AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Un projet dans l'ombre [PV Byakuya & Kane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Dim 11 Nov - 21:08


Un projet dans l’ombre


    Mayuri Kurotsuchi – « Kane, le commandant en chef m’a donné l’autorisation d’intercepter cet arrancar du monde réel. Prépare toi vite, je ne t’attendrai pas. »

    J’étais tout alléché à l’idée de me rendre dans le monde réel pour assouvir ma soif de connaissance, une nouvelle fois. Depuis quelques jours déjà un arrancar potentiellement dangereux fut repéré par une troupe de shinigamis patrouillant dans les ruelles de Karakura, mais ces incapables vaux rien ne furent pas de taille face à lui et périrent. Heureusement, j’eus la brillante ingéniosité d’incorporer un protocole dans l’un d’eux servant à l’espionner, cela me permit de découvrir une assez bonne nouvelle. Ce dit arrancar posséderait des facultés sensibles de m’intéresser, et en tant que bon scientifique que je suis, une telle occasion ne peut pas se perdre. Je m’empressai tout naturellement de demander la permission au grand gourou afin de me rendre au plus vite sur les lieux. Tant d’excitation pour un simple arrancar ? Il ne faut pas rêver, les humains mêmes m’intéressaient. Une petite expérience que j’avais besoin d’effectuer sur cette race inférieure. Ainsi, le génie que je suis profita de cette occasion pour faire d’une pierre deux coups. Mais hors de question de voyager seul, il me fallait le larbin de service à mes côtés en cas de toutes éventualités. Au cas où vous ne sauriez pas de qui il s’agit, je parle bien évidemment de Kane, mon lieutenant. Où que j’aille vous pouvez être sûr qu’il y sera, que je le lui demande ou non. Bien que cela ne me dérange point, ses capacités se sont déjà montrées à maintes reprises très utiles, c’est aussi la première fois que je vis un homme aussi dévoué et attaché aux supplices que je lui fais subir. Un être vicieux comme je les aime, bien qu’à mes yeux il ne soit qu’un déchet.

    Il fallait à présent préparer tous les ubstanciles pour partir, quelque chose que j’effectue toujours très minutieusement et avec beaucoup d’attention. Un seul outil manquant pourrait interrompre une analyse, tachez de vous en souvenir. Rangeant un par un les outils dans ma mallette personnelle, en commençant par le scalpel au tranquillisant, je m’occupai ensuite des poisons qui allaient me servir pour mon zanpakuto. Je ne peux pas me permettre d’utiliser deux fois le même, l’adversaire pourrait développer un anticorps, le pire scénario qui pourrait se produire pour moi. Cette tâche est surement l’une de mes préférées. Je me mit à cogiter sur le sort de mon adversaire en réfléchissant à quel type de virus je pourrais y introduire pour me nourrir de sa souffrance. Le tout ayant été préparé, et les vérifications faites, il ne me restait plus qu’a ouvrir un portail vers le monde des humains. Une tâche des plus simples pour moi, sans vouloir me venter.

    Voilà que tout était prêt et que nous nous apprêtions à partir quand soudain l’arrivée inattendue d’un homme nous interrompit. Je n’avais trop de temps à le lui accorder, il fallait faire vite pour que je puisse partir dans les plus brefs délais. Mais le destin en décida tout autrement. Le noble vice-capitaine Kuchiki Byakuya se tenait à l’entrée de mon laboratoire, avec toujours son air impassible au visage. Qu’est ce que cet homme était à mourir d’ennui ! Il était l’opposé même ma personne. Je n’avais encore jamais eu l’occasion de le voir venir à moi, il s’agissait sans aucun doute de quelque chose de plus ou moins important.

    Mayuri Kurotsuchi – « Kuchiki Byakuya … Que me vaut ta visite, jeune noble ? »

    HRP : Rp relativement court et, excusez moi du mot, merdique venant d'un personnage tel que Mayuri, je m'en excuse, mais mon niveau rp n'est pas impressionnant, mais alors en plus les premiers postes, c'est vraiment pas mon truc, je tacherai de faire mieux la prochaine fois !











