AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Don't kill me [Grimmjow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Sam 20 Oct - 18:31




Que des ingrats. Les gamins de nos jours, ils faisaient vraiment n'importe quoi ! Ils ne savaient pas se débrouiller seul, et ne faisaient que des conneries. Leurs parents n'étaient pas là pour les empêcher de faire des bêtises ? Je ne sais pas pourquoi je m'étais retenu de leur mettre une raclée monumentale, sans doute parce qu'ils étaient moins âgés que moi. Je n'allais tout de même pas frapper sur des mômes de dix ans, ou alors vraiment pas fort pour les remettre à leurs places. J'aurais pu le faire, mais j'avais la flemme de leur courir après. Ouais, un mec qui peut courir super vite et qui est flemmard c'est ce qu'on appelle l'ironie du sort. Mais bon, je ne pourrais pas rester éternellement dans mon lit. Les enfants avaient après tout mis de la boue partout sur les fenêtres de ma chambre. Comme s'ils ne pouvaient pas faire attention. Venir comme par hasard jouer sous les miennes. Il y avait des tas de maisons à Karakura. Bon et puis j'aurais peut-être pu les rattraper pour leur mettre une correction mais je me serais tapé la honte à sortir en pyjama.
Prenant un chiffon qui traînant à la salle de bain, je nettoyais les vitres. Ce n'était pas mon père qui le ferait. Depuis la mort de ma mère je ne pouvais compter que sur moi. C'était pour ça que je ne supportais pas quand les enfants ne faisaient jamais attention. S'il n'y a pas d'adultes avec eux ils pourraient se faire mal. Ils ne se rendaient pas compte à quel point ils étaient dépendants de leurs parents. Si jamais ces derniers venaient à disparaître, que ferait-il ? Ils continueraient d'agir comme des empotés ? Moi, ça m'avait changé du tout au tout. Déjà que j'étais plutôt émancipé avant, maintenant je devais toujours tout faire seul. Même les repas pour mon père parfois. Songeant à tout cela, j'enlevais la boue des vitres. La prochaine fois qu'ils viendront jouer au football sous les fenêtres, je leur montrerais de quel bois se chauffait un running back. Mon rôle au football américain. Porteur de ballon, marqueur de touchdown. C'était la classe d'en marquer, les filles vous courraient après à la fin de chaque match !

Revenons à nos moutons. Je m'étais rendu compte, et heureusement pour moi, qu'il allait quasiment être midi. Je m'étais levé vraiment tard, même pour un jour de week-end. J'avais une répétition de musique dans un bar avec des amis. Et le soir même, un concert. Il ne fallait donc pas que je sois en retard, et pourtant je l'étais déjà. Fonçant me laver et m'habiller, je fus près en moins de vingt minutes. Pas le temps de manger, après tout dans un bar ils doivent bien fournir de la nourriture. Sortant à toute vitesse de chez moi, je pensais tout de même à prendre ma guitare. Si je m'étais dépêché et que je l'aurais oublié, ça n'aurait servi à rien.
Courant dans les rues de la ville, je me dirigeais vers le bar dans lequel j'avais rendez-vous. Mais je fus perturbé alors que j'étais en plein chemin. J'avais ressenti comme une présence. Quelques choses que je n'avais jamais senti auparavant. C'était oppressant. Les autres ne semblaient pas être affectés. Une âme était là ? Je changeais de direction pour me diriger vers la périphérie de Karakura, plus précisément dans la forêt. Peut-être que ce n'était qu'une impression, mais si quelqu'un me suivait vraiment j'en aurais le cœur net. * Tssss... C'est quoi ce délire. J'ai la même sensation qu'avec une âme, mais en plus terrifiant. Un truc sombre est dans les parages. *

M'asseyant tranquillement sur un rocher, je prenais ma guitare pour jouer un petit morceau. Ce dernier était assez paisible, et relaxant. A cette heure-ci je devrais être entrain de répéter avec les autres, alors autant que ce détour n'ai pas été inutile. Si quelqu'un m'observait réellement, il se montrerait. Si ce n'était pas le cas, je pourrais tranquillement repartir au bar. Après tout peut-être que je m'imaginais cette aura. Devenais-je paranoïaque ?






Dernière édition par Kōsuke Hiryō le Mer 31 Oct - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Dim 21 Oct - 11:19
Le mal dominait de plus en plus le monde qui l'entourait. A vrai dire, que ce fut le sien, celui des humains ou même celui des pseudo-vengeurs, ce fléau ne cessait de croître et de gagner en puissance, exterminant de nombreux innocents sur son passage. Peut-être; et sa conscience l'admettait d'elle-même, ne cherchant même pas à se dissimuler derrière diverses excuses futiles et inutiles; le fait que son corps en entier se retrouvait à chaque fois dans les parages de l'incident était l'un des fils conducteurs. de ce malheur. Les rencontres qu'il a pu opérées depuis sa venue en ce monde installèrent le doute dans son esprit. Sa fonction première résidait dans la destruction. Or, et cela se remarquait de plus en plus, ses victimes avaient toujours la vie sauve, sauf pour Baburu, lequel l'avait battu à plate couture. Mais bref, passons. Hormis cet être dépourvu de faiblesse, le reste survivait encore à l'heure actuelle. Ce n'était point normal.

Cependant, son ultime échange avec Rox, la huitième Espada, parvint à le remettre dans le droit chemin, c'est-à-dire à lui ouvrir son esprit sur son être et sur ses obligations et devoirs en tant qu'Espada. Le peu d'humanité, si l'on pût dire tel cruel aspect de sa personnalité, qui l'habitait depuis quelques jours venait de disparaître, laissant place au vrai Grimmjow, au bestial, au puissant, au conquérant. La bête revenait d'un lieu lointain où on avait tenté de l'enfermer à vie. Mais non, l'esprit affamé s'installait sur son trône, fier tel un souverain ayant assiégé une nouvelle contrée. La bête bleutée se nommait Grimmjow Jaggerjack, malheureusement pour vous.

Seul, debout, les pieds plantés dans le sable du Hueco Mundo, le regard fixé sur cette bonne vieille amie la Lune. Qu'était-il devenu? Allait-elle le reconnaître ou devait-il la fuir, par peur ou par honte? Le Hollow ne savait que faire en pareille situation. Il ne pouvait se montrer digne face à elle, elle représentait sa faiblesse. Personne ne devait savoir. Ses jambes se mirent en mouvement, faisant presque osciller son corps en arrière. Comique. Ses mains vinrent encapuchonner sa tête, tournant le dos à son passé et faisant honneur à son état originel : une monstruosité sans foi ni loi. D'un claquement de doigt il ouvrit un garganta, direction le monde des Humains. Un but précis? Oui. Lequel? Tuer. Pourquoi? Assouvir sa vengeance. Cela le calmera-t-il? Certainement pas. Quel dommage. Effectivement.

Le tunnel sombre ne semblait pas avoir de fin, ses pas se faisaient de plus en plus rapides jusqu'à ce que de la lumière vint aveugler ses iris bleutés. Un grand sourire se dessina sur son visage. Il n'était point heureux, simplement il redevenait lui-même, si l'on pût dire. Cette confrontation intérieure entre le bien et le mal ne lui avait conféré que souci et réflexion. Et bien qu'il fut apte à répondre, cela ne rimait à rien puisqu'un Espada n'était guère censé posséder un esprit, et encore moins un bon côté. Alors dans ces cas-là, il valait mieux se taire et enfouir loin dans son âme l'autre lui.

Le passage se referma juste derrière lui. L'homme se situait jute au-dessus d'une forêt, à la périphérie de Karakura semblait-il. Quel drôle d'endroit. Mais bref, si son instinct l'avait emmené là, c'était pour une bonne raison. L'instinct, encore un truc d'humain ça. Bref. Bien vite, il se mit en quête de trouver à manger afin d'assouvir sa faim et d'étancher sa soif. Une âme passait par là, à l'attaque... Non! Encore mieux, un humain différent des autres, doté d'une aura mystérieuse. Il se laissa choir non loin de lui et commença à l'observer sans éveiller sa curiosité, du moins il l'espérait. Ce dernier se mit à jouer d'un instrument, une guitare. Il n'était guère venu pour écouter un gars jouer de la musique! Rapidement, il se montra et débuta une marche lente vers celui qui allait être sa prochaine victime.





