AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

Promenons nous dans les bois, pendant que le loup ... y est ? [[ Pv Kiishi / Mitsumi ]]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Ven 7 Sep - 22:51
Un ordre venait de tomber. Emmett avait été choisi. En temps normal, la clinique se devait d'être ouverte de jour comme de nuit, prête à accueillir des blessés et des patients malades, mais cette fois, il allait y avoir une petite exception... Avec l'ordre de mission se trouvait une tenue un peu étrange, toute de noir et d'argent. Un Shinigami allait venir dans le Monde Réel et il fallait le ou la capturer.... Quel rapport avec la tenue, me direz-vous ? C'était l'uniforme de La Concorde, plus particulièrement de la Troupe d'Elite d'Assassinat. C'était une mission officielle de la Concorde donc... L'uniforme devait être assez récent puisque l'on ne lui avait rien dit lors de son adhésion à l'organisation.

À la nuit tombée, Emmett ferma sa clinique à double tour, coupa son téléphone et ajusta une pancarte précisant que la clinique serait fermé pour une durée indéterminée. À la cave, le médecin se déshabilla, ne gardant qu'un caleçon, puis enfila la tenue d'Assassin qui lui était réservé. Un pantalon et une chemise noir de jais, aux bordures argentés. Quelque chose de très sobre, rien qui ne pouvait faire penser à un assassin, si ce n'est le manteau qui accompagnait le tout. Une ample veste, tombant jusqu'au cheville ou presque, possédant quatre fermoirs, se fermant alternativement à droite et à gauche. Les épaules sont protégées par une couche plus épaisses se rejoignant pour former une capuche dissimulant le visage de son porteur. Le même noir profond, les mêmes bordures argentées. La tenue était parfaitement bien cintrée. Assez proche du corps pour ne pas que l'adversaire puisse trouver des prises trop facilement, mais assez ample pour ne pas gêner les mouvements. Une fois sa veste fermé et sa capuche rabattu, Emmett se rendit compte que quelque chose était tombé : une paire de gants. En les enfilant, le médecin put apprécié le symbole qui s'y trouvait. Un C et un A l'un dans l'autre. Pas la peine de s'appeler Emmett pour comprendre que le C correspondait à la Concorde et le A, aux Assassins. Le symbole était argenté et les gants noirs, parfaitement assorti à le tenue donc.

Sortant par la fenêtre de l'une des chambres du premier étage, le scientifique se rendit là où l'ordre lui disait de se rendre. Apparemment, celui qui lui avait fait parvenir ce message devait posséder un don de voyance avancée. À l'aide de son Bringer Light, l'Assassin pouvait se déplacer plus vite que n'importe quel humain normal, il était bien assez discret pour ne pas se faire remarquer. La seule chose qui l'embêtait, dans ces moments là, fut la lumière qui trahissait l'utilisation de son pouvoir. Mais la perspective d'avoir un échantillon de sang pour de nouvelles analyses était des plus réjouissante. Ce n'est que quelques minutes après son départ que Emmett arriva au lieu présumé de l'action : aux abords de la forêt jouxtant la périphérie de Karakura. Un vent léger soufflait, faisant ressortir les fragrances des bois et bruisser les feuilles des arbres.

Au milieu du chemin de terre, Emmett regarda autour de lui... Aucun signe de sa cible, pour le moment toutefois, ni de son reiatsu. Bien que totalement fou, le médecin n'en était pas moins un homme prudent et extrêmement intelligent. Il savait que foncer dans le tas n'était pas la solution et qu'attendre au milieu d'un chemin, à découvert, était le meilleur moyen pour rater une mission. Ainsi décida-t-il de se dissimuler dans les bois, derrière un arbre. Levant le bras, Emmett vit scintiller son caducée à son poignet, symbole de sa profession, mais également de sa puissance. Comment répondant à l'appel de son âme, le petit objet brilla soudaine d'une couleur verte qui passa sur le doré alors qu'une arme venait de se matérialiser dans la main du médecin. À sa taille, une ceinture marron venait d'apparaître également, comportant plusieurs fioles de couleurs différentes ainsi que deux emplacement vides. Attrapant une fiole de couleur verte foncée, Emmett l'a fit glisser dans la crosse à l'emplacement du chargeur. Dans le premier emplacement vide, une fiole doré fit son apparition. Les deux chargeurs avaient échangé leur place. Maintenant, ces tirs ne seraient plus mortel, mais paralyserait petit à petit la personne qui serait victime de ces munitions.


-"Où es-tu, Shinigami ? Qu'attends-tu pour venir ?"


