AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Le combat de toute une vie [Pv Aizen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 05/05/2011
• AGE : 156

• LOISIRS : Le sport, et la sieste *o*
• HUMEUR : Joueuse

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t103-nara-yamiyo

Passeport
Rang: Capitaine de la 11ème Division
Points d'experience:
270/350  (270/350)
Niveau: 21
Kenpachi Yamiyo
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 23 Nov - 11:57
~Le combat de toute une vie.~
Départ pour l’inconnu.





Le vide prenait sa place dans le bureau du Capitaine de la Onzième Division. Petit à petit, les affaires les plus importantes du garçon aux cheveux blancs disparaissaient pour se retrouver avec lui. Zanshi, son plus fidèle et féroce allié se retrouva attaché à sa taille, dans son fourreau. Son Hakama ne le quittait pas, toujours collé à sa peau. Et quelques trucs à régler furent réglés. Pourquoi tout ce rangement et cette remise en ordre ? Parce que Yamiyo était chargé de la mission la plus importante et la plus dangereuse de sa vie : L’affrontement en face à face avec Aizen était envisageable.

¤Flash Back¤

Yamiyo se rendait une fois de plus dans le bureau du Capitaine Commandant, car celui-ci l’avait fait quérir pour une énième mission. La grande porte s’ouvrit laissant le jeune homme face à son supérieur. Celui-ci affichait un regard nerveux et même une expression anxieuse. Ceci n’annonçait finalement rien de bon, et pour le Kenpachi, son esprit n’eut que peu de temps pour se préparer à une quelconque mauvaise nouvelle que le Commandant ouvrit la bouche.

Y. Genryusai : Kenpachi Yamiyo. Juu-Ichi Ban Tai Taishô. Je vous ai fait venir ici pour une mission de la plus grande importance. Je vais être bref et clair. Nous avons ressenti le souffle d’une aura. Et cette aura n’est pas celle de n’importe qui. Nous pensons qu’il s’agit d’Aizen, mais nous ne pouvons pas nous permettre d’envoyer tout un régiment pour vérifier cette hypothèse. C’est donc la le but de votre mission. Allez sur Karakura, examinez les lieux, et si vous trouvez Aizen, retenez-le jusqu’à l’arrivée des renforts. Plus vite vous partirez, mieux ce sera. Bonne chance.

Yamiyo : Ce sera fait monsieur, merci.

Il ne lui fallut pas plus de quelques secondes avant de filer se préparer à un éventuel combat, une éventuelle épreuve à ne surtout pas négliger.

¤Fin Flash Back¤

Son bureau était donc vide, comme si le capitaine venait inconsciemment de faire des adieux prématurés. Et ça, ses hommes l’avaient bien remarqué. Tous s’étaient réunis dans la cour, observant leur Capitaine avec incompréhension et surprise. Yamiyo traça son chemin, mais fût repris par le sens du devoir, son devoir de Capitaine. Il se stoppa, se tournant vers tous, et en ouvrant faiblement la bouche.


Yamiyo : Ne vous en faites pas. Je reviendrais bien assez vite.

Et là, pour la première fois de leur vie, les Shinigamis de la onzième purent apprécier le sourire d’un Homme de nature si Impassible et froide... Ca les rassurait un peu, mais cette chose si inhabituelle, les mettait dans un doute profond. C’est comme si une légende, ou même un mythe venait de se réaliser, remettant en cause tout ce qu’on ait pu dire jusqu’à ce moment même.

Mais le temps qu’ils réfléchissent aux propos de leur Homme de tête, Yamiyo n’était plus qu’une ombre dans les quartiers de la Divisions, comme si il venait d’emporter avec lui tout ce qu’il avait pu faire pour la Onzième. Mais ils avaient l’espoir, l’espoir de le revoir un jour refranchir cette porte et son visage froid.

Pour Yamiyo, la route fût courte pour aller jusqu’au portail qui le mènerait à l’ennemi juré du Seireitei en ces moments. Il se plaça face à cette entrée, plaçant sa main sur la garde de Zanshi, tournant doucement sa tête vers le reste des bâtiments du Gotei, croyant dur comme fer aux mots Qu’il avait prononcé à ses hommes. Son visage se crispa, et il s’en alla d’un pas décidé vers le monde Humain, son objectif en tête.