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Mer 24 Oct - 16:22
Les secondes semblèrent être des heures. Mon cœur s'était emballé, et battait à un rythme effréné. Je n'avais encore jamais ressenti cette sensation. Je m'efforçais de rester serein tout en jouant de la guitare, mais cela commençait à être dur. Je ne pouvais pas imaginer une telle oppression. Elle existait bel et bien. Mais d'où venait-elle ? Il n'y avait rien, ni personne, dans les parages. Enfin, d'après ce que je pouvais voir. Existerait-il des entités que je ne puisse pas distinguer ? L'élite des âmes ? Je commençais à trop divaguer. Je savais que cela ne pouvait pas être mon imagination, car ces fantômes existaient réellement. Mais des êtres supérieurs, non. Je ne voyais pas comment de telle choses pouvaient exister. Comment tant de gens puissent passer à côté, ne pas les voir.
Mon esprit était chamboulé. Je stoppais net les mouvements de ma main droite, tenant ma guitare avec ma main gauche. Je la rangeais délicatement dans son étui pour ne pas l'abîmer. Ça se rapprochait. C'était bien différent de ce que j'avais pu voir jusqu'à aujourd'hui. Posant mon instrument sur le sol, à côté du rocher, je fis quelques pas avant de regarder autour de moi. Je ne remarquais rien, jusqu'à qu'un homme marche vers moi. Ses cheveux étaient bleus, et l'expression qui émanait de son visage semblait être de la haine. Le même regard qu'un prédateur observant sa proie.

Le temps sembla s'arrêter. Je ne pouvais plus bouger, j'étais pris par la peur. J'avais des frissons dans tout le corps. Chacun de ses pas fit augmenter mon rythme cardiaque. Était-il là pour me tuer ? Que me voulait-il ? Je n'avais rien demandé. Pourquoi marchait-il lentement vers moi avec un regard si terrible ? Tentant de reprendre mes esprits, je devais faire quelques choses. Foncer vers lui serait se jeter dans la gueule du loup. Sans doute n'attendait-il que ça. Que devais-je faire ? Attaquer serait trop risquer. Je voyais mal cet homme éprouver une quelconque pitié. Se lancer dans un combat entraînerait ma mort, sans doute.
Serrant mes poings de toutes mes forces, je me résolus à bouger. Après tout si je restais planté là il ne ferait de moi qu'une bouchée s'il voulait réellement me tuer. Je ne connaissais pas ses intentions, après tout il était peut-être là pour autre chose. Bien que cette probabilité était infime, elle pouvait toujours être vraie.

« Hey toi, l'homme à la chevelure bleue. Tu me veux quoi ? On se connait ? J'aimerais juste savoir pourquoi tu avances vers moi avec ce regard...d'assassin. »

Je devais prendre mon courage à deux mains. Il n'était peut-être pas si terrible que ça après tout. Bien que l'aura se dégageant de lui était plus que meurtrière, il ne devait pas être si monstrueux que ça. Je ne savais rien de sa puissance. J'avais peut-être ma chance. Je pourrais toujours fuir, même si ma fierté en prendrait un sale coup, je pourrais l'affronter quand je serais près. Mes pouvoirs n'étaient pas exceptionnels, je les avais découvert il y avait à peine un an. Mais je devais tenter le tout pour le tout. Prenant une impulsion sur mes jambes, je me déplaçais dans le dos de mon potentiel ennemi grâce au Kōsoku. Je ne savais pas s'il avait pu me distinguer.

« Tu es là à cause de ça ? »

Désolé d'avoir mis du temps ^^"




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Mer 24 Oct - 19:42
L'humain cessa soudainement de jouer de la guitare et se mit à observer les alentours, comme si son esprit venait de repérer une menace potentielle se diriger dans sa direction. Quelle belle intuition, mais peut-être aurait-il mieux valu qu'il ne sache pas. Être chassé, et le savoir, ne rend que la peur plus effrayante et le chasseur plus monstrueux. Celui qui n'était plus humain se délectait déjà de ce qui allait se passer sous ses yeux. Il pouvait sentir le sang s'écouler dans chaque veine du jeune homme, lequel devait avoir moins de vingt ans. Un adolescent de plus dans les entrailles de la Mort? Personne ne s'y inquièterait, ou peut-être sa famille, mais bref don't care. L'excitation de pouvoir trancher sa gorge, avec un peu de lutte, c'est toujours plus agréable lorsque l'ennemi se débat, le mit dans tous ses états.

Ce dernier posa les yeux sur sa personne et se figea en un instant. Dommage, sa force n'atteignait pas ses espérances. L'entièreté de son être révélait la peur qui le tenait, ne pouvant effectuer un seul mouvement, sous l’œil attentif du Hollow, of course. En réalité, la peur se mêlait à un autre sentiment, celui de la fuite! Allait-il le laisse fuir et ainsi le chasser, tel un vampire traquant sa proie?! Certainement, du moins s'il survivait jusque là. Diminuant son réiatsu afin de pouvoir le laisser se mouvoir, et il fallait l'avouer, ce dernier le prenait quelque peu au dépourvu en tentant de résister de telle manière. L'emprise rompue, l'humain se mit directement à lui parler... Grosse erreur, surtout de cette façon. Le provoquer, était-il fou? Aucune idée. Heureusement, Grimmjow avait appris à se contrôler et à ne pas être irrité par ces petites piques futiles ; dès lors il ne laissa rien transparaître sur son visage et se contenta de le regarder de haut en bas, tel un avertissement. Et d'un seul coup, ce dernier disparut de sa vue, à son grand étonnement. Effectuant un simple demi-tour sur lui-même, il lui répondit, n'écoutant même pas ce que ce dernier tentait de lui révéler.

Je ne te connais pas, je sais simplement que tu n'es pas un humain ordinaire. Mais bon j'imagine que tu as remarqué que j'en étais pas un non plus... d'humain.

Un rire rauque sortit du fond de sa gueule et jaillit au-dehors comme une libération. Il s'amusait, et cela faisait si longtemps que ce n'était plus arrivé, pas comme ça. La bête peut être libre, faire ce qu'elle souhaite quand elle veut, où elle veut et sur qui elle veut. Sa monstruosité reprenait chaque seconde le dessus par rapport à son "humanité", et il s'en foutait royalement. Tuer ce faiblard, aucun sentiment, juste une envie folle de meurtre. Grimmjow leva son bras droit et prit le jeune homme par la veste, il le souleva sans même forcer. Il ne devait plus l'impressionner, mais il prenait tellement de plaisir qu'il ne pouvait arrêter. Il redevint sérieux et le reposa au sol, le doigt posé sur ses propres lèvres :

Ne tente plus jamais de me surprendre, cela ne fonctionnera pas, pas sur moi.


Ses jambes effectuèrent quelques pas en arrière, signe qu'il ne lui ferait aucun mal, pour le moment bien évidemment. Il ferma les yeux et prononça ces mots qui allaient certainement changer la vie de ce petit humain qui malheureusement était venu au mauvais endroit au mauvais moment :

J'ai simplement besoin de me défouler, et malheureusement je t'ai senti. Prépare-toi.


Toujours les yeux clos, un sourire se dessina sur ses lèvres. La Mort frapperait-elle, aujourd'hui?