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Sam 8 Sep - 13:50



Douce nuit, clair malgré sa noirceur. Les rayons opalins de la lune envahissait de leur triste clarté blafarde la ville de Karukura, peignant des ombres immenses et monstrueuse. Kiishi était à Karakura depuis un petit moment pour effectuer diverse mission. L'une qui n'était autre que la capture de fugitifs shinigamis. Les derniers évènements avaient vraiment chamboulé l'ordre des choses dans les trois mondes. Pouvait-on dire que les Hollows et les dieux de la morts avaient un ennemi commun ? Cela allait de soit. Néanmoins l'alliance des deux mondes étaient peu probable mais au moins ils ne se tiraient pas dans les pâtes. Cet ordre dés plus fantaisiste avait une idée du monde bien utopique. Ne croyait-il pas que ce genre de chose avait déjà été tenté ? Se croyaient-ils si puissant que rien ne pouvait échapper leurs contrôles ? Ils se trompaient vraiment lourdement, ils empêchaient peut être les deux mondes de se taper dessus, mais les deux mondes leurs taperaient sur les doigts à chaque opportunité. Enfin bon ce soir la jeune femme devait recevoir de l'aide, en effet après la capture plutôt fructueuse d'un certain nombre de fugitif, elle avait demandé une personne en renfort pour être sur du bon transfert des hommes fait prisonniers. Elle ne pouvait pas à elle seule gérer tous les hommes, elle préférait ne pas sur estimer ses capacités. Leurs arrestations tenaient déjà du miracle pour elle !

On l'avait informé que la personne qu'elle avait demandé lui serait envoyé au environ de minuit, hors de la ville. Les récents bouleversement forçant le Seireitei à jouer la carte de la prudence. Kiishi n'était sûr que c'était ce qu'il y avait de mieux, mais elle ne remit pas en doute les ordres de son supérieure à qui elle demanda bon nombre de nouvelle sur sa personne... La demoiselle vivant avec son capitaine - pour une raison qui n'a pas lieu d'être cité ici - était au petit soin avec lui. On se demandait si elle n'en faisait pas trop quand elle lui demanda s'il avait toujours des caleçons propres... Après ce long échange la demoiselle sourit à son capitaine et lui souhaita une bonne nuit. Kiishi attendit que les heures passent surveillant avec un autre subordonné les fugitifs solidement attachés. Elle quitta la planque dix minute avant l'heure ! La nuit était fraîche et la voûte céleste amplement dégagée pas un nuage, juste la lune, les étoiles et le chant des grillons. Une brise légère fit ondulait sa longue chevelure vert elle était devant la porte la tête levait vers le ciel, puis elle disparut. L'utilisation du Shunpo lui permit d'être à l'heure au rendez voir elle avait cinq petites minutes d'avance sur l'arrivé de son collègue, elle ne savait pas vraiment si c'était une femme ou un homme en faite et ça lui importait peu. Elle se tenait au dessus de la forêt sur un pont d'énergie spirituelle, balayant de son iris doré la surface boisée afin de s'assurer qu'il n'y avait pas de dangers existant. Elle n'était pas bien sûr que les lieux étaient désert, mais il fallait faire avec.

Kiishi descendit de son élévation invisible et toucha le sol. Il était toujours juste minuit - l'heure du crime mouahah...- une porte apparut à deux mètres d'elle et s'ouvrit lentement laissant percevoir une silhouette féminine entre les battants. Quittant la pénombre du couleur qui menait au monde des esprits la demoiselle approcha de Kiishi. Elle était bien plus en chaire qu'elle et portait un bandage sur les yeux laissant présager la cécité de l'arrivante. Enfin Tôsen bien qu'aveugle était devenu capitaine et aujourd'hui un traître, pouvait-on dire ainsi qu'il s'agissait d'un handicape mineur chez les shinigamis ? Kiishi se présenta :

- Kiishi Arashi, troisième siège de la huitième division. Je suis venue te chercher !




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 87
• INSCRIPTION : 12/07/2012
• AGE : 23

• LOISIRS : Manga
• HUMEUR : Manga

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: 3ème siège de la 9ème Division
Points d'experience:
65/275  (65/275)
Niveau: 16
Syracoti
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Dim 9 Sep - 10:16
....Cela faisait maintenant un bon moment que j'avais rejoint une des treize division du Gotei.. Et à vrai dire, il ne s'était pas passé grand chose de vraiment excitant. A part une fois peut-être quand j'ai dû aller faire la nounou pour ma Capitaine qui était partie en solo jusqu'au Monde Réel. Cette fois-ci encore justement, à l'écoute du message envoyé par le Capitaine Commandant, j'allais devoir m'y rendre pour de nouveau aider quelqu'un dans sa quête. Quelle quête ? Je n'en savais rien, avec un peu de chances la personne voulait juste retrouver des oeufs en chocolat. Je pris mon Zanpakuto qui était alors rangé sur son support de bois de couleur noir vernis et où était gravé un Yin Yang de couleur bois. Mon Zanpakuto était un simple Katana assez léger et rangé dans un fourreau blanc, seule sa garde en échappée, elle était drapée d'un tissu rose fuchsia et laissée pendre 5 grands anneaux à l'extrémité du pommeau. Je le passai alors sous ma ceinture en tissu accrochée à ma taille.