Dernière édition par Kurotsuchi Mayuri le Mar 13 Nov - 18:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 8
• INSCRIPTION : 08/11/2012
• LOCALISATION : Cela dépend si je suis accompagné ou non
• LOISIRS : La douleur
• HUMEUR : Sadique...ou Masochiste

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 12ème Division
Points d'experience:
0/305  (0/305)
Niveau: 18
Kane Goemon
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mar 13 Nov - 18:09
Une mission ? Dans le monde réel ? Enfin ! Je savais depuis un petit moment que le capitaine s'intéressait à un évènement récent qui s'était produit dans la ville de Karakura. Un espèce d'arrancar particulier ou je ne sais pas quoi s'y trouvait. Je trouvais ça un peu bizarre parce que même si Kurotsuchi-sama était intéressé par cette race, il ne l'avait jamais été autant. Enfin, pour ma part, j'étais bien entendu heureux et fier d'accompagner cet homme comme d'habitude mais en plus, ça faisait un petit moment que je n'avais pas effectué une mission dangereuse. Bon, je ne savais pas exactement si celle-là l'était ou pas, mais l'intérêt du capitaine était un signe.

-Bien Kurotsuchi-sama, je ne serais pas long.

Pendant que lui allait se préparer, j'étais parti rapidement faire de même. Je n'avais pas besoin d'amener grand chose, j'avais seulement pris une sorte de râteau en métal ainsi qu'un poignard fin et bien entendu, mon zanpakuto. Une fois ce matériel sur moi, je m'étais rendu en vitesse auprès du capitaine qui finissait de se préparer avant d'aller ouvrir un portail jusqu'à Karakura. Alors que nous étions prêts à partir, une personne imprévue venait nous rendre visite. Je n'étais pas là depuis très très longtemps, mais assez pour avoir rencontré les autres lieutenants et je n'eux aucun mal à me rappeler de celui qui se trouvait face à nous.

-Yo Byaku !

Byakuya. C'était quelqu'un de très élégant et qui possédait une certaine prestance, je ne pouvais pas le nier, mais c'est justement à cause de sa noblesse d'âme que j'adorais le taquiner. Enfin ça, il ne le savait peut-être pas encore étant donné que je ne l'avais vu qu'une seule fois. Mais tout à coup, et aussi parce que Kurotsuchi-sama avait posé la question, je me suis demandé pourquoi il venait nous voir. Je savais qu'il ne nous supportait pas puisqu'on étaient plus ou moins son opposé donc, ça devait forcément être autre chose qu'une visite amicale. Mais là, il tombait assez mal puisqu'on devait partir. Néanmoins, tant que mon capitaine ne bougeait pas, je faisais de même alors même si je n'étais pas intéressé par ce qu'il voulait, j'attendais patiemment, enfin...

-Bon, on doit y aller Kurotsuchi-sama ! On aura bien le temps de discuter avec Byaku plus tard.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mer 14 Nov - 19:16

Byakuya — Mayuri — Kane


« Un projet dans l'ombre »



Mission dans le monde réel... ça Byakuya en avait bien l'habitude. Il le faisait souvent seul, avec ses hommes... Mais il n'avait jamais imaginé de penser qu'une mission pouvait être différente des autres, pénible, ennuyeuse juste avant d'avoir commencé celle-ci ! Le noble avait toujours une préférence dans les missions qu'il faisait, c'était de le faire seul ou avec ses hommes de sa propre division. Pourquoi cela ? Hé bien, c'était fort simple : quand il le faisait avec les autres vices-capitaines ou certains capitaines... Il n'arrivait forcément pas à très bien s'entendre avec eux. Le jeune Kuchiki était trop froid pour eux, trop dans les règles et n'était pas vraiment communicatif. Certaines personnes avaient souvent la sensation qu'elles le dérangeait. Mais là, en cette journée cela allait être complètement différent. En effet, suite à un signalement d'un dangereux arrancar dans le monde réel le capitaine de la douzième division avait demandé au capitaine commandant l'autorisation à aller dans le monde réel pour aller '' étudier '' ce potentiel ennemi. Il ne serait pas seul, il serait accompagné de son vice-capitaine... Mais pour le so-taisho, cela n'était pas vraiment suffisant pour lui. Sans vraiment prévenir le capitaine Kurotsuchi, il avait mêlé le noble Kuchiki dans cette mission.

