AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

▪Flames Flickers - Grimmjow▪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 25 Oct - 22:02

FLAMMES FLICKERS
▪... Let the Destiny Decide ▪



Ce n'est pas souvent que je me retrouve dans le monde des humains... Ce n'est pas vraiment ce qui me fait le plus plaisir d'être là. La porte coulissante se referme doucement, dans un son bien familier et doux à mes oreilles. Premier pas dans les airs... premier pas dans ce monde depuis bien longtemps. L'air me semblait pourtant familier. Ce n'était qu'un pas, qu'un instant mais tant de chose ce sont passés dans la tête. J'étais arrivé seul, le silence qu'il régnait dans ces hauteurs est bien agréable. Silence que je n'ai pas le privilège de connaitre tout le temps au sein du Gotei 13. La brise forte, mais douce, faisait remuer mes cheveux avec elle, ce qui n'est pas pour me déranger en sois. Malgré tout, ma présence ici n'est pas vaine, loin de la l'idée de venir dans le monde des humains, qui plait est seul. Ce n'est pas le rayon d'action de ma Division et encore moins un monde qui porte à mes yeux une signification conséquente, mais je en fais que remplir mon devoir... Ce pas dans le vide, a été suivi d'un autre rapidement pendant que la porte entre les deux mondes disparaissaient doucement derrière moi. Je ne pouvais pas apprécier le moment, mon visage était crisper, comme occuper par une certaine inquiétude, une certaine attente. Ce n'est pas souvent qu'on voit quelque ou autre expression sur mon visage, mais c'est celle qui apparaît le plus souvent. Je ne pouvais pas m’empêcher de jeter un regard furtif autour de moi, voyant comment le monde est maintenant vu de haut, pendant que j'y suis encore. J'ai malgré tout relâché un petit sourire Tchéh. Sourire contenu et refoulé, certes, mais il était véritable. D'une impulsion du pied droite, j'engage une descente vers ce qui était les alentours montagneux de Karakura. L'impression de voler littéralement, les bras laisser libre, mes longues manches résonnaient avec l'air.

Je me souviens encore de ce temps... même ci c'est lointain, et peu précis, du temps que j'ai vécu dans le Rukongai. Deux jeunes hommes qui passaient par la me font remémorer ce que je n'avais jamais oublier. Cela m'a rappeler les moments avec mon grand frère, mort depuis. Je me souviens encore de ce jour ou il s'est ouvert à moi, m'exprimant totalement et librement le fond de sa pensée. Mon esprit était parcourus par ces images, ces moments que je ne pouvais qu’apprécier. Je les observais en descendant dans leur direction. Mes yeux se remplissaient de sympathie pour eux au final. Doucement je me rapprochais du sol, et petit à petit mon visage s'est crispé. Non pas par un certain dégoût, loin de là, mais par l'impression que l'air s'est alourdi, c'est devenu pesant. Tss', je me doutais que ce ne serait rien de plus que des Hollows. Je n'ai pas fini ma descente et déjà cette horde d'Hollow apparaît... Pas le temps de réfléchir. En un instant je disparais pour réapparaître devant ces deux Hollow en faim de nourriture. Koryū Kagemitsu à la main, je me tiens debout face à ceux-la, alors que le vent arrête de souffler. Leurs cris de rage et de haine ne font qu'augmenter l'envie de les découper. Ces cris ne font qu'exprimer leur infériorité logique, leur animalité n'en est que plus forte, pfff, ils ne méritent que la mort. Je m'élance vers eux en un instant, Zanpakutō à la main, et le regard perçant, plein de rancoeur. L'un d'eux s'élance aussi vers moi... tseh', grossière erreur, mon coup a fendu l'air, et n'a pas épargné son bras droit qui est tomber dans la foulé. Pourquoi m’arrêter en si bon chemin ? Ce n'est pas en si bon chemin que je vais m’arrêter. Tenant mon Zanpakutō à ma seul main droite, je continue de foncer sur l'autre Hollow, qui, dans un geste d'arrogance, essayait de me lancer un Cero. Pourquoi s'obstine-t-il ? C'est une technique quelque fois mortel, je préfère ne pas prendre de risque. Le son que cette technique fait me laisse penser la quantité de matière sombre qui règne en ces êtres, c'est vraiment triste, voila aussi pourquoi je suis un Shinigami. Esquivé sans grand difficulté, je n'ai pas fini d'avancer vers celui-ci, plus imposant, mais pas plus puissant. Hein ? Merde, j'ai oublié l'autre, qui me fonce dessus par l’arrière. Je continue mon avancé, et porte un grand coup d'épée au plus grand des deux, qui ne fit pas plus que fissurer son masque imposant. Tachiagaru... Koryū Kagemitsu ! Ces paroles que je n'ai pas formulé depuis bien longtemps resurgissent enfin. Il n'a pas fallu plus de temps pour que Koryū Kagemitsu s'enflamme, laissant apparaître cette moitié noircie par la lourdeur, et ce ruban rouge au bout de la Tsuba pendre tel une menace... Hakujin ! ma voix directe et forte retentit comme le son du glas pour ces Hollow malheureux, ou peut-être heureux, que je les libère... Cette lame que je tiens fend l'air, en créant un énorme rayon d’énergie explosive qui s’étaler jusqu’à rencontrer le corps déjà calciné par mes coups de ces deux Hollows. Les explosions crées ont produits un souffle puissant, une onde de choc repoussante. Tss', ce ne fut pas bien difficile. Le travail est fini, et mon Zanpakutō est déjà dans son fourreau. Voila pourquoi je suis venu dans le monde des humains... Il serait grand temps de rentrer maintenant.

... Le bruit sourd du déchirement du ciel retenti, un trou béant s'est crée, sombre, et profond... Merde ! Qui c'est ? Ce n'est pas un simple Reiatsu, cette pression est vraiment forte, et pesante... J'ai bien l'impression que cette excursion dans le monde humain n'est pas finie... Je m'attends au pire.






[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Ven 26 Oct - 15:30
Les yeux mi-clos, le corps en apesanteur, les cheveux feignant de voler au gré du vent, son esprit se reposait suite au nombreux combats qui s'étaient déroulés les semaines auparavant. Bien que sa force se soit accrue grâce à ces rudes épreuves, son corps ne supportait plus et ce dernier méritait le repos. Cependant, cet être aux iris bleutée n'appréciait guère de ne rien faire. L'action lui manquait cruellement et ce n'était guère dans cette position que les choses allaient s'arranger. Rapidement, contre sa bonne volonté, ses paupières se refermèrent afin de laisser place à son imagination et à un monde dans lequel seul lui régnait, comme jadis. Ces souvenirs se remarquèrent sur son visage : un sourire y vint se dessiner, signe de son "bonheur". Enfin, à ressasser le passé, l'on tombe généralement sur un moment à effacer de sa mémoire. Heureusement pour lui, une assistante le tira de son sommeil afin de lui délivrer un message de "Messire" Barragan. Bien que mécontent que cette trainée l'ait réveillé de la sorte, sans ménagement, l'homme ne la provoqua pas et ne la tua pas, car, après tout, elle ne faisait que son travail. Un autre moment où il serait plus enclin, peut-être.

Grimmjow ouvrit la lettre et se mit à rigoler tout seul. Une mission, encore une! A se demander si cet abruti ne souhaitait pas son départ, car cela faisait déjà la troisième fois en une semaine que le pseudo-roi l'envoyait loin de ce royaume. Or les autres Espadas ne semblaient guère bouger, mis à part le cuarta. Tous des fainéants ceux-là. Des êtres tout aussi inutiles que le chef lui-même. Le Hueco Mundo était tombé bien bas. Bref. L'intitulé de la mission l'intrigua toutefois. "A la chasse". Que pouvait-on lui proposer de mieux, à lui, la bête ultime qui provoquait destruction là où elle passait? Malgré tous les maux envers ce stupide être supérieur, enfin qui se prenait pour tel, l'homme avoua que cette mission lui était destinée et que donc ce choix ne valait pas la peine d'être jugé. D'un geste de la main droite, il plia et jeta la lettre dans l'une des poubelles prévues à cette effet. Ensuite, il se leva, prit ses effets et se dirigea vers la sortie du Palais. Comme d'habitude, les adjuchas qui trainaient là l'observèrent sans l'observer, guettant ses moindres pas, mais avec une énorme précaution. De toute façon, ils n'allaient en aucun cas le mettre en colère, pas en le provoquant. Même pas digne d'un échauffement, alors à quoi bon se battre avec eux?!

Enfin sorti de ce manoir où l'ennui régnait et symbolisait la faiblesse des Hollows, il ouvrit un garganta en direction du monde des Humains, dans lequel plusieurs Hollows venaient de se faire massacrer à l'instant même. En même temps, plus faibles que ceux-là, impossible. En plus envoyer un espada pour ça... Ou bien c'était un Shinigami puissant ou bien une autre espèce puissante. Il fallait espérer que la lutte soit au rendez-vous. Se hâtant afin d'arriver à l'autre extrémité, la lumière aveugla presque ses yeux. Une fois de l'autre côté, il ne mit pas longtemps à retrouver les cadavres des misérables monstres qui disparaissaient peu à peu, mourant une bonne fois pour toute. Bande d'idiots! Enfin, peut-être fallait-il cela pour qu'ils comprennent enfin que leur puissance était insuffisante s'ils souhaitaient un jour accéder au rang d'Espada. Ses globes oculaires regardèrent alors aux alentours et tombèrent sur un homme encore debout, un zanpakutoh placé dans son fourreau, le regard porté sur lui. C'était donc lui le responsable de ce pseudo-massacre? Ralalala cela s'annonçait intéressant!

Yo! Tu as tué ces misérables? Bien fait pour eux.


Il se tût quelques instants afin d'observer la réaction de son nouvel ennemi. Approuver un tel crime relevait d'une haute trahison, surtout pour les Shinigamis et leur stupide code d'honneur. Alors prononcer ces paroles le ferait certainement réagir, du moins il l'espérait. Prenant bien le temps avant de formuler une autre phrase, il esquissa un sourire.

Mais tu vas devoir le payer, j'imagine.

Cependant, comme à son habitude, il n'attaqua pas en premier. Grimmjow laissa choir son corps afin d'être à égal distance et se positionna en mode défense, c'est-à-dire mains en poche, le regard ennuyé et le signe d'une attente trop longue. Tout ceci afin de provoquer l'adversaire et de pouvoir juger son niveau. Visiblement, l'homme ne faisait pas partie de l'élite des capitaines, mais s'en approchait. Alors qui sait, possédait-il un pouvoir mystérieux? Et quoi de mieux que le laisser débuter le combat?! Rien qu'en y pensant, un léger sourire vint s'inscrire sur ses lèvres. La panthère restait tout de même sur ses gardes, ne laissant aucune chance à ce dernier de pouvoir l'emporter. Que le combat commence!




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Dim 28 Oct - 0:02

FLAMMES FLICKERS
▪... Let the Destiny Decide ▪



Ce trou béant dans le ciel n’annonçait rien de bon, et surtout pas la Reiatsu qui en émanait. Il n'y avait pas d'effet de surprise, aucune finesse dans cette apparition. Cette créature était puissante, et s'en ventait surement. Une arrogance hors du commun, qui me semble justifiée par cette puissance énorme. Je n'arrivais pas à détacher mon regard de la ou venait cette pression. Mes yeux voyaient une forme, ils viennent se poser sur un être... Ce ne pouvait être qu'un Hollow de toute façon. Il me cherchait du regard, et m'a trouvé. Pourquoi apparaître à un moment pareil, et pour quel raison ? Cette scène devant moi est d'autant plus impressionnante que rare, je n'ai jamais vu d'autres Hollow que ceux de niveau inférieur comme ceux que je viens de tuer. Ce me semble difficile de rentrer à Soul Society dans ces conditions. J'observais cet homme... Je ne peux le décrire que par son arrogance affichée et revendiquée. Ce ciel qui semblait si calme et pur, devenait à présent un endroit pesant et de forte pression. La présence d'un Shinigami et d'un Arrancar à la fois n'est pas bon signe, ça ne l'a jamais été ! Yo! Tu as tué ces misérables? Bien fait pour eux. N'a t-il aucun respect pour les siens ? Ces paroles sont la représentation réelles de son être... Il est si arrogant qu'il se croit supérieur aux siens, de même race que lui. Le monde des Hollow est cruel, c'est l'exact application du monde du plus fort. J'ai une sorte de pitié mélangé à un dégoût prononcé. Son sourire malicieux ne laissait rien présager de bon. Son masque en forme de mâchoire ne faisait qu'ajouter de l'effet à cet homme là. Mais ce n'était rien par rapport à ce qui suivait... vraiment ! Mais tu vas devoir le payer, j'imagine. Mon sang n'a fait qu'un tour, ça a eu l'effet d'une bombe en moi. Si provocateur... Qu'attendait-il de ma part ? Il laisse son corps succomber à l'effet de la gravité pour se retrouver à mon niveau, sur une plateforme invisible dans ce ciel bleu, qui risque de virer au gris, mais surtout, pour lequel d'entre nous ? Les cheveux d'un bleu intense, le corps marqué par un énorme trou sombre, ce n'est décidément pas quelqu'un d'ordinaire... Je me ressasse ces paroles qui ont fait tilt en moi. Mon visage se crispe, ma mâchoire se ressert, et mes sourcils se foncent... Je sais qu'il me teste, c'est forcement quelqu'un d’expérience. Pour chercher à me tester, c'est qu'il n'est venu que pour s'amuser. Tss' je me laisse prendre au jeu... ma main droite vient saisir la Tsuba de mon Zanpakutō.

    Et pendant que je retirais doucement Koryū Kagemitsu de son fourreau, ma voix retentit encore une fois. J'aurais aimé que nos lames ne se rencontrent pas... mais apparemment, tu insiste !

Je ne suis pas homme à me laisser submerger par l'émotion, du moins, tout dépends lesquelles, mais je ne tomberais pas dans son piège de provocation. Je me connais, je suis quelqu'un de peu bavard, froid quelques fois, en bref, je sais me maîtriser. Dés a présent je vais devoir assumer mes responsabilités, maintenant que Koryū Kagemitsu est hors de son fourreau, droit devant lui, pointe vers le haut. L’atmosphère se fait lourd, je sentais que ça pouvait exploser à tout moment. Mes yeux sont plongés dans les siens, et je me dis que finalement, on n'a aucune raison de ce battre, on vient de se rencontrer, et nous voila déjà plonger dans des hostilités naturelles. Malheureusement, je ne vois pas d'autres choix que cela, ça reste la solution qu'on choisis nos ancêtres, et les leurs auparavant... Je fini par disparaître, alors que je me tenais devant lui, le Zanpakutō tenu à la main droite, et le Jimbaori volant au vent. Mon Shunpo, dans un bruit fin, me fait réapparaître juste devant lui avec l'impression de voler comme si je retombais sur lui , sauvagement, sans aucune sommation, avec l'envie de tuer... Haut dans le ciel, mon bras droit vient retomber rapidement et violemment sur son corps encore vierge de blessure apparente. Ma Chevelure vole au vent, mon bras et ma lame fendent l'air... C'était la ma destiné. Un coup fort comme celui-ci... je ne m'attendais pas à grand chose, il ne fait que me tester.





[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Dim 28 Oct - 19:10
Le shinigami ne cessait de le regarder droit dans les yeux. En même temps, cette position prouvait bel et bien la terreur qui pouvait s'y lire si facilement. Tenter de le fixer pour ne pas le perdre de vue et ainsi se maintenir en vie, cela le faisait plus rire qu'autre chose. Mais bon, la bête le cherchait aussi du regard, alors 50-50 sur ce coup-là dirons-nous. Observant les alentours avec application et délicatesse, ses iris retombèrent sur son adversaire, lequel débuta un petit monologue, tout en retirant avec facilité son zanpakutoh de son fourreau. Le combat semblait débuter, bonne chose, car l'ennui et le malaise de la situation le gênait quelque peu. Les quelques mots émis par ce dernier le troublèrent. En effet, selon lui, Grimmjow aurait provoqué cette situation et donc, sous-entendu, le duel. Or cela n'était guère le cas, bien au contraire. Grimmjow fut envoyé dans ces lieux, certes pour combattre, mais avant tout pour connaître la raison de ces meurtres. Si cet homme s'était tenu loin de ces Hollows, même après les avoir tranché, en aucun cas l'espada se serait mis en quête de le retrouver pour lui faire la peau. Certainement pas, pas pour des idiots pareils sans conscience ni logique. Ceux-là méritaient leur mort, rien de plus. Alors songer qu'il les vengerai ou quelque chose du genre relevait d'une absurdité incompréhensible. Sa bouche laissa sortir à rire rauque, preuve de l'amusement de la situation. Tant de sous-entendus, peut-être non-voulus, en une seule phrase, comique.

