisiez un luminaire, vous étiez sur le sol de la pièce, une fois que vous aviez comprit cela, il était simple de monter dans la tour de l'âme de Taka. Elle arriva pas le plafond d'une pièce sans escalier, l'ultime étage pourrait on penser, mais en se laissant choir sur ce qui semblait être le sol et en fouillant un peu une trappe se dissimulait, au lieu de s’ouvrir vers l'avant elle s'enfonçait dans la noirceur. Taka soupira, elle allait devoir ramener son Zampakutos à de meilleur attention, une discutions qui semblait être ardu à première vue.

A peine avait elle posé le premier pas dans la salle que les ombres s'écartaient autour d'elle ne laissant qu'un conne de lumière pour qu'elle puisse voir comment avait évoluer le grenier de son monde. Taka fut forcé de constater que rien n'avait changé, c'était l'unique endroit vide de la tour, on distinguait parfaitement le haut du bas, le plafond étant d'une forme conique. A la vue des ombres se retirant, Taka soupira, c'était un bon en arrière, Burei avait la même réaction que lors de leur première rencontre, faire croire qu'il rentrait les griffes pour mieux vous broyez si vous ne preniez pas garde.

- C'est ainsi que tu me salut, je ne suis plus aussi stupide pour aller dans tes ombres quand tu es comme sa fit elle remarquer, il y eut comme une vague dans les ombres, de celle qui secoue un draps tendu ou un rideau, elle distingua une forme, mais essayer de distinguer Burei revenait à avoir une croyance aveugle en sois, car Burei n'avait aucune forme, il était les ombres et prenaient à tour de rôle les formes qu'il désirait.

- ha bon ? J'aurais plutôt dit que tu n'avais pas changer, ce sont juste tes connaissances qui sont maintenant plus grande fit remarquer une voix autour d'elle, Pourquoi es tu venu la ? demanda l'ombre.

- Pour discuter, cela fait plus d'une semaine qu'on ne se parle plus depuis notre défaite dit elle, les formes cessèrent de bouger, les vagues disparurent et le silence retomba pendant de trop longue seconde.

- Non tu as perdu, tu n'as pas eu confiance en ta propre arme et ta faiblesse à porté le coup de grâce dit Burei, ramenant les ombres dans le coin de la pièce, le sang de Taka ne fit qu'un tour, le rouge lui monta aux joues, une forme humaine émergea des ombres.

- Rien à voir ! Je serais nettement plus puissante si je parvenais à mieux maîtriser la forme de mon arme dit Taka furibonde, menaçant d'un index pointé dans la direction de Burei.

Burei avança à grand pas, il ne se concentrait pas beaucoup car il ne donnait pas l’impression de marcher mais de flotter rapidement vers la jeune femme. Il saisit Taka par ses habits et la souleva comme une brindille, en tant que maître de l'inertie, cela n'avait rien d'étonnant, mais la jeune femme était surprise de voir Burei aussi énervé.

- Espèce de petite ingrate, qu'elle forme pourrais tu me donner alors que si tu es blessé lors d'un combat, tu ne parvient même pas à maintenir ma première forme libéré dit Burei lâchant Taka pour qu'elle retombe brutalement au sol, Je rêve renvoyer la faute d'une défaite sur la forme que je peux prendre alors que tu as décidé de finir ce combat à main nue ! avec un Vastos Lord ! La seule chose dont tu peux te glorifier c'est d'être en vie dit l'arme appuyant chacune de ses paroles d'un mouvement de bras qui avec rapidité formait d'autre image.

Taka leva les yeux vers la forme qui lui tournait le dos, son regard scintillait d'une haine implacable, elle se releva essayant vainement de coller une droite à l'arme, elle passa à travers tombant de l'autre coté.

- Je n'ai pas choisie ta forme ! J'aurais nettement mieux fait dit elle croisant les bras devant elle l'air bougonne, l'arme resta silencieuse un long moment puis elle disparut lentement, elle ne vint pas combler l'air ambiant, elle disparut tout simplement.

- Alors vas y fait le ... Après tout c'est ton énergie qui m'a donné naissance dit l'arme avant de totalement disparaître du monde intérieur.

Taka chercha Burei partout, elle fit toutes les pièces jusqu'à qu'un médecin la sorte de sa transe, l'air désolé, il lui montra son arme sur ses genoux, Burei était brisé et avait glissé entre ses jambes. Elle retint ses larmes.