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Sam 27 Oct - 12:20
Miséricorde. Je ne savais pas qui était cet homme, si l'on pouvait l'appeler comme ça. Il n'était pas plus humains que les âmes que je voyais, pire encore. Je n'avais jamais ressenti ça auparavant, ni même croisé une personne de ce calibre là. J'avais pris mon courage à deux mains pour me déplacer dans son dos, la fuite serait inutile face à ce genre de personne. Il semblait avoir suivit mon mouvement du regard, comme s'il pouvait le distinguer. Il se retourna dès que je fus dans son angle mort. Bon dieu, qui était-il ? Jamais personne n'avait réussi à me voir quand j'utilisais le Kōsoku. En même temps, je n'avais pas encore rencontré quelqu'un qui dégageait une aura aussi meurtrière. Il était sans doute plus fort que moi, et de très loin. Il m'avait sentis. Il avait remarqué que j'étais différent des autres humains. Pouvait-il sentir les gens comme moi ? Son rire était démoniaque. Il se moquait de moi, sans doute de ma misérable existence à laquelle il allait mettre fin. Il ne lui suffit que d'un bras pour me soulever par la veste. Je ne pouvais rien faire, il m'avait soulevé sans aucune difficulté. Il me reposa au sol après m'avoir dit de ne plus tenter de le surprendre. C'était bien la première personne qui arrivait à distinguer cette capacité. Lorsqu'il me relâcha, je fis plusieurs pas en arrière.

« Je vois que tu n'es pas humain, et que tu sembles me distinguer quand j'use de ce pouvoir. T'es qui au juste ? Ou plutôt, t'es quoi ? »

Il n'avait rien d'humains, ni même d'une âme. Venait-il d'un autre monde ? Existait-il d'autres entités à part les hommes et les esprits ? C'était bien probable depuis que je venais de tomber sur cette « bête ». Il voulait se défouler, et il m'avait choisis. Il pouvait donc me sentir. Cela signifiait que je n'étais pas le seul humain à posséder un pouvoir. S'il pouvait sentir le mien, et que le mien, ça ne serait qu'inutile. J'étais sur de ne plus être seul, mais fallait-il encore que je survives pour en rencontrer d'autre. Allait-il me laisser en vie ? Il me distinguait peut-être, mais arriverait-il à me suivre ? Prenant plusieurs impulsions sur mes jambes, je me déplaçais à plusieurs reprises autour de lui avec le Kōsoku. L'attaquer serait une grosse erreur. Je n'avais rien à part mes poings. Au vu de sa force, cela ne lui ferait pas grand chose. Que devais-je faire à présent ? Survivre ?
Je ne pourrais pas éternellement user de mes capacités. Je serais très vite essoufflé. D'ailleurs je commençais à l'être. C'était surement la peur. Je n'avais plus rien à perdre. Prenant la direction opposé au monstre, je passais dans la forêt. Je courrais aussi vite que je pouvais, pour lui échapper. Si je pouvais ne serait-ce que survivre, ça serait déjà bien. Je ne pouvais que fuir, il n'y avait rien d'autre à faire. Peut-être même qu'il n'y avait aucune échappatoire, et sans doute c'était le cas. Mais je devais avoir tout de même espoir. Il y avait toujours une lueur de vie. Tant que je n'étais pas mort, je pouvais espérer vivre. Tant qu'il ne m'avait pas rattraper, je pouvais vivre. * Maman, je vais surement te rejoindre dans l'autre monde. Mikan, je ne veux pas te laisser seule... * Mikan...Je ne pouvais pas partir, et la laisser seule. C'était mon amour. Je devais vivre, pour elle. Pour la revoir, l'embrasser. Caresser ses cheveux. Oui, je devais me battre. Je ne pouvais pas mourir ici, comme ça. Je ne pouvais pas laisser tomber aussi facilement. Me stoppant net au milieu des arbres, je criais :

« Monstre, montres-toi ! Défoulons nous. »




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Sam 27 Oct - 13:05
Qui était-il? Lui-même ne connaissait pas la réponse. Se définir ressemblait bien à une chose d'humain, il n'en avait cure de ces conneries. Être Hollow ne le caractérisait pas, simplement cela le mettait dans un panier différent de celui du jeune homme. Un panier où plusieurs bêtes immondes et horribles venaient s'entasser et n'en ayant pas le choix en fait. Le second renfermait les humains, le troisième les Shinigamis. Les âmes, quant à elles, se promenaient ci et là, sans but, errant de manière distraite et se faisant attaquer par surprise, tel fut leur destin. Oui voilà le destin. Son origine pouvait être lié à ce terme abstrait, dont la signification même lui paraissait absurde et incongrue. Mais qui soit, s'il le fallait réellement, voilà ce qu'il dirait, du moins si la vérité sortait de sa bouche. Or, depuis que son mauvais côté régnait dans son coeur, faire une telle chose devant un Humain relevait de l'inconscience, et bien qu'il fut faible, cet homme n'allait certainement pas mourir, sauf si Grimmjow en décidait autrement ou si ce crétin agissait de manière à le contrarier.

Je suis une mauvaise âme, un Hollow. Si tu n'en as jamais entendu parler, c'est que tu es encore tout jeune, et que tu viens d'acquérir tes fameux pouvoirs il y a peu. Sache tout simplement que je ne suis le bienvenu nulle part...


L'homme aux cheveux bleus se mit à rire comme précédemment. La peur pouvait se lire dans le regard de son adversaire, et il aimait ça! Un vrai démon, un sadique. Quoi de mieux pour connaître le côté obscur? Même lui s'impressionnait! Cela faisait si longtemps que ces sentiments-là s'étaient envolés, alors les ressentir à l'instant même le rendait heureux et encore plus cruel. Ses canines, si longues furent-elles, attendaient avec impatience, prêtes à attaquer et mordre avec puissance. Son esprit ne parvenait pas à choisir quant au futur sort de ce jeune homme : le tuer ou le laisser partir. A vrai dire, il agissait comme s'il avait déjà gagné, or le combat n'avait pas encore débuté! Bien qu'il se surestimait et qu'il avait une trop grande confiance en lui, l'espada en avait pleinement conscience; et c'était le pourquoi de ses agissements, sinon son esprit n'aurait jamais élaboré de telles idées, sans au préalable avoir pensé à un plan de secours. Le fixant toujours, il reprit.

Je suis même plus qu'un Hollow...


Sa bouche se tût, ne pouvant révéler d'autres informations à ce type, terrorisé. Tellement qu'il prit ses jambes à son cou et courut en direction de la forêt. Le regard blasé, Grimmjow fit la moue. "Pff, mais ce qu'ils peuvent m'énerver ceux-là!" Ne tentant même pas de le poursuivre à l'aide de son déplacement rapide, ses jambes se mirent en marche, telle une balade, et débuta une longue marche vers l'humain. Mais quelques instants plus tard, la voix de celui-ci émit quelques mots qui le firent sourire. Alors il cherchait le combat en définitive? En un sonido plus ou moins lent l'arrancar se retrouva juste devant lui, à quelques mètres, déjà paré au combat. Cet énergumène osait l'insulter de Monstre. D'aucune façon il pouvait se le permettre, même s'il se nommait parfois comme cela aussi. Seulement, entre lui et un simple humain d'aucune utilité, il y avait un énorme fossé, un ravin même. Enfin bref, canalisant au maximum sa colère, il le regarda du fond des yeux, et disparut en un instant.

Je suis là!

Au-dessus de ce gars-là, il plaça son pied à hauteur de sa tête et frappa, avec pour but de l'envoyer au loin. Ne sachant nullement si son pied avait touché la cible, il était certain toutefois d'avoir senti quelque chose. Était-ce sa tête ou une technique défensive? Grimmjow allait bientôt le savoir. Mais pour ce faire, il reprit sa position initiale et attendit patiemment que l'ennemi lance son tour sa première offensive. En effet, c'est bien beau de se montrer arrogant, mais encore faut-il en avoir les corrones pour le prouver!