Le jeune homme, son arme fermement tenue dans ses mains, utilisa le fameux Shunpo, déplacement utilisé par les Shinigamis, afin de réapparaître juste devant lui et de le blesser directement, provoquant normalement sa mort instantanée s'il touchait soit sa tête soit son cœur, ou un organe vital du genre. Bien que cet homme fut rapide, la vitesse du Hollow le surpassait tout de même, et usant d'un de ses propres déplacements rapides, appelé Sonido, l'entièreté de son corps disparu afin de réapparaître juste au-dessus de lui. L'épée frappa donc dans le vide. Quel dommage. Mais après tout, en début de combat, Grimmjow n'allait pas se laisser blesser avec une attaque aussi faible et sans véritable envie. Même s'il l'on voyait que ce dernier combattait pour sa vie, ce coup avait été donné sans hargne. L'envie de tuer ne suffisait pas dans tous les cas. Se contentant de se remettre à sa place, il lui refit face, par provocation, sûrement, mais aussi par stratégie. La castagne venait seulement de débuter, il fallait prendre son temps et apprécier le moment présent. Le plaisir peut être mille fois meilleur quand la réalisation est parfaite et millimétrée. Ainsi donc il ne fallait en aucun cas se brusquer et agir inconsciemment.

En fait je n'ai pas du insister beaucoup pour que tu te décides à dégainer... On dirait que tu aimes ça aussi, te battre, ai-je tort?


Souriant comme tout à l'heure, Grimmjow ne pensait pas un mot de ceux qu'il venait de prononcer. Un Shinigami, mis à part un timbré, n'appréciait généralement pas le combat pour le combat, un vrai, jusqu'à la mort, laissant choir sur le sol son propre sang, et ce dans l'unique but d'en retirer une satisfaction totale. Même frisant la mort, Grimmjow adorait le duel si l'opposant y donnait tout son cœur et toute son âme. Et si jamais la grande faucheuse venait le cueillir, il serait mort par conviction et non par contrainte. Se décidant à attaquer, et prenant ainsi peut-être l'avantage sur l'adversaire, il ne dégaina pas son arme et se suggéra à lui-même d'utiliser ses atouts physiques : ses bras et ses jambes. Ceux-là, agrémentés d'une petite sauce nommée réiatsu, pouvaient être destructeurs! Effectuant un nouveau Sonido afin de réappaître juste au-dessus de lui, il plaça son pied droit, bourré en réiatsu, et tenta de viser la tête de l'adversaire. Pour le moment cela suffisait. Il ne savait pas si la cible avait été touchée mais il se mit à rire tout seul. Ce début de combat l'amusait, bon signe pour le Shinigami, car si tel n'avait pas été le cas, la Mort aurait déjà frappé depuis bien longtemps...





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 29 Oct - 0:17

FLAMMES FLICKERS
▪... Let the Destiny Decide ▪



Ce son m'est désagréable ! Sa corps non caché a disparu, ne laissant devant que l'air à fendre avec a lame aiguisée. Ce coup qui aurait pu être celui de la fin, finit sa course dans le vent, après avoir chanté sa mélodie, celle d'un Katana transperçant l'air rapidement. Il est rapide ! C'est tout ce qui ma marqué en premier. Je ne sais pas comment, mais apparemment il a pu prédire mes mouvements... Ce ne doit pas être un Arrancar ordinaire, même son air arrogant me le dis haut et fort. J'ai contenu pourtant ma surprise après ce mouvement, c'est donc ça le Sonido d'un Arrancar ! Son corps avait réapparu au-dessus de moi... A quoi joue-t-il ? Il aurait pu en finir d'un coup s'il le voulait. Il cherche à s'amuser, à jouer avec moi, ou plutôt se jouer de moi. Je n'aimais pas son attitude, se montrer de la sorte n'est pas faire preuve de respect envers l'adversaire. Nous y voila, ce ne sont que mes principes, qui se courbes aux règles des Shinigami, et des anciens Samurai. L'honneur et le respect de l'adversaire sont des choses primordiales, et j'ai bien l'impression qu'il bafoue complètement cela. Des Êtres comme les Hollow n'ont pas de telles codes, pas de telles sophistications dans leur façon de vivre, ils se contentent de tuer les leurs, les dévorer dans un élan de sentiments orgueilleux, où le mangeur survit en utilisant le mangé. Trêve de réflexion inutile, je n'ai pas n'importe qui devant moi, c'est certain. Il vient se repositionner devant moi, signe d'une énième provocation. Ce rire qui retentit dans le ciel, ce Reiatsu qui alourdi l'espace, je me demande vraiment s'il va me combattre sérieusement, il semble très à l'aise, peut-être même s'amuse de me voir contre lui après avoir libéré ces deux Hollow de bas étage. Dans le même ton, ces mots m'étaient bien étrange. Pfff, s'il seulement il savait... Je ne dégaine jamais sans raison aucune, je ne réponds jamais au combat sans conviction aucune. Est-ce que j'aime le combat ? Question stupide. Même celui qui passe sa vie dans le combat, les giclées de sang et cadavre à tout va ne devrais pas aimer ce qu'il vie, tout simplement car la vie n'est pas faite que de ça. Si tu te bas, c'est qu'il y a une raison, si tu fais la guerre c'est pour la paix... C'est aussi un paradoxe ! Oui, tu as complètement tort !! Il continue avec son grand sourire, affiche permanente sur son visage, qui cache surement autre chose, mais quoi ? Il ne dégaine pas !... Étrange encore une fois. Il me sous-estime peut-être qui sait, je pense qu'il ferrait mieux de le prendre rapidement, je ne risque pas de rester dans cet état longtemps, viendra le moment ou ma Lame tranchera sa chaire et ses os, surement.

Et à nouveau ce Sonido, toujours la même chose, une nouvelle fois il prend de la hauteur, non innocemment contrairement à la première fois. Son ricanement ne voulait rien dire d'autre que prépare toi. Je n'ai quasi pas vu ce qui se passait, du moins, seulement du coin de l'oeil. Essayer de me viser la tête dés le début ? Hm... Son pied vient pousser l'air environnant et provoque une surpression. Essaye-t-il de voir comment je vais réagir à cette attaque ? Alors que je me tenais debout, le Zanpakutō tenu par ma seul main droite, lame vers le sol cette fois, je ne fis rien de plus que de me baisser légèrement. Simple mais efficace... Ma main gauche vient se saisir à son tour de mon Zanpakutō, celui-ci qui vient se placer juste au dessus de ma tête. Sans surprise, j'ai évidement éviter le coup, son pied n'a fait que glisser sur ma lame, n'a fait que la caresser. La puissance du coup a crée une éclaboussure de Reiatsu. Je resserre les dents, et pousse sur mes jambes. A mon tour de te répondre à présent, Arrancar. Ma main gauche ayant lâché mon Zanpakutō en chemin, la droite accompagne la lame, alors que je me retrouve à sa hauteur, et porte un coup de gauche à droite, horizontal dans le corps de ce Hollow. Une contre attaque, certes... mais allait-il vraiment y réagir ? Je recule avec une impulsion rapide...
    J'arrive à lui exprimer mon étonnement, ce qui est en sois étonnant venant de moi... Tu ne semble pas ordinaire... Arrancar !

Je ne m'attendais pas à ce qu'il me réponde gentiment en me dévoilant son identité et laisser tomber le plaisir qu'il aurait à me le dire une fois que je serais battu. Je baisse la pointe de ma lame, toujours fermement attrapé par ma main. Ce n'est pas un signe de soumission, ou autre... Je le fixe des yeux, j'essaye depuis tout à l'heure de le scruter, et de l'inspecter, mais j'ai l'impression que je ne pourrais jamais le faire. Cette attitude agis comme un barrage, cette puissance et cette allure qu'il a m’empêchent d'atteindre mon but, c'est un être difficilement discernable ou compréhensible. Je peux m'attendre à tout et à n'importe quoi. Ce n'est pas ce qui me fait peur, non, à y penser, je ressens une certaine peur... C'est la peur habituelle, celle qui règne en un Shinigami en combat, la peur de mourir et de ne pas tenir ces promesse, la peur de succomber sans n'avoir résister, la peur de faillir à ses principes ! Je suis habité par de nombreux sentiments, mais l'envie de découvrir qui c'était est grande, prédominante en moi. Je ne le contraindrais pas à me répondre, forcément. La fumée se dissipe, enfin, celle restée, et je n'hésite pas. Je me projette en avant, je fonce sur lui, le regard d'un prédateur, celui d'un réel épéiste. Je l'attaque continuellement, une rafale de coup s'abat sur lui, et sur son corps, Koryū Kagmemitsu tranchait l'air, fendait l'air, et moi qui avait l'espoir que mon assaut de la pointe de la lame touche sa cible... Ce que je fais la est peut-être une erreur, une impulsion de l'esprit, une impulsion à laquelle j'ai succomber et don j'ignore les conséquence...





[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Lun 29 Oct - 12:51
Contre toute attente, enfin plutôt sa propre appréhension, le Shinigami parvint à éviter ses attaques ainsi qu'à les parer avec une classe sans égale, dansant presque sur lui-même et se dandinant afin de ne pas se faire toucher et au pire blesser. Le petit jeune venait d'étaler sa classe en un tour de main, une partie du moins, ce qui rendit grimmjow tout souriant car cela prouvait que son adversaire se battrait jusqu'à la fin, et que donc il ne se laisserait pas malmener sans réagir. Un vrai duel donc qui annonçait déjà de bonnes choses en vue, tel le sang dégoulinant sur le sol et de la souffrance certainement montrée à la vue de tous à l'aide de cris dévastateurs. Le combat venait à peine de débuter que l'arrancar s'impatienter déjà! Observant les moindres faits et gestes de ce dernier, il remarqua l'ambidextrie dont il faisait preuve, à savoir manier son arme des deux mains. Un aspect de sa personnalité qui n'était nullement à ignorer car cela signifiait que même si l'une de celles-là ne pouvaient plus être utilisées, l'autre la remplacerait à merveille et viendrait défendre l'honneur bafoué de la première. Les Shinigamis de la nouvelle génération possédait des facultés intéressantes et portaient en eux le fruit d'un travail incroyable. Oui, l'arrancar le pensait réellement, car ce n'était pas chez les Hollow que tant d'efforts seraient dépensés dans la formation de jeunes talents. Quel gâchis! Mais, en même temps, à contrario des soi-disant sauveurs, les Hollows progressaient seulement lors des combats, ceux-là ne s'entrainaient pas, ils étaient mis directement dans le bain dès leur "naissance". Enfin bref, tout cela pour dire que cette aptitude le surprit quelque peu, au point de ne pas savoir réagir lors de son assaut frontal. Tout ce que Grimmjow put faire fut de mettre son bras gauche en opposition et donc, à l'aide en partie de son hierro de repousser sa lame. Ce coup, bien que porté maladroitement, avait touché sa cible : quelques gouttes de sang sortirent de sa peau et vinrent s'écraser sur le sol de Karakura. Gouttes que s'empressa la bête de lécher afin de soigner la plaie rapidement, bien qu'elle ne fut pas profonde.

Fixant à nouveau l'ennemi dans le fond des yeux, l'espada éclata de rire, seulement désormais ce fut un vrai rire, provenant de son "cœur" (ou de ce qui y ressemblait). En partie fier de s'être fait blesser, l'origine de ce rire provenait simplement du fait que cet homme pouvait le toucher s'il le souhaitait vraiment et donc pouvait transpercer sa carapace. Son esprit savait pertinemment qu'il y parviendrait, mais pas si tôt! Enfin bref, le pseudo-mal était fait, il restait à voir si ce Shinigami allait réitérer cette action avec la même hargne ou si cela n'était qu'un coup de chance. De toute façon, Grimmjow allait hausser son niveau de puissance, d'habileté et de concentration, c'en était sur. Il appliqua cette règle à la lettre et augmenta quelque peu son réiatsu afin de prouver à cet énergumène qu'il ne fallait pas le prendre à la légère et que lui aussi savait répliquer quand il le fallait. Mais le jeune homme ne s'arrêta pas là et fonça sur lui, frappant à maintes reprises avec son arme sur l'entièreté de son corps. La panthère parvint à éviter les premiers coups puis se mit à disparaître à l'aide de sonido pour finalement, dégainer son arme et parer le reste de ses attaques. Le hollow venait de dégainer, ce qui annonçait généralement que beaucoup de globules rouges allaient s'écouler sur ce sol vierge. Augmentant encore plus sa puissance spirituelle et s'écartant de son ennemi, il se mit à hurler, preuve du plaisir qu'il ressentait et qu'il allait ressentir dans quelques instants. Le détaillant avec minutie, il ferma ses paupières et disparut dans un sonido des plus rapides, afin de réapparaître juste derrière lui : il tenta de frapper une première fois avec son arme. Il réitéra son sonido et réapparut sur son flanc droit : il tenta de le toucher une seconde fois. Il termina avec un dernier sonido pour revenir juste devant lui et tenta de le blesser une troisième fois au niveau de son torse.

Ne me sous-estime pas, même si tu es parvenu à me blesser, jeune Shinigami!


De nombreux souvenirs firent leur réapparition dans son esprit, ses précédents combats contre les Shinigamis, lesquels le blessèrent soit gravement, soit légèrement, voire pas du tout. Quoiqu'il en fut, tous possédaient la même arrogance, celle de croire que le résultat était déjà acquis, rien qu'en le touchant timidement. Et rien qu'en y pensant, cela l'énervait au plus haut point, car à vrai dire, même si quelqu'un en blesse un autre, rien ne dit qu'au final sa tête ne sera pas tranchée! Peut-être l'avait-il sous-estimé en effet et que pour cela son sang avait dû couler, mais ce shinigami venait peut-être de tomber dans les mêmes travers. Prudence et attention étaient devenus ses maîtres mots...





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 2 Nov - 17:25

FLAMMES FLICKERS
▪... Let the Destiny Decide ▪



Je fus moi même surpris par la réussite de mon attaque quelque peu lancé au hasard. C'est vrai, je n'avais tranché l'air que par simple protection, afin qu'il n’enchaîne pas avec une autre attaque. Je ne vois pas de quoi se réjouir, le fais de lui avoir transpercer de quelques millimètres la peau ne m'apporte aucune satisfaction, je n'ai aucun mérite la-dedans, ce n'est pas pour autant que je vais dénigrer cette petite prouesse technique, qui par le plus grand des hasard a touché sa cible. J'en tire que je peux le toucher, et plus fortement encore... Il n'est pas invincible malgré sa carrure et son arrogance affichée. Il reste un Hollow et moi un Shinigami, dotés de pouvoir pour nous éliminer l'un l'autre de cette existence. Il n'a fait que lécher les quelques goûtes de liquide rouge qui ce sont échappées de la plaie. Son air sur de lui n'annonce rien de bon, je suis sur qu'il n'est toujours pas au maximum et que son pouvoir est bien plus grand que cela. La suite du combat ne s'annonce pas aussi tranquille. Jusqu’à présent nous sommes à armes égales, mais qui sait ce qui peut se passer, j'ai bien peur de devoir augmenter le rythme de mes actions, mes réflexes et mon pouvoir, ça ne va pas être une partie agréable à vivre. Le ricanement sournois qu'il me lance en me fixant directement ne fait que confirmer ce que je crains au plus profond de moi, je suis déjà sous pression, mais ce n'est pas dans mes habitudes de faiblir face à n'importe quel adversaire. Il semble s'amuser de plus en plus, telle est sa réelle nature ? L'amusement dans le combat serait sa drogue, ou bien sa raison de vivre... Triste vie ! Il faut mettre un terme à tout cela rapidement. C'est la que je m'élance vers lui, l’enchaînant sur tout son corps de la pointe de Koryū Kagemitsu. Il esquivait ma salve facilement, avec habileté et agilité, toujours avec ce petit sourire sur le coin de la lèvre, mais soudainement il disparaît grâce au Sonido. Il est rapide. Cette rapidité qu'il a m'étonne une fois de plus... Il maîtrise magnifiquement bien cette technique, il danse grâce à elle, et se joue de mon Zanpakutō. Je m'obstine, et je persiste à continuer, alors qu'il disparaît, mais finalement j'entends le son de sa lame contre son fourreau. Il dégaine enfin ! L'ai-je forcé à le faire, ou simplement veut-il me montrer qu'il est capable de me battre la ou les Shinigami excellent ? Il s'écarte de moi et me lance un regard qui n'est pas signe amical. Son plaisir et la pression qui se dégage de lui n'ont fait qu'augmenter,et son hurlement s'inscris dans la continuité de ma crainte, les choses vont aller de mal en pis, puis il disparaît une nouvelle fois. Tsheh, que fait-il ? J'augmente ma concentration et essaye de le détecter...

Argh !!, j'ai sentis sa lame trancher ma peau à travers mes habits. Mon dos, il a touché mon dos... Une large entaille se grave dans mon dos. Il est a été imprévisible sur cette attaque, je ne pouvais rien faire. Dans un sursaut de rage, j’empoigne encore plus fermement mon Zanpakutō et essaye de lui porter un coup en me retournant, mais le voila déjà repartis, disparu encore sous l'effet de sa vitesse. Il me semble qu'il allait essayer une nouvelle fois de m'avoir, je ne pense pas que ce sois le genre de personne à laisser une proie s’échapper facilement. Je me retourne une nouvelle fois rapidement, avant de sentir sa présence sur ma droite, un coup porté qui a été parer par ma lame, mais il ne se retarde pas sur son échec, une nouvelle fois il disparut, mais cette fois, j'avais compris, il réapparut devant moi en voulant me porter un nouveau coup, mais mon Shunpo m’envoie loin de lui et de son Katana meurtrier. Pendant que j'essayais de reprendre mon souffle, quelque peu perdu, il fait retentir sa voix impérieuse et commandante, mais qu'il se rassure, sa mise en garde a bien été prise en compte bien avant que le combat ne commence. C'est une règle, ne jamais sous estimer un adversaire, d'autant plus si c'est un Arrancar inconnu qui possède une tel puissance, contre lui, la vigilance doit être au maximum, pas une seul seconde de répit n'est accorder !! Les enseignements que j'ai reçus ont été clair, et c'est bien rentré en tête.