- Vous avez de la chance que votre arme se soit brisé en forme scellé il est possible de la reformer, mais cela va prendre du temps dit le médecin, Taka mit les deux morceaux de son arme sur un cousin et posa le tout sur son meuble de chevet, le fourreau au même titre que l'arme avait subit de nouveau dommage, le médecin la fit s'allonger puis lui dispensa les soins de la journée avant de partir.

Quand elle fut sur d'être seule, elle se laissa aller à pleurer. Elle se sentait trahie par Burei qui avait préféré fuir et la laisser se débrouiller, mais elle lui montrerait qu'elle parviendrait à lui donner une forme nettement plus convenable. Que ce chemin soit long, elle y arriverait seul pour bien montrer à son Zampakutos qu'elle aussi pouvait se débrouiller seule.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Ven 30 Nov - 15:44
Une cape voltait dans les plaines du Rugoonkai, bien loin des districts, alors que non loin de la un chemin de terre serpente pour mener le voyageur bien loin dans la douceur du temps parfait de la soul society. La cape s'arrêta, le capuchon se retira relevant la tête blonde, les mèches volantes de-ci de-là. Taka avait encore fuit son lit d'hôpital, une canne qu'elle avait emprunté un peu plus tôt dans les rues du Rugonkai. Dans un baluchon fait des draps de son lit reposait le zampakutos brisé. Elle refusait de retourner sur terre, car pour modifié l'énergie du Zampakutos ainsi que sa forme, elle allait devoir déployer sa force, méditer et surtout réussir. Sur terre, elle allait attirer tous les hollow qui traînent à des lieux à la ronde, pas moyen de ce concentrer. Taka avait alors choisis le plus loin qu'elle pouvait ou plutôt le plus loin que pouvait son corps meurtrie. Elle se laissa choir au sol, croisant les jambes pour se remettre en tailleur, elle déposa les fragments de sa lame dans le trou de sa position puis le fourreau encore en un seul morceau en travers de ses jambes reposant sur ses genoux.

Taka n'était pas habitué à reformer son arme tous les quatre matins, d'ailleurs avec les informations qu'elle avait glané ici et la, ce n'était pas vraiment possible de le reformer tous les jours, il fallait que l'arme soit brisé, beaucoup de temps, de la méditation et un peu de chance. Pour le dernier points il fallait avouer qu'elle n'était pas au beau fixe, mais elle avait assez de temps pour passer outre la chance. Quand elle rouvrit les yeux, ce fut dans son monde intérieur sur un sol ou les ombres coulaient comme du sang ténébreux se trouvait l'arme brisée, le fourreau quand à lui était sur le point de céder comme du cristal. C'est l'énergie spirituelle du Shinigami qui donne naissance à l'arme, en principe, quand il atteint un niveau suffisant, il forme son arme, dans le cas de Taka, on l'avait forcé à atteindre directement ce niveau même plus, la formation de l'arme avait donc été laissé à la chance et aux aspirations du moment pour changer la forme de son Zampakutos, elle devait ramener ce dernier à la décharge d'énergie première, cella qui avait conduit à sa formation quoi de mieux qu'un monde imagé pour réussir une telle prouesse. Elle se baissa prêt de l'arme brisé puis se mit à insuffler de son énergie, se dernier réagis, voulant se réparer, mais Taka refusait cette éventualité, elle se mit donc à donner nettement plus d'énergie essayant de manier la totalité, son énergie et celle que l'arme dégageait.

En dehors du monde de Taka, son corps était entouré de grandes volutes d'énergies, l'herbe s'abaissait sous la pression spirituelle, une forme de cercle se traça dans le sol, l'arme de Taka se mit à scintiller puis une déflagration laboura le sol autour de la jeune femme, l'arme se consolida en une sphère jaunâtre scintillante coincé au creux des jambes de la jeune femme, cette dernière tremblait légèrement comme un animal apeuré.