....Une marque ressemblant à un tatouage en forme de papaverales aussi appelés fleurs de magnolia blanc avait été marquée entre les deux barres de la partie supérieur de ma cicatrice en forme de X . C'était une magnifique fleur qui pouvait se teindre de plusieurs couleurs différentes et ressemblait étrangement à des coquelicots. Cette marque avait pour seul et unique but de brider mes capacités en terme de Reiatsu. Suite à cela je m'étais, sans hâte, engagée dans le Senkaimon qui avait été ouvert afin que je rejoigne le monde Réel, d'ailleurs je me demandais pourquoi tous les Shinigamis le nommaient Monde Réel vu que cela dépendait seulement de l'angle sous lequel on regardait ça. Est-ce que ça voulait dire que nous, Shinigamis, ne sommes que des entités non réelle ?! Pourtant nous sommes bien tous là en chair et en os.. Chacun avait des réalités différentes en fonction de son évolution depuis sa naissance. Ma réalité personnelle n'était que ténèbres mais n'était pas mal pour autant, je vivais dans l'ombre depuis mon plus jeune âge alors qu'on me baignait de lumières bienfaisantes.

....J'avais marché environ dix minutes dans cette dimension reliant nos deux mondes, quand je sentis la porte du bout du tunnel s'ouvrir; comme à mon habitude, je pris mon éternelle précaution est masquai dès lors le Reiatsu qui me restait dans son intégralité. Faisant de moi un corps n'émanant rien. Je mis alors pied à l'extérieur du Senkaimon, lévitant dans les airs à quelques centimètres du sol. La porte se ferma aussitôt puis disparu dans mon dos quelques secondes après que je l'eus traversé. Je me trouvais face à une autre jeune Shinigami, ma forme athlétique me permit de la jauger et de la "voir" dans les moindres détails en quelques secondes. Celle-ci était assez grande, je dirais même plutôt grande pour une fille, elle possédait un corps svelte et de longs cheveux tombant jusque dans son bas du dos et affichait un visage fin et harmonieux. Une sorte d'aura que je pouvais aisément ressentir me faisant ressentir son bon fond. Elle prit d'ailleurs aussitôt la parole pour m'accueillir et briser la glace.
Hai Hai.. Mitsumi de la neuvième division, troisième siège aussi... Désolé si je peux paraître un peu désinvolte mais bon voilà, je suis comme ça, pourquoi m'as-tu fais venir ?
....Je me mis à marcher un peu descendant de mes quelques centimètres de hauteur pour venir toucher le sol, dépassant ma collègue. Je scrutais les environs du mieux que possible, sachant que mon reiatsu avait été brider et que ma portée de repérage était sensiblement diminué à cause du fait que je masquais toute mon énergie. Je pris aussitôt la parole d'un ton décontracté et amusé mais laissant tout de même beaucoup de sérieux dans les intonations.
Bon, je ressens personne d'autre à part toi.. J'espère au moins que quelqu'un va venir parce que j'ai une envie d'enlever la rouille accumulée sur mon épée si tu vois ce que je veux dire...


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Dim 9 Sep - 18:38
Elle était arrivée... Sa cible ! Un sourire sadique vint alors s'afficher sur le visage de l'Assassin tapis dans l'ombre, son arme tenu à la main, dissimulée dans un repli de son manteau pour ne pas que la lumière de la lune ne puisse s'y refléter. C'était bien une Shinigami, aucun doute là dessus.... Mais quelque chose clochait.... Une chose qui fit rapidement disparaître le sourire d'Emmett.... L'ordre ne précisait pas si la cible était déjà dans le Monde Réel ou pas, mais Emmett en avait déduit qu'un Senkaimon allait être ouvert, sinon pour qu'elle raison la cible serait-elle venue ici, à l'écart de la ville ? Pourtant.... Il n'y avait qu'une seule Shinigami et elle venait visiblement de la ville …. Cela voudrait-il dire que ce n'était pas la cible ? C'était difficile à croire jusqu'à ce qu'une porte fasse son apparition dans les airs... Et une seconde shinigami en sortit.... Les deux se firent face et se présentèrent comme des "troisième siège" de divisions différentes.. Apparemment, pas trop sur leur garde, aucune des deux ne ressentit le reiatsu de l'Assassin. Celui-ci le contenait sans problème, bien que son envie de sang était plus difficilement contrôlable... Il devait pourtant réfléchir avant d'agir.

