AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

La panthère en jungle urbaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mer 31 Oct - 18:18

Byakuya — Grimmjow


« La panthère en jungle urbaine »



Les gens marchaient, les bruits de voiture se faisaient entendre, le ciel semblait être dégagé... Tel était une journée si banale que nous connaissons. Pourtant il allait se passer quelque chose. Si je vous disais que c'était une journée comme les autres, vous allez forcément pas me croire. Parce que tout le monde pensait que c'était une journée comme les autres, c'était toujours à ce moment-là qu'il allait forcément passer quelque chose. Il faisait doux, c'était étrangement calme, les bruits étaient loin d'être insupportable. Cependant, si nous prêtions attention aux toits ? On n'en verrait sans nul doute aucun intérêt mais il se trouvait qu'il y avait une personne et pas n'importe laquelle.

Il s'agissait de Byakuya Kuchiki.
C'était bien rare de voir le noble dans le monde des humains. Ce n'était pas vraiment dans ses habitudes. S'il était là pour une mission, il la ferait bien dans le Sereitei et il ne semblait pas faire une mission d'ailleurs. Le noble surveillait la ville du toit, il regardait les gens passer tout en s'ignorant. Tout en ne faisant pas attention aux autres, s'ils se bousculaient, ils ne se diraient pas pardon. Ils reprendraient leurs chemins. Byakuya trouvait bien étrange les humains et leurs manières de vivre qui étaient bien différentes de la sienne. Les shinigamis exilés eux... Auraient-ils supporté cela ? C'était fort possible, ils se fondraient dans les masses de gens et feraient comme s'ils étaient des humains. Mais ils pouvaient très bien se trahir. Enfin c'était du moins ce que pensait le vice-capitaine de la sixième division.

Quelle était sa réelle raison de sa venue d'ici ?
Il surveillait, c'était indéniable. Il cherchait, ce n'était pas impossible. On pouvait se dire que la chose ou même la personne qu'il cherchait était bien importante. Le noble demeurait impassible, ignorant le froid qui venait petit à petit l'envahir à force de ne pas bouger du toit et à chercher la personne parmi les autres. Que cherchait-il dans le monde des humains ? Il cherchait un prénommé Kakon, un ancien vice-capitaine de la troisième division et par la même occasion l'assassin de son grand-père. L'assassin à qui Byakuya s'était tenu en face de lui et n'avait rien fait pour l'empêcher de partir avec le capitaine de la troisième division. C'était pareil pour les témoins, mais bon... Il avait laissé enfuir le responsable de la mort de son dernier membre de sa famille. Et ce depuis, Byakuya venait de temps en temps à Karakura pour surveiller la population sachant tout de même qu'il fera face à lui et s'était même juré que s'il le croisait, il ne le laisserait pas partir et le tuerait de ses propres mains. C'était l'une des raisons que le noble avait une idée en tête: obtenir un bankai. C'était depuis il avait commencé à s'entrainer, quitte à se blesser les bras pour tenter de contrôler Senbonzakura. Ce n'était pas facile mais le vice-capitaine Kuchiki savait qu'il allait y arriver et il n'avait pas de raisons pour échouer.

Le soir n'allait pas tarder à arriver et il était bien peut-être temps de rentrer à la Soul Society. Byakuya savait qu'on allait lui poser des questions à propos de ses sorties à Karakura alors que ce n'était pas dans ses habitudes, il y avait de quoi inquiéter certaines personnes. Il y en avait pas mal qui n'aimaient pas le côté cachotier du noble qui s'entêtait à ne rien dire. Lorsque qu'il fit le premier pas pour se retourner du bord, il sentit le froid dans ses jambes. À force de rester debout pendant des heures dont on ne savait pas exactement, Byakuya avait les jambes dégourdis par le froid.

Il marchait donc sur de toit en toit pour finir par se retrouver dans le coeur sud de la ville, l'endroit où il y avait moins de monde pour le noble. Il était sûr de ne pas se faire remarquer par quelques humains qui étaient susceptibles d'avoir un peu de pression spirituelle et qui leurs permettaient de voir des hollows ainsi que des shinigamis. Cependant, il y avait quelque chose qui le tracassait... Depuis un petit moment, Byakuya ressentait un reiatsu qui semblait être dissimulé. Il y avait bien des fortes chances que cela appartienne à un arrancar. Le noble fronça les sourcils quand il sentit que celui-ci s'approchait de lui... Il avait été repéré... Le vice-capitaine sortit son zanpakutô du fourreau, le sentant de plus en plus proche. Cet arrancar voulait se battre contre lui visiblement... Quand il le vit un peu plus nettement, Byakuya n'hésita pas à montrer sa main face à lui et dit d'une voix neutre :

    Byakuya— Hadô no sanjû san: Sokatsui !


En voilà une bonne manière de se présenter ! Le feu bleu se dirigea dangereusement vers l'arrancar. Byakuya avait l'appui sur ses jambes, s'attendant donc à une attaque en retour.
Codage fait par .Jenaa




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Mer 31 Oct - 20:18
Le monde des Hollow se trouvait être, comme à son habitude, ennuyeux comme pas possible, au point que même les petits monstres roupillaient à la belle étoile (ou pas), n'ayant même pas peur de se faire bouffer. Cette situation, pathétique, énervait notre espada, lequel regardait le désert blanc avec dépit et déception. La race des vénérés tueurs d'humains ou plutôt d'âmes se réduisait à de minables, impuissants et inutiles créatures qui préféraient rester dans leur coin que d'affronter les autres pour gagner en pouvoir. Quelle honte ... Et dire que cela se déroulait depuis un bon paquet d'années. Pitoyable! Ses yeux observaient dorénavant la Lune, sa seule amie, laquelle ne semblait exister que pour lui, et non pour ces idiots. Ils ne la méritaient pas, pas dans ces conditions. Peut-être que lui non plus à vrai dire, plus depuis sa transformation. Depuis lors, sa soif de vengeance et de destruction avait pris le dessus, au péril de sa vie, et son esprit ne connaissait point l'avis de cet astre à ce sujet, ce qui le contrariait en de nombreux points. Enfin bref, la vie au Hueco Mundo ne lui permettait pas de se dorer la pilule et de profiter de la nuit sans étoiles. Bien protégé dans l'intérieur du Palais, le vent qui semblait souffler au-dehors ne l'atteignait pas, et pourtant le froid parvenait à entrer à l'intérieur même de ses os. Pff vraiment rien n'allait en cet instant. Décidant de sortir faire un tour, un de ses serviteurs vint lui annoncer que Messire Barragan souhaitait lui parler en tête-à-tête. L'homme lui somma de dire à ce crétin de chef qu'il allait visiter ses amis les humains pour profiter du soleil qui devait y régner. Lui tournant le dos, il disparut en quelques secondes dans un garganta, direction Karakura.

Le passage se referma derrière lui, en un clin d’œil, comme si son existence pouvait être mise en doute. Le visage du visiteur dégageait un mécontentement des plus pénibles et inattendus. En effet, le froid sévissait aussi dans ces contrées. Pff vraiment une journée de merde! Allait-il se rendre chez les Shinigamis pour voir si le soleil y montrait le bout de son nez? 'Fallait bien que cette comète ou je ne sais quoi fasse son boulot quelque part?! Tentant de se réchauffer à l'aide de ses mains, ses yeux se posèrent inéluctablement sur une petite enseigne où l'on vendait des vêtements. Avec sa rapidité légendaire, il parvint à prendre une sorte de gilet sur le devant de la boutique et partit loin de là, ne se préoccupant pas des autres. Grimmjow Jaggerjack ne possédait vraiment aucune morale, ni aucun savoir-vivre, et il semblait s'en vanter. Une preuve? Ses ricanements intempestifs dont il paraissait fier. Ceux-ci ne s'arrêtaient généralement que longtemps après, voire des heures durant. L'homme à la chevelure bleutée parvint à se réchauffer en moins de temps qu'il fallait pour le dire et se mit à observer les humains, lesquels s'empressaient de retourner chez eux pour effectuer diverses tâches, ménagères ou non. Stupides humains, vivre pour mourir, quel triste destin! Mais bon, telle était la vie, tant pis pour eux. Il remarqua que certains humains regardaient aux alentours, comme cherchant quelqu'un ou du moins quelque chose qui les gênait. Ils le ressentaient, ce qui le fit encore plus rire que d'habitude. Ralalala, vraiment impuissants, pire que les médiocres Hollow, et moins intelligents que les Menos Grande. Enfin, en quelques sonidos, il disparut de ce lieu, il risquait de se faire repérer, et ce n'était vraiment pas le moment. Tuer ces gens ne rimait à rien, alors valait mieux ne pas tenter le diable.

La panthère marchait à présent en direction du Sud de cette ville qu'il connaissait presque par cœur. Là aussi plusieurs réiatsus, peu puissants mais existants tout de même, ne cessaient d'hurler leur présence. La bête ne souhaitait pas faire de remue-ménage et baissa le sien au maximum afin de ne pas se faire voir ou sentir. Voila une attitude indigne d'un Espada tel que lui mais bon, qui soit, le sang ne devait pas couler aujourd'hui, ou du moins pas ceux de ces êtres à la puissance si infime que l'on put se demander s'ils en possédaient une réellement. Mis à part celle des bras, Grimmjow n'en percevait aucune. Se contentant de marcher comme si de rien n'était, un réiatsu parmi tant d'autre l'intrigua de plus en plus. Fort heureusement, il se dirigeait vers lui. Étrangement bas comme le sien, comme souhaitant être caché à la vue de tous, il ne pouvait qu'appartenir à quelqu'un de puissant et de non-humain! Un Shinigami? Certainement. Mais que venait-il faire en ces lieux, loin de la Soul Society et de son petit QG chéri? Aucune idée. En tout cas, ce dernier venait de commettre une erreur et peut-être allait-il prononcer ses dernières paroles en sa compagnie. Cette idée le fit tressaillir de plaisir et son esprit ne résistait pas à traquer ce petit bonhomme afin de lui montrer le pourquoi de sa probable mort. Enfin il l'espérait... Et si ce dernier fut d'une puissance supérieure à la sienne, il en tirerait encore plus de bonheur. La chasse débutait donc, et heureusement, elle fut de courte durée. En effet, en quelques minutes il parvint à trouver le point d'origine de cette émanation inadaptée de réiatsu, en comparaison à celle des Humains bine évidemment.

A peine l'eut-il trouvé qu'un rayon bleu vint lui frôler le visage, l'évitant de justesse à l'aide d'un déplacement sur la gauche, sans lequel sa tête serait bonne à jeter aux ordures. Ne souriant plus autant que précédemment, il vint faire face à cet homme, un Shinigami. Pas un capitaine, mais pas loin, Grimmjow supposa que son rang s'élevait à celui de vice-capitaine. L'arrancar ne fut pas surpris donc de la puissance émise dans le sort jeté juste avant. Ses jambes l'amenèrent à seulement quelques mètres du jeune homme, afin de l'analyser sous tous les angles, et surtout de faire les présentations. Attaquer sans, au préalable, s'être présenté n'était pas digne d'un Shinigami, et surtout pas d'une personne respectable comme ce dernier semblait l'être. Il ne put retenir un rire nerveux qui dura seulement quelques secondes. Ce n'était point de la moquerie, simplement un rire comme dans les situations tendues, destiné à détendre l'atmosphère, en théorie évidemment. De ses iris, il aperçu trois bandelettes blanches sur le dessus de son crâne, et deux autres sur le côté droit. Qui était-il et pourquoi avait-il ces choses sur sa tête? Bizarre... Enfin bref, sa bouche s'ouvrit pour briser le silence qui régnait et qui le gênait :

Shinigami, que fais-tu loin de ton petit nid douillet?


N'ayant nullement l'intention d'attaquer directement, il plaça ses mains dans ses poches, signe de son inaction. Un sourire vint se dessiner sur ses lèvres, et cherchant une position adéquate pour patienter, il se mit à observer le ciel qui devenait de plus en plus gris. Les nuages s'amoncelaient et n'annonçaient rien de bon. Dire qu'il était venu en ces lieux pour quémander du soleil, et tout ce qu'il y avait trouvé, c'était du mauvais temps et un Shinigamis... Pouvait-il y avoir pire?




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mer 31 Oct - 21:09



« La panthère en jungle urbaine »



Serait-ce un combat si on se présentait pas ? Pour Byakuya, il n'y avait nul besoin de se présenter, il n'en voyait pas l'intérêt surtout aux êtres qui avaient une puissance inférieure à la sienne. Cet arrancar pouvait très bien se présenter, mais le noble n'en fera pas pour autant. À quoi servait donc de se présenter ? Juste pour savoir qui était la personne qui le tuera ? À quoi bon de retenir son prénom alors qu'on pouvait très bien mourir et de ne pas s'en servir ? C'était inutile. Et puis qui disait qu'il allait mourir ? En tout cas, ce qui était sûr, c'était que le noble n'éprouvait aucunement du respect ou de la compassion à ses ennemis.

Une seule chose était sûre.
Il ne voulait pas se battre tout de suite, malgré qu'il avait manqué de se prendre un sokatsui en pleine figure. Il s'était directement dirigé vers le vice-capitaine Kuchiki et s'était mis en face de lui, seulement quelques mètres les séparèrent. Les deux personnes se regardèrent, comme si c'était pour chercher à savoir à quoi ils se ressemblaient. En tout cas c'était un arrancar — un espada peut-être, mais ça étonnerait le noble de le savoir si loin de chez lui — et il était bien imprudent de venir dans cette ville. Il avait des cheveux bleus, un gilet... Humain ? Que faisait un arrancar avec un gilet humain ? Enfin bon, ce n'était pas vraiment le moment de se soucier de ce détail-là, ni le problème du noble. Il avait un masque à sa mâchoire... Tout typique d'un arrancar ou espada. Celui-ci commença à rire nerveusement, sans doute pour donner de l'atmosphère et de rompre le silence. Byakuya restait impassible, nullement impressionné, il avait son zanpakutô à la main, la garde baissée... Mais il avait l'appui de ses jambes au cas où si l'ennemi l'attaquait. En plus de la Concorde, il ne fallait nullement négliger les hollows, arrancars, espadas.

