AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

D'autres mondes ? [Suzi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Ven 19 Oct - 14:39




Le soleil s'élevait dans le ciel. Rien de plus magnifique depuis le toit du lycée. Cet astre lumineux, montant de plus en plus haut. Une vue splendide depuis l'endroit où j'étais. On avait par la même occasion une partie de la ville qui s'offrait à nous. C'est un des meilleurs endroits que je connaissais pour se reposer, juste en observant les paysages. J'avais eu cours aujourd'hui, mais à cette heure-ci je devrais déjà être rentré chez moi. Je n'avais pas entraînement de football américain à cause d'une légère blessure à la cheville. Rien de bien grave, mais il valait mieux ne pas prendre de risques. Un simple plaquage peut tout vous détraquer, j'en ai déjà fait l'expérience ! Avec la nouvelle saison qui approchait je ne pouvais pas me permettre de rester sur le banc de touche. J'étais un des atouts majeurs de l'équipe, grâce à mon pouvoir. Eux ils ne s'en rendent pas comptes car je n'utilisais pas ma vitesse maximum en leur présence mais je pouvais tous les supplanter et largement. Cette satanée capacité, comme celle de voir les âmes. Je n'avais pas encore découvert pourquoi je pouvais faire un tas de choses dont avant j'étais incapable de réaliser. Qui aurait cru que les fantômes existent pour de vrai ? Comment pouvait-on imaginer qu'après la mort, il y ait vraiment une autre vie qui commençait. Quand on y pensait, c'était incroyable. Peut-être même que le monde cachait encore bien d'autres mystères. Je ne pouvais tout de même pas être le seul à pouvoir faire ce genre de choses. Sur une population aussi grande, c'était quasiment impossible. Mais je ne savais pas comment trouver les autres. Peut-être qu'eux, ils auront des réponses...

Me relevant, je sortais du toit du lycée. Il commençait à se faire tard, et puis j'avais faim. Je crevais la dalle même. Sortant du lycée, je prenais donc la direction de ma maison. Enfin, plutôt celle de mon père. Mais depuis quelques temps, en faite depuis la mort de ma mère, il passait ses journées à son travail. Il était abattu et n'avait pas réussi à s'en remettre comme moi. Pourtant j'avais essayé maintes fois d'aller vers lui, mais il se bloquait toujours. Il s'était renfermé sur lui. Un jour, je réussirais à lui rendre le sourire. J'ai bien réussi à le retrouver, alors pourquoi pas lui.
Déambulant dans les rues marchandes de Karakura, plus précisément dans le quartier Est, je bavais en passant devant certaines boutiques. Cela avait tellement l'air bon. Des ramens, des dangos. Plein d'autres pâtisseries et desserts semblant tous aussi bon. Je rentrais dans quelques restaurants, pour prendre deux-trois plats. Rien de bien expansif, juste de quoi me remplir le ventre. Je n'allais tout de même pas claquer tout mon argent en achetant à manger. La bouche pleine, tout comme le ventre d'ailleurs, je rentrais chez moi. Je pourrais faire quelques devoirs, et jouer un peu de la guitare pour me détendre. Marchant sur le trottoir, j'observais un jeune garçon qui courait. Il semblait tête en l'air. Sa mère discutait tranquillement avec une autre personne, ce qui faillit mal tourner. L'enfant se mit à courir sur le passage piéton sans même regarder si des voitures arriver. Je vis très bien le camion fonçait sur lui. Je m'étais foulée la cheville il y avait quelques jours, ça me couterait surement cher de le sauver. Mais ce n'était pas grave, tant qu'il vivait. Prenant appuis sur mes deux pieds, je courus aussi vite que je pouvais. L'attrapant par le bras, je le tirais avec moi sur l'autre trottoir.