Vous voyez donc le genre de journée que Byakuya allait donc avoir ? Vous voyez donc pourquoi il se dirigeait à la douzième division pour rejoindre les deux personnes ? C'était de les avoir à l'oeil, de les surveiller (à son plus grand dam). Le capitaine commandant se doutait de Mayuri... à chaque fois qu'il demandait quelque chose comme pour avoir une autorisation à aller dans le monde réel, il se tramait toujours quelque chose dans la tête du scientifique. Le pire dans tout ceci, c'était que personne ne savait ce qui se passait dans sa tête... Le vice-capitaine de la sixième division devait donc aller dans le monde réel avec eux et de les surveiller. De voir s'ils ne faisaient pas de bêtises. C'était toujours rassurant d'avoir quelqu'un de compétent et à qui on pouvait faire confiance à leurs côtés, même si cela ne plaisait pas du tout au capitaine de la douzième division... Byakuya s'attendait tout de même à un énervement de Mayuri quand il apprendrait qu'il les accompagnait. Le pire dans tout ceci, c'était que les deux personnes qu'il allait devoir surveiller étaient pire que des gamins, totalement à l'opposée de sa personne...

Arrivant enfin à la douzième division, il dû demander à un membre de cette division où se trouvait précisément son capitaine. Quand celui-ci lui indiqua où il était, le noble se dirigea sans hésiter à sa rencontre. Il était dans son laboratoire et ce n'était pas vraiment loin où il était. D'ailleurs, le vice-capitaine de la sixième division pouvait très bien sentir les deux pressions spirituelles qui étaient dans la même pièce, ce qui voulait dire qu'ils n'étaient pas encore partis mais qu'ils n'allaient pas tarder. S'approchant d'un pas assuré pour se poster ensuite à l'entrée du laboratoire, il pouvait voir les deux scientifiques en train de se préparer un moment et ils étaient déjà prêt. Restant neutre et debout à l'entrée, Byakuya observait les deux personnes sans vraiment sourciller. Ils semblaient même être pressés et être contents d'y aller comme si c'était quelque chose d'extraordinaire. Ils avaient déjà ouvert le portail pour aller à Karakura. Hmhm... Ils avaient quelque chose d'autre en tête...Ils étaient tellement pressé qu'ils ne voulaient pas qu'on les dérangeait. Le capitaine de la douzième division le vit, il lui avait demandé quelle était la raison de sa visite... Ce qui confirmait bien que Mayuri ne savait pas du tout que le noble Kuchiki allait les accompagner. Au moment où Byakuya allait lui répondre, un '' Yo Byaku '' l'en empêcha. Il fronça les sourcils et regarda la personne qui l'avait appelé Byaku, un diminutif de son prénom... Il n'aimait pas qu'on l'appelle ainsi comme ça. C'était le second Kane qui était une toute nouvelle recrue, dont il ne le connaissait pas trop. Mais qu'il l'appelait comme ça, c'était déjà mal parti...Cette mission allait devenir insupportable, ça le vice-capitaine de la sixième division ne s'en doutait pas vraiment ! Le jeune homme s'adressa à son capitaine :

    Kane - Bon on doit y aller Kurotsuchi-sama ! On aura bien le temps de discuter avec Byaku plus tard.