    ??? — Shinigami, que fais-tu loin de ton petit nid douillet ?


C'était la seule phrase que l'arrancar avait pu sortir, cette question... Byakuya se l'était posée à l'instant quand il avait pour la première fois cet arrancar. Que faisait-il déjà dans le monde des humains pour devoir rencontrer une personne d'un camp adverse ? À la base le vice-capitaine était venu pour chercher un shinigami qui, aujourd'hui était un traitre et l'assassin de son grand-père à la fois. C'était la deuxième fois que Byakuya venait en un mois dans ce monde pour le rechercher, mais depuis la mort de son grand-père et ses débuts de recherches... Il ne le trouvait absolument pas. Toujours à réussir à lui filer entre les doigts...

    Byakuya — Cela ne te regarde nullement.


Lui répondit-il assez froidement. Le vice-capitaine Kuchiki n'avait pas sourcillé depuis que l'arrancar se tenait en face de lui souriant de plus belle, les mains dans les poches comme s'il voulait discuter avec lui. Qu'est-ce qui l'amusait vraiment ? Il était venu dans ce monde pour chercher du combat ? Il devait sans doute savoir que Byakuya était un vice-capitaine au vue de son brassard. Et pourtant, cela ne lui semblait pas importer pour le moindre du monde. Il devait peut-être avoir le même niveau, voire plus... Ou au pire, il était peut-être imprudent de tenter de se battre contre quelqu'un qui avait un niveau bien supérieur au sien.

L'arrancar se mit à observer le ciel qui devenait de plus en plus gris. Les nuages qui venaient et qui n'annonçaient rien de bon en plus du froid. Il n'allait tout de même pas pleuvoir..? Le noble observait le ciel un moment, puis regarda l'arrancar qui se tenait toujours en face de lui. Byakuya fronça les sourcils et lui dit:

    Byakuya — N'espère pas savoir qui je suis. Tu n'en sauras rien. Tout ce que tu dois savoir, c'est tu vas périr de ma lame.


Dit-il sans vraiment changer le ton depuis la dernière phrase. Byakuya se mit en garde, le zanpakutô devant lui se préparant à éviter les possibles offensives de l'arrancar quand soudainement... Il sentit un goutte, deux, huit... Et d'innombrables gouttes de pluies. Ça commençait bien. Byakuya plissa les yeux, sentant les cheveux commencer à lui coller contre le front. Le froid, la pluie puis l'arrancar... Et puis quoi encore ? Sans hésiter, le jeune Kuchiki usa le shunpô pour se retrouver à gauche de l'arrancar, puis derrière tout en pointant son doigt sans vraiment le toucher et laissa échapper avant de reculer à une distance respectable:

    Byakuya — Hadō no yon : Byakurai
Codage fait par .Jenaa




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Mer 31 Oct - 21:44
Les réponses ne se firent pas attendre, brandies comme des fusées à l'intention du jeune Espada, amusé par tant de froideur et d'inconscience de la part d'un Shinigami d'un rang aussi 'élevé' que le sien. La jeune génération des Hollow n'avait rien à envier, celle de l'adversaire était tout aussi impétueuse et arrogante. Les futurs combats à venir n'annonçaient rien de bon, surtout face à des gens pareils. Et après la populace osait dire que les soi-disant sauveurs représentaient la bonté et la chaleur de vivre? Et que les meurtriers ne valaient pas mieux que la chaise électrique? Hé bien, la situation dans laquelle il se trouvait prouvait plutôt l'inverse. Le premier hautain, le second accueillant, du moins pour l'instant. A vrai dire, Grimmjow comprenait son état d'âme. Faire face à un monstre pareil ne devait pas être facile à vivre, surtout qu'il en voyait des dizaines par jour; alors un de plus ou un de moins, pour lui c'était la même chose. Or pour notre 'héros', il croisait assez rarement ces êtres aux cœurs bienveillants. Et pour cause, ceux-là n'osaient nullement approcher ses contrées douteuses et remplies de créatures des plus machiavéliques. Dès lors, en croiser un ici, dans le monde des Humains, dans un endroit improbable, relevait de l'hilarité la plus complète. Malheureusement, ce dernier ne semblait pas enclin à lui révéler son identité. De toute façon, cet aspect de sa personnalité ne l'intéressait pas, qu'il se nommât Jean-Jacques ou non importait peu. Par contre qu'il fût un vénéré chef d’escadrille, voila ce que recherchait le jeune homme. Mais bon, ce dernier refusait à lui répondre, et ce n'était pas avec cette seconde parole que les choses allaient s'améliorer.

"N'espère pas savoir qui je suis. Tu n'en sauras rien. Tout ce que tu dois savoir, c'est tu vas périr de ma lame."

Ainsi donc l'Espada devait s'apprêter à mourir de sa lame. Quelle bonne blague! Grimmjow ne put retenir un rire rauque et puissant qui prouvait bien là la stupidité de ces dires. En effet, bien que puissant, cet homme ne savait pas dans quel merdier il venait de tremper ses pieds, et au lieu de le prendre de haut comme il semblait prendre plaisir, ce dernier aurait déjà dû l'attaquer de front tandis qu'il lui quémandait quelques informations. Première erreur. La seconde fut de croire que sa lame pouvait le trancher aussi aisément que l'on tranche une feuille de papier. Même le jet bleu n'aurait pas pu le blesser gravement. Quelques gouttes de sang, certes, mais rien de plus. Sa tête se pencha sur le côté, se questionnant sur le possibilité que ce dernier fasse partie d'une des familles dite Noble. En effet, son côté protecteur et sûr de lui ressemblait en tout point à ces crétins de première. Du moins, selon les dires de ce crétin de Barragan. Tous des crétins de toute manière. A croire que tout leur était dû. Le jeune homme se mit en garde quand soudainement les nuages déversèrent leur contenu et firent jaillir des torrents de pluie sur eux, les mouillant jusqu'à l'os. Le gilet qu'il venait de s'octroyer ne servait donc plus à rien, il l'ôta en un instant, faisant apparaître une partie de son torse musclé. Fier de cela, il refixa le jeune Shinigami, lequel disparut de sa vue en quelques secondes seulement.

Si tu crois réellement que je ne peux pas te suivre...


Dit-il, se contentant de faire demi-tour sur le côté droit, évitant ainsi un nouveau Byakurai comme il l'appelait. Celui-ci était plus puissant que le premier, ce qui confirmait sa thèse du "doute" et du "test". A peine s'était-il retourné qu'il s'était déjà jeté à l'assaut de son adversaire. A l'aide d'un sonido assez rapide, pas assez pour disparaître complètement, mais utile pour se rapprocher de lui en un temps relativement court, il réapparut juste au-dessus de lui, pied placé au niveau de sa tête, il frappa. Sans savoir si sa cible avait été touchée, il se retira à l'aide d'un autre déplacement rapide et reprit sa place. N'étant pas totalement sur de l'avoir touché pour dire de le blesser, Grimmjow se rassurait car bien qu'ignorant la situation, le combat s'annonçait grandiose et très intéressant, que ce fut pour son apport personnel que pour la connaissance par rapport aux Shinigamis en général. En effet, les Hollows en savaient moins sur la nouvelle génération et dès lors, les moindres indices et bribes d'informations étaient bienvenues. Malgré tout, le jeune homme aux cheveux bleus ne repartirait pas sans rien, s'il parvenait à déguerpir ses lieux une fois la lutte acharnée terminée évidemment.

Même si tu penses pouvoir cacher ce que je souhaite savoir, sache qu'au final je le saurais, ne t'inquiète pas.


Son corps se mouva de telle façon à prévoir le prochain coup et se protéger au préalable d'une quelconque attaque aérienne ou par derrière. Sûr et certain de sa force, le jeune adversaire ne pouvait que le surprendre pour tenter de le tuer, et c'était ce qu'il attendait avec impatience. Le suspense atteignait son paroxysme car ce n'était point face à de simples Byakurai que l'arrancar allait rendre les armes et brandir le drapeau blanc. Il en faudrait bien plus pour l'atteindre. Allez jeune Shinigami, montre-moi donc la puissance d'un vrai vice-capitaine digne de ce nom!




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 1 Nov - 14:27



« La panthère en jungle urbaine »



À peine disparu sous le regard de l'arrancar qui avait enlevé son gilet en un instant, jugeant sans nul doute inutile sous le temps qu'il faisait. Les gouttes de pluie frappaient bien fort et en quelques secondes les deux personnes qui s'étaient retrouvé face à face étaient déjà trempés. Les mèches collaient déjà au front du noble, mais tant que cela ne le gênait pas pour se battre... Depuis tout à l'heure, cet arrancar semblait bien s'amuser du comportement du vice-capitaine Kuchiki. Mais celui-ci s'en fichait, à vrai dire il ne cherchait pas à savoir pourquoi l'ennemi semblait s'amuser. Il était sans doute content de vouloir se battre ou il pensait qu'il était largement plus puissant que Byakuya. C'était vrai d'ailleurs... Il pouvait le ressentir dans cette pression spirituelle et dans le comportement, son adversaire pouvait bien être plus fort... Le vice-capitaine Kuchiki ne prenait pas en compte cet analyse ou plutôt il ne voulait pas. Il devait sans nul doute penser qu'il pouvait le blesser, voire le battre s'il utilisait sa perspicacité. Pourtant c'était bien réel, cet arrancar avait réussi à éviter son sokatsui... Mais arriverait-il à éviter son Byakurai ?

    ??? — Si tu crois réellement que je ne peux pas te suivre...


Dit-il après que Byakuya ait disparu d'un shunpô pour se retrouver derrière lui en ayant récité un sort. Le Byakurai que le vice-capitaine avait mis un peu plus de puissance comparé au précédent sort, mais l'arrancar l'avait évité en faisant un demi-tour sur le côté droit. Malgré que le noble ait pris de la distance en arrière, il remarqua que son adversaire avait disparu en un instant de son champ de vision. Le vice-capitaine de la sixième division n'eut pas vraiment du mal à le retrouver dans un position assez prévisible. Il ne croyait pas que l'arrancar ne pouvait pas le suivre, quoique... Il en avait fait le test. C'était comme si Byakuya analysait, lui et sa façon de se battre. L'arrancar était au dessus de lui, s'apprêtant à le frapper avec son pied au niveau de la tête. Le coup fut donc porté avec une puissance sans retenue — fallait bien s'y attendre venant d'un ennemi — et se retira avec son sonido pour retourner à sa place. Il ne pouvait pas savoir s'il avait touché le vice-capitaine à la tête. Malheureusement pour lui, par réflexe et n'ayant pas le temps de faire un Seki, Byakuya avait évité de justesse en bloquant ce coup avec sa main libre bien que ça l'obligeait à faire un pas sur le côté.

    ??? — Même si tu penses pouvoir cacher ce que je souhaite savoir, sache qu'au final je le saurais, ne t'inquiète pas.


Cette remarque fit sourciller le noble. Faisant mine de ne pas savoir de quoi cet arrancar parlait. Il sentait la douleur au poignet qu'il avait dû s'en servir pour éviter de se prendre le coup de pied en pleine figure, mais elle n'était pas importante. Enfin, pour le jeune Kuchiki. La pluie continuait toujours de tomber, mais de moins en moins fort.

    Byakuya — Je ne vois pas de quoi tu parles.


Dit-il en gardant toujours le même ton et d'une voix monotone. Juste après avoir parlé, il disparut à nouveau du champ de vision de l'arrancar pour apparaître tout juste au dessus de lui. Il fit un coup horizontal au niveau de la tête de son adversaire, sachant tout pertinemment bien qu'il allait pas réussir son coup, mais cela allait l'obliger à se baisser. Byakuya usa sans perdre du temps donc un autre shunpô pour se retrouver à quelques pas en face de lui et utilisa encore à nouveau ses compétences de kidô:

    Byakuya — Hadō no sanjū san : Sōkatsui


C'était exactement le même que celui que l'arrancar avait eu comme accueil venant du vice-capitaine de la sixième division, mais en plus puissant au point de créer de la fumée au contact. Là non plus, Byakuya ne savait pas si cet arrancar avait été touché par ces attaques. Mais il s'attendait de toute façon, que celui-ci sorte de la fumée pour l'attaquer. D'où le pourquoi il s'était mis en garde, en faisant bien plus attention. Il ne fallait pas sous-estimer cet arrancar...
Codage fait par .Jenaa




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Jeu 1 Nov - 15:02
La pluie le gênait fortement, au point de lui obstruer quelque peu sa vision, et dès lors les techniques d'intimidation généralement utilisées ne pourraient être employées dans pareille situation. Ces fines perles d'eau, bien que magnifiques, l'ennuyaient, ils commençaient à les détester, en espérant qu'elles fuient ce lieu assez rapidement. L'entièreté de son corps se rafraîchissait, des frissons le parcouraient de tous les côtés : une expérience bien désagréable, et pourtant si coutumière dans ce monde. En effet, au Hueco Mundo, seul le ciel noir régnait, rien d'autre : pas d'étoiles, pas de soleil, pas de nuages et donc pas de pluie. Même si la vie là-bas ne ressemblait en rien au paradis terrestre, elle avait le mérite d'exister et de s'octroyer des moments gratifiants par la rencontre de personnage plus monstrueux et terrifiants, l'obligeant à s'entraîner sans cesse pour rester vivant. Bref, tout cela pour dire qu'il haïssait ce changement de température et toutes ses conséquences. Cela pouvait se voir à merveille sur son faciès renfermé.

Le jeune Shinigami ne cessait de lui mentir et de se mentir à lui-même. Refusant ainsi de répondre à ses questions, il devait certainement tenter d'oublier ou de supprimer totalement les vérités. Quel ingrat, mais après tout, il faisait partie de cette race, dès lors ce n'était que logique. Concernant son attaque précédente, ce dernier était parvenu à la parer visiblement à l'aide de l'un de ses membres. Grimmjow se laissa à esquisser un sourire en voyant que sa main le faisait souffrir, ainsi donc son coup venait de réaliser le premier pas vers la victoire. Une première blessure signifiait généralement l'apparition de beaucoup d'autres. Mais tandis qu'il jubilait quant à la possibilité de faire endurer à cet homme des souffrances encore plus grandes, celui-là en profita pour disparaître de sa vue, à nouveau, et effectua la même action que lui juste avant : une coup latéral au niveau de sa tête. Fort heureusement pour notre ami, il n'eut qu'à se baisser pour l'éviter, tant cette action ne possédait aucune véritable force. A contrario de ce qu'il pensait, le vice-capitaine n'en eut pas terminé, et dans un shunpo beaucoup plus rapide que tous les autres, il réapparut juste en face de lui et lui lança un éclair bleu dans sa direction.

