AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Shusui Katsura [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 86
• INSCRIPTION : 02/11/2012
• LOCALISATION : Sereitei
• LOISIRS : Sieste
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1171-fiche-technique-de-shusui-

Passeport
Rang: Capitaine de la 9ème division
Points d'experience:
70/350  (70/350)
Niveau: 21
Shusui Katsura
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 2 Nov - 16:08
Shusui Katsura


© Hatake Kakashi


Votre âge : 26 ans d'apparence, 300 en tant qu'âme.
Votre sexe : Masculin
Votre Race : Shinigami
Votre Rang : Capitaine

Division : Neuvième
(Si Shinigami)


Mon Physique

Sur la verdure d'une colline de la Soul Society, un homme se tient debout. Regardant l'horizon d'un regard quasiment impossible à déchiffrer. Du haut de son mètre quatre vingt, trône une crinière d'argent en bataille, peigné par les bourrasques de vent. Sa carrure n'est ni imposante, ni chétive : c'est un Shinigami si on en croit son katana accroché dans son dos et sa musculature athlétique dénotant un entraînement aux techniques de combat de toute sorte. Non, il n'est pas inquiétant, il n'est pas hostile dans sa manière d'être, c'est un homme serein, calme et résolu. C'est en tout cas les seules choses que l'on peut lire dans ses petits yeux noir perdu dans l'horizon nuageux. De côté gauche on observe une cicatrice d'une dizaine de centimètre, barrant son œil dans le sens de la hauteur sans pour autant que ce dernier soit inutilisable.
De son visage on ne voit généralement que ses yeux et une parcelle de peau claire, car cet homme porte souvent un masque cachant son nez, sa bouche et son cou. Ce masque vit au rythme des paroles de l'homme, ce masque vibre lorsqu'il parle ou lorsqu'il crie et ne l'étouffe en rien. Malgré cela, certaines personnes pourront avoir le privilège d'observer son nez droit et ses fines lèvres autrement qu'au travers de ce voile de tissu noir. Il est donc aussi très rare de le voir sourire, d'une part à cause de son caractère peu joueur, et d'autre part, encore une fois, à cause de ce masque. Son cou et son menton sont fins et lisses, dépourvues d'une pilosité très présente. Sa pomme d’Adam peu marquée donnant, à cette partie de son anatomie, un côté plus féminin. Il n'a cependant aucun complexe de ce côté et d'autres points de son apparence comme sa voix, sa démarche, son assurance et sa musculature, n'ont jamais laissé de doute. Ses expressions, lorsqu'elles existent, sont principalement communiquées par ses yeux et ses mouvements de tête. Cela reste des expressions très basiques, voire primitives, mais cela permet à cet homme de maintenir un lien social avec son entourage, ses amis et les autres Shinigami.

L'homme s'assoie, déposant son sabre à ses côté et levant la tête au ciel. C'est un de ses rares moment de repos. Il profite de chaque instant, de chaque seconde. Une écharpe rouge passée autour de son cou flotte au gré du vent. Les bouts de cette écharpe, l'un dépassant plus que l'autre, virevoltent dans le dos de l'homme de manière chaotique ou poétique celons les points de vues. Cet écharpe ne le quitte jamais, ou presque. Elle ne lui appartient pas directement, c'est un cadeau d'adieu. Un cadeau d'une amie d'enfance qu'il ne révéra plus.
Il ne porte pas toujours le kimono habituel des Shinigami. Il n'est pas rare de le voir porter des vêtement en dégradé de gris plus cintrés au corps tel que des "t-shirt". Cependant, comme pour sa coupe de cheveux, il est plutôt négligeant. On peut le remarquer dans sa manière de s’habiller qui est rarement très soigné contrairement à certaines personnes de maisons nobles. Ce côté sauvage et aventureux le suit depuis sa plus tendre enfance et il s'en ait fais une raison, passant outre les remarques qu'on pourrait lui faire.
On remarquera sûrement les protections de métal qu'il porte aux avants bras. Sa technique de combat étant basée sur son agilité et sa vivacité plutôt que sur une potentiel résistance à la douleur et au coup à l'instar du capitaine de la onzième division, il se sert souvent de ses protections pour parer des coups de katanas moins appuyés. Cela y laisse quelques marques de rayures, témoignage et vestiges des combats endurés.
Ses pantalons, lorsqu'il en portent, sont souvent noirs et larges, pour faciliter les mouvements. De la même manière, lorsqu'il ne porte pas le kimono traditionnel des Shinigami, il porte toujours sont Zanpakutô dans son dos. Mais il lui arrive également, lorsqu'il porte ce vêtement traditionnel noir et large, de porter son sabre à la ceinture, ou à la main. Son Zanpakutô est un objet qui lui est très cher et dont il prend grand soin.