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Sam 27 Oct - 13:43
Hollow ? Qu'est ce que c'était encore ça. Une mauvaise âme ? Je n'en avais encore jamais croisé. C'est vrai que jusqu'à maintenant, les esprits que j'avais croisé étaient pour la plupart gentils et attrayants. Alors que lui, c'était tout le contraire. Lorsqu'on le regardait, on ressentait la peur. La haine semblait s'évaporer par tous les pores de sa peau. Mais en quelques mots, il en savait déjà beaucoup sur moi. Il avait senti mon pouvoir. Il savait que je les avais acquit il y avait peu de temps. Je transpirais tellement la peur qu'il pouvait lire en moi comme dans un livre ouvert. Il fallait que je me ressaisisse auquel cas je finirais en pâture pour cet Hollow. Ces nouveaux êtres que je venais de découvrir à cause de cet homme. J'aurais préféré n'être jamais mis au courant de leurs existences, et surtout de ne jamais en croiser un. Comment pouvais-je battre une âme mauvaise ? Jusqu'à maintenant je n'avais pas eu à me battre contre les esprits. Comment pouvais-je faire ?
Il ne faisait que rire. Et d'une façon machiavélique. Ces Hollow étaient plus proches du Diable que d'autres choses. Peut-être que ce sont les assassins, les psychopathes et autres fous du genre qui devenaient des mauvaises âmes quand ils étaient tués ? Cela devait surement être ça. S'il faisait parti de cette catégorie d'âme, c'est qu'il n'était pas si recommandable. Il se disait même supérieur aux Hollows. Déjà que je connaissais rien à cette espèce, alors une qui lui était supérieur...Sur qui j'étais tombé ? Si seulement j'étais plus fort, si je n'étais pas faible je pourrais me défendre. La seule échappatoire : la fuite.

Mais je ne pourrais pas courir éternellement. Il me rattraperait, et ça c'était plus que sûr. Penser à ma petite-amie me redonna de la force et du courage. Il voulait que je le défoules. Si j'arrivais à être plus rapide que lui, il ne pourra pas me toucher ou me tuer. C'était dur à faire. Mais si j'étais assez rapide pour éviter ses coups, je le serais assez pour fuir. Si je n'arrivais pas à les esquiver, la fuite serait inutile. Je devais tenter le tout pour le tout. Alors qu'il n'était pas dans mon champ de vision, il apparut devant moi. Ainsi donc lui aussi il était doté d'une grande vitesse. Il fallait maintenant voir lequel était le plus rapide, même si j'avais ma petite idée sur la question...

« Dis-moi en plus sur ta race, Hollow. Tu es le premier que je vois, surement le dernier. Je supposes que vous, mauvaises âmes, étiez des tueurs avant de mourir ? Pourquoi vous vous intéressez aux humains ? Les âmes que j'ai rencontré ne cherche pas à se battre ou à tuer, au contraire. »

J'avais un tas de questions. Peut-être allait-il y répondre. Après tout il ne me restait surement pas beaucoup de temps à vivre. Quitte à en savoir plus, autant prendre des risques. C'est alors qu'il disparut. Je pus, avec une grande difficulté, distinguer une partie de son mouvement. Le temps de m'en apercevoir, il était déjà au dessus de moi. Je pus à peine mettre mes bras pour me protéger de son corps de pied. La douleur était intense. J'avais mal aux avants-bras, mais aussi aux pieds. La pression était telle, que mes jambes se pliaient. Quelle force...Je n'avais encore jamais vu ça. Cela me fit reculer de quelques centimètres. Heureusement que j'avais paré son coup, et encore j'avais pris cher. Il ne m'avait sans doute pas montrer toute sa puissance.
C'était à mon tour de lui prouver que je n'étais pas un humain banal. Même s'il le savait déjà, je ne comptais pas me laisser faire. Si j'avais ce pouvoir, c'était pour quelque chose. Peut-être pour combattre les Hollows ? Qui sait, mes questions étaient encore pour la plupart sans réponses. Prenant d'importants appuis, je partis dans une série de déplacement autour de l'inconnu aux cheveux bleus. J'espérais qu'il ne puisse pas distinguer mes mouvements. Après quelques secondes à lui tourner autour, je vins au corps à corps pour le frapper avec un coup de coude dans le ventre. Avec la vitesse, la puissance devait être supérieur à un simple coup. Mais est-ce que mon Dageki affecterait une personne comme lui ?




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Sam 27 Oct - 14:23
Son coup de pied lui fit du mal, mais pas assez pour le mettre au tapis. En même temps, ce n'était pas le but recherché; bien au contraire, le combat rude et dur, voila un vrai plaisir! Et pour ce faire, le jeune homme ne pouvait nullement abandonner ou perdre aussi facilement, pour rien au monde le Hollow ne l'aurait souhaité. Les deux bras du jeune homme vinrent bloquer son attaque, ce qui ne l'impressionnait pas mais qui montrait les facultés de ce dernier. Enfin, juger un type à la suite d'un simple coup ne valait pas vraiment grand-chose, même face à un Espada. Le tester serait certainement très long puisque cet homme ne parviendrait pas à tenir le rythme ni sa puissance, surtout s'il la laisse s'échapper. Songeant à une tactique bénéfique à tous les deux, il faillit s'étrangler en entendant les diverses questions de son acolyte d'un jour. De nombreux souvenirs lui remontèrent à l'esprit, notamment ceux de son existence passée, en tant que simple adjuchas. Ces moments ténébreux durant lesquels la chasse devenait sa joie de vivre ; le sang coulait à flots et sa force ne cessait d'augmenter. Tout cela afin de devenir l'homme qu'il était aujourd'hui. En valait-ce la peine? Oui, semblait-il. Et même si de nombreux compagnons furent perdus en chemin, la gloire se résume généralement à l'audace d'un seul homme. Par contre, et cela le bloqua quelque peu, aucun rappel de sa vie humaine. Vraiment aucun. Une seule chose : il n'était pas un meurtrier. Comme pétrifié, son corps entier se figea, paralysé, non pas par la peur mais par l'incompréhension. Que lui était-il arrivé pour que Grimmjow devienne un monstre pareil? Cela ne lui avait jamais occupé l'esprit mais devant le fait accompli, sa bouche restait fermée. N'ayant aucun moyen pour entériner ou réfuter la thèse de l'adversaire, si ce n'est qu'une bribe de souvenance, un petit sourire en coin vint se dessiner afin de dénigrer toute once de stupeur.

Je n'étais point un tueur jadis. Je m'attaque aux Humains car ils sont faibles et leurs représailles peuvent vite être étouffées. Contrairement aux Shinigamis qui, eux, peuvent facilement se rebeller et nous causer quelques soucis. Ce n'est pas un signe de faiblesse, simplement la guerre est déjà assez compliquée comme cela.


En effet, attaquer ces stupides êtres relèverait d'une inconscience et d'une incapacité à réfléchir correctement. Le Gotei 13 ne semblait pas enclin à être conciliant avec les Hollows, et certainement pas avec les Espadas, lesquels formaient l'élite des Hollows. Dès lors, premièrement Barragan serait furieux, ce qui serait un sérieux frein vers la royauté suprême; deuxièmement, mourir inutilement ne lui bottait vraiment pas. S'attaquer aux Humains, même si cela pouvait faire apparaître ces crétins était préférable, car non seulement les Shinigamis envoyés ne dépassaient généralement pas le grade de Vice-Capitaine, mais de plus cela n’entachait pas plus la guerre qu'actuellement. Tout n'était question que de logique et de calcul.

Tandis que Grimmjow élaborait divers plans pour s'attaquer à la Soul Society, il y songeait sérieusement depuis quelques mois, l'humain passa à l'attaque, tournoyant autour de sa personne, apparaissant puis disparaissant de nouveau, jusqu'à venir face à lui et tenter de lui asséner un coup au niveau du ventre. Grimmjow se laissa faire et mima de souffrir atrocement, jusqu'à ce qu'il commence à rire énergiquement. Il frotta son torse, comme pour faire fuir la poussière et observa l'ennemi.

Réessaie donc!


S'amuser avec lui comme avec un pantin n'était pas digne du grand Grimmjow, mais bon après tout il fallait bien passer le temps. Ce dernier n'allait pas l'attaquer car la technique de l'adversaire ne l'avait même pas égratigné, grâce à son hierro il est vrai. Dès lors, il fallait que le jeune humain y mette vraiment du sien, et quoi de mieux que le provoquer pour l'énerver et lui faire révéler sa puissance? Il se mit à rire nerveusement tout en continuant de le fixer! Come on, boy!




