AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Ah que bonjour à vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 421
• INSCRIPTION : 05/11/2011
• AGE : 21

• LOCALISATION : Derrière toi..
• LOISIRS : Manger, dormir, tuer.
• HUMEUR : Random.

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t564-nagao-jin#6884

Passeport
Rang: Vizard membre d'élite de la section d'assassinat
Points d'experience:
45/350  (45/350)
Niveau: 21
Nagao Jin
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD
I'M A CRAZY MODERATOR

Sam 17 Nov - 11:45
Cette rencontre avec ce type il y a quelques temps me trottais encore dans l'esprit. Il était fort, je le haïssais plus que tout, surtout son masque ridicule mais il faut avouer qu'il était un adversaire remarquable. Et en plus quelque chose me dit que ce n'était pas le "chef" de ce groupe obscur. Je sortit la carte qu'il nous avait donner à la fin, et ses mots me revirent en tête une nouvelle fois.

" A présent, vous êtes libres de nous rejoindre dans la Concorde, une organisation restée inconnue de tous qui ne tardera pas à se dévoiler progressivement, son plan se mettant petit à petit en place. Notre but ? La paix entre les mondes. Contactez nous. "

La paix entre les mondes... Il voulait sans aucun doute parler du Hueco Mundo et de la Soul Society. Je n'étais pas naïf au point de ne pas savoir que quelque chose d'aussi gros ne peut pas se faire dans le système actuel. Pour qu'une telle chose se produise, il faut incontestablement envoyer paître la plupart des capitaines Shinigami ainsi que les Espadas...

Une guerre. Une énorme guerre. Comment diable pourrais-je passer à coté ? C'est juste impensable. Ça fait trop longtemps que je m'ennuie ici. Bien que maintenant j'ai Shuren comme amis ici. Et puis... Cette guerre n'est pas une guerre de larbin, c'est de la puissance contre de la puissance ! Le rêve ! Je pourrais enfin me mesurer avec les chefs des deux mondes. Grâce à mon masque, je peut maintenant me battre avec un Capitaine. J'espère juste que Rose n'est plus là, j'ai pas envie de me battre avec mon ancien Capitaine qui est probablement le seul Shinigami respectable de mon point de vue. Par contre les autres... J'ai bien envie de voir ce que sont devenus mes anciens camarades vice-capitaine. Comment vont-ils réagir en me voyant ? Ahahaha ça va être énorme. Bon c'est décidé, je vais aller à l'adresse inscrite sur cette carte abimée. Et puis, si ils veulent pas de moi ou si leur groupe est en fait un truc de mickey, et bien je m'arrangerais pour péter la gueule du type au masque bizarre.

*
* *

Me voilà arrivé devant ce grand immeuble, franchement pas beau. J'ai été obligé de massacrer un hollow qui traînait dans le coin pour faire baisser le taux d'excitation que je ressentait à l'approche d'un probable tournant dans ma vie. Je vais enfin avoir (de nouveau) quelque chose à faire ! Qui sais, c'est peut être un grand groupe où je vais avoir des attributions en attendant la bataille ? En tous cas, j'espère pas tomber sous le commandement d'un crétin, surtout pas l'autre masqué. Déjà que j'aime pas spécialement me plier à des ordres. Enfin... Faut se dire qu'il y a sûrement de l'action après. J'ai eu aucunes infos depuis ce jour où cette homme de la Concorde m'avait ridiculiser. Si ça se trouve le groupe s'est déjà fait dissoudre par ces incapables de Shinigamis.

Au pied de l'immeuble, car il fait aucuns doute que la carte indique ce bâtiment, je relâchait une grande partie de ma pression spirituelle pour avertir ceux qui s'y trouvent. Ils m'avaient sûrement déjà détectés mais ne semblait pas s'être encore montré. J'étais prêt à entamer une discussion avec quiconque de ce groupe prêt à exposer ce que j'avais à dire. J'étais prêt aussi à combattre, on sais jamais, peut être que je suis considéré comme une menace potentiel...