Mon Mental

C'est un Shinigami responsable qui possède un grand sens du devoir. Malgré son comportement parfois rebel et aventureux, il ne se ménage pas lorsqu'il s'agit de mettre sa vie en jeu pour la Soul Society, pour le Sereitei et pour le bien de l’équilibre des mondes. Son comportement pendant les missions et les situations d'urgences est totalement différent de celui qu'il peut avoir pendant ce que l'on pourrait qualifier de temps libre, hors période d'entraînement. Il adore faire la sieste, rester face au soleil ou observer les nuages pour simplement réfléchir. Cela ne signifie en rien qu'il n'est pas sociable, il peut devenir un très bon camarade et personne ne s'est jamais plains de son comportement de manière à ce qu'il soit considérés comme « non-fréquentable ». Sa plus grande force c'est donc de savoir rire lorsqu'il le faut et être sérieux aux moments clefs également.
C'est un homme qui, depuis qu'il est petit, adorait explorer le monde et se lancer à l'aventure. Cette flamme qui brûle en lui est celle du courage, de la curiosité et de l'amour de la vie. Il reste un fervent défenseur de l'équilibre des mondes, pour maintenir une paix et un univers stable. De ce fait, il déteste les traîtres et les hypocrites, préférant un homme mauvais mais franc.
Parmi ses défauts, on peut dire qu'il ne possède pas un intellect supérieur, capable de prévoir et d'anticiper les événements sur le long terme. Il reste un peu naïf de part son jeune age, dans une vision très manichéenne du monde. D'un côté les Shinigami et de l'autre les Hollows. Cette vision enfantine s’effrite peu à peu au fur et à mesure de ses missions et au fur et à mesure qu'il grandit, tout simplement.

Il a aussi une fâcheuse tendance à briser toutes les barrières de bienséances lorsqu'il s'adresse à quelqu'un. Il lui arrive d'appeler tout le monde par leur prénom, sans forcément se rendre compte que cela peut être perçu comme une insulte bien qu'il ne le veuille absolument pas. Il est souvent direct, franc et honnête. D'un côté c'est une qualité, un gage de confiance et cela lui permet d'être en retour respecté comme une valeur sûre. D'un autre point de vue, dans de nombreux échanges, il lui arrive de manquer de tact. On en reviens alors à une position qu'il déteste : celle de se retrouver face à quelqu'un se sentant insulté alors que ce n'est pas du tout son intention. Malgré tout, bien que cela perturbe ses relations plus officielles, une fois qu'un lien se créer entre lui et une autre personne, cette dernière oublie généralement cette franchise qui le caractérise.
De la même manière, le plaisir que ce Shinigami peut avoir à rester seul réduit le temps passé avec d'autres personnes. Pour le qualifier plus simplement, on pourrait le résumer en un homme très agréable à vivre, mais qui gardera ses distances tant qu'il n'y a aucune raison d'aller vers l'autre. Si votre souhait est de lui parler, il sera donc inutile d'attendre qu'il fasse le premier pas, ce sera à vous de prendre l'initiative.
Il n'a pas de gène particulière pour discuter avec les femmes, avec les humains, où même les Arrancars si cette opportunité lui est ofefrte. Il ne juge que par les actes et jamais par l'apparence. Bien qu'il lui arrive d'analyser un adversaire, il n'applique jamais cette méthode dans la vie que l'on pourrait qualifier de sociale. Il n'y a pour lui aucune raison que les mauvaises personnes soit uniquement dans le camps opposé. La preuve est que ces deux camps majeures que sont les Shiigamis et les Hollows forment un équilibre et que, aux yeux de Shusui, les mauvaises personnes sont celles qui veulent rompre cet équilibre. Il peut donc en exister dans un camps comme dans l'autre. À l'inverse, des personnes bonnes et sensibles à la justice peuvent aussi exister dans les deux camps. Encore une fois, il nous démontre là une vision encore très enfantine et manichéenne des choses. On peut espérer qu'un jour il se rendra compte que le monde est finalement gris et que le noir et le blanc n'existent pas.