    Byakuya – … Je me dois vous accompagner. Ordre du Sô-taisho..'' ajouta-t-il en fermant les yeux.


Son ton était froid et monotone. De quoi casser leurs ambiances et leurs joies d'aller dans le monde des humains tout les deux. Ils avaient trop imaginés d'être seuls. Mais avec Byakuya, cela n'allait pas être la rigolade...
Codage fait par .Jenaa


Spoiler:
 




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Jeu 15 Nov - 20:36


Un projet dans l’ombre


    S’agissait-il d’une plaisanterie ou d'une autre connerie de ce genre ? À l'instant précis où j'appris que l'on avait décidé de me mettre sous surveillance, il fut particulièrement compliqué pour moi de garder mon calme. D'un autre côté, cela me paraissait flatteur de leur part, il reconnaissait en ma personne un être intéressé et dangereux. Mais ils ignoraient une chose à mon sujet, jusqu'ici personne ne fut en mesure de découvrir ne serait-ce que l'une de mes expériences, je n'avais pas à craindre cette enflure de Byakuya. Réfléchir, penser, prévoir, toutes ces choses faisaient parties de mon quotidien après tout. Nous n'avions donc, Kane et moi, d'autres choix que de s'encombraient dans notre voyage d'un homme antipathique. Après quelques petites minutes de silence, je pris enfin la parole afin de souhaiter la bienvenue à notre nouveau compagnon, mais à ma façon.

    Mayuri Kurotsuchi – « Fufufu, sincèrement, me trouvez-vous si malfaisant ? Néamoins ne perdons pas de temps inutilement je vous prie, aussi vous serriez aimable de nous suivre sans poser de questions pour le moment. »

    Rien de bien méchant, mon but n'était pas de frustrer notre cher espion, bien au contraire. Je l'observai de temps à autres, l'expression de son visage toujours inchangé, tentant de jeter un léger coup d'oeil sur toutes les merveilles que remplissait mon laboratoire. Cette partie où tout le monde avait accès n'était qu'un lieu où seules les expériences, que je pourrais qualifiés de légales, avaient lieu. L'autre partie n'étant connu que de deux personnes, moi-même et mon subordonné. Il m'aidait souvent dans mes expériences, ce qui le rendait très utile. Je ne pourrais tout même dire que ma confiance en lui était à son comble. Ne jamais se fier aux apparences, tel était le dicton qui raisonnait dans le Sereitei depuis la trahison d'Aizen. Enfin, d'un sourire narquois, me situant en face du portail qui allait nous conduire au monde réel, je fis signe aux deux autres de me suivre, et franchis enfin ce dit portail, aussi appelé Senkaimon.

    Un immense tunnel s'offrait à présent à nous. Il était sombre et ne semblait avoir à une fin, on pouvait aussi sentir une certaine humidité planante tout autour de nous, un sentiment fort désagréable pour moi, raison assez personnelle ... Passer du temps ici était d'autant plus inutile, et l'impatience qui sommeillait en moi n'allait qu'en grandissant, c'est pourquoi, sans la moindre hésitation, j'accélérai vers l'avant sans me soucier des personnes derrière moi. Après seulement quelques minutes, une lumière rayonnant particulièrement fort apparut progressivement. La fin du Senkaimon se trouver devant moi, et sans la moindre difficulté, je le franchis sans plus tarder. Il était là, enfin le monde réel s'offrait à moi ! J'aurai pu m'y rendre à n'importe quel moment, cela va de sois, mais les soupçons portés à mon égard auraient été trop grands. L'arrancar était pour moi le parfait alibi, bien qu'une fouine fut mise sur le coup. En parlant de l'arrancar, l'objectif était à présent de le trouver. Je me tournai vers Kane et Byakuya, qui venait à peine de sortir du portail :

