AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

Responsabilité et devoir de la 9ème [Heike Shidō]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shusui Katsura
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 86
• INSCRIPTION : 02/11/2012
• LOCALISATION : Sereitei
• LOISIRS : Sieste
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1171-fiche-technique-de-shusui-

Passeport
Rang: Capitaine de la 9ème division
Points d'experience:
Responsabilité et devoir de la 9ème [Heike Shidō] Left_bar_bleue70/350Responsabilité et devoir de la 9ème [Heike Shidō] Empty_bar_bleue  (70/350)
Niveau: 21
Shusui Katsura
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Responsabilité et devoir de la 9ème [Heike Shidō] Empty
Responsabilité et devoir de la 9ème [Heike Shidō] Icon_minitimeDim 4 Nov - 18:25
La neuvième division était complice d'un crime. Sa réputation était entachée du sang de ses confrères Shinigami. Elle était en partie la cause de ce drame pour avoir failli, failli à sa mission qui lui était donnée depuis des générations. Tel était le sentiment de ce jeune capitaine, observant le Sereitei depuis son perchoir. L'intrusion de cet homme masqué, le massacre dans la division quatre, la provocation faite à toute la Soul Society, tout cela, toutes ces choses encore inexpliquées, inexplicables et incomprises, n'auraient jamais dû avoir lieu. Que faisait la neuvième ? C'était la question que beaucoup de personnes se posaient les jours qui suivirent les événements. Et c'est vrai, que faisait-elle ? N'était-ce pas son rôle de protéger le Sereitei ? N'était-ce pas à elle d'être la première à poursuivre l'intrus pour le capturer et le le juger ? Si, bien sur que si. Il devait donc y avoir une raison, une cause à ce non-agissement de la neuvième division lors des récents événements et du massacre de ces nombreux membres de la division quatre. Cette raison est simple, une division sans capitaine n'existe plus. Le départ du capitaine Kensei n'avait pas été remplacé immédiatement car il y avait plus urgent à traiter, notamment les récentes trahisons faites par des officiers du Gotei 13. La neuvième était décapitée, privée d'un maillon important faisant le lien entre les hommes et les ordres. Cette faille dans le système de défense du Seretei à bien été comprise par les dirigeants de la Soul Society. Mais malheureusement, elle avait été comprise trop tard et la demande de nomination d'un nouveau capitaine se fit après le massacre et les crimes de ce nouveau groupuscule. C'est dans de telles conditions que le capitaine Katsura fut nominé. Recommandé par la plupart des capitaines présents plus pressés par l'urgence de la situation qu'une réelle confiance en ce « gamin ». Mais cet apriori changea très vite lors du test nécessaire à la nomination du capitaine où Shusui pu montrer l'étendu de ses capacités et notamment sa rapidité d'attaque ainsi que sa grande maîtrise de son Zanpakuto.

Toutes ses réflexions envahissaient la tête de notre capitaine. Il était monté sur le toit du bâtiment principale de la neuvième division, là où se trouvait son appartement. Il n'aimait pas rester enfermé et malgré son attitude, il réfléchissait et ne faisait pas que rêvasser. Il avait une dette à payer et un honneur à laver non pas pour lui, mais pour la neuvième division, sa division. Il lui fallu quelques heures lors de sa nomination pour réaliser que désormais, tous ces hommes étaient sous ses ordres et qu'il avait des comptes à rendre directement au commandement du Gotei 13. Cela devenait sérieux. Tant de vie à protéger, tant de responsabilités, était-ce vraiment ce dont il avait en tête lorsqu'il entendait, gamin, le mot « Shinigami » ? Katsura ne laissa pas ce doute l'envahir, il fallait agir, réformer cette division et mettre sa vie en jeu pour la sécurité du Seretei, pour la justice et la paix. Appuyé contre son katana, la tête relevée vers le ciel, on pouvait le remarquer de loin si toutefois on daignait ne plus regarder ses pieds. Il portait le manteau blanc de capitaine par dessus l'uniforme traditionnel de Shinigami ainsi que cette écharpe et ce masque en tissu qui le caractérisaient. C'était le début d'après midi, il était au départ venu ici pour digérer son repas tout en réfléchissant à ses futures actions en tant que Capitaine et puis avait laissé le temps passer, agréablement surpris de cette place qu'il avait prise, assis sur ses tuiles. Le ciel était parsemé de nuage, une légère brise rendait toutes activités faites hors des bâtiments, agréables. C'était peut-être cela qu'on appelle le « calme avant la tempête ». À moins que ce ne soit le calme après la tempête, après ce sanglant massacre. Il était surprenant de voir à quel point les pensées de Shusui étaient accaparées par cet événement. Même lorsqu'il voulait penser à quelque chose d'autre, ce sujet revenait sans cesse comme une obsession.

Tirer des leçons de ce qui a pu se passer ce jour là pour que cela ne se reproduise plus, c'était dans un premier temps son rôle. Cependant, il fallait voir plus loin. Il fallait anticiper les mouvements de l'ennemi et même des ennemis. Le rôle de sa division n'est pas de mener une contre-attaque, mais bien de défendre cette place forte. Anticiper de possibles attaques ennemis n'est pas choses aisée, il lui fallait quelqu'un qui puisse l'aider, l'épauler dans ce travail. Un homme conscient des réalités, un homme de confiance, mais aussi un stratège. Shusui continua ses réflexions quand il se décida enfin à mettre cela sur feuille, pour ne pas le perdre de l'esprit. Il avait quelques idées, quelques plans. Mais il lui fallait un avis extérieur, un œil et un regard critique. Ce n'était pas une simple copie d'examen, des vies étaient en jeu. Le capitaine sauta alors de son toit vers le sol, se retrouvant devant l'entrée principale de son appartement aux abords de la caserne de sa division. Sorti de ses réflexions, il ressenti alors plusieurs reiatsu. Lors de sa présentation à sa division qui fut, celons lui, trop courte, il essaya de retenir le plus de reiatsu possible : Les plus puissants, mais aussi ceux des personnes importantes de cette division. Or, une fois que ses pieds eurent touchés les pavés, une fois qu'il s'était redressé après avoir amorti sa descente, il remarqua un reiatsu qu'il avait déjà rencontré pendant cette réunion et qu'il avait pris de mémoriser. Il était proche et il était plutôt fort.

« Lieutenant Heike ? »

Dit le capitaine d'une voix calme, tout en souriant derrière son foulard, rangeant son Zanpakuto qu'il tenait alors à la main – rangé, bien entendu, dans son fourreau – dans sa ceinture. On lui avait déjà parlé de ce lieutenant calme, serein, qui lui ressemblait dans sa manière d'être et dans sa philosophie d'un certain point de vue. On lui avait surtout parlé de certaines qualités qu'il pouvait avoir. Ces qualités en question intéressaient beaucoup le capitaine Katsura qui eu envie d'en savoir plus. Avoir un lieutenant de cette trempe ne pouvait être qu'un avantage lorsqu'on est un capitaine jeune et inexpérimenté.




Responsabilité et devoir de la 9ème [Heike Shidō] Tumblrmdicfd8j9c1rhfo6f