Tu veux me tuer ? Tu ne peux même pas tuer mon ennui !


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 276
• INSCRIPTION : 17/12/2011
• AGE : 30

• LOISIRS : Oh ?
• HUMEUR : Ah ...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t609-fiche-du-sanbantai-taisho-c

Passeport
Rang: Dirigeant de la Concorde
Points d'experience:
0/470  (0/470)
Niveau: 29
Takeshi Kagayaku
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Sam 17 Nov - 21:38
Affalé sur une banquette de cuir noir, sa figure parallèle au plafond, ses iris de rubis tentant vainement de gagner du terrain sur le lobe frontal, tout portait à croire que l’ennui guettait cet être à l’allure folklorique. Effectivement pourvu de son kimono on ne peut plus personnaliser, une cigarette à l’interstice de ses lèvres, à combien il en était, le roux ne saurait le dire. Quelle heure ? Il en avait cure. Une seule chose arrachant à tous les coups son attention, sa béatitude, sa fascination, rien d’autre que l’instant lui-même. Jouir d’une donnée abstraite, intangible, à peine intelligible, une lubie de caractère que peu partageaient avec lui. La raison ? Le caractère indomptable du présent potentiellement. Dans un monde où le contrôle obsède l’humanité, la société, l’individu, cette réponse demeurait parfaitement légitime. Quelle bêtise au fond que de fuir le présent, quelle absurdité que de se conforter dans le passé, que de s’évanouir dans le futur, ces deux données temporelles n’ayant de valeur qu’en subordonnant le présent et non l’inverse.

Adepte voir esclave de cette philosophie de vie, le dirigeant de la Concorde pouvait se vanter de son authenticité, bien qu’il ne le fasse point, agir de la sorte n’ayant pour effet inéluctable que de le mener dangereusement vers les limbes de la superficialité, de la chimère, du faux. Ce qui consumerait sa vie dans un avenir plus ou moins éloigné se consumant progressivement au fur et à mesure que les secondes filaient, Takeshi ne pensait pas, ne rêvait pas. Seul demeurait son observation de ce vide si paradoxalement attractif.

Néanmoins, la fatalité voulait que de cette concentration relativement extrême jaillisse des fragments de pensées parasites, de souvenirs, d’inquiétudes. Toutes ces tares que l’homme à la chevelure rougeâtre se plaisait à déléguer à Isana mais qu’il ne devait pour autant ignorer. Il y a de ça quelques mois, l’activité au sein de l’organisation s’était révélée bouillonnante, notamment par la planification des deux raids, l’un dans le Seireitei, l’autre dans Karakura même. Grâce à de bons calculs vraisemblablement cautionnés par un facteur de chance favorable, aucune victime n’était à déplorer dans leur camp. Dans celui de l’adversaire principal, le tableau se retrouvait déjà nettement contrasté, avec un trou béant dans leur division de soin.

Ainsi, avec un rapport de force allant dans le sens de la Concorde, les inquiétudes gardaient leur distance du rouquin, qui ne négligeait pas pour autant toute la menace que représentait encore l’Hueco Mundo, notamment avec son Espada. Cependant, l’avenir lui donnerait raison sur cette faction, l’heure fatidique approchait irrévocablement, le voile porté par l’ombre de son groupuscule s’étendait dangereusement sur ses ennemis. Chaque jour, de nouvelles recrues de puissance variante arrivaient devant les portes de l’immeuble, bientôt, ils seraient prêts, l’achèvement de leur préparation devant signer la fin pour leurs adversaires.

Soudain, des subordonnés investissent sa salle de pseudo méditation, ceux-ci l’informant de l’intrusion d’un potentiel nuisible dans le périmètre de défense. Closant ses paupières pour mieux percevoir les sources de Reiatsu environnante, Takeshi pu en effet ressentir la présence d’une âme à la puissance notable qui ne correspondait à aucun de ses souvenirs. Congédiant ses sympathiques laquais en brassant l’air de la main, le dépendant au tabagisme trouva dans cette nouvelle l’occasion de se dégourdir les jambes. Ainsi, se levant péniblement, ses genoux craquant alors qu’il se mettait tout juste debout, le guitariste enflammé fit craquer sa nuque, prenant soin de prendre son instrument ainsi que son Zanpakutoh.