    Mayuri Kurotsuchi – « Comptez-vous être aussi long tout le long de la mission ? Je me doute, cher Kuchiki, que votre principal objectif soit de nous épier, mais je préfère encore que vous ne portiez intérêt qu'à moi, l'autre étant inutile et ne me servant que d'esclave, je peux vous l'assurer. Quant à toi, Kane, tâche d'être plus rapide. Bien. Nous devons désormais trouver cet arrancar que nous nommerons Phoenix, au vu de ses capacités que je vous décrirai le moment venu. D'après mes informations, il devrait se trouver en ce moment même aux quartiers nord de la ville, allons y. »

    Quelque chose m'avait un peu étonné dans le comportement de notre invité, il était resté tout le long à la vitesse de Kane, or, connaissant ses capacités, je n'ignorai pas ses compétences exceptionnelles en shunpo, qui dépassaient surement les miennes. Avait-il l'intention de me cacher ses capacités ? Et bien sa stratégie ne risquait guère de fonctionner face à moi. Il était maintenant l'heure de passer à l'action, je disposais de peu de temps pour effectuer les choses que j'avais à faire. Assez rapidement nous nous rendîmes dans les lieux où des traces de reatsu résidaient. Le vagabond, quant à lui, masquait surement sa présence, il fallait trouver un moyen de l'attirer. Pour cela, rien de plus simple, je laissai émaner de moi assez de puissance spirituelle afin que celle-ci soit ressentie dans toute la ville. Les deux autres firent de même, mais, bien que nos pouvoirs avaient été divisés par le Sereitei, nous possédions encore beaucoup de puissance. Il fallait maintenant attendre que l'arrancar se décide enfin à se montrer.











Dernière édition par Kurotsuchi Mayuri le Dim 9 Déc - 11:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 8
• INSCRIPTION : 08/11/2012
• LOCALISATION : Cela dépend si je suis accompagné ou non
• LOISIRS : La douleur
• HUMEUR : Sadique...ou Masochiste

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 12ème Division
Points d'experience:
0/305  (0/305)
Niveau: 18
Kane Goemon
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 17 Nov - 14:10
C'était donc bien ça, Byaku allait nous accompagner dans notre mission. Je n'y voyais pas vraiment d'inconvénient étant donné que je pourrais m'amuser un peu avec lui cependant, je dois avoue que son air froid m'agaçait un peu. En plus, si c'était un ordre du Capitaine-Commandant lui-même, alors il ne nous accompagnait pas juste pour nous donner un coup de main. Mais après tout, on avait pas besoin de s'inquiéter puisque notre seul but était de ramener ce mystérieux arrancar enfin, le mien est simplement de suivre Kurotsuchi-sama mais cela revient au même. Mon Capitaine s'était rapidement introduit à l'intérieur du portail et cela m'intriguait un peu plus encore. Je ne pouvais pas affirmer le connaître parfaitement, mais j'avais bien appris à le connaître et ce comportement était tout à fait clair pour moi seulement je ne trouvais que deux réponses à mes questions : Soit le mystérieux arrancar était extrêmement intéressant, soit il pensait à quelque chose.

Enfin, peu m'importait ses intentions à vrai dire car même si cela devait me faire exilé, j'obéirais à chacun de ses ordres. Je le suivis donc dans le portail, accompagné de Byaku et une fois à l'intérieur, il nous fallut nous dépêcher pour tenter de garder la distance avec Kurotsuchi-sama qui possédait une vitesse admirable. J'observais mon vis-à-vis qui courrait à la même vitesse que moi et fut rassuré de savoir que ma vitesse égalait celle d'un ancien Lieutenant. Au bout d'un certain moment, le Capitaine qui était déjà loin juste avant avait disparu de mon champ de vision et il nous fallut un court moment pour le rattraper. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi il agissait ainsi, mais je savais d'ores et déjà que l'espion qui nous accompagnait allait être un problème. Je me tournais vers Kurotsuchi-sama qui me fit une reproche et m'excusa de mon incompétence tout en me penchant face à lui.