Baissé et ne pouvant se permettre de prendre le temps pour réfléchir et ainsi donc éviter cette attaque sans souci, il se contenta de placer ses avant-bas devant son visage et reçut l'attaque de plein fouet. Celle-ci brisa avec une facilité déconcertante son hierro, fait qui le surpris plus que d'accoutumée, et le blessa. Pour preuve, deux traces noires de taille respectable vinrent se graver sur sa peau, sur son coude droit et gauche. La fumée se dissipa peu à peu autour de lui, et l'on put constater que ces plaies ne saignaient pas, elles n'étaient pas réellement superficielles, mais pas très graves non plus. Elles le faisaient souffrir, certes, mais Grimmjow n'allait pas s'arrêter pour si peu. En effet, il mima de les soigner et puis refit face à son adversaire, lequel devait être content de l'avoir touché. Cependant, toute attaque méritait un retour digne de ce nom. Ce fut donc pourquoi l'arrancar se mit en position d'attaque.

Ne pense pas pouvoir me battre avec ces attaques de pacotille!


L'énervement prenait le dessus, il devait se contrôler afin de ne pas tomber dans le piège tendu par le Shinigami; car s'il arrivait à perdre totalement sa concentration et son calme, il y aurait plus qu'un mort dans cette ville. En effet, lorsqu'un espada se libérait, il représentait à lui seul une bombe à retardement, du moins dans son cas. Le numéro 7 augmenta davantage son réiatsu afin de prouver qu'il était toujours apte à le combattre, et ce, sur-le-champs. Et même si son esprit tentait indéfiniment de lui faire comprendre qu'il valait mieux que la bête qu'il fut jadis, Grimmjow ne put résister à la tentation de l'exterminer. Quand soudainement, un éclair retentit non loin d'eux, provocant chez lui une sorte de réaction inattendue. En effet, il se métamorphosa complètement et se calma en un instant, gardant tout de même son réiatsu à un niveau relativement élevé. Se mettant à rire bêtement, il fustigea du regard le Shinigami.

Bien joué mais cela ne suffira pas. Libère donc ton sabre et attaque-moi avec tout ce que tu as.


Grimmjow disparut dans l'instant et effectua trois sonidos : le premier, il réapparut au-dessus de lui; il enchaina directement avec le second et fut juste devant lui; et pour le troisième, il redisparut pour être juste derrière lui, paume placée à seulement quelques centimètres de la peau de l'adversaire.

Bala


Une boule rouge se forma dans sa main droite et sortit en un éclair afin de terminer sa course dans le dos de l'ennemi. Plus rapide qu'un cero, le bala possédait cependant une petite lacune : elle était moins puissante. Seulement, il en fallait nullement la prendre à la légère car elle pouvait tout de même tuer un ennemi en un coup. Grimmjow profita que le bala se rapprochait dangereusement du Shinigami pour faire un pas en arrière et lancer un second Bala. Cette fois-ci, en destination de sa tête. Il ne fallait pas provoquer Grimmjow, car le retour de flammes était généralement très piquant. De plus, les attaques utilisées en cet instant même ne pouvaient en rien être comparables avec sa propre puissance, alors cet homme devrait faire plus attention, à l'avenir...




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 2 Nov - 11:39



« La panthère en jungle urbaine »



Byakuya ne se sentait pas vraiment en danger pour devoir libérer Senbonzakura. Cet arrancar allait sans doute l'obliger, mais le noble va sans doute être têtu au début de devoir passer par les pétales de cerisier. L'arrancar semblait bien être content de l'avoir ''blessé'', c'était juste un coup et ce n'était rien de grave. Cependant, le vice-capitaine était parfaitement conscient de ce que cela voulait dire, s'il se faisait légèrement blesser au poignet, cela voulait dire pour l'arrancar qu'il pouvait être facilement blessé de toutes parts. C'était rien qu'en y pensant à cela que le noble voulut lui prouver qu'il pouvait très bien le faire tout comme lui. Lorsque le noble avait lancé le Sokatsui à son adversaire qui n'avait pas vraiment eu d'autres idées que de mettre ses avant-bras devant son visage pour le protéger et se prit l'attaque en plein fouet. La fumée était apparue un moment, mais elle se dissipa bien rapidement avec la pluie. Vilaines gouttes qu'elles furent, elles portaient toujours la poisse et le malheur aux gens. Ce n'était pas vraiment étonnant que la plupart en général détestait ce temps-là. Surtout ceux qui se battaient sous ce temps-là... Il était bien facile d'avoir froid, d'être trempé, d'avoir les habits qui leurs collaient la peau...

Le noble ne baissait en aucun cas la garde, observant son adversaire qui avait deux tâches noires qui étaient sur ses deux coudes. Des blessures non superficielles... C'était peut-être mieux que rien. Le jeune Kuchiki avait réussit tout comme lui à le toucher. Cependant, l'arrancar se mit en position d'attaque en lui disant qu'il ne devrait pas penser pouvoir le battre avec ces attaques de " pacotille "... L'énervement avait visiblement pris son dessus. Ce qui fit froncer les sourcils de Byakuya qui se disait si c'était maintenant ou jamais qu'il devrait libérer son shikai... Il était fort possible qu'à cet état-là qu'il pouvait se libérer et frapper bien fort. D'ailleurs, il n'avait jamais dégainé son zanpakutô. Il suffisait au vice-capitaine de le blesser pour que l'arrancar perde complètement son calme. C'était un bon point pour le vaincre...Celui-ci augmenta soudainement son reiatsu, mais il s'arrêta aussitôt après que l'éclair eut retenti. Ce qui était fou, c'était que l'éclair n'était pas loin d'eux... Il fallait faire attention dans tout les cas... L'arrancar s'était calmé après tout en gardant sa pression spirituelle assez élevée, riant à nouveau il dévisagea Byakuya

    ???— Bien joué mais cela ne suffira pas. Libère donc ton sabre et attaque-moi avec tout ce que tu as.


Le noble ne sourcilla pas à cette remarque. Et puis non alors, il n'allait tout de même pas l'obéir parce que son adversaire en avait envie. Qui disait déjà que cet arrancar mériterait de voir le shikai de l'héritier du clan de la famille Kuchiki ? Soudainement, la personne qui se tenait en face de lui disparut à nouveau d'un sonido pour se retrouver au dessus de lui. Byakuya se retourna à demi en fronçant les sourcils et porta un coup... Dans le vide. L'adversaire usa un second sonido pour se retrouver devant lui, le noble n'hésita pas à user un shunpô pour se retrouver à côté de lui et de lui porter un coup horizontal... Dans le vide à nouveau. Byakuya gardait son calme sachant tout pertinemment bien que ce petit jeu commençait à l'énerver, mais il n'en montra rien. L'arrancar apparut donc à son dos, quelques centimètres séparaient le dos du Kuchiki et la paume de la main.

Seulement quatre lettres formant un mot fit montrer la surprise au visage du vice-capitaine de la sixième division. Bala. Une boule rouge se forma dans la main droite de la personne qui était derrière lui. Byakuya essaya de faire un shunpô aussi rapidement qu'il le pouvait pour l'éviter et de s'éloigner de l'arrancar. Soudainement il sentit le contact douloureux au niveau du rein droit, ce qui le manqua de le faire tomber. Le noble était trop proche de l'arrancar pour l'éviter et voilà le résultat.. Cependant il réussit à éviter le second en se baissant puis disparu sous un shunpô pour se retrouver derrière l'arrancar malgré la douleur qui lui tiraillait le dos

    Byakuya — Hadō no sanjū san : Sōkatsui


Encore le même sort, sans essayer de libérer son zanpakutô. Il y avait de quoi énerver l'arrancar, il fallait croire que le noble faisait exprès. En tout cas, ce sort était bien plus puissant que le premier. Au yeux de l'arrancar, c'était peut-être du foutage de gueule, mais pour Byakuya c'était une occasion de pouvoir le vaincre... Il avait une tactique... Utiliser Senbonzakura.
Codage fait par .Jenaa




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Ven 2 Nov - 12:18
Le Shinigami ne possédait pas une vitesse excellente mais pour un vice-capitaine, c'était déjà pas mal. En effet, bien qu'il n'avait pas encore atteint le summum de son art, Grimmjow percevait que cet homme parvenait à le suivre des yeux, avec difficultés certes, mais quand même! Cette réalisation prouvait fort bien que l'habit ne faisait pas le moine; en d'autres termes, son rang de vice-capitaine ne représentait nullement sa véritable force, bien au contraire. Alors pourquoi se contenter d'un tel rang s'il pouvait quémander bien plus? Peut-être que sa libération n'en valait pas la peine, qu'elle était trop faible pour se comparer à celle d'un vrai Capitaine de Division? Qui sait... Dans tous les cas, la suite de cette bataille indiquerait s'il avait raison ou tort, car ce dernier devrait bien libérer son zanpakutoh à un moment ou un autre s'il ne souhaitait pas mourir. En effet, l'espada n'attendait que cela car, bien que passionnant, la lutte ne servait à rien s'ils restaient tous les deux en mode "normal". Et quand viendrait son tour de libérer son arme, s'il ne meure pas avant ou si son adversaire ne décède pas trop vite, toute la rage qu'il contenait serait libérée et le fossé qui les séparait serait enfin révélé.

La pluie battait son plein dans cette ville, ce qui ne permettait pas à l'arrancar d'apprécier ce combat à sa juste valeur. Les fines gouttes lui donnaient froid, par moment il grelottait. Mais fort heureusement, les déplacements obligés lui offraient une occasion de se réchauffer durant quelques instants, lui faisant oublier ce froid terrible et ennuyeux. Observant les dégâts de ses attaques, ou du moins de la première, laquelle était parvenue à toucher sa cible dans le bas du dos, il se mit à sourire quand cet homme disparut dans un nouveau déplacement rapide afin d'éviter le second. A nouveau, il se retrouva derrière lui, récitant la même incantation que tout à l'heure, le fameux Sokatsui qu'il semblait adorer plus que toute autre attaque visiblement. Ce mouvement perpétuel l'énervait au point qu'il se retourna presque de colère, un bala dans chaque main. Il les rejoignit pour n'en former qu'un seul et attendit patiemment que le faisceau de lumière arrive jusqu'à sa destination : lui. Au dernier moment, il lâcha ses attaques combinées et parvint de justesse à faire dévier l'éclair bleu, lequel termina sa course dans les airs derrière lui. Ses balas explosèrent en même temps, provoquant un épais nuage de fumée. Décidant d'user de ce moyen pour attaquer, il fit un bond dans les airs, afin de prendre de l'altitude. Il commença à tournoyer sur lui-même, de plus en plus rapidement, tout en se rapprochant de l'ennemi, et tenta de le frapper avec sa jambe droite.

Tornado

Mais il n'en resta pas là. Il sentit sur le coup une résistance et était certain que son adversaire avait encore trouvé un moyen pour le parer. N'attendant même pas de connaître le résultat, il débuta un enchainement de coups de poings et de pieds afin de non seulement le blesser mais aussi de créer une ouverture pour mieux le vaincre. Cette attaque dura quelques secondes puis d'un bond en arrière, il se retrouva à quelques mètres et lança à nouveau un bala en sa direction. Le cero aurait peut-être, voire certainement, eu plus d'efficacité, mais la rapidité du bala permettait de ne laisser aucune chance à cet homme. En effet, la réalisation du rayon rouge, le cero, durait plus longtemps que d'envoyer un bala. Leur force n'était pas comparable certes, mais l'espada jouait ici sur la vitesse et non la puissance. Cette technique voulait dans un premier but le toucher et montrer ses lacunes, ses faiblesses, mais aussi elle était destinée à autre chose : sa libération! Si sa tactique fonctionnait comme il le souhaitait, cette mise en situation très délicate l'obligerait à dévoiler son pouvoir et ainsi donc à se battre sérieusement. Que ce fut lui ou Grimmjow, aucun des deux ne se battait avec toutes ses tripes et avec une grande conviction, il en était certain. Alors quoi de mieux que de le brusquer pour arriver à ses fins?

Se mettant en position de défense, prêt à recevoir une attaque ou autre technique de ce type, il se mit à sourire car la libération qu'il attendait allait peut-être enfin lui être offerte. Montre-moi donc qui tu es réellement petit Shinigami! se dit-il dans ses pensées les plus profondes. Et bientôt ce serait à son tour, et là, le spectacle pourrait enfin débuter. La pluie déversa encore ses torrents sur les deux hommes, signe que son tour venait de s'achever. Bon timing en somme. Il se mit à sourire, trépignant d'impatience et surtout de curiosité.






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 2 Nov - 19:39



« La panthère en jungle urbaine »



Était-ce un arrancar ? C'était au moment où il avait enchaîné sans cesse ses attaques, sans laisser une fraction de seconde au noble qui commençait à se demander quelle était sa réelle puissance. Il était fort possible qu'il faisait finalement face à un espada. Byakuya n'avait pas vraiment hésité à utiliser à nouveau le Sokatsui sachant tout pertinemment bien qu'il pouvait l'éviter au vu des précédents. L'arrancar s'était mis à nouveau en colère comme s'il avait l'impression que le shinigami se moquait vraiment de lui. Il avait créé les deux balas pour en faire un seul. Une combinaison d'attaque qui avait permis de faire dévier le Sokatsui dans les airs. Ce n'était pas vraiment tout, cette attaque avait provoqué un nuage assez épais de fumée. Byakuya se retrouvait donc dans la fumée, s'attendant à la nouvelle attaque de l'arrancar — ou de l'espada —, il savait que s'il ne libérait pas Senbonzakura... Il allait certainement mal s'en sortir voire en mourir. C'était l'une des raisons qui l'avait poussé à le libérer tout en profitant de la fumée. Le but du vice-capitaine n'était pas de toucher son adversaire avec le Sokatsui, mais de créer une fumée et de le provoquer à la fois pour qu'il attaque donc avec ou sans son zanpakutô. Il avait libéré Senbonzakura tout juste avant d'entendre la future attaque arriver. Quand le noble avait libéré son zanpakutô, il était impossible de l'arrêter. Sauf si on interrompait la communication entre le zanpakutô et son maître... Ce qui était évidemment trop tard.