Mon Histoire

Chapitre premier : La vie dans le monde réel n'est plus qu'un lointain souvenir...

« - Allez ! Ramène-toi ! Mais ramène-toi je te dis on va se marrer !
- Je sais pas, je... on devrait sûrement rentr...
- Raa... Qu'est-ce-que tu peux être fatigante des fois. T’inquiètes pas, je suis là et je te promets qu'on va se marrer !
- Ban, heu... Hey, lâche-moi ! Shusui ! Lâche ma m... !
- Tu verras, Iwa, j'ai vu pleins de nouveau trucs pour continuer notre cabane. Le campement de l'armée impériale n'est plus là on va pouvoir être tranquile ! »

Les deux petites silhouettes se déplaçaient le long des sentiers de la forêt qu'ils connaissaient si bien. Le soleil se couchait en ce début de soirée d'été. Les feuilles des arbres laissaient filtrer quelques rayons rouges et orangés qui pouvaient parvenir sur les peaux de ces deux jeunes enfants. Iwa et Shusui, deux jumeaux, où plutôt faux jumeaux puisqu'il s'agit d'un frère et d'une sœur, ne se sont jamais quittés depuis leur naissance le trois juillet. C'était il y a trois siècle maintenant, le 3 juillet 1712. Il n'y avait cependant rien d'étonnant la-dedans. Comme beaucoup d'enfants venant de classes pauvres du Japon, ils ne pouvaient avoir que la rue ou, pour les plus chanceux, la campagne, pour grandir et se divertir. Les plus chanceux, cela dépend bien entendu du point de vue : La campagne est pauvre, et en cette année 1720, les tremblements de terres se font de plus en plus fréquents, ne laissant présager rien de bon.

« - Maman nous a dit que ce n'était pas bien d'aller là-bas ! Shusui !
- Maman dit toujours que c'est pas bien, mais tu me dis toujours quand on revieny que tu t'es super bien amusée ! Tu sais quel jour on est Iwa ?
- Jeudi ?
- Oui, mais on est surtout le jour de notre anniversaire.
- Ah oui, c'est vrai !
- Alors pour une fois, arrête de t’inquiéter et attrape-moi si tu peux ! »

D'un geste vif mais tendre, Shusui poussa sa sœur et s’enfuit en courant à travers les sentiers forestiers. Une course comme ils en font souvent, éviter que sa sœur le touche ou bien devoir la toucher à nouveau. Ce jeu d'enfant, vieux comme le monde les poussa jusqu'à la sortie de la foret, au pied d'une colline d'où on pouvait voir la mer.

« - Ahah ! J'ai encore gagné ! T'es trop nulle !
- Je.. ; J'ai... un mauvais...
- La ferme ! Aller, le dernier en haut fait la vaisselle ce soir ! »

Il n'y aura pas de vaisselle ce soir. Un tremblement se fit entendre au loin. Le sol se mit à vibrer, Iwa se mit à pleurer. Le craquement des pierres, les fissures dans le sol , il n'y avait plus de doute : C'était un tremblement de terre. Il était violent, mais semblait pourtant loin, si loin. Les deux enfants étaient à peine arrivés au sommet de la colline qu'ils chutèrent et dévalèrent la pente de l'autre côté. La peur les envahis, les paralysant et les empêchant ne serait-ce que de crier. Leurs têtes percutant des cailloux lors de la chute, Iwa perdit connaissance. Ce ne fut pas le cas de Shusui. Ils n'étaient pas mort. Non, ils avaient juste dévalés la pente. C'était étrange. Cette sensation qui parcourait son corps était étrange. À ce moment un autre grondement deviens de plus en plus fort derrière lui. Ce n'était pas le bruit des vagues, ce n'était pas leurs bruits habituels, quelque chose se passait. Après avoir récupéré tant bien que mal sa sœur. La portant sur son épaule. Shusui eu juste le temps de se retourner. Il fit face au ras de marré, à cette vague impressionnante qui, finalement, c'était glissée derrière lui sans qu'il ne la remarque avant d'être submergé par le tsunami qui résultait du tremblement de terre. Surprenante nature.