Il se tenait la, devant moi, à une distance à laquelle je ne peux l'atteindre d'un coup de sabre. Je le fixais, je le scrutais, et je n'arrive toujours à l'identifier. Ce qui est sur c'est que cette chevelure bleu n'est pas un simple Arrancar de bas étage... Je me demande même si... Non. Ce serait stupide, mais... plausible à la fois. Je n'ose y penser. Je me serais mis dans une salle affaire. Je pose mon autre main sur le manche de mon Zanpakutō. Une petite goutte de sueur froide coule depuis mon front jusqu’à arrivé à mon menton. J'ai peur d'utiliser mon Shikai dés maintenant. Si sa puissance est telle que je l'attends, je serais en désavantage devant lui si je réveillais déjà le réel pouvoir de Koryū Kagemitsu. Je vais devoir m'y mettre autrement. Je me permet une dernière longue respiration avant de me mettre en action. Je semblais plus déterminé que jamais à présent, la flamme dans mes yeux danse avec plus d'intensité, je n'allais pas me laisser faire, mon honneur, celui de ma Division ainsi que du Gotei 13 étaient mis en jeu...
    Bakudō no rokujū ni : Hyapporankan !

Un pilier de lumière apparaît dans ma main droite, alors que je tenais à présent mon Zanpakutō de la main gauche. Je m'empresse de le lancer vers l'Arrancar qui se trouvait devant ma personne. Je n’espérais pas un blocage de l'ennemi grâce à cette technique, j'avais une toute autre idée derrière la tête. Le pilier de lumière se divise en une centaine, similaire qui fonçait droit vers l'Arrancar aux cheveux bleutés. Pendant que ces piliers créaient une diversion, me cachant de sa vue, je disparais grâce à mon Shunpo, qui me fait réapparaître juste sous l'Arrancar horizontalement, à une faible distance. J’espérais qu'il était toujours attiré et obnubilé par ce Bakudō qui lui fonçais dessus, et qui n'était plus très loin, peut-être même qu'il l'a touché, je n'y ai pas prêté attention.
    Je tiens mon Zanpakutō devant moi, manche tenu par la main droite, la lame posé contre la paume de ma main gauche. Une source de lumière jaune apparaît devant ma lame... Hadō no sanjū ni : Ōkasen

C'était ce que j'allais utilisé. Le Kidō, l'une de mes forces... J’espère que cela me vaudra la victoire !







[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Ven 2 Nov - 19:33
Sa lame venait de transpercer la chair de l'adversaire, coupant des veines, brisant des faisceaux utiles à sa survie. Elle était immaculée de son sang, elle possédait son emprunte, elle parviendrait à le toucher encore, et ce, à maintes reprises. Malheureusement, les autres attaques n'eurent pas l'effet escompté puisque cet homme les évita de justesse, à l'aide d'un déplacement rapide qui lui sauva la vie. Quel dommage, mais en même temps quelle satisfaction de le savoir toujours en vie car cela signifiait que le combat continuait! En effet, si ce dernier avait péri sous ses coups à l'instant même, l'arrancar ne pourrait même plus jouir et se défouler de cette lutte. Alors que maintenant, même s'il était blessé, le Shinigami le combattrait pour se maintenir en vie. Quel destin tragique, mais si agréable à regarder. Son réiatsu se dévoilait enfin, le poussant presque à son extrême afin de prouver sa puissance et sa présence en ces lieux. Non, il n'abdiquait pas, et tant mieux. Grimmjow haïssait les faibles qui osaient fuir un lieu de bataille sans au préalable s'être tenu en face de l'ennemi afin de sauver son honneur. Il les médisait et les tuait sans aucun remords. Dès lors, cet être venait de marquer un point dans son estime, enfin le peu qu'il lui accordait bien évidemment. Car en ce qui concernait la considération envers ses ennemis, elle frôlait le zéro absolu. Du respect, il en possédait envers ceux qui, comme lui, continuaient à se défendre et ne le quittait pas. Hé non, pour lui, la considération et le respect ne signifiaient pas du tout la même chose. La considération se résumait à l'importance qu'il accordait à son adversaire; tandis que le respect résidait dans le fait qu'il le considérait comme homme à combattre ou à éliminer sans bavure et sans véritable combat, juste un coup et hop c'en était terminé. Ces derniers n'en valaient nullement la peine, mais heureusement, il n'en faisait pas partie.

Observant de plus près son habit, il remarqua l'insigne de Vice-Capitaine sur son bras. Ainsi donc cet homme frôlait le siège des Capitaines et devait donc posséder un pouvoir relativement proche du leur. Intéressant. Seule la libération devait différer, enfin à peu près tout le reste aussi, mais surtout cette dernière, que les Capitaines semblaient maitriser à la perfection. A l'exception d'un capitaine dont le nom lui échappait, une sorte de Ken-machin.. Kenpachi, enfin un nom bizarroïde du même acabit. Bref, tout ceci pour dire que le vice-capitaine qui le défiait ne révélait pas l'entièreté de ses aptitudes, que ce soit au corps-à-corps ou au maniement de l'arme. Quel mystère détenait-il? Tout un stratagème se créait dans son esprit afin de trouver son identité ainsi que ses petites techniques favorites. En tout cas le Kidho, selon Barragan, semblait lui être familier et coutumier. En effet, un énorme faisceau de lumière apparut dans sa main droite, laquelle effectua un mouvement dans sa direction, et l'énorme tube se sépara en une centaine de longues piques destinées à l'embrocher comme on empalait du sanglier. Cette vision le fit sourire mais bien vite il revint à la réalité. Il lui fallait trouver rapidement une parade afin de ne pas terminer ses jours sur ce misérable sol du monde Humain. Ouvrant ses mains le maximum possible et les dirigeant vers les centaines de mini-faisceaux, il créa une multitude de bala qui à leur contact explosèrent littéralement, exterminant définitivement les menaces, les ralentissant ou les affaiblissant. Le reste vint s'écraser contre le hierro du jeune arrancar et ne provoquèrent que de petits chatouillis sur son corps. Enfin, et à son grand étonnement, pas toutes. Une petite dizaine parvint à lui couper la chair et à faire couler à nouveau le sang hors des veines. Cela l'exaspérait mais cela prouvait aussi qu'il avait encore du chemin à faire avant de pouvoir quémander une place plus gracieuse et élogieuse que celle qu'il occupait actuellement.

Mais ce qu'il n'avait pas remarqué, ce fut que le Shinigami lui était passé juste en-dessous de lui, non loin, et qu'il lui lançait une seconde attaque. A vrai dire, elle s'approchait déjà de son corps quelque peu écorché. Grimmjow ne souhaitait pas ressentir encore plus de souffrances et décida de contre-attaquer comme un pur Espada digne de ce nom. Augmentant considérablement son réiatsu, il plaça ses deux mains en avant et hurla : Cero distancia. Une énorme boule rouge se créa dans ses mains et se dirigea tel un jet de lumière en direction de la technique utilisée par son ennemi. Une explosion retentit et les deux techniques furent détruites en même temps. La pression qui en ressortit le bouscula quelque peu et le fit s'écarter de quelques mètres. Il l'avait échappé de justesse, mais, et cela le contrariait fortement, il avait dû utiliser une de ses techniques pour survivre. L'arrancar ne voulait pas la/les révéler si tôt dans le combat, mais bref, c'était passé, il fallait maintenant passer à l'action afin de prouver que l'arrogance dont il faisait preuve, il en était conscient, ne rimait pas à rien et que ce n'était point que des mots balancés dans le vide ou à l'oreille d'un sourd selon le dicton.

L'homme à la chevelure bleutée se mit en position d'attaque, et tel Sangoku se préparant à jeter un Kaméhaméha, ses mains vinrent se placer contre son buste dans lesquelles il vint charger du réiatsu et une boule rouge s'y créa. Cette boule ressemblait fortement à celle utilisée précédemment, sauf qu'elle était beaucoup plus meurtrière et beaucoup plus puissante. En effet, ce cero était sa marque de fabrique! Il maîtrisait cette technique à la perfection, peut-être même plus que sa propre libération. Usant d'un sonido afin de réapparaître devant lui, il patienta quelques instants afin de charger au maximum son attaque, puis utilisa un autre sonido et réapparut juste derrière, il lança son attaque avec plein de rage et de hargne, voulant tout simplement le blesser gravement afin de mettre, qui sait, un terme à ce combat.

Cero

L'énorme boule rouge vint se diriger dans la direction de l'adversaire, tandis que Grimmjow reprenait peu à peu son souffle. Cette suite de déplacement rapide l'usait un petit peu, il devait encore améliorer son endurance. Quand cela fut chose faite, il observa la scène, comme spectateur, et se demanda comment le jeune Shinigami parviendrait à éviter ou parer son attaque. Ne souhaitant plus attaquer, il se contenta de sourire comme pour clore son tour, une sorte de petit rituel qui lui permettait de garder confiance et surtout qui lui permettait de continuer à tenir le rôle du méchant, et ainsi donc à ne pas montrer ses faiblesses.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Sam 3 Nov - 21:58

FLAMMES FLICKERS
▪... Let the Destiny Decide ▪



C'était une grande explosion. Une rencontre de deux puissantes techniques, comme le choc de nous deux mondes lorsqu'ils se rencontrent l'un l'autre comme aujourd’hui, moi et lui, chacun représentant de son propre territoire, de ses idéaux... Mon Kidō a rencontrer ce qui m'a semblé être un Cero. C'était de l’énergie rouge qui s'est dégagé de la main de l'Arrancar, cela ressemblait bel et bine à un Cero classique, mais celui-ci prenait une large place dans l'espace. Plus rien ne m'étonne, je n'en avait pas vu de tel auparavant, peut-être du à mon inexpérience face aux Arrancar. Je tombe sur un gros morceau dés ma première fois, rien de mieux pour un baptême du feu. Je n'avait jusqu'à lors rencontrer que des Hollow, des Menos Grande et des Gillians... Le peu d'Arrancar que mes yeux avaient pu voir ont été supprimer rapidement par ceux que j'accompagnais, des Taishō, ou des Fukutaishō lorsque je n'était qu'un simple Shinigami. C'est maintenant à mon tour de goûte aux plaisir du combat contre ces créatures, mais je me pose des questions tout de même. Je ne me rappel pas qu'un de mes anciens supérieurs ai eu autant de mal à supprimer un Arrancar... Il est possible qu'il soit puissant, mais je me demande si ma force n'est pas simplement insuffisante face à lui. Ne me serais-je pas assez entraîner, pas assez préparé ? Je n'ai pas usurper mon grade de Fukutaishō, et je l'honor du mieux que je peux, mais... peut-être que j'ai été surestimé par mon Taishō de l'époque ? Non impossible, ma force est bien présente, mon pouvoir est bien présent, mon mental est bien là, qu'est ce qui cloche alors ? L'idée que j'avais eu tout à l'heure me revient à l'esprit, je ne peux m’empêcher d'y penser. Et si c'était vraiment le cas ? Ah !! Je ne dois pas y penser, ce n'est pas le moment pour ça. Je ne dois pas douter de moi, ni de mon Zanpakutō, je ne dois que fixer l'horizon qui se tient devant moi et y foncer.

L'explosion provoqué par l'annulation de nos techniques m'a fait reculer de quelques mètres, mais je me ressaisit rapidement en donnant un coup de sabre dans le vent pour dissiper la fumée qui m'entourait. Je suppose que c'est pareil pour lui, mais je ne m'attarde pas sur cette pensée, je remonte rapidement et me retrouve à la même hauteur que lui à nouveau, alors que la fumée crée par cette explosion se dissipait peu à peu, progressivement. Je pouvais peut-être tiré une satisfaction des derniers évènements... Il a dégainé son épée, et il a été forcé d'utiliser une de ces techniques. La satisfaction que j'ai en moi est cachée, il n'y a pas de quoi sauter de joie, rien n'est encore fait, rien n'est fini. Bon, il vaut mieux ne pas se relâcher et repartir à la charge. Enfin, c'est ce que je voulais faire, jusqu'à ce que la fumée me fit voir ce qu'elle cachait derrière elle. Une lumière rouge intense jaillissait de derrière cette fumée qui disparaissait. Cero. Hein ? Ca vient de derrière moi ! C'était un Cero qu'il préparait !! Le voila maintenant qui me fonce dessus, sans que je n'ai le temps de le voir venir. Mes yeux s'ouvrent grand devant le danger et mon corps se bloque un instant alors que j'ai la tête tournée vers cette puissante lumière rouge.Mon corps ne réagit pas... Je n'ai rien pu faire !!
...
Je suis essoufflé, je tente de reprendre mon souffle, mais c'est difficile. Les gouttes de sueurs s’enchaînent sur mon visage, et ma gorge sèche ne cesse de me déranger. Je n'en serait pas sortit vivant... Non, j'aurais été mourant à ce moment là. Je m'extirpe en me propulsant vers l’arrière de l'épaisse fumée crée encore une fois... du contact qu'a eu le Cero avec mon corps ! Je n'en reviens pas, il m'a eu si facilement. Je pense à tout cela, alors que je créait une traîné de poussière hors de cet amas de fumée. Si seulement j'avais réagit plutôt je n'aurais pas été blesser, mais déjà, je m'en sors bien. Ce qui m'a aider, c'est encore mon Kidō. Je voyais ce Cero venir vers moi, trop rapide, trop puissant, je ne fais que foncer vers lui, littéralement. C'est fou, je le pense aussi, mais c'était une solution pour amoindrir, même de peu, sa force de frappe. Zanpakutō en avant j'ai foncé vers lui, d'une petit distance, avant de lancer le Hadō no gojū yon !! Cette petite boule de feu n'a fait que crée un petit creux dans ce Cero, ce qui a amoindris sa force au contact de mon corps... Mais mon côté gauche n'a pas été épargné, surtout pas mon épaule. Tseh ! Ma large manche n'est plus, tout mon bras droit à été aussi touché, et on voit bien les grandes égratignures dessus. Mon habit est totalement déchiré, mais ce qui m’inquiète, c'est que j'aurais un peu de mal à utiliser toute la force de mon bras gauche. Et puis merde !! Je ralentis ma course dans le ciel à l'aide du sol invisible du ciel, ce qui a crée une petite fumée blanche. J'ai été propulsé plus en haut par rapport à ma position d'origine, je voyais maintenant cet Arrancar de plus haut, mais aussi de plus loin. Je le voyais satisfait de lui, ricanant comme à son habitude. Je reste de marbre face à sa provocation, mais pas face à sa puissance et à mon, incapacité à le touché plus que cela. Je tiens plus fermement le manche de Koryū Kagemitsu à l'aide de ma main droite. Je le regardais de haut, les pupilles baissées, les cheveux et les habits au vent... Je me permet une dernière grosse respiration longue, et lente. Je ferme les yeux... et les ouvres soudainement ! Les yeux grands ouverts on pouvait presque y lire une envie meurtrière, cette flamme en moi qui dansait s'emballe et me consume. Mon Reiatsu rouge se dégage de mon corps de plus en plus... L'expression qu'on pouvait lire dans mes yeux pouvait effrayer n'importe qui, mais cela serais suffisant devant cet adversaire ? Peu m'importait au final, je n'en avait pas fini !

Je lève la pointe de Koryū Kagemitsu vers le ciel, le bras tendu devant moi. Tachiagaru ! Koryū Kagemitsu !

Il est temps... Temps de te réveiller mon cher ! Il y a bien longtemps que nous n'avions pas eu autant de mal contre un adversaire, et qui sait ce qui nous reste à vivre avec lui. Koryū Kegemitsu, montrons lui de quoi nous sommes capable !! Mon Zanpakutō s'enflamme, et se consume, puis s’éteint. Le bruit d'une explosion retentit et crée une légère onde de choc sonore. Le voila mon réel pouvoir Arrancar ! Mon Shikai, le voila libéré enfin. La fumée qui se dissipe de la lame laisse apparaître le coté non tranchant noir, calciné par le feu, et ce ruban rouge à l'extrémité de mon manche apparaît délicatement. S'en est fini de la passivité. Je ne le préviens pas, je ne le mes pas en garde. De ma position, debout fixant encore et encore l'Arrancar, je me suis retrouvé derrière lui, sur son flan droit, comme si j'atterrissait d'une chute. Le Zanpakutō prés à tranché tout sur son passage, et mes yeux affichant cette rage et cette envie de meurtre ! Hakujin !! Je fend l'air à l'aide de ma lame, et un grand rayon de lumière rouge se mis à sortir de mon Zanpakutō. J’espérais qu'il allait exploser avec ma technique, lui faire payer ce qu'il m'a fait. Cette technique rapide fonce vers lui. Ces mouvements lui rappelleront surement ceux qu'il a exécutés face à moi, pour me touché avec son Cero. Qu'est ce qu'il allait faire face aux mêmes ? J’espérais entendre le doux chant de l'explosion du Hakujin contre son corps...







