AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

L'Utsusemi pour les nuls ( en trois parties) [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 26 Nov - 14:18
Partie 1


L'Utsusemi. Un nom particulier pour une technique qui l'est tout autant. Elle est le rêve de tout ceux qui aspirent à la rapidité, ceux dont la vélocité est le plus grande fierté. Encore faut-il qu'ils en connaissent l'existence...

Cette technique est avant tout une question de rapidité d'exécution. C'est en soit un shunpo, dont le mouvement est poussé à l'extrême. Mais il ne s'agit pas seulement de parcourir une certaine distance en un minimum de pas. L'objectif est de déplacer son corps avec suffisamment de vitesse pour laisser derrière soi une image rémanente de sa personne, de façon à tromper l'adversaire, de préférence au moment où celui-ci frappe. Cependant, la vitesse seule ne fait pas illusion : c'est là qu'intervient le nom '' La mue de la cigale ''. Certains guerriers savent lancer leur arme sur leur adversaire de telle sorte que celui-ci croit qu'elle est encore tenu, grâce à un jeu d'optique. Ainsi, lorsque le défenseur se retrouve à abattre son arme sur l'assaillant après une parade, plus personne ne lui fait face; il est en général déjà poignardé dans le dos par l'attaquant glissé derrière ce bouclier visuel. Pour l'Utsusemi, l'idée est globalement la même, mais du côté défenseur. Ce dernier se débarrasse d'une couche de vêtement, qu'il délaisse derrière lui selon un angle particulier, ajoutant ainsi à l'illusion une once de réalité.

Cependant, il y a deux limites : la première concerne les capacités visuelles de l'adversaire. Qu'il ai un seul œil, deux, aucun ou plus, l'angle selon lequel il faut s'esquiver en laissant derrière soi un vêtement n'est pas le même. Il est important de tenir compte des dimensions de vue de son opposant. La deuxième limite est définit par les aptitudes et l'expérience de l'autre. En effet, les réflexes, l'intuition et la perception ne sont pas les mêmes pour tous. Par exemple, admettons que le Capitaine Commandant en personne affronte un adversaire de son niveau. Un simple shinigami du Gotei ne verrai sans doute rien d'autre qu'un paysage vide, tant l'action se passerait vite sous ses yeux, alors que les Capitaines, eux, parviendraient sûrement à suivre les mouvement du combat, en partie tout du moins. L'Utsusemi est similaire. Exactement le même mouvement, avec la même vitesse, peut tromper un ennemi, alors qu'un autre, plus entrainé, plus réactif, y verra très claire dans l'illusion d'optique, qu'il percevra simplement comme un shunpo.

Sujet attentivement élaboré, potassé, théorisé et réétudié, c'est avec ces informations que Natsuki s'entraine depuis deux ans, courant après l'objectif de créer une technique dont il ignorait encore que quelques rares combattants l'avaient déjà nommé, et maîtrisé.




Ce que je déteste avoir raison...


Dernière édition par Natsuki Kurodo le Lun 17 Déc - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 10 Déc - 15:08
Partie 2


Durant ses études à l'Académie, Natsuki n'a jamais vraiment aimé l'entrainement physique et pratique. Il préférait passer son temps libre à étudier, souvent en avance sur son programme des concepts divers. Curiosité assez développée, couplée à des capacités d'apprentissage prodigieuses, le jeune shinigami se montrait souvent plus habile sur la théorie que la pratique. Pourtant, il savait compenser largement ce retard sur ses camarades, de deux façons. La première était son aptitude à lire aisément les mouvements d'autrui, associée à ses connaissances solides, et la seconde, ses leçons supplémentaires propre à la Deuxième Division. Des entrainements physiques draconiens, renforçant le corps autant que l'esprit, et peut-être même autant qu'ils les blessaient. Une fois diplômé, et surtout après avoir lu la bonne majorité de ce qu'il y avait à lire, il trouva un peu plus d'intérêt dans l'entrainement, qui était principalement des rixes dans les dojos. La réalité est qu'il cherchait surtout à tromper l'ennuie en tant que simple garde – piétaille - . Ce fut les prémices de ce que arrivera après, les missions sur le terrain. Elles furent une révélation pour lui. Plus que n'importe quel exercice, c'est le terrain qui révéla et développa tout son potentiel. Il s'épanouissait de façon fulgurante en mission, chacune voyait la force du shinigami s'accentuer, ses réflexes s'acérer, son intuition s'affiner.