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Sam 27 Oct - 17:05
Terrifiant. Mes bras me faisaient encore mal. Son coup avait été d'une grande puissance, pour moi, car je savais pertinemment que je n'avais pu voir qu'une infime partie de sa force réelle. Si jamais il me donnerait un coup avec l’entièreté de son énergie je ne donnerais pas cher de ma peau. Il fallait éviter ça à tout prix. Je devais survivre en combattant le mal par le mal. C'était la seule manière de toute façon. En tout cas une chose est sûre : je n'ai décidément pas de chances. « L'accident » de ma mère, tout ces pouvoirs qui se manifestent et maintenant cet Hollow. J'avais peut-être un don pour attirer le malheur et ces choses nouvelles pour moi. Qu'est ce qu'était la prochaine étape ? Rencontre un humain comme moi ? Un Hollow encore plus monstrueux et terrifiant que celui-ci ? Encore fallait-il que je survive à ce dernier. Il ne semblait pas décider à me laisser partir.
Lorsqu'il répondit à mes interrogations, cela rajouta une nouvelle question à ma longue liste : c'est quoi les Shinigamis ? En plus des âmes, des Hollows, il y avait autre chose ? Encore d'autres entités...Il y avait tellement de choses que je ne savais pas sur ce monde. Tellement de mystères à découvrir. De bons moments à passer. J'allais mourir jeune ?

« Shinigami ? Guerre ? Je ne comprends pas trop, à part les âmes je ne connais rien. Tu dis que ce n'est pas un signe de lâcheté, mais tu préfères t'attaquer aux humains à cause de leurs faiblesses. Ce n'est pas tellement loyal. Quel plaisir peut-on tirer d'un meurtre facile ? Je n'ai jamais tué, mais battre quelqu'un qui est reconnu comme faible de tous, ça rapportes quoi ? Tu te sens puissant ? »

C'est un peu comme au Football Américain. Battre une équipe faible, ça n'apporte rien. C'est gagné d'avance. En revanche, battre une des meilleurs équipes voila un véritable challenge. Un défi. Ne connaissait-il pas cette notion ? N'avait-il donc pas de fierté à s'attaquer à des faibles ? Mon coup fit mouche, et il semblait se tordre de douleur. Mais ce n'était que comédie. Après avoir ricané, il me dit de le frapper encore. Comment ne pouvait-il rien ressentir ? J'étais allé assez vite, avec l'impact cela aurait du au moins le faire reculer. Mais même pas. Il n'a même pas bougé. Peut-être devrais-je encore aller plus vite ? Pourtant j'avais quasiment atteint ma limite. Si je n'avais pas réussi à lui faire mal, comment pourrais-je le battre ? Mes poings ne suffiraient pas. Il me fallait une arme, mais quoi ? Rien ne pourrait m'être utile dans cet endroit. Et si j'allais dans la ville, je prenais le risque de faire mourir d'autres humains. Mes chances de survie diminuaient au fil des minutes.

Je réfléchissais. Une attaque de front comme je venais de le faire n'avait aucun effet. Je n'avais aucune arme. Seuls mes poings et mes pieds allaient me servir. Je devais établir un plan, ou quelque chose qui s'en approche. Une tactique pour réussir à le battre, ou au moins l'affaiblir. Ce que j'allais faire n'était pas vraiment très loyal, mais après tout s'il s'attaquait à des êtres plus faibles il n'en était pas moins lâche. Ainsi, je me mis à courir une nouvelle fois. Au passage, je pris une poignée de terre. Peut-être m'avait-il vu, peut-être pas. Je devais tenter le tout pour le tout. Je commençais à m'essouffler. Ce n'était vraiment pas bon du tout.
M'arrêtant quelques secondes devant lui je lui balançais la terre au visage, avant de courir pour passer dans son dos. Après une impulsion, je pus mettre un coup de pied dans sa nuque. Enfin, je l'espérais. Juste avant l'impact, j'avais fermé les yeux. Est-ce que je l'avais touché cette fois-ci ?




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Sam 27 Oct - 21:19
L'humain qui se tenait droit devant lui ne comprenait pas un mot des termes employés par le hollow. Cet enfant, perdu dans la rue, ne possédait aucune notion dites "hors-humaines". Pourtant, pour un être ayant acquis des capacités surnaturelles, un tel résultat relevait d'une absurdité incompréhensible. En effet, n'a-t-il jamais, auparavant, ressenti d'autres présences mis à part celui d'âmes? La jeunesse, certainement. Et comme ce dernier l'avait avoué, cela ne faisait seulement qu'un petit moment que ces pouvoirs lui avaient été fournis par Mère Nature. Le petit s'interrogeait sur les Shinigamis et sur la guerre qui se passait en ce moment même. Mais aller trop vite en besogne pourrait mettre à mal ce dernier, lequel serait plongé dans une centaine d'années de drames tous aussi cruels les uns que les autres. Lui révéler au fur et à mesure quelques bribes de l'Histoire ne ferait aucun mal. Après Grimmjow gentil, voici Grimmjow professeur, quelle ironie...

Dans ce monde, quand quelqu'un meurt, son âme erre dans le monde des vivants, dans un but précis. Si jamais elle réussit, elle va à la Soul Society, le Paradis si tu veux. Si elle n'arrive pas à atteindre son but mais qu'un Shinigami la trouve, ce dernier va l'y envoyer. Les Shinigamis sont les protecteurs en quelque sorte, ils gèrent le flux des âmes. Ils sont opposés aux Hollows depuis des générations. Les mauvaises âmes dont je te parlais tout à l'heure, sont à la base de bonnes âmes mais qui ont été attaqués par des hollows comme moi, et envoyés au Hueco Mundo, lieu de résidence des Hollows.

Ces quelques mots définissaient en gros chaque camps ainsi que leur but, à quelques détails près. Mais l'homme n'allait pas encore les révéler car même lui n'y prêtait pas vraiment attention. Tout ce qui lui importait, c'était le trône, être le chef et régner. Non pas comme cet abruti de Barragan, bien sûr que non! Mais régner de manière juste et faire que les Hollows redorent enfin leur blason et deviennent une race crainte et respectée, comme jadis. Rien qu'à parler de ces crétins de Shinigamis, il en rêva et espéra d'en trouver un sur-le-champs afin de pouvoir lui extirper le cœur. Bestial, certes, mais telle fut sa nature. Même si quelques semaines auparavant, son côté gentil et sympa avait pris le dessus, lui permettant d'ouvrir les yeux sur de nombreuses vérités et lui permettant d'être heureux sans devoir annihiler des peuples tout entiers. Il ne se détestait pas non, il ne se comprenait pas. Un jour, il appréciait le fait de tuer ; un autre jour, il ne souhaitait que paix et calme dans tous les mondes. Ce (brave) type se cherchait tout simplement, et s'il fallait que du sang, humain ou non, coulasse pour arriver à ses fins, hé bien cette substance rougeâtre dégoulinerait jusqu'à ce que les réponses lui parviennent enfin.

Je ne tire pas réellement de plaisir des meurtres faciles. Simplement si je m'attaque à plus fort que moi, c'est-à-dire aux Capitaines du Gotei 13, la guerre deviendra incontrôlable. Et aucune de nos deux races ne souhaitent cela. Tu ne peux pas comprendre pour l'instant.


Comme lorsque son bon côté le manipulait, sa bouche ne cessait de s'ouvrir pour laisser s'évacuer des mots, encore et encore. Cela devait s'arrêter! Sa vraie face relevait bien de questionnement, sans réponse malheureusement. Grimmjow ne souhaitait pas agir de la sorte, mais ses pulsions le poussaient à faire ces faits atroces. La bête ne parvenait pas à les contenir, elles jouaient avec lui telle une marionnette. Il n'appréciait nullement mais ne pouvait faire autrement. Elles le bouffaient littéralement s'il mettait un holà. Dès lors, pour sa survie, il tuait et attendait patiemment le moment propice pour lutter. Un triste sort qui lui valût de devenir ce monstre-là.