« Baka ! Faut toujours regarder avant de traverser. La prochaine fois, pense-y. Les grandes personnes ne seront pas toujours là pour te venir en aide et te protéger. Tu dois savoir te débrouiller ! »

Oui, je lui faisais la morale. Mais c'était normal. Cet idiot avait traversé sans faire attention à ce qu'il passait autour de lui. Je n'aurais pas été là, le camion l'aurait salement amoché. Pire même, tuer. Je n'aurais pas pu tenir en voyant une âme aussi jeune. Il y en avait tellement, c'était horrible de pouvoir les voir. Parfois, il y a tellement de douleurs.
Sa mère venant le récupérer, je n'avais plus rien à faire. Je pouvais rentrer chez moi, boitant encore plus qu'au départ. Ma cheville me faisait plus mal, mais pas au point de ne plus pouvoir jouer ou marcher. Je m'en remettrais surement, comme d'habitude !




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Ven 19 Oct - 19:54



Le soleil se couche sur la petite ville de Karakura, enfin petite elle n'en avait que l'air depuis les hauteurs du ciel. Suzi était perchée sur un pont spirituelle et observait elle aussi le déclin de l’énorme boule de feu au laquelle on avait donné le doux nom de soleil. Comment définir la supériorité, la majesté en deux syllabes ! Soleil, la lumière, la bonté, le feu, la chaleur voilà ce que voulait dire ses six nobles lettres. Du moins c'est ce qu'il inspirait à Suzi. Le monde changeait de couleur peignant un tableau de orange, de rouge, d'ocre, de beige et de rose au milieu des nuages ce n'était que plus beau à voir. La nature s'endormait, les oiseaux piaillaient dans les arbres dont le feuillage vert devenait noire, à la nuit venue ils se tairont, plongeant ainsi dans le silence obscure de la mort. En parlant de plongeons ! La blonde se laissa tomber de son perchoir, les yeux fermés, les bras écartés en croix, ses vêtements ondulaient et claquaient sur la peau à cause du vent et de la chute. Elle se sentait vivante ! Et libre !

Les immeubles, le bruit des voitures se rapprochait à grande vitesse, elle avait toujours les bras écartés et les paupières close, elle bascula la tête en arrière effectuant une pirouette arrière et fit alors face à la ville de Karakura immense qui s'étalait en un gigantesque amas de béton gris. Ses yeux bleus ciel ouvert fixait le sol se rapprochant toujours et elle utilisa le shunpo ce qui arrêta net la chute elle reprenait le contrôle sur la vie. Comme un parachutiste, il saute pour tomber et montrer à la mort qu'il peut se jouer d'elle ! La demoiselle se retrouva sur le toit d'un immeuble, les joues roses et le cœur battant la chamade. Elle se sentait fatiguée alors qu'elle avait simplement arrêté de lutter contre la gravité. Ce n'était que le contre coup de l’adrénaline !

Elle s'assit sur le rebord du toit, observe la fourmilière humaine, solitaire, le vent jouant dans ses cheveux. Tout semble normal en bas, mais une scène retient l'attention de la jeune fille. Un enfant risque de se faire faucher par un camion je n'aurais pas put y être à temps pour le sauver même en utilisant le shunpo. C'est triste, il va mourir sous les yeux de sa mère, sous mes yeux et je ne peux rien n'y changer. Le camion tente de freiner, la gomme des pneus crisse sur le bitume dans un son strident, lugubre annonciateur de mort, elle ferme les yeux lui accordant une prière pour son âme ne soit pas trop torturée. Et alors qu'elle ouvre les yeux, il n'y a rien pas d'attroupement de badaud autour du petit mort et le camion à reprit se course folle. Il n'y a pas de cris, pas de mère en pleure. Je regarde mieux il est sauf ! Par quel miracle ? Un jeune homme lui tient le bras et il semble lui faire la leçon, se jeune héros intrigue la Vizard. Suzi descend du toit grâce au shunpo, passe dans une ruelle sombre rapidement, son gigai est resté au repère des Vizards ça fait un peu loin pour un allé-retour rapide elle reste donc sous sa forme d'âme. Elle approche ensuite du lieu où aurait dut se produire le sinistre le jeune homme rend à sa mère le gamin fugueur il ne recommencera sans doute pas. Il reprend alors sa route après se sauvetage comme si de rien n'était ! Quoi que, il boite ! C'est-il fait mal en sauvant l'enfant ?