Alors qu'il montait en grade, Natsuki comprenait les responsabilités qu'il lui incombait à chaque fois. Ainsi, il s'accordait, non sans plaisir, de plus en plus de temps de peaufiner dans l'exercice ce qu'il développait sur le terrain. Et la majorité de ses entrainements concernaient une seule aptitude : sa vitesse, trait clef des assassin. Il mettait d'autant plus de cœur à l'ouvrage depuis qu'il avait développé et étudié de près cette technique expérimentale, dont il ignorait d'ailleurs qu'elle existait déjà, ou même qu'elle avait déjà un nom : L'Utsusemi.

Ses entrainements se constituaient la plupart du temps en quatre exercices, les deux premiers servant surtout d'échauffement spécifique aux deux suivant.

Le tout premier se focalise sur le shunpo. Le mouvement consiste à parcourir la distance la plus importante possible pour un nombre de pas données. Natsuki se consacre à cet exercice en enchainant avec de courts intervalles des shunpo d'un instant, sur une alternance d'aller-retour. Le premier déplacement instantané détermine, par deux encoches au sol, la distance initiale, et donc la marge de progression sur un mois. En agissant ainsi, le shinigami tatoué espère réduire le '' temps '' nécessaire, s'il l'on peut parler de temps lorsqu'il s'agit de centième de seconde, pour parcourir une distance plus courte.

Le second exercice échauffe autant ses muscles pour la suite qu'il les rend plus endurant aux efforts violents nécessaire à la technique. D'une simplicité extrême, Natsuki décharge des torrents de violence autour de lui. Il frappe de ses poings comme de ses pieds, sans suite logique ni enchainement, juste du plus rapidement qu'il le peut, et d'autant qu'il le peut, au point d'en rendre ses membres flous dans le feu de l'action.

Le troisième exercice attaque la partie plus sérieuse, similaire et pourtant différent du précédant. Le reiatsu, l'énergie parcourant le corps, peut avoir de nombreux usage. L'un d'eux est le renforcement musculaire de façon temporaire. En canalisant en une dizaine de secondes du reiatsu dans un de ses membres, Natsuki peut libérer le tout dans une frappe unique, bien plus rapide et destructrice qu'un coup normal, avant de revenir à sa position initiale, tel un sabre que l'on rengaine après un mouvement de iaijutsu. De cette manière, le Vice-Capitaine espère compenser son manque actuel de technique pour pratiquer l'Utsusemi, le temps de se faire la main. Le défaut est que, avant de pouvoir envisager d'utiliser son énergie pour se '' doper '' et ainsi réussir à effectuer la technique, Natsuki doit d'abord parvenir à canaliser son reiatsu dans la totalité de son corps, et non seulement dans un unique membre. Or actuellement, il peine déjà à le faire dans deux partie de son corps lors d'une situation de combat. Le second problème est que, même dans la théorie où il parviendrait à se renforcer artificiellement suffisamment pour pratiquer la Mue de la Cigale, l'application telle quelle en combat reste limité. En effet, même si Natsuki est maître de son énergie spirituelle au point de pouvoir la dissimuler entièrement alors qu'il l'a concentre, il ne pas masquer la libération de l'énergie. Ainsi, pour un adversaire un tant soit peu attentif aux fluctuation du reiatsu, l'astuce se remarquerait aussi aisément que si l'on allument un phare dans la nuit, et susciterait donc la méfiance, ce qui est l'inverse de ce que cette technique de dernier recours est censée produire.

Enfin, le dernier exercice reprend la finalité du premier. Un mètre. C'est la distance que parcourt le Vice-Capitaine en un déplacement instantané. Avant d'aller plus loin, il estime qu'il doit déjà être capable de provoquer une image rémanente de lui-même sur une courte distance. Ainsi, il termine son entrainement par des shunpo successifs, chacun espacé d'un mètre, dans lesquels il donne tout ce qu'il lui reste, cherchant une dernière fois à repousser les limites de ses capacités.


***************************

Au terme de l'un de ses nombreux entrainements, Natsuki rentrait chez lui, sa caméra tournoyant sur son index avant qu'il ne l'empoigne plus fermement, en lâchant un soupire qui ne sembla pas connaître de fin.