Le voici donc arrivé à Karakura, sentant la douce brise du vent caresser ses joues et soulever ses cheveux. Mais le temps n’était pas au ressenti de la nature, mais à la recherche d’un homme. Et son expédition à travers tout Karakura débuta, le faisant passer du quartier Nord au Sud, du quartier Ouest à Est, en Passant par le centre-ville. Mais aucunes traces de l’exilé. Enfin, il s’en alla du côté de la périphérie entre la forêt et la montagne, dans une petite clairière. Là, la pression se faisait plus forte, comme si quelque chose était là.

Mais cette source était inconnue du Capitaine, qui se prépara à n’importe quelle éventualité, même celle de voir Aizen débouler dans le coin.




~At the glory~


~Bankai~


~I'm not gonna die, Hope will save me~
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 520
• INSCRIPTION : 04/08/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Karakura.
• LOISIRS : Hum ~
• HUMEUR : Maussade.

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t216-il-faut-bien-passer-par-la#

Passeport
Rang: Most Wanted
Points d'experience:
370/425  (370/425)
Niveau: 26
Aizen Sôsuke
BAD SHINIGAMI † EXILÉ
I'M A SADISTIC ADMINISTRATOR

Lun 15 Avr - 14:03


Les jours se sont écoulés. Puis les semaines. Puis les mois. Après sa deuxième confrontation contre Shinji et contre Baburu Yasuo, Aizen s'était retrouvé bien plus affaibli qu'il ne l'avait jamais été, puisqu'en plus de ça il avait combattu en n'étant pas totalement remis sur pieds. Cela lui avait notamment valu la réouverture de la blessure qu'il avait eu lors de son combat contre l'espada, quand il état au Hueco Mundo. Le traître avait donc du dissimuler au maximum sa puissance et son reiatsu pendant son temps de convalescence, ou il avait dû une nouvelle fois se soumettre aux soins de ses hôtes, à son grand damne. Enfin, néanmoins, il avait eu de la chance. Parce qu'après les combats qu'il avait fait, s'il n'était pas tombé sur des médecins capable de le voir et de lui parler, il aurait ou déjà dépérit, ou serait tombé entre les mains de la Soul Society avec l'incapacité de se défendre. Après son dernier combat, il avait d'ailleurs été tellement blessé qu'il avait du « rester au lit » pendant plusieurs mois, son corps entier refusant de lui obéir. Le médecin et son fils avaient dû lui apporter les soins directement couché, et le faire manger, sans quoi il ne serait pas encore guérit. Maintenant, après trois mois, il avait recouvert ses forces, mais avait perdu un temps important pour ses recherches et ses expériences. Il allait devoir rattraper ça. Et vite.

Une fois rétablit, il se remit à marcher longuement pour ne pas perdre le rythme, à utiliser de nombreux shunpôs, et à s’entraîner sans relâche, et tout ça sans que ses hôtes ne le sachent. Il ne devait surtout pas perdre son expérience à cause de ses blessures. Surtout qu'il savait que la Soul Society n'allait pas le laisser en paix encore très longtemps, et qu'il serait incapable de combattre correctement s'il ne se remettait pas à un entraînement sérieux, même si son reiatsu prouvait bien qu'il était plus puissant qu'un capitaine, même sans entraînement. Mais il n'était pas encore assez puissant. Depuis qu'il s'était exilé, il s'était fait battre trois fois, et n'avait réussi à abattre qu'un seul des piliers de la Soul Society, et n'avait même pas encore réussi à améliorer son faux hogyoku. Il allait devoir arranger ça. Dès qu'un shinigami se présenterait, il ne le tuerait pas. Il lui servira de cobaye dans ses expérience.

Puis il rentra silencieusement « chez lui », et alla dans « sa » chambre, et se dirigea jusqu'au bureau qui était placé non loin d'une petite fenêtre, sans pour autant être juste devant.. Dessus, Kyoka Suigetsu, de nouveaux « habits », ainsi qu'un drapé de velours noir recouvrant une petite boule. Le hogyoku. Il enleva la petite couverture et découvrit la petite boule bleu clair et brillante. D'aspect semblable à l'original, mais à la puissance moindre par rapport au vrai. Il fallait donc qu'Aizen l'améliore, mais c'est en puisant dans ses expériences qu'il y arriverait. Il le prit et le soupesa, avant de le remettre dans son étoffe et de le placer contre sa poitrine. Il n'avait de plus pas des vêtements adéquats pour le ranger et portait encore ses bandages. D'un geste machinal, il passa sa main dans ses cheveux pour les mettre en arrière et soupira, avant de prendre son zanpakuto et de sortir de la maison.