L'humain décida alors de passer à l'action et fonça tout droit vers lui. Quel inconscient! En fait, pas du tout. Ce que n'avait pas vu l'arrancar, ou du moins il l'avait vu à présent, lui bloquant la vue, c'étaient la terre que venait de ramasser le jeune homme. La vue troublée, ses yeux ne parvinrent plus à le suivre du regard, son grand dam. Mais heureusement pour lui, et ce depuis plusieurs années et à l'aide de ses pairs, il était parvenu à suivre quelqu'un à l'aide de son réiatsu : ce qu'il fit afin de suivre ce dernier. Derrière lui! D'un geste vif et bref, il plaça son bras en opposition et survécut de justesse à l'attaque, car même si elle n'était pas très puissante, elle aurait pu poser dégâts. Ses mains frottèrent ses yeux et y retirèrent toute la terre encrassée à l'intérieur des paupières. Utiliser une technique aussi lâche, en même temps venant d'un faible humain, c'était compréhensible. Grimmjow n'appréciait pas mais comprenait.

Bien essayé petit, mais malheureusement il faudra trouver un autre tour de magie pour m'avoir. Je vais te montrer quelque chose.


La panthère augmenta son réiatsu à son maximum en un coup, ce qui fit trembler les arbres aux alentours, ainsi que la terre. Celle-ci tremblait. Les cailloux roulaient encore et encore. Qu'en était-il du jeune homme, allait-il supporter une telle puissance? Grimmjow n'en revenait même pas de sa propre force tant elle fut grande. Ce sentiment le fit sourire et lui remit les idées en place. Il posa ses yeux sur l'adversaire, avec une petite idée en tête. Mais encore fallait-il qu'il survive jusque-là...




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Dim 28 Oct - 10:32
Secret. Ce monde en regorgeait. Tellement de choses étaient cachés aux humains banals, sans pouvoirs comme moi. Ils ne savaient rien du monde qui les entourait. Il y avait énormément de mystères, et je venais d'en faire l'expérience. En quelques minutes à peine, je venais d'avoir un mini-cours sur les espèces peuplant ce monde. Les humains, considérés comme les faibles, les Shinigamis considérés comme les sauveurs et les Hollows, les méchants. On se serait cru dans un film de science-fiction. Mais je ne pouvais que le croire. Je pouvais déjà voir les âmes, alors pourquoi pas ces protecteurs et leurs ennemis ? Je devais me faire à l'idée qu'il n'y avait pas qu'un seul monde. Il en existait un autre : la Soul Society. Là où les âmes sauvées vont. Peut-être que ma mère était là-bas. Peut-être qu'elle s'était fait avoir par un Hollow et était devenu comme cet homme. Qui sait...Le seul moyen de le découvrir était de mourir ce que je ne voulais pas. Trois mondes, deux peuplés par des âmes et un autre peuplé par des humains vivants. Il ne m'avait peut-être pas tout dis, et c'était surement le cas. Il me restait tellement de choses à découvrir, que ce soit dans ce monde ou au sujet des autres.

« Donc si tu me tues, j'irais dans ce Hueco Mondo ? Je commences à comprendre pourquoi certaines âmes disparaissaient du jour au lendemain. Comment est-il possible que certains humains peuvent vous voir et d'autres non ? »

Peut-être allait-il me donner la réponse. Peut-être que j'allais enfin savoir pourquoi j'ai reçu ce don qui a parfois pris une tournure de malédiction. Je pouvais voir les âmes clairement, mais dans la rue les gens semblaient passer au travers. Qui sait, je n'étais peut-être même pas un humain. Cette vitesse supérieure à celles des autres. D'où me venait-elle ? Je m'étais fait enlever par des entités qui ont fait des expériences sur moi ? Non, ça faisait trop cliché. Cela ne pouvait pas être possible. J'étais peut-être né comme ça, et ils s'étaient révélés il y a quelques temps. Cet Hollow m'apportait des réponses. En faite, il n'était pas si terrible que ça. Quoique...Il tuait les humains pour ne pas s'attaquer à plus fort. Cette guerre entre Shinigami et Hollow. C'était inimaginable. S'ils avaient tous la force de cet homme, les batailles devaient être tout simplement sanglantes. J'avais du mal à imaginer des dizaines de personnes avec cette puissance. Comment pouvait-on passer à côté ? Mais surtout, je n'avais encore jamais croisé de Shinigami. Ce qui était assez louche. Je voyais les âmes depuis un an, alors comment se faisait-il que je n'avais jamais assisté à ce rituel pour envoyer les esprits dans la Soul Society ? Il y avait peut-être une part de mensonge dans ce qu'il disait. Je ne pourrais le croire que lorsque je le verrais mes yeux. Pour le moment, je ne croyais qu'aux âmes et aux Hollows. Après tout j'en avais un en face de moi.

« Effectivement je ne comprends pas votre guerre, et vos motivations. Mais qu'importe je ne suis qu'un faible humain après tout. Puis-je tout de même connaître ton nom ? Pour ma part, je suis Kōsuke. »

Après ces quelques mots j'étais passé à l'offensive. Mais malheureusement celle-ci fut une nouvelle fois vaine. J'avais pourtant affaiblis sa vue avec la terre, mais il avait bloqué ma jambe avec son bras. Pourtant, j'y étais allé avec toute ma vitesse. Et donc, toute ma force. Que pouvais-je faire de plus pour tenter de le blesser ? Les coups ne lui faisaient rien. J'eus à peine le temps de m'écarter, qu'il me menaça. Il n'attendit pas avant de mettre sa tactique à l’œuvre. Alors que je reculais, je fus cloué au sol. Comme si des poids pesaient sur tout mon corps. Comme si j'étais maintenu par une force invisible m'obligeant à m'incliner. Une immense puissance. Mais qui était-il ? Il n'avait pas bougé d'un pouce, et il m'avait fait me plier. Je n'arrivais même pas à me relever. Je pus juste me redresser légèrement et me mettre presque à genoux. Mais j'avais énormément de mal. Je risquais de retourner à même le sol à tout moment. J'étais fatigué. Je n'avais quasiment plus de force. Je ne pouvais plus tenir. C'était la fin ?

« Que...qu'est ce que tu me fais ? Comment est-ce possible ?! »




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Dim 28 Oct - 18:41
Ses questions prouvaient sa faiblesse et son ignorance sur le monde qui l'entourait. Le pire résidait dans le fait que tous les autres humains étaient concernés. Tous vivaient selon leur petit mode de vie, dans des habitations plus ou moins modestes, ne songeant nullement un instant qu'une terrible invasion allait survenir dans quelques moments. Et dire qu'ils rêvaient d'un Paradis fabuleux... Enfin parfois ne valait-il mieux pas vivre comme un Humain que de connaître toutes les atrocités des différents mondes? Certainement. Mais posséder un tel pouvoir ne pouvait être qu'un don, même si pour l'acquérir des faits horribles s'étaient passés. Ne pas y penser et continuer de l'avant, voila son fardeau quotidien. A vrai dire, le fait que ce dernier pose autant de questions prouvait bel et bien son intérêt sur les aspects de l'extérieur et qu'il était "éveillé". Certains possédaient les mêmes atouts que lui et pourtant se forçaient à ne rien voir, soit par crainte soit par une simple envie de vivre son petit train-train sans problème. La véritable faiblesse des humains ne résidait pas dans leur manque de pouvoir mais bien dans la peur qui les retenait à agir en conséquence.

Non tu n'iras pas dans ce monde où seuls les forts survivent. Si je te tue, tu deviendras une âme, et là si je te mange, tu iras effectivement rejoindre les nôtres. En ce qui concerne ta seconde question, c'est à cause de tes pouvoirs. Pourquoi tu les as et pas eux, aucune idée. Laisse donc ton imagination décider pour toi.