L'une des deux était sa cible, l'autre n'était qu'une gêne. La logique voudrait qu'il capture les deux pour faire bonne mesure, mais pour cela, il allait devoir faire attention de ne pas les blesser trop grièvement. Il ne pouvait en tuer aucune des deux au risque de compromettre sa mission.... Quelle galère, La Concorde ne pouvait donc pas être plus précise ? Il y avait pourtant des signes distinctifs qui aurait simplifier sa mission ! Mais après tout, il faisait parti de l'Elite ! De ce qu'on lui avait dit, sa puissance était l'égal des Capitaines de la Soul Society... Ce n'était sûrement pas deux petites Shinigami qui allait lui poser problème ! Son intelligence était également supérieur aux autres, personne ne pouvait prétendre le dépasser. Il pouvait donc résoudre ce problème sans difficulté...

Si l'on y réfléchit, pour quelle raison une Shinigami irait en attendre une autre dans une zone éloignée ? Le plus logique serait de se dire que la première Shinigami était venu en reconnaissance pour escorter la seconde. Ce qui ferait de la Shinigami qui venait de traverser le Senkaimon, la cible à capturer... Maintenant il fallait réfléchir un peu sur la conduite à adopter... Mieux valait paralyser d'abord la cible, pour ne pas qu'elle s'enfuit, puis éliminer l'escorte... Oui, c'était ce qu'il allait faire... c'était surement le mieux à faire.... Et puis, il n'était pas obligé de tuer la Shinigami aux cheveux vert... Elle pouvait toujours se révéler utile elle aussi....

Les yeux rivés sur sa cible, son pouvoir entra en action, indépendamment de sa volonté. Il analysait tout ! L'environnement, la distance qui le séparait des Shinigami, leurs tailles, leur poids, chaque obstacles sur la route, les zones d'ombres, l'emplacement de chaque feuilles, la force et la direction de la moindre brise d'air était irrémédiablement gravé dans son esprit. Chaque mouvement de bras, leur respiration, la flexion de leurs muscles... Il voyait de plus en plus de choses, mais à trop attendre, il prenait le risque d'être découvert ou que sa cible ne s'en aille... Alors il agit. Dans un même mouvement, il tendit le bras et tira, visant la jambe droite de la Shinigami aux yeux bandés. La détonation ainsi que la lumière de la déflagration l'avait trahi, mais les chances pour qu'elles puissent éviter la balle paralysante était faible. Avant de changer de place, il tira deux fois encore, visant le bras droit de sa cible et l'autre Shinigami.

Dans un petit éclair vert, au niveau de ses pieds, Emmett usa de son Bringer Light pour changer de place rapidement. D'un geste souple, le médecin attrapa le flacon violet de sa ceinture et le plaça à la place du chargeur vert dans la crosse de son arme. Après la paralysie, il allait les priver de leur énergie petit à petit avec son Virus Charger : Energy Deletion. C'était une tactique comme une autre. Pour ne pas tuer ses cibles, il devait les affaiblir autant que possible sans s'en prendre trop dans la poire. Mais il se devait d'être prudent, maintenant, les Shinigami étaient au courant de sa présence et risquaient de contre-attaquer ou de s'enfuir... En espérant qu'elles contre-attaquent ! Il pouvait espérer récupérer un ou deux échantillons de sang par la même occasion.

Bien qu'ayant changé d'emplacement, il avait toutefois fais attention à ne pas être visible tout en gardant ses cibles dans son champ de vision. Il allait pouvoir emmagasiner encore plus d'informations à leur sujet, pour un peu qu'elles se décident à faire quelque chose d'intéressant.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Mer 12 Sep - 15:29



Sa collègue passa la porte annonçant le terme de son périple à travers le long tunnel plus que lugubre qui liait les deux mondes. Le senkaimon lieu plus qu'étrange où vivait une sorte de vers géant, adepte rasta, avec en plus un air de locomotive avec sa luminaire au milieu du front. Elle avait une dite fonction nettoyante la bestiole, pour Kiishi elle faisait juste froid dans le dos... Sa vu était répugnante en plus d'effrayante. La déesse de la mort avait un problème avec les bestioles invertébrée et aux corps moues comme les chenilles, elle les trouvait juste dégoûtante... Autrement elle n'avait aucun problème avec les insectes de façon générale. Enfin peu importe. La femme déclina son identité Mitsumi de la neuvième division, elle était imposante ça forcerait les captifs à se tenir tranquille, du moins elle l'espérait. Il aurait peut-être été plus judicieux de faire venir une personne de la section d'espionnage, mais là encore elle ne remettrait pas en doute ce que faisait ses supérieures, ils avaient déjà eu la bonté d'envoyer quelqu'un.

Sa comparse lui demanda ensuite pourquoi on l'avait fait venir... Elle se demanda si Shunsui avait juste à ouvrir la bouche pour avoir tout ce qu'il désire sans qu'il ait la peine d'expliquer se dont il avait besoin... À moins que ce ne soit elle qui n'avait pas vraiment pris la peine de s'informer, il y avait des gens comme ça qui fonçait dans le tas sans réfléchir... Peut-être aurait-elle dû mieux formelle sa demande. En fait ce n'était pas bien grave, l'important c'était qu'elle avait reçu l'aide nécessaire à la bonne finalisation de sa mission.