Quand l'arrancar tenta de frapper la tête vice-capitaine Kuchiki par sa jambe droite, il n'eut pas vraiment prit le temps d'observer que son coup avait été bloqué par les pétales de cerisiers qui pouvaient très bien égratigner sa jambe. Le noble n'avait pas vraiment eu le temps de voir le résultat de sa défense évidemment... C'était bien ce qui allait causer encore d'autres blessures à l'adversaire qui continuait à le frapper à coups de poings et de pieds, Senbonzakura essayant d'empêcher les membres de passer entre les pétales. Cependant, certaines passaient et frôlèrent le jeune Kuchiki. La douleur au dos se faisant de plus en plus sentir à force de bouger, l'empêchait de se mouver plus facilement. Il devait s'être cassé quelque chose, mais cela l'étonnerait vu que le Bala était plutôt moins puissant que le cero. Quand Byakuya sentit que les coups s'étaient enfin arrêtés, il s'attendait à un nouveau Bala... Il fronça les sourcils, de moins en moins content d'avoir finalement libéré son zanpakutô et cédé aux envies de son adversaire. Mais il allait le regretter... Ce qui était bien sûr.

Le Bala fut donc lancé en direction de Byakuya qui disparut sous un shunpô pour apparaître sur le toit d'une maison, non loin de l'arrancar. C'était à cette courte pause que l'arrancar pouvait remarquer que son zanpakutô n'avait plus de lame, seulement la garde et la poignée y étaient restés, tenu fermement par la main du noble. Il pouvait également remarquer qu'il avait une égratignure au niveau de sa joue. Sans doute dû à un coup de poing qui avait réussi à passer entre les pétales... La faiblesse dans tout ceci, c'était le Hierro et la vitesse. L'arrancar n'avait pas joué dans la puissance, mais dans la vitesse afin de pouvoir désemparer Byakuya. Ce qui l'énervait petit à petit... Peut-être que l'écart de la puissance était un peu grande, ce n'était pas une raison de vouloir abandonner. Ce n'était pas son genre surtout. Il avait pu le blesser avec un Sokatsui, les blessures n'étaient pas superficielles... Les pétales n'étaient pas vraiment visibles au début quand son adversaire avait porté les coups... Elles ne l'étaient pas encore. Mais il fallait vite frapper avant que l'arrancar remarque quelque chose comme quoi, les pétales se retrouvaient autour de lui prêt à recevoir le signal de leur maître. Il lui suffisait de balancer légèrement la garde vers le bas pour que les pétales attaquent l'arrancar. Chose qu'il fit, les pétales roses, reflétant la lumière apparurent autour de l'ennemi, se dirigèrent dangereusement vers lui. À vouloir le blesser. Byakuya enchaina cette attaque en récitant le sort Okasen qui consistait à créer un laser de feu jaune qui repoussait les pétales sur son chemin et qui se dirigeait vers l'arrancar. Le vice-capitaine restant sur le toit de la maison venait à peine de remarquer qu'il s'était pris un coup de poing ou de pied sur ses côtes. Enfin, c'était la seule explication qu'il pouvait trouver en ressentant la douleur au niveau de ses côtes... La pluie ne semblait pas vouloir en terminer. Elle continuait à tomber, encore et encore. Refroidissant les membres du shinigami, mais qui étaient finalement réchauffé par ses actions... Les gouttes, aussi vilaines furent-elles... Toujours là à vouloir donner la maladie aux gens, à chercher à toucher les personnes qui voulaient à tout prix rentrer chez eux sans être trempés....
Codage fait par .Jenaa




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Ven 2 Nov - 20:17
Chaque coup de poing ou de pied parvenait à toucher sa cible avec une facilité déconcertante, ce qui prouvait encore une fois l'énorme écart de puissance qui existait entre les deux êtres. En même temps, ce n'était pas étonnant, connaissant la puissance des Espadas, et celle des Vice-Capitaines. Si l'on devait comparer, sa puissance serait équivalente à celle d'un Capitaine, voire plus selon certains; dès lors, le Noble ne pouvait en aucun cas croire que victoire était sienne dans pareille situation. Cependant, une chose le turlupinait. En effet, ce dernier ne semblait subir aucun dommage, en tout cas son faciès ne rendait aucun sentiment de douleur, sauf pour la blessure du bala. Que se passait-il donc? Ses membres touchaient quelque chose pourtant, il ne comprenait vraiment pas. Son rire venait de s'effacer en un instant, laissant place à l'incompréhension et au doute. Le doute, réellement? Oui, en ce qui concernait le pouvoir de cet homme qu'il ne cessait de frapper. Même son tornado n'avait eu aucun effet apparent! Puis, et ce fut la cerise sur le gâteau, le Shinigami évita son bala à l'aide d'un déplacement rapide. Rha ce qu'il pouvait détester ces techniques lâches. Fuir ne résolvait rien du tout. Ces mots sonnaient dans son esprit tandis qu'il pensait à sa propre personne : il agissait parfois de la même manière... Bref, dans ces cas-là, il valait mieux se taire et continuer à combattre. Soudain, et sans prévenir, une douleur s'inscrivit littéralement sur le dessus de ses deux mains : de petites fentes se créèrent et provoquèrent une légère effusion de sang, surtout à sa main gauche. Le sang s'écoulait de manière rapide mais brève, fort heureusement. Les blessures ne semblaient que superficielles, même si du sang sortait hors de ses veines.

Mais qu'est-ce que tu m'as fait, bordel!


Grimmjow ne comprenait rien à ce qui se passait. A quel moment le Shinigami avait-il pu lui causer de telles blessures? Impossible. Cela soulevait bien des questions, quand ce dernier réapparut dans son champ de vision. Ce fut à cet instant qu'il observa que la lame de son zanpakutoh avait disparu et que des milliers de petits reflets rosâtres l'entouraient. Qu'était-ce donc que cela? En tout cas, il venait de trouver l'origine de ses lésions. Ses yeux se mirent à examiner le jeune homme et remarquèrent une trace au niveau de son visage, lequel semblait souffrir, du moins selon l'expression qu'il montrait. De plus, il se tenait au niveau de ses côtes et de son dos. Ce qui prouvait enfin que ses attaques avaient eu l'effet plus ou moins escompté, car après tout elles n'étaient point destinés à le faire mourir mais simplement souffrir, ce qui fonctionnait merveilleusement bien! N'ayant d'autre choix que de se laisser aller, il se mit à rire de joie et de gaieté. En effet, le doute venait de disparaître, laissant place simplement à la fierté de l'avoir blessé malgré ces "trucs" qui volaient autour de sa personne. Elles semblaient bien meurtrières et devaient être le résultat de sa libération. L'arrancar se questionnait quant à leur utilité mais il reçut plus rapidement que prévu la réponse. En effet, elles se mirent à tournoyer et à lui foncer dessus, à une vitesse folle. Le jeune homme avait confiance en ses capacités, mais face à une technique pareille, il se devait de dégainer son zanpakutoh de son fourreau. Une fois chose faite, il laissa les sortes de pétales roses l'approcher afin de connaître leur fonctionnement. Son esprit savait pertinemment qu'effectuer une telle manœuvre résultait d'une inconscience effroyable, mais bon il en avait envie et cela ne le tuerait pas sur le coup, il en était certain. Les pétales vinrent s'écraser sur lui, et tandis qu'il essayait de les trancher, elles le coupèrent de toutes parts. Son zanpakutoh parvenait à en écarter quelques-unes mais leur nombre était trop élevé, il était impuissant. Le sang ne cessait de gicler face à, en fait, ces milliers de petites lames tranchantes! En effet, ces soi-disant pétales n'étaient simplement que des lames! Mais leur nombre le gênaient terriblement et elles étaient très rapides, trop rapides pour qu'il puisse tenter quelque chose. Et quand, enfin elles eurent terminé leur attaque, un rayon de couleur jaune s'approcha dangereusement de sa personne. Heureusement, là, il savait répondre directement, malgré son état.

Ses deux mains se placèrent près de son buste et une boule rouge, un cero, se créa, mélangée avec son propre réiatsu. Une fois chargée à bloc, il la lâcha et elle se dirigea vers le faisceau lumineux. A leur rencontre, une explosion eut lieu et les deux techniques disparurent complètement de la surface de la Terre. Ravi, Grimmjow eut le temps d'effectuer un bond en arrière afin d'observer le résultat de cette attaque. Son corps semblait déchiqueté de tous côtés : le sang s'écoulait sans cesse, et les blessures étaient loin d'être superficielles. Elles lui faisaient souffrir le martyr, mais heureusement, il possédait un atout dans sa poche : sa libération. Cette dernière effacerait toute trace de souffrances et de plaies, et rien qu'à y penser, la douleur s'atténuait. Bien sur, ce n'était que psychologique, mais bon, à ne pas souffrir, il préférait cela. Les pétales rebroussaient chemin mais agissaient comme obstacle entre lui et son adversaire. Comment faire pour qu'elles ne l'atteignent plus ou du moins pas avant que lui ne parvienne à empaler le Shinigami?! Ne souhaitant nullement dévoiler son pouvoir pour l'instant, il plaça sa main droite face à lui et se mit à créer une boule de couleur rouge. Celle-ci possédait moins de force qu'un cero normal, mais plus qu'un simple bala. Mais contrairement à ces deux attaques, sa rapidité valait de l'or. Son utilité ici résidait dans la distraction. En effet, lorsque son attaque fut chargée à son maximum, il la lança en direction de son ennemi, et implicitement, des centaines de lames.

Cero Distancia


Le cero se dirigea vers l'ennemi, et sans attendre, Grimmjow effectua un sonido très rapide afin de se retrouver juste au-dessus de l'adversaire. Tentant fermement son arme dans sa main droite, il tenta de l'empaler afin de le blesser gravement ou au pire d'achever le travail. Sa puissance augmentait à vue d’œil, ce qui n'annonçait rien de bon pour le vice-capitaine... La pluie ne cessait de tomber, encore et encore, comme si elle avait pour but d'effacer leur trace de sang et de faire disparaître le combat qui s'opérait juste sous les yeux des Humains. Un triste sort leur était pourtant réservé si jamais le Hollow survivait...




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 2 Nov - 21:08



« La panthère en jungle urbaine »



L'arrancar ne comprenait pas ce qui s'était vraiment passé avec tout ceci. Byakuya pouvait très bien voir l'incompréhension via le rire qui s'était arrêté. Au lieu de frapper le noble, il frappait les pétales qui le coupaient. Il avait fallu attendre qu'il recule pour remarquer ses blessures superficielles et qu'il s'énervait sans vraiment comprendre en lui demandant ce qu'il lui avait fait. Le vice-capitaine Kuchiki n'avait pas pris la peine de répondre à la question de l'arrancar, pensant tout de même qu'il trouverait lui même les réponses à tout cette ''mascarade". En tout cas, il était forcément sûr que cela devait l'énerver encore plus le fait qu'il avait la sensation de ne pas l'avoir touché, même pas avec son tornado ni avec ses coups... Quoique.. Il avait réussi à passer sa main à deux reprises. L'une qui avait frôlé son visage, l'autre qui avait touché en plein milieu des côtes du shinigami. Surtout que les côtes touchés se situaient non loin de son poumon, il avait la sensation que c'était fêlé, mais ça n'affectait en aucun cas la respiration. Fort heureusement. Byakuya pouvait très bien lire l'incompréhension de son adversaire quand il avait vu les pétales tournoyer autour de lui, mais il ne tarda pas à rire. Pourquoi riait-il donc ? Sans doute parce qu'il était content malgré tout de l'avoir touché, de l'avoir blessé. Le vice-capitaine Kuchiki ne sourcilla pas à cette réaction, il riait donc... Il allait en moins bien rire après. Les pétales qui tournoyaient autour de lui pouvaient très bien lui faire comprendre qu'il ne serait pas le seul des deux à pouvoir blesser assez gravement.

Quand les pétales s'étaient dangereusement dirigées vers l'arrancar, il savait qu'il n'allait pas s'en sortir sans une seule blessure. Il était forcément sûr que Byakuya allait être clément: il ne sera sans aucune pitié quand les pétales reviendront à la charge. La seule chose que le vice-capitaine Kuchiki avait remarqué, c'était qu'enfin l'arr... Enfin l'espada avait retiré son zanpakutô du fourreau pour pouvoir sans nul doute se défendre à cette attaque. Geste désespéré. Cela ne servait vraiment à rien de tenter de trancher quelques pétales tant qu'il en restait d'autres. Elles étaient indénombrables. Lui-même ne savait pas quel était le nombre exact des lames de Senbonzakura. L'espada se faisait couper de toute parts malgré qu'il donnait des coups de zanpakutô dans le vide. La seule erreur du noble, c'était d'avoir précipité la chose: lancer un sort. Il n'avait pas pensé que malgré dans l'état où se trouvait son ennemi, il pouvait tout de même y répondre par un cero mélangée par sa propre pression spirituelle. Ce qui engendra l'explosion au contact des deux sorts qui disparurent après. Les pétales revenaient tout de suite aux côtés de leur maître tandis que l'ennemi fit un bond en arrière sans doute pour constater les dégâts de cette simple attaque. Le résultat s'annonçait plutôt satisfaisant pour le noble qui n'en démontrait aucunes émotions. Il ne démontrait pas la joie de l'avoir blessé, il ne démontrait pas la douleur qu'il ressentait, il n'en démontrait rien. Byakuya était impassible, restant sans voix. N'ayant toujours rien à dire à l'arrancar...