Ce derniers fit ressortir son reiatsu dans le but d'attirer notre proie et afin d'être plus efficace encore, Byaku et moi fîmes la même chose. En sentant une autre puissante énergie faire tout à coup son apparition, nous avions de suite compris que notre tactique avait fonctionné. La cible restait tout de même prudente en restant caché et en attendant que ce soit plutôt nous qui allions à sa rencontre. Je ne savais pas si mon Capitaine avait un plan aussi, je le lui demandais par une expression du visage si je pouvais y aller et il me répondit positivement de la même manière. Ainsi, je sortis mon zanpakuto et me mis face à la puissance ressentie.

-Je pars en avance au cas où il y ait un piège, à tout à l'heure !

J'étirais un sourire avant de partir à toute vitesse vers le monstre. Je mis un bref moment à y arriver et lorsque j'arrivai à destination, je sentis une douleur vive au bras gauche et j'eus à peine le temps d'esquiver un deuxième coup de son sabre qu'il m'expulsa droit contre un mur à quelques mètres devant lui, provoquant un nuage de fumée. Je me relevai doucement et observa mon bras qui possédait une coupure ni trop profonde, ni trop légère et d'où mon sang s'échappait de mon corps. La fumée se dissipa et je me mis à lécher ce sang si délicieux qu'est le mien avant d'observer mon adversaire, un sourire pour le moins sadique affiché sur mon visage.

Je pris un court temps afin d'observer le premier arrancar que je voyais. Je m'étais imaginé quelque chose de vraiment horrible et de géant, un vrai monstre en fait, mais ce n'était pas le cas. Devant moi se tenait un homme vêtu de blanc qui possédait plutôt une bonne forme physique et qui tenait un sabre ressemblant au zanpakuto. Toutefois, il possédait un bout de masque sur le visage, preuve qu'un hollow ne peut devenir entièrement un shinigami. Pour le moment, il éveillait ma curiosité. J'avais envie de voir son sang couler, de voir sa couleur et de sentir ce goût encore inconnu.

-Alors c'est toi Phoenix hein ? Le fameux arrancar...

-Mon nom n'est pas Phoenix.

Je me fichais pas mal de son vrai nom, c'était le surnom que Kurotsuchi-sama lui avait donné. Je pris une rapide impulsion et brandit mon sabre cependant, il bloqua mon attaque. J'entrepris alors de l'attaquer avec mes jambes mais là encore, il les bloqua et me repoussa légèrement. Je sentais qu'il se retenait et c'était son choix après tout, mais je comptais lui faire regretter. Je recommençait à nouveau bien que cette fois, il évita simplement mon premier coup en baissant le haut de son corps. Toutefois, lorsqu'il se remit en place, je réussis à le couper à la joue avec ma dague que je tenais entre mes dents avant de la recracher et de l'attraper avec ma main gauche puis, toujours dans le même mouvement rapide, je reculai ma tête en arrière pour lui donner un bon coup de tête. Ceci le fit un peu reculer et je le dévisageai de mes yeux rouges.

-Si Kurotsuchi-sama te nomme, alors sois simplement heureux d'avoir ce nom et remercie le !

En parlant de mon Capitaine, je sentis que ce dernier et Byaku ou bien juste l'un d'eux se dirigeait tout juste là où je me trouvais. Je regardais alors vers cette direction pour voir toutefois, cette inattention avait permis à mon adversaire de préparer une contre-attaque. Un rayon de couleur rouge apparut au creux de sa main et il était trop tard pour esquiver ce Cero. Je n'eus que le temps de protéger ma tête à l'aide de mes bras et d'attendre ce qui allait se passer.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:09


Revenir en haut Aller en bas
 

Un projet dans l'ombre [PV Byakuya & Kane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Sirion, l'ombre du coeur [ Lhurgoyf, cavalier de Sharna]
» Dans l'ombre d'Odin...


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-