Sortant de sa pièce centrale pour arriver à une salle périphérique, le shinigami remplaçant ne se pressa pas pour ouvrir une des larges fenêtres, pour tout d’un coup, laisser des tâches vertes translucides se substituer à lui, quelques Bringer Light le portant jusqu’à l’extérieur. Arrivant proprement sur un bâtiment surplombant l’intrus, cinq secondes d’observations suffirent à le faire deviner que ce bonhomme ne le laisserait pas sagement jouer son morceau. Enfin bon, la méthode traditionnelle d’apprentissage de l’autre n’avait rien d’écœurant à son regard, c’était même devenu un exotisme plaisant. Sautant pour arriver à hauteur égale de son vis-à-vis pour dire de rester courtois dans son accueil, une expression d’abord méfiante vint accompagner ses premières interrogations :

-Toi… Tu n’es pas ordinaire. Ce Reiatsu… Un shinigami ? Non, je connais cet arrière goût… Tu es un vizard, n’est-ce pas ? Que viens-tu faire là ? Si tu cherches la confrontation, tu trouveras la mort.

Clignant deux fois de suite de l’œil, se mettant à fixer le vide tel une tête coupée, Takeshi se mit finalement à tapoter son front comme pour s’auto punir.

-Quel bouseux des villes je fais, j’en oublierais presque les bonnes manières.

S’approchant pas à pas de son interlocuteur, le rouquin clos ses paupières, avança sa main ouverte vers ce même belligérant, ce fameux geste demandant implicitement à ce qu’on lui serre la main. D’un sourire amical, l’homme aux prunelles de rubis changea le registre de ses questions :

-Je m’appelle Takeshi Kagayaku. Et toi ? Quel est ton nom ?

Evidemment, il allait de soit que le dirigeant de la Concorde ne baisse pas sa garde pour autant, se rendant toujours prêt à esquiver une éventuelle agression voir à amorcer l’élimination de l’intrus.





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 421
• INSCRIPTION : 05/11/2011
• AGE : 21

• LOCALISATION : Derrière toi..
• LOISIRS : Manger, dormir, tuer.
• HUMEUR : Random.

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t564-nagao-jin#6884

Passeport
Rang: Vizard membre d'élite de la section d'assassinat
Points d'experience:
45/350  (45/350)
Niveau: 21
Nagao Jin
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD
I'M A CRAZY MODERATOR

Dim 18 Nov - 11:30
Un rouquin plutôt imposant vint se poser devant moi peu après avoir relâcher mon Reiatsu.

- Toi… Tu n’es pas ordinaire. Ce Reiatsu… Un shinigami ? Non, je connais cet arrière goût… Tu es un vizard, n’est-ce pas ? Que viens-tu faire là ? Si tu cherches la confrontation, tu trouveras la mort.

" En effet, je suis un Vizard. Tu devrait éviter de me parler sur ce ton agressif sinon la mort, c'est toi qui va la trouver... " Tels étaient les mots que mon cerveaux avait instinctivement envoyé à ma bouche. Or celle-ci resta fermé. Pourquoi ? Simplement car ce type en face de moi... Il dégageait une aura de puissance. Je ne sentais pas vraiment son Reiatsu, et tout dans sa façon d'être me disait que j'étais en face de quelqu'un d'encore plus fort que le type aux bulles. Ce rouquin est probablement le chef, forcément. Ça se sent.

Il s'approchait maintenant de moi, dans l'intention de me serrer la main. Bizarre, quel changement d'attitude ! Ce type avait vraiment la classe, sans déconner. Takeshi Kagayaku... D'accord. Je sens que je vais bien m'entendre avec lui. Alors que je lui serrait la main, je répondit en essayant de paraître plus sur de moi que je ne l'étais vraiment.

- Nagao Jin.