La Vizard suit ce dernier sans un mot, il dégage de l'énergie spirituelle, il est peut être capable de la voir. Mais elle n'en est pas sûre, elle est donc sur ses talons réfléchissant à si elle doit l'aborder ou non. Elle n'avait pas grand chose à perdre, s'il ne la voyait pas ça ne changerait pas grand chose à sa vie, par contre s'il la voyait que ferait-elle ? Que devait-elle faire ? Que pouvait-elle lui dire et que devait-elle garder pour elle... La blonde continua de le suivre perdu dans ses pensées.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Sam 20 Oct - 18:55
Aïe ! J'avais peut-être sauvé une vie, ma cheville en souffrait à présent. Si c'était à refaire, je n'hésiterais pas. Mais cela me faisait tout de même chier de boiter surtout que la saison de football américain allait reprendre dans quelques jours. Quelle galère ! Si je ne m'en remettais pas d'ici là, je ne pourrais pas jouer. Encore heureux que je m'étais blessé à la jambe gauche. Mon pied d'appui était le droit, ce n'était donc pas un problème si grave. Ma mère aurait su me faire passer ça en un rien de temps avec ses connaissances d'infirmière. Malheureusement, elle n'était plus de ce monde. D'ailleurs je me demandais comment cela se faisait que je n'avais pas croisé son âme dans la banque ou même autre part dans la ville. Peut-être que les « gentils » étaient envoyés au paradis et les « méchants » restaient ici ? Non ce n'était pas possible. Depuis que je m'étais découvert ce don, j'avais vu des enfants et même des adultes plus que gentil et généreux. Encore une question sans réponse. Un mystère de plus à élucider. Cela commençait à en faire pas mal. Je ne savais même pas à qui m'adresser. Les autres me prendraient pour un fou. Comment savoir lesquels étaient comme moi ? Avec de la chance je tomberais bien sur une personne comme moi, enfin je l'espérais.
Continuant ma route, la douleur commençait à s'estomper. A force de penser à autre chose, je n'avais plus trop mal. Il n'empêche que je boitais toujours légèrement. Passant devant un établi, je piquais une pomme. Enfin, piquer est un bien grand mot puisque j'avais laissé quelques pièces sur le bureau du marchand. J'aurais très bien pu la voler et partir sans qu'il ne me voie mais ce n'était pas loyal, ni correct. Il faut pas voler, il faut donner.

A peine quelques mètres plus loin de la rue où un incident bien macabre aurait du se produire, je sentais une présence. Il devait y avoir une âme dans les parages. Je commençais à m'habituer, et à pouvoir ressentir légèrement ces dernières lorsqu'elles étaient assez près. Mais cette fois-ci c'était différent. Faisant mine de me retourner pour ramasser les clés que j'avais fait tomber, je remarquais une jeune femme blonde. Peut-être qu'elle me suivait, peut-être que c'était une coïncidence. En tout cas, les gens passant à côté d'elle ne semblait pas lui prêter la moindre attention. Là encore, soit c'était tout simplement le hasard, soit ils ne pouvaient pas la voir. Le seul moyen de le savoir était de lui poser la question. Mais si c'était bel et bien une âme je n'aurais pas vraiment l'air bête de parler dans le vide en plein milieu de la rue. Je continuais donc tranquillement mon chemin pour arriver dans un endroit relativement calme, et donc vide. Enfin, quelqu'un pouvait toujours passer par là mais pour le moment il n'y avait que moi et elle. Je n'avais pas le choix, quoique je voulais plutôt la jouer bad boy qui a des pouvoirs. Je devais utiliser ma capacité. Vu la distance, si je prenais la plupart des appuis sur le pied droit en évitant au maximum de forcer sur le gauche je pourrais passer derrière elle assez vite sans me faire mal. Je m’exécutais donc, me retrouvant dans le dos de la blonde.

« Baka ! Comme si je t'avais pas vu depuis tout à l'heure. Tu me veux quoi ? Mais surtout, t'es qui ? Une âme ou une humaine lambda ? »

Si la deuxième proposition se révélait être la bonne, elle me prendrait surement pour un fou. Je n'en avais que faire après tout. J'avais déjà une copine, alors je n'avais plus trop à crâner devant les autres filles. Bon, peut-être un peu mais les matchs de football américain ça comptait pas !