Chapitre second : La vie après la mort ? Un sentiment de seconde chance chasse ma tristesse.

Aussi surréaliste que cela puisse paraître. Il y avait une vie après la mort. Iwa et Shuisui étaient devenus de simples âmes errantes. Attendant d'êtres guidées vers le monde dans lequel elles pourraient exister. Ils s'étaient rapidement rendu compte de leur état. Après être retourné dans leur village, plus personne ne les voyait, ne leur prêtait attention. Malgré tout, les deux enfants pouvaient rester ensemble. Il fallait réinventer les jeux, il fallait réapprendre à vivre, à survivre. Leur jeune âge, leur naïveté, les empêchaient de s’inquiéter ou d'être triste. La suite fut plutôt classique pour des âmes errantes dans le monde humains. Après quelques années, un Shinigami vint les guider vers leurs nouveaux monde. Il n'y avait plus de places pour s'étonner après être revenu d'entre les morts. C'est ainsi que, sans encombre, les deux jumeaux se retrouvèrent pour le première fois séparé au Rukongai.
Séparés, ils l'étaient c'était certains. Après avoir questionné quelques personnes se trouvant dans cet étrange ville, Shusui comprit que les âmes étaient séparées et qu'il était très difficile de les retrouver. En échange, on lui indiqua que les nouvelles âmes se faisait une nouvelle famille, ici, dans le Rukongai. C'était donc bien une nouvelle vie, une seconde chance. Ce n'était en rien la continuité de la vie dans le monde réel. Tout portait à croire que la fracture laissée par la séparation d'Iwa allait être difficile pour Shusui. Cependant, ce ne fut pas le cas. Si il était ici, parmi des personnes bonnes sans mauvaises intentions, il devait en être de même pour sa sœur. Elle se ferait rapidement une nouvelle famille et un nouvel entourage, elle l'oublierait vite. De toute manière, elle n'avait pas le choix, c'était en quelque sorte, les règles de ce nouveaux jeu.

« - Jusqu'où s'étend cette ville ?
- Elle est très grande, ce sera ton nouveau monde maintenant.
- Personne ne peut en sortir ?
- Je ne sais pas, je ne me suis jamais posé la question... Je sais que les Shinigami peuvent se balader plus librement que nous dans la Soul Society. Il paraît qu'en périphérie de la ville y'a des plaines ou des collines mais... je ne les ai jamais vue. On dit aussi que y'a des tarés qui vivent la bas.
- Des tarés ? Comment ça ?
- Ouais, certains m'ont dit qu'ils avaient entendu des coups de canons en voulant explorer les environs.
- Ah ? Mais heu... c'est quoi les Shinigami dont tout le monde parle ? »

Les Shinigami, c'était les seuls personnes libres de ce monde. Acquérir de la puissance pour devenir libre ? Quelle drôle d'idée... Pour Shusui, la liberté se résumait essentiellement à la liberté de mouvement. Après quelques décennies passées, il avait réussi à intégrer une gentille famille. Il y avait une figure paternelle, une figure maternelle et aussi une sœur, plus grande que lui. Il était le dernier à être rentré dans cette famille, mais il était aussi le plus distant de son nouvel entourage, cherchant chaque jour de nouveaux district à explorer même si ça le menait à des bagarre contre des enfants de son âge.