Aller au plus court, ne pas trop blablater, ça fait perdre de la crédibilité. Je sentais autour de moi quelques personnes assistant à la scène, cachés. Très sûrement des sbires. C'est bon signe, ça veut dire que l'organisation marche toujours. Je me demandais vraiment qui était vraiment Takeshi. Un Shinigami exilé ? Un vizard peut être ? Cela expliquerait qu'il ai de suite reconnu la nature de mes capacités. Franchement, sur le coup il m'a bluffé. Jusqu'à présent lors des combats rudes ça a été mon plus gros atout. L'effet de surprise. Et puis des vizards... Il y en a pas beaucoup, j'en ai croisé que un seul autre dans ma vie.

Je me demande vraiment quels sont leurs plans. Si cette organisation est assez puissante pour se mesurer aux deux mondes. Si c'est vraiment le cas, je sent que ça va être amusant ! Je sens mon interlocuteur plutôt sur la défensive, après tout il ne connais pas les raisons de ma venue.

- Je ne suis pas là pour chercher des ennuis, au contraire. Je cherche à rejoindre la Concorde.

Je ne pu m'empêcher d'ajouter ensuite :

- Il y a pas mal de temps un type détestable est venu exploser un immeuble où je me trouvais, et m'a donné ceci.

Je sortit la carte de ma poche entre l'index et je majeur pour la montrer au rouquin. Mh... La paix entre les mondes. C'est clairement pas ce que je recherche. Enfin, j'imagine que c'est pas moi seul qui vais faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Tant qu'il y a des combats à la clef moi je dis pas non. Si la Concorde arrive à ses fin je me demande ce que je ferais après. De toutes façon, la véritable paix n'existe pas. Je pense qu'il y aura toujours des personnes à éliminés. Et puis bon, on verra tout ça en temps voulu hein...




Tu veux me tuer ? Tu ne peux même pas tuer mon ennui !


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 276
• INSCRIPTION : 17/12/2011
• AGE : 30

• LOISIRS : Oh ?
• HUMEUR : Ah ...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t609-fiche-du-sanbantai-taisho-c

Passeport
Rang: Dirigeant de la Concorde
Points d'experience:
0/470  (0/470)
Niveau: 29
Takeshi Kagayaku
PEACE BETWEEN THE WORLDS † CONCORDE

Dim 13 Jan - 21:52
Une chaleur au creux de sa main, une légère pression dépourvue de la moindre once d’hostilité, son vis-à-vis répondit gracieusement à son interrogation. Jin, Nagao Jin. Un nom court qu’il n’aurait pas grand mal à retenir. Un nom baigné d’une aura positive, comme si l’homme en face était déjà un ami à connaître. Un nom de plus, qui deviendrait l’un des innombrables piliers fondamentaux à l’organisation, le rouquin n’en doutait pas un instant. Médiocre calculateur, l’extravagant guitariste palliait cette tare d’une intuition aiguisée, celle de l’artiste que diraient les minimalistes.

Loin de cette clairvoyance mathématique, l’homme aux iris de rubis pouvait par cette imperfection se plaire à saisir la destination conceptualisée, trouvant dans la réponse de son interlocuteur la confirmation de ses modestes estimations. Et pourtant, son pari ne demeurait pas des moindres, le protagoniste présentement debout face à sa lui présentant les caractéristiques physiologiques d’une personnalité relativement instable et, de ce fait, relativement imprévisible. En effet, ne se lisait pas dans son regard une volonté sincère de combattre pour gagner l’utopie que visait l’organisation. Non, bien que ce soit difficile à déterminer avec certitudes, Takeshi sentait dans la demande du vizard le désir de se rendre témoin d’événements excitants. Restait à déterminer s’il entretenait un semblant d’aspiration à ce que les desseins de la Concorde se réalisent, ce souci n’ayant aucune espèce d’importance dans une situation où la proximité étouffante avec un conflit démesuré imposait un recrutement massif d’éléments de valeur.