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Lun 29 Oct - 19:29

Que dire, que faire, de muettes songeries se développent dans sa tête blonde. Ils font plusieurs mètres l'un à la suite de l'autre, tous deux la tête dans le flou. Il vole une pomme, elle ferait bien de même, mais sous cette forme elle ne peut se saisir de rien et si elle le pouvait une pomme volante n'est pas vraiment du goût des humains. Mais le jeune homme ne vole pas vraiment, il paie son dut en ignorant juste l'homme qui tenait l'étalage. Quel manque de savoir vivre, enfin ce type de comportement avait traversé les âges, elle est morte il y a plus de trois cents ans et ça se pratiquait déjà. Ignore les marchands de rues comme si en fin de compte il n'avait aucune importance. Il mange sa pomme en marchant, elle l'entend croquer dans la chaire dure du fruit, ce qui rappelle qu'elle devait manger elle aussi. Il s'arrête, elle l'imite, il se retourne vers elle, la voit-il ? Elle le regard un peu ailleurs, mais assez présent pour voir, qu'il avait arrêté de marcher. Puis il reprend sa route, marche, marche doucement il boite moins sans doute parce qu'il marche pas très vite pense la demoiselle toujours à moitié songeuse.

Suzi contenait très bien sa pression spirituelle pour éviter d'attirer des hollows à elle ! Non, elle n'avait pas peur de se battre loin de là, elle irait même se battre si elle sentait un de ces monstres traîner dans le coin. C'est là qu'était la différence elle traquerait et ne serait pas traquée ! Elle ne serait pas la proie voilà tout, et c'est ce qui comptait, elle aurait ainsi un peu d'avance sur les ténèbres qui envahissait le monde. En parlant de ténèbres, celle de la nuit commençait à teindre le monde en gris et noir, ce n'était plus une heure descente pour un garçon de son âge. Les rues bondées se vident et ils marchent encore, ils arrivent dans un lieu où il y a encore moins de monde et rapide comme un éclair qui zébrant le ciel un soir d'orage il se retrouve derrière. Vive, elle s'écarte, s'éloignant de ce dernier de deux mètres au moins et plongeant l'océan de ses iris dans l'or mate des siens elle sait qu'il la voit. Une question de moins dans sa tête !

« Baka ! Comme si je t'avais pas vu depuis tout à l'heure. Tu me veux quoi ? Mais surtout, t'es qui ? Une âme ou une humaine lambda ? »

Idiote, elle ? Non mais, on parle pas comme ça à une aînée. Ne la regardez pas comme ça, c'était pas sa faute si elle était piégées dans le corps d'une adolescente de dix-sept ans environs. Puis après, comment elle pouvait bien deviner qu'il la voyait, hein !? Les humains semblaient manquer d'une certaine logique ou dans son cas de maturité ? Enfin bon elle n'était pas très bien placée pour parler de maturité vu son comportement avec son taisho... qui n'en était en faite plus un, mais il resterait pour elle son supérieure et un peu comme son père aussi. Plus encore depuis qu'ils étaient devenus Vizards. Et suivit une chaîne de question, ce qu'elle lui voulait, qui elle était, pourquoi elle le suivait, tout à fait pertinent et manquant cruellement d'originalité. Les deux choix s'offrant à elle n'étaient pas très correct, sûre elle était plus humaine depuis très longtemps et elle n'était pas une âme banale... Elle ne se sentait pas âme, elle débloqua ses muscles tendus qui l'avait mit en position de défense, réflexe, voir cela faisait partie de sa nature profonde ! Bref, une fois qu'elle avait quitté cette posture, elle lui esquissa un fin sourire.

- Donc tu me vois, c'est amusant et tellement rare. Je m'appelle Suzi et je ne suis pas humaine et pas non plus une âme lambda !

Sa voix douce et calme se porta jusque ses oreilles et à ses oreilles seules ! Car, en effet ici en plus de ne pas avoir grand monde il était sans doute le seul humain à pouvoir la voir et l'entendre bien évidemment.