[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Sam 3 Nov - 23:09
Le corps du jeune Shinigami représentait à lui seul l'écart de puissance qui les séparait tous les deux. En effet, marqué de sang, de traces noirâtres dû au choc du cero qui venait d'entrer en collision avec sa personne, provoquant une explosion et diverses blessures importantes, cet être n'allait échapper, visiblement, à aucun sort jeté par l'espada. Ce dernier sourit de l'état dans lequel il se trouvait : blessé gravement, son bras gauche devenait quasi inutilisable. La souffrance pouvait aisément se lire sur son visage, ce qui rendait l'excitation encore plus grande et plus appréciable. Presque de la jouissance. Effectuer une combinaison de techniques afin de toucher l'adversaire et observer un résultat positif ne pouvait que le rendre encore plus heureux. Il se disait que tout cela n'avait pas servi à rien et surtout qu'il venait de prendre un avantage sur ce dernier. Mis à part quelques trainées de sang sur son corps, Grimmjow ne devait pas se plaindre quant à la gravité de son état de santé. Pour le moment, ils représentaient les opposés : l'un salement amoché, l'autre à peine ensanglanté. Cette situation l'amusait car pour une fois, son zanpakutoh, bien que sorti de son fourreau, ne se libérerait pas et donc il n'aurait pas à user de trop d'énergie pour le vaincre, enfin c'était ce qu'il pensait. Maintenant à savoir s'il avait raison ou tort, seul l'avenir le dirait.

Examinant le Shinigami de haut en bas, comme essayant de le comprendre, il se mit à réfléchir et à revoir les autres "sauveurs" qu'il avait combattus auparavant. Tous furent plus ou moins amochés, à l'exception de Baburu où là ce fut lui la bête impuissante. Mais bref, tout cela pour dire que le hollow était sans pitié envers les personnes de cette race et que rien n'annonçait un changement soudain. On pouvait donc en conclure que cet homme subirait certainement le même sort et que les traces sur son corps viendraient à être multipliées et amplifiées. Un triste destin, certes, mais ce vice-capitaine n'aurait simplement pas dû se trouver là à ce moment-là, ou s'il n'avait pas commis ces crimes envers ces crétins de Hollow, Grimmjow n'aurait jamais été envoyé dans le monde des Humains et rien ne se serait passé. Chacun chez soi, en bonne santé et dans les meilleures conditions possibles. Un beau rêve, n'est-ce pas? Car à vrai dire, pour ce type, le cauchemar ne faisait que débuter. La panthère ne se surestimait pas, et ne sous-estimait pas son ennemi, simplement le rapport de force penchait irrémédiablement en sa faveur, quoiqu'il fasse. Et malgré ses bonnes intentions, de ne pas se croire au-dessus du lot, les preuves étaient accablantes. Dès lors, sa bouche ne pouvait s'empêcher de laisser s'échapper de nombreux rires et son faciès ne pouvait trahir la satisfaction que lui donnait la tournure de ce combat. Car, il fallait se l'avouer, les rires qui provenaient de sa gorge ne reflétaient simplement que la physionomie de cette lutte entre les deux hommes! L'un luttant pour sa vie et l'autre prenant goût à violenter celui-là.

La fumée finit par se dissiper entièrement, le rendant complètement visible. Situé quelques mètres au-dessus de lui mais à une distance respectable, son réiatsu se mit à s'affoler dangereusement, au point d'éclater. Le vent se mit à tournoyer autour de sa personne et quand il réapparut, la forme de son arme s'était modifiée. L'arrancar connaissait ce petit stratagème, la libération de son zanpakutoh, le Shikai. Selon les dires du vieux briscard, cette transformation représentait la première libération du pouvoir d'un Shinigami, la seconde se nommait Bankai et était bien plus puissante puisque ultime. Ce vice-capitaine ne devait certainement pas posséder cette technique car seuls les Capitaines la maîtriser, enfin selon Barragan bien évidemment. Ce crétin possédait de nombreuses informations, certes, mais toutes n'étaient pas valables. Dès lors, le septima se méfiait souvent de ses phrases rocambolesques et se fiait à son propre instinct. Il apparaissait, effectivement, que parfois il avait raison sur toute la ligne, ce qui l'avantageait pas mal durant un combat, connaissant à l'avance les coups de l'adversaire ou du moins ce qu'il préparait. Mais dans les autres cas, c'était l'effet inverse et il pouvait dès lors user de son imagination pour tenter de sauver ses fesses et de retourner la situation à son avantage. Bref, le Shinigami venait de se libérer et cela signifiait que le combat passait au stade supérieur, et que donc l'animation débutait enfin. Grimmjow ne s'ennuyait pas, loin de là, pour preuve il était blessé, mais il avouait que cette bataille ne l'enchantait pas non plus et qu'il attendait avec impatience ce moment.

Le vice-capitaine disparut en un shunpo, beaucoup plus rapide que les précédents, mais pas assez pour dire d'échapper à sa vigilance. Ce dernier réapparut à sa droite, derrière lui. Par contre, ce à quoi il ne s'attendait pas fut que cet homme prononça une incantation afin d'invoquer l'une de ses techniques personnelles. Effectuant un demi-tour sur lui-même, il n'eut guère le temps de trouver un moyen pour riposter qu'un rayon rouge, tel un cero, lui fonçait dessus, à seulement quelques mètres de son corps. Par réflexe, il plaça son arme en opposition afin d'essayer de dévier l'attaque. Pour couronner le tout et le surprendre une fois de plus, le Hakujin possédait une propriété qui lui était inconnu et pourtant qui lui était familière : le jet de lumière explosait au moindre contact! Lorsqu'il tenta vainement de propulser la technique loin de lui, elle eut l'effet inverse, se rapprocha encore plus et explosa en une fraction de seconde. Ses yeux s'ouvrirent, ébahis, et son corps n'eut d'autre choix que de ressentir les effets de cette attaque. Plusieurs étapes suivirent. La première résidait dans sa projection en retrait, comme s'il chutait du haut d'un toit sur le dos. Heureusement, il parvint à se rattraper sur le sol invisible du ciel. La seconde étape consistait à l'apparition du mal : une énorme trace noire vint se greffer sur son torse nu. La troisième étape, et la dernière, représentait simplement le résultat escompté : une douleur, pas insoutenable, mais bien présente et qui allait le gênait certainement jusqu'à la fin du combat. En somme, le Shinigami venait de le faire souffrir une nouvelle fois, alors que Grimmjow l'avait mis en garde de ne pas se fier à cela. Cette action prouvait donc son erreur, qu'il ne tenta pas de cacher, bien au contraire.

Je dois bien me rendre l'évidence que je me suis trompé sur ton sort. Tu n'es pas aussi faible que je le pensais. Grâce à toi, je viens de prendre conscience que je dois me donner à fond, quelque soit le niveau de l'adversaire.


L'espada se remit en position d'attaque et planta ses iris dans ceux de l'adversaire, avant de disparaître de sa vision. Toutefois, à la suite de cette libération, il savait que ce dernier parviendrait à le suivre sans trop de difficultés, il se devait donc de trouver un stratagème afin de pallier à cette gêne. Il réapparut juste derrière lui, l'arme placée horizontalement et il tenta de le toucher au niveau des reins. N'attendant même pas et ne sachant même pas si son attaque avait atteint son but, il sauta dans les airs et se mit à tournoyer sur lui-même de manière très rapide et lorsque sa vitesse atteignit son maxima, il se laissa retomber sur son adversaire, jambe tendue, prête à lui transpercer le corps de haut en bas. "Tornado" : ainsi fut-elle nommée. Cette technique consistait à engendrer assez de vitesse et de puissance pour les canaliser dans l'une de ses jambes et ensuite relâcher toute cette pression dans un coup destiné à fracasser une partie du corps de l'adversaire : le crâne, le thorax, n'importe quoi. Dans la situation actuelle, Grimmjow n'avait pas réellement pensé à la zone cible et s'était contenté de frapper de tout en haut du crane jusqu'en bas des jambes pour au moins entrer en collision avec quelque chose. Il ne visait pas un one-shot pour une fois et ne se concentrait pas sur une seule partie, mais sur l'entièreté de sa personne.

Pensée : Que faire s'il parvient à éviter l'attaque et à dominer la bataille?





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Dim 4 Nov - 16:28

FLAMMES FLICKERS
▪... Let the Destiny Decide ▪



Mon regard a changé, évoluer vers de plus sombre idées, de plus profondes pensés et j'entendais grogner en moi l'envie du combat. Tout ça s'est exprimer en cette libération de mon Zanpakutō. C'était la libération de mes sentiments refoulés, de ceux que j'ai rejeté continuellement. Mon corps touché et affaiblit n'allait pas me stopper, ce n'est que par ma seule volonté que j'allais surpasser tout cela, ce n'est de plus que des sentiments exprimés par notre vision que le cerveau interprète comme douleur. Il faut surpasser tout ça, et atteindre un autre niveau de concentration. Hakujin !! C'était ma réponse à ces ricanements, provocations, à cette arrogance affichée. La rage s'était inscrite sur ma lame, cette frénésie qui me fait palpiter le coeur s'est propager sur ma lame, c'est une chose que je regrette, hélas. Mon Hakujin s'est élancé vers cet Arrancar, qui dans un geste, certes logique, mais stupide dans ce cas la, essaya de dévier ou parer mon attaque. Hé ! Je ne m'inquiétais pas, Koryū Kagemitsu cache ses atouts, l'adversaire ne peut que prendre cette attaque de plein fouet et être surpris à la fois. Je n'étais pourtant toujours pas content, pas content de devoir sortir l'une de mes techniques dés le début. Je doute qu'il se fasse prendre une seconde fois par celle-ci, du moins, si je n'arrive pas à réellement le surprendre avec elle. L'explosion retentit... Une nouvelle fois, ce doux son à mes oreilles, qui montre bien que mon Zanpakutō est prés, prés au combat. Je n'ai pas eu l’occasion d'utiliser mon Shikai dans un réel combat depuis longtemps, c'est qu'il est fort, et sans ça j'ai tout de même une chance de m'en sortir, et qui sait, de l'emporter. La grosse quantité de fumée crée se lève haut dans le ciel, pendant que j'étais debout, retrouvant mon souffle doucement, après cet enchaînement victorieux. Mais me voila déjà en train de le chercher du regard. Je risque d'être surpris par une de ces attaques encore une fois, il est parfois imprévisible, et ces attaques touches leurs cibles, je n'ai pas le temps de me reposer, loin de là. Mes yeux danses dans le ciel cherchant avec ferveur cet Arrancar aux cheveux bleutés, mais ce n'est que lorsque je remarque une traîné de fumée s’extirpant de la grosse masse que je comprends que c'est lui. Il l'air amoché, ce n'est pas la même expression sur son visage, mais ce n'est que lorsqu'il se stabilise dans le ciel que j'ai pu remarquer l'étendu des dégâts que je lui ai causé. Une énorme trace noirâtre apparaît sur son torse qui était encore vierge de blessure. Ma technique a eu l'effet estompé, je ne pouvais pas me réjouir pour autant, le combat n'est pas fini. Je crains que cela n'ai pour effet une entré dans une colère qui pourrait m'être fatale. Il est fière et arrogant, c'est certain, je ne serais pas bien surpris de cette chose, mais j'en subirais les conséquences bien assez tôt.

Pendant que je le regardais, d'une distance raisonnable, il prononce des mots qui ont eu pour effet le mélange de deux sentiments opposés, choses bizarre... Reconnaître ma puissance et ma force est une chose, mais se mettre à fond dans un combat est une autre. Il m'a sous-estimé et il le paye de sa peau et de son corps maintenant calciné par le feu de l'explosion. Encore une des règles qui a été parmi les fondements de mon enseignements. Mais mon visage n’affichait guère satisfaction, juste une appréhension grandissante quand à ces paroles. Il parle de se mettre à fond... Je le pensais bien, il n'était pas à fond, il ne prenait pas tout ça au sérieux, juste un amusement de plus. L'intensité du combat allait augmenter exponentiellement, et les actions qui suivent ne m'ont pas fait mentir. Malheureusement pour lui, ma concentration et mes sens ont vu leur capacités accrus, son Sonido n'avait plus l'effet de surprise escompté. Je me retourne d'un tour de pied et me retrouve à dévié cette lame qui me fonçait droit sur le corps. La suite était moins prévisible puisque inconnu. Il saute et se met à tournoyer autour de lui-même à une vitesse folle.Tornado, c'était donc ça. Il a fendu vers moi à une incroyable vitesse, je recule une fois, mais m'engage vers lui à la suivante Zanpakutō en position de me protéger de cette attaque. Cela n'a eu pour effet que de retarder la chute. Mon Zanpakutō bloque son pied, mais la vitesse génère une grande puissance qui m'a obligé à baisser mon bras, et finalement son pied atterrit sur le côté droit de mon torse. Je crache une petite quantité de sang, avant de me voir propulsé comme un objet jeté contre le sol. Je n'ai pas pu résister à la force généré, et me suis fracasser contre la parois rocheuse des montagnes ce qui a eu pour effet d'élevé une grande poussière à l'impact. Je me retrouve là au sol, Zanpakutō à la main, blesser sur mon bras droit, et touché au torse... Je ne dois pas me défiler, et après tout, je ne voulais pas l'assumer, mais... Au plus profond de mon être se ressent une certaine joie. Cette joie de vivre, le sentiment d'être vivant grâce ou à cause des blessures ressentit sur mon corps. Je me relève tant bien que mal, alors que j'étais presque encré dans le sol dos contre le sol. Bien joué, Arrancar, mais c'est à mon tour maintenant. Encore entouré de cet amas de poussière, je me mes en position, regardant le ciel, qui était pourtant caché par cette fumé, et me propulse vers lui. Les bras le long du corps, les cheveux au vent, ma grande vitesse m'a ramené au niveau de l'Arrancar en un rien de temps. Ce dernier était là, mais je n'allais pas le laisser tranquille, je voulais échanger des coups d'épée avec lui, que nos lame se rencontrent. Je fonce vers lui, pareil propulsion que la précédente, donnant des coups à l'ennemi, je n'avais pas d'idée propre à vrai dire, je voulais simplement que ma lame lui transperce le corps. Horizontalement, verticalement, des coups ascendants et d'autres descendants je voulais qu'il ressente l'intensité de mes attaques, et peut-être qu'il allait riposter, mais je reste sur mes gardes.

Entre deux coups de lame ma voix fait vibrer l'air alentours. Tu es un adversaire de taille, Arrancar. Je suis honoré !

Après ça je me propulse vers lui, essayant de donner un coup de pied au niveau de son visage, que ça touche ou pas, j'ai continuer ma rotation et fait tout un tour pour lui donner un grand coup avec ma lame. J'avais bien une idée au final, mais tout dépends de ce qu'il va faire.






[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Dim 4 Nov - 19:02
L'intensité du combat atteignait presque son paroxysme, les coups étant donnés de plus en plus fortement et les blessures devenant plus régulières. Les yeux fixés sur l'adversaire, il disparut dans un sonido afin de le toucher dans le dos et de tenter de le blesser gravement. Cependant, et comme il le pensait, la nouvelle vitesse du Shinigami ne lui permettait plus de disparaître de sa vision; à présent, ce dernier le suivait avec une facilité qui le gênait quand même beaucoup. Ce fut donc sans surprise que sa lame rencontra la sienne, ne pouvant accomplir son travail correctement, à son grand dam. Ses jambes firent un bond dans le ciel et son corps débuta une rotation rapide sur lui-même, agrandissant non seulement la zone d'impact mais aussi le risque de choc brutal. Sa jambe retomba tel un poids lourd sur son corps, malgré une tentative désespérée visant à la parer. En réalité, l'inverse se produisit : son parvint à heurter son torse, sur le côté droit, le propulsant quelques mètres plus loin. Le sang s'écoula de sa bouche, ce qui prouvait bien que ce n'était point une illusion, Grimmjow l'avait touché et vu son état, la collision avait été barbare. Tant mieux, c'était le but recherché et donc comme il fut atteint, un sourire vint se graver sur ses lèvres. Le corps de l'adversaire heurta la paroi d'une montagne située juste derrière lui et tomba finalement sur le sol, le zanpakutoh toujours bien placé dans sa main, mais le corps dans un sale état qui n'annonçait rien de bon. En effet, comment allait-il pouvoir renverser la situation alors que sa personne ne semblait plus pouvoir suivre? L'espada s'en moquait quelque peu, mais il voulait continuer à combattre. Pour venger les autres Hollow, certes, même si ces meurtres lui passaient largement au-dessus de la tête, comme il l'avait dit, ces crétins l'avaient bien mérité. En fait, il souhaitait que le combat continue afin de ne pas rentrer au Hueco Mundo où l'ennui le bouffait littéralement, et surtout il tentait d'échapper à Barragan et à ses missions à deux balles.

Sans même esquisser ne serait-ce qu'une mimique prouvant ses douleurs, le vice-capitaine se releva et fonça vers lui afin d'être à la même hauteur, de lui faire face et de certainement pouvoir mieux le surprendre par la suite. Ce qu'il fit en se jetant radicalement vers lui, zanpakutoh vers l'avant, prêt à le frapper à de nombreuses reprises. Bien que cette action relevait d'une vitesse impressionnante, le Hollow parvenait tout de même à parer sans trop de difficultés, même si à quelques moments, sa lame s'approchait de plus en plus mais dans un moment de chance, son propre zanpakutoh rencontrait le sien et le rejetait en arrière. Cette petite mise en scène dura un bon moment durant lequel ce dernier lui fit un compliment sur sa puissance, il en était "honoré". Était-ce un moyen pour le distraire ou était-il sincère? Sur le moment, Grimmjow opta pour la seconde option, avec raison. Son timbre de voix et son faciès supputaient ses dires de manière à rendre le septima encore plus fier et plus conscient de ses capacités, lesquelles lui permettaient de réaliser ces prouesses. Directement après ce petit instant de politesse, l'homme tenta de le frapper à l'aide de son pied, mais Grimmjow eut le réflexe de s'écarter de justesse, frôlant sa jambe à simplement quelques millimètres. Oufti, il avait eu chaud! Mais c'en était pas terminé. En effet, ce brave type effectua une rotation de 360 degrés sur lui-même afin de le frapper avec toute sa force. L'homme à la chevelure bleutée ne s'y attendait pas et n'eut pas pour réflexe de mettre son arme devant lui pour le protéger au maximum. Non, malheureusement. En réalité, il ne put strictement rien faire, et la lame de l'adversaire vint se planter dans son flanc droit, sur quelques centimètres, faisant jaillir le sang au-dehors. La douleur survint directement, car la lame était toujours à l'intérieur de sa chair.