Cependant, c'était — au plus grand dam de Byakuya — le tour de son ennemi d'attaquer. Restant sur la défensive, le noble s'attendait à un retour assez salé de l'attaque. Allait-il se libérer ? Pas maintenant, non... Pas encore... L'arrancar semblait réfléchir et avait sans doute compris la puissance du shikai du jeune Kuchiki. Il devait se demander comment faire pour l'attaquer sans se faire toucher par ceux-là... Non, il n'y avait aucune solution. Il n'y en aurait pas pour interrompre la communication entre le zanpakutô et son maître. À moins que... Il fallait sans doute le blesser d'une manière assez grave, d'une manière où il pourrait être dans l'incapacité de se battre... L'ennemi devait sans doute avoir pensé à cette tactique. D'où le il avait levé sa main droite ensanglantée devant lui et lâcha deux mots qui formaient la signification de la technique, aussi fourbe qu'elle était. C'était à ce moment-là que Byakuya laissa montrer la surprise à son visage. Il voulut faire un bond vers le haut avec le shunpô pour éviter cette attaque, mais cet arrancar se retrouvait déjà au dessus de lui !

Tenant fermement son zanpakutô, il tenta de le toucher avec d'une manière assez grave. Que faire avec un cero qui arrivait dangereusement vers le noble et l'arrancar qui était au dessus de lui. Sans réfléchir, il opta pour disparaître d'un shunpô évitant de très peu le cero qui toucha violemment le toit de la maison qui s'écroula. Restait dans le problème, l'adversaire qui allait l'attaquer avec son zanpakutô dont lequel il venait de se rapprocher un peu plus, ce qui rendait l'option de l'éviter avec un shunpô impossible. De sa main libre, il attrapa le bout de la lame et la laissait glisser quitte à se couper la paume et tenta de le faire dévier en le poussant vers l'autre côté. Malheureusement pour Byakuya, il avait peut-être évité une attaque mortelle, mais il se faisait malgré tout empaler vers le côté droit, la lame traversant pas loin du rein blessé et de la colonne vertébrale... Cependant, le vice-capitaine Kuchiki ne s'accordait pas à un temps mort. En effet, avec sa main qui tenait toujours la poignée de son zanpakutô libéré, il fit diriger à nouveau les pétales vers l'arrancar. Ayant pour l'intention de le tuer réellement, de ne lui laisser aucune chance. Ce qui fit repousser son adversaire avec son zanpakutô qu'il retira violemment de la peau et de la paume du noble qui s'était fait transpercé. Les pétales encerclaient vraiment l'ennemi et l'attaquèrent directement ayant pour but de le tuer maintenant sans laisser un angle mort, sans laisser une fraction de chance pour s'en échapper. Byakuya mit sa main sur la plaie qui s'était ouverte, le sang coulait entre ses doigts. Il ne pouvait rien faire, mais il était encore en état de se battre. Ce n'était pas cette blessure qu'il allait l'en dissuader... Il risquait bien sa vie en combattant cet espada. Il ne fallait mieux pas fuir, ce serait à l'encontre de ses principes. Encore moins abandonner...
Codage fait par .Jenaa




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Ven 2 Nov - 22:24
L'incompréhension se lisait à nouveau sur son visage. Cette fois-ci, cette réaction n'était pas dû à l'une des attaques de son adversaire mais plutôt à cause de son comportement, lequel aurait pu provoqué sa mort instantanée si l'attaque de Grimmjow n'avait pas été plus destructrice que prévue. En effet, afin d'éviter son cero, le noble effectua un déplacement rapide, souhaitant se faire percer la peau par une épée plutôt que de se faire carboniser sur place, logique implacable. Notre héros en profita donc pour l'attaquer de plein fouet, mais son adversaire bloqua sa lame avec ... sa propre main! Quel fou! Le sang ne cessait de gicler hors de sa paume, provoquant certainement une souffrance insoutenable. Pourtant, il tenait bon. Ce fut pourquoi il redoubla d'effort et parvint finalement à transpercer sa peau au niveau de son aile droite. Contrairement à ce qu'il pensait, le jeune homme n'éprouva aucune douleur, du moins il ne le montrait pas. Ce petit voulait jouer à la forte tête et montrer à tous qu'il était digne d'être un Shinigami digne de ce nom en mimant ne pas souffrir. Or la véritable force d'un homme résidait dans la vérité et non dans le jeu du héros. Sa mort, même pas héroïque en fait, ne prouverait qu'une seule chose : sa bêtise. En effet, ce n'était pas parce qu'il s'était battu sans montrer ses faiblesses et ses souffrances qu'il allait revenir vivant de ce combat. Certainement pas. Enfin en tout cas, cette petite mise en scène permit à son épée de lui transpercer le corps et de faire jaillir le sang au-dehors. Chacun son tour en somme.

Cependant, et cette action laissa le Hollow bouche-bée, le jeune homme retint l'épée dans sa main ensanglantée, tout en ordonnant à ces stupides pétales de l'attaquer. Un stratagème qui vouait une totale confiance à l'attaque et qui omettait toute défense. Un stratagème ingénieux qui possédait certainement une faiblesse, et grimmjow devait la trouver s'il ne souhaitait pas que son corps se fasse à nouveau déchiqueter de tous les côtés. Enfin libre de mouvement, son arme récupérée, il vit les petites lames tournoyer rapidement autour de sa personne, formant une sorte de boule, laquelle se resserrait de plus en plus, jusqu'à éliminer tout ce qui se trouvait à l'intérieur. Or l'homme aux yeux bleus ne voulait pas mourir, pas de cette façon. Il devait absolument trouver une technique qui viendrait à bout de ces stupides lames, lesquelles se rapprochaient de plus en plus au fur et à mesure qu'il réfléchissait. Vite! Ne trouvant pas d'autre moyen que celui-là, il effectua un sonido très rapide afin de se retrouver à quelques mètres de là, tout en sachant pertinemment que les pétales allaient rapidement l'attaquer. Plaçant son zanpakutoh de manière horizontale devant lui, il plaça ses ongles sur la lame et mima un déchirement : une explosion retentit et le vent s'éleva d'un coup. Les lames furent quelque peu repoussés mais pas totalement, elles continuaient à avancer afin d'exterminer leur cible.

Soudain, un énorme rugissement se fit entendre, de plus en plus fort, de plus en plus puissant. Puis d'un coup, un véritable hurlement, lequel provoqua plusieurs ondes très puissantes qui firent soulever la terre et s'écraser les milliers de lames. Celles-ci furent projetés au loin sous la violence du cri et du vent qui les écrasaient. Lorsque le vent s'estompa et que la fumée se dissipa, Grimmjow fut à nouveau visible, mais sous une forme totalement différente. Se mettant à rire, il évoqua cette incantation : Déchire, Pantera. L’entièreté de son corps était recouverte à présent d’une sorte d’écaille de couleur blanche assez résistante, bien plus que le hierro. Des crochets vinren se greffer à ses coudes ainsi qu’à ses jambes. Ses cheveux s'agrandirent encore plus: sa chevelure atteignait dorénavant son postérieur! Une vraie panthère, bestiale et féroce. Il enchaina avec une seconde incantation "Rugido de la Bestia". Ce fut cette technique qui lui permit de pousser un hurlement capable de repousser les lames. Tellement puissant qu'il détruisit même quelques arbres et divers bancs, lesquels vinrent s'écraser sur les habitations situées derrière le Shinigami. Et se dire qu'il venait à peine de se transformer qu'il provoquait déjà de nombreux dégâts... Et se dire, surtout, que cela venait à peine de débuter!

Son nouveau pouvoir lui permettait d'être plus rapide, d'être plus destructeur et d'être plus puissant. Il ressentait tellement d'énergie à l'intérieur de son corps qu'il se mit à hurler de rire et à crier de rage en même temps. La bête venait de montrer son vrai visage, et le vice-capitaine allait en payer le prix. Effectuant un twin sonido, c'est-à-dire la version supérieure à celle du simple sonido, laquelle lui permet de complètement disparaître de la vision de son adversaire et donc d'être deux fois plus rapide qu'à l'accoutumée, il réapparut juste devant lui, ne se préoccupant même pas des pétales de roses, lesquelles semblaient revenir autour de leur maître. Il lui sourit et se décida à ouvrir la bouche, destiné à vraiment s'amuser et surtout à montrer à ce dernier que même sa petite libération ne parviendrait pas à bout de sa puissance.

Nous allons maintenant commencer à nous amuser. Tiens toi prêt!


Il effectua à nouveau un twin sonido afin de se déplacer juste au-dessus de son adversaire. Une fois placé à bonne distance, il plaça ses coudes de manière à le viser. Et sans attendre, il envoya six projectiles de couleur verte dans sa direction. Capables de détruire un bâtiment entier en quelques secondes, ils possédaient la particularité d'exploser au contact d' un ennemi mais aussi simplement en le frôlant, ce qui faisaient d'eux des armes destructrices.

Lluvia de proyectiles

Ou littéralement "pluie de projectiles". Ceux-ci foncèrent dans la direction du Shinigami tandis que Grimmjow revint à sa position initiale à l'aide d'un simple bond, juste en face de ce dernier, à quelques mètres tout de même. La chasse était à présent ouverte et le Noble se trouvait être son gibier. Ce dernier avait tout intérêt à trouver une parade car cette technique était, en soi, la moins efficace comparée à toutes les autres. Grimmjow ne put se retenir de rire tout en observant ses projectiles foncer vers l'ennemi. Il s'était moqué de lui, il allait payer le prix fort, tout simplement...




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 3 Nov - 14:36



« La panthère en jungle urbaine »



C'était sûr que cet espada n'avait pas vraiment prévu cette contre-attaque venant du noble. Lui-même n'avait pas prévu qu'il en arriverait là, pourtant il l'avait fait. Il avait préféré venir vers son adversaire que de rester en face d'un cero, à se faire carboniser. Il était sûr qu'il aurait eu moins de chance en ayant resté à la même place s'il n'avait pas voulu affronter l'arrancar. C'était vrai, si Byakuya s'était pris le cero, son adversaire aurait profité le moment de faiblesse, d'ouverture pour l'attaquer afin de le blesser gravement. Ce qui aurait très bien empêché au vice-capitaine Kuchiki de pouvoir se défendre convenablement, de pouvoir éviter cette fourbe attaque. Il en serait mort même, il en serait dans l'incapacité de se battre. Il avait donc préféré de faire face à son ennemi, se faire empaler le côté droit malgré que le shinigami avait tenté de ne pas aggraver son étant en essayant de contourner le coup direct. C'était sûr oui... On pouvait le voir au visage, l'espada ne s'y attendait pas vraiment du tout à ce geste insensé mais efficace tout de même. Il en était même resté bouche-bée, le vice-capitaine Kuchiki fronça encore plus les sourcils, se serrant les dents intérieurement... Byakuya avait profité de ce moment-là, malgré qu'il souffrait beaucoup de cette attaque-là... D'envoyer Senbonzakura pour en finir. L'ayant laissé retirer la lame de sa chair, le laissant utiliser un sonido assez rapide pour reculer, malgré que les pétales arrivèrent à le suivre. Ce qu'il avait intérêt à faire... C'était de trouver vite un moyen de s'en sortir s'il ne voulait pas en finir là. Sachant dans sa tête que cet arrancar avait finalement le niveau d'un espada, il ne le serait pas pour rien. Il devait avoir un atout quelque part, un atout qui lui permettait de sauver sa peau de justesse.

Durant ce laps de temps, Byakuya regardait et vérifiait la gravité de sa blessure d'un rapide coup d'oeil, mettant sa main sur la plaie... Le sang lui coulait entre les doigts, il ne pouvait rien faire pour empêcher cela. Mais le noble pouvait tenir encore debout, il pouvait encore se battre. Il avait peut-être bien vu pire, pour lui ce n'était pas une raison de s'arrêter. Ce serait fortement à l'encontre de ses principes de fuir, de stopper ce combat, d'abandonner, de se rendre. Il fallait mieux continuer à résister, sinon il risquerait d'y passer. Il refusait de mourir tué par un espada, à ce moment-là, sous la pluie. Non, surtout pas avant d'avoir eu le bankai, ni avoir vengé son grand-père, ni être passé capitaine.. Il ne voulait même pas laisser la sixième division sans vice-capitaine d'un coup, déjà qu'il était sans capitaine... Cependant, pour en revenir à nos moutons... Cet espada avait visiblement trouvé un moyen d'échapper à l'attaque de Senbonzakura, même de le repousser.

Il suffisait d'un simple énorme rugissement arrive aux oreilles du noble qui plissa les yeux et mis ses avant-bras devant son visage pour se protéger de la puissance de celui-ci. Cela avait provoqué même des ondes, mais très puissantes qui firent soulever la terre, repoussant même les lames de pétales de cerisiers de loin. Jusqu'ici, Byakuya n'avait pas vu et ne savait pas, surtout ne comprenait plus à ce qui se passait. La fumée se dissipa laissant voir une nouvelle forme de l'espada... Qui était complètement différente. Une sorte d'écaille blanche recouvrait tout son corps, semblant bien plus solide que le Hierro, les crochets qui étaient à ses coudes et jambes, les cheveux qui étaient bien plus longs, les oreilles qui étaient totalement différentes. Le vice-capitaine avait la sensation de se retrouver face à un animal, ce qui était bien possible d'où le '' déchire Pantera '' qui laissait sous-entendre qu'il s'agissait d'une panthère. Le pire dans tout ceci, c'était que ses blessures avaient disparues ! Byakuya fronça encore plus les sourcils après que son adversaire lui annonça le nom de la technique du rugissement. Il avait eu comme une sensation qu'il avait tenté de le repousser et elle avait fait beaucoup — voire trop — de dégâts. Le shinigami jeta un bref coup d'oeil derrière lui et voyait les gros dégâts. Les bancs, les arbres, même le sol et les maisons étaient abîmés. À ce rythme, il allait être difficile de reconstruire tout ceci et ça portait vraiment atteinte à la sécurité des gens qui dormaient et qui mangeaient surtout. Sans doute en train de penser qu'ils allaient être tranquille durant la soirée, mais ce qui n'était pas le cas du tout...

Bref, laissons les humains de côté. Ce n'était pas vraiment le problème majeur du jeune Kuchiki qui risquait bien gros face à cette libération d'espada. Il se sentait bien désavantagé, bien plus avec ses blessures. D'après les dernière informations, les libérations donnaient des atouts assez utile: la vitesse, la puissance, les attaques destructeurs se voyaient bien amplifiés. Cependant, le noble avait aussi un atout qui pouvait lui sauver la vie voire deux, mais à l'utiliser qu'en dernier recours. Surtout que Byakuya n'aimait pas trop utiliser cette technique qu'il avait apprise durant son enfance.