Dernière édition par Suzi Mamoru le Ven 2 Nov - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Ven 2 Nov - 9:41
Surprise ! La jeune femme ne semblait pas en croire ses yeux. Apparemment, elle n'était pas humaine. Elle ne devait pas s'attendre à ce que je puisse la voir. Malheureusement pour elle, elle n'était pas tombé sur un humain banal. Enfin, je n'étais pas si différent. Je pouvais juste voir les âmes et courir vite. Pour faire simple, j'étais un humain à pouvoir. C'est pour cela que je pouvais la voir, et qu'elle était tant surprise. Peu de gens pouvaient voir les âmes, et j'en faisais partis. En faisant une petite escale dans ce monde-ci, elle ne pensait surement pas que quelqu'un la verrait. J'étais apparus derrière elle, mais elle recula de quelques mètres. La peur ? Peut-être. Mais je n'allais pas lui faire de mal, à part si elle m'en faisait. C'était donnant donnant. Alors qu'elle était toute crispée, elle se détendit. Elle avait du comprendre que je ne lui voulais aucun mal, si ce n'était quelques explications. M'avait-elle vu sauver cet enfant ? Avait-elle vu mon pouvoir ? Bon, ça c'était sur. En effet je venais de passer dans son dos en peu de temps elle devait se douter de quelques choses. A moins qu'elle soit cruche sur les bords, mais elle n'en avait pas l'air. Elle se mit à parler. Amusant, rare ? Ouais, je fais souvent cet effet aux filles. Lui rendant son sourire, je commençais à m'interroger sur la fin de sa réponse. Pas humaine, pas une âme normale. Je repensais à ce que Grimmjow m'avait dit. Il existait d'autres types d'âmes, notamment les Shinigamis et les Hollows. Auquel cas elle était de la même race que l'homme à la chevelure bleu, je n'avais vraiment pas de chances de tomber sur deux mauvaises âmes en une semaine. En plus, le Hollow m'avait envoyé à l'hôpital. C'est pour cela que ma cheville me faisait tant mal. Si je devais encore être amoché je ne me laisserais pas faire.

« Ah je vois...C'est rare pour moi aussi de voir une âme différente. Donc, tu dois être une Shinigami ? Ou une Hollow peut-être ? J'ai déjà eu à faire avec ces êtres malfaisants, et si tu en es une tu comptes me manger ? »

Je devais remercié Grimmjow. C'était lui qui m'avait appris tant de choses sur le, ou plutôt les mondes qui existaient. La Soul Society, refuge des âmes sauvées et des Shinigamis, ainsi que l'Hueco Mundo domicile des Hollows. Si ce n'était pas une âme normale, elle devait faire partie d'une de ces deux classes. Enfin, à part si Grimmjow avait omis de me parler d'autres entités. Lui-même c'était présenté comme un Hollow différent. J'étais encore perdu avec toutes ces notions mais je savais une chose : les Shinigamis défendaient les âmes, alors que les Hollows voulaient les manger ou les tuer. La suite de cette conversation dépendrait de sa réponse. Car si c'était une mauvaise âme je devrais la combattre, ou fuir. D'après celui que j'avais croisé, ils étaient bestiaux. Donc si elle en était un, elle voudrait surement me manger. Je n'aurais pas une deuxième chance. Grimmjow m'avait laissé en vie pour qu'un jour je le combatte à nouveau pour qui sait gagner. Mais après tout, je divaguais peut-être trop. Elle devait surement être gentille. Avec une bouille pareille, on ne peut pas tuer des gens. Et puis elle avait un joli sourire. Souriant à mon tour, j'enchaînais avec une autre question :

« Je m'appelle Kōsuke. Et à qui ais-je l'honneur ? »