Dans le monde de Taka, l'arme avait fini par prendre une forme de sphère noirâtre dégoulinant d'ombres et de ténèbres. Taka y glissa les mains, écartant les bras pour séparer la sphère en deux, mais bien vite, l'énergie que cela demandait semble décuplé, comme si cette chose voulait passer en Shikai, elle remit les deux parties de la sphère ensemble. Elle imagina l'arme dans son ensemble, une forme basique dans un premier temps ressemblant beaucoup à son arme, la sphère se plia à cet ordre formant l'arme de base de tout Shinigami, d'un geste elle retira la garde, affinant la poignée de corde tressé, une forme des plus sobres, chaque partie de matière retiré revenait sur la forme encore non travaillé de la lame. Elle se mit à travailler la lame, plus large qu'à l'accoutumé, elle dessina un cadre épais donnant l’impression qu'une lame plus petite avait été inséré dans la lame principale, entre ces deux lame un écart de quelques centimètres, elle fit en sorte que la lame soit droite donnant l’impression d'avoir une arme occidentale moyenâgeuse faite par un artisan japonais fou. Comme dans toutes armes, la lame était tranchante d'un coté, mais Taka décida que sur la moitié de la lame, cette dernière serait à double tranchant, puis sur l'autre moitié elle intégra des dents pour cranter cette partie. Quand elle eut fini cela, elle claqua des doigts, la lame se recouvrit d'un fourreau également noir.

Fière de ce qu'elle venait de créer, elle quitta son monde intérieur, quand elle rouvrit les yeux, les fut surprise de voir son armes dans une sphère d'énergie spirituelle, bientôt, elle allait donner naissance à nouveau à son zampakutos, en modification de dernière minute, elle dessina de petite rainure dans la lame partant de chaque bord, une modification de taille qu'elle fit en souriant, puis elle concentra toutes cette énergie sur cette simple forme sortie de son imagination, condensant au maximum jusqu’à qu'un flash blanc remplisse la plaine, apaisant les forces en présence jusqu'au calme que connaissait l'endroit habituellement. Debout, Taka tenait son Zamakutos en main, tout de noir habillé, rien ne pouvait distinguer la poignée du fourreau si ce n'est cette petite démarcation argent sous la poignée qui vient frapper le fourreau quand elle rengaine. L'accrochant sur son coté, un peu plus en retrait pour que la forme droite aille un peu plus dans son dos, la jeune femme reprit sa canne s'éloignant du champs d'un pas lent et mal assuré.

Tout en marchant, elle arpenta rapidement son monde intérieur, elle retrouva Burei, sa forme avait lui aussi changé, alors qu'avant il n'était que ombre, maintenant il avait une forme humanoïde qui semblait s’effilocher comme un feu nourris. Il se disloqua, dans des mouvements rapide, il se glissa prêt de Taka.

- Tu vois que j'ai réussis Burei lui dit la jeune femme un large sourire sarcastique, l'arme rigola.

- Mon nom est ...., vint ensuite une autre phrase qu'elle n'entendit pas, puis se fut se rire noir et lugubre comme une marche funèbre, Tu ne m'entends plus n'est ce pas ... comment vas tu faire pour tirer ma puissance sans la capacité de m’appeler dit l'arme avant que sa phrase ne meurt dans un nouveau silence alors qu'elle était persuadé qu'il continuait de parler, l'arme haussa les épaules puis disparut.

Taka sur le chemin se mordillait les lèvres, comment allait elle faire, ce lien si spécial entre eux n'était plus, pour le moment elle devait réussir à s’entraîner pour battre les hollow, sinon elle serait condamné a vivre ici pour éviter les conflits. D'un pas lent, elle regagna la quatrième division dans la nuit, amené à son lit par les médecin qui lui donnèrent quelques nouveaux soins, elle se demandait comment cela pouvait être possible.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 377
• INSCRIPTION : 22/06/2012
• AGE : 916

• LOISIRS : Mettre des claques
• HUMEUR : Massacrante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t795-fiche-de-neko-taka

Passeport
Rang: Hybride
Points d'experience:
225/320  (225/320)
Niveau: 19
Taka Neko
THIS IS THE LIFE † HUMAIN

Sam 1 Déc - 19:17
- Taka Soyez moins brusque dit le professeur agrémentant sa réflexion d'un coup de pied contre le sol et d'un grondement de Reatsu.

L'arme de son adversaire s'envola dans les airs, la lame noir au reflet bleuté vint se coller contre la gorge de l'adversaire qui regarda la froideur de la jeune femme comme une promesse de mort. Le Zampakutos du jeune homme se figea dans le sol vibrant doucement avant que le silence ne retombe, l'arme était droite dans le sol, personne n'osait faire un mouvement, une main se referma sur le poignée de la jeune femme qui leva les yeux vers le professeur. Ce dernier força la jeune femme à reculer, Taka ne s'opposa pas à cela, rengainant dans un mouvement fluide la nouvelle forme de son zampakutos.