- Il s'agit d'escorter... un groupe de captif jusqu'au Seireitei. Je ne peux pas... tous les... contenir.

Elle venait tout juste d'arriver, elle avait aussitôt envie de se battre. Il y avait fort à faire ici, certes mais, les missions dans le monde réel n’étaient pas toujours de ce type. Il était fort probable que quelques fugitifs encore en liberté viennent semer le trouble lors du convoyage de leurs camarades captifs.

- Néanmoins... il y a fort à faire...ici. La fin de sa phrase fut couverte par un bruit sec et puissant.

Une détonation, proche, un éclair de lumière... Une déflagration ? Une arme à feu ? Mais les hommes ne peuvent nous voir hors de nos gigais. Du moins les hommes normaux. Ce qui laisse présager le pire. Mais Kiishi n'avait pas réfléchi en entendant le premier coup, elle avait sorti sa lame de son fourreau. La garde blanche de son zanpakutô bien en main. La shinigami en face d'elle fut touchée la jambe droite et son oreille avait perçu que le coup provenait de cette direction. L'analyse se fit très rapidement dans la tête de la jeune femme, elle réagit en un quart de second pivotant sur sa droite avec souplesse. D'autres coups étaient partis alors que la lame de la shinigami fendait l'air. Une bourrasque se forma là où elle avait scindé l'air. Elle fila à une vitesse hallucinante dans la direction d'où provenait les tires. Les troncs craquèrent, l'écorce n'y résista pas les morceaux partir en tout sens. Les arbres les moins robuste se brisèrent dans un grondement douloureux, alors que la rafale arrachait des branches, des feuilles et broyait tout ce qui se trouvait dans son rayon d'action. Elle ne pouvait clairement pas arrêter les balles, mais les ralentir dans leur course était faisable. Ralentit, leur porté serait changée et d'ailleurs alors que sa collègue poussait un râle de douleur les deux autres projectiles vinrent se ficher dans le sol à un centimètre ou deux d'elle.

Tous les sens en alerte suite à cette attaque surprise, firent remarquer à la déesse de la mort une petite lumière entre les arbres qui se déplaçait rapidement. C'était trop lumineux pour être une luciole et juste assez pour s'agir d'une lampe de poche. Il y avait là quelqu'un. Mais, qui ? Sans doute l'agresseur. Néanmoins, la jeune femme ne resta pas camper là sur ses deux jambes elle se mit à couvert, pensant que c'était peut-être l'un des fugitifs qui essayait de capturer l'une d'elle pour savoir où se trouvait ses camarades.




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 87
• INSCRIPTION : 12/07/2012
• AGE : 23

• LOISIRS : Manga
• HUMEUR : Manga

MON PASSEPORT

Passeport
Rang: 3ème siège de la 9ème Division
Points d'experience:
65/275  (65/275)
Niveau: 16
Syracoti
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI

Jeu 13 Sep - 14:13
....Tout se passa très vite sans que je n'eus le temps de faire quoi que ce soit... Dans un premier temps, la jeune Shinigami aux longs cheveux répondit à mes questions, en fait, elle m'avait fait venir uniquement pour que je l'aide à transporter des captifs, j'avais presque envie de me demander si c'était une blague, mais connaissant maintenant son siège je m'y refusais car elle se devait d'avoir du sérieux, et moi de-même au passage. Puis, elle bredouilla quelque chose qui me fut intelligible car étant doté d'une ouï légèrement plus fine que celle d'une personne normale, je pouvais maintenant entendre les sons au moment de leur apparition. De sa phrase je n'entendis seulement le mot néant puis une détonation forte et sec couvrit la fin de celle-ci. Dans le seconde qui suivit je ressentis alors un petit objet pénétré ma courte zone que mon Reiatsu, masqué, couvrait encore... Trop petit pour être menaçant en temps normal, mais cette fois-ci, la vitesse et la direction de l'objet inconnu m'interpella et mit mes réflexes à rude épreuve, en effet, sans perdre une seconde je posai déjà la main droite sur la garde rosée de mon épée pour la sortir rapidement de son fourreau d'un ample et vif mouvement de mon bras...
Une sensation étrange que j'avais malheureusement déjà eu le droit de connaître de part le passé retentit dans mon cerveau, une douleur intense paralysa momentanément mes capacités mentales, me laissant ainsi incapable de réagir à la douleur et à l'attaque.