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Ven 2 Nov - 14:43



Le jeune homme était passé de devant à derrière elle à une vitesse qui rappelait presque celle d'un shunpô. Quoi que le shunpô ne fonctionne pas sur la vitesse, mais sur un nombre de pas enfin c'était difficile à expliquer ! La peur n'était pas raison pour laquelle elle c'était écartée si subitement du jeune homme, il s'agissait d'un réflexe purement défensif, des habitudes prises alors qu'elle n'était qu'une shinigami débutante... Comme cela pouvait remonter à longtemps, dans ça tête ne faisait pourtant que quelques mois, se ferait-elle un jour à cette vie de paria ! Elle qu'on avait respecté et invité à prendre part au réunion avec le commandant capitaine. Ils avaient été obligés de fuir pour vivre... Que de souvenir malheureux ! La jeune fille se tenait droite comme un I face au jeune homme qui la dévisageait, elle gardait un sourire joyeux attaché aux lèvres penchant légèrement la tête sur le côté un peu comme un chiot intrigué, elle se demandait à quoi il pouvait bien penser. Le bleu de son iris brillait de malice et de joie de vivre, alors qu'il songeait elle s'approcha de lui, se plantant devant lui elle approcha son visage du sien et observa, sans aucune gêne, son iris dorée comme le soleil. Ils étaient beaux songea-t-elle, quel riche regard, il illuminé à lui seul la rue sombre enfin selon les divagation de l'ex-lieutenant !

« Ah je vois...C'est rare pour moi aussi de voir une âme différente. Donc, tu dois être une Shinigami ? Ou une Hollow peut-être ? J'ai déjà eu à faire avec ces êtres malfaisants, et si tu en es une tu comptes me manger ? »

La phrase l'interpella elle recula son visage, ses traits s'étant soudainement durcit. Il avait eu à faire un hollow et il en était sortit vivant !? Il devait courir sacrément vite ou avoir beaucoup de chance. Le visage légèrement fermé sa blonde chevelure ondulant dans le vent frais de la lune elle répondit d'une voix chantante légèrement indignée par ses propos. Et oui, c'est susceptible une fille même si elle est une morte depuis plus trois cents ans.

- Je ne suis pas un monstre ! Elle dit plus bas en espérant qu'il ne l'entende pas. Enfin... c'est compliqué... Et reprit d'un ton plus neutre et clair. Tout ce que tu as besoin de savoir c'est que je ne me nourris pas d'âme, ni d'être humain d'ailleurs.

Elle afficha un nouveau sourire quand il daigna lui sourire enfin et ria de bon cœur quand il lui posa une question à laquelle elle avait déjà répondu. Un éclat de rire cristallin digne d'une jeune fille la mort était injuste d'avoir fauchée si jeune une si douce demoiselle. Enfin elle n'en avait pas souvenir, puis il y a trois cents ans la vie n'était pas aussi douce pour les femmes, beaucoup de choses avaient changé. Du moins c'est qui est écrit dans les livres, Suzi n'en avait aucun souvenir. Son hilarité passée elle remit une mèche du blond presque blanc de sa tignasse soyeuse derrière son oreille pour qu'elle arrêta de lui chatouiller le visage.

- Comme je le disais, moi c'est Suzi ! Mamoru Suzi ! Je suis enchantée Kôsuke. Elle se rappela soudain pourquoi elle l'avait suivi au départ. Elle claqua des doigts c'est idiot d'oublier ça quand même. Je voulais te féliciter pour ton acte héroïque de tout à l'heure ! Ca m'est un peu sortie de la tête quand tu m'as en gueulé... D'ailleurs on parle pas comme ça à son aîné, je suis une idiote !

Elle croisa les bras sur sa poitrine l'air un peu sévère.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 26
• INSCRIPTION : 13/10/2012
• LOISIRS : Jeux Videos / Manga / Guitare
• HUMEUR : Artistique ? :3

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: Humain
Points d'experience:
45/95  (45/95)
Niveau: 4

Sam 3 Nov - 15:12
Son sourire était magnifique. Je commençais à être charmé. Mais il fallait que je me ressaisisse. J'avais déjà une petite-amie. Si je flirtais avec elle ça ne serait pas loyal. Je devais me tenir et penser à autres choses. Ah la beauté des femmes, c'est quelque chose de démoniaque ! Je repensais donc à mon affrontement contre Grimmjow. Enfin, mon passage à tabac plutôt. C'est alors que la jeune femme se rapprocha dangereusement de moi jusqu'à que son visage et le mien faillissent se toucher. Que faisait-elle ?! Elle observait mes yeux comme si de rien était, sans gêne. Alors que moi je rougissais. Je devais résister. Elle voulait surement m'envoûter. Mais je ne devais pas me laisser faire. Mon cœur bien que batifolant était déjà pris. Mais je réfléchissais. Puisque c'était une âme, peu de gens pouvait la voir. Et puisque pour la plupart des personnes elle n'existait pas, si je la draguais je n'étais pas déloyal envers Mikan ? Si on embrassait une âme, on ne trompait pas la femme humaine qu'on aime ? Non, je devais arrêter de penser à ça. Je devais me tenir, un point c'est tout. Lorsque je lui demandais ce qu'elle était, elle recula. Notamment quand je parlais des Hollows.