Percevant avec approximation une puissance au minimum supérieure à celle d’un troisième siège, l’exactitude de la jaugée de ses capacités n’étant atteignable qu’après que le sujet n’ait déployé toute l’étendue de sa force, le dirigeant de la Concorde devait se contenter de cet à priori. Au bout du compte, la surprise n’en serait que plus délicieuse, si surprise il y avait.

Cogitant à une vitesse raisonnable puisque incapable d’optimiser l’utilisation de ses neurones, ce que transmit par la suite Jin eut tôt fait d’exciter sa curiosité. Il parlait d’explosion d’immeuble, une devinette bien enfantine pour celui qui avait participé aux plans de l’exécution de ce dit attentat. La dénomination de son allié de toujours n’eut pas grande difficulté à réveiller un sincère rictus d’amusement. Alors que l’homme aux prunelles jaunâtres lui tendait ce qui s’apparentait à une carte, Takeshi ne pu s’empêcher de reprendre les dires de celui-ci tout-en tendant sa main pour faire sien un présent familier, usant d’une amorce de rire pour agrémenter ce simple mot :

-Détestable…

Reconnaissant naturellement la petite carte de visite de sa propre organisation, le shinigami remplaçant entretenait ce sourire flatté par l’idée d’avoir entreprit une manœuvre vraisemblablement efficace. Posant un bref instant son regard sur la recrue en devenir pour la reporter sur la carte, le rouquin venait d’effacer de son aura toute once d’envie meurtrière, cet arrière goût propre à tous ceux pris à partis dans une guerre et exposés à un potentiel ennemi. Défait de sa méfiance, le musicien moderne entreprit de se tourner, invitant implicitement le dénommé Jin à le suivre. Tandis qu’il entrait dans l’immense bâtisse, traversant le hall bondé d’individus désireux de faire correctement leur job, arrivant jusqu’à l’ascenseur, l’hybride attendit que se mette en marche la machine pour faire vibrer ses cordes vocales :

-Je meurs d’envie d’en découvrir plus sur toi, sois-en sûr. C’est que tu me parais très sympathique. En attendant, tu vas faire la rencontre de ces braves gens du recrutement. Bon, autant le dire tout de suite, leur patron est-un type un peu trop rigide, faut pas s’attendre à ce qu’ils sortent de leur sphère de compétence. C’est que tu n’es pas le seul à le trouver détestable, même s’il est très fiable au fond. Bref, nous reparlerons après ton évaluation. Tout-un truc administratif qui échappe un peu à ma compréhension et qui finira grosso modo par ton affiliation dans l’une des sections d’élite de l’organisation. J’ai le sentiment que tu en as l’étoffe. Surtout, ne te fais pas de bile, nous sommes en passe de partir en expédition sur des terres qui devraient te paraître exotiques. Tu n’auras pas le temps de t’emmerder.

La logique voulant que le mouvement d’ascension prenne fin à un moment donné, la porte de l’ascenseur s’ouvrit, Takeshi accordant une dernière indication à la nouvelle recrue :

-Je te conseillerais d’aller au bout de ce couloir. Après la porte, tu trouveras une salle d’attente. Pour la suite, les spécialistes viendront te chercher et tu n’auras qu’à te conformer à la paperasse. Ah ! Et tant que j’y pense ! A partir de maintenant, tu es logé et nourris à nos frais. Qui sait si l’un de nos généraux ne prendra pas en charge ton entrainement.

La porte de l’ascenseur se refermant comme pour le couper dans son monologue, le rouquin trouva tout de même le moyen de faire passer une dernière phrase avant de disparaître de la vision de Jin :

-En attendant, bonne chance pour tes tests Jin.

Lui userait de ce temps pour peaufiner les plans de l’invasion à venir avec les hautes instances de l’organisation. L’avenir promettait de jeter le voile sur l’un des trois camps.





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:29


Revenir en haut Aller en bas
 

Ah que bonjour à vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonjour à vous!
» bien bonjour à vous!
» bonjour a vous et vive Niue !!!!!!
» Bonjour à vous
» Bonjour, je vous presente quelque figurines.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-