Bien joué, mais fais attention à trop essayer de planter ton adversaire... Les retours de flammes peuvent être cruelles!


Et sans attendre que cet homme retire la lame de son corps, il serra fortement le sien et tenta de le frapper sur l'entièreté de son corps, en diagonale, en partant du haut à droite vers le bas à gauche. Bien évidemment que la douleur s'intensifiait lorsqu'il bougeait, mais parfois il fallait savoir souffrir pour mieux attaquer par la suite. Grimmjow effectua ensuite un bond en arrière, durant lequel la souffrance atteignit son seuil maximale mais heureusement qui fut très bref. Observant les dégâts causés par l'attaque, il se dit qu'il avait évité le pire et qu'il aurait pu être fameusement plus amoché que cela. Le combat ne tournait pour l'instant en la faveur de personne, presque du 50-50, chacun prenant l'avantage à un moment donné mais se faisant directement remettre en place juste après. Un vrai duel qui le passionnait réellement. Tous les deux devraient user de leurs techniques les plus ingénieuses afin de pouvoir transpercer suffisamment la peau de l'autre pour ne pas craindre un retour inattendu et imparable. Bref. Ses yeux bleus observèrent le ciel de la ville, puis le jeune homme. Que faire maintenant? L'attaquer de plein fouet ou tenter une tactique plus crédible et pourtant porter ses fruits? Sans hésiter il opta pour la seconde option et brandit son arme juste devant lui. Une lumière rougeâtre s'y créa rapidement, et lorsqu'elle fut chargée à pleine puissance, il la lança en direction de l'ennemi. "Cero". La boule se dirigea dans sa direction tandis qu'il effectuait un sonido afin d'apparaître juste en-dessous de lui : dans sa main droite, un autre cero venait d'être chargé. Et sans attendre, il le lança.

Cero

Puis, sans prévenir, les différentes blessures reçues lors de ce combat retentirent en même temps, provoquant un mal indéfinissable, surtout celle située sur son torse. Il ressentait encore le choc de l'impact, les flammes qui lui explosaient en pleine face. Que se passait-il et pourquoi en cet instant? Heureusement pour lui, il ne pouvait pas être attaqué dans cette position car deux ceros se faufilaient en direction du Shinigami. Tentant tant bien que mal de se remettre de cette sensation désagréable, son faciès trahissait le mal qu'il venait de subir. Reculant de quelques mètres afin d'éviter une nouvelle attaque et surtout pour remettre ses idées en place, il se mit à observer la scène qui se déroulait face à lui. Les ceros étaient sa spécialité, qu'allait donc faire son adversaire pour le surprendre une fois de plus?




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Mer 7 Nov - 20:16

FLAMMES FLICKERS
▪... Let the Destiny Decide ▪



Mon attaque avait failli, mais c'était de justesse. Mon pied a frôler son nez et son masque souriant. Heureusement que Koryū Kagemitsu était là pour rattraper ce qui était perdu. J'effectue un tour sur moi-même, un geste gracieux et qui peut être appréciable, mais sa beauté n'est que le reflet de sa dangerosité. Le son d'une lame coupante fendant le vent se fit entendre, puis comme un son sourd, répugnant, tout le contraire du son doux pour les oreilles lorsque mon Zanpakutō danse sur le vent. Impact ! Il venait se planter dans le corps maintenant bien amoché de l'Arrancar. Ça n'a pas eu l'effet escompté. Mon coup avait pour but de trancher cet être en deux, lui arrachant la vie et le sauvant de sa démence dans laquelle il ne fait que s'enfoncer. Je n'ai pas eu la puissance suffisante pour ça, les blessures qu'il m'a infligé ont faits leurs effets. Je ressentais chaque partie de mon corps, chaque muscle non touché était, avait contracter une certaine fatigue, mais ça, c'est seulement s'il n'avait pas été tranché par la lame de l'adversaire. Je plains notre situation actuelle, autant la mienne que la sienne. Deux êtres dont la vie doit être considéré comme chère se battent, chacun pour ôter la vie à l'autre, deux lumières dont l'intensité diminue au fur et à mesure que le combat avance. A vrai dire, je pense à ça, mais je suis quand même en train de combattre. Triste sors, triste réalité qu'est notre vie en fin de compte. Retour au moment présent, je me rend compte de ma douleur, et mon corps qui me fait souffrir à l'instant ou il a prononcé ces paroles. Menaces ou bien mise en garde... Peu importe, l'important était de m'échapper rapidement, mais quand j'ai vu cette lame haut dans le ciel bleu, reflétant la lumière du soleil, il était déjà trop tard. Ce métal froid viens traverser mon corps, et transpercer ma peau de bout en bout. Je n'ai même pas eu le temps de comprendre, que déjà mon corps éjectait du sang et se laissait tomber en arrière. C'est peut-être la fin pour moi... Mes yeux se lèvent vers le ciel, alors que pour la premièrement fois depuis le début, mon visage taché de sang et de blessure affiche ma douleur et ma souffrance suite à ce coup magnifiquement bien porté. C'est peut-être la fin du combat, je m'accroche à la vie, mais tout ça semble si loin maintenant... Non !! Ce n'est ce que je dois penser. Je me rattrape et m'accroche encore à la vie en demandant à mon corps de suivre et donner tout ce qui lui reste. Je refuse de poser le genou alors que ma jambe tremblait. Ma mâchoire se resserre et montre ma hargne. C'était ce qu'il me restait, une rage et une hargne que je dois optimiser au plus. J'empoigne Koryū Kagemitsu encore plus fort. Je ne te demande plus que cela. Sois fort avec moi, Koryū Kagemitsu ! Je me relève finalement tant bien que mal, les habits déchirés par la lame de l'Arrancar et légèrement teintés de rouge, enfin ceux qui n'était pas déjà rouge. J'ai l'impression qu'il est aussi bien salement touché,malgré son air encore amusé et joyeux. Je flanche doucement, mais jusque la je dirais que j'ai bien tenu tête. C'est maintenant que ce décidera l'issue du combat, je doute que cela ne se fasse sans encore quelques dégâts, quelques giclées de sang.

Je me remets à peine des douleurs et de l’émotion qu'il est déjà à la charge une nouvelle fois. N'as tu pas encore atteint le paroxysme de ton plaisir mal sains ? Cette lumière vive et rouge qui jailli encore de sa main m'est maintenant connu et familière. Sa puissance est telle, que m'en prendre une nouvelle en plein fouet serait synonyme de fin du combat, qui sait, peut-être même mort ! Mais dans un réflexe, alors que le Cero s'élançait vers moi, j'ai lancé à Hakujin. Cette technique qui au fond ressemble assez à un Cero, couvrant beaucoup plus de surface tout de même. Une énorme explosion résulte de la rencontre des deux techniques, alors que l'onde de choc me fit reculer et les flammes montait vers le ciel toujours aussi bleu. Ce combat était un réel brasier sans cesse alimenter par nos deux forces, par nos deux mentalité et façon d'être. Je n'ai pas eu le temps de me laisser aller, son Sonido qui l'a fait venir en dessous de moi. Hm... Je me rappel de ça, ruse que j'ai utilisé pour l'avoir sans succès, le voila qui me prouve qu'il peut lui aussi copier mes sois disant tactiques. Je saute en air, en me propulsant avec une impulsion du pied, alors que je ressens encore les effets du dernier coup reçu, ce qui m'a largement embêter dans mon esquive. Tss, je ne peux même pas échapper à son attaque. N'en a-t-il pas marre de lancé des Cero à tout bout de champ ? Je voyais cette masse rouge, qui a provoquer ce son fort désagréable à son lancement s'approcher. Je joue avec le feu, mais ce n'est qu'au dernier moment que j'ai dénié lève haut mon Zanpakutō. A toi de jouer, Koryū Kagemitsu ! Je m'en remets à toi et à ton pouvoir. Mon Zanpakutō s'alourdit maintenant qu'il est chargé de mon Reiatsu. Le Cero avançait et j’espérais qu'il n'entendait pas, j’espérais qu'il ne comprendrais pas cette technique. L'utiliser maintenant est vital, mais je veux que cela reste un atout dans ma manche au cas ou diront nous. Mon bras droit descend rapidement alors que j'ai écarquillé les yeux dans le feu de l'action. Tekken Kagayaku ! Une nouvelle explosion de nouvelles flammes... Je m'extirpe comme je peux de tout cela, reprenant doucement mon rythme respiratoire. Je n'ai cependant plus le temps de tergiverser, sois je gagne, sois s'en est fini de moi, sois de lui... J’excuse un Shunpo, alors que j'était encore dans les alentours des flammes crée après l'explosion. Je me retrouve derrière lui, le corps hurlant à l’arrêt. Je ressens toutes les blessures en un seul coup, comme ça sans prévenir, mais je ne peux l’arrêter là, alors que ma la est haute dans le ciel.

Geste de rage peut être, mais de survie aussi. Mon Zanpakutō bien en main, je le descends violemment sur l'Arrancar, pendant que ma voix prononçait ces mots... Tekken Kagayaku !

Une nouvelle fois... C'est surement, l'une de mes derniers actions. Alors je t'en supplie Koryū Kagemitsu, achève le une bonne fois pour toute !!





[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Mer 7 Nov - 21:27
Sa lame parvint à entrer en contact avec le corps de l'adversaire, faisant jaillir à nouveau le sang partout dans l'air ambiant et provoquant chez l'espada un sourire disgracieux. Sa manière d'être rebuterait tout être dans ce monde, même sa propre copie tant son arrogance et sa perfidie ne possédaient pas de limites. Son esprit en avait pleinement conscience depuis sa transformation, enfin la seconde qu'il a subi malgré lui. Depuis lors, son côté sauvage reprit le dessus et parvint à modifier sa perception du monde extérieur ainsi que l'estime et l'utilité en ce qui concernait l'entièreté des autres races. Il n'allait pas critiquer la sienne, et pourtant il aurait pu aisément le faire, surtout en voyant les attaques faiblardes et désolantes des pauvres Hollows exterminés quelques minutes auparavant. Ceux-là représentaient la connerie et la faiblesse du Hueco Mundo; dès lors comment pouvait-il avoir une once de respect pour ces bêtes? En ce qui concernait les Shinigamis, leur attitude l'exaspérait car ils se prenaient réellement pour les meilleurs, pour les sauveurs du Monde. Quant aux humains, plus faibles qu'eux n'existaient pas et leur envie d'un Paradis atteignait le paroxysme de son énervement. En effet, ces misérables le répugnaient tant pas leur optimise que par leur désir de puissance, chose qu'ils ne pourraient jamais acquérir. Leur incompétence résumait leur vie au gré du jour.

Quant à ses ceros, ils ne touchèrent pas la cible, aucun des deux, à son grand étonnement. Pourtant, lors de "l'impact", une explosion retentissait, preuve que les attaques avaient touché leur cible. Pourtant le jeune homme en sortit intact, comme si elles n'avaient jamais existé et qu'il se moquait éperdument de lui. Grimmjow supposait évidemment que cet homme avait utilisé le pouvoir de son zanpakutoh afin de se débarrasser des rayons rougeâtres, ça il parvenait à le comprendre. Mais le fait qu'il le fasse avec une facilité déconcertante lui infligeait de nombreuses questions qui restaient sans réponses. Ses yeux l'observaient, chaque geste, chaque action, chaque mimique, chaque signe éprouvant. Tout! Et bien qu'il remarqua une douleur lors de la précédente attaque, celle qui le blessa gravement, depuis lors, plus rien. En tout cas, plus rien qui n'annonçait une souffrance atroce. A son grand dam. Que se passait-il donc pour que soudainement tout revienne plus ou moins à la normale? Enfin, il eut rapidement la réponse lorsque ce dernier effectua un déplacement rapide afin de se retrouver derrière lui. Effectivement, ce shunpo avait été effectué de manière plus lente que les précédents, prouvant donc que les multiples contusions et autres perforations eurent raison de lui et de sa nouvelle vitesse. Quoiqu'elle restait toujours supérieure à la sienne... Malgré tout, son peskis lui permit de le suivre à la trace sans grande difficulté et donc de le ressentir dans son dos, comme toujours.

Grimmjow notait que durant ses combats, que ce fut lui ou son ennemi, les gens en général préféraient attaquer par derrière que par devant. Par précaution très certainement. Mais cela signifiait bien qu'ils avaient peur d'une réaction de l'adversaire et qu'en lançant l'assaut sans que l'ennemi puisse le voir de ses yeux, ils n'allaient normalement pas se faire toucher. La panthère n'hésitait pas à se mettre dans le même chapeau, ayant déjà effectué cette action à maintes reprises. Sauf que pour lui, quelque chose le différenciait de tous les autres. La peur ne résidait pas en lui, plus maintenant en tout cas. Ayant passé ce stade, son corps se mouvait derrière la cible afin de pouvoir mieux le blesser, certes, mais aussi pour faire perdurer le combat. L'explication est simple : en le tailladant de la sorte, petit bout par petit bout, il pouvait apprécier le combat autant de temps qu'il le décidait. Or s'il l'affrontait de face et le blesser près du cœur ou une autre région à risque comme la tête, la lutte ne serait pas très longue et le Hollow n'aurait pas eu le temps de ressentir toutes les émotions possibles et inimaginables. Tous ces rires et autres sourires perdus, quel dommage!

Le vice-capitaine, lançant son attaque, hurla le nom de son attaque : Tekken Kagayaku. Par un instinct de survie, Grimmjow s'avança en s'abaissant. La lame frôla sa nuque ainsi que le haut de sa colonne vertébrale, par contre la lame parvint à tracer une sorte de ligne dans sa chair, laquelle partait du milieu de son dos jusqu'au niveau de ses reins. De plus une explosion retentit lors du contact entre la lame et sa peau. La douleur se fit ressentir instantanément et ce de manière très intense, au point que son faciès se déforme de manière à montrer son mécontentement. Fort heureusement, aucun point vital n'avait été touché, mais cela n'empêchait nullement au sang de fuir son corps sans sa permission, dégoulinant le long de ses jambes et terminant sa route sur le sol frais de Karakura. En effectuant une telle prouesse, le jeune homme aux cheveux bleus venait d'épargner sa vie et son existence. Encore une fois, c'était lui qui souffrait, et cela devait changer. L'espada tint fermement son zanpakutoh dans sa main droite tout en se retournant et en lui faisant face, laissant derrière lui la fumée qui le dérangeait. Son visage trahissait son envie de meurtre et son désir de vengeance, chose qui allait peut-être se produire très prochainement si cet homme ne faisait pas attention. En effet, il ne souhaitait pas l'utiliser car son énergie ne valait pas la peine d'être dépensée. Ce n'était pas réellement un combat à mort, même s'il voulait la sienne. Mais son corps ne supporterait plus de se faire trancher de tous les côtés encore très longtemps. Esquissant un léger sourire, il planta ses griffes dans son arme et mima une griffure sur tout son long, tout en prononçant cette phrase juste magnifique.

Déchire, Pantera


Le vent se mit à l'entourer et à tournoyer autour de lui de manière très rapide. Lorsqu'il cessa, Grimmjow fut de nouveau visible. L’entièreté de son corps fut recouverte d’une sorte d’écaille de couleur blanche assez résistante, bien plus que le hierro. Des crochets vinrent se greffer à ses coudes ainsi qu’à ses jambes. Ses cheveux s'agrandirent encore plus: sa chevelure atteignait dorénavant son postérieur! Une vraie panthère, bestiale et féroce. Ses blessures s'étaient refermés, obstruant ainsi tout chemin possible à son sang, lequel sortait trop de son corps à son goût. Blague à part, la vraie panthère venait de faire son apparition en libérant son pouvoir, ce qui eut pour effet d'augmenter considérablement son potentiel : sa vitesse d'exécution, sa force, sa compréhension, tout son être. Sa puissance surpassait à présent celle du vice-capitaine et atteignait facilement celle d'un supérieur Shinigami. Tout ceci indiquait la fin des espoirs et des rêves de cet homme, sauf s'il ressortait à nouveau l'un de ses tours de magie dont la bête n'avait toujours pas totalement saisi le fonctionnement. Augmentant considérablement son réiatsu, il disparut dans un sonido très rapide afin d'apparaître juste devant le jeune homme. Son arme placée de manière à pouvoir l'embrocher, il frappa horizontalement au niveau de son ventre. Lorsque l'attaque fut terminée, enfin il n'avait pas pris le temps d'observer les dégâts, s'il y en avait, il effectua la même opération afin d'apparaître juste au-dessus de lui, à quelques mètres.