    Byakuya — Voilà donc la libération...


Laissa-t-il échapper de ses lèvres, ayant toujours le même ton d'une telle froideur malgré ses blessures. Soudainement, l'espada disparut du champ de vision du shinigami qui laissa échapper encore une expression de surprise pour le voir tout d'un coup si proche de lui. Les pétales qui n'allaient pas tarder à arriver vers lui, il avait l'air de s'en moquer comme si cela n'était plus vraiment son problème. Il lui souriait comme si tout ceci semblait l'amuser, il lui avait même dit qu'ils allaient commencer à s'amuser en sous-entendant que le noble avait intérêt à se tenir prêt s'il ne voulait pas mourir. Puis il disparut à nouveau du noble pour se retrouver au dessus de lui, il était devenu bien plus rapide qu'avant... Il était même devenu plus distant. Ce qui fit froncer les sourcils de Byakuya qui devinait sans tarder qu'il allait lancer une attaque qui pouvaient bien être dangereuses pour lui-même. L'espada plaça les coudes comme s'il cherchait à le viser et envoya ensuite les projectiles au nombre de six vers le shinigami en annonçant le nom de sa technique. Lluivia de proyectiles...

Byakuya réfléchissait à toute vitesse pour trouver un moyen de parer cette technique et n'eut pas vraiment eu de meilleures idées que de faire des shunpôs. Chose qu'il fit, il évita le plus possible ces projectiles qui étaient vraiment dangereuses, surtout quand elles étaient lancées dans un état de libération. Soudainement, la douleur au niveau de son ventre l'empêcha d'effectuer une fraction de seconde à nouveau un shunpô, le jeune Kuchiki tenta de se rattraper en faisant un autre sans faire attention au projectile qui le touchait finalement à l'épaule. Puis... Une explosion se fit entendre, ainsi que l'épaisse fumée fit son apparition et quelque chose ou quelqu'un tomba vers le sol. Cela laissait croire à l'espada que son adversaire s'était fait touché par cette attaque. D'ailleurs, l'ennemi avait fait un bond pour être juste en face de lui afin de voir le résultat de son attaque. Byakuya s'était peut-être moqué de lui, mais c'était au tour de l'arrancar de se moquer de lui. Ce qui agaçait ne serait-ce légèrement le vice-capitaine. Cependant, l'espada avait pourtant peut-être bien vu que le shinigami s'était pris le projectile en plein épaule, ce qui minimisait la chance de survie. Il se serait bien pris l'attaque en pleine figure, ce qui l'aurait très bien amoché, voire même lui faire perdre conscience. D'où la chute qui était sans doute violente au contact du sol. La fumée qui l'avait accompagné commença à se dissiper, laissant voir si on s'approchait bien plus au sol pour contempler le résultat... Au lieu du noble, il y avait juste deux papiers (utsusemi) qui étaient collées au sol à cause de l'interminable pluie. Il y avait de quoi alarmer l'espada qui s'était fait avoir. Il lui suffisait de se retourner et de voir Byakuya le zanpakutô comme scellé à la main à l'attaquer, prêt à le trancher assez profondément tout en sachant qu'il ne pouvait pas l'empaler avec la cuirasse blanche.
Codage fait par .Jenaa




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Sam 3 Nov - 20:45
Le Shinigami se dandinait telle une danseuse étoile entre les projectiles envoyés par l'espada, les évitant avec une facilité qui l'agaçait et se moquant ouvertement non seulement de cette attaque mais aussi de sa nouvelle puissance. Cette attitude l'énervait à un point, et malheureusement il ne pouvait rien faire d'autre que d'observer le spectacle offert par cet homme. Ce comportement hautain ne fut pas le premier du combat, et certainement pas le dernier. En effet, depuis presque le début de cette lutte, le Shinigami ne cessait d'afficher un visage sans expression afin de se moquer littéralement de lui et de son existence. Grimmjow en était exaspéré et il n'attendait qu'une seule chose : sa chute! Et même si par je-ne-sais-quelle-magie ce vice-capitaine parvenait à s'en tirer, notre héros possédait une panoplie d'attaque bien plus meurtrière que celle-là en réserve, et de toute manière il allait y goûter. Son énervement n'avait plus atteint son paroxysme depuis bien longtemps, car à chaque fois, son esprit parvenait à être contrôlé. Or, ici, le contraire se passait : la folie le tenait par tous les côtés, il y plongeait carrément le corps dans son entièreté. Cela devenait pénible mais il ne pouvait pas aller contre sa volonté : celle de liquider son adversaire et de le faire taire une bonne fois pour toute! Ses réflexions, ses manipulations, ses moqueries : tout allait disparaître enfin! Et son faciès neutre avec. Hop à la poubelle!

Ce qu'il souhaitait tant arriva finalement, un de ses projectiles, certainement plus rapide que tous les autres, le toucha à son épaule droite, provoquant une explosion ainsi qu'une fumée noirâtre, l'empêchant de voir parfaitement, ou plutôt de voir tout court. Elle grossissait à vue d’œil et il ne distinguait pas le Noble des autres choses qui se trouvaient coincées dans cet amas de vapeur. En tout cas, l'une de ses roquettes avait explosé, ce qui signifiait qu'elle était entrée en contact avec quelque chose ou quelqu'un, et comme rien ne se situait derrière l'ennemi, on pouvait en conclure qu'elle avait percuté la cible. Un petit sourire se dessinait sur son visage, mais l'inquiétude s'y lisait également. En effet, ne voyant pas le Shinigami au sol agonisant et implorant la mort, Grimmjow ne savait pas si le but avait été atteint et que donc le combat allait se terminer. L'attente se faisait longue, longue, trop longue! Déjà énervé, cela n'annonçait rien de bon. Inspirant une bonne bouffée d'air frais, il se mit en quête de se calmer et d'attendre patiemment que cette fichue fumée disparaisse, dévoilant ainsi un corps blessé. Celle-ci finit enfin par se dissiper, laissant le loisir au Hollow de regarder ce qu'elle laissait derrière son passage : deux petits papiers mouillés à cause de la pluie et collés au sol. Qu'est-ce que ça signifiait? Qu'était-ce donc ces papiers? D'innombrables questions se semèrent dans son esprit et elles ne trouvaient pas de réponses! Encore une fois l'incompréhension régna dans son cœur ou plutôt dans ce qui y restait. Observant tout autour de la zone d'impact, il n'y trouva pas le corps du Noble, rien que ces deux fichus bout de feuilles inutiles et grotesques.

Encore une fois, donc, il se moquait royalement de lui et de son pouvoir. Peut-être avait-il été touché mais sa réponse voulait dire que cela ne l'arrêterait pas et qu'il pouvait encore recommencer un nombre incalculable de fois, hé bien il réitérerait à chaque fois ce geste. L'avait-il sous-estimé? Non, impossible. Sa puissance surpassait largement la sienne. De surcroît, son badge de vice-capitaine venait confirmer son hypothèse. Dès lors, il ne comprenait pas ce qui se passait. Où était-il? Fermant les yeux, il utilisa son peskis afin de connaître sa position exacte. Ses yeux se rouvrirent sur le champs, comme médusés : derrière lui! Oui, l'adversaire se tenait debout, certainement son arme tenue fermement dans sa main, prêt à l'empaler comme de la viande ou alors avec les pétales rosées, prêtes à être lancées dans sa direction. Effectuant un demi-tour rapide sur lui-même, Grimmjow tenta de parer la lame de ce dernier dans l'un de ses crochets. Arghh! Le crochet situé sur son bras gauche effectua une pirouette avant de tomber comme une massue sur le sol de Karakura, se dispersant et se détruisant sur le coup. Le sang se mit à saigner fortement et eut comme conséquence de le faire grimacer de douleur. L'explication fut simple : le coup donné par le jeune Shinigami avec sa lame lui transperça les écailles et son demi-tour trop rapide eut pour effet de terminer le travail et donc d'aider le zanpakutoh à le découper littéralement. Fort heureusement, aucun point vital n'avait été touché, seulement son bras gauche lui faisait atrocement mal et deviendrait au fur et à mesure du combat inutilisable. Ou du moins, chaque action qu'il opérerait avec de dernier lui insufflerait une souffrance insoutenable.

Tss, je ne sais pas comment tu es parvenu à rester en vie, mais en tout cas, je ne me ferais plus prendre par un stupide piège comme celui-là!


Il fit quelques pas en arrière afin d'examiner la plaie, elle était profonde et douloureuse. Fichu vice-capitaine à la noix, il allait payer cher cet affront. La pluie qui s'abattait sur la ville n'aidait pas au rétablissement de son coude : l'eau y entrait, ce qui le faisait encore plus souffrir, mais elle permettait au sang de sortir plus facilement. Sa vie n'était point encore en danger, mais l'espada ne pourrait pas continuer à combattre durant une éternité. Son faciès trahissait la douleur mais en même temps, il n'aurait pas pu la contenir. Ses yeux se mirent à observer le ciel noirâtre, et un sourire anodin vint se greffer sur son visage. La raison? Cela faisait bien longtemps qu'un être lui avait tenu tête de la sorte, si l'on omettait son combat contre le Capitaine Baburu, bien évidemment, car ce n'était pas réellement une bataille mais plus une leçon. Bref, tout cela pour dire que Grimmjow appréciait de plus en plus la tournure de ce dernier et se quémandait déjà de quelle manière il allait se terminer. Par sa victoire, il l'espérait de toutes ses forces. Le doute n'entrerait jamais plus dans son être, plus jamais. Sa conviction et sa confiance surpasserait tous les obstacles, dont cet être. Le fixant de ses iris bleutés, il plaça sa main droite en face de lui, dans laquelle vint se créer un cero, un cero qu'il avait déjà utilisé. Lorsqu'il fut chargé à pleine puissance, il le lança sans attendre en direction de son adversaire :

Cero distancia


Dans sa nouvelle forme, cette attaque était encore beaucoup plus rapide qu'à l'accoutumée mais aussi assez destructrice. Pas assez pour exterminer les pétales, mais suffisamment pour le distraire un bon coup. En effet, tandis que la première attaque se lançait, il chargeait dans l'autre un autre cero, mais bien plus puissant et terrifiant. Utilisant une nouvelle fois le twin sonido afin d'apparaître juste à sa droite, il plaça sa main gauche devant lui et laissa s'échapper la nouvelle technique : Twin Cero. La version supérieure au cero normale : la puissance était doublée, tout comme la vitesse d'exécution. Encore plus meurtrière, elle se situait en cinquième position sur son échelle des techniques les plus efficaces contre un ennemi lorsqu'il a libéré son zanpakutoh. En effet, le rugissement se positionnait en septième position, et le cero distancia en sixième. Ce qui signifiait donc qu'il lui restait encore quatre techniques bien plus puissantes! Il espérait ne pas devoir les utiliser, surtout face à un "simple" Vice-Capitaine. Seul l'avenir le lui dira. Bref. Sous l'impulsion de la technique envoyée vers l'ennemi, il fut projeté quelques mètres en arrière, ce qui lui permit non seulement de pouvoir reprendre son souffle dans devoir au préalable bouger mais aussi de pouvoir se préparer à une contre-offensive de la part de cet énergumène. Le sourire sur son visage avait disparu et ce pour un bon petit moment, il ne réapparaitrait que lorsque la victoire lui serait octroyée. D'ici là, seules la concentration et l'observation étaient de mises. En espérant que cela suffise.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 3 Nov - 23:34



« La panthère en jungle urbaine »



    ??? — Tss, je ne sais pas comment tu es parvenu à rester en vie, mais en tout cas, je ne me ferais plus prendre par un stupide piège comme celui-là !

    Byakuya — ... C'était un déplacement secret: Utsusemi que j'ai rechigné jusque là à l'utiliser. Je ne voulais pas utiliser cette technique apprise d'elle... Rassure-toi, elle n'est qu'utilisable qu'une seule fois.


Ce noble... Il n'aurait pas dit cela pour se moquer encore plus...? Ne cherchait-il pas à provoquer encore et encore l'espada ? Il lui avait donné des explications plus ou moins vagues. De toute façon, il avait dit qu'il s'agissait d'un déplacement secret connu sous le nom Utsusemi et créée par Yoruichi qui le lui avait enseigné ensuite. Elle consistait à créer une projection de soi-même comme leurre. Elle ne permettait non seulement à échapper à l'attaque, mais de faire croire à l'ennemi que Byakuya avait bien été victime de cette même attaque. Cette technique, aussi fourbe qu'elle était lui avait permis de contre-attaquer ensuite. C'était une technique de déplacement ultra-rapide... Ce mouvement là, c'était en quelque sorte une création d'un clone optique qui pouvait très bien réagir comme s'il était touché.... Voilà ce que c'était Utsusemi et ce que le vice-capitaine de la sixième division avait tenté d'expliquer à son adversaire. Cependant... On pouvait bien se demander à quel moment il l'avait utilisé... Si c'était un clone qui devrait durer quelques secondes, alors... Byakuya aurait utilisé cette technique au moment où ce clone serait entré en contact avec ce projectile ? Ou plutôt bien avant cela ? Personne ne pouvait vraiment le savoir, mais ce qui était sûr... Ce que l'espada n'avait pas vu du tout, c'était que le jeune Kuchiki avait été malgré tout touché par cette explosion qui était bien énorme au contact... Il ne s'en était pas sorti indemne. Si c'était lui qui s'était pris l'attaque en plein épaule... Il en serait bien mort à l'heure actuelle... Or ce n'était pas le cas. Byakuya avait peut-être bien utilisé Utsusemi au moment où il y avait eu des pluies de projectiles, il avait tenté de s'éloigner lors de l'explosion, ralentit par la douleur même... Il n'avait pas pu le faire à temps. Le clone s'était pris l'attaque à l'épaule ainsi que l'explosion tandis que le vrai avait eut l'explosion... Ça s'était peut-être déroulé comme ça... Mais il n'était pas facile d'avoir une bonne explication pouvant raisonner l'origine des légers égratignures légèrement ensanglantés au visage du côté gauche au niveau de la mâchoire ainsi que des blessures non superficielles au cou . L'Utsusemi était une technique bien fourbe pour faire une contre-attaque qui était finalement réussie.