Grimmjow n'en savait rien, ce qui l'intriguait en fait. Pourquoi lui était doté de pouvoirs surnaturels et pas les autres? Jamais il n'avait poussé sa réflexion jusqu'à ce stade, pas par peur de la réponse mais simplement parce qu'il ne possédait pas tous les éléments afin d'y trouver une solution adéquate. Beaucoup de chose lui échappaient encore, malgré le fait que sa connaissance soit plus développée que celle de son adversaire. Mais après tout, l'éternité ne lui procurait pas cet avantage, celui de pouvoir prendre son temps? Enfin, sauf s'il meurt évidemment... L'humain se nommait Kōsuke. Pauvre Kōsuke, se retrouver sur le sol sans pouvoir bouger le petit doigt. Position humiliante dans laquelle n'aimerait pas se trouver le Hollow. Après tout, ce fut l'une des raisons de son accession à ce grade, afin de ne plus devoir se soumettre à la bonne volonté de chacun. Il possédait son destin en main, enfin presque. Seule une personne osait se mettre encore sur sa route, mais pas pour longtemps. Patience, patience. Sur les genoux, ce dernier se mit à lui demander l'origine de ce mal-être. Ralalala s'il le savait....

Ma force spirituelle, tout simplement. Elle t'écrase car tu es trop faible. Mais c'est normal après tout, je vis depuis bien plus longtemps que toi. Je me nomme Grimmjow, Grimmjow Jaggerjack.


La panthère ne saurait donné son âge exact, car cela faisait si longtemps qu'il n'y avait plus pensé. Et en fait, cela lui passait au-dessus de la tête. Une des choses qui ne possédait plus vraiment d'importance après toutes ces années.
Profitant, en quelque sorte, de la position du jeune homme, il se plaça juste devant lui et s'assit. Grimmjow n'allait pas le tuer, pas maintenant en tout cas. Cet être devait parfaire sa formation et atteindre son stade ultime avant de le réaffronter. Éliminer Kōsuke de cette manière ne lui ressemblait pas, pas comme ça, pas maintenant. L'espada ne tuait seulement si cela en valait la chandelle et qu'il en tirait un maximum de plaisir. Or ce ne fut pas du tout le cas en ce moment. Mais bien évidemment, l'homme n'en resterait pas là. Se relevant et baissant son réiatsu afin que son adversaire puisse se relever sans crainte, il se mit en position de combat. Concentrant la totalité de son énergie dans ses jambes afin de posséder une vitesse digne d'un maître en la matière, il disparut en un sonido parfait, devenant certainement invisible à ce dernier. Il réapparut juste derrière lui, et hésitant à sortir son arme, préféra lui donner simplement deux coups de poings : le premier au niveau du dos, le second au niveau de la tête. Puis il termina son tour avec un coup de pied dont il avait l'habitude au niveau du côté droit, en plein dans les côtes. Il espérait, s'il avait touché Kōsuke, que ce dernier survivrait et comprendrait ce qui lui arrivait.

Ne meurs pas, tu as tellement à apprendre...






Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Lun 29 Oct - 15:23
Pitoyable. J'étais pitoyable. Cet homme n'avait pas eu à bouger le petit doigt pour que je sois à ses pieds. J'avais toujours le contrôle de mon corps, mais une telle puissance pesait sur moi que je ne pouvais me redresser. J'avais l'impression d'avoir plusieurs kilos sur mes épaules, et pourtant il n'y avait rien. Pouvait-il me soumettre par la simple force de la pensée ? Si c'était le cas, je n'imaginais pas le niveau de ces Shinigamis qu'ils n'osent pas défier par peur d'une guerre. Moi qui pensais qu'en étant humain je devais me trouver dans le sommet de la chaîne alimentaire en faite c'était tout le contraire. L'homme est le plus faible de tous. Les Hollows, les Shinigamis. Même les âmes ont plus d'importances. D'ailleurs si j'avais bien compris ce que cet homme avait tenté de m'expliquer les deux entités supérieures aux humains étaient elles aussi des âmes. Les Hollows sont les mauvaises, les Shinigamis les bonnes, et les autres que je croisais sans cesse étaient des errantes attendant qu'on vienne les aider ou au contraire qu'elles deviennent des monstres. Il répondit à mes questions alors que j'étais encore au sol. Au moins, je ne pouvais plus rien tenter contre lui. Et quand bien même il ne m'aurait pas fait subir ça, mes tentatives étaient toutes des échecs. Je ne pouvais rien qu'autre lui. Je n'étais pas encore assez mûr, assez fort, assez puissant. S'il me tuait, j'errerais. S'il me mangeait, je deviendrais comme lui. Mon sort était entre ses mains. Lui-même ne savait pas pourquoi j'avais eu ces pouvoirs, mais c'est grâce à eux que je pouvais voir tant de choses.

« Force Spirituelle ? C'est la puissance d'une âme je supposes ? Et si j'ai bien compris, les humains n'en ont pas c'est pour ça qu'ils ne vous voient pas. Mais il en existe des comme moi qui en possède une, aussi infime soit-elle, qui permet d'avoir des pouvoirs et de vous voir ? Quand tu dis que tu vis depuis plus longtemps que moi, c'est qu'une âme ne vieillit pas ? On garde l'âge que l'on a lorsqu'on meurt ? »

Certaines questions trouvaient leurs réponses, mais cela impliquait de nouvelles questions. Je commençais à en savoir plus, je commençais à comprendre. Si j'avais ce pouvoir, c'était à cause de ma force spirituelle. Elle n'était pas si grande, car à en juger par celle de cet homme, je n'étais qu'un faible. Peut-être qu'avec de l'entraînement je pourrais la faire grandir, gagner de la puissance. Je ne savais pas si on naissait avec, ou si on pouvait l'acquérir et l'augmenter. Je devrais le découvrir par moi-même mais pour ça je devais survivre. L'Hollow du nom de Grimmjow relâcha sa force spirituelle. J'étais libre de mes mouvements, mais pour combien de temps ? En effet, j'eus à peine le temps de me relever qu'il avait disparus. Je ne l'avais pas vu bouger, et pourtant j'aurais du. Il était trop rapide, encore plus que moi. Largement plus même. J'avais énormément de chemin à faire pour atteindre son niveau. C'est alors que la douleur arriva. Un coup de poing dans le dos, un dans le bas de la tête. Je ne pus rien faire, à part protéger mes côtes lorsqu'un troisième coup arriva de ma droite. Malheureusement, c'était trop dur. Mon bras ne fit rien. Mon corps en revanche valsa sur le côté. J'avais mal, tellement mal. J'avais du mal à tenir sur mes jambes, j'étais donc à genoux. Crachant du sang, je voyais ma mort s'approcher de plus en plus. Après m'avoir malmené, il me demanda de survivre. Pourquoi me faire subir ça, s'il voulait que je reste en vie ?

« Je ne suis pas encore à ton niveau Hollow. Je vais survivre, même si tu vas continuer à t'acharner. Et quand nos chemins se recroiseront, je serais plus fort. Compte sur moi Grimmjow. »

Mettant ma main devant ma bouche, je crachais à nouveau du sang. Son coup aux côtes avait été douloureux. Peut-être m'en avait-il brisé une. C'est sur, je survivrais. Et même si je venais à mourir ici, je reviendrais. Que je sois un Hollow ou une âme, ou même un Shinigami. Je le vaincrais.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 533
• INSCRIPTION : 21/08/2011
• LOISIRS : Tuer *_*
• HUMEUR : Meutrière

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t307-fiche-technique-grimmjow-te

Passeport
Rang: Espada 5th
Points d'experience:
205/365  (205/365)
Niveau: 22
Grimmjow Jaggerjack
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A BESTIAL ADMINISTRATOR