Il faisait toujours aussi beau dehors, et un vent léger caressait le visage du shinigami exilé. Ses lèvres s’étirèrent doucement. Il utilisa de nombreux shunpôs pour s'éloigner de la demeure et se posa près d'un magasin, tout en gardant son reiatsu le plus bas possible. Par contre, il en sentait un autre, qui ne faisait pas attention à ce qu'il faisait. Mais il ne dégageait pas une grande puissance... Dans un sens, tant mieux. Il faisait une proie idéale pour Aizen. Son sourire s'élargit davantage, puis il se dirigea vers la source de ce reiatsu inconnu. Il atterrit dans la forêt, et se fit le plus silencieux. Le shinigami duquel il avait ressentit le reiatsu était en train de combattre un hollow avec beaucoup de difficultés. Le traître ricana et s'approcha lentement de l'être, puis du hollow, et abbatit froidement son zanpakuto contre le crâne de celui-ci, le coupant en deux, avant qu'il ne disparaisse. Il se tourna ensuite vers le chien des 13 divisons, et lui sourit.
Lui, par contre, ne souriait pas. Il avait plutôt l'air épouvanté.

« Cap... Non, je veux dire... Aizen.... ! Le traître ! »
« C'est en effet moi. Remarquable mémoire, Ochizuru-kun. »

Le shinigami devant lui était l'un des anciens membres de sa division.

« Tu ne me fais pas honneur, en ayant autant de mal à battre un simple hollow. »

Cette fois-ci, il ne souriait plus, mais gardait un sang froid déstabilisant. Et il ne laissa même pas le shinigami ouvrir sa bouche qu'il continua à parler, tout en sortant de son uniforme le faux hogyoku.

« Pour la peine, je vais te punir. Tu reconnais cet objet, n'est-ce pas ? Tu as déjà dû en entendre parler. C'est la réplique du hogyoku que j'ai créée. Malheureusement, elle est encore imparfaite, et je n'arrive pas à la façonner de la façon dont je le voudrais. C'est pourquoi je multiplie les expériences. Et les cobayes. Je me demande si tu y résisteras. »

Un nouveau sourire. Froid. Arrogant. Puis il activa le pouvoir de la réplique qui se déversa vers le shinigami, qui, tremblant, pointait sa lame vers lui. Puis tout ce passa comme à l'époque, avec Shinji et les autres. Il tomba à genoux, laissa tomber sa lame à terre et prit son visage entre ses mains en hurlant, tandis que le pouvoir du hogyoku commençait à détruire la barrière entre shinigami et hollow. Le masque commençait à se former, à prendre possession du shinigami. Il n'était pas assez fort. Il n'allait pas y résister et allait y laisser la vie. Il tomba sur le dos et commença à se tordre dans tous les sens en poussant des gémissements et hurlements insupportable. Aizen soupira. Un échec. Mais en même temps, il n'était pas assez puissant pour y résister.

Puis il sentit une puissance spirituelle familière et s'arma de Kyoka Suigetsu, avant de se diriger lentement vers la clairière se situant non loin de là où il était. Il n'avait pas élevé la sienne, car il ne voulait pas rameuter tous les shinigamis de la Soul Society et surtout, il ne voulait pas alerter celui qui s'était pointé. Un capitaine qui plus est. Une fois à l’orée de la clairière, il sourit, et activa son shikai, d'un simple murmure. A présent, le chien de la Soul Society était piégé. Puis une idée lui vint : il pourrait essayer de nouveau le hogyoku sur lui ? Oui... Puisque c'était quand même un capitaine, lui y résisterait. Il utilisa un shunpô et se retrouva devant lui, tout souriant.

« Kenpachi-san, cela fait longtemps. »

[Vraiment désolée pour le retard >;>]

Code by Neness et Bang (pour le code du gif à gauche du texte)





« Le guerrier qui s'adapte au plus inattendu est celui qui vivra le plus vieux. »



Revenir en haut Aller en bas
 

Le combat de toute une vie [Pv Aizen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Combat des Chixx!
» Une page se tourne
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Entrainement de Nuage de Nenuphar n°1
» Règle sur la bataille navale.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-