L'espada quand il avait remarqué le piège, il s'était retourné et le vice-capitaine de la sixième division avait réussi à le blesser ce dernier. Il avait tenté de parer cette attaque surprise avec son bras dans l'un de ses crochets, mais il avait la malchance de voir que la lame de Senbonzakura pouvait transpercer la peau de la panthère... Le crochet fut tombé sur le sol se dispersant étant détruit sur le coup. Byakuya avait réussi à le blesser dans la libération, non seulement il avait réussi... Il s'était moqué de lui une seconde fois ! Quoique.... C'était fini. Il n'avait plus rien dans ses poches, les douleurs de ses blessures commençaient à se faire ressentir de plus en plus. Les picotements, le dégourdissement...Elles commençaient même à être importantes, le sang qui coulait avec la pluie qui n'arrangeait pas les choses... Le pire dans tout ceci, c'était que Byakuya avait fait tout ceci sans vraiment en réfléchir aux conséquences que cela pouvait avoir: la colère de plus en plus grande de l'espada... Quoiqu'il advenait, le noble restait toujours là. Sur la défensive, s'attendant à des attaques encore plus puissantes qu'il n'arriverait sans doute pas à les éviter... L'espada lui, il souriait malgré ses blessures... Comme s'il était content que cela se déroule ainsi. Ce qui était sûr, c'était que Byakuya allait perdre ce combat, c'était indéniable. Ce qui lui fallait faire, c'était de limiter le plus possible les dégâts... Et ça, ça n'allait pas être facile du tout...

Le vice-capitaine ne tenait même pas de sa main libre sa blessure au ventre, il savait tout pertinemment bien que malgré qu'il essayerait d'empêcher le sang couler... Cela n'allait pas vraiment marcher. Déjà que ce n'était pas facile de garder la main sur la plaie quand on bougeait beaucoup à force d'éviter les attaques de son adversaire... Alors le sang coulerait bien encore plus... Donc bon, il n'avait rien à perdre. Cependant, ça allait maintenant commencer: l'espada avait placé sa main devant lui, comme si c'était pour créer un cero et sans attendre, il le lança dangereusement en sa direction. Mis à part faire un shunpô pour tenter de l'éviter ce cero qui était bien plus rapide et sans doute plus puissant qu'à la normal, il ne voyait pas d'autre solutions. Enfin, il n'avait pas vraiment envisagé d'autres idées, parce que le noble venait de faire un shunpô vers la droite par pur réflexe — et de justesse tout de même, le cero avait même frôlé son écharpe — sans vraiment penser au second qui l'attendait déjà et qui était déjà tiré. Le laps de temps était bien trop court pour Byakuya pour l'éviter, mais il ne baissa pas les bras. Il tenta malgré tout d'user tout un autre shunpô tout en se prenant le cero, dont le noble s'en sortait malgré tout presque indemne. Juste sonné de cette attaque ayant du sang qui ruisselait tout au long de sa mâchoire... Comme si sa tête venait de heurter quelque chose de solide... Cependant il ne vit pas l'espada apparaître à sa droite, dont l'expression de surprise du jeune Kuchiki était grandement visible. Le twins cero, voilà ce qu'il allait faire... Le shinigami tenta à nouveau d'utiliser le shunpô, mais visiblement il n'en avait pas eu le temps: il s'était à nouveau pris les ceros. Laissant comprendre à l'espada que sa faiblesse en fait... Résidait surtout dans les attaques aux ceros. Surtout quand Byakuya était blessé, il ne pouvait pas toutes les éviter. Cet arrancar avait bien observé et bien choisit ses attaques. Non, il n'abandonnerait pas. Il en était hors de question. Son honneur ne lui permettait pas... Plaçant ses deux mains devant lui, fronçant plus ses sourcils...

    Byakuya — Hadō no sanjū san : Sōkatsui !!


Il l'avait lancé à pleine puissance qui pouvait rivaliser contre celle du cero. Quand ces deux sorts se joignirent, le sokatsui essayait de retenir l'attaque, mais cela n'avait pas vraiment fonctionné. La technique combinée de l'espada malgré tout avait continué son chemin. Laissant le suspense bien insoutenable durant une minute précédant l'attaque. Byakuya s'en était plus ou moins sorti de cette attaque. On pouvait le retrouver tout de suite en dessous de l'attaque qui avait été lancée, titubant légèrement, tenant à peine sur ses jambes. Sourcils froncés, il savait que c'était là sa limite, mais il refusait d'admettre. Non, ce ne serait pas comme ça que cela allait finir... Pas comme ça... Il suffisait d'attendre un moment, de trouver l'instant de devoir faire une chose qui allait vraiment à l'encontre de ses principes: camoufler son reiatsu et fuir.. Pourtant il refusait intérieurement de faire cela. Son bras et sa jambe gauche étaient bien touchés par le twins cero... Ce n'était pas maintenant qu'il allait mourir, sans avoir atteint son bankai, sans avoir réussi à tuer l'assassin de son feu grand-père...
Codage fait par .Jenaa


Spoiler:
 




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight


Dernière édition par Byakuya Kuchiki le Dim 4 Nov - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Dim 4 Nov - 0:32
L'état de santé du vice-capitaine n'inquiétait mais alors vraiment pas l'espada, lequel se quémandait plutôt quelle attaque il choisirait pour son prochain assaut. Les ceros envoyés par le méchant firent presque tous mouches et blessèrent encore plus gravement le Noble, lequel tentait tant bien que mal d'échapper à ces attaques à l'aide de shunpo. Cependant, son épuisement et les précédentes blessures firent que ses déplacements devenaient de moins en moins rapides, avec comme conséquences d'autres souffrances plus importantes encore. Ce dernier parvenait à chaque à disparaître juste avant de se faire toucher mais les jets de lumière rougeâtres explosaient juste à temps et donc projetaient de minuscules particules qui se greffaient sur son corps, l'affaiblissant encore et toujours. Malgré cette scène triste et hallucinante, la panthère ne cligna pas d'un cil lorsqu'il entendit les diverses explosions et l'état titubant de ce dernier. A chaque nouveau supplice infligé, Grimmjow souriait davantage, pas par bonheur, bien qu'il en ressentait quand même, simplement parce qu'il se remémorait les paroles utilisées par le Noble. Ainsi donc L'utsusemi ne pouvait être qu'utilisé une seule fois, un déplacement secret lui permettant de disparaître et de ne pas subir les dommages causés par une technique. Ingénieux, cependant une question lui tarauda l'esprit : qui était ce fameux 'elle'? Son mentor? En réalité, il se moquait pas mal de son identité, simplement ce petit tour l'intéressait très fortement, au point d'aller directement demander à la source de le lui enseigner. Enfin si elle fut son mentor jadis, cette Shinigami, par supposition, devait être incroyablement puissante. Alors il valait certainement mieux s'abstenir d'effectuer une telle prouesse pour au final mourir inutilement.

La pluie commençait à diminuer en intensité ainsi qu'en volume. En effet, sa vision se rétablissait de seconde en seconde, lui permettant désormais de véritablement distinguer son adversaire parmi cette pénombre ennuyeuse et persistante. Les nuages ne voulaient nullement partir visiblement, comme collés au ciel pendant la durée du combat, avec pour unique but de les embêter et de les agacer. Dans le cas de Grimmjow, peut-être pas dans celui de son adversaire, lequel avait autre chose à penser qu'à la pluie et aux nuages. Ses yeux purent observer avec efficacité les dommages que son rugissement avait provoqués et il se mit à rire en voyant deux façades complètement défoncées ainsi que quelques arbres déracinés qui se mêlaient aux fils électriques et empêchaient donc une bonne retransmission des diverses chaines de télévision. Tout cela à cause d'un simple cri, comme quoi il en fallait peu pour causer de grand dégâts. L'effet papillon en un sens : une petite chose qui provoque des conséquences inimaginables "un battement d'aile de papillon cause un tsunami sur un autre continent". Et même si la comparaison était quelque peu exagérée dans le sens où son hurlement contenait plus de puissance et de force qu'un simple battement d'aile, le point principal résidait dans le résultat : identique. En effet, de grands problèmes à venir pour ces misérables humains qui ne comprendront même pas ce qui leur arrive et qui mettront la faute sur un tremblement de terre inexistant ou une excuse du genre.

Tandis que ses yeux rivaient peu à peu sur le jeune homme dont la vie se raccourcissait à vue d’œil, il se prépara à faire face à une ultime vaine attaque de ce dernier, laquelle annoncerait certainement la fin du combat puisque tous les cartes auraient été abattues et que le vainqueur lancerait son ultime assaut. Le Shinigami plaça ses deux mains devant lui et lança un Sokatsui beaucoup plus puissant que les précédents, lui donnant certainement ses dernières ressources, avec pour but de le blesser gravement afin de pouvoir avoir une chance de remporter le combat ou pire de le fuir. Si cet homme osait fuir le combat, la panthère viendrait jusqu'à la Soul Society elle-même pour l'exterminer et le déshonorer devant les siens. En effet, depuis le début du combat, son honneur passait même avant sa propre vie, alors ce n'était pas maintenant qu'il allait changer de discours et utiliser la voix du lâche en prenant les jambes à son cou. Enfin que d'hypothèses pour au final, peut-être, rien de ce type. Il l'espérait du moins. Le noble venait d'atteindre sa limite car derrière ce sort, son corps en entier ne résistait pas à la tentation de s'écrouler. Sa conscience luttait pour ne pas chuter et tenter de se maintenir éveillée afin de garder le corps plus ou moins en position debout. S'il chutait, le combat arriverait à son terme. Et Grimmjow ne souhaitait pas terminer le combat, pas de cette manière. Son ennemi ne pouvait pas se permettre de perdre d'une façon aussi pathétique.

Les flammes bleutées s'approchaient de lui de plus en plus rapidement, et de plus en plus dangereusement. Mais n'effaçant pas son fameux sourire qui prouvait son intérêt pour ce combat, il se contenta de charger un cero dans sa main droite, laquelle ne le faisait pas souffrir le martyr, pas comme la gauche, laquelle avait été salement amochée par une attaque ennemie. Fichtre, comment il avait pu laisser cela arriver! Enfin bref, tant pis. La technique chargée à son maximum, il la mélangea avec son propre sang ce qui eut pour effet de changer non seulement sa constitution mais aussi sa couleur. En effet, le résultat des deux matières mélangés fut de couleur bleu, tout comme ses cheveux et ses yeux. Une coïncidence? Certainement. Il laissa les flammes s'approcher assez près de lui, et puis dans un cri de jouissance parfait, l'ultime cero (du moins implicitement) se fraya un chemin parmi l'air ambiant et entra bientôt en collision avec le Sokatsui du Noble. Seuls les espadas étaient capables d'utiliser et de manipuler à merveille cette technique digne d'un Dieu. Le cero du grand roi se constituait d'un cero normal ainsi que du sang de l'individu qui le créait, et une petite touche de réiatsu et le tour était joué. Bien plus puissant qu'un cero, qu'un bala, qu'un twin cero, il dévastait simplement tout sur son passage, même l'air lui-même semblait être carbonisé tant la puissance mise dans ce dernier surpassait l'entendement. Ce fut donc avec une énorme satisfaction qu'il prononça les trois petits mots qui libéraient sa puissance :

Gran Rey Cero

Le choc entre les deux techniques ne dura que quelques instants. En effet, elles n'avaient rien de comparables et celle employée par l'espada ne fit qu'une bouchée des flammes bleutées. Le Gran Rey se contenta de lui passer dessus, comme si elles n'existaient pas et continua son chemin en direction du jeune Shinigami. Grimmjow savait pertinemment que ce dernier ne parviendrait pas à l'éviter à l'aide d'un shunpo et encore moins à le parer. Cette pratique sonnait certainement la fin du combat car il ne voyait pas comment cet homme parviendrait à en sortir indemne, voire à en sortir vivant. Aucun tour de magie ne fonctionnerait ,aucun! La fuite elle-même ne semblait pas envisageable : une vitesse fulgurante, une force écrasante, une distance quasi nulle... Bref tous les ingrédients pour le terrasser étaient présents dans le même sac. Ce vice-capitaine allait connaître une souffrance des plus atroces pour non seulement l'avoir blessé mais surtout pour s'être moqué de lui à maintes reprises. Le septima aurait pu accepter l'une ou l'autre moquerie, mais là, il avait trop abusé pour que cela soit passé sous silence. Cela dépendait de son propre honneur, bien qu'il s'en fichait de l'avis de autres. Mais bon, le pseudo chef Barragan lui en tiendrait rigueur et se foutrait royalement de sa gueule devant le reste de Las Noches, et ça il ne pouvait se le permettre. Dès lors, il tiendrait cette "correction" pour preuve de sa force et de son pouvoir, et surtout qu'il ne se laissait jamais marcher sur les pieds. Ou du moins, si quelqu'un osait le faire, il aurait un obstacle très gênant du nom de Grimmjow Jaggerjack sur son chemin.