Un jour, il rentra dans ce qui devait être la maison familiale. Tout le monde était au chevet de la sœur par adoption de Shuisui. C'était peut-être l'unique personne avec qui il parlait beaucoup. Cela lui rappelait sûrement Iwa de manière inconsciente. Elle s'appelait Elyn, mais soufrait d'une maladie étrange comme il en existe certaines qui touche les âmes. Le Rukongai est loin d'être un environnement sain. Certains district ou quartier, sont pauvres et il n'est pas rare de voir ce genre de maladie plus ou moins connue se répandre.

« - Shu... Shusui ?
- C'est moi.
- Tu t'es … décidé ?
- Ouais, je vais devenir Shinigami. Je vais m'inscrire à l’académie.
- Je suis contente. J'aurais aimé t'accompagner aussi.
- Je réussirais pour toi, pour être libre !
- Tu es gentil. »

Le lendemain, sa sœur succomba. Il ne restait sur le lit que son écharpe rouge. Shusui la saisi et quitta la maison. Il fit ses adieux à ses parents, à ses quelques amis. Ce fut un départ rapide mais sa décision était déjà prise et mûrement réfléchie. Il eu une petite pensée pour Iwa et partit pour l'académie. Cette promesse faite à Elyn constitue en lui la moitié de sa volonté à devenir un grand Shinigami. Il porte en effet en lui les rêves de sa sœur qui étaient les même que les siens : devenir Shinigami pour pouvoir être libre.

Chapitre troisième : Du rukongai au Sereitei.

Ce n'était pas si simple de devenir Shinigami. Shusui n'avait pas réellement d'aptitudes hors du commun. Il se débrouillait pas trop mal en combat. Il était pas non plus ridicule en Kidô. Cependant, ses notes théoriques étaient plus que moyennes. Malgré tout, il s'accrocha, il progressa de manière de plus en plus fulgurante. C'était peut-être ça, finalement, sa force : ne pas abandonner et assimiler très vite tout ce qui provient des entraînements. En effet, son corps retenait bien les mouvements et les fluctuations d’énergie spirituelles nécessaire à certaines techniques.
Après de nombreux échecs lors des premières années, il développa donc très rapidement des aptitudes de vivacité, d'agilité et de condition physique. Il n'était pas doué d'une force très impressionnante ni d'une résistance lui permettant de tout encaisser, mais il pouvait se déplacer rapidement lors des combats et effectuer de nombreux enchaînements avant d’être fatigué.

Il commença à porter un masque en tissu pendant l'académie. Au début, c'était uniquement pour se donner une sorte de style et puis il finit par s'y habituer et apprécier donner un côté mystérieux. Finalement, cela finit par le caractériser, ainsi que sa coupe de cheveux en bataille et son écharpe rouge. Il décida donc de s'en séparer le moins possible afin de ne pas rompre l'identité qu'il s'était forgé sans réellement le vouloir.
Shuisui se fit remarquer par la suite pour sa bonne maîtrise du sabre. Son agilité et sa dextérité y était pour beaucoup et il appréciait particulièrement faire varier les techniques de combats : à une main, à deux mains, avec le fourreau, à deux sabres... Ces bonnes notes dans ce domaine lui facilitèrent l’obtention de ses diplômes et l'accès au grade de Shinigami.

Mais son ambition était plus grande. Il intégra la neuvième division à sa sortie de l'académie. Cette division chargée de la défense du Seretei lui convenait bien. Il continua ses entraînements, notamment pour maîtriser son Zanpakutô. Mais les débuts en tant que Shinigami ne sont pas glorieux et son envie de liberté était quasiment réduite à néant devant la vie en caserne qu'il devait mener. Des tâches peux glorieuse de patrouille dans le Sereitei le frustrait beaucoup et cela ne fit que le motiver d'avantage pour atteindre les postes qui lui permettrait d'enfin réaliser ses rêves et ceux de sa sœur. Bien entendu, il savait que la liberté absolue n'existe pas et que il y aura toujours des responsabilités et des devoirs à accomplir. Malgré tout, Shusui n'est pas effrayé par les devoirs d'un homme libre. Cela ne l'a jamais freiné au contraire, puisque cela participe à sa liberté, il était prêt à y donner sa vie et l'est encore aujourd'hui.
De plus, et de manière plus rationnelle, la vie d'une âme est suffisamment longue pour s'accorder de long moment de liberté même lorsqu'on atteint les hauts postes du Sereitei. C'est donc de manière naturelle qu'il gravit les échelons et fut recommandé comme capitaine lors du départ de l'ancien capitaine : Kensei. Il prit réussi donc le test peu après avoir à peine maîtrisé la forme ultime de son arme, le bankaï.