- Vous êtes ici pour apprendre, pas pour montrer votre supériorité, il est vrai que vous vous en sortez plutôt bien mais il est claire que depuis votre combat contre le Vice Capitaine Kurodo quelques choses a dut se passer, il suffit de voir la forme de votre arme pour ne plus avoir de doute la dessus fit remarquer le professeur, rendant l'arme à l'élève qui salua précipitamment avant de regagner sa place dans la troupe d'élève.

Taka avait fini les soins, la quatrième division lui prêtait gracieusement une chambre pour le temps qu'elle souhaitait, elle avait réussit à s'intégrer à quelques cours dispensé à l'académie, elle voulait en savoir plus sur ses capacités, de plus elle avait réussit à suivre des cours dans l'utilisation du Kido ce qui allait combler quelques failles dans sa manière de se battre. A vrai dire, tout cela était du à son retour avec sa nouvelle arme, brisé, elle lui avait redonné corps non sans avoir modifié au préalable le coté physique de son arme, une lame à double tranche finissant sur un coté sur des dents, un crantage meurtrier voué a déchiqueté et non pas à couper, la lame avait été épaissit laissant deux trou sur la longueur de la lame ces derniers faisaient office de rasoir et si tout se passait bien facilitait le désarmement de plus elle s’entraînait pour fusionné cette nouvelle force avec l'art explosif de son père, sa plus belle trouvaille venait de ces maigres veinule creusé dans la lame, au moindre liquide, le sang trouvera toujours un chemin pour s'écouler plus rapidement puis ces dernières donnaient un style très unique à sa lame. C'était cette nouvelle lame que beaucoup de SHinigami avaient regardé d'un oeil étrange, elle ne différait pas d'un Zampakutos standard, la jeune femme c'était juste octroyé quelques modifications physique, mais avec cela elle avait perdu une bonne partie du contact avec ce dernier. Burei n'arrivait toujours pas à parler totalement avec la jeune femme elle avait donc décidé de suivre des cours pour palier se manque et pouvoir essayer de se hisser un peu plus haut et peut être pouvoir vivre normalement sans Shikai, au moins pendant un temps.

Le professeur se retourna puis revint prêt de ces élèves, il demanda gentiment à Taka de partir, elle était nettement au-dessus du niveau d'une simple étudiante, de plus il ne comprenait pas pourquoi une femme maîtrisant son Shikai essayait de revenir vers les bases au lieux d'approfondir ces propres acquis. Bien entendu personne ne savait pour sa perte, Burei restait muet et elle disait qu'elle voulait juste apprendre les bases essayer de construire un style moins chaotique bien que se soit dans ce chaos qu'elle semblait la plus forte. Elle salua la professeur respectueuse puis quitta la pièce t'entrainement, d'un pas rapide elle passa telle une flèche devant les élèves, on lui avait prêté un Kimono officiel et elle c'était plié à cela après tout se promener dans sa tenu habituelle échauffait les sens celons certain dire, puis on lui avait fait comprendre que son comportement équivoque envers le Vice Capitaine Kurodo lui avait confié quelques devoirs de plus, comme celle d'un plus irréprochable qu'elle ne le pouvait réellement.

Elle avait souvent pensée à Natsuki surtout depuis qu'elle arpentait le Seireitei de long en large, mais elle évitait soigneusement de trop s'approcher de la seconde division, elle avait ce sentiment étrange que si elle croisait Kurodo, lui sentirait tout de suite un soucis et ne la lâcherait plus jusqu'à qu'il sache et elle lui dira comme la folle candide qu'elle devenait devant ces beau yeux. Elle quitta l'académie, séchant soigneusement les cours de Kido, elle n'avait plus la tête à cela, dans les couloirs, son Zampakutos ne passait pas inaperçus, d'ailleurs elle ne comprenait pas pourquoi il c'était teinté de noir, peut être que Burei y était nettement plus présent qu'elle ne le pensait. Partant dans un Shumpo, elle se mit à courir sur les toits du Seireitei, elle avait besoin de liberté, d'oublier tous ses ennuies, mais le silence de Burei lui indiquait qu'elle avait encore un long, trop long parcourt à faire et si elle devait être franche, cela l’effrayait passablement.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Jeu 27 Déc - 13:56
30Xp pour toi !




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 6:40


Revenir en haut Aller en bas
 

Un mauvais chemin [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alice prit le mauvais chemin (P.V : Norman Williams, Charlotte Rivers et plus tard Jervis Tetch)
» L'autre chemin (Terminée)
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-