....Je repris mes esprits tout en sentant mon sang coulé sur ma jambe, je me rendis compte qu'étrangement je ne m'étais écroulé sur le sol comme une enclume. Mon bras se trouvait dressé devant moi, Zanpakuto en main, mais malgré mes efforts afin de le bouger je n'y arrivais pas, une fois encore je connaissais cette sensation que trop bien.. La paralysie, c'était la plus part du temps ce qui arrivait après avoir fait travailler ses muscles trop longtemps. Mais dans mon cas actuel, je compris aussitôt que ce n'était pas pour cette raison que je ne pouvais me mouver, il s'agissait en réalité du très petit projectile qui m'était rentré dans la jambe droite. Suite à cette terrifiante constatation mon instinct de combattante innée pris le dessus sur moi et me fit ouvrir les lèvres...
Dégage le plus loin possible, s'il te touche on sera toutes les deux foutus...
....Je ne connaissais toujours pas qui était mon adversaire mais c'était un pouvoir bien redoutable qu'il avait là, je vis en ses pouvoirs une occasion inespérée de me servir de mon Korai Kuroshiro, il était hors de question de partager un combat comme celui qui allait arriver, mais pour le moment, une seule chose importait, me libérer de l'entrave de sa technique, et je savais déjà quoi faire pour cela, seulement voilà, la paralysie me gagnait de plus en plus et m'en empêchait.
C'est alors qu'un papillon de l'enfer vint se poser sur mon épaule gauche qui n'avait toujours pas bouger depuis mon arrivée en ce monde.. Au prix d'un grand nombre d'efforts je tournai la tête en sa direction et murmurait quelques mots que même ma collaboratrice n'aurait pu entendre si elle ne possédait de fine ouïe telle que la mienne.
Levez la limite, c'est urgent.
....Sachant d'avance que cela prendrait un certain temps, je cessai dès lors tous mouvements superflus et inutile.. Au lieu de ça, la seule chose que je trouvais nécessaire d'effectuer fût de dévoiler mon énergie au grand jour. De toutes façons, il n'y avait plus de raisons pour que je la garde masquée vu que nous nous étions déjà fait attaquer, cela voulait dire que notre adversaire nous avait à portée d'yeux. Une fois mon Reiatsu libéré de son cache, je l'étendis aussi loin que possible afin de ressentir avec plus d'aisance ce qui m'entourait, et plus particulièrement, le tireur inconnu. Avec le peu d'énergie à ma disposition j'atteignis finalement un kilomètre cinq de rayon autour de moi.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Invité
Invité

Jeu 13 Sep - 17:54
Bingo ! Sa cible avait été touché en plein dans sa jambe droite et Emmett pouvait déjà sentir ses petites bactéries en train de se propager à vitesse grand V dans l'organisme de leurs nouvelle hôte. Il avait fait exprès de viser le muscle pour ne pas prendre le risque de sectionner l'artère fémorale, cela aurait été bête que sa cible finisse exsangue. Il n'avait toutefois pas prévu que l'autre Shinigami puisse lancer une attaque d'une telle puissance. C'était vraisemblablement une Shinigami pouvant utiliser le vent, au vu de la technique qu'elle venait d'utiliser. Cela risquer de compliquer légèrement les choses si elle pouvait ralentir ou dévier ses tirs. Mais Emmett avait de nombreuses avantages à ne pas négliger. Premièrement, son Scan&Lock lui avait appris ce qu'il fallait savoir sur ses adversaires du moment. Il avait pu ainsi pu obtenir une assez bonne estimation de leurs temps de réactions et de leur vitesse.

Dans un deuxième temps, le médecin avait pu évaluer leur niveau par estimation de leur reiatsu. Elles étaient visiblement plus faible que lui, bien que le fait que les capacités réelles de leurs Shikai restaient encore inconnus. Levant la tête, Emmett inspira à fond avec un grand sourire. Il savait exactement ce qu'il fallait faire : être rapide, précis et efficace... Comme d'habitude en somme. Appuyé derrière un arbre, le médecin serra plus fermement la crosse de son arme et pivota sur lui même. Son regard scruta en un instant tout ce qu'il y avait dans la lumière de la lune. Chaque éléments étaient comme mis en valeur dès qu'ils entraient dans le champ de vision du médecin. Le rouge du sang de la Shinigami semblait flamboyait au regard de Emmett. Ce liquide vital semblait l'appeler. Il était à la base de tout, c'était grâce à lui qu'il pouvait espérer en savoir plus sur l'origine des pouvoirs... Le vide qui remplissait le dernier emplacement de sa ceinture prouvait qu'il n'avait pas pu approcher de personnes intéressantes depuis longtemps.