Lluvia de proyectiles

6 projectiles sortirent de ses coudes et partirent en direction de l'ennemi. Sa vitesse était incroyable, lui-même s'étonnait de la rapidité dont il venait de faire preuve en quelques secondes seulement. A vrai dire, aucun sourire n'apparaissait sur son visage. En effet, il n'avait pas réellement de fierté à utiliser cette technique face à un vice-capitaine qui tentait vainement de sauver sa peau en utilisant toute sa puissance. Mais en même temps, il n'allait pas se laisser tuer pour le "fair-play" ou autre connerie du genre. Non! Bien au contraire. Grimmjow patientait vaillamment dans les airs, regardant minutieusement ses petites fusées se diriger vers lui. Elles exploseraient au moindre frôlement ou autre tentative de parement. L'évitement seul lui permettrait de continuer le combat mais en aurait-il seulement le temps? Un léger sourire finalement vient s'inscrire sur ses lèvres. Le combat se dirigeait vers sa fin visiblement.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Lun 19 Nov - 23:16

? FLAMMES FLICKERS ?
?... Let the Destiny Decide ?



Merde ! Comment j'ai pu être aussi négligeant ? C'était vu et revu, étudié et décrypté. Ce mouvement n'avait plus aucun secret, autant pour moi que pour lui. Je n'ai pas pu me retenir, mon bras était déjà lancé à toute vitesse, et le tranchant de Koryū Kagemitsu n'avait pas réussi... Je voulais en finir, mon corps n'en peut plus, et Koryū Kagemitsu flanche aussi. Je ne suis peut-être pas aussi fort que je le pensais ! Acquérir de la puissance n'a jamais été mon but, ni un objectif en sois... Je suis peut-être en train d'échouer à cause de ça. Je me revois encore critiquer ceux qui n'avait pour but que cette quête de pouvoir. Je ne regrette rien, c’est mon chemin et mon code. Protéger les miens et ceux de la Soul Society est mon but, cette seul conviction... non, elle n'a pas été suffisante. Le grincement de ma lame contre la peau de l'Arrancar a crée une filament ardent, qui eu son effet, mais bien loin de l'effet attendu. C'est un échec pour moi, c'était peut-être ma dernière attaque, mon denier assaut. Le sang coulait, mais ce n'était pas du tout ce que j'attendais, je suis déçu, mais pas de toi Koryū Kagemitsu, loin de là. Je ne suis simplement pas assez fort... Peut-être même que te manier n'est pas mérité pour moi. Il a réussi à épargner sa vie, mais je vois déjà à son visage qu'il convoite de prendre la mienne. Je suis mal en point, mon souffle ne revient pas, et les gouttes de sueurs se succèdent sans s’arrêter. Je ne peux pas aller plus haut que ce que je fais actuellement, lui, sans doute que oui. Que je sache sa Resureccion n'a pas été activée. Je dis ça comme si je savais ce que c'était réellement, à vrai dire, c’est un pouvoir qui m'est étrangers, mais on dit que sa puissance est grande, qui peut s'apparenter au Shikai, et au Bankai pour les plus fort... Les Espada ! J'ai bien peur que cet Arrancar aux cheveux bleu en sois un... Surement d'ailleurs. Lorsque ma lame a tracer cette ligne dans son dos, un certain chiffre m'est apparut. Dans l’état ou je suis, je ne peux plus le combattre d'égal à égal. Son désire de vengeance envoyait des ondes maléfiques, son regard a complètement changé de tonalité variant du regard d'un amusé joyeux à celui d'un meurtrier en quête de victime.

J'ai l'impression que quelque chose va se passer. Son regard est plus puissant, plus fort ! Il tient son Zanpakutō plus fermement que jamais, me regardant droit dans les yeux me fusillant déjà du regard. Je m'attends au pire, c'est peut-être le moment pour lui, de prouver qu'il est le meilleur, et moi de prouver que mon honneur est fort. Brusque est féroce, il plante ces griffes dans sa lame. Le spectacle m'étonne et mes yeux s'écarquillent pendant qu'il exécutait sa danse du pouvoir ! Ces griffes lacèrent son Zanpakutō qui s'est teinté de bleu juste avant. Kishire, Panthera ! . Le vent s'affole et les vibrations qu'il envoi sont forte, cette pression est immense. Le grand sourire sournois qu'il m'a lancé avant de disparaître dans la fumée et le Reiatsu qui s'est dégagé de lui ne me laisse aucun espoir d’espérer une trêve. La pression est telle... J'ai même du mal à rester sur mes jambes. Je prends la peine de reculer quelques peu, tenant Koryū Kagemitsu de mes deux mains. Impossible pour moi de fuir, impossible pour moi d'abandonner. Finalement je vais assister à un spectacle bien extraordinaire, je crois bien que c'est sa Resureccion. Le vent se dissipe enfin, me laissant voir ce qui allait m'affronter. Une bête féroce, un être sauvage inconnu à mes yeux et ma pensé. Je n'avais jamais rien vu de telle. Cette peau qui s'est blanchie, refermant ses nombreuses blessures. Son corps immaculé et couvert de sang avait disparu, comme neuf. Que dire de son apparence nouvelle ? Sa longue chevelure, ces lames acérées, cet aspect animal... et ce trou béant en plein milieu du ventre ! Il me surprend, il m'intrigue et m'étonne !! Le plus impressionnant dans tout ça, c'est l'explosion de puissance et de Reiatsu en lui à présent. Ce n'est plus le même homme, comme si son instinct avait pris le dessus. La vision de son nouvel aspect m'a fait ressentir toutes les blessures sur mon corps, sans prévenir. J'ai l'impression que je ne vais pas tenir bien longtemps. Ha ! Pendant que je rêvasse, que je m’étonne devant lui, il se met en action, il veut en finir, c'est clair. Ce n'est que dans un réflexe que j'ai pu parer son attaque. Mon visage a totalement changé, la fatigue pouvait se lire dessus, et la souffrance aussi. Je resserre ma mâchoire, et prie pour que mon corps tienne encore un peu. Koryū Kagemitsu, es-tu encore avec moi ? Je n'en peux déjà plus, j'ai besoin de toi. Ce coup était beaucoup plus fort que tous les autres, sa puissance a bien augmenté. Je ne réalise même pas, que je le perds déjà de vu. Je ne rivalise plus, je ne fais que subir à présent. Il est a un niveau au dessus.
    J'entends enfin sa voix au-dessus de ma tête... Lluvia de Proyectiles ! Mais il est déjà trop tard.

Tcheh ! Il est rapide, bien plus qu'avant. Je risque vraiment d'y rester ! Ces projectiles qui sortent de son coude se dirigent vers moi. Mon corps me fait bien plus mal qu'avant, bouger m'est difficile, qu'est ce que je dois faire ? Mes yeux s'ouvrent grand et mon corps entre dans une transe et se met à bouger par une force qui m'est inconnue, peut-être l'instinct de survie qui survient soudainement. Avec les derniers forces qu'il me reste, je lève mon Zanpakutō et essaye de le mettre dans la route des projectiles pour me protéger. J'ai l'impression que ce que je fais ne sert strictement à rien, ce sont des gestes qui expriment juste mon impuissance face à cet être. Épaule gauche, côtes droites, et jambe droite effleuré... Je n'ai rien pu faire, je m'en prends de plein fouet. Une nouvelle fois j'ai l'impression que je perds conscience, mais je m’accroche encore et toujours, je ne lâcherais jamais Koryū Kagemitsu. Je me vois projeté vers le sol rocheux une nouvelle fois, j'ai bien l'impression que c'est la dernière fois que cela arrive. L'impact a été violent, je n'aurais pas la prétention de dire que tout va bien, rien ne va au contraire. La poussière me fait toussé, et le sang s'extirpe de ma gorge et de mes nombreuses blessures sur le corps. Mon bras gauche est à présent inutilisable. Je perds sur toute la ligne ! J'essaye de reprendre mon souffle, les yeux fermés, toujours accroché à mon cher Koryū Kagemitsu. Désolé, Koryū Kagemitsu, je n'ai pas su y faire, je n'ai pas été à la hauteur, je m'excuse !! J'ai perdu tout mon haut, et les nombreuses sont clairement visibles sur mon corps. J'essaye pourtant de me lever du mieux que je peux. Difficile pour moi d'assumer une telle raclé, une telle humiliation.
    Mes yeux se lèvent vers cet être sauvage et animal. Alors que j'ai du mal à reprendre mon souffle et que toutes les parties de mon corps me font mal, je prends quand même un mal à lui parler. ...Qui...Qui es-tu ? Je ne vais pas du tout bien, ce n'est que l'adrénaline qui me permet de rester debout à ce moment là, je sen que je peux flancher à tout moment. Je suis Heike... Heike Shidō. Kyū Bantai Fukutaishō. Dis moi ton nom, Arrancar ! Ma voix a porté, c'était pour moi un honneur à respecté, et une chose qui doit être faite. Il doit absolument honorer ma demande...

Finalement, je ne peux que faire ça, subir ma défaite...







[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Mar 20 Nov - 17:08
Sa nouvelle apparence ne permettait pas de le reconnaître distinctement, mis à part sa longue chevelure bleutée qui le trahissait en quelque sorte. Que ce fut sa manière d'agir, sa manière de penser, sa manière d'exister, rien ne subsistait de son ancien lui, même pas une trace. Son envie de tuer ne ressemblait en rien au maigre mirage qui arpentait les escaliers de son esprit; dans son état actuel, ce n'était même plus une envie, c'était une obligation afin d'étancher sa soif et d'assouvir le manque qui le bouffait de l'intérieur. Lorsque cette bête lâchait prise sur son arme et libérait son pouvoir, toute sa haine, sa hargne, sa motivation, sa cruauté, sa détermination, sa méprise, tout était décuplé. Son corps possédait tant de sentiments qu'il semblait exploser. Bien que de faciès, la ressemblance était frappante, son comportement pouvait laisser un énorme doute à un inconnu. Comment se dire que d'un tel être plus ou moins rationnel, pouvait-il se transformer en un monstre dont le seul but se réduisait à exterminer son opposant? Était-ce le cas chez tous les espadas? Réagissaient-ils tous de la même manière ou simplement lui? Aucune idée, et à présent, ses iris fixaient seulement l'ennemi, sans flancher, sans se poser de questions inutiles dans ce genre-là qui, de toute façon, ne permettraient nullement d'élargir son champs de connaissance. La puissance coulait dans ses veines, ce qui signifiait la fin de l'existence du jeune Shinigami, lequel peinait déjà à résister à son réiatsu.

Lors de sa réapparition, il observa que son coup porté au niveau du ventre n'avait point abouti, ce dernier, dans un élan de détresse, était parvenu à l'esquiver. Pas mal mais insuffisant, car Grimmjow venait à peine d'augmenter son niveau et que ce n'était que le début. Plusieurs explosions retentirent dans la seconde, ce qui signifiait que les projectiles l'avaient touché. La fumée apparut sur le terrain et obstrua la vue du Hollow, lequel s'impatientait quelque peu car il souhaitait voir le résultat de ses prouesses. Heureusement l'attente ne fut que de courte durée, et le jeune homme fut à nouveau visible. Son corps se trouvait être dans un piteux état, proche de la mort, ne restant debout que par sa bonne volonté, rien de plus. C'était un triste spectacle qui se déroulait devant lui, et pourtant seul un sourire diabolique venait se graver sur ses lèvres. Pourquoi? Simplement parce qu'il appréciait sentir la sensation de contrôle et de pouvoir jouer avec celui-là. Faire jaillir le sang hors de ses veines, le faire souffrir, lui faire mordre la poussière, sans aller à l'extrême et l'achever. Non, ce ne serait plus amusant. A vrai dire, c'était la première fois qu'il agissait ainsi, à aller titiller la folie qui résidait dans son cerveau. Tel un objet, il pressait cette région peu à peu, sans forcer, et regardait avec émerveillement les résultats. Son propre cobaye, une vraie réussite. Que demander de plus? Il parvenait à se limiter à cela pour l'instant et à donc ne pas faillir dans le mauvais côté de la chose.

Le vice-capitaine tenait à peine sur ses jambes, se retenant un maximum avec son zanpakutoh afin de ne pas tomber et donc déclarer sa défaite totale. Malgré tout, on pouvait lire dans ses yeux qu'il l'avait déjà accepté et qu'il combattait simplement pour ne pas mourir. Un geste désespéré dans une situation désespérée. En même temps, Grimmjow ne souhaitait guère non plus mourir, dès lors il le comprenait un peu. Ils se fixaient sans rien dire, sans ouvrir la bouche. Les seuls sons que l'on pouvait entendre étaient le vent ainsi que le craquement des arbres suite aux dégâts provoqués par leurs attaques. Enfin s'il n'y avait que ça comme dommage... Mais c'était le cadet de ses soucis. En effet, l'espada ne cessait de l'observer, d'écouter sa respiration saccadée et lente, d'attendre le moment propice pour l'achever et mettre un terme à ce combat. Sa langue se mit à pourlécher ses griffes, signe qu'il avait envie de goûter à son sang un dernière fois. La folie l'avait atteint, certainement, mais il s'en fichait complètement. Ce n'était guère sa faute. Et après tout, ce n'était que pour une fois. Promis. Représentant à lui seul la bestialité, il se mit à ricaner et ensuite à pousser divers cris d'exaltation tant il était heureux de cette situation. Soudain, le blessé se mit à parler, le coupant dans son plaisir et l'obligeant à la mettre en veilleuse. Déjà qu'il n'entrait pas dans ses bonnes grâces, mais alors là, il pouvait même le supplier qu'il ne l'épargnerait pas!

...Qui...Qui es-tu ? Je suis Heike... Heike Shidō. Kyū Bantai Fukutaishō. Dis moi ton nom, Arrancar !

Qui était-il? Simplement son pire cauchemar. Un être que la nature elle-même n'aurait pas du façonner tant son esprit barbare et sa volonté de dominer le Hueco Mundo surpassaient la raison. Bref un espada diraient certains. Lui était contre cette idée de regroupement. La différence par rapport aux autres membres de l'élite sautait aux yeux, tout comme leur rapprochement. Cependant, la panthère n'admettait pas qu'une telle comparaison puisse se faire et que tout le mondait pensât que les Hollow se réduisaient à des bêtes sanguinaires et sans cervelles. Cette phase, il l'atteignait seulement lors de sa Resureccion, et encore, simplement durant ce combat, il n'avait jamais été aussi cruel dans son comportement qu'aujourd'hui.
Ainsi donc, cet homme était bien un Vice-Capitaine, un grade situé juste en-dessous des Capitaines. Cela se ressentait dans le sens où Grimmjow avait été obligé de libérer son arme afin de pouvoir l'éliminer tranquillement. De plus, cet être possédait des atouts et des caractéristiques qui lui permettaient d'être à cette place. C'était donc tout à son honneur. Par contre, une chose le chagrina "Arrancar". Pourquoi le nommer de cette manière, si ingrate et qui mettait tout le monde dans le même paquet. Ce n'était point la première fois qu'une telle "injure" parvenait à ses oreilles, bien qu'elle fut véridique. En effet, sa condition d'Arrancar s'affichait en grand sur son front, mais il n'appréciait pas qu'on le nomme de telle manière. Un Arrancar faisait partie de l'élite, certes, pas d'objection, mais simplement sa nature, celle qui lui interdisait de ressembler aux autres, le rejetait. Enfin bref.

Je me nomme Grimmjow Jaggerjack, septième Espada.

Il prononçait ces mots avec une telle fluidité que l'on pouvait penser qu'il appréciait de le dire, et en fait c'était le cas. Lorsque Heike Shido avait formulé cette demande, cela avait sonné comme un abandon et une acceptation de la défaite, voire de la mort. Ses yeux brillèrent de mille feux tandis que son corps se mouvait de telle façon à se positionner face à lui, à quelques mètres. Ses griffes lui faisaient mal tant elles quémandaient de pouvoir lui extraire son cœur. Tout doux. Esquissant un sourire, il se mit à avancer tout doucement, jouant avec sa pression spirituelle et s'amusant à voir les effets sur ce jeune homme. Effectuant un rapide sonido afin de se retrouver juste derrière lui, il tenta de le blesser une première fois. Ensuite, il répéta cette action 5 fois et tenta de la blesser au ventre, sur le flanc droit, à la tête, aux jambes et enfin au niveau de son cœur. Les actions étaient effectuées de manière lisse et avec une rapidité sans égale. Le petit jeunot n'en sortirait pas indemne. Grimmjow s'attendait à ce qu'il crève sur le champs, mais bon il n'allait quand même pas lui trancher la tête. Le sourire aux lèvres, il reprit sa position initiale, se délectant déjà du résultat final.