Lun 29 Oct - 15:59
Kōsuke se releva avec peine et n'eut le choix que de subir les coups infligés par la bête, laquelle souhaitait simplement le rendre inconscient afin que la douleur ne lui fasse trop de mal. Pourquoi agissait-il de la sorte, lui le personnage représentant le mieux la destruction? Simplement parce que ce jeune humain possédait un pouvoir très intéressant mais à peaufiner. Ce n'était pas de la pitié, loin de là, mais une envie de le voir grandir, s'améliorer et de le combattre à armes égales. Son esprit éveillé l'avait intrigué. Il ne méritait pas la mort, pas maintenant, il avait encore tant à vivre et à apprendre. Plus tard certainement. Le jeune homme, bien qu'amoché, continua avec ses perpétuelles questions dont Grimmjow possédait les réponses. Cependant, pourquoi vivre si ce n'est pour découvrir? Si un être quémandait les réponses et qu'il les obtenait, à quoi cela servirait-il de continuer à vivre? Cela se nommait avoir un but, comme les humains disaient. Le sien serait celui de connaître la vérité sur l'Histoire, celle avec un grand H. Et même si cette action lui prenait 100 ans, il devrait s'y jeter corps et âmes. Du moins, ce fut sa propre logique, et s'il souhaitait réellement avoir les réponses maintenant, qu'il le combatte pour les lui soutirer. Mais bon visiblement, ce ne serait pas pour tout de suite, vu son état... Bien évidemment que les âmes vieillissent, toutes, les bonnes comme les mauvaises! Simplement elles vivaient plus longtemps, beaucoup plus longtemps, des centaines voire peut-être des milliers d'années. Ce qui les différenciaient des humains, c'était que les âmes, bien qu'elles furent presque éternelles, devaient chaque jour se battre pour conserver leur vie! Dès lors, l'éternité n'existait pas réellement, plus un mythe qu'autre chose. Donc non, lors de la transformation, elles ne gardaient pas le même âge. Comme tout être vivant, elles grandissent puis vieillissent mais plus lentement, tout simplement.

Puis le jeune homme jura de devenir puissant afin de le retrouver et de le combattre, mais cette fois réellement, sans se cacher et avec son nouveau pouvoir. L'espada n'attendait que cela! Il trépignait déjà d'impatience rien qu'en y pensant. L'état de l'humain ne faisait qu'empirer, il se vidait de tout son sang, peut-être avait-il déjà atteint sa limite et qu'aussi Grimmjow y avait été trop fort? En vérité ces dernières attaques avaient pour but de l'envoyer dans un profond sommeil duquel il ne se réveillerait que le lendemain et non de le faire souffrir encore plus. Dommage, mais bon cela prouvait bien sa ténacité à rester non seulement éveiller mais aussi à faire face au danger. Kōsuke apprenait vite, bonne chose. Espérons que ce soit la même chose concernant le monde qui l'entourait ou plutôt les Mondes qui l'entouraient. Trois, enfin que l'on croyait... Mais cette histoire serait pour une autre fois! Ne trouvant d'autre choix que de l'achever, il observa les alentours, mais bon qu'allait-il trouver au milieu de la forêt? Il s'approcha de lui et lui murmura ces quelques mots, dans le but de le booster :

Si tu souhaites avoir les réponses à tes questions, survis et viens me les reposer!


Prenant sa tête dans sa main gauche, il vint écraser sa main droite dans son visage, ce qui provoqua son évanouissement instantané. Grimmjow le prit alors sur son dos, et débuta une rapide et brève accélération en usant de son sonido en direction de la ville. Certes cela était risqué car les Humains sans pouvoir pouvaient le voir, et voir un corps qui volait... Ils allaient devenir hystérique. Mais cela semblait l'amuser plus qu'autre chose. Trouvant rapidement ce qui semblait être une infirmerie ou quelque chose du genre, il déposa le corps du jeune homme contre la porte et sonna. Les bruits de pas le firent partir, quand bien même ceux-là ne pouvaient le voir. Au loin, il aperçut un homme et une femme emporter à l'intérieur le corps du jeune homme. Grimmjow se mit à observer le ciel, fit un claquement de doigt pour ouvrir un passage direction le Hueco Mundo. Jetant un dernier regard en arrière, il murmura au gré du vent :

A bientôt, Kōsuke...


Puis il disparut...





Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Mer 31 Oct - 10:35
Douleur. J'avais mal, partout. Mes chevilles avaient du mal à me soutenir, quant à mon bras droit il avait subi l'impact d'un violet coup. J'avais du mal à le bouger. Par la même occasion, j'avais mal aux côtes. J'avais pris des dégâts, et pas qu'un peu. Il suffisait de voir le sang qui sortait de ma bouche. J'étais mal en point, vraiment. Ma vision commençait à se flouter. J'allais surement tomber dans les pommes, ce n'était qu'une question de temps. Mais en attendant ce moment fatidique je tenais. Je ne m'écroulais pas au sol. Je ne pouvais pas m'incliner, pas maintenant. J'avais tenu si longtemps. En même temps, il n'y était allé avec sa véritable puissance que vers la fin. Et encore, j'avais du voir une infime partie de son pouvoir. C'était terrifiant. Un énorme fossé nous séparait. Que dis-je, un véritable canyon même. Ma puissance ne pouvait pas se comparer à la sienne. Si notre taille devait se baser sur notre force, il serait un colosse et moi une fourmi. Et encore, j'étais généreux. Alors que je vacillais de plus en plus et que je n'allais pas tarder à tomber, il se rapprochait de plus en plus dangereusement de moi. Qu'allait-il faire ? M'achever ou prendre pitié ? Pourtant il y a quelques secondes à peine il m'avait dit de survivre. Il me murmura alors à l'oreille que je devais rester en vie et venir lui poser ses questions plus tard. Surement quand je serais assez fort pour les lui soutirer. Il m'incitait à m'entraîner, à devenir plus fort pour un jour se mesurer de nouveau à lui. J'allais m'évanouir quand il attrapa soudainement ma tête pour me frapper. Il m'avait aidé à partir dans les pommes plus vite que prévu.

« Hein quoi ?! Où je suis là ? Comment je suis arrivé là ? Qui êtes-vous ?! »

Je venais de me réveiller dans un hôpital. Qu'est ce que je foutais là ? Je me souvenais juste de Grimmjow m'assommant. Soit il m'avait transporté ici soit on m'avait retrouvé inconscient dans les bois. En tout cas, j'étais vivant. Il ne m'avait pas tué. Au contraire. Il attendait quelques choses de moi. Quoi, je ne savais pas. Mais une chose était sûre : je ne m'arrêterais pas à cette défaite. Je m'entraînerais jusqu'à maîtriser mes capacités, et pouvoir lui mettre une raclée. Il était rapide, encore plus que moi. Je ne pouvais pas le laisser me battre dans ce domaine.
Alors que je prenais confiance en moi et que j'aspirais à devenir plus fort, une infirmière assez imposante débarqua dans la pièce avant de me plaquer contre mon lit et de me faire une piqûre dans le bras. Tarée celle-là ! Même pas un bonjour rien. Elle entre sans prévenir pour me torture. Quelle peste.

« On vous as retrouvé comme ça devant l'hôpital. Calmez-vous vous êtes déjà bien amoché. Cela fait quelques jours que vous êtes là. »

Ainsi l'Hollow m'avait amené ici. Quel geste de charité, décidément il ne voulait pas que je meurs. Heureusement pour moi. Mais je commençais à me demander si ce n'était pas la meilleur solution pour le vaincre. Devenir un de ces Shinigamis, ou même un Hollow, pour acquérir de la puissance. Je doutais qu'un humain puisse atteindre ce niveau. Mais je devais essayer. C'était impensable de mourir juste pour surpasser une personne. J'avais tant de choses ici. Cela serait inconscient de devenir une âme, de laisser tant de choses derrière moi. Si je devais devenir fort, c'était par mes propres moyens. En améliorant ma capacité, en essayant d'aller encore plus vite. C'était possible puisque Grimmjow était plus rapide que moi. Mon but était de devenir plus fort à présent. Pour protéger mes proches, et obtenir des réponses. C'était le seul moyen.




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1377
• INSCRIPTION : 20/08/2011
• AGE : 176

• LOISIRS : Embrasser Morphée
• HUMEUR : Changeante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t306-fiche-technique-de-la-cuart

Passeport
Rang: Espada 4th
Points d'experience:
140/410  (140/410)
Niveau: 25
Genesis Yume
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A FEARFUL ADMINISTRATOR

Mer 31 Oct - 11:04
Très beau sujet que voilà. Mais, y ayant encore un potentiel de progrès, je vous donne la quantité presque maximale d'XP, soit 45.










Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 21:15


Revenir en haut Aller en bas
 

Don't kill me [Grimmjow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Kill points
» Grimmjow no espada [Intermédiaire]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-