« Y arriverai-je seulement un jour ? … … C'est tellement plus simple de copier une technique que de la créer... Enfin, j'imagine que tous les créateurs sont passés par là... »


Arrogance de créateur aussi... Qui de l'Homme ou Dieu a créer l'autre, au final ?

Songeant initialement à rentrer,chez lui regarde la cassette qu'il venait de tourner, et étudier l'image qu'il renvoyait à un œil ne pouvant être trompé, Natsuki se rembrunit en sentant une douleur lancinante dans son épaule.


«  Même si ce n'est pas perdu comme entrainement, je devrais moins forcer je crois, ou je vais finir par me détruire tout seul moi... Un check-up à la Quatrième Division s'impose... »




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 212
• INSCRIPTION : 24/09/2012
• LOISIRS : En instance de réflexion
• HUMEUR : Voleur de foudre

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice capitaine de la deuxième division
Points d'experience:
270/335  (270/335)
Niveau: 20
Natsuki Kurodo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Dim 16 Déc - 23:59
Natsuki s'était donné les moyens de ses ambitions. Il avait travaillé sa théorie, et s'était exercé sans relâche à la pratique. Il avait élaboré différents exercices, chacun permettant de développer au mieux des traits clefs, essentiel à la technique, qu'il avait suivit, réajusté et amélioré. Il avait même trouvé des parades à des problèmes qu'il ne pouvait encore franchir. Il en était ressorti plus rapide que jamais, de même que cette progression lui avait permit de s'améliorer partout ailleurs. Et pourtant, ce n'est que maintenant qu'il réalisait la vacuité de ses efforts pour atteindre un tel objectif, parvenir à créer une technique aussi complexe à réaliser. Qu'est-ce qui l'avait poussé ainsi, dans ses dernier retranchement ? C'était son shikai. Cela faisait six mois qu'il l'avait libéré. Il avait su le maitriser en un mois seulement, et l'intérêt que son pouvoir pouvait présenter pour son entrainement ne lui avait pas échappé.

Son Zanpakto, Tsuki no Akaru, lui permettait d'exercer un contrôle sur la gravité, augmentant la force de celle-ci de une à dix fois. Toutes chose prise dans le rayon d'action voyait donc son poids démultiplié, le porteur du katana inclus. Ceux qui portent des poids d'entrainement sur eux le savant, s'en libérer provoque une sensation de liberté immense, comme si son corps était affranchit de toute limite. L'on se sent léger, rapide, inénarrable.


Cependant, Natsuki ne ressentait rien de tout cela. Il était juste abattu. Il s'était entrainé encore et encore, dans sa propre zone d'influence, habituant son corps à peser dix fois sa masse. Mais, lorsqu'il relâchait la pression, que tout son être était dans cet état de liberté, et qu'il tentait l'Utsusemi, il n'y parvenait pas, il n'avait pas encore assez de vitesse d'exécution. Il était rapide, fulgurant même, son entrainement l'avait mené, et le mènerai encore, à atteindre un niveau de vélocité inhabituel pour un shinigami. Mais ce n'était pas encore assez? Les doutes l'assaillaient en cet instant, alors qu'il était encore et toujours confronté à l'échec, même en déployant tous ses moyens et ruses possible. Avait-il visé trop haut ? Y avait-il une erreur dans sa théorie ? Y arriverai-t-il un jour ? Ou était-ce même seulement possible d'y arriver ?

La tête penchée en avant, Natsuki tapotait le plat de sa lame contre sa nuque en tentant de remettre de l'ordre dans ses idées. Il le savait, tout ce qu'il avait fait n'était pas vain, mais...


« Il faut être un Dieu de la vitesse pour y arriver je crois... Je ne suis qu'un homme après tout. Ai-je vraiment la stature de plus ? »




Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Jeu 27 Déc - 13:52
30 Xp intéressant !


Edit Grimmy : Ajouté.




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 6:45


Revenir en haut Aller en bas
 

L'Utsusemi pour les nuls ( en trois parties) [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Rock/Métal pour les Nuls
» La navigation pour les nuls...| PV Acarvius. |
» Manuel-mode d'emploi en vue d'être président, pour les Nuls
» 2- Les vampires pour les nuls
» [O.P] La Marine pour les nuls


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-