« Euh désolé, je ne voulais pas te traiter de monstre ! C'est juste que j'en ai déjà croisé et comme ça s'est mal finis, je n'aimerais pas en croiser un autre. Comme tu m'as dis que tu n'étais pas une âme normale, j'ai pensé à toutes les possibilités. Tant mieux si tu ne te nourris pas d'humains ou même d'âmes. »

En effet, ça ce n'était pas bien passé du tout même. Si je n'étais en vie ce n'était que grâce à la clémence de l'Hollow qui m'avait dit de le retrouver une fois que je serais plus fort. Sans doute que tuer quelqu'un de faible n'allait rien lui apporter, et qui si je devenais plus fort il pourra peut-être prendre plaisir à me mettre une raclée. Enfin, si ce n'était pas moi qui lui en m'était une. Je commençais à me rétablir et à pouvoir réutiliser mon pouvoir à mon maximum. J'étais sur la bonne voix.
Le rire de la jeune femme vint perturber mes songes. Elle souriait encore de plus belle. Il était resplendissant. Comment ne pas tomber à ses pieds ? Je ne sais pas ce qui me retenait, sans doute l'amour envers Mikan. Continuant de lui sourire, je me demandais ce qu'elle pouvait bien être. Elle n'étais sans doute pas une Hollow puisqu'elle ne mangeait pas les âmes et les humains mais elle n'avait pas confirmé être une Shinigami. Elle avait juste dit que c'était compliqué. Mais je mourrais d'envie de savoir. Déjà que Grimmjow ne m'avait rien dit de plus, alors si elle elle s'y mettait je me sentirais vraiment exclu.

Puis elle se présenta. Elle se nommait Suzi, Suzi Mamoru. Un joli prénom. Elle me félicita même pour avoir sauver l'enfant tout à l'heure. Elle m'avait donc vu en action. Elle connaissait mon pouvoir, mais je ne connaissais pas le sien. M'approchant d'elle, je tapotais le dessus de sa tête avec ma main.

« Héhé Suzi, pour moi tu es jeune ! Sans vouloir t'offenser, tu ressembles plus à une gamine qu'à une adulte. Mais bon, je sais que les âmes vieillissent plus lentement. » enlevant ma main de sa tête, je lui souriais avant de reprendre de plus belle : « Sinon, tu ne m'as pas réellement répondu. Si c'est compliqué, prends le temps de m'expliquer. J'ai tout mon temps, et puis ça m'intéresse. »




Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 131
• INSCRIPTION : 20/12/2011
• AGE : 316

• LOCALISATION : Dans un coin <3
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Folle

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t621-la-meilleure-attaque-est-en

Passeport
Rang: Fraccion du Quinta Espada
Points d'experience:
95/350  (95/350)
Niveau: 21
Suzi Mamoru
SHINIGAMI OR ARRANCAR ? † VIZARD