Malgré tout, devant cette reconnaissance et puissance qu'il a acquit de part ses nombreux entraînements et combats, Shusui reste lui-même, défendant le Sereitei, défendant sa liberté, la paix et la justice choses importantes à ses yeux.







Dernière édition par Shusui Katsura le Mar 6 Nov - 19:09, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 94
• INSCRIPTION : 20/08/2012
• LOISIRS : Aucun.
• HUMEUR : Hmph...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t992-fiche-techniques-de-kaname#

Passeport
Rang: Capitaine de la 7ème Division
Points d'experience:
0/350  (0/350)
Niveau: 21
Kaname Murashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 2 Nov - 16:11
Coucou et bienvenue !

je crois que ton code buguouille un ch'tit peu ♥

bonne chance pour ta fiche 8D
#Aizen




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 86
• INSCRIPTION : 02/11/2012
• LOCALISATION : Sereitei
• LOISIRS : Sieste
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1171-fiche-technique-de-shusui-

Passeport
Rang: Capitaine de la 9ème division
Points d'experience:
70/350  (70/350)
Niveau: 21
Shusui Katsura
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 3 Nov - 11:41
Hello !

Désolé pour le problème de code, je pense avoir rectifié. =/

J'ai terminé ma présentation, cependant, je sais pas trop quel rang je peux avoir (j'ai cru comprendre que c'était en fonction de la qualité de la présentation...), donc je n'ai pas développé la biographie après qu'il soit devenu Shinigami. Peut-être pourriez-vous m'éclairer à ce sujet ? ^^"

Merci du temps accorder à ma fiche en tout cas,

Bonne journée !





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 94
• INSCRIPTION : 20/08/2012
• LOISIRS : Aucun.
• HUMEUR : Hmph...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t992-fiche-techniques-de-kaname#

Passeport
Rang: Capitaine de la 7ème Division
Points d'experience:
0/350  (0/350)
Niveau: 21
Kaname Murashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 3 Nov - 12:16
Je trouve que tu as un très bon style d'écriture, tu es très agréable à lire et tu fais très peu de fautes. x)

Donc pour les divisions sans capitaines tu as : la 9.. Bah en fait c'est la seule x)
Sinon il y a, pour les vices-capitaines : la 4ème -mais je me doute que tu n'iras pas dans la division des soins x)), la cinquième division -dont le capitaine sera bientôt Shinji-, la 10ème, la 11ème et la 12ème x)

À toi de voir selon ton choix aussi, et après tu pourras voir si tu veux étaler un peu plus ta biographie ou non. :p

Et sinon le code est réparé, oui ~




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 86
• INSCRIPTION : 02/11/2012
• LOCALISATION : Sereitei
• LOISIRS : Sieste
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1171-fiche-technique-de-shusui-

Passeport
Rang: Capitaine de la 9ème division
Points d'experience:
70/350  (70/350)
Niveau: 21
Shusui Katsura
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 3 Nov - 12:53
Voilà, modifications apportées (rang/division) et paragraphe ajouté à la biographie.

Merci. =)





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 94
• INSCRIPTION : 20/08/2012
• LOISIRS : Aucun.
• HUMEUR : Hmph...

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t992-fiche-techniques-de-kaname#

Passeport
Rang: Capitaine de la 7ème Division
Points d'experience:
0/350  (0/350)
Niveau: 21
Kaname Murashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 3 Nov - 13:06
Te voilà donc validé capitaine de la neuvième division, au niveau 21 o/
Tu peux d'ors et déjà aller faire ta fiche technique et aller recenser ton avatar ! Bon jeu parmi-nous ♥




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:32


Revenir en haut Aller en bas
 

Shusui Katsura [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-