Dans son Beretta, le Virus Charger : Energy Deletion était prêt à l'emploi. La première Shinigami, celle avec les cheveux verts, s'était mis à couvert, sûrement pour éviter de se faire canarder. Bah ce n'était pas important, il savait où elle était, et malgré que la deuxième, celle avec les yeux bandés et la jambe en sang, lui ait intimé l'ordre de partir, Emmett comptait sur le fait qu'elle soit assez fidèle ou tout du moins assez stupide, pour désobéir et venir protéger son alliée. À peine fut-il dégagé de sa cachette improvisé, le médecin appuya deux fois sur la gâchette. Les deux traits violets fusèrent à travers l'espace séparant l'humain de la Shinigami. Mais ce n'était pas parti. À peine le deuxième tir était il parti, que le Fullbringer s'était déjà déplacé grâce à son Bringer Light, se retrouvant à quelques pas derrière la Shinigami aux cheveux verts, le canon de son arme braqué vers son coeur.

Là, de nouveau, Emmett appuya sur la détente. Mais ce n'était pas un tir normal qui partit. Le médecin avait concentré 5 munitions dans un seul tir. Pour que vous puissiez vous imaginer la scène, imaginez une sorte de petit Cero violet qui partit de la gueule de l'arme du médecin. Pourquoi avait-il fait cela ? Si la Shinigami venait à esquiver le tir, cela lui ferait perdre plus de la moitié de ses munitions pour ce chargeur. Simple, il s'était placé de sorte que si son attaque ne pouvait toucher l'une, elle toucherait l'autre. Il était parfaitement aligné sur ses deux cibles. La Shinigami aux cheveux verts allait elle s'en rendre compte ? Si oui, allait-elle laisser sa camarade se prendre l'attaque de plein fouet ? C'était un pari risqué, mais Emmett comptait sur la camaraderie entre Shinigami, mais également sur l'instinct de survie personnel, pour faire d'une pierre deux coups.

De nouveau, à peine son coup partit, il utilisa le Bringer Light pour s'éloigner, son manteau noir et argent claquant au vent que produisait ses déplacements. Il est étrange de remarquer que la capuche dissimulant son visage n'avait, quant à elle, pas bouger d'un poil. Elle n'était pourtant fixer sur ses cheveux, mais cela dissimulait toujours son identité, aux yeux de ses cibles. Enclenchant un nouveau chargeur, celui-ci était bleu clair : Biotoxin. Il allait être un peu plus agressif dans ses attaques maintenant. Il devait toutefois faire en sorte de ne pas toucher sa cible première, la Shinigami aux yeux bandés, par accident. Si le combat venait à durer trop longtemps, elle pourrait en mourir. Ce chargeur serait dédié, en quelque sorte, à l'autre Shinigami. Pointant son révolver, il tira deux fois de son nouveau chargeur, se préparant à éviter des contre-attaques possibles. Une Shinigami qui, apparemment, maitrisait le vent pouvait se révéler être un dangereux adversaires pour une personne se battant à distance avec des projectiles.


Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 291
• INSCRIPTION : 18/08/2011
• AGE : 25

• LOCALISATION : Île de la Réunion
• LOISIRS : Lecture de manga, Rp, Jeux vidéo
• HUMEUR : Hésitante !

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t310-fiche-de-kiishi-arashi-term

Passeport
Rang: 3ème Siège de la 8ème Division
Points d'experience:
15/290  (15/290)
Niveau: 17
Kiishi Arashi
A LITTLE SHINIGAMI † SHINIGAMI
I'M A BEAUTIFULL MODERATOR

Mar 18 Sep - 19:26



Quelle nuit, quel retournement de situation, tout avait-été si calme en début de soirée et maintenant un cri perçant déchirait l'obscure clarté des heures tardives non loin de la ville Karakura. On lui avait sommé de partir, elle n'avait pas vraiment attendu pour se dégager, le shunpo l'aida à se cacher derrière un arbre proche qui se trouvait dans son dos. On l'avait pris de court, c'était un moment intense pour la jeune femme, son cœur battait la chamade, elle le sentait presque remonter dans sa gorge ce qui était plutôt désagréable. Haletante Kiishi cherchait de l'air autour d'elle bien qu'il ne semblait pas en manquer elle respirait comme un petit chien, le contre coup de la surprise. La shingami hoqueta alors qu'elle sentait la pression spirituelle de sa camarade se propageait comme si on avait mis le feu à une traîné de poudre. Elles étaient supposées avoir le même niveau, mais la brune possédait une quantité de reiatsu bien plus conséquente qu'elle. Elle ne savait pas ce qu'elle avait l'intention de faire en répandant celui-ci, mais il y avait sans doute une explication. La pression de sa camarade donnait à la déesse de la mort qu'il y avait un milliards d'yeux braqués sur elle. Ce qui était assez flippant et très dérangeant en soit ! Kiishi n'aimait pas quand la regarde trop près, qu'on la fixe avec insistance était juste bon à la faire rougir et à la rendre nerveuse.