Observant avec plaisir le Gran Rey Cero se diriger vers son adversaire, il se positionna du mieux qu'il pouvait pour tenter de souffrir le moins possible de son coude et des diverses petites coupures qui lui donnaient un mal insoutenable. Une fois la position adéquate adoptée, ses yeux se rivèrent vers le gibier, un Noble, lequel allait faire bientôt la connaissance du plus puissant cero qui ait jamais existé (à l'exception de l'oscuras évidemment). Un rire rauque sortit du fond de sa gorge... Il était heureux.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1666
• INSCRIPTION : 18/04/2011
• AGE : 20

• LOCALISATION : Au Sereitei
• LOISIRS : Se balader pendant la nuit
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t733-ft-du-noble

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 6ème Division
Points d'experience:
170/320  (170/320)
Niveau: 19
Byakuya Kuchiki
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Dim 4 Nov - 19:49



« La panthère en jungle urbaine »



Fuir... Ne pas fuir... Non, Byakuya ne s'abaisserait pas à faire une telle chose. Pourtant ses jambes lui demandaient de fuir, mais son coeur lui demander de rester et de faire face. C'était contre son honneur, contre ses principes de fuir devant un tel combat. Cependant, elle était tachée depuis tout le début... Le vice-capitaine avait pourtant prononcé mot pour mot qu'il allait l'exterminer de sa propre lame, or ce n'était pas le cas du tout, c'était même le contraire. Il était là, les pieds sur le sol de Karakura, tenant sur ses jambes avec du mal. Titubant, perdant son sang... Le résultat en était vraiment désolant. Ce qui était sûr c'était que le vice-capitaine Kuchiki n'était intérieurement pas content du tout. Il n'avait pas pu éliminer l'arr...espada. C'était là, la plus grande moquerie de son adversaire que le noble ne voulait à tout prix pas laisser passer. Cependant sa priorité pour le moment, c'était de survivre et de ne pas mourir. Une fois fait, Byakuya pourra sans doute revoir cet arrancar, enfin espada et la seule chose qui aura changé: il aura son bankai. Et là, cela pourrait tout changer. Non seulement il pouvait avoir la libération ultime de son zanpakutô, il pouvait sans doute progresser dans les kidôs et surtout ne pas avoir la même faiblesse: les ceros. Le noble aura éradiqué, supprimé ce satané défaut qui lui avait causé beaucoup de souffrances. Si cela se tenait à savoir dans la Soul Society, que Byakuya s'était fait abattre par un espada dont il ne savait même pas quel était son rang, ni même son nom... Là ? Non, le shinigami ne regrettait pas de ne lui avoir point demandé quel était son nom. Il était sûr, vraiment sûr qu'un capitaine ou un vice-capitaine l'avait croisé et savait comment il se prénommait. Enfin s'il avait d'autres informations supplémentaires, cela pouvait très bien aider Byakuya pour être plus renseigné pour la prochaine fois.

Là, il fallait trouver un moyen d'éviter la prochaine attaque qui allait être sans doute un autre cero, mais le noble ne savait pas de quel type de cette attaque pouvait être... Un twins cero ? Un simple cero ? Un cero distancia ? ... Bizarrement, il avait la sensation que c'était un autre, un tout autre type de cero. Sans doute parce que Byakuya avait réussi à s'en sortir en un seul morceau avec tout les attaques que l'espada avait enchaînés, mais pas indemne. Le jeune Kuchiki avait enchaîné blessures par blessures et cela le rendait de plus en plus lent dans ses shunpôs. En gros, cela le rendait encore plus vulnérable pour les prochaines attaques.. Ou LA prochaine attaque. Il était fort possible que ce combat se finisse en un coup. En un coup de cero plutôt... Même en pensant cela, Byakuya fronça encore plus les sourcils et remarquait maintenant que la pluie commençait à diminuer niveau intensité et en volume, ce qui permettait au jeune Kuchiki de pouvoir mieux voir les dégâts qu'il y avait autour de lui, qu'il avait causé lui et son adversaire. Quand il vit le sol, les bancs, les maisons, les arbres, les poteaux électriques.. Les humains allaient vraiment chercher l'explication à tout ceci, à tout ce carnage qui avait causé des blessés et voire des morts dans ce quartier. Si Byakuya n'était pas sorti ce jour-là, ni resté ce soir-là à chercher égoïstement une personne parmi tant d'autres. Il n'en serait peut-être bien pas là, il ne serait pas dans cet état-là. Enfin bon, cela ne servait vraiment à rien de se lamenter sur ce qu'il avait fait ou non. Quand c'était fait, c'était fait. On ne pouvait plus reculer, on ne pouvait pas remonter le temps.

La suite allait être intéressante. Sans doute être très intéressante mais enrageante et énervante pour l'arrancar qui avait lancé le Gran Rey Cero. Sans doute le cero le plus puissant des autres. C'était confirmé par sa vitesse, sa puissance et aussi par le fait qu'elle pouvait anéantir les parades du Noble. C'était sûr qu'il allait s'en prendre en plein fouet, qu'il en allait mourir, qu'il en allait baver. Il ne pouvait pas l'éviter, c'était indéniable. Cependant, il y avait une chose dont l'espada ne pouvait pas s'attendre du tout. C'était lorsqu'au moment où le cero avait violemment touché la cible qui avait malgré tout tenté un shunpô, lorsqu'au moment où il y avait la fumée et que celle-ci se dissipa. Byakuya était introuvable. Même son reiatsu était indétectable parmi tant d'autres qui appartenaient à des humains, la recherche pouvait être longue et dure. L'espada aura beau le chercher, il ne le trouvera pas.... En revanche, le vice-capitaine avait dû s'abaisser à faire une chose qui était indigne de sa personne: fuir. Enfin, ce que penserait son adversaire... Lui il ne saura pas s'il était mort, blessé, en train de fuir...
Codage fait par .Jenaa




I don't want excuses..
"I despise the way you fight. Without ever lifting your own hand.. to steal the bonds of camaraderie and torture opponents is the height of cowardice. It is a lack of shame, deserving of death. I shall kill you and cast you aside before you finish swinging your blade.." ---------------------------- ♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Mar 6 Nov - 20:15
Les yeux rivés sur l'adversaire, lequel se tenait dans une posture des plus misérables, un sourire se gravait à l'encre indélébile sur ses lèvres séchées et ensanglantées. Elles prouvaient à elles seules que le combat avait été long et pénible, même face à un simple vice-capitaine. Quoique les mauvaises langues pourraient en dire, ce dernier possédait tout l'attirail d'un vrai Capitaine : l'arrogance, les techniques, la perfidie. Tout, à l'exception faite de l'ultime libération du zanpakutoh d'un haut gradé : le bankai. Ce stade lui aurait certainement permis de ne pas périr dans d'atroces souffrances, bien au contraire. L'espada se serait trouvé dans sa situation, le corps presque sans vie, titubant tout comme lui, à la recherche d'une solution désespérée pour ne pas mourir. Face à ce type de pouvoir, le septima n'aurait rien su faire, il l'avouait avec sincérité. Pourquoi mentir alors que même face à son shikai, il avait dû libérer toute sa force?! Ce qui en disait long sur la future puissance qu'il allait acquérir au fil des années et au fil des entrainements intensifs que ce fichu Gotei 13 allait lui enseigner et surtout lui imposer pour que pareils cas ne se produisent plus jamais! Mais il ne fallait pas oublier que l'actuel homme à la chevelure bleutée s'entrainerait durement lui aussi afin de pallier à ce manquement et d'être plus efficace lors de ses multiples attaques. Si tous les deux parvenaient à atteindre le stade qu'ils s'étaient fixés, leur prochaine rencontre, si elle avait lieu et que cet homme ne crevait pas à l'instant même, serait des plus électriques et des plus intéressantes. Il trépignait déjà d'impatience alors que son sort n'avait pas encore atteint la cible, et encore moins effectué son travail.

Le gran rey cero se profilait dans sa direction, avec toute la rage et toute la hargne de son utilisateur. Il représentait la réponse faite aux diverses provocations et moqueries que le Noble avait osé proférées. A l'aide de ce cero ultime, il parviendrait à lui clore ce qui lui servait de bouche et enfin prouver à tous que la panthère ne se laissait pas marcher sur les pieds. Malgré tout, Grimmjow ne pouvait se résoudre à accepter la mort de ce dernier. Bien que sa puissance fut inférieure, le petit ne s'était pas mal débrouillé et il souhaitait une revanche dans un avenir plus ou moins proche. Mais en même temps, sa mort le rendrait encore plus heureux qu'il ne l'était actuellement. Le doute ne s'installait pas, interdit! Se remémorant toute la bataille, il arriva à la conclusion que finalement ce grand rey mettrait un terme à ceci et que c'était tant mieux. Son honneur lavé lui permettrait de rentrer chez lui sans aucun souci, sans regrets, sans remords et surtout avec la preuve de son courage et de sa puissance. Plus personne à Las Noches ne le prendraient de haut, si ce n'est cet abruti de Barragan, et il serait enfin jugé à sa juste valeur. Une bête féroce, capable de détruire n'importe quel obstacle et ne craignant pas la Mort elle-même. Sur son visage on pouvait y lire toute la rage et toutes les souffrances qu'il a endurées jusqu'à présent, mais cela allait bientôt être terminé grâce à ce jeune homme, dont la vie, ôtée ou non, confirmerait que son mauvais côté avait bien repris le dessus.

Que tout le monde croyait qu'il mentait lorsqu'il affirmait être de retour, réellement, cela lui faisait énormément de mal. Durant cette année de bon patriotisme et de clémence envers ses ennemis, les rumeurs filaient bon train et de nombreuses personnes se quémandaient si sa venue au sein de l'élite était justifiée ou si ce n'était qu'une erreur (de plus) commise pas le soi-disant chef, lequel perdait en crédit à cause de ses actions. Mais fort heureusement, ce dernier, bien que connard fini, avait cru en lui et en ses capacités, et avait fait taire tous ceux qui osaient le défier. Et pour cela, un peu contre sa volonté, Grimmjow se devait de lui rendre la pareille. Et quoi de mieux qu'une attaque aussi puissante pour débuter une nouvelle vie au sein du royaume le plus craint? Son sourire se transforma rapidement en un rire et en un nouvel espoir. L'espoir de croire que tout est à nouveau possible et que son désir de devenir le Roi du Hueco Mundo n'était pas une lubie. Grimmjow Jaggerjack sentait que ses rêves étaient accessibles et réalisables. Seul le temps viendrait effectuer son travail. La patience était donc de mise. De plus, il ne devait pas éveiller les soupçons et donc se taire devenait la nouvelle attitude à adopter, même si cela serait très difficile à suivre et à supporter. Il portait donc un dernier regard sur le gran rey cero, lequel venait d'atteindre sa cible, et une explosion retentit, signe que le Noble n'avait rien pu faire pour éviter cette attaque...

La fumée qui l'entourait obstruait la vision du hollow, vision qui était déjà gênée par cette fichue pluie. Heureusement, elle cessa en un instant, comme si sa volonté venait d'être exaucée. Celle-ci avait débuté lors de leur rencontre, et elle s'arrêtait pour clore ce combat. Un sort bien bizarre mais comique en même temps. La fumée noirâtre disparut en quelques secondes, laissant l'excitation grimper jusqu'à son paroxysme avant d'être finalement libérée par un cri de joie et de fierté... Enfin c'était son intention. A la place, son faciès laissa son ébahissement prendre le dessus, et la gueule à moitié ouverte, il ne sembla plus fonctionner. Il paraissait simplement cassé, sur-le-cul. La raison? Le fait que lorsque Byakuya put être à nouveau visible, et que donc ce qui l'empêcher de bien voir s'était évaporé, hé bien le vice-capitaine ne s'y trouvait tout simplement pas! Ses yeux se mirent à observer en haut, en bas, sur le sol, sur les toits des maisons, de tous les côtés possibles et inimaginables : même derrière lui! Le Shinigami était introuvable. Cependant, se remémorant la scène, il était certain d'avoir vu le choc entre son attaque et son corps, du sang avait même giclé, prouvant ses dires. Mais où était-il donc passé, bordel? Usant son peskis pour remédier à ce problème, l'espada n'arriva pas à le localiser, ce qui l'énerva encore plus. Et si cet homme avait simplement fui le combat comme un lâche, afin de sauver sa propre vie? En fait, pour dire d'avoir bonne conscience, il s'était pris l'attaque de plein fouet, et dans un ultime retranchement, il avait utilisé un déplacement rapide, un Shunpo, pour dégager de la zone dangereuse et ainsi donc sauver ses fesses sans aucun problème.

Dégoûté, Grimmjow se mit à hurler, à déverser toute sa colère sur cet homme qui venait de commettre l'irréparable : fuir. Comment pouvait-il donc se regarder dans une glace, il parlait de son honneur, mais il venait clairement de le bafouer, de lui faire honte! Ce Shinigami ne méritait simplement pas son grade ni l'appellation de "sauveur", de "Dieu de la mort", de "Shinigami". Il avait fait honte à tous ses compagnons ainsi qu'à la Soul Society elle-même. Comment osait-il? Grimmjow préférait mourir que d'agir comme un homme sans couilles et sans valeurs ni morale. Dire qu'il lui avait trouvé quelque chose d’intrigant et qu'il souhaitait le revoir pour le combattre à nouveau. Ce pseudo-Noble ne valait finalement pas grand-chose, juste des mots, rien de plus. Cet être venait de passer en liste noire, pire que la rouge. S'ils venaient à se rencontrer, Grimmjow ne se retiendrait plus et il le tuerait sans même une once de pitié. Il lui déchiquèterait la peau, lui briserait chaque membre, chaque os, lui couperait chaque veine afin que son sang s'écoule en-dehors et qu'il souffre le martyr. Il le ferait agoniser avant de l'achever et de lui couper la tête. Cet être représentait la honte et la bêtise à lui tout seul. Grimmjow ne parvenait pas à contenir toute la rage qu'il avait en lui, et se mit à balancer des ceros dans toutes les directions. A cause de ce geste, les Humains allaient le payer. Quelques maisons furent ravagées, tant pis, les propriétaires n'avaient qu'à blâmer leur sauveur de pacotille. Reprenant sa forme initiale, il plaça son arme dans son fourreau et d'un claquement de doigt, ouvrit un passage en direction du Hueco Mundo. Le garganta se referma derrière lui, et le soleil fit son apparition pour essayer d'égayer cette journée qui avait pourtant mal débuté.





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1377
• INSCRIPTION : 20/08/2011
• AGE : 176

• LOISIRS : Embrasser Morphée
• HUMEUR : Changeante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t306-fiche-technique-de-la-cuart

Passeport
Rang: Espada 4th
Points d'experience:
140/410  (140/410)
Niveau: 25
Genesis Yume
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A FEARFUL ADMINISTRATOR

Mer 7 Nov - 22:08
45 + 5 soit 50 XP pour ce RP exemplaire par sa vitesse d'exécution sans que la qualité de l'ouvrage n'en soit altéré ! Un bon travail à vous deux.










Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 6:43


Revenir en haut Aller en bas
 

La panthère en jungle urbaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les merveilles dans une jungle urbaine (Le Chapelier Fou & Cheetah )
» Agriculture en zone urbaine face au deficit d'infrastructure
» patrouille de griffe de panthère
» Orks en guerre urbaine...
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-