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 63
• INSCRIPTION : 22/07/2012
• LOISIRS : //
• HUMEUR : Peu Sociable - Froid

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Vice-Capitaine de la 9ème Division
Points d'experience:
220/305  (220/305)
Niveau: 18
Heike Shidō
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 22 Nov - 22:51

▪THAT IS ALL !! ▪

Qu'est ce que je vais devenir ? S'en ai réellement fait de moi. Le sang coule dans mes vaines mais aussi sur ma peau, celle qui a été tranchée à de nombreuses reprises, tailladée, et ouverte à de nombreux endroits. Je n'ai pas le souvenir d'avoir été aussi mal mené lors d'un combat. C'est un échec cuisant pour moi, je n'arrive pas à le concevoir, mais je l'accepte. Le destin en a décidé ainsi, je dois m'y tenir. Mon visage si calme, si neutre affiche maintenant une certaine souffrance, la mâchoire serrée, et le souffle irrégulier, j'avais complètement changé de l'homme conquérant que j'étais. Est-ce que la flamme qui m'anime ce serait éteinte ? Éteinte par la cause de la puissance de cet Arrancar... Mes yeux se posent sur lui, sur sa nouvelle forme qui me fascine plus que m'effraye. C'est donc ça une Resureccion. Son pouvoir est immense, je ne peux pas rivaliser avec mon niveau actuel, c'est une chose impossible. Vraiment, je patauge dans le marasme de mon esprit. Mon corps ne supporte quasiment plus son propre poids, mes jambes trembles, et je suis au bord de l’écroulement. Je me mets à penser à des choses bien lointaines, enfin, des choses auxquelles je n'ai jamais pensé, des choses qui étaient loin de moi, mais qui montent soudainement dans ma tête... Cette défaite n'est du qu'à mon manque d'entrainement, mon manque de puissance. Je me demande si je suis bien à mon poste... Est ce-que mon rang de Fukutaisho n'est pas mérité ? J'ai l’impression qu'il est en train de me donner une leçon qu'on ne m'a jamais faite. Je représente le Gotei 13, et j'échoue dans cet affrontement avec les Hollow, être en soif de pouvoir et en quête de suprématie. Je m'égare dans mes pensés, je divague, les choses s’enchaîne, mais je retombe toujours sur la même conclusion... Il est beaucoup trop fort ! Sa récente transformation l'a élevé à une tel niveau que même les blessures que je lui ai infligés ont disparus sous l'effet de la libération de son Reiatsu plus meurtrier, plus sauvage qu'il ne l'a jamais été durant notre féroce combat. Je m'accroche à Koryu Kagemitsu du mieux que je peux, j'évite de tomber au sol, ce serait vraiment une honte complète, je n'assumerais pas cela. J'ai vu sa bouche bouger au ralenti, seul sa voix qui a porté au loin m'a fait revenir à la réalité. Grimmjow Jaggerjack !! Son nom est fort, je ne l'oublierai pas de sitôt. C'était bien ce que je pensais, un Espada. Ces Arrancar sont puissants et féroces, bien loin du niveau d'un Arrancar basique, lambda, avec lequel je n'aurais jamais eu autant de mal, du moins, je n'aurais jamais été en un aussi piteux état.

Je n'ai pas eu le temps de réalisé une nouvelle quoi, que cette grosse pression, cet énorme quantité de Reiatsu s'est retrouvé devant moi, et augmente encore plus la sensation de n'être plus dans une duel équivalent. Je redeviens un simple Shinigami lutant du mieux qu'il peut pour survivre, tenir debout et sauver son honneur et celui qu'il défend. Plus rien ne m’intéresse dés lors plus que la survis, rien de plus ne m'anime que le désire d'être une nouvelle personne. Je viens de prendre une énorme claque... J'ai compris que mon niveau n'est pas suffisant, et ça me désole, me mets dans une état encore plus précaire que dans lequel mon corps est. Mon esprit est abattu. Je risque de servir de cobaye une nouvelle fois, je lève ma garde, tenant à deux main Koryu Kagemitsu, je n'ai jamais daigner lâcher ! Je n'en peux plus, vraiment, mon torse nu maintenant, affichait déjà toutes les traces du passage de la Panthère Bleu sur mon corps. Son corps qui était si proche, disparaît encore une fois, mais son Reiatsu est tellement dense que le louper est impossible. Derrière moi, je me retourne, provoquant une légère poussière montante par le frottement de mes pieds au sol. Mais c'est comme si je ne suis plus qu'un morceau de viande sur lequel cette Panthère s'acharne sauvagement. Mes bras ne se lèvent plus, et ma lame ne se redresse plus. Je suis sincèrement désolé Koryu Kagemitsu... Je n'ai tout simplement pas su quoi faire. Ce combat m'a montré que seul, avec mes capacités actuelles, je ne peux pas te maîtriser comme il le faut, comme il se doit. Reste avec moi, je te fais la promesse que nous ne serons plus jamais de telles êtres battu de la sorte. L'émotion est grande, et je retient vraiment mes larmes à l'encontre de mon Zanpakuto, toi Koryu Kagemitsu. Mon corps me fait tellement mal que je ne ressens plus rien, c'est peut-être la fin, la fin d'un tout, ou juste le début.

Je ne tiens plus, mes bras, mes jambes, tout mon corps flanche. Je m'écroule sur le sol poussiéreux et rocheux. Je n'ai jamais penser finir comme ça... Je reste conscients de ce qui m'entoure, mais physiquement, je suis cuis, littéralement ! Qu'est ce que je peux espérer ? Le réveil d'un pouvoir caché en moi ? Impossible. Le Gotei 13 !!! Ils sont informé de ma mission, peut-être qu'ils ont remarqué la baisse de mon Reiatsu, mais qui sait ce qui arrive la-bas... Je ne me fais pas d'illusion.







[list]

[list]Some Days, Some Nights,
Some Live, Some Die !
... In The Way Of The FIGHT !
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Ven 23 Nov - 19:58
Les yeux de la bête se posèrent sur le corps ensanglanté de l'ennemi qui gisait au sol dans son propre sang, le regard vide, attendant patiemment que sa vie lui soit ôtée. A contrario du passé, en cet instant précis, le meurtrier ne possédait aucun regret ou autre pitié envers celui qui allait devenir son prochain repas. Un repas qui lui permettrait de regagner ses forces et d'en acquérir de nouvelles, et surtout, qui faisait perdre à ses ennemis un membre précieux, un vice-capitaine qui aurait pu les aider dans de nombreux combats à venir. Un simple membre était facile à remplacer, il y en avait tellement dans leur stupide académie. Ceux-là pullulaient à une vitesse incroyable et hors du commun, se regroupant dans un même endroit afin de maîtriser leur pseudo-pouvoir et gravir les échelons de la haute société. Mais remplacer un gars de sa trempe, bien qu'il ne fut guère Capitaine, une telle personne ne se trouvait pas à tous les coins de rue. Dès lors Grimmjow s'imaginait déjà les complaintes et autres mépris que ces crétins pourraient avoir envers sa personne. Une guerre éclaterait peut-être, l'obligeant à les massacrer encore une fois, enfin il le ferait avec la plus grande joie du monde, bien évidemment. Son arme pourrait à nouveau jouir du sang qui s'écoulerait le long de sa lame, lequel serait presque immédiatement léché par son utilisateur un peu dingo sur les bords.

Son souhait fut exaucé, et ce, de manière intégrale : tous les coups portés eurent l'effet escompté et blessèrent ainsi donc l'ennemi encore plus gravement. Heike Shido ne possédait pas la puissance ou la force requise pour faire le poids, et même avec toute son envie il n'y arriverait pas. Seule la Mort lui offrait ses bras, seule la Mort l'accompagnerait jusqu'à la toute fin, du moins si la panthère le voulait réellement. Et à voir ses yeux, la réponse tendait vers le oui. De plus, un large sourire venait soutenir cette hypothèse qui allait bientôt se confirmer. Malheureusement pour ce jeune homme, l'espada avait changé quelques semaines auparavant, décidant de redevenir le monstre qu'il était. Or si leur rencontre s'était faite avant, le Shinigami aurait survécu. Mais bon, tel fut son destin, celui de croiser sa route sous son plus beau jour, et le pousser à bout, jusqu'à ses derniers retranchements. Quelle triste fin pour un petit jeunot. Le vice-capitaine jonchait le sol de Karakura, ne pouvant même plus se relever tant les blessures infligées avaient raison de lui. Grimmjow s'avança près de lui, les griffes bien aiguisées pour effectuer leur travail. Sa marche fut lente, lourde et sonna le glas de la fin du combat. L'homme à la chevelure bleutée s'amusait de cette situation et prenait donc bien son temps pour mettre un terme à sa courte vie. Pourquoi faire une chose aussi cruelle? Simplement parce que c'était sa nature, vile et perfide. Sa mâchoire s'ouvrit et laissa s'échapper quelques mots, les derniers de l'existence du Shinigami.

Voila ce qu'on récolte lorsque l'on n'est pas capable de défendre les siens.

Ses mains s'approchèrent du corps déjà presque sans vie de l'adversaire, il y planta d'abord sa main droite, laquelle fit jaillir encore du sang à l'extérieur, tâchant même sa propre écaille blanchâtre. La scène ne rimait plus à rien, le combat était déjà terminé même avant d'avoir débuté. La bête se complaisait à le faire souffrir, c'était plus du sadisme qu'autre chose, et pourtant son faciès n'éprouvait aucun sentiment, mis à part une joie extrême et incontrôlable. Il la retira de manière lente afin de faire subir encore plus de dommages à ce dernier. Sa main gauche allait l'y rejoindre quand une drôle de sensation le fit s'arrêter. Qu'était-ce donc? Alors qu'il allait s'apprêter à donner le coup de grâce et à ôter la vie du jeune Shinigami, quelque chose dans son corps le fit réagir et penser à autre chose qu'à son extermination. Une boule se créait dans son ventre, signe que quelque chose n'allait pas. Que se passait-il donc à la fin? Effectuant quelques pas en arrière, ses paupières se fermèrent et son esprit activa son peskis, à la recherche d'une quelconque source de pouvoir aux alentours. Cependant il ne trouva rien. Seules quelques âmes humaines au loin, bien trop faible pour être l'origine de cet arrêt soudain. La panthère ne s'inquiétait nullement, mais semblait ne pas apprécier cette situation. En effet, il savait pertinemment qu'un être se trouvait derrière toute cette mise en scène, mais ce qu'il n'aimait pas, c'est qu'elle se cachait tel un lâche. Si ce mystérieux personnage souhaitait sauver ce qui restait de vie dans le corps de Heike, il fallait qu'il se hâte car les secondes diminuaient rapidement.

Soudain, tandis qu'il recherchait toujours le "problème", un énorme réiatsu fit son arrivée, à quelques mètres de là. Bien que très puissant, Grimmjow le surpassait, et de loin, dans sa forme actuelle, celle de la resureccion. Cependant, ce qui l'interloquait résidait dans le fait que ce dernier s'élevait certainement au grade de Capitaine! Ce qu'il recherchait depuis un bon moment pour vraiment s'auto-évaluer. Alors pouvait-il espérer mieux qu'une personne de haut rang se déplaçant elle-même pour venir à sa rencontre? Non. Et même si son but premier était de sauver son ami ou disciple ou que sais-je encore, l'espada se mettrait directement en travers de son chemin afin de l'affronter en duel. Ses blessures, refermées pour le moment, ne lui faisaient plus aucun de mal, et sa transformation obligerait cette personne à lancer son assaut via son Bankai, ce qu'il espérait depuis longtemps. La panthère s'impatientait déjà et se délectait de la puissance qui allait l'affronter dans quelques instants. Tout ce qu'il désirait, c'était que la personne ne s'échappe pas en traître avec le corps du jeune vice-capitaine, et donc fuit le combat, à la manière d'un certain Shinigami qui avait osé disparaître sans rien dire. Mais il n'y avait pas de temps ni de place pour se remémorer ce triste épisode. En effet, le probable Capitaine s'approchait très rapidement de Heike et de sa personne. Un énorme sourire s'afficha sur ses lèvres, peut-être pourrait-il faire d'une pierre deux coups en éliminant deux Shinigamis en même temps? Un petit rire sortit de sa gorge, signe de sa joie et de son envie de combattre. Bref, une nouvelle confrontation en vue...




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 86
• INSCRIPTION : 02/11/2012
• LOCALISATION : Sereitei
• LOISIRS : Sieste
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1171-fiche-technique-de-shusui-

Passeport
Rang: Capitaine de la 9ème division
Points d'experience:
70/350  (70/350)
Niveau: 21
Shusui Katsura
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Ven 23 Nov - 22:52
Certains pensent qu'il n'y a pas plus grand déshonneur que d'être épargné par un adversaire qui vous a mis au sol. D'autres ont comme credo de jamais se faire secourir dès que leur honneur est en jeu. Tant d'avis divergents, tant de philosophies et de règles transmises de générations en génération, suivant des traditions qui elles, changent suivant les familles dans lesquelles ont les enseignes : tout cela ne lui correspond pas. Il ne crache pas sur l'honneur, non, il le respecte, mais il est loin d'avoir une vision archaïque de la guerre. Car c'est bien la démonstration d'une guerre à laquelle on assiste, ce conflit entre les Hollow et les Shinigami qui perdurent depuis plus longtemps que les mémoires ne peuvent maintenir leur souvenir. Ce conflit tellement ancien qu'il s'est peu-à-peu transformé dans les esprits comme une simple réalité. On n'en cherche plus la cause, on accepte les faits pourtant c'est loin d'être une chose anodine. Oui, le capitaine de la neuvième division possède des idées plutôt neuves sur toutes ses traditions et cela parce qu'il n'a pas eu la chance ou la malchance de grandir dans des familles nobles et riches de la Soul Society. On ne lui a rien appris, on ne lui a rien forcé d'apprendre il a découvert la plupart du monde lui même et s'est forgé ses avis propres en partant d'un esprit vierge. Alors certes, l'honneur existe, mais la vie est plus importante. Lorsque l'on peut se permettre d'affirmer que l'on préfère être achevé par notre ennemis plutôt que d'être secouru, c'est que l'on a aucune responsabilité et que l'on peut se permettre de mourir en homme libre. Or ce n'est pas le cas dans ces mondes que sont le Hueco Mundo et la Soul Society puisqu'ils sont liés par leurs histoires et par leur guerre sans fin ni commencement.

C'est d'un pas décidé et une ferme volonté de ramener son lieutenant sain et sauf que Shusui Katsura passa cette porte coulissante formée quelque instants plus tôt et l'emmenant dans ce monde réel où il est né la toute première fois et où il a pourtant presque tout oublié. Tout, sauf la légère brise similaire à celle qu'il ressent parfois du haut des toits du Sereitei. Tout oublié sauf ce sentiment de consistance entourant chaque chose formées de matière réelle et non de Reiatsu. Lorsque l'on a vécu plusieurs centaines d'années dans la Soul Society, revenir ici procure toujours certaines sensations et même émotions. Mais le capitaine n'a pas le temps pour cela. Il y a quelques temps, son lieutenant avait été envoyé ici pour faire son devoir de Shinigami mais le bureau de recherche avait perdu la trace de son Reiatsu après de nombreuses perturbations. Il allait sans dire qu'après quelques rapide recherches, il s'était avéré que Heike Shido était en proie à un combat féroce contre un ennemi bien plus puissant que de simples Hollow. Un Arrancar oui, et même l'un des plus puissant d'après l'énorme énergie spirituelle qu'il libérait lors de son combat contre le valeureux Shinigami qui semblait ne plus faire la poids. Il fallait donc lui venir en aide et rapidement pour éviter que l'on ait à célébrer ses funérailles. En apprenant cela, le capitaine Katsura se chargea d'aller dans le monde réel pour ramener son lieutenant. Il s'en était fait une mission personnelle ne demandant aucun soutien pour éviter qu'il n'y ait d'autres blessés ou que l'on vienne le perturber si un affrontement devait avoir lieu. Il allait sans dire que Shusui préférait ne pas avoir à se battre, ce n'était pas dans sa philosophie que de provoquer un combat inutile ou rien n'est en jeu. Mais cette situation était différente de toutes confrontations hasardeuse que l'on peut avoir avec des Arrancars. Aujourd'hui, la vie d'un Shinigami était en jeu et au fur et à mesure que son Reiatsu diminuait, Shusui accéléra le pas pour arriver le plus rapidement sur les lieux.

Il se laissait tomber vers le sol, alors qu'il sentait l'énergie spirituelle, témoin de la santé du Shinigami, disparaître pour n'être désormais plus détectable. Il fallait qu'il tienne encore quelques instants avant que Shusui n'arrive sur les lieux pour lui porter secours. Il fallait tenir, sa vie est trop précieuse et il va jouer un rôle important des les conflits à venir en tant que Shinigami mais aussi en tant que vice-capitaine. Il était loin d'être faible, et même si il avait perdu aujourd'hui il ne devait pas mourir pour ne pas handicaper la Soul Society de la perte d'un soldat alors qu'elle est directement menacée par un ennemi encore inconnu bien que réellement puissant. Oui, les Hollows n'étaient plus l'unique facteur ennemis dans l'équation de l'équilibre des mondes, il y en avait un autre et il avait manifesté son potentiel destructeur prouvant qu'il était capable de renverser les ordres établis depuis des siècles si rien était fait. Alors il fallait tenir, il fallait vivre, coûte que coûte.