Sam 3 Nov - 20:28




Les femmes sont de vraies démones, elle vous charme en feintant le naturel avec une arrogance presque inégalable, ô les femmes elles vous font tourner la tête avec un simple sourire. Nul besoin d'artifices quand on a rien à cacher, elles sont pêchées le originel, tentatrice, douce, exquise il n'existe pas pire qu'une femme. Néanmoins, notre charmante demoiselle ignore tout de la drague. Les âmes sont peu portées sur la chose, ou peut-être juste elle n'avait jamais ressentit le besoin d'être auprès de quelqu'un d'autre que son capitaine. Rose-sama était comme son père pour elle et jamais elle ne sortait sans le prévenir. C'est une jeune fille joyeuse et pleine de vie ! Beaucoup de gens aimaient sa compagnie, mais pas une fois la question : Suis-je bien avec cette personne assise à côté de moi ? Ne lui est passée par la tête. Elle connaissait rien du monde des adolescents amoureux, bisou, cinéma, sortie en amoureux, tout lui était inconnue. Elle ne savait des choses du monde adulte que les horreurs qu'elle avait lu dans les livres de Lisa Fukutaisho. Suzi ne comprenait pas ce qui passionnait la brune dans ces livres pornographiques sans image. Pas étonnant qu'elle fusse la vice-capitaine de Shunsui, ils se ressemblaient bien ! Suzi elle était plus sage et mâture quoi que très énergique et gamine. Bref tout ça pour dire qu'elle ne faisait en aucun cas exprès et qu'elle ne comprenait même pas vraiment, c'est qu'on appelle la spontanéité ! Elle fait ce qui passe par la tête c'est tout.

« Euh désolé, je ne voulais pas te traiter de monstre ! C'est juste que j'en ai déjà croisé et comme ça s'est mal finis, je n'aimerais pas en croiser un autre. Comme tu m'as dis que tu n'étais pas une âme normale, j'ai pensé à toutes les possibilités. Tant mieux si tu ne te nourris pas d'humains ou même d'âmes. »

C'était blessant certes d'être prise pour un de ces monstres qu'elle avait toujours combattus, mais elle n'était pas non plus aussi susceptible que ça son sourire le prouvait. Il avait donc croisé un hollow ! Mais il ne connaissait rien au monde complexe des âmes ? Il ne savait pas faire la différence c'était pourtant flagrant ! Bon c'est qu'elle était un peu inclassable de par son statut de Vizard, elle n'était plus l'un ou l'autre, elle était les deux. Elle était ce gris qui compose le monde des humains car ici rien n'est totalement blanc ou noir, rien n'est bon ou mauvais, tout ce mélange pour former une sorte d'harmonie complexe. Le monde des âmes semble bien plus simplement composé soudainement. Plongée dans ses songeries silencieuses une fois de plus elle ne vit pas vraiment venir à elle. Le contact de sa main dans ses cheveux la surprit un peu levant les yeux vers lui et le laissa faire, Rose aussi faisait ça. Cette forme d'affection simple et douce lui plaisait, elle lui sourit donc plus encore en riant un peu avec lui. S'il savait qu'elle avait trois cents que dirait-il ? Elle lui tira langue avec un clin d’œil malicieux quand il ajouta qu'il savait qu'elle vieillissait plus lentement que lui, ça ne changeait rien aux trois siècles qui les séparaient. Mais elle concéda le fait qu'elle était toujours aussi gamine. Il retira sa main et reprit.

« Sinon, tu ne m'as pas réellement répondu. Si c'est compliqué, prends le temps de m'expliquer. J'ai tout mon temps, et puis ça m'intéresse. »

Le sérieux de ce genre de discussion est d'un ennuyeux, m'enfin s'il voulait le savoir. Par où commencer il avait tant de lacune, le visage de la jeune femme se ferma un peu et se fit austère.

- Hé bien tu connais les grandes lignes il me semble. Je suis à la fois shinigami et hollow. Nous sommes peu nombreux, nous ne sommes pas une vraie race, juste un groupe de personne pommé entre deux mondes qui ne veulent pas de nous.

Elle ne voulait pas donner de détails trop personnel. Suzi ne parlait même jamais de cette nuit terrible où le drame se produisit, même pas Rose lui et elle sont pourtant si proche. Les autres avaient accepté ce statut pas elle, elle ruminait toujours bien qu'elle ne laissait clairement pas paraître. Elle sourit en reculant un peu, sautillant joyeusement sa jupe grise plissé voletant de gauche à droite au niveau de ses genoux un éclair traversa ses yeux brillant de vie. Elle ne tenait pas en place c'était une vraie pile cette fille.

- Tu n'as rien à craindre de nous, on tient plus du shinigami que du hollow.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 10:30


Revenir en haut Aller en bas
 

D'autres mondes ? [Suzi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Blog] Grimoires d'autres mondes - Plog de Klenval
» PAYSAGES D'UN AUTRE MONDE...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-