Elle était fidèle certes, mais pas idiote. La shinigami bien qu'elle soit tiraillée par l'envie d'épauler sa collègue savait qu'elle ne pouvait et devait pas le faire. C'était-elle qui avait les informations sur la localisation de la planque, elle ne pouvait pas se permettre de se faire prendre, puis si elle venait à son secours il y avait fort à parier qu'elles seraient prises toutes les deux et se serait pire encore. Tout ce stresse d'un coup déversa en elle le souvenir amère d'être une simple victime, la cicatrice sous son kimono noir la picotait, ses poumons lui brûlait alors que l'air ambiant était fraîche et douce. Elle ne voulait pas de ça, ce n'était pas le moment, un légère colère pointa en son coeur tandis qu'elle refoulait sa nervosité. Plus jamais elle ne serait une victime, elle ce l'était promit. La colère atténua la douleur naissante et imaginaire...

La jeune femme allait s'éloigner de la zone afin de reprendre son calme, elle se retournait quand elle entendit les premiers coups de feux. Il était encapuchonné de noir et dans les ténèbres ambiant la seule chose que la déesse perçue distinctement était un sourire carnassier ainsi que son arme braquée sur elle. La douleur s'intensifia dans sa poitrine, c'était assez inexplicable il y avait près de deux cents que c'était plaie avait cicatrisé, il était impossible qu'elle soit réelle. Acculée comme un misérable animal, victime une fois de plus, la shinigami vit les gestes de son agresseur ralentir. Il appuyait sur la détente, une fois encore... trois balles... Si elle ne bougeait pas c'était fini, si elle bougeait sa camarade prendrait toutes les balles. Le projectile fusaient dans sa direction dégageant une lumière violine. La tension était palpable, Kiishi avait peur et cela son adversaire pouvait sans doute le lire dans ses yeux ambre. La douleur irradiée son poumon gauche et en un claque de doigt, elle disparut laissant derrière-elle une image floue et une odeur sucrée de cerisier qui n'était autres que son parfum. La jeune femme quitta en catastrophe la zone de reiastu de sa collègue grâce au shunpo. Une fois hors du périmètre, elle se prit le pied dans un buisson ou un racine qui traînait là et s'écroula de toute sa hauteur. S'étalant par terre elle fut couverte de poussière et déchira son uniforme par endroit, il l'avait touché. Elle saignait assez abondamment, mais il n'avait rien atteint de vitale quoi qu'il avait presque réussit... La shinigami récupéra douloureusement son souffle à cause du trou un peu au dessus de sa poitrine, mais tenait malgré tout solidement son arme en main. Celle-ci s'allongea lentement changeant progressivement de forme. Pour prévenir l'arrivait de l'antagoniste elle avait libéré son zanpakuto. Une longue lance prit la place du sabre japonais, autour du fer de lance dansait une masse informe de vent.

Reprenant ses esprits elle se redressa lentement et en réfléchit, elle vient à penser qu'elle ne pouvait malheureusement pas rester là. Soit elle devait retourner aider sa collègue, soit elle devait partir. S'échapper restait l'option la plus préférable, poussait par un instinct de survit pur, la shinigami utilisa son shunpo pour quitter la zone du combat le plus rapidement possible et avec le moins de douleur aussi. Elle préviendrait le seireitei de l'incident en espérant qu'il arrive à temps pour sauver sa collègue. Elle ne pouvait rien faire de plus, elle n'était pas assez forte encore pour tenir tête à l'homme qui les avait attaqué, pas assez forte pour sauver deux personnes, elle avait du faire un choix... Un choix qui la chagrinait, mais, qui avait un sens, un choix qui la pousserait sans doute à s'améliorer encore !

(Fin du rp, car l'un des joueurs veut semblerait-il changer de personnage et que l'autre ne donne plus signe de vie.)




Fan de Mr Cat !

Un bouquet de Six fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL
Voir le profil de l'utilisateur

• MESSAGES : 1377
• INSCRIPTION : 20/08/2011
• AGE : 176

• LOISIRS : Embrasser Morphée
• HUMEUR : Changeante

MON PASSEPORT
http://bleach-lt.forumactif.com/t306-fiche-technique-de-la-cuart

Passeport
Rang: Espada 4th
Points d'experience:
140/410  (140/410)
Niveau: 25
Genesis Yume
BOUH! I'M A HOLLOW † HOLLOW
I'M A FEARFUL ADMINISTRATOR

Dim 21 Oct - 20:19
Je valide ce sujet avec pour chacun 45 d'XP de gain.










Revenir en haut Aller en bas
MON PROFIL

MON PASSEPORT
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 21:12


Revenir en haut Aller en bas
 

Promenons nous dans les bois, pendant que le loup ... y est ? [[ Pv Kiishi / Mitsumi ]]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ! || PV Cathy
» ♪ Promenons-nous dans les bois tant que le loup n'y est pas ♫ [PV Tar Etts]
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH, the last time-