Alors que Shusui courait vers les lieux, utilisant son Shunpo pour augmenter sa vitesse, il senti clairement l'ennemi de son lieutenant. Son manteau flottant au vent, son Zanpakuto rangé sur sa ceinture, sa priorité était de stopper le combat et de négocier la vie d'Heike auprès de son ennemi, en gardant à l'esprit que cela n'allait pas être aussi simple. Il portait son masque de tissu, laissant entrevoir uniquement ses yeux et cette cicatrice qui lui barrait l’œil gauche. Son écharpe rouge aussi flottait derrière lui sous l'effet de la vitesse de son déplacement. Le voilà donc, l'Arrancar. Il était terrifiant aussi bien dans son apparence que dans son regard et il semblait perturbé par l'arrivée du capitaine alors que le lieutenant gisait sur le sol. Il était en vie, mais pour combien de temps encore ? L'Arrancar semblait être dans sa forme libéré, cette chose étrange appelée Résurrection. Ce devait être un Espada et son Reiatsu était tout simplement inquiétant et effrayant : c'était un mélange de folie meurtrière et de soif de sang que l'on retrouve chez les grands prédateurs, voilà ce qu'il devait être, un prédateur. Le capitaine se dressa devant la bête, quelques mètres derrière le corps de son lieutenant mais à porté d'un coup de l'Espada qui pourrait lui être fatal sous sa forme libérée. Il fallait faire vite, Heike Shido se vidait de son sang et ses blessures étaient loin d’être négligeable.

« Quel triste spectacle... Et quelle triste démonstration de monstruosité... Je n'aurais qu'une chose à vous dire, laissez moi repartir avec mon lieutenant pour que je puisse soigner ses blessures. Malgré tout, je ne suis pas imbécile au point de ne pas percevoir que votre soif de sang ne sera pas étanchée sans une vie d'ôtée... Je me trompe ? Alors je vous propose de tenter de prendre la mienne en échange. Voilà le marché, Arrancar, je remmène cet homme à la Soul Society et je reviens pour vous, pour que vous puissiez étancher votre soif meurtrière... »

Le capitaine parlait calmement, sans agressivité aucune mais c'était un leurre. Il ne semblait pas réellement convaincu par son marché et se doutait que le monstre qu'il avait en face de lui était sur le point de continuer le combat et de prendre les deux vies qui se dressaient sur son chemin. Malgré tout, il fallait qu'il essaye car le temps jouait contre lui, il devait remmener le lieutenant si il voulait avoir une chance de le revoir en vie. Se rapprochant doucement de son corps allongé et sanglant, il gardait les yeux rivés vers son ennemis, prêt au combat qu'il savait très difficile.





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Sam 24 Nov - 11:08
Les secondes s'écoulaient lentement à Karakura, lieu de rencontres anodines et autres confrontations meurtrières. Les Humains ne possédaient point de pouvoir, à l'exception de quelques-uns, ce qui permettait aux races puissantes de venir combattre dans ce monde sans que ces crétins ne s'en apercevaient. En effet, que ce furent les Hollow ou même les Shinigamis, tous optaient pour la survie des siens et donc en ne combattant pas dans leur propre Monde, ce qui provoquerait à coup sur la chute d'un empire. Et même si au nombre, les petits sauveurs représentaient une armée innombrable, ils n'osaient et n'oseraient jamais s'aventurer dans le monde obscur, même si l'on connaissait déjà le vainqueur. Non, l'espada n'affirmait pas qu'une telle hérésie puisse avoir lieu, et que ces baka pouvaient les vaincre sans problème. Loin de là cette idée saugrenue. Simplement, il mettait en avant les faiblesses de ses ennemis à l'aide d'un simple postulat. Mais penser une telle chose relevait d'une certaine peur, non? Certainement pas. La panthère appréciait les combats, que ce fut contre un Shinigami ou même un Humain, et de tout son cœur, enfin ce qui lui restait plutôt, il souhaitait qu'une guerre éclatât afin de tous les éliminer. Son côté vengeur et affamé de pouvoir reprenait comme d'accoutumée le dessus et pourtant, même son aspect gentil était d'accord. Dès lors, si cette confrontation causait la mort de deux Dieux de la Mort, dont un haut gradé, la Soul Society ne resterait pas de marbre et viendrait en grande pompe chez l'ennemi juré. Que dirait Barragan? Aucune idée et cela ne lui importait pas du tout. Sa soif de combat ne s'étancherait jamais.

Son corps se situait maintenant à quelques mètres du cadavre sans vie. Ce dernier respirait encore, mais c'était extrêmement lent et saccadé, signe que la Mort plantait déjà sa faux dans son petit cœur meurtri. Dans quelques instants, tout serait terminé et Grimmjow pourrait rentrer chez lui, l'esprit apaisé. Cependant, sur son chercheur de pression spirituelle, une personne non-identifiée venait de faire son apparition. Cette dernière possédait un réiatsu au-delà de ce petit homme et donc devait s'apparenter à un Capitaine. En simplement quelques déplacements rapides, ce dernier fut visible et les doutes s'envolèrent comme par enchantement. En effet, sa cape qu'il ornait fièrement sur son dos prouvait son appartenance à l'ennemi et surtout indiquait à tous son niveau de Taïsho. La puissance coulait sans ses veines tel le sang. L'espada appréciait cette entrée en scène et n'attendait qu'une seule chose : le combat. Sa forme actuelle lui aurait permis de l'achever en un instant, mais ce n'était point ce qu'il recherchait. Tuer un ennemi de la sorte ne lui ressemblait pas, la lâcheté ne faisait pas partie de son vocabulaire, ces derniers étant exterminés de sa propre main. Ce fut pourquoi il n'attaqua pas tandis que le nouveau venu inspectait le corps du vice-capitaine. Toutefois une chose lui trottait dans la tête : pourquoi un Capitaine viendrait-il, seul, sauver un sous-gradé alors que ce dernier n'a même pas pu mettre en danger sa vie? Une mission-suicide! Un sourire s'afficha sur ses lèvres. Ses yeux l'examinaient de fond en comble, que ce fut son aspect physique ou sa force au combat. Bien évidemment, ce dernier ne devait pas tout montrer, car après tout cela risquerait de dégénérer. En effet, le Hollow aurait pris cela pour une acceptation et l'aurait attaqué directement. Une preuve d'intelligence donc.

La bouche de l'ennemi s'ouvrit sans contrainte et dégobilla ce qu'elle avait à dire. Premièrement, sa question trouva directement une réponse : Heike Shido était son vice-capitaine. Il était donc normal que cet homme fasse lui-même le déplacement, bien que la dangerosité était au rendez-vous. Ensuite, analysant toujours ce petit discours, l'homme à la chevelure bleutée s'interrogea sur le fait que cet homme parle d’étancher sa soif et d'échanger sa place avec celle de son lieutenant. Drôle d'idée qui lui fit froncer les sourcils. Grimmjow allait-il le laisser partir pour ensuite ne pas être sur qu'il revienne et donc respecte son accord? La confiance se méritait, et ne s'accordait pas à n'importe qui. Que faire donc dans pareille situation. Cependant, ce qui le troubla plus résida dans le fait que cet énergumène pensa un instant qu'il était venu dans ces lieux pour étancher sa soif. Ses yeux s'écarquillèrent après coup. Lui-même ne se rappelait plus vraiment l'origine de son arrivée dans ce monde, mis à part l'ordre de son pseudo-chef. Ah si sa mémoire ne lui faisait plus défaut: le vieux l'avait envoyé ici afin d'éliminer la menace qui exterminait les imbéciles de Hollow. Dès lors, en aucun cas, Grimmjow ne s'était ramené pour se défouler et apaiser sa folie. En plus, le lieutenant n'aurait jamais fait l'affaire, et ce capitaine non plus. En effet, sa soif de sang et de combat ne se limitait pas à un seul ennemi par jour. Si son corps le lui permettait, il combattrait jour et nuit, nuit et jour afin d'acquérir une puissance suffisante à tous les écraser. A ce moment-là, sa soif pourrait être diminuée, pas avant. Sa souffrance avait accédé un niveau que personne ne pouvait imaginer.

Ses yeux fixèrent l'ennemi, dans le fond des globes oculaires. Son faciès n'éprouvait plus le moindre désir à tuer cet homme, pas maintenant en tout cas. Ses paroles n'avaient pas eu le moindre effet sur lui, non, elles ne l'avaient pas convaincu de stopper le combat. Simplement, l'envie lui était passée car ce dernier lui faisait pitié dans le sens où Grimmjow ne trouverait point de joie à exterminer un être si ce dernier ne combat pas pour sa propre survie. Tel un chasseur traquant sa proie, il est des plus désagréables quand cette dernière abandonne lâchement sans même avoir commencé à courir. Sa langue vint lécher le sang qui dégoulinait le long de ses doigts, avant de relâcher sa pression et de revenir à sa forme initiale. Les quelques blessures se rouvrirent sur le coup, mais la douleur n'existait plus. Afin de pouvoir exploiter pleinement sa force, il se devait d'être au top et donc devait consulter une infirmière qui pourrait le soigner. Fuir le combat n'était pas son genre, et de plus ce n'était point ce qu'il faisait. Son envie de meurtre l'obligeait cependant à accepter ce deal qui, dans tous les cas, l'amènerait à batailler de nouveau. Dès lors, ce fut sans regret qu'il prononça les paroles suivantes, d'abord destinées à sa victime.

Tu as eu de la chance que ton Capitaine arrive à temps, sinon tu serais déjà mort depuis longtemps. Reviens me voir quand tu en seras vraiment digne, afin que je t'exécute sans que quelqu'un ne vienne te sauver.

Les paroles étaient dures, mais avaient pour but de le forcer à se maintenir en vie. Grimmjow souhaitait réellement une revanche mais seulement quand ce dernier serait prêt, avec une puissance incroyable et une confiance en ses capacités bien plus grande. Ensuite, sa gueule se rouvrit, mais cette fois, il visait directement l'inconnu.

Je te laisse donc partir avec ton protégé. Je pars moi-même au Hueco Mundo pour me faire soigner. Sois-là dans deux jours, sinon je viendrais moi-même à la Soul Society pour te tuer. Et je ne considérerais pas que c'est un échange, non. Seulement une confrontation entre un Shinigami et un Hollow.

Le message était clair et sans bavure. En ce qui concernait la probabilité de la non-venue de cet homme pour le surlendemain, sur une échelle de 1 à 10, l'aiguille pointait en direction du 8, ce qui n'annonçait rien de bon. En effet, si tel était le cas, l'espada viendrait réellement au QG des Shinigamis pour l'exécuter, car il n'appréciait pas que l'on ne respecte pas une parole. Il ne lui accordait pas sa confiance, pas du tout même, simplement la raison l'emportait sur le combat. Son esprit souhaitait vérifier que parmi ces pseudo-sauveurs, il y en avait un qui possédait de la fierté et qui oserait revenir face à lui. Pas comme cet abruti de vice-capitaine qui avait fui le combat. S'il le retrouvait, il le tuerait sur-le-champs. Replaçant son arme dans son fourreau, il jeta un dernier coup d’œil sur les deux hommes, en rappelant au plus fort d'être là dans un jour, frais et paré au combat.

Ses doigts effectuèrent une sorte de pression, ce qui provoqua l'ouverture d'un Garganta. L'entièreté de son corps s'y engouffra tandis que la porte se refermait derrière lui. Durant la totalité du passage, il se posa la question suivante : avait-il bien fait? Son esprit l'affirmait, mais pourtant il n'en était pas sur. Lorsqu'il arriva enfin dans son royaume, le corps quelque peu ensanglanté, il demanda à se faire soigner directement. Rapidement une infirmière masquée vint à sa rencontre, le plaça sur un brancard et débuta un examen corporel afin de voir si son état était grave ou non. Comme prévu, rien de grave, mais les plaies devaient absolument être refermées si l'on souhaitait éviter l'infection. S'endormant paisiblement, il attendait avec impatience le combat du surlendemain. Une journée pour se reposer était nécessaire dans le sens où il ne pourrait rien faire en cette soirée. Ses paupières se refermèrent, mettant fin à ce premier chapitre.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 86
• INSCRIPTION : 02/11/2012
• LOCALISATION : Sereitei
• LOISIRS : Sieste
• HUMEUR : Serein

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t1171-fiche-technique-de-shusui-

Passeport
Rang: Capitaine de la 9ème division
Points d'experience:
70/350  (70/350)
Niveau: 21
Shusui Katsura
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Dim 25 Nov - 15:31
La résurrection des Arrancars était un phénomène tout à fait impressionnant aussi bien lors de la libération que de son annulation. Cela pouvait rapidement devenir fascinant pour qui avait un peu d’intérêt pour toutes ces choses effrayantes et spectaculaires. Elles étaient en quelques sortes aussi insolites que des Bankai et pouvaientt attirer beaucoup d’intérêt. Pour le Kyu ban tai Taisho c'était une des rares fois ou il en voyait de si près. Il a combattu des Arrancars, mais voir une résurrection de ce qui semblait être un puissant espada, c'était la première fois. Malgré tout, il était toujours plus réconfortant de voir ce Hollow sous cette forme plus humaine et moins effrayante. D'un autre côté, si combat il y avait entre les deux hommes, Shusui avait cet avantage d'avoir entre aperçu sa résurrection. Il ne pouvait pas en conclure grand chose et ce n'était pas dans ses priorités d'interroger son vice-capitaine pour lui soutirer des informations. Bien que préférant la passivité au combat, il fallait se rendre à l'évidence. En tant que capitaine de la neuvième division du Gotei treize, il était en charge de la défense du Sereitei et si il n'allait pas combattre cet ennemi, ce dernier s'en prendrait directement à la Soul Society et peut-être même au Sereitei. Il était donc dans son devoir de tenir promesse et de retourner dans deux jours ici même pour le combattre.

Mais pour en revenir à cette résurrection, au premier coup d’œil et à son aspect, on pouvait bel et bien dire qu'il s'agissait d'une force de frappe redoutable et qu'elle était plutôt de type physique. Mais rien n'en était moins sur et cela faisait de bien maigres informations. La priorité cependant était de ramener Heike Shido à la Soul Society pour le sauver de la mort qui semblait s'impatienter de lui. Il était d'ailleurs étonnant pour le capitaine que cette négociation ait fonctionné et que son ennemi au cheveux bleu accepte de repartir sans s'assurer de la mort de son adversaire. En le voyant au tout début, Shusui était persuadé que ce qu'il percevait dans le regard de ce monstre était une soif de sang titanesque. Peut-être s'était-il trompé sur son compte ou peut-être était-ce un piège. Il fallait qu'il reste sur ses gardes, même sans résurrection, le niveau de Reiatsu du Hollow indiquait très clairement la couleur : il était fort et peut-être même plus fort que le capitaine Katsura. Ce dernier ne dit pas un mot, se rapprochant du corps de son vice capitaine pour le mettre sur son épaule. Il gardait un œil sur l'Arrancar alors que le sang coulait abondamment sur le manteau blanc du capitaine qui ne semblait pas s'en soucier. Le corps de son vice capitaine était lourd du fait de sa carrure et il était difficile de le supporter bien longtemps. D'un geste lent, il dégaina son Zanpakuto, laissant apparaître sa blanche lame avant de le planter dans le vide ou plutôt dans l'air ambiant. Un mouvement du poignet ouvrit alors un passage vers la Soul Society. C'était une porte de bois coulissante, toujours la même, s'entrouvrant pour laisser place à une vive lumière blanche. Shusui s'apprêta à y pénétrer. Mais avant, il tourna la tête vers l'Arrancar qui venait d'ouvrir son passage pour le Hueco Mundo.

« Je tiendrais ma promesse, je reviendrais... »

La porte coulissante se referma en même temps que le Garganta et les deux ennemis repartirent en même temps pour un trêve de deux jour avant de se retrouver au même endroit pour combattre réellement. Quelle en sera l'issue ? Le capitaine ne le savait pas alors qu'il se dirigeait le plus rapidement possible vers les quartiers de la quatrième division afin de prodiguer à son vice capitaine les soins nécessaires pour le maintenir en vie. Il enleva son manteau pleins de sang. Patientant dans une salle annexe pour s'assurer qu'il allait vivre. Rien n'était moins sur bien entendu mais il était entre de bonne mains et le capitaine Katsura croyait fermement dans son rétablissement. Il repensa alors au combat qui allait venir, à son affrontement et au visage de son ennemi, ce regard, ces gestes, tout en lui était terrifiant. Pourtant, Shusui semblait y être préparé, et nulle peur pouvait se lire sur son visage ou plutôt sur ce que l'on pouvait entrevoir de son visage. Résigné, il savait qu'en devenant capitaine, il devrait faire face à de tels ennemis et à de tels situations si ce n'est pire. Il fallait qu'il soit à la hauteur, c'était son devoir, cela permettrait de prouver aussi qu'il a sa place tout en protégeant la Soul Society d'une possible vengeance de cet Arrancar. Il regarda son katana, son Zanpakuto. Il fallait qu'elle aussi soi prête car elle allait, dans deux jour, devoir montrer toute sa pleine puissance si elle ne voulait pas que Shusui finisse aussi mal que Heike Fuku-Taisho. Oui, il faudra qu'elle sois forte : Gaïa.





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1377
• INSCRIPTION : 20/08/2011
• AGE : 176

• LOISIRS : Embrasser Morphée
• HUMEUR : Changeante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t306-fiche-technique-de-la-cuart

Passeport
Rang: Espada 4th
Points d'experience:
140/410  (140/410)
Niveau: 25
Genesis Yume
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A FEARFUL ADMINISTRATOR

Lun 26 Nov - 15:28
Un sujet avec une évolution intéressante. Pour heike, 40+5 XP (des fautes assez nombreuses révélatrices d'une bonne marge de progression), pour Grimmjow 45+5 XP, pour Shusui, 45 XP.










Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:11


Revenir en haut Aller en bas
 

▪Flames Flickers - Grimmjow▪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Flames of war [Battlefront]
» Calgary Flames
» NHL Roster - Calgary Flames
» Rapport de bataille Flames Of War
» Calgary Flames TB


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-